3. L’histoire de cet ange

Le quatrième ange : étude 3

Par John Thiel (étude en anglais)

Quand est-ce que le quatrième ange (l’ange d’Apocalypse 18) a vu le jour ?

Apocalypse 18:1 Et après ces choses, je vis un autre ange descendre du ciel, ayant une grande puissance ; et la terre fut illuminée de sa gloire. 2 Et il cria puissamment d’une voix forte, disant : Babylone la grande est tombée, [elle] est tombée, et est devenue la demeure des démons, et le repaire de tout esprit immonde, et une cage de tout oiseau impur et détestable.

La puissance et la caractéristique de ces gens annoncent et donnent la puissance du message.

1 Corinthiens 2:3 Et j’étais avec vous dans la faiblesse, dans la crainte, et dans un grand tremblement. 4 Et mon discours et ma prédication n’ont pas été en paroles persuasives de la sagesse humaine, mais en démonstration de l’Esprit et de puissance ; 5 Afin que votre foi ne repose pas sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

Ces gens sont un peuple pauvre et affligé. Ils sont peu nombreux. Ils n’ont pas beaucoup d’impact dans le monde, par rapport aux attentes des hommes. La puissance de cet ange vient à travers ceux qui sont faibles, craintifs et tremblants ; la présentation n’est pas avec des paroles persuasives, mais avec sagesse. C’est une démonstration de la puissance de l’Esprit. Ce ne sera pas par la sagesse des hommes, mais par la puissance de Dieu. Cet ange donne cette démonstration finale. La terre est illuminée de sa gloire.

Ésaïe 60:1 Lève-toi, brille ; car ta lumière est venue, et la gloire du SEIGNEUR s’est levée sur toi. 2 Car voici, les ténèbres couvriront la terre, et une obscurité profonde [couvrira] les peuples ; mais le SEIGNEUR se lèvera sur toi, et sa gloire paraîtra sur toi.

Voici des gens qui n’ont aucune gloire à eux. La gloire est celle du Seigneur qui illumine leur vie. C’est le caractère de Dieu.

Matthieu 5:14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une colline ne peut être cachée ; 15 Et on n’allume pas une bougie pour la mettre sous un boisseau, mais sur un chandelier ; et elle donne de la lumière à tous ceux qui sont dans la maison. 16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans le ciel.

C’est l’œuvre qui est la lumière, pas la gloire de la capacité de l’homme. C’est la pratique fidèle de la parole de Dieu. C’est là qu’est la puissance de Dieu : la gloire qui est le caractère de Dieu en pratique.

Apocalypse 18:2 Et il cria puissamment d’une voix forte, disant : Babylone la grande est tombée, [elle] est tombée, et est devenue la demeure des démons, et le repaire de tout esprit immonde, et une cage de tout oiseau impur et détestable.

Ésaïe 58:1 Cri à plein gosier, ne te retiens pas ; élève ta voix comme une trompette ; et montre à mon peuple leur transgression, et à la maison de Jacob leurs péchés.

Au moment où le danger et la dépression de l’Église sont les plus grands, la petite compagnie qui se tient dans la lumière soupirera et gémira à cause des abominations qui se commettent dans le pays. Mais leurs prières s’élèveront plus particulièrement au nom de l’Église parce que ses membres se comportent d’après la manière du monde.  {Testimonies for the Church Vol.5 209.3}

Leur humilité par rapport à leur propre condition et leurs pleurs par rapport à la condition de l’Église sont considérés comme ridicules par ceux à qui ils s’adressent.

Les puissances du mal n’abandonneront pas le conflit sans une lutte. Mais la Providence a un rôle à jouer dans la bataille d’Armageddon. Lorsque la terre est illuminée de la gloire de l’ange d’Apocalypse dix-huit, les éléments religieux, bons et mauvais, se réveilleront de leur sommeil, et les armées du Dieu vivant entreront sur le terrain. (1899)  {Bible Commentary Vol.7 983.2}

Lorsque ces gens vont de l’avant avec puissance et sont remarqués, les autorités, les éléments religieux, bons et mauvais, se réveillent de leur sommeil. Il y a beaucoup de gens autour de nous qui sont des gens de bien mais qui sont dans un état de sommeil. C’est exactement ce que nous lisons dans la parabole des dix vierges, elles dormaient toutes. Mais la compagnie dans la lumière, qui arrive, les réveille ; et elle réveille aussi les méchants ensommeillés et ils deviennent réactifs.

Maintenant, nous regardons en arrière et nous explorons la montée de ce mouvement dans l’histoire et l’impact qu’il a. C’est pour cela que nous regardons l’histoire, afin de vraiment voir cela se passer. Est-ce que cela s’est déjà passé ? Et comment cela a-t-il a éveillé les bons et les mauvais, et continue encore à le faire, même aujourd’hui ?

Le temps d’épreuve est juste à nos portes, car le grand cri du troisième ange a déjà commencé dans la révélation de la justice de Christ, le Rédempteur qui pardonne le péché. C’est le début de la lumière de l’ange dont la gloire remplira la terre entière (RH, 2 nov. 1892).  {Bible Commentary Vol.7 984.6}

Cette déclaration a été écrite en 1892. Voici une déclaration de l’inspiration qui dit qu’en 1892 l’ange d’Apocalypse 18 a déjà commencé. Nous pouvons voir que cela ouvre l’histoire de cet ange. Il a déjà commencé. La présentation de la justice de Christ est la lumière de l’ange dont la gloire remplira la terre entière. C’est là qu’elle a commencé, et elle remplira la terre entière, à partir de 1892.

Que veut dire cette montée de l’ange, au moment de la présentation de la justice de Christ, le Rédempteur qui pardonne le péché ?

Le Seigneur, dans Sa grande miséricorde, a envoyé un message des plus précieux à Son peuple par les anciens Waggoner et Jones. Ce message devait mettre plus en avant aux yeux du monde le Sauveur exalté, le sacrifice pour les péchés du monde entier. Il présentait la justification par la foi en la Sureté ; il invitait les gens à recevoir la justice de Christ, qui est rendue manifeste dans l’obéissance à tous les commandements de Dieu. … C’est le message que Dieu a commandé de donner au monde. C’est le message du troisième ange, qui doit être proclamé avec une voix forte, et assisté par l’effusion de Son Esprit dans une grande mesure.  {Testimonies to Ministers 91.2}

Les anciens Waggoner et Jones ont présenté un message de justice par la foi aux gens en 1888. Nous remarquons que cet ange d’Apocalypse 18 a commencé ici.

Le temps d’épreuve est juste à nos portes, car le grand cri du troisième ange a déjà commencé dans la révélation de la justice de Christ, le Rédempteur qui pardonne le péché. C’est le début de la lumière de l’ange dont la gloire remplira toute la terre (RH, 2 nov. 1892).  {Bible Commentary Vol.7 984.6}

Ceci est directement identifié comme le début de l’ange d’Apocalypse 18, tel que Waggoner et Jones l’ont proclamé. Il est important de lire Waggoner lui-même.

Le chrétien pense à tout autre homme, Anglais, Allemand, Français, Russe, Turc, Chinois, ou Africain, simplement comme un homme et donc un héritier possible de Dieu par Christ. Si cet autre homme, quelle que soit sa race ou sa nation, est aussi un chrétien, alors le lien devient mutuel et, donc, encore plus fort. « Il n’y a ni Juif ni Grec ; il n’y a ni esclave ni libre ; il n’y a ni homme ni femme ; car vous êtes tous un en Jésus-Christ. » C’est pour cette raison qu’il est impossible pour un chrétien de prendre part à la guerre. Il ne connaît aucune distinction de nationalité, mais il considère tous les hommes comme ses frères. Mais la raison principale pour laquelle il ne peut pas prendre part à la guerre c’est que la vie de Christ est sa vie, car il est un avec Christ ; et il serait tout aussi impossible pour lui de combattre qu’il le serait pour Christ de saisir une épée et de la brandir en auto-défense. Et deux chrétiens ne peuvent pas plus se battre l’un contre l’autre que Christ ne peut se battre contre Lui-même.  {E. J. Waggoner, Glad Tidings, p. 159}

Voici une appréciation vivante du message de l’ange d’Apocalypse 18, qui a commencé avec la présentation de Waggoner et Jones à la conférence de 1888. Cet ingrédient de la justice par la foi comprenait la façon dont les chrétiens devaient se rapporter à la guerre. Comme nous l’avons vu dans les études précédentes, comme aux jours de Noé, le message n’a pas été reçu. C’est également la manière dont le message de l’ange d’Apocalypse 18 est reçu. La majorité ne l’accepte pas.

Les hommes à qui sont confiés de lourdes responsabilités, mais qui n’ont aucun lien vivant avec Dieu, ont outragé et outragent encore Son Saint-Esprit. Ils se livrent à l’esprit même auquel s’étaient livré Coré, Dathan, et Abiram, ainsi que les Juifs du temps de Christ. (Voir Matthieu 12:22-29, 31-37) Des avertissements sont venus de la part de Dieu encore et encore pour ces hommes, mais ils les ont mis de côté et se sont hasarder de nouveau sur la même voie. Lisez les paroles de Christ dans Matthieu 23:23 : « Malheur à vous, scribes et Pharisiens, hypocrites !C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes ; vous en tuerez, et vous en crucifierez ; vous en fouetterez dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville. » Cette prophétie a été littéralement accomplie par les Juifs dans leur traitement de Christ et des messagers que Dieu leur a envoyés. Les hommes suivront-ils en ces derniers jours l’exemple de ceux que Christ a condamné ?  {Testimonies to Ministers 78.2}

Ils n’ont pas encore réalisé pleinement ces terribles prédictions ; mais si Dieu épargne leurs vies, et qu’ils nourrissent le même esprit qui a caractérisé leur ligne de conduite à la fois avant et après la réunion de Minneapolis, ils combleront entièrement les actes de ceux que Christ a condamnés lorsqu’Il était sur la terre.  {Testimonies to Ministers 79.2}

Les périls des derniers jours sont sur nous. Satan prend le contrôle de tout esprit qui n’est pas décidément sous le contrôle de l’Esprit de Dieu. Certains ont cultivé de la haine contre les hommes à qui Dieu a donné la charge de porter un message particulier au monde. Ils ont commencé ce travail satanique à Minneapolis. Ensuite, quand ils ont vu et ressenti la manifestation du Saint-Esprit témoignant que le message était de Dieu, ils l’ont haï encore plus, parce que c’était un témoignage contre eux. Ils ne voulaient pas humilier leurs cœurs pour se repentir, donner gloire à Dieu, et justifier le bien. Ils ont continués dans leur propre esprit, remplis d’envie, de jalousie et de mauvais soupçons, comme l’avaient fait les Juifs. Ils ont ouvert leurs cœurs à l’ennemi de Dieu et de l’homme. Pourtant, ces hommes ont occupé des postes de confiance, et ont façonné l’œuvre d’après leur propre similitude autant qu’ils le pouvaient. . . .  {Testimonies to Ministers 79.3}

Voici un récit simple du refus de ce message donné par Waggoner et Jones :

Un refus d’abandonner des idées préconçues et d’accepter cette vérité explique en grande partie l’opposition qui fut manifesté à Minneapolis contre le message du Seigneur communiqué à travers les frères [E. J.] Waggoner et [A. T.] Jones. En éveillant l’opposition, Satan a réussi dans une grande mesure à priver notre peuple de la puissance exceptionnelle du Saint-Esprit, que Dieu désirait ardemment leur transmettre. L’ennemi les empêcha d’obtenir cette efficacité qui aurait pu être la leur dans leur proclamation de la vérité au monde, de la même manière que les apôtres l’avaient proclamée après le jour de la Pentecôte. La lumière qui doit éclairer la terre entière de sa gloire a été résistée, et par l’action de nos propres frères a été dans une grande mesure tenue éloignée du monde.  {Selected Messages Vol.1 234.6 / Messages Choisis Vol.1 276.1}

C’est la triste réalité de l’opposition au message de cet ange d’Apocalypse 18. Nous regardons un peu plus l’histoire de 1888 à 1903. Nous remarquons l’augmentation en intensité de l’appel de Dieu à l’Église Adventiste du Septième Jour.

Dieu appelle à un réveil spirituel et à une réforme spirituelle. À moins que cela n’ait lieu, ceux qui sont tièdes continueront à devenir de plus en plus odieux au Seigneur, jusqu’à ce qu’Il refuse de les reconnaître comme Ses enfants. Un réveil et une réforme doivent avoir lieu, sous le ministère du Saint-Esprit. Réveil et réforme sont deux choses différentes. Réveil signifie un renouveau de la vie spirituelle, une réanimation des facultés de l’esprit et du cœur, une résurrection de la mort spirituelle. Réforme signifie une réorganisation, un changement dans les idées et les théories, les habitudes et les pratiques. (1902)  {Selected Messages Vol.1 127.3-128.1 / Messages Choisis Vol.1 148.2-3}

C’était l’appel. Un réveil et une réforme étaient nécessaires. L’intensité de l’appel augmentait et il y avait de plus en plus d’appels à l’Église. Lorsque nous arrivons en 1903, nous voyons ce triste commentaire. E.G. White désirait intensément que l’organisation se saisisse de ce beau message afin qu’il puisse être répandu dans le monde, elle attendait impatiemment d’entendre qu’il y avait des progrès, et un message lui est parvenu :

Après avoir reçu un message à propos de l’excellente réunion de confession et d’unité qui avait eu lieu à Battle Creek, j’écrivais dans mon journal et j’étais sur le point de témoigner de la gratitude que j’éprouvais parce qu’un changement était survenu, quand ma main fut arrêté, et que ces paroles vinrent à moi : « Ne l’écris pas. Aucun changement en mieux n’a eu lieu. Des enseignements qui détournent les âmes de la vérité sont présentés comme de grande valeur. Des doctrines sont enseignées qui mènent dans des chemins de traverses, dans des sentiers interdits, des doctrines qui conduisent les hommes à agir en harmonie avec leur propres penchants et à mener à bien leurs desseins non sanctifiés, des doctrines qui, si elles étaient reçues, détruiraient la dignité et la puissance du peuple de Dieu, obscurcissant la lumière qui leur serait autrement venue à travers les entremises désignées par Dieu.  {Testimonies for the Church Vol.8 231.2}

C’est un triste commentaire de la réalité de ce qui s’est produit comme Dieu l’a vu, c’est-à-dire qu’aucun changement en mieux n’avait eu lieu, même si les gens pensaient : Oui, nous avançons maintenant.

Alors que le peuple du quatrième ange s’est lancé en 1888, il y avait une partie adverse au sein de l’organisation ecclésiale. La citation suivante montre le développement historique de 1888 jusqu’en 1903 et ce qui arrive aux gens, alors que le message est à la foi accepté et rejeté :

Voilà notre message, le message même que les trois anges qui volent au milieu du ciel proclament. L’œuvre à accomplir à présent est celle de faire retentir ce dernier message de miséricorde à un monde déchu. Une nouvelle vie vient du ciel et prend possession de tout le peuple de Dieu. Mais des divisions viendront dans l’Église. Deux groupes se développeront. … L’œuvre s’approfondira de plus en plus et deviendra de plus en plus sérieuse jusqu’à la fin du temps. (1896)  {Selected Messages Vol.2 113.3-114.1 / Messages Choisis Vol.2 130.2-3}

Une nouvelle vie venant du ciel, c’est de cela dont il était question dans l’ange d’Apocalypse 18. Toutefois, deux groupes se sont développés. Voilà le dévoilement visionnaire de la situation délicate dans laquelle l’ange se trouve dans l’histoire. La division au sein de l’Égliseest même quantifiée :

C’est une déclaration solennelle que je fais à l’Église, qu’il n’y en a pas un sur vingt personnes dont les noms sont inscrits sur les registres de l’Église qui est prêt à terminer son histoire terrestre, et qui ne serait pas tout autant sans Dieu et sans espérance dans le monde que le pécheur ordinaire. Ils prétendent servir Dieu, mais ils servent plus ardemment Mammon. … Vivant comme des pécheurs, prétendant être des chrétiens ! Ceux qui prétendent être des chrétiens et veulent confesser Christ devraient sortir du milieu d’eux, ne pas toucher à ce qui est impur, et être séparés. . . . (1893)  {Christian Service 41.1 / Instructions pour un Service Chrétien Effectif 51.2}

C’est une déclaration solennelle faite à l’Église, une quantification, il n’y en a pas un sur vingt personnes dont les noms sont inscrits sur les registres de l’Église qui est prêt à terminer son histoire terrestre. Quand vous regardez le pourcentage, ce n’est même pas cinq pour cent. C’est une qualification très intéressante, parce qu’en continuant nous verrons dans l’histoire quelque chose d’intéressant par rapport à cela. Il y a simultanément un appel de réveil pour ceux qui sont fidèles et qui veulent confesser Christ, et ils sont appelés à se séparer et à ne pas toucher ceux qui font seulement profession de foi.

Le développement historique devient parfaitement clair :

Bientôt le peuple de Dieu sera testé par des épreuves ardentes, et la grande proportion de ceux qui paraissent maintenant être sincères et vrais s’avérera être du métal de base. Au lieu d’être fortifiés et confirmés par l’opposition, les menaces et l’abus, ils se rangeront lâchement du côté des opposants. … Prendre la défense de la vérité et de la justice quand la majorité nous abandonne, livrer les batailles du Seigneur quand les champions sont rares – ce sera notre épreuve.  {Testimonies for the Church Vol.5 136.1-2}

Voici une prophétie qui identifie le fait que la friction au sein de l’Église, des fidèles contre les infidèles, représente moins de cinq pour cent. Nous observons ce qui se produit. En 1913 nous observons de nouveau un appel très puissant. Ceci est un témoignage adressé à la Conférence Générale en cours :

Des hommes de compréhension claire sont maintenant requis. Dieu appelle ceux qui sont prêts à être contrôlé par le Saint-Esprit à mener dans un travail de réforme profonde. Je vois une crise devant nous, et le Seigneur appelle Ses ouvriers à rentrer dans les rangs. Chaque âme devrait désormais se tenir dans une position de consécration à Dieu plus profonde et plus véritable que durant les années passées. . . . J’ai été profondément impactée par les scènes qui se sont dernièrement déroulées devant moi dans la nuit. Il semblait y avoir un grand mouvement, une grande œuvre de réveil, qui progressait en de nombreux endroits. Nos gens rentraient dans les rangs, et répondaient à l’appel de Dieu. (1913)  {Testimonies to Ministers 514.3, 515.1}

Il y a une prévision qui est donnée en 1913 : Je vois une crise devant nous. Qu’avons-nous lu dans Témoignages Vol.5 ? Des épreuves ardentes viendront, et sépareront le peuple de Dieu. Elle voit des gens rentrer dans les rangs. Quelle est cette crise, cette épreuve ardente qui menaçait de s’abattre sur eux en 1913 ? L’appel était donné d’avancer. Ceux qui ont accepté le message de Christ et Sa justice donné par Waggoner et Jones ont exprimé le fait qu’ils ne participeraient jamais à la guerre.

Qu’est-il arrivé après cet appel de 1913 ? Quand est-ce que la Première Guerre mondiale a commencé ? En 1914. Une épreuve ardente. Nous observons ce qui s’est produit en 1914 qui a mis si sévèrement l’Église à l’épreuve. Voici le détail historique de 1914. Voici ce que le secrétaire de la Division Européenne a écrit dans la lettre circulaire d’Hambourg de 1914 :

« À nos chers frères et sœurs :

Salutations avec le Psaume 23.

En ce moment sérieux et terrible dans lequel l’Europe est tombée, nous désirons demander de vous les choses suivantes.

  1. En tant que disciples de Christ, par la puissance de Dieu, nous devrions être obéissants aux services de notre terre. 1 Pierre 2:13-14, 17.
  2. Nous devrions faire notre devoir militaire joyeusement tandis que nous sommes au combat ou que nous sommes appelés à servir, de sorte que les officiers en charge nous trouvent être des soldats vrais et vaillants, prêts à mourir pour leurs maisons, pour notre armée et notre ‘Patrie’. Notre destin est entre les mains de Dieu. Si nous perdions notre vie dans le conflit, souvenons-nous que notre vie est cachée avec Christ en Dieu. »  {Lettre circulaire du Secrétaire de la Division Européenne, Hambourg, le 2 août 1914}

Quelle impression cela vous donne ? Est-ce en harmonie avec ce que Waggoner a enseigné sur le fait que le chrétien ne devrait pas participer à la guerre ?

Il ne connaît aucune distinction de nationalité, mais il considère tous les hommes comme ses frères. … La vie de Christ est sa vie, car il est un avec Christ ; et il serait tout aussi impossible pour lui de combattre qu’il le serait pour Christ de saisir une épée et de la brandir en auto-défense. Et deux chrétiens ne peuvent pas plus se battre l’un contre l’autre que Christ ne peut se battre contre Lui-même.  {E. J. Waggoner, Glad Tidings, p.159}

Si ceci faisait partie de l’ingrédient du message de la justice par la foi, qu’est-ce qui est ici révélé par le secrétaire et les dirigeants de l’Église Adventiste du Septième Jour en Europe ? Ils montrent catégoriquement qu’ils ne sont pas en harmonie avec l’ange d’Apocalypse 18.

« Au début de la guerre, notre organisation s’est divisée en deux parties. Tandis que 98 pour cent de nos membres allèrent de l’avant, après avoir étudié la Bible, au motif que c’était notre devoir de conscience de défendre la ‘Patrie’ avec les armes, et cela aussi le jour du Sabbat ; et cette position décidée de la part des dirigeants réunis fut immédiatement transmise au ministère de la guerre. Cependant, 2 pour cent ne se sont pas soumis à cette décision des dirigeants, et ont donc dû être radié en raison de leur comportement anti-chrétien. »  {Dresdner Neueste Nachrichten (Journal officiel de l’Église), le 12 avril 1918}

Qu’avons-nous lu ? Pas un sur vingt. Pas 5 %. Qu’ont-ils dit ? 2 %. Seulement 2 % ont été fidèles en n’allant pas à la guerre. Dans le journal allemand de Cologne, une remarque publique est faite :

« Depuis le début de la guerre, il y a eu une division parmi le peuple adventiste. Pendant toute la durée de la guerre la majorité voulait voir les enseignements fondamentaux mis de côté, par la force si nécessaire. Les autres demandaient que la sanctification du samedi (sabbat) leur soit accordée, même en ces temps de stress. La faction adverse a finalement entrainé la radiation de l’organisation de tous les partisans des principes originaux de leur foi. »  {Koelnische Zeitung (Evening Edition), le 21 sept. 1915}

Voilà la triste histoire. Voilà l’histoire de l’ange d’Apocalypse 18, ce mouvement de gens qui a commencé au sein de l’organisation de l’Église Adventiste du Septième Jour, sous les messages de Waggoner et Jones. Alors qu’ils ont avancé fidèlement, ils ont finalement été forcés à se séparer. C’est là qu’était la division, sur le principe des commandements de Dieu par rapport à la guerre. L’appel à cet ange à avancer a été annoncé dans la déclaration de 1913 d’E. G. White à la Conférence Générale.

Nous voyons une répétition dans l’histoire où les chrétiens ont dû quitter l’Église de leurs pères, comme c’est décrit ici :

De la même manière que la lumière et la vie des hommes fut rejetée par les autorités ecclésiastiques à l’époque de Christ, ainsi elle a été rejetée dans chaque génération successive. Encore et encore l’histoire du retrait de Christ de Judée a été répétée. Lorsque les Réformateurs prêchaient la parole de Dieu, ils n’avaient pas à l’idée de se séparer de l’Église établie ; mais les chefs religieux ne voulaient pas tolérer la lumière, et ceux qui la portaient furent contraints de chercher une autre classe, qui désirait ardemment la vérité. De nos jours, peu de ceux qui professent suivre les Réformateurs sont animés par leur esprit. Il y en a peu qui écoutent la voix de Dieu, et qui sont prêts à accepter la vérité quelle que soit l’apparence sous laquelle elle est présentée. Souvent, ceux qui suivent les pas des Réformateurs sont forcés de se détourner des Églises qu’ils aiment, afin de déclarer l’enseignement clair de la parole de Dieu. Et bien des fois, ceux qui sont à la recherche de la lumière sont par le même enseignement obligé de quitter l’Église de leurs pères, afin de pouvoir y obéir.  {Desire of Ages 232.2 / Jésus-Christ 214.2}

Quelle répétition d’évènement a eu lieu ici, dans la période de la Premier Guerre mondiale. Qu’est-ce qui s’est produit pendant les 84 dernières années depuis 1914 ?

Ce peuple pauvre et affligé émerge de chaque génération successive. Nous remarquons maintenant une expression verbale d’E. G. White sur ce qu’elle a vu. Ceci est citation qui a été écrite par les témoins qui étaient à ses côtés quand elle a dit cela ; il y avait trois personnes : William Ross, Elman Johnson et la secrétaire personnelle d’Ellen White, McEntefer. Voici ce qui a été écrit :

« Sœur White nous a dit, alors que nous nous tenions tous les trois sur le quai de la gare ferroviaire, qu’une terrible tempête de persécution venait comme un vent de tempête qui renversait tout objet levé. Pas un seul Adventiste du Septième Jour ne pouvait être vu. Comme les disciples, ils avaient abandonné Christ et s’étaient enfui. Tous ceux qui avaient cherché des positions ne furent plus jamais vus. Après la tempête, il y eu un calme, puis les Adventistes se levèrent comme un grand troupeau de brebis, mais il n’y avait pas de bergers. Ils s’unirent tous, priant avec ferveur pour de l’aide et de la sagesse, et le Seigneur leur répondit en les aidant à choisir des dirigeants parmi eux qui n’avaient jamais cherché des positions auparavant. Ils prièrent avec ferveur pour le Saint-Esprit, qui fut déversé sur eux, les rendant entièrement prêts pour le service. Ils s’en allèrent alors beaux comme la lune, purs comme le soleil, redoutables comme une armée sous ses bannières, pour donner le message au monde. J’étais stupéfait, et je demandai si cela s’appliquait à Loma Linda, car nous regardions dans cette direction. Sœur White répondit à ma question en disant que cela s’appliquait à toute la dénomination mondiale. Cela me frappa tellement que je ne posais plus d’autres questions.  {Signé par Will Ross, Elman Johnson et McEntefer}

Voici l’image de ce qui s’est produit depuis la Première Guerre mondiale. Ces personnes ont émergées sans dirigeants, et ils deviennent actifs pour choisir des dirigeants parmi eux à nouveau, ils se réorganisent à nouveau. Et alors qu’ils poursuivent leur route, ils finiront par être amenés à l’attention du public mondial.

Maintenant, nous semblons être inaperçus, mais il n’en sera pas toujours ainsi. Des mouvements sont à l’œuvre pour nous amener au premier plan, et si nos théories de la vérité peuvent être mises en pièces par les historiens ou par les plus grands hommes du monde, ce sera fait. {Evangelism 69.1-2 / Évangéliser 69.3-4}

Des mouvements sont à l’œuvre pour nous amener au premier plan. C’est ce qui amènera au premier plan, à l’attention du public, cette compagnie, même pas 5 %, 2 % des membres, du temps où Sr. White a écrit cela. Le nombre de membres du temps de Sr. White était d’environ 40 000. Qu’est-ce que 2 % de 40 000 ? À peu près 1000 membres. C’est tout, dans le monde entier !

L’appel vient aussi à nous aujourd’hui comme il est venu à l’époque. Après avoir étudié l’histoire de cet ange, l’appel qui vient à nous par l’Esprit de prophétie est le suivant. Nous devons nous rappeler de cet ange.

Vous devez vous rappeler que cet ange représente le peuple qui a ce message à donner au monde. Êtes-vous parmi ce peuple ?  {Review & Herald, 18 août 1885, par.14}

Voilà l’appel. C’est un peuple qui a ce message à donner. Êtes-vous parmi ce peuple ?

La question d’une importance vitale pour ce temps est : « Qui est du côté du Seigneur ? Qui s’unira à l’ange pour donner le message de vérité au monde ? Qui recevra la lumière qui doit remplir la terre entière de sa gloire ? »  {Review & Herald, 5 Novembre 1889, par.12}

Nous qui entendons ce message, venant directement de la plume de l’inspiration, nous qui entendons ces chroniques de l’histoire qui s’est produite, et l’appel pour ce temps, pour ce tout dernier moment de l’histoire de la terre, cet appel nous est adressé : Qui recevra la lumière qui doit remplir la terre entière de sa gloire ? Qui fera partie de l’ange ? C’est un peuple. Êtes-vous parmi ce peuple ?

Puisse cet appel être très puissamment appliqué à nos esprits alors que nous concluons ce message. Notre prochaine étude portera sur les scènes finales de cet ange et sur notre relation à celui-ci.

Amen.

Publié le 23/01/2014, dans 4e ange, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s