5. La Babylone antique

Le deuxième ange : étude 5

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans notre dernière étude « L’infiltration et la domination papale », nous avons vu que ce qui a eu lieu n’était pas seulement sur le plan politique ou organisationnel de l’Église, mais aussi sur le plan personnel. Il y a une nouvelle re-modélisation  de la cause. C’est comme cela que c’est arrivé dans l’Église primitive chrétienne. Et cela a encore été répété dans les Églises protestantes.

Pour s’assurer des convertis, la norme exaltée de la foi chrétienne fut rabaissée, et comme résultat, « une inondation païenne se répandant dans l’Église, amena avec elle ses coutumes, ses pratiques, et ses idoles. » … Alors que les fondateurs, ceux qui possédaient le véritable esprit de la réforme, rendent l’âme, leurs descendants s’avancent et remodèlent la cause. Tout en s’accrochant aveuglément au crédo de leurs pères et en refusant d’accepter toute vérité plus avancée que ce qu’ils avaient vu, les enfants des réformateurs s’écartent largement de leur exemple d’humilité, d’abnégation et de renoncement au monde. Ainsi « la première simplicité disparaît. » Une inondation païenne se répandant dans l’Église, amène « avec elle ses coutumes, ses pratiques, et ses idoles. » {Great Controversy 384.5,385.1 / Tragédie des Siècles 415.1,2}

C’est ce que vous appelez un compromis insidieux, ce qui est exactement le comportement de l’infiltration papale au sein des Églises protestantes, mais c’est plus effrayant encore sur le plan personnel. L’individu est tout autant en danger.

Ceux qui s’unissent avec le monde reçoivent le moule du monde et se préparent pour la marque de la bête. {Testimonies for the Church Vol.5 216.1}

Tout individu qui ne demeure pas assidument fidèle aux croyances d’origine est infiltré tout comme les autres Églises l’ont été. Il y a un effet de moulage et de modélisation. Tandis que l’infiltration papale entre dans notre vie individuelle, nous sommes moulés par le monde dans le même déclin papal qui a eu lieu dans le passé.

La Babylone antique

C’est arrivé au sein de l’Église apostolique, au sein de la réforme, et à notre époque. Où est-ce que tout cela a commencé ? Dans la période de l’Église apostolique. Jusqu’à où dans le passé cela s’est-il passé, encore et encore ? Israël était une prostituée. Le même principe de moulage et d’infiltration s’applique jusqu’à ce que finalement le monde ait affecté chaque personne. Le commencement même de cela remonte à Caïn, mais nous n’irons que jusqu’à la Babylone antique.

Apocalypse 14:8 Et un autre ange suivait, disant : Babylone est tombée, [elle] est tombée, cette grande ville, parce qu’elle a fait boire à toutes les nations le vin de la colère de sa fornication.

Dans notre effort pour en apprendre sur cette infiltration, nous regardons Babylone la grande ville. Dans nos études à ce jour, nous avons identifié les États-Unis, et avant cela Rome, mais jusqu’à où remontons-nous ? Babylone a affecté toutes les nations depuis.

La genèse

Nous revenons au tout début de la Genèse. Quelle était la voie de Dieu pour les habitants de la terre, au tout début, quand Il les a créés ?

Genèse 1:27 Et Dieu créa l’homme à son image ; il le créa à l’image de Dieu ; il les créa mâle et femelle. 28 Et Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, et multipliez, et remplissez la terre, et assujettissez-la, et dominez sur les poissons de la mer et sur les oiseaux de l’air, et sur toute chose vivante qui se meut sur la terre.

Quand Dieu a créé Adam et Ève, Il a dit : « Allez et remplissez la terre, répartissez-vous à travers la terre et assujettissez-la. Régnez sur toute la faune et la flore de cette planète. »

Genèse 2:7 Et le SEIGNEUR Dieu forma l’homme [de] la poussière de la terre, et souffla dans ses narines le souffle de vie ; et l’homme devint une âme vivante. 8 Et le SEIGNEUR Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l’orient ; et il y mit l’homme qu’il avait formé.

Lorsque Dieu a créé, Son plan initial était que l’homme couvre et régisse la terre. Il le lança sur la bonne plateforme. Il lui fournit Lui-même un jardin, et alors que l’homme travaillait dans son jardin, ils se multiplieraient, et ils finiraient par étendre ce jardin tout autour de la planète. C’était cela l’intention de Dieu. Après qu’ils aient péchés, Son intention ne changea pas.

Genèse 3:17 Et à Adam, il dit : Puisque tu as obéi à la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’ai commandé, disant: Tu n’en mangeras point ; la terre [est] maudite à cause de toi ; tu en mangeras avec peine tous les jours de ta vie. 18 Et il te produira des épines et des chardons ; et tu mangeras l’herbe du champ. 19 Tu mangeras le pain à la sueur de ton visage, jusqu’à ce que tu retournes à la terre ; car [c’est] d’elle que tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras à la poussière. … 23 C’est pourquoi le SEIGNEUR Dieu le fit sortir du jardin d’Éden, pour labourer la terre d’où il avait été pris.

C’était là l’intention de Dieu avant le péché, qu’ils vivent dans un jardin, et après le péché, ils devaient travailler dur au labour de la terre. Dieu œuvrait sur un principe de vie à la ferme. Toutefois, lorsque l’homme a été renvoyé du jardin, qu’est-ce qui s’est passé ?

Genèse 4:16 Et Caïn sortit de devant la présence du SEIGNEUR, et demeura dans le pays de Nod, à l’orient d’Éden. 17 Et Caïn connut sa femme ; et elle conçut et enfanta Hénoc ; et il construisit une ville, et appela le nom de la ville du nom de son fils, Hénoc.

Qu’a fait Caïn quand il a résisté à la volonté de Dieu ? Caïn a construit une ville et l’a appelée du nom de son fils Hénoc. Qui était le premier bâtisseur de ville ? Celui qui était opposé à Dieu, il était bâtisseur de ville.

Genèse 4:20 Et Ada enfanta Jabal ; il fut père de ceux qui demeurent dans des tentes et [de ceux qui ont] du bétail. 21 Et le nom de son frère [était] Jubal ; il fut père de tous ceux qui manient la harpe et l’orgue. 22 Et Tsilla, elle aussi, enfanta Tubal-Caïn, un enseignant de tout artisan dans le cuivre et le fer ; et la sœur de Tubal-Caïn fut Naama.

C’était là le commencement des arts. Cela a commencé avec la lignée de Caïn. Les concepts des arts et de la construction de villes sont venus de ceux qui sont sortis de devant la présence du Seigneur. Ces gens méchants ont finalement été tués par le déluge.

Noé

Genèse 9:20 Et Noé commença [à être] cultivateur, et il planta une vigne ; 21 Et il but du vin, et s’enivra ; et il était découvert à l’intérieur de sa tente. 22 Et Cham, le père de Canaan, vit la nudité de son père, et le rapporta à ses deux frères, dehors. 23 Mais Sem et Japhet prirent un vêtement, [le] mirent tous deux sur leurs épaules, et marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père ; et leurs visages [étaient] tournés en arrière, et ils ne virent pas la nudité de leur père. 24 Et Noé se réveilla de son vin, et sut ce que son plus jeune fils lui avait fait ; 25 Et il dit : Maudit [soit] Canaan ; il sera serviteur des serviteurs de ses frères. 26 Puis il dit : Béni [soit] le SEIGNEUR, Dieu de Sem ; et Canaan sera son serviteur. 27 Dieu élargira Japhet, et il demeurera dans les tentes de Sem ; et Canaan sera son serviteur.

Noé et ses trois fils avec leurs familles étaient les seuls habitants de la planète. Quelque chose vit à nouveau le jour. Noé a fait exactement ce que Dieu avait voulu, mais il y a eu un problème. C’était là le début d’un autre triste événement qui colorerait l’histoire du monde. Cham ridiculisa et se moqua de la nudité de son père, et commença ainsi une classe de personnes similaire à la lignée de Caïn, qui existait avant le déluge.

C’était là maintenant la lignée de Cham :

Genèse 10:6 Et les fils de Cham : Cush, Mitsraïm, Puth, et Canaan. 7 Et les fils de Cush : Séba, et Havila, et Sabta, et Rahma et Sabtéca ; et les fils de Rahma : Shéba et Dedan. 8 Et Cush engendra Nimrod ; il commença à être un [homme] puissant sur la terre. 9 Il fut un puissant chasseur devant le SEIGNEUR ; c’est pourquoi l’on dit : Comme Nimrod, le puissant chasseur devant le SEIGNEUR. 10 Et le commencement de son royaume fut Babel, et Érec, et Accad et Calné, dans le pays de Shinar. 11 De ce pays-là sortit Assur, et il bâtit Ninive, et la ville de Réhoboth, et Calah, 12 Et Résen, entre Ninive et Calah ; c’est une grande ville.

Nous avons ici la même répétition de ceux qui se détourne de l’ordre des choses de Dieu. Cush était l’un des fils de Cham. Que faisait la lignée de Cham ? Ils construisaient des villes. La première ville construite sous la garde de Nimrod, fut Babel. Ces bâtisseurs de villes étaient issus de la lignée maudite. Les personnes fidèles comme Noé, Sem, et Japhet suivirent l’ordre de Dieu, et se répandirent à travers la planète. Les maudits s’installèrent sur la plaine de Shinar. La ville d’Égypte fut la prochaine ville, au fil du temps qu’ils progressèrent, et l’Égypte devint une grande nation bâtisseuse de villes.

La tour de Babel

Genèse 11:1 Et toute la terre avait une seule langue, et une seule parole. 2 Et il arriva que, comme ils voyageaient depuis l’orient, ils trouvèrent une plaine dans le pays de Shinar, et ils y demeurèrent. 3 Et ils se dirent l’un à l’autre : Allons, faisons des briques, et cuisons-les très bien [au feu]. Et ils avaient de la brique en guise de pierre, et ils avaient du bitume en guise de mortier. 4 Et ils dirent : Allons, bâtissons-nous une ville et une tour, dont le sommet [atteigne] jusqu’au ciel ; et faisons-nous un nom, de peur que nous ne soyons dispersés sur la face de toute la terre. 5 Et le SEIGNEUR descendit pour voir la ville et la tour que les enfants des hommes bâtissaient. 6 Et le SEIGNEUR dit : Voici, ce peuple [est] un, et ils ont tous une seule langue ; et ils commencent à faire ceci ; et maintenant rien ne les empêchera [d’exécuter] ce qu’ils ont imaginé faire. 7 Allons, descendons, et confondons là leur langage, afin qu’ils ne comprennent pas le langage l’un de l’autre. 8 Ainsi le SEIGNEUR les dispersa de là sur la face de toute la terre ; et ils cessèrent de bâtir la ville. 9 C’est pourquoi son nom fut appelé Babel ; parce que le SEIGNEUR y confondit le langage de toute la terre ; et de là le SEIGNEUR les dispersa sur la face de toute la terre.

Nimrod

Sans doute certains d’entre eux se dispersèrent après que Dieu ai détruit la tour, mais certains restèrent dans cette ville. Cette première ville qui était construite, c’est à partir de cette ville que les gens se dispersèrent dans toutes les directions, et ils emportèrent avec eux la même influence qu’ils avaient développée dans la ville de Babel.

Pendant un temps les descendants de Noé continuèrent à habiter au milieu des montagnes, où l’arche avait reposée. Alors que leur nombre augmentait, l’apostasie conduisit vite à la division. Ceux qui désiraient oublier leur Créateur et se débarrasser de la contrainte de Sa loi, éprouvaient un agacement constant face à l’enseignement et l’exemple de leurs associés qui craignaient Dieu, et après un certain temps, ils décidèrent de se séparer des adorateurs de Dieu. En conséquence, ils voyagèrent en direction de la plaine de Shinar, sur les rives du fleuve de l’Euphrate. Ils étaient attirés par la beauté du contexte et la fertilité du sol, et sur cette plaine ils décidèrent d’élire domicile. {Patriarchs and Prophets 118.4 / Patriarches et Prophètes 97.1}

Ils développèrent une ville pour éviter d’être dispersés à travers toute la planète. Ils allaient seulement se concentrer sur cette belle plaine luxuriante, mais Dieu les dispersa. L’observation que nous faisons ici, c’est qu’ils voulaient oublier leur Créateur, car la contrainte de la parole de Dieu était communiquée au travers de ceux qui étaient fidèles à Dieu. C’était un agacement constant, et ils décidèrent de se séparer des adorateurs de Dieu.

Ceux-ci sont les principes constituants de la façon dont le développement de l’infiltration papale se produit. Il y a une mentalité qui n’aime pas la contrainte de l’ordre parfait de Dieu, et donc ils ont amenés le paganisme.

Parce que Nimrod n’était pas prêt à se soumettre à la voie de Dieu, il amena beaucoup de choses qui étaient païennes, et qui avaient à voir avec le dieu soleil. Ce fut là le début du culte du paganisme. Telle était la condition des bâtisseurs de villes quand ils bâtirent la grande ville de Babylone. Quel était la motivation derrière la construction de cette ville ?

Les habitants de la plaine de Shinar ne croyaient pas à l’alliance de Dieu selon laquelle Il ne ferait plus venir de déluge sur la terre. Beaucoup d’entre eux niaient l’existence de Dieu et attribuaient le déluge à l’œuvre de causes naturelles. D’autres croyaient en un Être Suprême, et que c’était Lui qui avait détruit le monde antédiluvien ; et leurs cœurs, comme celui de Caïn, se levèrent en rébellion contre Lui. Un but qui était devant eux dans l’érection de la tour, était d’assurer leur propre sécurité en cas d’un autre déluge. En portant la structure à une hauteur beaucoup plus élevée que celle atteinte par les eaux du déluge, ils pensaient se placer au-delà de toute possibilité de danger. Et quand ils seraient en mesure de s’élever à la région des nuages, ils espéraient pouvoir déterminer la cause du déluge. Toute l’entreprise était conçue pour exalter davantage la fierté de ses auteurs, et pour tourner loin de Dieu les esprits des générations futures et les conduire à l’idolâtrie. {Patriarchs and Prophets 119.1 / Patriarches et Prophètes 97.2}

Dans quel but la Babylone antique fut-elle construite ? Pour détourner de Dieu l’esprit des générations futures. Notre étude porte sur la Babylone antique et son influence sur la planète toute entière.

Un ordre mondial unique

En d’autres termes, un ordre mondial unique – c’est cela la mentalité de Babylone, la mentalité de la ville de Rome, que Rome serait la grande métropole du centre du monde ; et ce genre de mentalité a infiltrée et affectée l’Église. Ils ont établis leur siège à Rome, et ils voudraient avoir une influence sur le monde entier.

Nous pouvons voir que toutes les grandes nations ont été affectées par cette ville antique et sa mentalité. Nimrod et ses voies ont façonnés le monde entier. Tous les détails du culte de Baal, et tous les cultes païens ont commencés sous Nimrod, et même le type de comportement des Francs-maçons et leurs sols en damiers sont issus de là. Cela nous façonnera même nous aussi, si nous permettons à notre esprit d’être affecté par le monde.

Lorsque la tour avait été partiellement terminée, une partie de celle-ci fut occupée comme un lieu d’habitation pour les bâtisseurs ; d’autres appartements, magnifiquement meublés et ornés, furent consacrés à leurs idoles. Les gens se réjouirent de leur succès, et louèrent les dieux d’argent et d’or, et se dressèrent contre le Souverain du ciel et de la terre. {Patriarchs and Prophets 119.2 / Patriarches et Prophètes 97.3}

Regardez les bâtiments immenses qu’ils construisent maintenant. Ils créent même une fonction sociale entière dans l’immeuble, avec un terrain de sport dans le bâtiment même. Cela défie le principe de Dieu d’aller et de remplir la terre. Ils veulent faire leur propre truc.

Les bâtisseurs de Babel s’étaient livrés à l’esprit de murmure contre Dieu. Au lieu de se souvenir avec reconnaissance de Sa miséricorde envers Adam et de Son alliance avec Noé, ils s’étaient plaints de Sa sévérité pour avoir expulsé le premier couple d’Éden, et détruit le monde par un déluge. Mais tandis qu’ils se plaignaient de Dieu comme arbitraire et sévère, ils acceptaient le règne des tyrans les plus cruels. Satan cherchait à attirer le mépris sur les offrandes sacrificielles qui préfiguraient la mort de Christ ; et alors que les esprits des gens étaient assombris par l’idolâtrie, il les conduisit à contrefaire ces offrandes et à sacrifier leurs propres enfants sur les autels de leurs dieux. Alors que les hommes se détournèrent de Dieu, les attributs divins – la justice, la pureté et l’amour, furent supplantées par l’oppression, la violence et la brutalité.

Les hommes de Babel avaient décidé de mettre en place un gouvernement qui serait indépendant de Dieu. {Patriarchs and Prophets 120.3,123.1 / Patriarches et Prophètes 98.4,5}

Cette ancienne ville est finalement devenue la ville de Nébucadnetsar. Elle a continué dans sa corruption jusqu’à ce que Belshatsar soit venu. On peut lire les détails prophétiques de Babylone et de sa destruction. Quand Dieu a pour la première fois confondu les langues de la ville de Babylone, cela voulait dire « confusion ». L’autre nom qu’ils avaient l’intention de lui donner, était : « La porte du ciel ». Ces deux sens sont très significatifs.

Après la dispersion de Babel, l’idolâtrie devint à nouveau presque universelle, et le Seigneur finit par laisser les transgresseurs endurcis suivre leurs mauvaises voies, tandis qu’Il choisit Abraham, de la lignée de Sem, et qu’Il fit de lui le gardien de Sa loi pour les générations futures. Abraham avait grandi au milieu de la superstition et du paganisme. Même la famille de son père, par qui la connaissance de Dieu avait été préservée, cédait aux influences séductrices qui les entouraient, et ils « servaient d’autres dieux » que Jéhovah. Mais la vraie foi n’était pas destinée à disparaître. Dieu a toujours préservé un reste pour le servir. Adam, Seth, Hénoc, Méthuséla, Noé, Sem, dans une lignée ininterrompue, avaient préservés d’âge en âge les précieuses révélations de Sa volonté. Le fils de Taré devint l’héritier de cette charge sacrée. L’idolâtrie l’invitait de tous côtés, mais en vain. Fidèle parmi les infidèles, non corrompu par l’apostasie prédominante, il adhéra fermement à l’adoration du seul vrai Dieu. {Patriarchs and Prophets 125.1 / Patriarches et Prophètes 103.1}

Alors que Babylone affectait le monde entier et toutes les nations, Abraham a continué cette lignée ininterrompue de gens inébranlables qui ne participeraient pas à ce moulage et à ce déclin. Il a laissé derrière lui une lignée de fidèles. Abraham était le père des fidèles.

Hébreux 11:8 Par la foi, Abraham, lorsqu’il fut appelé à aller dans un lieu qu’il devait ensuite recevoir en héritage, obéit ; et il partit, ne sachant où il allait. 9 Par la foi, il séjourna dans la terre promise, comme [dans] un pays étranger, demeurant sous des tentes, avec Isaac et Jacob, les héritiers avec lui de la même promesse ; 10 Car il attendait une cité qui a des fondements, de laquelle Dieu [est] le bâtisseur et le créateur.

Nous voyons ici un autre type de personnes. Ils ne se sont pas installés sur cette planète, ils se sont répandu et cela de leur plein gré, quand le Seigneur les a appelé à se séparer de ceux de leurs familles. Abraham a séjourné longtemps dans la terre promise, et il attendait une cité, une cité différente, une cité dont le bâtisseur et le créateur est Dieu. Tous les enfants d’Abraham suivent ce principe. De même que Babylone continue tout du long, les fidèles eux, continuent dans la direction opposée.

Galates 3:29 Or si vous [êtes] de Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, et héritiers selon la promesse.

Nous sommes soit de la postérité de Babylone soit de la postérité d’Abraham. Ceux qui sont de Christ sont la postérité d’Abraham et les héritiers selon la promesse (d’une ville entièrement différente). Abraham se tient avec tous les enfants fidèles.

Hébreux 13:12 C’est pourquoi aussi Jésus, afin qu’il puisse sanctifier le peuple avec son propre sang, a souffert hors de la porte. 13 Sortons donc vers lui hors du camp, portant son opprobre. 14 Car nous n’avons pas ici de cité permanente, mais nous en cherchons une qui est à venir.

Pour tous ceux qui sont de la postérité d’Abraham, nous n’avons pas ici de cité permanente. Sortons hors du camp et portons Son opprobre parce que nous cherchons une cité à venir. C’est là le cachet de la postérité d’Abraham comme lui, qui cherchait une cité dont le bâtisseur et le créateur est Dieu. Nous devons sortir de l’influence du contrôle babylonien, et nous placer sous le comportement d’Abraham.

Hébreux 11:14 Car ceux qui disent de telles choses déclarent clairement qu’ils cherchent une patrie. 15 Et assurément, s’ils s’étaient souvenus de celle d’où ils étaient sortis, ils auraient pu avoir l’occasion d’y retourner ; 16 Mais maintenant ils désirent une meilleure [patrie], c’est-à-dire une céleste ; c’est pourquoi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu ; car il leur a préparé une cité.

Le peuple de Dieu cherche une patrie céleste. Ils ne retourneront pas là où leurs ancêtres ont été, ils sont sortis. Tout comme Abraham est sorti du milieu de ses ancêtres, ils sont pèlerins et étrangers sur la terre. C’est cela la caractéristique de ceux qui ne feront pas partie de Babylone. Vers quelle cité allons-nous ?

La montagne de Sion – une cité céleste

Hébreux 12:22 Mais vous êtes venus à la montagne de Sion, et à la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, et à une compagnie innombrable d’anges,

C’est cela la lignée d’Abraham. Ainsi, Babylone, cette grande ville, continue donc à travers le temps, tout comme Abraham et sa postérité continuent à travers l’histoire. Alors que nous examinons l’histoire de Babylone, qui était l’une des sept merveilles du monde, rappelez-vous de la fierté de Nimrod et de Nébucadnetsar.

Daniel 4:29 À la fin des douze mois, il marchait dans le palais du royaume de Babylone, 30 Le roi parla et dit : N’est-ce pas ici Babylone la grande, que j’ai bâtie pour [être] la maison du royaume, par la puissance de ma force, et pour l’honneur de ma majesté ? 31 Alors que la parole [était] encore dans la bouche du roi, une voix tomba du ciel, [disant] : Ô roi Nébucadnetsar, il t’est dit : Le royaume est retiré de toi.

Remarquez que la description de cet orgueil se retrouve parfaitement en Nébucadnetsar. Tout comme Dieu a étalé la fierté de Babylone à l’époque de Nimrod, Il a fait la même chose dans l’expérience de Nébucadnetsar, et Nébucadnetsar a perdu sa raison pour une période de sept ans. Cette cité de Babylone qui faisait la fierté de Nimrod et de Nébucadnetsar est identifiée dans le verset suivant :

Daniel 1:1 En la troisième année du règne de Jehoïakim, roi de Juda, Nébucadnetsar, roi de Babylone, vint vers Jérusalem et l’assiégea. 2 Et le Seigneur livra Jehoïakim, roi de Juda en sa main, ainsi qu’une partie des ustensiles de la maison de Dieu ; lesquels il transporta au pays de Shinar, dans la maison de son dieu ; et il apporta les ustensiles dans la maison du trésor de son dieu.

Israël est devenu prisonnier de Babylone. Tout au long de l’Écriture, nous voyons le peuple de Dieu étant fait prisonnier par la même méthode par laquelle Israël a été fait prisonnier de Babylone.

Aujourd’hui, Jérusalem est affectée par Babylone. Par cette ville, l’Israël de Dieu est devenu captif de Babylone, et ensuite de Rome, et enfin l’Israël de Dieu est devenu captif des États-Unis par cette manière subtile d’infiltration. Nous suivons ici la malédiction de Dieu sur Babylone :

Ésaïe 13:19 Et Babylone, la gloire des royaumes, la beauté de l’excellence des Chaldéens, sera comme quand Dieu renversa Sodome et Gomorrhe. 20 Elle ne sera plus jamais habitée, on n’y demeurera plus de génération en génération ; et l’Arabe n’y dressera pas non plus sa tente ; les bergers n’y feront pas reposer leurs troupeaux. 21 Mais les bêtes sauvages du désert se coucheront là, et leurs maisons seront remplies de créatures lugubres ; les hiboux y demeureront, et les satyres y danseront. 22 Les bêtes sauvages des îles hurleront dans leurs maisons abandonnées, et les dragons dans [leurs] palais plaisants ; son heure [est] près de venir, et ses jours ne seront pas prolongés.

C’est ce qui est arrivé à la ville antique de Babylone. Savez-vous que Saddam Hussein a essayé de défier cela ? Il a commencé dans l’intérêt du tourisme à recréer certaines parties de Babylone. Où est-il maintenant ? Celui-là même qui a bravé le Dieu du ciel a du se cacher dans un tunnel sous terre jusqu’à ce que les soldats américains le trouvent, et finalement l’exécutent. C’est ce qui arrive lorsque les gens font le contraire de ce que Dieu dit.

Le lac de feu

Ce que Dieu a dit arriverait à Babylone, arrivera à toutes les villes babyloniennes – Rome et les États-Unis. Lorsque vous étudiez les prophéties, vous voyez que la ville de Rome, le Vatican sera dans un lac de feu et de soufre, et il en sera de même pour le faux prophète (le protestantisme apostat). L’histoire de l’infiltration se terminera en destruction et le peuple fidèle s’en sortira, eux qui ont été affectés par Babylone, et ils en sortiront tout comme Abraham a été appelé à sortir.

La ville antique de Babylone est le précurseur de toutes les autres choses. Babylone (la confusion) est aussi la porte vers le ciel, parce que son comportement et sa fierté sera la porte vers le ciel dans l’histoire de la destruction finale de la terre, car le peuple de Dieu trouvera alors son chemin pour quitter ce monde. Ce n’est pas avant qu’on se soit minutieusement occupé de Babylone qu’elle sera dévastée. La planète entière deviendra une ruine tout comme la Babylone d’antan a été rasée, et Dieu la fera tomber dans cette ruine. Alors, le peuple de Dieu sera pris hors des ruines, et emporté au ciel. Délicieusement

Apocalypse 18:8 C’est pourquoi en un seul jour viendront ses plaies, la mort, le deuil et la famine ; et elle sera entièrement brûlée par le feu ; car fort [est] le Seigneur Dieu qui la juge. 9 Et les rois de la terre, qui ont commis fornication, et qui ont vécu dans les délices avec elle, la pleureront, et se lamenteront sur elle, lorsqu’ils verront la fumée de son embrasement. 10 Se tenant loin dans la crainte de son tourment, disant : Hélas, hélas, cette grande ville Babylone, cette ville puissante ! Car en une heure ton jugement est venu. … 20 Réjouis-toi sur elle, [toi] ciel, et [vous] saints apôtres et prophètes, car Dieu vous a vengés d’elle. 21 Et un ange puissant prit une pierre comme une grande meule, et la jeta dans la mer, disant : Ainsi sera précipitée avec violence cette grande ville Babylone, et ne sera plus jamais trouvée. 22 Et la voix des joueurs de harpe, et des musiciens, et des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, ne sera plus jamais entendue au milieu de toi ; et aucun artisan, de quelque métier [qu’il soit], ne sera plus trouvé en toi ; et le bruit de la meule ne sera plus du tout entendu en toi. 23 Et la lumière d’une bougie ne luira plus du tout en toi ; et la voix de l’époux et de l’épouse ne sera plus du tout entendue en toi ; parce que tes marchands étaient les grands hommes de la terre ; parce que, par tes sorcelleries, toutes les nations ont été séduites ; 24 Et en elle a été trouvé le sang des prophètes et des saints, et de tous ceux qui ont été tués sur la terre.

Ceci est une profonde affirmation de la Bible pour englober toutes ces choses dans une déclaration. Réjouis-toi sur elle, toi ciel, et vous saints apôtres et prophètes. Réjouissez-vous dans sa destruction car la destruction de Babylone sera la voie de passage vers le ciel. C’est pourquoi le peuple de Dieu ne doit pas se laisser absorber dans ses voies subtiles. Nous devons faire attention à l’infiltration subtile qui a eu lieu à la chute de Cham et de son descendant Nimrod, car elle va être détruite et elle est pour nous une source pour entrer dans l’éternité.

Jérémie 4:23 Je contemplais la terre, et voici, [elle était] sans forme et vide ; et les cieux, et ils [n’avaient] aucune lumière. 24 Je contemplais les montagnes, et voici, elles tremblaient, et toutes les collines se déplaçaient légèrement. 25 Je contemplais, et voici, [il n’y avait] pas un seul homme, et tous les oiseaux des cieux avaient fui. 26 Je contemplais, et voici, le lieu fertile [était] un désert, et toutes ses villes étaient démolies à la présence du SEIGNEUR et par sa colère ardente. 27 Car ainsi dit le Seigneur : Le pays entier sera dévasté ; néanmoins je ne l’achèverai pas complètement. 28 À cause de cela, la terre mènera deuil, et les cieux en haut seront noirs ; parce que je [l’]ai dit, je [l’]ai projeté, et je ne m’en repentirai pas, et je ne m’en détournerai pas. 29 La ville entière s’enfuira au bruit des cavaliers et des archers ; ils entreront dans les fourrés, et monteront sur les rochers ; toute ville [sera] abandonnée, et personne n’y demeurera. 30 Et [quand] tu [es] dévastée, que feras-tu ? Quoique tu te revêtes de cramoisi, quoique tu te pares d’ornements d’or, quoique tu te déchire le visage avec de la peinture, en vain tu te feras belle ; [tes] amants te mépriseront, ils chercheront ta vie. 31 Car j’ai entendu une voix comme celle d’une femme en travail, [et] l’angoisse comme de celle qui enfante son premier-né, la voix de la fille de Sion, [qui] se lamente, [qui] étend ses mains, [disant] : Malheur à moi maintenant ! car mon âme est défaillie à cause des meurtriers.

Toutes les villes seront démolies par Sa colère ardente. La description est exactement celle de la Babylone antique, et maintenant elle a recouverte la terre entière et les villes seront démolies. Comme la Babylone antique a été traitée, désormais toutes les villes de la terre seront traitées de la même manière. Tous ceux qui sont bâtisseurs de villes et citadins et qui ne sortent pas de cette influence façonnante de la vie urbaine, seront parmi ceux qui seront dévastés. Ceux qui sont comme Abraham et qui diffèrent de Lot – Lot est allé dans la ville, Abraham est resté loin – ceux-là seront protégés.

Amen.

Publié le 06/09/2013, dans 2e ange, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s