Archives du blog

Avec les rachetés

« Et les rachetés de l’Éternel retourneront et viendront à Sion avec chants de triomphe, et une joie éternelle sera sur leur tête ; ils obtiendront la joie et l’allégresse ; la douleur et le gémissement s’enfuiront. » Ésaïe 35:10

     L’histoire des chants de la Bible est pleine de suggestions quant à l’utilité et les bienfaits de la musique et du chant. La musique est souvent pervertie pour servir aux desseins du mal, et elle devient ainsi un des moyens de tentation les plus séduisants. Mais bien employée, elle est un don précieux de Dieu, destiné à élever les pensées vers des thèmes nobles et sublimes, à inspirer et ennoblir l’âme. Lire la suite

Chante Jésus

Quoique David fût tombé, le Seigneur le releva. Il était dès lors plus parfaitement en harmonie avec Dieu et en accord avec ses semblables qu’avant d’être tombé. Dans la joie de sa délivrance, il chanta : « Je t’ai fait connaître mon péché, et je ne t’ai point caché mon iniquité. J’ai dit : Je confesserai mes transgressions à l’Éternel ; et tu as pardonné l’iniquité de mon péché. … Tu es mon refuge, tu me garderas de la détresse ; tu m’environneras de chants de délivrance » (Psaume 32:5-7). Lire la suite

22. La méthode musicale de Dieu reflétée dans le sanctuaire

Le sanctuaire : étude 22

Par John Thiel (étude en anglais)

La musique est un autre de ces points de sensibilité personnelle qu’il est très difficile d’aborder pour essayer d’aider les gens par rapport à cela. Mais je remercie Dieu pour le sanctuaire, parce que là il nous est révélé quelque chose qui nous aide à être en mesure de traiter ce sujet. La musique, c’est simplement une séquence de vibrations qui viennent à notre sens de l’ouïe et auxquelles nous répondons selon nos antécédents héréditaires et cultivés.

Quand vous pensez au son, technologiquement parlant, le son ce n’est que des ondes sonores. Les différentes vitesses de vibration et les variations de vitesse de ces vibrations viennent à votre tympan, sont transférées dans le système nerveux, et sont ensuite reçus dans le cerveau. Dans le cerveau, elles sont enregistrées comme des ondes sonores, comme des impulsions électriques.

« Pour rendre les impulsions sonores qui l’atteignent significatives, le cerveau dépend de ses mémoires stockées à l’intérieur de ses millions de réseaux cellulaires, non pas seulement des mémoires sonores, mais des mémoires visuelles, des mémoires de goût, d’odorat et de toucher. En comparant, contrastant et rejetant l’information, le cerveau forme une image mentale intégrée. Ce que des séquences et des combinaisons de son et de vue signifieront précisément pour un individu, dépendra entièrement de son expérience personnelle passée. » {Time Atlas of the Body, p.87 – Sound Impulses}
Lire la suite