Archives de Catégorie: Une lumière dans un lieu obscur

7. La naissance de l’Église triomphante

Une lumière dans un lieu obscur – étude 7

Par John Thiel (étude en anglais)

Nous avons parcouru la prophétie aussi brièvement que possible afin de pouvoir saisir les expériences importantes et déterminantes le long du chemin, afin d’illuminer les moments obscurs de l’église, et pour remarquer comment la prophétie a en fait conduit le peuple de Dieu hors de ces ténèbres. Encore et encore, Ésaïe 8:13-14 a été répété, et dans toutes les générations c’est le même évènement qui a été révélé.

Ésaïe 8:13 Sanctifiez le SEIGNEUR des armées, lui-même ; et [que] lui [soit] votre crainte, et [que] lui [soit] votre frayeur.

Quand devrions-nous faire ça ?

Ésaïe 8:12 Ne dites point : Une confédération, à tous [ceux] auxquels ce peuple dira : Une confédération ; et ne craignez point leur crainte, et ne soyez point effrayés.
Lire la suite

6. L’Église de cet autre ange

Une lumière dans un lieu obscur – étude 6

Par John Thiel (étude en anglais)

Notre séminaire se termine maintenant avec les prophéties les plus importantes, celles qui nous concernent directement. Nous voulons clairement identifier ce que Jésus nous dit par rapport à l’église de cet autre ange – l’ange d’Apocalypse 18. L’ange représente un ministère, un ensemble de dirigeants, comme dans Éphésiens 4:11, qui est actif dans le salut du peuple de Dieu, de la même manière que le salut était des Juifs du temps de Christ. Nous examinons le salut du peuple de Dieu sous l’ange d’Apocalypse 18.

Dans notre dernière étude, nous avons vu l’église de Dieu de 1844 s’avancer jusqu’à un point où elle ne se repent pas et où elle vomie par Jésus Christ. Dans le passage suivant, Jésus parle de l’église de Son temps, qui tirait à sa fin, et, comme nous allons le voir, dans l’Esprit de Prophétie c’est exactement la même déclaration qui est utilisée pour l’Église Adventiste du Septième Jour :

Matthieu 11:23 Et toi, Capernaüm, qui est élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’en enfer ; car si les miracles qui ont été faits au milieu de toi, eussent été faits à Sodome, elle serait demeurée jusqu’à aujourd’hui. 24 Mais je vous dis, que le sort du pays de Sodome sera plus supportable au jour du jugement que le tien.
Lire la suite

5. L’Église des trois anges

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 5

Par John Thiel (étude en anglais)

Nous nous approchons maintenant un peu plus de notre temps. Dans notre étude précédente, notre recherche nous a conduit jusqu’à Apocalypse 3:7-13, la période de Philadelphie. En ce temps-là, en 1833, l’église de Dieu a identifié où elle se trouvait par l’étude de deux livres en particulier. Quels étaient ces livres ? Daniel et l’Apocalypse. C’était l’étude des prophéties de Daniel et de l’Apocalypse dans laquelle William Miller s’est plongé, qui a été pour lui une lumière brillant dans un lieu obscur. Il était un athée voulant trouver sa voie, il cherchait un but et un sens à la vie. Il posait la question : « Où est-ce que je vais maintenant, Seigneur ? » et le Seigneur l’a aidé à travers la prophétie.

Les prophéties de Daniel et de l’Apocalypse ont commencé à s’ouvrir devant lui, et là, avec la magnifique étude de l’heure du jugement de Dieu venue, et l’identification dans Daniel 8:14 d’un sanctuaire qui devait être purifié, la prophétie des 2300 jours les a amenés exactement à 1844. Quelle révélation ! Si vous viviez dans cette situation, quel tressaillement aurait été le vôtre ! Et qui l’a accepté ? Il était quelqu’un de très isolé, jusqu’à ce que cela ait pris de l’ampleur. Cette prophétie a mené à l’étude du sanctuaire, du jugement, et du deuxième ange ; parce que pendant cette période, les messages du premier et du deuxième ange se déclenchaient. « L’heure du jugement de Dieu est venue » : c’était le message du premier ange.
Lire la suite

4. Les générations du premier avènement et des siècles suivants

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 4

Par John Thiel (étude en anglais)

Ésaïe 8:12 Ne dites point : Une confédération, à tous [ceux] auxquels ce peuple dira : Une confédération ; et ne craignez point leur crainte, et ne soyez point effrayés. 13 Sanctifiez le SEIGNEUR des armées, lui-même ; et [que] lui [soit] votre crainte, et [que] lui [soit] votre frayeur. 14 Et il [vous] sera pour sanctuaire, mais pour une pierre d’achoppement et un rocher de scandale aux deux maisons d’Israël, pour un piège et un filet aux habitants de Jérusalem. 15 Et plusieurs d’entre eux trébucheront, et tomberont, et se briseront, et seront enlacés, et seront pris. 16 Lie le témoignage, scelle la loi parmi mes disciples.

Il y a une question qui a été placée dans mon esprit quand je parlais à certains dirigeants de cette église : « Pourquoi est-ce que vous avez autant de conférences ? Une par an, c’est suffisant. » Une par an, on m’a dit, mais nous voilà, et nous avons en plus un séminaire. Certains visiteurs sont présents, et certains aimeraient être ici. Pourquoi devrions-nous être ici pour tenir ce genre de rencontres, pour sacrifier du temps et des fonds afin de passer du temps ensemble de cette manière ?
Lire la suite

3. Une lumière dans le lieu obscur de l’Église militante

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 3

Par John Thiel (étude en anglais)

Sophonie 3:1 Malheur à celle qui est souillée et polluée, à la ville qui opprime !

Nous vivons dans des temps obscurs et éprouvants pour le véritable peuple de Dieu, et nous avons besoin de la parole de Dieu pour éclairer notre chemin. La lumière qui brille dans un lieu obscur doit illuminer notre chemin. Dans notre étude précédente, nous avons examiné un point noir personnel, notre cœur humain dans lequel Dieu amène Jésus très près de nous intérieurement, afin que dans le lieu obscur de notre cœur la lumière de Jésus, Sa face, Sa vérité, puisse briller. Dans cette étude, nous voulons examiner le lieu obscur dans l’église militante. Cela peut paraître étrange. Dans l’église de Dieu ? Y-a-t-il un lieu obscur dans l’église militante ? Comment est-ce que le passage que nous avons cité jusqu’ici se rapporte au sujet de l’église militante ?
Lire la suite

2. Une lumière dans le lieu obscur du cœur humain

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 2

Par John Thiel (étude en anglais)

L’hymne Christ Is Knocking at My Sad Heart (« Christ frappe à mon cœur triste ») parle d’une condition naturelle dans laquelle notre cœur se trouve. « Mon cœur dans le péché est orgueilleux et froid, tout est sombre et sans joie en moi. » Mon cœur est sombre et sans joie. Les paroles « une lumière dans un lieu obscur » se trouvent dans 2 Pierre, chapitre 1, et nous en avons fait la pensée directrice de toute cette série, car elles nous montrent comment la prophétie illumine notre sentier.

2 Pierre 1:19 Nous avons aussi une parole prophétique d’autant plus certaine, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lumière qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour resplendisse, et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs ;
Lire la suite

1. Une lumière dans le lieu obscur de la confusion confessionnelle

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 1

Par John Thiel (étude en anglais)

Amos 5:1 Écoutez cette parole, cette lamentation que je prononce contre vous, ô maison d’Israël. 2 La vierge d’Israël est tombée, elle ne se relèvera plus ; elle est abandonnée sur sa terre, [il n’y a] personne pour la relever. 3 Car ainsi dit le Seigneur DIEU : La ville qui sortait [avec] mille, en laissera cent [de reste], et celle qui sortait [avec] cent, en laissera dix [de reste], pour la maison d’Israël.

Nous vivons dans des temps périlleux. Notre besoin d’être membres de l’église visible de Dieu est fortement attaqué alors même que nous nous avançons dans les dernières scènes de notre voyage sur cette planète. Depuis que Christ a lancé Son église du Nouveau Testament, elle a été remuée d’une telle manière que cela a toujours demandé une recherche assidue pour reconnaître Son église parmi tous les corps apostasiés. Il y a une question qui était posée :

Cantique des cantiques 1:7 Dis-moi, ô toi qu’aime mon âme, où tu pais, et où tu fais reposer [ton troupeau] sur le midi ; car pourquoi serais-je comme une [femme] qui se détourne vers les troupeaux de tes compagnons ?
Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :