Archives du blog

2. Acquérir cette nature

Le peuple du grand cri – étude 2

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Le peuple du grand cri, nous voulons être ces gens ; et nous avons donc une mission. Mais c’est une mission d’un genre différent de ce que de nombreuses Églises croient que ce sera. La mission à l’heure actuelle est d’acquérir une nature qui répondra aux attentes que Dieu a pour le peuple qui doit proclamer le grand cri. Comme nous l’avons vu, c’est un peuple peu nombreux et obscur, et il leur faut satisfaire aux exigences du grand cri tel qu’il est révélé dans Apocalypse 18.

Apocalypse 18:1 Et après ces choses, je vis un autre ange descendre du ciel, ayant une grande puissance ; et la terre fut illuminée de sa gloire. 2 Et il cria avec force et à grande voix, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, et elle est devenue la demeure des démons, et le repaire de tout esprit immonde, et une cage de tout oiseau impur et détestable. 3 Car toutes les nations ont bu du vin de la colère de sa fornication, et les rois de la terre ont commis fornication avec elle, et les marchands de la terre se sont enrichis de l’abondance de son luxe. 4 Et j’entendis une autre voix du ciel, disant : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous ne receviez point de ses plaies ;
Lire la suite

Histoire du Mouvement de Réforme des Adventistes du Septième Jour, ch. 2

(document original, pdf)

CHAPITRE 2

LE PEUPLE DE DIEU ET LE SERVICE MILITAIRE

          Le Seigneur a dit par l’intermédiaire de Moïse : « Tu ne tueras point. » Éxode 20:13.

          Le Seigneur a dit par l’intermédiaire de Jean : « Si quelqu’un tue avec l’épée, il faut qu’il soit lui-même tué par l’épée. » Apocalypse 13:10.

          Le Seigneur a dit par l’intermédiaire de Jean : « Mon royaume n’est pas de ce monde ; si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs combattraient,… » Jean 18:36.
Lire la suite

Histoire du Mouvement de Réforme des Adventistes du Septième Jour, ch. 1

(document original, pdf)

[Note : Nous présentons ici le début du livre « Histoire du Mouvement de Réforme des Adventistes du Septième Jour » (History of the S.D.A. Reform Movement), publié en 1925. Et nous souhaitons avant tout faire comprendre au lecteur que ce n’est pas notre but de promouvoir l’organisation qui porte aujourd’hui ce nom, ni aucune autre organisation. Mais c’est notre prière qu’à travers la lecture de ces lignes vous pourrez découvrir la main de Dieu dans les évènements qui ont conduit à la naissance du Mouvement de Réforme, et voir l’étoile du matin se lever dans vos cœurs à travers la découverte des accomplissements prophétiques frappants qui ont caractérisé ce tournant dans l’histoire de l’église de Dieu en ces derniers jours (voir le 3e ange, notamment les études 7, 8a, 8b ; le 4e ange, et la série Une lumière dans un lieu obscur).]


« Celui qui réponds à quelque propos avant de l’avoir entendu, c’est à lui une folie et une confusion. » Proverbes 18:13

« Notre loi juge-t-elle un homme avant de l’avoir entendu, et d’avoir connu ce qu’il a fait ? » Jean 7:5

Lire la suite

Le Témoin véritable témoigne

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Nous reconnaissons tous que JÉSUS est le chef de Son église visible. Alors que nous vivons aujourd’hui dans une époque de confusion sans précédente vis-à-vis des organisations religieuses qui prétendent être l’église visible de Dieu, est-ce convenable pour nous si nous entrons vraiment dans l’arène des prétendants à ce titre ? Comment le Chef de l’église nous apprend-t-Il à penser ?

« Si je rends témoignage de moi-même, mon témoignage n’est pas vrai. Il y en a un autre qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu’il rend de moi est vrai. » Jean 5:31, 32
Lire la suite

7. La naissance de l’Église triomphante

Une lumière dans un lieu obscur – étude 7

Par John Thiel (étude en anglais)

Nous avons parcouru la prophétie aussi brièvement que possible afin de pouvoir saisir les expériences importantes et déterminantes le long du chemin, afin d’illuminer les moments obscurs de l’église, et pour remarquer comment la prophétie a en fait conduit le peuple de Dieu hors de ces ténèbres. Encore et encore, Ésaïe 8:13-14 a été répété, et dans toutes les générations c’est le même évènement qui a été révélé.

Ésaïe 8:13 Sanctifiez le SEIGNEUR des armées, lui-même ; et [que] lui [soit] votre crainte, et [que] lui [soit] votre frayeur.

Quand devrions-nous faire ça ?

Ésaïe 8:12 Ne dites point : Une confédération, à tous [ceux] auxquels ce peuple dira : Une confédération ; et ne craignez point leur crainte, et ne soyez point effrayés.
Lire la suite

6. L’Église de cet autre ange

Une lumière dans un lieu obscur – étude 6

Par John Thiel (étude en anglais)

Notre séminaire se termine maintenant avec les prophéties les plus importantes, celles qui nous concernent directement. Nous voulons clairement identifier ce que Jésus nous dit par rapport à l’église de cet autre ange – l’ange d’Apocalypse 18. L’ange représente un ministère, un ensemble de dirigeants, comme dans Éphésiens 4:11, qui est actif dans le salut du peuple de Dieu, de la même manière que le salut était des Juifs du temps de Christ. Nous examinons le salut du peuple de Dieu sous l’ange d’Apocalypse 18.

Dans notre dernière étude, nous avons vu l’église de Dieu de 1844 s’avancer jusqu’à un point où elle ne se repent pas et où elle vomie par Jésus Christ. Dans le passage suivant, Jésus parle de l’église de Son temps, qui tirait à sa fin, et, comme nous allons le voir, dans l’Esprit de Prophétie c’est exactement la même déclaration qui est utilisée pour l’Église Adventiste du Septième Jour :

Matthieu 11:23 Et toi, Capernaüm, qui est élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’en enfer ; car si les miracles qui ont été faits au milieu de toi, eussent été faits à Sodome, elle serait demeurée jusqu’à aujourd’hui. 24 Mais je vous dis, que le sort du pays de Sodome sera plus supportable au jour du jugement que le tien.
Lire la suite

5. L’Église des trois anges

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 5

Par John Thiel (étude en anglais)

Nous nous approchons maintenant un peu plus de notre temps. Dans notre étude précédente, notre recherche nous a conduit jusqu’à Apocalypse 3:7-13, la période de Philadelphie. En ce temps-là, en 1833, l’église de Dieu a identifié où elle se trouvait par l’étude de deux livres en particulier. Quels étaient ces livres ? Daniel et l’Apocalypse. C’était l’étude des prophéties de Daniel et de l’Apocalypse dans laquelle William Miller s’est plongé, qui a été pour lui une lumière brillant dans un lieu obscur. Il était un athée voulant trouver sa voie, il cherchait un but et un sens à la vie. Il posait la question : « Où est-ce que je vais maintenant, Seigneur ? » et le Seigneur l’a aidé à travers la prophétie.

Les prophéties de Daniel et de l’Apocalypse ont commencé à s’ouvrir devant lui, et là, avec la magnifique étude de l’heure du jugement de Dieu venue, et l’identification dans Daniel 8:14 d’un sanctuaire qui devait être purifié, la prophétie des 2300 jours les a amenés exactement à 1844. Quelle révélation ! Si vous viviez dans cette situation, quel tressaillement aurait été le vôtre ! Et qui l’a accepté ? Il était quelqu’un de très isolé, jusqu’à ce que cela ait pris de l’ampleur. Cette prophétie a mené à l’étude du sanctuaire, du jugement, et du deuxième ange ; parce que pendant cette période, les messages du premier et du deuxième ange se déclenchaient. « L’heure du jugement de Dieu est venue » : c’était le message du premier ange.
Lire la suite

1. Une lumière dans le lieu obscur de la confusion confessionnelle

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 1

Par John Thiel (étude en anglais)

Amos 5:1 Écoutez cette parole, cette lamentation que je prononce contre vous, ô maison d’Israël. 2 La vierge d’Israël est tombée, elle ne se relèvera plus ; elle est abandonnée sur sa terre, [il n’y a] personne pour la relever. 3 Car ainsi dit le Seigneur DIEU : La ville qui sortait [avec] mille, en laissera cent [de reste], et celle qui sortait [avec] cent, en laissera dix [de reste], pour la maison d’Israël.

Nous vivons dans des temps périlleux. Notre besoin d’être membres de l’église visible de Dieu est fortement attaqué alors même que nous nous avançons dans les dernières scènes de notre voyage sur cette planète. Depuis que Christ a lancé Son église du Nouveau Testament, elle a été remuée d’une telle manière que cela a toujours demandé une recherche assidue pour reconnaître Son église parmi tous les corps apostasiés. Il y a une question qui était posée :

Cantique des cantiques 1:7 Dis-moi, ô toi qu’aime mon âme, où tu pais, et où tu fais reposer [ton troupeau] sur le midi ; car pourquoi serais-je comme une [femme] qui se détourne vers les troupeaux de tes compagnons ?
Lire la suite

24. Pas de feu étranger

Le sanctuaire : étude 24

Par John Thiel (étude en anglais)

Depuis la création et la chute de l’homme jusqu’au présent, il y a eu un dévoilement continu du plan de Dieu pour la rédemption, à travers Christ, de la race humaine. Le tabernacle et le temple de Dieu sur la terre étaient faits selon le modèle de l’original dans le ciel. Autour du sanctuaire et de ses services solennels se rassemblaient mystiquement les grandes vérités qui devaient se développer durant des générations successives. {The Faith I Live By 194.2}

Dans notre série sur le sanctuaire, bien que nous couvrions 28 études en tout, ce ne sont que les bases, parce que, rassemblées mystiquement autour du sanctuaire, se trouvent les grandes vérités qui devaient se développer durant des générations successives. L’étude toute entière du sanctuaire couvre l’éventail complet de la vérité dévoilée du salut. Et je trouve cela très triste quand je vois à quel point le message du sanctuaire a été si minime dans la compréhension de ceux qui sont censés le proclamer. Nous examinons maintenant ce qui se passait dans le sanctuaire par rapport au feu qui brûlait sur l’autel des parfums. Il y a quelque chose de très spécial dans de ce feu. Qu’étais le feu dans le temple, sur l’autel des parfums ? En quoi était-il si spécial ?
Lire la suite

23. La méthode de guérison de Dieu dans le sanctuaire

Le sanctuaire : étude 23

Par John Thiel (étude en anglais)

Il y a un nombre considérable de sujets qui ressortent du sanctuaire, et quand nous examinons ces sujets, ils continuent à s’agrandir dans leur contenu. Chaque vérité devient plus large et plus vaste au fur et à mesure que nous l’observons. Chaque sujet que nous avons examiné jusqu’ici n’a fait que poser les fondations, les bases, mais en étudiant le sujet du sanctuaire, nous réalisons que chaque sujet en soi continue à s’élargir. Nous pourrions continuer pendant l’éternité à étudier tous les différents sujets qui ressortent du sanctuaire, parce qu’ils continuent à augmenter dans leur profondeur d’appréciation. Le passage d’Ézéchiel 47 démontre ce fait en relation avec le sanctuaire du ciel, et nous montre que depuis la source du sanctuaire il s’écoule une vérité qui se dévoile et devient de plus en plus profonde.
Lire la suite

22. La méthode musicale de Dieu reflétée dans le sanctuaire

Le sanctuaire : étude 22

Par John Thiel (étude en anglais)

La musique est un autre de ces points de sensibilité personnelle qu’il est très difficile d’aborder pour essayer d’aider les gens par rapport à cela. Mais je remercie Dieu pour le sanctuaire, parce que là il nous est révélé quelque chose qui nous aide à être en mesure de traiter ce sujet. La musique, c’est simplement une séquence de vibrations qui viennent à notre sens de l’ouïe et auxquelles nous répondons selon nos antécédents héréditaires et cultivés.

Quand vous pensez au son, technologiquement parlant, le son ce n’est que des ondes sonores. Les différentes vitesses de vibration et les variations de vitesse de ces vibrations viennent à votre tympan, sont transférées dans le système nerveux, et sont ensuite reçus dans le cerveau. Dans le cerveau, elles sont enregistrées comme des ondes sonores, comme des impulsions électriques.

« Pour rendre les impulsions sonores qui l’atteignent significatives, le cerveau dépend de ses mémoires stockées à l’intérieur de ses millions de réseaux cellulaires, non pas seulement des mémoires sonores, mais des mémoires visuelles, des mémoires de goût, d’odorat et de toucher. En comparant, contrastant et rejetant l’information, le cerveau forme une image mentale intégrée. Ce que des séquences et des combinaisons de son et de vue signifieront précisément pour un individu, dépendra entièrement de son expérience personnelle passée. » {Time Atlas of the Body, p.87 – Sound Impulses}
Lire la suite