Archives du blog

9. L’expiation de Christ

Le premier ange : étude 9

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans cette étude, nous explorons une autre composante de la grâce de Dieu, quand Il nous fournit l’antidote de guérison pour une race déchue et malade de péché. Dans Sa grâce multiforme envers nous, Dieu nous a promis la ressource de son Fils, Jésus-Christ, afin que par Sa mort nous puissions être rachetés et que par Sa vie nous puissions être réconciliés, ou ramenés en harmonie avec le Père. Nous allons maintenant apprendre en toute réalité pratique comment appliquer le remède de guérison de l’expiation, pour recréer notre esprit à nouveau.

Apocalypse 14:6 Et je vis un autre ange qui volait au milieu du ciel, ayant l’évangile éternel à prêcher à ceux qui demeurent sur la terre, et à toute nation, et tribu, et langue, et peuple, 7 Disant d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les fontaines des eaux. Lire la suite

11. Jésus la rançon

Le premier ange : étude 11

Par John Thiel (étude en anglais)

Le message du premier ange déclare que nous devons craindre Dieu et Lui donner gloire car l’heure de Son jugement est venue. Afin de comprendre ce que signifie l’heure du jugement de Dieu, nous avons d’abord besoin d’une compréhension correcte de l’évangile éternel. Comme nous l’avons étudié auparavant, l’expiation est la plaque tournante de l’évangile éternel, et c’est à travers le processus de l’expiation (la réconciliation) que le Dieu du ciel, la deuxième personne de la Divinité est devenu un avec l’humanité.

Nous avons également appris que l’activité de Jésus devenant un avec nous est le remède à nos esprits malades de péché. Nous regardons maintenant à l’expiation de Jésus l’Homme en ce qu’Il est devenu une rançon pour nous. Nous étions prisonniers dans la maison de l’homme fort, condamnés à mort, mais Jésus, par le prix incommensurable de Sa vie sans péché et de Sa mort a été trouvé digne d’être notre rançon.

Lire la suite