Archives du blog

Un exposé de l’amour de Dieu

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

1 Jean 5:1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu ; et quiconque aime celui qui l’a engendré, aime aussi celui qui est né de lui. 2 À ceci nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous gardons ses commandements. 3 Car c’est ici l’amour de Dieu, que nous gardions ses commandements ; et ses commandements ne sont point pénibles.

Le gros problème dans le christianisme moderne autour de nous aujourd’hui c’est que les gens ne croient pas que l’on peut obéir parfaitement aux Dix Commandements. Ils ne croient pas que Jésus peut nous sauver du péché pour que nous ayons la perfection sans péché. Mais ici l’amour de Dieu nous a été donné pour que nous puissions croire cela, parce que l’amour de Dieu est quelque chose qui motive à être sans péché, à l’obéissance parfaite.
Lire la suite

4. Le véritable grand cri

Le peuple du grand cri – étude 4

Par John Thiel (étude en anglaispdf)

Le grand cri est différent des attentes humaines. Et dans nos efforts pour proclamer la parole de Dieu avec puissance, nous devons considérer les paroles suivantes :

La religion de la Bible ne doit pas être paradée avec vantardise, mais pratiquée calmement par de bonnes paroles et de bonnes œuvres. {Voice in Speech and Song 30.3}

Ceux qui sont prudents seront silencieux en ce temps-là. Les trois Hébreux étaient silencieux, ils ne paradaient pas avec vantardise, mais ils pratiquaient calmement des bonnes paroles et des bonnes œuvres. Considérez maintenant la nature de ce grand cri. Souvenez-vous, il est écrit : Sortez du milieu de Babylone, Mon peuple. Cela vous fait penser à Babylone au temps de Daniel, Shadrac, Méshac et Abed-Négo – la fournaise ardente. Vous avez ici le tableau symbolique de la leçon pour nous aujourd’hui :
Lire la suite

Viens à Jésus

1. Viens à Jésus, quand la souffrance
Ou le remords troublent ton coeur;
Sans réserve et sans défiance,
Dis-lui ta faute et ta douleur Lire la suite

3. Une lumière dans le lieu obscur de l’Église militante

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 3

Par John Thiel (étude en anglais)

Sophonie 3:1 Malheur à celle qui est souillée et polluée, à la ville qui opprime !

Nous vivons dans des temps obscurs et éprouvants pour le véritable peuple de Dieu, et nous avons besoin de la parole de Dieu pour éclairer notre chemin. La lumière qui brille dans un lieu obscur doit illuminer notre chemin. Dans notre étude précédente, nous avons examiné un point noir personnel, notre cœur humain dans lequel Dieu amène Jésus très près de nous intérieurement, afin que dans le lieu obscur de notre cœur la lumière de Jésus, Sa face, Sa vérité, puisse briller. Dans cette étude, nous voulons examiner le lieu obscur dans l’Église militante. Cela peut paraître étrange. Dans l’Église de Dieu ? Y-a-t-il un lieu obscur dans l’Église militante ? Comment est-ce que le passage que nous avons cité jusqu’ici se rapporte au sujet de l’Église militante ?
Lire la suite

3. La marque de la bête

Le troisième ange : étude 3

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Le troisième ange est identifié pour nous dans la déclaration de Premiers écrits :

Je vis alors le troisième ange. Mon ange accompagnateur me dit : « Son œuvre est effrayante. Sa mission est terrible. Il est l’ange qui doit sélectionner le grain parmi l’ivraie, et sceller, ou lier, le blé pour le grenier céleste. Ces choses devraient absorber l’esprit tout entier, toute l’attention.  {Early Writings / Premiers écrits 118.1}

C’est lui l’ange qui accomplit cette œuvre dans le temps de la moisson. C’est l’un des moissonneurs. Dans Ézéchiel 9, nous avons une autre expression de la même œuvre de l’ange qui scelle, ou lie les faisceaux. Lire la suite

1. Le jugement sur Babylone

Le deuxième ange : étude 1

Par John Thiel (étude en anglais)

Le message du deuxième ange est nécessaire parce que le message du premier ange n’a pas été entendu. En rejetant le message du premier ange, un avertissement devait être donné par le message du deuxième ange – Babylone, est tombée, elle est tombée, cette grande ville, parce qu’elle a fait boire à toutes les nations le vin de la colère de sa fornication.

Ce message fut proclamé pour la première fois par les serviteurs de Dieu durant l’été 1844. En conséquence, beaucoup quittèrent les Églises déchues. En relation avec ce message, le cri de minuit [Voir Matthieu 25:1-13.] fut donné : « Voici l’époux vient ; sortez à sa rencontre. » Dans tous les coins du pays, la lumière fut donnée concernant ce message, et le cri en éveilla beaucoup. Il alla de ville en ville, de village en village, et dans et les régions les plus retirées du pays. Il atteignit les savants et talentueux, de même que les inconnus et humbles. Ce fut l’année la plus heureuse de ma vie. Mon cœur était remplit d’attente heureuse, mais je ressentais une grande compassion et anxiété pour ceux qui étaient dans le découragement et qui n’avaient aucune espérance en Jésus. Nous nous unirent, en tant que peuple, avec ardeur, dans la prière, afin de demander une véritable expérience et la preuve indéniable de notre acceptation auprès de Dieu.  {Christian Experience and Teachings of Ellen. G. White 51.1} Lire la suite

3. Le rôle des États-Unis d’Amérique dans la prophétie

Le deuxième ange : étude 3

Par John Thiel (étude en anglais)

Apocalypse 14:8 Et un autre ange suivait, disant : Babylone est tombée, [elle] est tombée, cette grande ville, parce qu’elle a fait boire à toutes les nations le vin de la colère de sa fornication.

Dans nos études précédentes nous avons vu comment ce message trouve son application après que le message du premier ange avait été donné, et la réaction de ceux qui ont entendu le message du premier ange est la raison qui a fait que le message du deuxième ange a été donné. Ils sont appelés « Babylone ». « Babylone est tombée. » Pourquoi le terme Babylone ? Lire la suite

4. L’infiltration papale

Le deuxième ange : étude 4

Par John Thiel (étude en anglais)

Babylone sont ceux qui ont rejeté le message du premier ange, en particulier aux Etats-Unis. Qu’est-ce que le protestantisme apostat ? C’est le côté religieux des Etats-Unis qui est Babylone.

Le protestantisme et le républicanisme sont utilisés par Satan pour ranimer la papauté, et la papauté travaille dans les coulisses. La papauté infiltre l’Amérique, de sorte que l’Amérique peut être utilisée pour rétablir la papauté de la blessure mortelle qu’elle a reçue. Ceux qui ont rejetés le message du premier ange ont été déclarés Babylone :

Le message du deuxième ange d’Apocalypse 14 fut prêché pour la première fois à l’été 1844, et il avait alors une application plus directe aux Églises des Etats-Unis, où l’avertissement du jugement avait été le plus largement proclamé et le plus généralement rejeté, et où le déclin dans les Églises avait été le plus rapide. Mais le message du deuxième ange n’atteignit pas son plein accomplissement en 1844. {Great Controversy 389.2 / Tragédie des Siècles 420.1} Lire la suite

5. La Babylone antique

Le deuxième ange : étude 5

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans notre dernière étude « L’infiltration et la domination papale », nous avons vu que ce qui a eu lieu n’était pas seulement sur le plan politique ou organisationnel de l’Église, mais aussi sur le plan personnel. Il y a une nouvelle re-modélisation  de la cause. C’est comme cela que c’est arrivé dans l’Église primitive chrétienne. Et cela a encore été répété dans les Églises protestantes.

Pour s’assurer des convertis, la norme exaltée de la foi chrétienne fut rabaissée, et comme résultat, « une inondation païenne se répandant dans l’Église, amena avec elle ses coutumes, ses pratiques, et ses idoles. » … Alors que les fondateurs, ceux qui possédaient le véritable esprit de la réforme, rendent l’âme, leurs descendants s’avancent et remodèlent la cause. Tout en s’accrochant aveuglément au crédo de leurs pères et en refusant d’accepter toute vérité plus avancée que ce qu’ils avaient vu, les enfants des réformateurs s’écartent largement de leur exemple d’humilité, d’abnégation et de renoncement au monde. Ainsi « la première simplicité disparaît. » Une inondation païenne se répandant dans l’Église, amène « avec elle ses coutumes, ses pratiques, et ses idoles. » {Great Controversy 384.5,385.1 / Tragédie des Siècles 415.1,2} Lire la suite

2. La Divinité

Le premier ange : étude 2

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans cette 2e étude de la série des messages des trois anges basée sur Apocalypse 14:6-8 nous allons découvrir à travers les Écritures ce que signifient vraiment les mots « Craignez Dieu, et donnez-lui gloire. » Glorifier Dieu d’une manière qui lui plaît c’est le connaître, et connaître Dieu c’est comprendre les choses profondes qu’Il nous a révélé sur Lui-même à travers les Écritures. L’une des choses profondes que Dieu prend plaisir que nous comprenions de Lui, c’est qu’Il est trois, et pourtant Il est un.

1 Jean 5 :7 Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, la Parole, et l’Esprit Saint, et ces trois-là sont un. Lire la suite

3. Dieu le Père

Le premier ange : étude 3

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans cette série nous avons déjà déterminé que les anges sont les messagers de Dieu qui communiquent à l’humanité. L’humanité prend alors le rôle de ces messagers et proclame le message des trois anges à travers la parole de Dieu. La deuxième étude était la révélation du Dieu que le message du premier ange proclame que nous devons adorer.

Apocalypse 14:7 Disant d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources des eaux.

Lire la suite

5. La grâce de Dieu

Le premier ange : étude 5

Par John Thiel (étude en anglais)

Dieu a promis la ressource de la Divinité dans l’intérêt de notre salut. Nous devons adorer Dieu, Lui donner la gloire et l’adorer en esprit et en vérité. Notre compréhension de Sa volonté nous aidera à L’adorer en esprit et en vérité.

Lorsque nous avons accepté Christ, et au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit nous sommes engagés à servir Dieu, le Père, le Christ et le Saint-Esprit – les trois dignitaires et les puissances du ciel – s’engagent eux-mêmes à ce que toute ressource nous soit donnée, si nous réalisons nos vœux de baptême de « sortir du milieu d’eux, et d’être séparés, et de ne pas toucher à ce qui est impur. » Lorsque nous sommes fidèles à nos vœux, Il dit : « Je vous recevrai » (MS 85, 1901). {Bible Commentary, Vol.6 1075.8} Lire la suite

6. Dieu le Fils

Le premier ange : étude 6

Par John Thiel (étude en anglais)

La première Personne de la Divinité est devenue la ressource d’un Père pour nous dans Son effort pour atteindre et sauver l’humanité. Nous regardons maintenant la ressource que la deuxième Personne de la Divinité nous a fournie quand Elle a pris le rôle du Fils.

La Parole de Dieu mit de côté toute Sa gloire et Sa divinité et s’est dépouillé Elle-même de sa réputation pour devenir engendrée comme un enfant né à Bethléem. Ceci est la grâce et la miséricorde de Dieu envers nous et la ressource merveilleuse que la Parole de Dieu Elle-même s’est engagée à devenir pour l’humanité. Nous en viendrons à comprendre que c’était à un coût infini et par un processus douloureux que la Parole de Dieu est devenue restreinte à une semence dans le ventre d’une femme, pour grandir et faire l’expérience de l’enfance, de l’adolescence et de l’âge adulte dans l’incarnation de la chair de péché. Lire la suite

7. Le Saint-Esprit

Le premier ange : étude 7

Par John Thiel (étude en anglais)

Il y a trois dignitaires du ciel : Le Père, Fils et Saint-Esprit, qui se sont engagés à offrir toutes les ressources possibles pour notre rétablissement et notre salut spirituel. La première Personne de la Divinité s’est engagée comme un « Père » pour que nous soyons Ses fils et filles. La seconde Personne de la Divinité, la Parole, est devenue « engendrée » du Père comme un Fils pour que nous puissions être cohéritiers avec Lui.

La troisième Personne de la Divinité, le Saint-Esprit, s’est engagé comme la ressource d’un « autre Consolateur ». Dans cette étude nous allons identifier pourquoi Jésus a dit qu’il était avantageux qu’Il s’en aille et que le Saint-Esprit vienne à Sa place comme un autre consolateur. Pour élargir dans nos esprits le fait que le Saint-Esprit est la troisième personne intelligente et créatrice de la Divinité, nous allons étudier Ses qualités pertinentes à nos besoins humains, telles qu’elles sont révélées dans les Écritures. Lire la suite

8. La chute de l’homme

Le premier ange : étude 8

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans cette étude, nous examinerons la communion qui existait au début entre Dieu et l’homme en Éden. Dieu créa l’homme droit, sans penchant pour le mal, et aussi longtemps que l’homme restait fidèle à la loi divine, sa conception de l’amour incommensurable de Dieu envers lui ne pouvait que s’approfondir et grandir. Mais quand Adam a transgressé la loi de Dieu, l’homme est devenu infecté par un penchant pour le mal dans son esprit, que, sans être aidé, il est incapable de surmonter. Alors que tous auraient dû être perdus par le péché, Dieu, dans Son amour divin et Sa prévoyance a conçu un plan de salut, avant même la fondation du monde, pour nous atteindre et nous sauver.

À travers l’appréciation que c’est nous qui avons été séparés de Dieu par le péché, l’inimitié et la crainte de Dieu qui est naturellement ancrée dans notre esprit charnel est comprise à sa juste lumière. L’antidote à notre façon de penser humaine déchue ne peut être reçue que par le grand Médecin céleste. Il sacrifia la vie de Son fils pour nous racheter, afin que par l’exercice mental de ce programme de rédemption nous puissions commencer l’œuvre de guérison de l’esprit et de notre réconciliation à Dieu. Lire la suite