Avec les rachetés

« Et les rachetés du SEIGNEUR retourneront et viendront à Sion avec chants de triomphe, et une joie éternelle sera sur leur tête ; ils obtiendront la joie et l’allégresse ; la douleur et le gémissement s’enfuiront. » Ésaïe 35:10

     L’histoire des chants de la Bible est pleine de suggestions quant à l’utilité et les bienfaits de la musique et du chant. La musique est souvent pervertie pour servir aux desseins du mal, et elle devient ainsi un des moyens de tentation les plus séduisants. Mais bien employée, elle est un don précieux de Dieu, destiné à élever les pensées vers des thèmes nobles et sublimes, à inspirer et ennoblir l’âme.

     Les enfants d’Israël cheminant à travers le désert s’encourageaient par la musique de leurs chants sacrés ; et Dieu invite aujourd’hui Ses enfants à égayer de la même manière leur pèlerinage terrestre. Il y a peu de moyens plus efficaces pour graver Ses paroles dans la mémoire que de les répéter en chantant. Et de tels chants possèdent des pouvoirs merveilleux. Ils peuvent apaiser les tempéraments rudes et frustres, affiner la pensée, éveiller la sympathie, favoriser l’action communautaire, chasser la tristesse et les pressentiments qui détruisent le courage et font fléchir les efforts.

     C’est un des moyens les plus efficaces pour imprimer dans le cœur les vérités spirituelles. Combien de fois l’âme en difficulté et au bord du désespoir entend revenir à sa mémoire quelque parole de Dieu – le refrain depuis longtemps oublié d’un chant d’enfance – et les tentations perdent leur pouvoir, la vie prend un sens nouveau, une direction nouvelle, et le courage et l’allégresse sont transmis à d’autres âmes !

     On ne devrait jamais perdre de vue la valeur du chant comme moyen d’éducation. Que l’on chante dans le foyer des chants doux et purs ; il y aura alors moins de paroles de blâme et plus de gaieté, d’espérance et de joie. …

     Dans le culte, le chant est tout autant un acte d’adoration que la prière. En effet, nombre de chants sont des prières. …

     Alors que notre Rédempteur nous mène au seuil de l’Infini, inondé de la gloire de Dieu, nous pouvons percevoir les mélodies de louanges et de gratitude provenant du chœur céleste réuni autour du trône ; et tandis que l’écho du chant des anges est éveillé dans nos demeures terrestres, les cœurs se rapprocheront des chantres célestes. C’est sur terre que commence la communion du ciel. C’est ici que nous apprenons l’essence de sa louange. {Education 167.3-168.4 / 190.2-191.3}

    Ceux qui dans le ciel se joindront au chœur angélique dans leur hymne de louange doivent [d’abord] apprendre sur terre le chant du ciel, l’essence duquel est l’action de grâces. {The Faith I Live By 242.8}

1. Par la foi contemplons la sainte cité
Où bientôt nous passerons l’éternité ;
Là nous partagerons la félicité
Des rachetés autour de l’Agneau.

Refrain :
Oui bientôt, les rachetés réunis près de l’Agneau (bientôt, bientôt !)
Les rachetés réunis auprès de l’Agneau,
Oui bientôt, les rachetés réunis près de l’Agneau (bientôt, bientôt !)
Entonneront le cantique nouveau !

2. Ici-bas, dans un monde impur et trompeur,
Très souvent notre âme gémit dans les pleurs.
Là-haut nous connaîtrons le parfait bonheur
Des rachetés autour de l’Agneau.

3. Encore un peu de temps et viendra le jour
Du repos éternel au divin séjour,
Nous nous unirons au cantique d’amour
Des rachetés autour de l’Agneau.

Publié le 19/07/2016, dans Chants et cantiques, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s