Archives du blog

La vérité telle qu’elle est en Jésus

Par John Thiel (étude en anglais)

Éphésiens 4:21 Si du moins vous l’avez entendu, et avez été instruits par lui, selon que la vérité est en Jésus ; 22 [Savoir] que vous dépouilliez, pour ce qui est de votre conduite précédente, le vieil homme, qui est corrompu par les convoitises trompeuses ; 23 Et que vous soyez renouvelés dans l’esprit de votre intelligence ;

Le Seigneur est digne de notre adoration, et nous nous assemblons pour adorer. Nous sommes ici pour adorer en entendant Sa parole, la parole de Dieu. Nous vivons aujourd’hui dans une atmosphère du christianisme très semblable à celle d’Israël quand ils étaient en captivité babylonienne. Nous avons été conditionnés. Quand les Israélites ont été pris par Nébucadnetsar, du temps d’Ézéchiel, ils ont accepté le fait qu’ils étaient maintenant captifs et qu’ils feraient de leur mieux et vivraient dans Babylone, dans des conditions babyloniennes, et l’Israël d’aujourd’hui a accepté toutes sortes de circonstances dans lesquelles nous vivons aujourd’hui, bien que celles-ci soient souvent étrangères au véritable christianisme. Les paroles exprimées à Ézéchiel peuvent être très applicables à nous si nous ne faisons pas attention à nous-mêmes. Dieu savait quelque chose au sujet de l’Israël qui l’écoutait parler et prêcher :
Lire la suite

Un fondement intelligent

Par John Thiel (étude en anglais)

Jean 4:23 Mais l’heure vient, et [elle] est maintenant, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car le Père en cherche de tels qui l’adorent. 24 Dieu [est] un Esprit, et ceux qui l’adorent doivent l’adorer en esprit et en vérité.

La Bible contient un fondement intelligent, et pourtant, l’âge actuel dans lequel nous vivons, à la fois dans les cercles religieux et dans les cercles sociaux, est un temps d’incertitude. Rien n’est certain. Ce qu’on a cru dans la génération passée n’est plus si distinctement maintenu comme une croyance. D’ailleurs, ils nous disent que nous devons vivre avec notre temps. La foi est maintenue comme un genre d’opinion. Chaque dénomination et chaque organisation du christianisme a une certaine catégorie de foi, une certaine catégorie d’opinion. Le grand nombre d’organisations prétendant être l’église de Dieu déconcerte l’esprit intelligent. Les impressions, les opinions, les imaginations, les sentiments, et les notions gouvernent les convictions. Une personne est convaincue par ses propres impressions, ses opinions, ses sentiments, et ses notions. Elle les considère comme faisant partie de ses convictions. Aujourd’hui, le christianisme dépend de cette nébuleuse pour sa propre justification. C’est une nébuleuse d’euphorie qui n’a aucune force tangible pour vous garder si vous êtes une personne faisant preuve d’intelligence et de discernement. Je veux explorer dans ce message le Dieu et le christianisme de la Bible qui fournissent un fondement bien plus ferme et solide sur lequel baser notre conviction. Jésus Christ était et est encore aujourd’hui un fondamentaliste.
Lire la suite

22. La méthode musicale de Dieu reflétée dans le sanctuaire

Le sanctuaire : étude 22

Par John Thiel (étude en anglais)

La musique est un autre de ces points de sensibilité personnelle qu’il est très difficile d’aborder pour essayer d’aider les gens par rapport à cela. Mais je remercie Dieu pour le sanctuaire, parce que là il nous est révélé quelque chose qui nous aide à être en mesure de traiter ce sujet. La musique, c’est simplement une séquence de vibrations qui viennent à notre sens de l’ouïe et auxquelles nous répondons selon nos antécédents héréditaires et cultivés.

Quand vous pensez au son, technologiquement parlant, le son ce n’est que des ondes sonores. Les différentes vitesses de vibration et les variations de vitesse de ces vibrations viennent à votre tympan, sont transférées dans le système nerveux, et sont ensuite reçus dans le cerveau. Dans le cerveau, elles sont enregistrées comme des ondes sonores, comme des impulsions électriques.

« Pour rendre les impulsions sonores qui l’atteignent significatives, le cerveau dépend de ses mémoires stockées à l’intérieur de ses millions de réseaux cellulaires, non pas seulement des mémoires sonores, mais des mémoires visuelles, des mémoires de goût, d’odorat et de toucher. En comparant, contrastant et rejetant l’information, le cerveau forme une image mentale intégrée. Ce que des séquences et des combinaisons de son et de vue signifieront précisément pour un individu, dépendra entièrement de son expérience personnelle passée. » {Time Atlas of the Body, p.87 – Sound Impulses}
Lire la suite