Lumière et ténèbres

Par John Thiel (étude en anglais)

Le monde, toutes ses joies et ses conforts ne sont d’aucun réel soutien quand nous voyons les choses s’écrouler autour de nous, et que tout ce que les gens ont prévu, et ce pour quoi ils ont travaillé, est perdu ; quand il y a des délais et des inconforts. Mais il y a de la consolation dans le Seigneur, et cela ne peut jamais nous être ôté. Avec les considérations que nous avons dans le fait que Jésus va bientôt revenir, et que toutes les choses de cette terre vont être détruites – et nous voyons d’ailleurs que tout est en train de s’effondrer autour de nous – il y a une préparation dans laquelle nous devons nous engager avec une intensité jamais vue jusqu’ici. Nous devons nous occuper à des choses bien plus élevées que simplement jouir de cette planète, particulièrement en ce qui concerne nos passe-temps sociaux, et nos interactions sociales avec les autres autour de nous.

2 Corinthiens 6:14 Ne vous mettez pas sous un joug inégal avec les incroyants ; car quelle association a la droiture avec l’iniquité ? Et quelle communion a la lumière avec les ténèbres ?

Méditez sur ces deux mots : association et communion. Lorsque nous nous rassemblons, nous sommes en communion, nous communions ensemble. Lorsque nous allons parmi les gens et parmi nos familles, il y a quelque chose pour communier ensemble. Lorsqu’ils ont leurs évènements et leurs rencontres spéciales, c’est un temps particulier pour s’associer les uns avec les autres. L’analogie de la lumière et des ténèbres nous est ici transmise. C’est l’analogie des relations avec les gens qui ne sont pas lumière, mais qui sont ténèbres. C’est exprimé d’une manière saisissante dans 1 Thessaloniciens 5. Si nous sommes illuminés par la lumière que nous avons, nous sommes identifiés comme des enfants de la lumière par opposition à ceux qui ne sont pas illuminés par la lumière que nous avons.

Les enfants du jour contre les enfants de la nuit

1 Thessaloniciens 5:5 Vous êtes tous les enfants de la lumière, et les enfants du jour ; nous ne sommes pas de la nuit, ni des ténèbres.

Lumière/jour, nuit/ténèbres. L’analogie est très claire. Si c’est le jour, il y a de la lumière et vous pouvez voir où vous allez. Si c’est la nuit et que vous n’avez pas de lumières pour vous montrer le chemin, alors vous êtes dans les ténèbres. Les enfants du monde, les gens qui ne sont pas illuminés par la lumière, sont ténèbres ; ils ne sont pas jour. Les gens qui sont illuminés par Dieu sont des enfants de lumière, du jour.

Dieu sépara la lumière des ténèbres

Ce que Dieu a fait à la création, Il le fait encore. Qu’a-t-Il fait à la création ?

Genèse 1:3 Et Dieu dit : Que la lumière soit ; et la lumière fut. 4 Et Dieu vit que la lumière [était] bonne ; et Dieu sépara la lumière des ténèbres. 5 Et Dieu nomma la lumière, Jour ; et il nomma les ténèbres, Nuit.

Nous ne sommes pas des enfants de la nuit. Nous sommes censés être des enfants du jour. Qu’est-ce que Dieu a fait par rapport au jour et à la lumière ? Il est dit qu’Il sépara le jour de la nuit, la lumière des ténèbres. Il la sépara. Qu’est-ce que cela veut dire ? Il les sépara pour que l’une ne se mélange pas à l’autre. C’est juste ? L’analogie est ici mise en lumière. Si nous sommes des enfants du jour et de la lumière, et que nous vivons dans un monde entouré de ténèbres, quel est l’ordre de Dieu pour nous ? « Que la lumière soit, et Je séparerai la lumière des ténèbres. » Est-ce que nous comprenons vraiment ce que cela signifie par rapport à l’analogie ? C’est un état de séparation d’avec ceux qui sont ténèbres. Dieu sépare encore la lumière des ténèbres.

2 Corinthiens 6:14 Ne vous mettez pas sous un joug inégal avec les incroyants ; car … quelle communion a la lumière avec les ténèbres ? … 17 C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et soyez séparés, dit le Seigneur, et ne touchez point à ce qui est impur, et je vous recevrai,

Alors que nous nous préparons au retour imminent de Jésus et que toute notre préparation est très intensément exercée, nous sommes appelés à être les enfants de la lumière qui se préparent pour la venue de Jésus, tandis que le reste du monde ne se prépare pas pour la venue de Jésus. Ils sont dans les ténèbres, nous devons être la lumière. Voilà l’instruction très claire que nous devons être hors de communion avec ces gens – aucune communion. Dieu appelle à la séparation, tout comme Il a appelé la lumière à être séparée des ténèbres.

Dieu appelle à une séparation du monde. Obéirez-vous ? Sortirez-vous du milieu d’eux, et resterez-vous séparés et différents d’eux ? « Car quelle association a la droiture avec l’iniquité ? Et quelle communion a la lumière avec les ténèbres ? » Vous ne pouvez pas vous mélanger avec les mondains, prendre part à leur esprit, suivre leur exemple, et être au même moment un enfant de Dieu. {Testimonies for the Church Vol. 2 44.1}

C’est une impossibilité parce que la lumière et les ténèbres ne se mélangent pas.

Le Créateur de l’univers s’adresse à vous comme un Père affectueux. {Ibid.}

Les affections qui appartiennent aux enfants de Dieu avec leur Père et les affections qui existent dans le monde avec leur recherche du plaisir et leurs affections, ces deux affections ne se mélangent pas. Le contraste est aussi saisissant que le jour et la nuit.

Si vous vous séparez du monde dans leurs affections, et que vous restez libres de sa contamination, en échappant à la corruption qui est dans le monde par la convoitise, Dieu sera votre Père, Il vous adoptera dans Sa famille, et vous serez Son héritier. À la place du monde, Il vous donnera, en échange d’une vie d’obéissance, le royaume sous tous les cieux. Il vous donnera un poids éternel de gloire et une vie aussi durable que l’éternité. {Ibid.}

Dieu sépare encore le jour et la nuit dans l’analogie. Pour être des candidats de cette compagnie honorée des 144 000, l’appel est très clair :

Apocalypse 18:4 Et j’entendis une autre voix du ciel, disant : Sortez du milieu d’elle, mon peuple,

Les gens qui sortent de Babylone, de ces ténèbres, sont appelés à être les 144 000. Pour nous, une très petite compagnie, nous demeurons parmi ceux autour de nous qui sont nuit, ténèbres. Les enfants de la nuit sont tout autour de nous, y compris parmi les adventistes du septième jour et nos proches parents qui sont peut-être parmi eux, ou même au sein de l’organisation par laquelle nous avons été appelés. C’est très important d’examiner ce qui s’est réellement passé dans les rangs de l’adventisme, et qui fait même d’eux des enfants des ténèbres. Observez attentivement comment la nuit tombe :

Satan est sans cesse à l’œuvre pour presser ses tentations parmi nous. Au début, il présente des petits écarts par rapport au bien ; {Pamphlet 43 12.1}

Au début, un tout petit peu, juste quelque chose de léger, un petit quelque chose qui est différent ;

… puis, après que les sens se soient accoutumés à ce léger écart par rapport à la lumière que Dieu a donnée, il présente une autre tentation pour [les] éloigner des premières positions et principes. Puis, quand l’esprit s’est accoutumé à cela, il présente une encore plus grande déviation par rapport à la simplicité de notre foi, jusqu’à ce que les barrières soient démolies, et que l’idolâtrie dans ses diverses formes soit chez elle parmi nous. Dieu pousse alors ceux qui ne dédaignerons pas de déclarer tout son conseil, et leur donne pour ordre : « Élève ta voix comme une trompette, {Ibid.}

Je sais bien combien c’est vrai. J’en suis venu à découvrir graduellement combien, dans ma propre expérience chrétienne, j’ai considéré certaines choses, en tant que chrétien, qui n’étaient pas du tout chrétiennes. Il m’a fallu sortir très lentement de ces ténèbres au fur et à mesure que le Seigneur m’a guidé. Mais en sortant pas à pas de ces ténèbres, j’ai découvert avec les membres de ma famille, et dans les rangs des organisations avec lesquelles j’avais été, une voie exactement similaire à ce qui est décrit ici. Si nous voulons marcher dans chaque élément de lumière que Dieu a jamais donné et si nous décidons que nous allons suivre Jésus à tous les égards, alors nous allons découvrir à quel point il fait sombre autour de nous. Alors que nous sortons de ces ténèbres pour nous tenir prêts pour la venue de Jésus, en nous préparant et en changeant notre style de vie afin d’être en harmonie avec Dieu quand Jésus vient, nous avons un défi, un défi difficile auquel il nous faut faire face : Nous devons nous tenir parmi nos membres de familles et nos collègues et donner à la trompette un son fort, en élevant notre voix comme une trompette.

Une trompette, quand elle est trop proche, cela devient très bruyant dans l’oreille. Je me souviens encore quand mon frère s’entraînait à jouer de sa trompette dans la maison, et cela agaçait vraiment toute la famille parce que c’était tellement bruyant dans sa pièce que cela traversait toute la maison. Quand nous élevons la pure vérité parmi les gens qui sont dans les ténèbres, cela devient comme un gros son, et ils n’aiment pas ça. L’apôtre Jean parle ici :

Dans sa lettre à une aide dans l’œuvre de l’évangile, une femme de bonne réputation et d’une grande influence, il disait : « Plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent pas que Jésus Christ est venu dans la chair. Un tel homme est un séducteur et un antichrist. Prenez garde à vous, afin que nous ne perdions pas ces choses que nous avons faites, mais que nous recevions une pleine récompense. Quiconque transgresse et ne demeure pas dans la doctrine de Christ, n’a point Dieu. {Acts of the Apostles 554.2 / Conquérants pacifiques 493.2}

C’est une déclaration très nuit et jour, noir et blanc. Si nous ne demeurons pas dans la doctrine de Christ, alors nous n’avons pas Dieu ; les gens sont dans les ténèbres.

Celui qui demeure dans la doctrine de Christ, a et le Père et le Fils. Si quelqu’un vient à vous, et n’apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne le saluez point ; car celui qui le salue, participe à ses mauvaises œuvres. » {Ibid.}

Prenez cela au sérieux. C’est le conseil de Dieu à l’apôtre. Si nous communions avec des gens dans notre maison qui ne sont pas dans la doctrine de ces derniers jours en Christ, il est écrit que nous sommes en grand danger. Nous ne devons pas communier avec ceux qui ne sont pas dans la doctrine de Christ. Car celui qui salue cette personne par son comportement, participe à ses mauvaises œuvres. [L’expression « celui qui le salue » est rendue dans la Bible King James par : « he that biddeth him Gospeed, » c.-à-d. : « celui qui lui souhaite bon voyage. » ou, plus litt. : « celui qui lui souhaite la bénédiction de Dieu. »].

Nous sommes autorisés à tenir dans la même estime que l’a fait le bien-aimé disciple ceux qui prétendent demeurer en Christ tout en vivant dans la transgression de la loi de Dieu. Il existe en ces derniers jours des maux similaires à ceux qui menaçaient la prospérité de l’église primitive ; et les enseignements de l’apôtre Jean sur ces points devraient être suivis avec soin. « Vous devez avoir la charité, » c’est le cri que l’on entend partout, particulièrement de la part de ceux qui prétendent être sanctifiés. {Acts of the Apostles 554.3 / Conquérants pacifiques 494.1}

« Nous devons les aimer, ne soyez pas aussi durs. Ne soyez pas aussi séparés. Nous devons les aimer, nous devons être avec eux et les aider. »

Mais la vraie charité est trop pure pour couvrir un péché non confessé. Bien que nous devions aimer les âmes pour lesquelles Christ est mort, nous ne devons faire aucun compromis avec le mal. Nous ne devons pas nous unir aux rebelles et appeler cela de la charité. {Ibid.}

Si vous aimez vos membres de famille, que devriez-vous faire ? Que devriez-vous faire avec vos membres de famille qui ne sont pas dans la lumière ? Devriez-vous communiez avec eux dans leurs dimensions ? Nous disons : « Désolé, je ne peux pas être où vous êtes, mais regardez, c’est la vérité, c’est là où je dois être. » Cela a été très bien exprimé par quelqu’un il y a quelques semaines : « Si tu veux passer du temps avec moi, viens, je t’aime, viens être où je suis, je ne peux pas venir où tu es. » C’est très important. C’est la parole de Dieu. Si nous sommes où ils sont, sur leur territoire, que nous communions avec eux et que nous nous amusons bien avec eux, nous ne les aimons pas. Parce que si nous les aimions, nous leur ferions savoir très clairement que la vie selon laquelle je vis m’empêche de me joindre à eux dans une communion avec eux sur leur domaine.

Nous ne devons pas nous unir aux rebelles et appeler cela de la charité. Dieu exige de Son peuple en cet âge du monde de défendre le bien aussi inflexiblement que le fit Jean dans son opposition aux erreurs qui détruisent l’âme. {Ibid.}

L’apôtre enseigne que, bien que nous devrions manifester une courtoisie chrétienne, {Acts of the Apostles 555.1 / Conquérants pacifiques 494.2}

Oui, nous devons être courtois envers ces personnes.

… nous sommes autorisés à agir avec franchise à l’égard du péché et des pécheurs, et que ceci n’est pas incompatible avec la vraie charité. « Quiconque commet le péché, » écrit-il, « transgresse aussi la loi ; car le péché est la transgression de la loi. Et vous savez qu’il a été manifesté pour ôter nos péchés, et il n’y a point en lui de péché. Quiconque demeure en lui, ne pèche point ; quiconque pèche, ne l’a point vu, et ne l’a point connu. » {Ibid.}

C’est très sérieux. Considérons ceci, car Satan essaie de travailler sur nous pour nous garder en communion avec nos membres de familles qui sont en rébellion contre la vérité de Dieu que nous représentons. Satan œuvrera à travers les enfants des ténèbres pour captiver les enfants de la lumière.

Nombreuses sont les façons par lesquelles Satan œuvre au moyen des influences humaines pour lier ses captifs. Il retient des multitudes de son côté en les attachant par les cordes en soie de l’affection, à ceux qui sont des ennemis de la croix de Christ. {Great Controversy 597.1 / Tragédie des siècles 647.2}

Quel genre de liens ? Par les cordes en soie – ces magnifiques cordes en soie de l’affection humaine – il œuvre pour nous lier dans une communion avec ceux qui sont en réalité les ennemis de la croix.

Quel que ce soit cet attachement : parental, filial, conjugal, ou social ; l’effet est le même ; {Ibid.}

Parental : « Oh, mon cher fils, ma chère fille, je les aime tant que je ne veux pas me séparer de leur moments heureux ; je veux être là et être heureux avec eux aussi. » Filial : la famille. Conjugal : mari / femme, dans un lien affectif profond.

… les opposants de la vérité exercent leur pouvoir pour contrôle la conscience, et les âmes qui sont maintenues sous leur emprise n’ont pas suffisamment de courage ou d’indépendance pour obéir à leurs propres convictions du devoir. {Ibid.}

Un exemple

Je dois garder le Sabbat. Nous avons appris, alors que nous nous préparons à la venue de Jésus, que la vraie observation du Sabbat c’est que nous le gardions près de nous et que nos méditations soient tout le long du jour avec Lui, d’un coucher du soleil jusqu’à l’autre coucher du soleil, et nous ne faisons rien d’autre que nous concentrer sur cela. Ma famille a un mariage, et le mariage commence juste après le coucher du soleil. Puisque c’est après le coucher du soleil, je peux me préparer pour aller au mariage. Oui ? Pendant le Sabbat ? Mon esprit se préparera pour le mariage, et donc je penserai à d’autres choses qu’au Seigneur et à mon devoir envers Lui. Si je suis le devoir de ma relation avec le Seigneur, je ne violerai pas un seul moment du Sabbat pour la famille. Pas un seul moment. C’est un exemple. Il y a beaucoup d’autres exemples comme celui-ci.

Si nous ne sommes pas séparés, Satan œuvrera sur ma conscience à travers ces liens et je n’aurai pas la force pour rester séparé et suivre et obéir à ma propre conviction du devoir. Le lien est tellement fort. Ne l’avez-vous pas ressenti, que quelques fois vous rationalisez et vous pensez : « Ce n’est pas si grave » ? Mais les petites choses que nous croyions ne pas être si graves, nous y devenons habitués, et puis cela nous mène à la chose suivante, et après un certain temps on ne soucie plus de certaines convictions marquées que nous avions auparavant. Elles deviennent comme des nuances de gris. C’est ténèbres, ce n’est pas lumière.

Jésus est notre lumière

Nous aimons la lumière que nous avons acquise dans l’étude de la parole de Dieu :

2 Corinthiens 4:6 Car Dieu, qui commanda que la lumière resplendit du sein des ténèbres, a resplendit dans nos cœurs, pour [donner] la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Jésus-Christ.

Quel magnifique passage. Nous pouvons nous identifier à la merveilleuse lumière qui brille dans mon cœur quand je regarde à Jésus et à Sa lumière, Sa glorieuse vérité sur Sa face ; la connaissance de cela est une illumination. Si vous avez Jésus, la Lumière de la vie, à l’intérieur de vous, si le vrai Jésus est en vous, qu’arrivera-t-il ?

Jean 1:4 En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5 Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas comprise.

À quoi est-ce que vous vous attendez si Jésus brille dans votre cœur et que vous vous mêlez à d’autres personnes dans les ténèbres ? Qu’arrivera-t-il dans leur attitude envers vous ? Ils ne peuvent pas comprendre. Les ténèbres ne peuvent pas comprendre la lumière. La raison pour laquelle je vous partage ceci, c’est parce que nous nous concentrons sur notre préparation pour la venue de Jésus. Pouvons-nous entretenir des relations de second plan sur notre chemin, des relations de second plan avec notre famille qui ne se prépare pas ? Pouvons-nous faire cela ?

J’ai vu que les jugements étaient juste sur nous, et que la détresse serait bientôt sur ce pays, et que le sang coulerait en ruisseaux. L’ange dit : « Cela viendra bientôt même jusqu’aux mors des chevaux. » C’était un temps effroyable. {Manuscript Releases Vol. 16 33.1}

Cela a été écrit en 1850. Où sommes-nous aujourd’hui ?

J’ai vu que nous devons être prêts à aller seul, et que nous devons nous affranchir de tous ceux qui ne veulent pas marcher pieusement en Christ Jésus. {Manuscript Releases Vol. 16 33.2}

C’était en 1850. Quel est notre cas maintenant? Combien de temps nous reste-t-il maintenant pour nous tenir à cheval entre la lumière et les ténèbres ? Avez-vous entendu les nouvelles ? Il y a eu un tremblement de terre à Kalgoorlie (Australie), et une autre éruption volcanique en Islande, et les avions sont encore une fois immobilisés [Ce sermon a été prêché en avril 2010]. Quelle perturbation. Encore quelques autres évènements de plus comme cela et le monde est dans le chaos. Sommes-nous proches ? Avons-nous le temps de tergiverser ? Il est écrit : « J’ai vu que nous devons être prêts à aller seul, et que nous devons nous affranchir de tous ceux qui ne veulent pas marcher pieusement en Christ Jésus. » Vous voulez que cela soit plus clair que ça ? Nous devons nous séparer de ceux qui ne veulent pas marcher pieusement en Christ Jésus.

J’ai vu que l’incrédulité d’un frère, d’une sœur, d’un père ou d’une mère, d’un mari, d’une femme, ou des enfants, n’était une excuse pour personne, pour les empêcher de faire leur devoir ; {Ibid.}

Si Dieu nous illumine et que nous continuons à nous mêler socialement avec les ténèbres, que nous arrivera-t-il ?

… et que ceux-là perdront leurs âmes s’ils cherchent à plaire à leur amis incroyants plus qu’à Dieu, et ils seront jugés indignes d’être participants de la gloire de Christ. {Ibid.}

C’est ce qui nous arrivera. Jésus est-Il en vous ? Est-ce que vous l’aimez ? La lumière brille-t-elle ?

J’ai vu que Jésus avait été rejeté par Sa propre nation. {Manuscript Releases Vol. 16 33.3}

Étaient-ils des croyants en la Bible ? Mais ils l’ont rejeté. Nous sommes entourés de gens qui prétendent être des croyants en la Bible, mais que font-ils ? Vivent-ils exactement en accord avec les exigences de Dieu ? Selon tout ce que nous avons lu ici, ils sont en réalité rebelles, parce qu’ils ne veulent pas obéir et qu’ils nous ridiculisent pour notre rigueur et notre fidélité dans les principes de notre vie, pour la façon dont nous mangeons, et dont nous nous habillons. S’ils disent : « Vous allez trop loin, » que sont-ils ? Ils sont ténèbres. Nous ne pouvons pas trouver d’affinité avec eux.

… et si Jésus a souffert, nous devons être participants de Ses souffrances. {Ibid.}

J’ai Jésus en moi ? Je serai rejeté si je vis en harmonie avec Lui.

Détachez-vous

L’ange a dit : « Détache-toi, détache-toi, détache-toi de tout et de quiconque entrave ta progression. » {Ibid.}

Détache-toi : c’est la séparation de la lumière et du jour qui est ici exprimée.

J’ai vu que les liens de la nature entre l’homme et la femme, entre les parents et les enfants, n’ont pas à être rompus. {Ibid.}

Nous sommes toujours dans la famille.

Néanmoins, ceux qui croient Dieu et Sa vérité doivent obéir à Dieu même si cela déplait à leur ami le plus proche et le plus cher. {Ibid.}

Si vous faites cela, qu’est-ce qu’ils finiront par vous faire ? Ils vous supporteront pendant un certain temps, jusqu’à ce qu’ils ne peuvent plus vous supporter. Nous ne disons pas : « Je ne vais plus faire partie de cette famille. » Non. Je fais toujours partie de la famille, cependant je ferai ce que Dieu me dit de faire même si je leur déplais totalement. Ils seront absolument en colère si vous n’allez pas à leur mariage, ou à leur fête. Ils seront absolument en colère parce que vous n’allez pas avec eux pour être sociables dans leurs plaisirs. Ils se mettront vraiment en colère contre vous, mais vous dites calmement et avec amour : « Je vous aime, mais j’aime Dieu aussi, et je l’aime plus. » J’ai vécu des expériences très étranges en faisant cela.

J’ai vu qu’il n’y aurait aucune chance de se préparer après que Jésus quitte le lieu très saint, c’est pourquoi, nous devons nous mettre en ordre maintenant, pendant qu’il y a encore une chance. Très bientôt ce sera trop tard. –26 janvier 1850. {Ibid.}

Cela a été écrit en 1850. J’en tremble quand j’y pense. Jésus a-t-il déjà quitté le sanctuaire ? Je ne pense pas, mais je crois qu’Il va le quitter très bientôt. Ne faisons aucun compromis pendant que nous nous préparons pour ces derniers jours à le rencontrer. Prenez garde à l’appel d’Ésaïe 60. Que veut-Il que nous fassions ? Il veut séparer la lumière des ténèbres.

Ésaïe 60:1 Lève-toi, brille ; car ta lumière est venue, et la gloire du SEIGNEUR s’est levée sur toi.

« Que la lumière soit. » Et il nous dit : « Lève-toi, ta lumière est venue ; la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. » Si vous vous levez et que vous suivez la lumière, vous laisserez les ténèbres derrière.

Ésaïe 60:2 Car voici, les ténèbres couvriront la terre, et une obscurité profonde [couvrira] les peuples ; mais le SEIGNEUR se lèvera sur toi, et sa gloire paraîtra sur toi.

« Et les ténèbres ne l’ont point comprise. » Quand j’ai réalisé cela pour la première fois, mon cerveau a fait des pirouettes. C’est une magnifique lumière, et les gens ne la comprennent pas. C’est ce que j’ai constaté depuis. N’appelons pas cela de la charité quand nous restons avec ceux qui ridiculisent notre foi. Allons de l’avant pour faire exactement ce que Dieu veut que nous fassions. Remplissez votre devoir, et n’atténuez rien du tout. Détachez-vous. Vous vous souvenez de ce que l’ange a dit ? « Préparez-vous, préparez-vous, préparez-vous » (Early Writings / Premiers écrits, pp. 66, 119). Cette fois-ci, il dit : « Détache-toi, détache-toi, détache-toi ; » trois fois. Nous recevons le message haut et fort, et nous pouvons comprendre parfaitement le jour et la nuit, le noir et le blanc. Il n’y a aucune nuance de gris. Que Dieu nous accorde la détermination de rester très proches de Jésus.

Amen.

Publié le 20/01/2015, dans Sermons, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s