7. La naissance de l’Église triomphante

Une lumière dans un lieu obscur – étude 7

Par John Thiel (étude en anglais)

Nous avons parcouru la prophétie aussi brièvement que possible afin de pouvoir saisir les expériences importantes et déterminantes le long du chemin, afin d’illuminer les moments obscurs de l’église, et pour remarquer comment la prophétie a en fait conduit le peuple de Dieu hors de ces ténèbres. Encore et encore, Ésaïe 8:13-14 a été répété, et dans toutes les générations c’est le même évènement qui a été révélé.

Ésaïe 8:13 Sanctifiez le SEIGNEUR des armées, lui-même ; et [que] lui [soit] votre crainte, et [que] lui [soit] votre frayeur.

Quand devrions-nous faire ça ?

Ésaïe 8:12 Ne dites point : Une confédération, à tous [ceux] auxquels ce peuple dira : Une confédération ; et ne craignez point leur crainte, et ne soyez point effrayés.

« Devenez membres de l’église ! Faites partie de cette confédération. » Non, ne soyez pas trop excités à l’idée d’une confédération, dit-il, craignez le Seigneur. Ne craignez pas ces organisations. Craignez le Seigneur.

Ésaïe 8:14 Et il [vous] sera pour sanctuaire, mais pour une pierre d’achoppement et un rocher de scandale aux deux maisons d’Israël, pour un piège et un filet aux habitants de Jérusalem.

C’est ce que nous avons vu. C’est arrivé quand Jésus était là, Il était une pierre d’achoppement. C’est arrivé quand les réformateurs étaient-là, Jésus était une pierre d’achoppement en eux. Nous l’avons vu dans le peuple adventiste, Il était une pierre d’achoppement pour les deux maisons d’Israël : pour celle qui était devenue apostate, et pour celle qui était l’église de Dieu de foi protestante jusqu’à ce qu’elle rejette le peuple philadelphien.

Puis nous avons vu les deux maisons d’Israël depuis 1844 : l’organisation de l’Église Adventiste du Septième Jour a été divisée. Comme nous l’avons vu dans la citation des écrits d’E. G. White, c’était précisément Ésaïe 8 de nouveau (voir L’église des trois anges : Review and Herald, 18 juillet 1907, par. 6-7). Nous avons donc maintenant deux maisons d’Israël – l’une est comme Samarie, l’autre est encore l’église militante de Dieu.

L’œuvre de Dieu sur la terre présente de tout temps une ressemblance frappante dans toutes les grandes réformes ou grands mouvements religieux. Les principes de la relation de Dieu avec les hommes sont toujours les mêmes. Les mouvements importants du présent ont leur parallèle dans ceux du passé, et l’expérience de l’église dans les siècles passés contient des leçons d’une grande valeur pour notre temps. {Great Controversy 343.1 / Tragédie des siècles 371.1}

Si une femme du courant adventiste dominant demandait aujourd’hui à Jésus quelle montagne est la bonne, entre l’Église Adventiste du Septième Jour et le Mouvement de réforme, que dirait Jésus ? Est-ce que vous voyez exactement la même situation ? Il y a une église qui prétend être l’église Adventiste du Septième Jour, et il y a l’autre qui prétend être l’église Adventiste du Septième Jour. Que dirait Jésus si une femme Samaritaine d’aujourd’hui lui disait : « Nos pères nous disent que c’est ici qu’il faut adorer, et vous, dans le Mouvement de réforme, vous dites que nous devrions adorer là » ? Nous verrons à la fin de cette étude si nous pouvons en arriver à une conclusion sur ce qu’Il dirait.

En esprit et en vérité

Matthieu 28:18 Et Jésus s’approcha, et leur parla, disant : Toute puissance m’est donnée dans le ciel et sur la terre. 19 Allez donc, et enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fils, et du Saint-Esprit ; 20 Les enseignant de garder toutes les choses que je vous ai commandées ; et voici, je suis toujours avec vous, [même] jusqu’à la fin du monde. Amen.

À qui parlait-Il, à la lumière de Ses paroles à la femme de Samarie ? Il parlait à ceux qui adorent en esprit et en vérité. Il parle à ces gens-là. Il dit à ceux qui l’adorent en esprit et en vérité : « Allez donc … et voici, je suis toujours avec vous, même jusqu’à la fin du monde. » Avec qui est-ce que Jésus est toujours ? Avec ceux qui l’adorent en esprit et en vérité. Le scellement des 144 000 a commencé avec les fidèles de Philadelphie. Qui sont donc les 144 000 dans la dernière génération ? Ceux qui l’adorent en esprit et en vérité. Il dit : Je suis avec vous qui m’adorez en esprit et en vérité, jusqu’à la fin même. Ce sont eux que nous voulons considérer : celui d’Apocalypse 3:20.

Apocalypse 3:20 Voici, je me tiens à la porte, et je frappe ;

Pour qui frappe-t-Il ?

Apocalypse 3:20 … si quelqu’un entend ma voix, et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi.

Le quelqu’un. Qui est celui qui n’a pas suivi dans la chute de l’ange laodicéen ? Le quelqu’un. C’est avec lui qu’est Jésus. Et qu’est devenu cet ange ? L’ange d’Apocalypse 18:1.

Les gens qui étaient censés proclamer le message du troisième ange et parler d’une voix forte, étaient devenus apathiques et sans voix. Un autre ange devait donc venir, et c’était les gens qui ont ouverts leurs cœurs – le quelqu’un – les gens de 1888 qui ont ouvert leurs cœurs à Jésus. Les hommes qui occupaient des fonctions de dirigeants, eux, ont rejeté ce message, et après que la Première Guerre mondiale ait éclatée, les fidèles ont émergés sans bergers ; c’était eux les « quelqu’uns » qui avaient ouverts leurs cœurs à Jésus (cf. L’église de cet autre ange : Déclaration de la gare ferroviaire). C’était eux l’organisation d’Apocalypse 18, ceux qui avait reçu Jésus, de la même manière que ceux qui l’avaient reçu quand Il était sur la terre.

Une organisation pure et parfaite ?

L’organisation à partir de 1914 (l’Église Adventiste du Septième Jour, Mouvement de Réforme), est-ce un peuple parfait ? Cette organisation est-elle une organisation pure et parfaite ?

Que tous ceux qui cherchent à vivre une vie chrétienne se souviennent que l’église militante n’est pas l’église triomphante. Il se trouvera dans l’église ceux qui ont un esprit charnel. {Fundamentals of Christian Education 294.2}

Est-ce que ceci est vrai pour l’AMI (Association Missionnaire Internationale des Adventistes du Septième Jour, Mouvement de Réforme / International Missionary Society Seventh-day Adventist Church Reform Movement)? Oui, il y a des gens très imparfaits dans l’AMI. Il y a donc l’église qui est une organisation qui a été séparée de l’autre organisation. Il y a Samarie et Juda, deux maisons. La samaritaine est devenue corrompue, donc l’église fidèle de Dieu, l’église militante, c’est le Mouvement de réforme.

Dieu n’a-t-Il pas d’église vivante ? Il a une église, mais c’est l’église militante, ce n’est pas l’église triomphante. {Testimonies to Ministers 45.1}

L’église vivante que Dieu a aujourd’hui (et nous l’avons identifié dans notre étude), ce n’est pas l’église triomphante. C’est l’église militante.

Nous regrettons qu’il y ait des membres défaillants, qu’il y ait de l’ivraie au milieu du blé. {Testimonies to Ministers 45.1}

Nous le regrettons.

L’église de Christ sur la terre sera imparfaite, mais Dieu ne détruit pas Son église à cause de son imperfection. {Testimonies to Ministers 46.1}

Cela s’applique à l’Association Missionnaire Internationale.

Il y a deux influences opposées qui sont continuellement exercées sur les membres de l’église. L’une des influences œuvre pour la purification de l’église, et l’autre pour la corruption du peuple de Dieu. {Testimonies to Ministers 46.1}

C’est ce qui se passe dans l’église militante de Dieu. C’est très important. Comprenez-le ! Ne soyez pas découragés parce que dans l’église de Dieu il y a des influences très fortes qui œuvrent pour la corruption du peuple de Dieu.

Certaines personnes semblent penser qu’en rentrant dans l’église toutes leurs attentes seront satisfaites, et qu’ils ne rencontreront que ceux qui sont purs et parfaits. Ils sont zélés dans leur foi, et quand ils voient des fautes dans les membres d’église, ils disent : « Nous avons quitté le monde afin de ne plus avoir aucune association avec de mauvais caractères, mais le mal est ici aussi ; » et, comme les serviteurs dans la parabole, ils demandent : « D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ? » Mais nous n’avons pas à être ainsi déçus, car le Seigneur ne nous a pas justifié dans la conclusion que l’église est parfaite ; et tout notre zèle ne réussira pas à rendre l’église militante aussi pure que l’église triomphante. {Testimonies to Ministers 47.1}

L’église triomphante existe-elle ? Non, elle n’existe pas aujourd’hui. La seule église qui existe pour le moment, c’est l’église militante. Dans l’église militante, il y a des âmes fidèles, et des influences à l’œuvre pour la corruption du peuple de Dieu ; des hommes et des femmes charnels. C’est ça l’église de Dieu qui existe actuellement.

Le monde n’a aucun droit de douter de la vérité du christianisme parce qu’il y a des membres indignes dans l’église, et les chrétiens ne devraient pas non plus se décourager à cause de ces faux frères. {Christ’s Object Lessons 72.3 / Paraboles de Jésus 55.3}

Vous êtes-vous déjà découragés à cause de certaines choses que vous voyiez dans l’église, pensant : « C’est ça l’église de Dieu ? Non, je crois que je suis venu à la mauvaise église » ? Avez-vous déjà pensé comme ça ? Voilà la correction du Seigneur : Vous ne devez pas vous décourager à cause de ces faux frères.

Qu’en était-il de l’église primitive ? Ananias et Sapphira se joignirent aux disciples. Simon Magus fut baptisé. Démas, qui abandonna Paul, avait été considéré comme un croyant. Judas l’Iscariote fut compté au nombre des apôtres. Le Rédempteur ne veut pas perdre une seule âme ; Son expérience avec Judas est rapportée pour montrer Sa longue patience à l’égard de la nature humaine perverse ; et Il nous demande de supporter cela patiemment comme Il l’a supporté. {Ibid.}

Ce sont les souffrances de Christ.

Il a dit qu’il se trouverait des faux frères dans l’église jusqu’à la fin des temps. {Ibid.}

Avant, je lisais ces déclarations, et je pensais : « Seigneur ? Je n’arrive pas à comprendre ça. Qu’est-ce que Tu veux dire ? » Mais au fil des années Il m’a montré, et c’est ce que je vous partage maintenant.

Le salut vient des Juifs

Des faux frères se trouvaient dans l’église de Dieu quand Jésus était là, et ils lui ont fait passer des moments difficiles. Ils étaient sur Ses talons. Avez-vous déjà éprouvé le sentiment d’avoir quelqu’un sur vos talons sans arrêt ? C’est ce qu’Il a ressenti. Et pourtant, malgré tout cela, en Son temps Jésus disait : « Le salut vient des Juifs. » Mais qu’a-t-Il dit au sujet des dirigeants ? Qu’a-t-Il dit aux gens qui étaient membres de l’église sous l’autorité de ces dirigeants ?

Matthieu 23:1 Alors Jésus parla à la multitude, et à ses disciples, 2 Disant : Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse ;

Qu’est-ce que ça veut dire ? « Moïse est celui que J’ai établi comme dirigeant dans Mon église, et ils sont assis dans sa chaire. »

Matthieu 23:3 Toutes les choses donc qu’ils vous disent d’observer, observez-les, et les faites ; mais ne faites point selon leurs œuvres, car ils disent et ne font pas.

Ce qu’ils vous enseignent d’observer, faite-le. Oui, ils sont encore l’église de Dieu, et le salut vient des Juifs. Ils enseignent encore les principes bibliques. Ce que Moïse a déclaré, ce que la Bible a déclaré, ils enseignent encore cela. Si vous cherchez une église aujourd’hui qui enseigne correctement pour ce qui est des doctrines et des principes qui ont été établis dans l’église adventiste primitive, l’Association Missionnaire Internationale les enseigne ; c’est juste qu’il y a quelques variations, comme nous l’avons vu dans l’étude précédente. C’est comme avec les pharisiens : ils faisaient, et ils ne faisaient pas. Jésus faisait la différence entre les deux, Il disait : « Faites ce qu’ils vous enseignent, mais ne faites pas comme ils font. » C’est ça le principe important dans l’église militante de Dieu. Comment Jésus pouvait-Il dire cela avec une église si corrompue que celle qui existait alors à l’époque, avant qu’elle ne soit rejetée ? Comment peut-Il dire cela aujourd’hui ? Comment peut-Il dire que vous devriez persévérer dans l’église et vous soumettre à ce qui est enseigné ? Comment peut-Il dire ça ? Il y a ces dirigeants qui corrompent l’église, et qui ne font pas. Ils disent – toute la doctrine est bien là – mais ils ne bénéficient pas vraiment à l’église par leur doctrine. Que faisait la Jérusalem du temps de Christ ? Qu’ont fait les églises du passé aux fidèles, à ceux qui adorent Dieu en esprit et en vérité ?

Sophonie 3:1 Malheur à celle qui est souillée et polluée, à la ville qui opprime !

Ils dictent, ils oppriment les gens.

Sophonie 3:2 Elle n’a point obéi à la voix ; elle n’a point reçu la correction ; elle ne s’est point confiée dans le SEIGNEUR ; elle ne s’est point approchée de son Dieu. 3 Ses princes au-dedans d’elle [sont] des lions rugissants ; ses juges [sont] des loups du soir ; ils ne rongent point les os avant le matin.

« On peut s’occuper de ça demain. On va tuer l’âme, et on rongera ça demain. On peut prendre notre temps. » C’est ce qu’on m’a dit personnellement : « Ton tour va venir. »

Sophonie 3:4 Ses prophètes [sont] des gens de rien, des hommes perfides ; ses prêtres ont pollué le sanctuaire, ils ont fait violence à la loi. 5 Le SEIGNEUR juste [est] au milieu d’elle, il ne fera point d’iniquité ; chaque matin il met son jugement en lumière, il n’y manque point ; mais l’injuste ne connaît pas la honte.

Pourquoi Jésus pouvait-Il dire de rester là ? Pourquoi ? Ils rongent vos os. Ils font toutes ces choses. Pourquoi pouvait-Il dire : Le salut vient des Juifs ? Pourquoi peut-Il dire : Le salut vient de l’église militante d’aujourd’hui ? Parce que le Seigneur juste est au milieu d’elle. Au milieu de ces gens qui rongent et mâchent les os, ces bêtes féroces, Jésus est là. C’est pour ça que vous y restez. Il ne fera point d’iniquité. Eux, peut-être, mais Lui non. Que fera-t-Il dans Son église ? « Chaque matin il met son jugement en lumière, il n’y manque point. » Voilà pourquoi. Était-Il dans l’église à l’époque ? Oui, et Il a fait briller la lumière sur les ténèbres que les pharisiens répandaient. Il était au milieu d’elle. C’est pour cette raison que le salut venait des Juifs, parce qu’Il était au milieu d’elle. C’est Son église militante. Lui et Son corps sont au sein de l’organisation. Comme dans chaque génération, l’organisation de la cité de Dieu opprime, mais Il a un peuple à l’intérieur :

Sophonie 3:12 Et je laisserai au milieu de toi un peuple affligé et pauvre, et ils se confieront dans le nom du SEIGNEUR. 13 Le reste d’Israël ne commettra point d’iniquité, et ne dira point de mensonge ; et il ne se trouvera pas dans leur bouche de langue trompeuse ; car ils paîtront, et se coucheront, et personne ne [les] effraiera.

Ne craignez pas la confédération, craignez le Seigneur. Que Lui soit votre crainte, et que Lui soit votre frayeur. Il sera une offense pour les deux maisons d’Israël. Ne vous inquiétez pas. Le reste d’Israël ne craindra pas, ils se coucheront au milieu d’elle. C’est ce qui est écrit. Il est avec Son reste au milieu d’elle. Que font-ils en ce temps de la fin au milieu d’une telle église militante, la toute dernière église selon la prophétie ? Oui, c’est la toute dernière église militante, il n’y en a pas d’autre. Que font-ils dans l’église ?

Ézéchiel 9:1 Puis il cria d’une voix forte à mes oreilles, disant : Faites approcher ceux qui ont la charge de la ville, chacun [avec] son arme de destruction dans sa main. 2 Et voici, six hommes venaient du chemin de la porte supérieure, qui regarde vers le nord, chacun son arme de massacre en sa main ; et il y avait au milieu d’eux un homme vêtu de lin, avec une écritoire à son coté ; et ils entrèrent, et se tinrent près de l’autel de bronze.

Qu’est-ce que cet homme avec l’écritoire à son côté était censé faire dans l’église militante ?

Ézéchiel 9:3 Et la gloire du Dieu d’Israël s’éleva de dessus le chérubin, sur lequel elle était, [et vint] vers le seuil de la maison. Et il appela l’homme vêtu de lin, qui [avait] l’écritoire à son côté. 4 Et le SEIGNEUR lui dit : Passe au milieu de la ville,

Au milieu de l’église ;

Ézéchiel 9:4 … au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur les fronts des hommes qui soupirent et qui pleurent à cause de toutes les abominations qui se commettent au dedans d’elle.

Que font-ils ? Ils sont le peuple de reste de Dieu, ceux avec Jésus qui pleurent à cause des abominations qui se commettent dans Son église.

Ézéchiel 9:5 Et il dit aux autres, à mes oreilles : Passez par la ville après lui, et frappez ; que votre œil n’épargne pas, et n’ayez aucune pitié. 6 Tuez entièrement vieux [et] jeunes, vierges, et enfants, et femmes ; mais n’approchez d’aucun sur lequel [est] la marque ; et commencez par mon sanctuaire. Et ils commencèrent par les anciens qui [étaient] devant la maison.

Nous avons identifié le fait que Sophonie 3 comprend la période pendant laquelle les plaies ont lieu (voir Une lumière dans le lieu obscur de l’église militante), et juste avant les plaies, il y a cet évènement d’Ézéchiel 9 – le scellement. La compagnie des 144 000 est en train d’être scellée. Nous vivons dans cette activité depuis 1844. L’église de Dieu qui proclame encore les doctrines qui ont été établies depuis 1844 est l’église dont il est ici question dans ce passage, parce que le peuple de Dieu est au milieu d’elle, et qu’Il est au milieu d’elle. Nous avons une description vivante de l’expérience du peuple de Dieu dans cette église :

Le levain de la piété n’a pas entièrement perdu son pouvoir. Au moment où le danger et la dépression de l’église sont les plus grands, la petite compagnie qui se tient dans la lumière soupirera et pleurera à cause des abominations qui se commettent dans le pays. {Testimonies for the Church Vol. 5 209.3}

Est-ce vous voyez quelque chose de particulier ici ? Le temps d’épreuve était sur eux déjà en 1888, et au sein de la compagnie de l’ange laodicéen il y avait la compagnie qui s’accrochait à Jésus – la petite compagnie dans la lumière qui a été là depuis le début. Et maintenant, à la fin, la petite compagnie qui se tient dans la lumière soupirera et pleurera à cause des abominations qui se commettent dans le pays.

Mais leurs prières s’élèveront plus particulièrement pour l’église parce que ses membres se comportent d’après la manière du monde. {Testimonies for the Church Vol. 5 209.3}

N’est-ce pas ce que nous avons constaté dans la dernière étude ? L’église, dans sa deuxième génération, fait venir en elle un déluge de coutumes et de pratiques du monde. Voilà la raison pour laquelle les fidèles pleurent et soupirent.

Les prières ferventes de ces quelques fidèles ne seront pas vaines. {Testimonies for the Church Vol. 5 210.1}

Combien ? Quelques fidèles.

Ces personnes qui soupirent et qui pleurent avaient présenté les paroles de vie ; ils avaient réprouvé, conseillé, et imploré. Certains qui avaient déshonoré Dieu se repentirent et humilièrent leurs cœurs devant Lui. Mais la gloire du Seigneur s’était retirée d’Israël ; [et] bien qu’un grand nombre maintenait encore les formes de la religion, Sa puissance et Sa présence étaient absentes. {Testimonies for the Church Vol. 5 210.2}

Avez-vous entendu parler d’un manque de la puissance et de la présence du Seigneur dans l’église ? Il y avait là ces quelques fidèles, et que faisaient-ils ? Ils réprouvaient, ils conseillaient, et ils imploraient. Certains se sont réveillés et ont remis leur vie en ordre, mais dans le reste de l’organisation la gloire du Seigneur s’était retirée.

Ils pleurent devant Dieu en voyant la religion méprisée dans les foyers mêmes de ceux qui ont eu une grande lumière. {Ibid.}

Je me souviens encore du frère d’Angola, à la Conférence générale de 2007 à Mexico. Il s’est franchement fait entendre, mais d’une manière vraiment aimable : « Les femmes de nos pasteurs portent des pantalons. Et vous, mes frères, pasteurs, regardez-vous, comment vous vous comportez. » Ça c’était un homme qui parlait depuis le trône du ciel. Ils sont tout autour du monde dans l’église de Dieu. Quelques fidèles.

Ils se lamentent et affligent leurs âmes parce que l’orgueil, l’avarice, l’égoïsme, et la tromperie dans presque toutes ses formes, sont dans l’église. L’Esprit de Dieu, qui invite à la réprimande, est foulé aux pieds, tandis que les serviteurs de Satan triomphent. Dieu est déshonoré, la vérité anéantie. {Ibid.}

La classe de ceux qui ne déplorent pas leur propre déclin spirituel, et qui ne se lamentent pas des péchés des autres, sera abandonnée sans le sceau de Dieu. Le Seigneur commande à Ses messagers, les hommes avec les armes de massacre dans leurs mains : « Passez par la ville après lui, et frappez ; que votre œil n’épargne pas, et n’ayez aucune pitié ; tuez entièrement vieux et jeunes, vierges, et enfants, et femmes ; mais n’approchez d’aucun sur lequel est la marque ; et commencez par mon sanctuaire. Et ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. » {Testimonies for the Church Vol. 5 211.1}

Nous voyons ici que l’église – le sanctuaire du Seigneur – était la première à ressentir le choc de la colère de Dieu. Les anciens, ceux à qui Dieu avait donné une grande lumière, et qui étaient les gardiens des intérêts spirituels du peuple, avait trahi leur charge. {Testimonies for the Church Vol. 5 211.2}

De quelle église est-il ici question ? De la dernière église militante de Dieu. Cela ne parle pas de l’Église Adventiste du Septième Jour ! Elle n’est plus l’église militante, elle est Samarie. Cette déclaration de l’Esprit de Prophétie parle de Son église militante.

Les gens qui reçoivent le conseil et qui pleurent, la petite compagnie dans la lumière, ceux qui n’admettent aucune déviation, qui combattent avec ardeur pour la foi qui a été une fois donnée aux saints, à mesure que le Saint-Esprit leur octroie la puissance dans les derniers jours, et qu’ils accomplissent une œuvre missionnaire au sein de l’église, aussi bien qu’en dehors, en faisant appel aux quelques personnes dans l’église qui peuvent encore répondre ; à mesure qu’ils sont ainsi à l’œuvre et qu’ils reçoivent la puissance du Saint-Esprit dans la pluie de l’arrière-saison, que font les autres qui sont sans cette puissance ?

Le baptême de l’Esprit Saint comme au jour de la Pentecôte, mènera à un réveil de la vraie religion, et à l’accomplissement de nombreuses œuvres merveilleuses. Des intelligences célestes viendront parmi nous, et des hommes parleront étant poussés par le Saint-Esprit de Dieu. Mais si le Seigneur œuvrait sur les hommes comme Il le fit pendant et après le jour de la Pentecôte, un grand nombre de ceux qui professent maintenant croire à la vérité en saurait si peu de l’opération du Saint-Esprit qu’ils s’écrieraient : « Méfiez-vous du fanatisme ! » {Selected Messages Book 2 57.1 / Messages choisis vol. 2 65.2}

C’est ce qu’ils font. La magnifique œuvre du Saint-Esprit est en cours, et ils disent : « C’est du fanatisme. Méfiez-vous. Ne soyez pas trop fanatiques. Ne suivez pas ces gens qui sont dans l’église. »

Ils diraient de ceux qui sont remplis de l’Esprit : « Ces hommes sont pleins de vin doux. » {Ibid.}

Quand des âmes languissent après Christ, et cherchent à devenir unes avec Lui, ceux qui sont satisfaits de la forme de la piété, s’exclament alors : « Faites attention, n’allez pas dans les extrêmes. » {Selected Messages Book 2 57.2 / Messages choisis vol. 2 65.3}

Avez-vous déjà entendu ça ?

Quand les anges du ciel viennent parmi nous, et œuvrent au travers d’agents humains, il y aura des conversions sérieuses et réelles, similaires aux conversions qui eurent lieu après le jour de la Pentecôte. {Ibid.}

Quel genre de conversion ? Pas ces nouveaux réveils d’aujourd’hui. Des conversions sérieuses et réelles.

Maintenant, mes frères, faites attention à ne pas vous lancer dans l’excitation humaine, et à ne pas essayer d’en créer. Toutefois, bien que nous devrions faire attention à ne pas nous lancer dans l’excitation humaine, nous ne devrions pas être parmi ceux qui soulèveront des questions et chériront des doutes sur l’œuvre de l’Esprit de Dieu ; car il y aura ceux qui douteront et critiqueront quand l’Esprit de Dieu prend possession d’hommes et de femmes, parce que leurs propres cœurs ne sont pas touchés, mais qu’ils sont froids et impassibles. {Selected Messages Book 2 57.3 / Messages choisis vol. 2 66.1}

Voilà une révélation de ce à quoi nous nous attendons dans l’église militante de Dieu quand le Saint-Esprit est déversé. Dieu a dit : « Ma doctrine tombera comme la pluie … comme la pluie fine sur l’herbe tendre » ; mais tout d’un coup la doctrine est trop extrême pour ces gens. À la fin, que feront ces gens qui disent : « C’est du fanatisme, n’allez pas dans les extrêmes » ? Que feront-ils à cette petite compagnie ?

Nos plus grandes épreuves viendront de ceux qui font profession de piété. {Review and Herald, 28 août 1883, par. 13}

« Nous avons bien plus à craindre du dedans que du dehors. » (Selected Messages Book 1 122.3 / Messages choisis vol. 1 142.3)

C’était ainsi avec le Rédempteur du monde, il en sera ainsi avec ses disciples. Je douterai que je suis une enfant de Dieu si le monde, ou même tous les prétendus chrétiens, parlaient de moi en bien. Ceux qui sont sérieux [dans leurs efforts] pour gagner la couronne de la vie éternelle n’ont pas à être surpris ou découragés si, à chaque étape vers la Canaan céleste, ils se heurtent à des obstacles ou font face à des épreuves. {Ibid.}

Ne soyez pas surpris.

L’opposition dont Christ a fait l’objet, venait de Sa propre nation, laquelle aurait été grandement bénie s’ils l’avaient accepté. De la même manière, l’église du reste fait l’objet de l’opposition de ceux qui prétendent être leurs frères. {Ibid.}

Vous avez là une église, avec la compagnie fidèle dans l’église, et avec Jésus au milieu d’elle ; et comment est-ce que ça s’appelle ? L’église du reste, laquelle fera l’objet de l’opposition de ses frères, tout comme c’était le cas en 1888. C’était l’ange d’Apocalypse 18, et les dirigeants de l’église s’y sont opposés. Est-ce que ce sera différent aujourd’hui ? Non. Pourquoi font-ils cela ? Comme l’Esprit de Prophétie le dit, ils sont froids et ils ne sont pas touchés par le message, donc ils pensent que ça doit être une erreur. Ils pensent : « Si les autres s’enthousiasment, et nous pas, eh bien, c’est nous qui avons raison, eux, ils sont juste excités, ils vont dans les extrêmes, donc ils feraient mieux de nous écouter. » C’est exactement ce qui est arrivé aux pharisiens. Voilà la raison pour laquelle ils traitent la compagnie dans la lumière de cette façon :

L’orgueil organisationnel

Les Juifs nourrissaient l’idée qu’ils étaient les préférés du ciel, et qu’ils seraient toujours exaltés comme l’église de Dieu. {Christ’s Object Lessons 294.2 / Paraboles de Jésus 255.1}

« Nous sommes l’église de Dieu. L’église est la prunelle de Son œil. Nous sommes les bons ! » J’ai entendu des sermons prêchés comme ça dans l’église adventiste : « L’église de Dieu est la prunelle de Son œil ! » L’organisation ou la petite compagnie ?

Ils étaient les enfants d’Abraham, déclaraient-ils, et le fondement de leur prospérité leur paraissait si solide qu’ils mettaient le ciel et la terre au défi de les déposséder de leurs droits. Mais, par des vies d’infidélité, ils se préparaient à la condamnation du ciel, et à la séparation d’avec Dieu. {Ibid.}

N’est-ce pas une mentalité d’orgueil organisationnel ?

Jérémie 7:1 La parole qui vint à Jérémie de la part du SEIGNEUR, disant : 2 Tiens-toi à la porte de la maison du SEIGNEUR, et y proclame cette parole, et dis : Écoutez la parole du SEIGNEUR, [vous] tous, [hommes de] Juda, qui entrez par ces portes pour adorer le SEIGNEUR.

Qui ? Juda. Pas les dix tribus.

Jérémie 7:3 Ainsi dit le SEIGNEUR des armées, le Dieu d’Israël : Amendez vos voies et vos actions, et je vous ferai demeurer dans ce lieu. 4 Ne vous fiez point à des paroles de mensonge, disant : C’est ici le temple du SEIGNEUR, le temple du SEIGNEUR, le temple du SEIGNEUR !

Les voilà, ce sont les dirigeants de l’église de Dieu, et ils prétendent que cette organisation, ce temple, est celui de Dieu, et qu’ils sont les fidèles. « Comment osez-vous commettre un tel péché capital que d’accuser l’église de Dieu ? » C’est exactement les paroles que nous avons entendues. « Tout péché contre moi, je peux vous pardonner, mais si vous dites quelque chose contre l’église, ça c’est un péché dont vous devez vous repentir. » C’est ce qu’on nous a dit. « C’est ici le temple du Seigneur, le temple du Seigneur, le temple du Seigneur ! » Des paroles de mensonge.

Jérémie 7:5 Car si vous amendez sérieusement vos voies et vos actions ; si vous vous appliquez à faire justice entre un homme et son prochain ; 6 [Si] vous n’opprimez point l’étranger, l’orphelin, et la veuve, et ne répandez point en ce lieu de sang innocent, et ne marchez point après d’autres dieux, à votre ruine ; 7 Alors je vous ferai demeurer dans ce lieu, dans le pays que j’ai donné à vos pères, pour toujours et à jamais. 8 Voici, vous vous fiez à des paroles de mensonge, qui ne profitent de rien.

Voilà la raison pour laquelle ils maltraitent la compagnie fidèle qui pleure à cause des péchés qui se commettent en Israël. C’est parce qu’ils disent : « Comment pouvez-vous dire ces choses ?! Nous sommes l’église de Dieu ! Vous ne pouvez pas nous reprendre de la manière que vous le faites ! » C’est encore une répétition des deux maisons d’Israël. À chaque génération successive c’est la même chose qui se produit. Les générations successives en arrivent jusqu’à notre temps, et nous ne pouvons nous empêcher de reconnaître que c’est notre expérience. À chaque génération successive, les gens qui ne voulaient pas quitter leurs églises étaient malgré tout forcés de prendre position et de défendre la vérité au sein-même de leurs églises, et de se faire rejeter.

Le Seigneur Jésus aura toujours un peuple choisi pour le servir. Quand le peuple juif rejeta Christ, le Prince de vie, Il leur ôta le royaume de Dieu et le donna aux Gentils. Dieu continuera de fonctionner sur ce principe avec chaque branche de Son œuvre. Quand une église se montre infidèle à la parole du Seigneur, quelle que soit leur position, aussi élevée et sacrée que puisse être leur vocation, le Seigneur ne peut plus travailler avec eux. D’autres sont alors choisis pour assumer des responsabilités importantes. Mais si ceux-ci, à leur tour, ne purifient pas leurs vies de chaque mauvaise action, {Upward Look 131.3}

De combien ? De chaque mauvaise action, même si ce n’était qu’une seule.

… s’ils n’établissent pas des principes purs et saints dans toutes leurs frontières, alors le Seigneur les affligera et les humiliera sérieusement, et à moins qu’ils ne se repentent, Il les retirera de leur place et fera d’eux un objet d’opprobre. . . . {Ibid.}

C’est ce qui est écrit dans Ézéchiel 9. Encore une fois, quelle sont les paroles de Jésus à la femme du puits dans le scénario d’aujourd’hui ? Si une adventiste du septième jour venait à Jésus et lui disait : « Nos pasteurs nous disent que c’est là l’église de Dieu, mais vos pasteurs disent que c’est la vôtre qui est l’église de Dieu » ; que dirai-t-Il aujourd’hui ?

Jean 4:20 Nos pères ont adoré sur cette montagne, et vous dites qu’à Jérusalem est le lieu où il faut adorer. 21 Jésus lui dit : Femme, crois-moi, l’heure vient que vous n’adorerez le Père, ni sur cette montagne, ni à Jérusalem.

Ni dans l’Église Adventiste du Septième Jour, ni dans le Mouvement de réforme. Le jour vient. Ne dirai-t-Il pas cela aujourd’hui ? Ce n’est encore tout à fait là, mais c’est très proche.

Jean 4:22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous savons ce que nous adorons ; car le salut vient des Juifs. 23 Mais l’heure vient, et [elle] est maintenant, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car le Père en cherche de tels qui l’adorent.

C’est ce que Jésus dirait aujourd’hui.

Amos 5:1 Écoutez cette parole, cette lamentation que je prononce contre vous, ô maison d’Israël. 2 La vierge d’Israël est tombée, elle ne se relèvera plus ; elle est abandonnée sur sa terre, [il n’y a] personne pour la relever. 3 Car ainsi dit le Seigneur DIEU : La ville qui sortait [avec] mille, en laissera cent [de reste], et celle qui sortait [avec] cent, en laissera dix [de reste], pour la maison d’Israël.

Une vierge

Dans chaque génération successive, il y avait une vierge qui est ensuite tombée. Alors que nous arrivons aux tout derniers moments de l’histoire de cette terre, la dernière église militante qui a vu le jour étant une vierge, finit par tomber dans la deuxième génération. Que diront les hommes et les femmes déchus qui s’y trouvent ? « N’allez pas trop loin. Vous allez dans les extrêmes. Nous allons être bercés encore un peu plus longtemps dans le berceau de la sécurité. » C’est, en substance, ce qu’ils disent. Mais les paroles du prophète Amos nous disent que, ils ont peut-être commencé avec un bon nombre, mais tout ce qui restera ce sera la petite compagnie. Que voyons-nous donc ? Quand elle tombe, les fidèles émergent de nouveau. Même histoire. Mais cette fois-ci c’est la dernière.

D’abord, nous avons l’ange de l’église des Laodicéens :

Apocalypse 3:14 Et à l’ange de l’église des Laodicéens, écris : Voici les choses que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu ; 15 Je connais tes œuvres, que tu n’es ni froid ni bouillant ; ô si tu étais froid, ou bouillant !

Puis il y a le quelqu’un du verset 20 :

Apocalypse 3:20 Voici, je me tiens à la porte, et je frappe ; si quelqu’un entend ma voix, et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi.

Et qu’est-ce qui est écrit au verset 21 ? Quand Jésus dit : « Si quelqu’un entend ma voix, et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi » ; est-ce que c’est ici le peuple parfait ? Non. Mais qui sera la personne parfaite ?

Apocalypse 3:21 Celui qui vaincra, je lui donnerai de s’asseoir avec moi sur mon trône, comme moi aussi j’ai vaincu, et je suis assis avec mon Père sur son trône.

Ce sont les disciples, les vainqueurs qui sortent de la vierge qui est tombée. C’est le petit reste, les fidèles.

Apocalypse 12:17 Et le dragon fut irrité contre la femme, et s’en alla faire la guerre contre le reste de sa postérité, [ceux] qui gardent les commandements de Dieu, et qui ont le témoignage de Jésus Christ.

La femme, la postérité, et le reste de sa postérité. Voilà la séquence prophétique jusqu’aux tout derniers jours.

L’organisation du troisième ange d’Apocalypse 14 a été divisée, et l’une des parties est devenue l’ange d’Apocalypse 18.

Apocalypse 18:1 Et après ces choses, je vis un autre ange descendre du ciel, ayant une grande puissance ; et la terre fut illuminée de sa gloire. 2 Et il cria puissamment d’une forte voix, disant : Babylone la grande est tombée, [elle] est tombée, et est devenue la demeure des démons, et le repaire de tout esprit immonde, et une cage de tout oiseau impur et détestable. 3 Car toutes les nations ont bu du vin de la colère de sa fornication, et les rois de la terre ont commis fornication avec elle, et les marchands de la terre se sont enrichis par l’abondance de son luxe.

Que dit ensuite le verset 4 ?

Apocalypse 18:4 Et j’entendis une autre voix du ciel, disant : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés, et que vous ne receviez pas de ses plaies ;

Qu’est-ce que c’est ? Une voix du ciel. « Sortez du milieu d’elle, mon peuple. » Par quel intermédiaire la voix du ciel parle-t-elle ? La voix du ciel parle par l’intermédiaire des gens qui ont reçu l’effusion du Saint-Esprit dans la dernière église militante. Elle parle par l’intermédiaire du vainqueur, par l’intermédiaire du reste. C’est ça la voix du ciel.

L’œuvre va bientôt s’achever. {Evangelism 707.1 / Évangéliser 630.1}

Combien sommes-nous proches de cela ?

Les membres de l’église militante qui se sont montrés fidèles deviendront l’église triomphante. – Lettre 32, 1892. {Evangelism 707.1 / Évangéliser 630.1}

Que se passera-t-il ? L’église triomphante n’existe pas aujourd’hui ; il n’y a que la petite compagnie dans l’église militante, mais elle n’a pas encore fait ses preuves comme une parfaite vainqueuse. Au fur et à mesure qu’ils sont testés et mis à l’épreuve, ils finiront par devenir le vainqueur par l’intermédiaire duquel Dieu peut parler ; ils seront alors le reste, le peuple triomphant. À ce moment-là, encore futur, cette église n’est plus imparfaite, elle est pure. Le langage, c’est qu’ils deviennent l’église triomphante. Qu’est-ce que ça veut dire quand ils deviennent l’église triomphante ? Qu’arrive-t-il à l’église militante ? Elle est laissée derrière, de la même manière que toutes les autres églises militantes qui ont été laissées derrière. Mais les quelques fidèles deviennent une église, une petite compagnie de personnes qui adorent en esprit et en vérité.

L’église triomphante adore en esprit et en vérité

Ce sont là des révélations saisissantes. Elles sont la lumière dans les ténèbres que nous traversons.

La vie de Christ était une vie chargée d’un message divin de l’amour de Dieu, et Il désirait intensément transmettre cet amour à d’autres dans une riche mesure. La compassion rayonnait de Son visage, et Son comportement était caractérisé par la grâce, l’humilité, la vérité et l’amour. Tout membre de Son église militante doit manifester les mêmes qualités s’il veut se joindre à l’église triomphante. {Fundamentals of Christian Education 179.3}

Qu’est-ce que ça veut dire ? C’est ici un corps séparé de l’autre. N’est-ce pas ce qui est écrit ? Les membres fidèles dans l’église militante se joindront à l’église triomphante. En d’autres termes, ils feront la même chose que ce qu’ont fait les autres avant eux. Ils n’avaient pas l’intention de quitter l’église. Ça leur fait mal d’envisager qu’ils doivent partir, mais ils sont appelés à se joindre à l’église triomphante. La pluie de l’arrière-saison accomplit cette œuvre tandis qu’elle va vers sa conclusion dans le dernier grand cri.

Cantique des cantiques 6:8 Il y a soixante reines, et quatre-vingts concubines, et des vierges sans nombre.

Mais avec toutes ces églises qui ont vu le jour à travers les siècles, des vierges sans nombres, des concubines et des reines ;

Cantique des cantiques 6:9 Ma colombe, ma parfaite, est unique ;

L’église triomphante. Ils ne diront point de mensonge. À la toute dernière fin, parmi toutes les églises qui se sont accumulées comme des églises déchues, elle est l’unique.

Cantique des cantiques 6:9 … elle [est] l’unique de sa mère, elle [est] la préférée de celle qui l’a enfantée.

Qui l’a enfantée ? Qui lui a donné naissance ? Le Mouvement de réforme, la postérité qui donne naissance au reste.

Cantique des cantiques 6:9 … Les filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse ; les reines et les concubines [aussi], et elles l’ont louée. 10 Qui [est] celle-ci [qui] apparaît comme l’aurore, belle comme la lune, pure comme le soleil, [et] redoutable comme [une armée] sous ses bannières ?

Elles l’ont louée ? Qu’avons-nous lu au sujet de Philadelphie ? Ceux qui prétendent être des Juifs et qui n’en sont pas, mais qui sont la synagogue de Satan, que feront-ils ? Ils adoreront à ses pieds. Ils la loueront. Quand vous et moi sommes fidèles, et que nous nous tenons devant les tribunaux, et que nous sommes poussés par le Saint-Esprit à prêcher la vérité à des milliers d’auditeurs, la mémoire authentique de leur expérience passée leur reviendra. Ils diront : « On se souvient ; oui, vous avez raison. »

Dieu a une église. Ce n’est pas la grande cathédrale, ce n’est pas l’établissement national, et ce ne sont pas non plus les différentes dénominations ; {Upward Look 315.5}

Ce n’est rien de tout ça.

… ce sont les gens qui aiment Dieu et qui gardent Ses commandements. « Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » (Mattieu 18:20). Là où Christ se trouve, même parmi les quelques humbles, c’est l’église de Christ, car seule la présence de Celui qui est haut et saint, et qui habite l’éternité, peut constituer une église. {Ibid.}

Ceux qui disent : C’est ici le temple du Seigneur, le temple du Seigneur ; ça ce n’est pas l’église. Cela héberge l’église. Mais l’église triomphante, quand elle est avec ses quelques humbles, rassemblés ici et là dans le monde entier, demeurant fermes sur les mêmes principes, alors c’est cela l’église de Dieu. Ce ne sont pas les différentes dénominations.

Les saints seront alors un peuple obscur, peu connu des catholiques ; {Spalding and Magan Collection 1.5}

Dites-moi, pensez-vous que les catholiques connaissent le Mouvement de réforme ? Pensez-vous qu’ils connaissent les deux réformes1 ? Pensez-vous qu’ils connaissent l’Église Adventiste du Septième Jour ? Oui, ils les connaissent. Ces églises sont enregistrées comme des mouvements organisés, et l’Église catholique connait les registres de tout mouvement organisé. Mais quand ceux qui adorent Dieu en esprit et en vérité émergent : « Qui sont-ils ? Pourquoi prêchent-ils avant une telle puissance ? » Ils ne savent pas qui ils sont. Ils seront peu connus. Ils en ont peut-être une vague idée parce qu’ils ont lu La tragédie des siècles (The Great Controversy). Le Pape a lu La tragédie des siècles ; ils savent ce qui y est écrit. Mais ces quelques fidèles seront peu connus des catholiques.

On peut s’étendre encore beaucoup plus sur ce fondement que nous avons établis. L’appel pour nous aujourd’hui c’est de savoir ce que nous devrions faire à la lumière de ce que nous avons étudiés. Le simple fait de connaitre cela, ça ne suffit pas. Nous devons nous engager, et nous devons nous consacrer à cette réalité. Si nous faisons cela, si nous avons nos yeux ouverts et que nous soupirons et pleurons à cause des péchés qui se commettent en Israël, si nous demeurons fermes en tant que peuple, en apprenant à franchir chaque épreuve qui vient à nous, alors nous finirons par devenir l’église triomphante.

À quel point pensez-vous que cela est proche ? Nous n’arrêtons pas de dire : « Jésus revient très bientôt. » Jésus venait déjà du temps de Sœur White. Où sommes-nous aujourd’hui ? Ne sommes-nous pas à deux doigts de l’église triomphante finale ? Nous sommes juste au sommet de la vague, et elle est sur le point de se briser. Nous sommes au seuil de la venue de Jésus.

Amen.

1 En 1951, il y a eu une scission au sein du Mouvement de réforme : une partie, le mouvement de Nicolici, a installé son siège aux États-Unis, et porte aujourd’hui le nom d’Église Adventiste du Septième Jour, Mouvement de réforme (Seventh-day Adventist Church Reform Movement) ; l’autre partie a installé son siège en Allemagne, et s’appelle aujourd’hui l’Association Missionnaire Internationale des Adventistes du Septième Jour, Mouvement de réforme (International Missionary Society Seventh-day Adventist Church Reform Movement). Le mouvement de Nicolici est aujourd’hui le plus répandu, c’est aussi celui qui a renoncé à la doctrine selon laquelle Jésus avait une chair de péché.

Publié le 10/03/2015, dans Une lumière dans un lieu obscur, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Enfin, je découvre une église adventiste qui proclame ouvertement le message de 1888! Je demeure dans la province de Québec. Avez-vous une communauté au Canada français où je pourrais donner ma dîme? Félicitations pour ce travail titanesque présenté sur votre site Web.

    • le traducteur

      Cher Frère Lemay,
      Nous n’avons pas de communauté au Canada, notre petite église se trouve en Australie (je suis en France). Si vous souhaitez malgré tout verser votre dîme afin de soutenir les efforts de Frère John Thiel, l’auteur de toutes les études que vous pouvez lire sur Sermons du Sabbat, je vous indiquerai les coordonnées Paypal de l’église.
      Merci pour votre message. C’est vraiment au Seigneur que nous attribuons toute la gloire.
      Que le Seigneur vous bénisse abondamment.

      • Merci pour vos informations claires et précises. Comme proposé, j’aimerais connaître les coordonnées PayPal de votre église. Mais, vais-je recevoir un reçu d’impôt pour les dons que je ferais?

        J’ai une autre question: vous dites que l’Église adventiste sera vomie de Christ. Que pensez-vous de l’idée d’une repentance éventuelle exprimée dans le livre de Robert J. Wieland, « La repentance corporative de l’Église »?
        Vous pouvez consulter ce livre sur http://www.troisanges.com/4eange/default.asp?Affiche=9999CatWIE

  2. Quoi que j’adhère à votre pensée, beaucoup de sympathisants au Message de 1888 rebutent votre vision de l’Église du reste en branlant le livre de Robert J. Wieland intitulé « La repentance corporative de l’Église » que vous pouvez consulter à l’adresse suivante: (l’ancienne adresse n’est plus valide).
    http://message1888.com/catalogue/robert-j-wieland/wie-rce/wie-rce1/

    Avez-vous une opinion sur cette idée d’une repentance corporative de l’Église adventiste du septième jour? Devons-nous attendre ce jour?

    • le traducteur

      Cher Frère Claude,
      Je me permet d’attirer votre attention sur la réponse que je vous avais faite il y a plus d’un an sur cette même question. Si elle ne réponds pas à votre interrogation, n’hésitez-pas à ajouter un autre commentaire.

      Je vais tacher de répondre à votre question sur la repentance. Il y a sans aucun doute de nombreuses vérités dans le livre de Robert Wieland, je suis convaincu, par ce que j’ai lu, que de nombreuses choses sont vraies et bibliques, mais le problème, et c’est aujourd’hui caractéristique de la vision adventiste, c’est que c’est une vision « futuriste » de la prophétie. Vous êtes bien conscient que le 4ème ange, l’ange d’Apocalypse 18, a commencé a retentir en 1888, avec le message de Christ et Sa justice. Et avec ce message, il est né en même temps un mouvement, des personnes qui étaient absolument consacrées au Seigneur. Cela a augmenté jusqu’à ce qu’en 1914, la crise dont Ellen White avait prophétisé dans les années passées soit arrivée : la Première Guerre mondiale. Vous avez certaines citations à ce sujet dans les études L’église des trois anges et L’église de cet autre ange. Soeur White avait parlé d’un pourcentage, « pas un sur vingt » (moins de 5%), qui étaient prêts à faire face à la crise (Christian Service, p. 41.1 / Service chrétien, p. 51). Quand la guerre a éclaté, le fossé qui s’était creusé entre les croyants s’est élargi à un tel point que les dirigeants en Europe ont envoyé une lettre pour dire à tous les membres de prendre part à la guerre (voir L’histoire de cet ange).
      Ceux qui ont refusé ont subi ce qui est écrit ici :

      « Depuis le début de la guerre, il y a eu une division parmi le peuple adventiste. Pendant toute la durée de la guerre la majorité voulait voir les enseignements fondamentaux mis de côté, par la force si nécessaire. Les autres demandaient que la sanctification du samedi (sabbat) leur soit accordée, même en ces temps de tension. La faction adverse a finalement entraîné la radiation du sein de l’organisation de tous les partisans des premiers principes de leur foi. » Koelnische Zeitung (Evening Edition), 21 sept. 1915.

      Cette déclaration est parue dans un journal allemand de l’époque, ce qui montre vraiment la façon dont les gens du dehors voyaient cela à ce moment-là. Seulement 2 % des membres sont restés fidèles, un accomplissement prophétique parfait. Et l’expression « la faction adverse » : voilà ce que l’église adventiste (en général, au sein de la hiérarchie) était devenue. Ceux qui se sont fait radiés se sont ensuite réorganisés (conformément à la déclaration prophétique de Sr. White faite en présence de Will Ross et Sarah McEntefer, à la gare ferroviaire), et ont créé l’Église Adventiste du Septième Jour Mouvement de réforme (voir Histoire du Mouvement de Réforme). La raison pour laquelle je vous dis tout cela, c’est que, pour utiliser l’expression de Fr. John, « l’église adventiste a raté le coche ». La crise est déjà passée, c’est simplement qu’elle s’est terminée, et que nous vivons maintenant dans la dernière période de paix « relative » jusqu’à ce que tout se chamboule à nouveau, et que les portes d’opportunités se ferment pour de bon. Les anges retiennent les quatres vents. La crise n’est pas devant nous, elle est derrière nous, et nous sommes également en plein dedans, malgré le fait que nous ayons l’impression que tout est paisible. Ceux qui ont vécu lors de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale et qui sont restés fidèles à leurs convictions, savaient ce qu’ils vivaient (voir And Follow Their Faith! – un livre sur tous les martyrs du mouvement de réforme pendant la Seconde Guerre mondiale).

      Aujourd’hui l’Église Adventiste du Septième Jour a beau demander pardon à l’Association Missionnaire Internationale des Adventistes du Septième Jour Mouvement de Réforme (en anglais : International Missionary Society Seventh-day Adventist Reform Movement, l’organisation qui a pendant longtemps gardé tous les premiers principes du mouvement de réforme) pour avoir radié leurs frères durant la Première Guerre mondiale, le fait demeure que l’église adventiste mondiale a toujours pour principe de « respecter » les convictions de ses membres par à rapport à la guerre, chose contraire à la pratique des pionniers adventistes qui eux refusaient toute participation à la guerre, et radiaient même leurs membres qui décidaient, malgré la position de leur église, de s’engager dans le service militaire. Je vous dis cela pour vous donner une idée de ce qu’une repentance collective impliquerait. Cela demanderait un retour complet aux principes originaux des pionniers adventistes. Et qui est prêt à faire cela aujourd’hui ? Cela n’est-il pas même une idée absurde pour la grande majorité des croyants adventistes aujourd’hui ? « Ah, les pionniers, ils apprenaient, nous, on en sait plus qu’eux aujourd’hui. » N’est-ce pas ce que nous voyons aujourd’hui ?

      « Et il sera pour sanctuaire, mais pour une pierre d’achoppement et un rocher de scandale aux deux maisons d’Israël, pour un piège et un filet aux habitants de Jérusalem. » Ésaïe 8:14.

      Le Seigneur n’est-Il pas une pierre d’achoppement pour la grande majorité des croyants au message des trois anges ? Vous savez à quel point le vrai message de 1888, qui n’est pas du tout théorique, mais complètement pratique, appelle à une humilité particulièrement « humiliante ». Est-ce que vous voyez cette humilité parmi les majorité des croyants adventistes ? N’y-a-t-il pas plutôt une détermination à avoir l’apparence de la piété tout en reniant la force ? Le peuple du quatrième ange est un peuple qui connaît la gloire de Dieu. La gloire de Dieu n’est pas un sentiment d’excitation, cela requiert une étude approfondie. C’est pour cette raison qu’une repentance collective est impossible au sein de l’église adventiste du septième jour, non pas parce que nous ne croyons pas en la puissance de Dieu, mais parce qu’en général ils ne reconnaissent pas l’activité du Saint-Esprit et ne peuvent donc pas recevoir les bénédictions que Dieu désire profondément déverser sur eux, et sur nous tous. Il y aura des repentances personnelles, des âmes se réveilleront, mais l’église en tant qu’organisation est irréparable. Les dirigeants ont continué à suivre un sentier qui les mène de plus en plus loin des conseils de Dieu et de plus en plus près des conseils et des inventions de l’ennemi.

      • Merci de me rappeler ces choses. Vos messages m’ont apporté de grandes lumières. Je prie que Dieu vous garde actif dans son amour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s