Archives du blog

12. L’ancienne et la nouvelle alliance

Le premier ange : étude 12

Par John Thiel (étude en anglais)

Jésus est devenu une rançon pour racheter les captifs du péché et de la mort. Bien qu’enlevés et retenus en captivité au péché et à la mort par Satan, la rançon a été versée pour nous libérer. La façon par laquelle Jésus a accompli cela, c’est qu’Il est Lui-même devenu un captif de l’homme fort. Jésus est entré dans la maison de l’homme fort, Il est entré en captivité et Il était détenu dans un corps de chair de péché. C’est à travers ce processus qu’Il a été enseveli dans la mort, mais Il a brisé les fers de ces deux forces captivantes. Il a brisé les chaînes du péché dans la chair, et Il a brisé les chaînes de la mort parce qu’en Lui demeurait toute la plénitude de la Divinité corporellement.

Osée 13:14 Je les rachèterai de la puissance du sépulcre; je les délivrerai de la mort! Ô mort ! je serai ta peste. Ô sépulcre ! je serai ta destruction. Le repentir sera cachée à mes yeux. Lire la suite

11. Jésus la rançon

Le premier ange : étude 11

Par John Thiel (étude en anglais)

Le message du premier ange déclare que nous devons craindre Dieu et Lui donner gloire car l’heure de Son jugement est venue. Afin de comprendre ce que signifie l’heure du jugement de Dieu, nous avons d’abord besoin d’une compréhension correcte de l’évangile éternel. Comme nous l’avons étudié auparavant, l’expiation est la plaque tournante de l’évangile éternel, et c’est à travers le processus de l’expiation (la réconciliation) que le Dieu du ciel, la deuxième personne de la Divinité est devenu un avec l’humanité.

Nous avons également appris que l’activité de Jésus devenant un avec nous est le remède à nos esprits malades de péché. Nous regardons maintenant à l’expiation de Jésus l’Homme en ce qu’Il est devenu une rançon pour nous. Nous étions prisonniers dans la maison de l’homme fort, condamnés à mort, mais Jésus, par le prix incommensurable de Sa vie sans péché et de Sa mort a été trouvé digne d’être notre rançon.

Lire la suite