Archives du blog

Une marche diligente avec Dieu

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Lecture biblique : Hébreux 11:5 Par la foi, Énoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et on ne le trouva plus, parce que Dieu l’avait enlevé ; car avant qu’il fût enlevé, il avait obtenu le témoignage d’avoir été agréable à Dieu.

Je ne peux pas, je n’ose pas marcher seul.

Est-ce que vous vous trouvez seuls dans ce monde ? Est-ce que vous recherchez de la compagnie et quelqu’un avec qui parler du matin au soir ? Ou est-ce vous gérez les soucis et les responsabilités de la vie comme un gérant unique ? Et quand vous devez faire face aux différentes responsabilités de la vie, il arrive un moment où cela vous écrase. Cela fait trop, et vous ne pouvez plus le supporter – vous êtes prêts à vous effondrer parce qu’il y a tant de choses qui reposent sur vos épaules. « Si seulement j’avais quelqu’un avec qui parler, quelqu’un pour me donner des conseils, pour m’aider, quelqu’un qui me comprenne… » Dans le ministère dans lequel je suis engagé, je rencontre ça constamment. Les gens cherchent à trouver de la compagnie, quelqu’un qu’ils peuvent voir, quelqu’un avec qui ils peuvent parler. Et quand ils sont venus à moi et que je leur dit : « Mais il y a le Seigneur ! » et que je leur indique quelqu’un qui peut marcher avec eux, ils répondent vite : « Mais j’ai besoin de quelqu’un que je puisse voir ! quelqu’un que je puisse toucher, que je puisse étreindre, quelqu’un qui puisse me répondre, quelqu’un que je puisse entendre me parler, quelqu’un que je puisse toucher. » Et quand ils me disent ça, ça me fend le cœur, parce qu’ils ne connaissent pas mon Jésus. Lire la suite

Le monde de nos pensées

Par John Thiel (étude en anglais)

Proverbes 4:23 Garde ton cœur avec une grande diligence ; car de lui [procèdent] les sources de la vie.

Le monde de nos pensées est comme un royaume. Qu’est-ce qu’un royaume ? C’est un domaine, une région, un royaume sur lequel un monarque règne. C’est un état souverain bien gardé où aucun intrus n’a le droit d’entrer. Tous les royaumes ont pour coutume de faire attention à l’entrée et à la sortie des personnes. Parmi tous les royaumes bien gardés qui n’admettent aucun intrus illégal, il y a le royaume de nos pensées.

Vous êtes perplexes au sujet de quelque chose, vous êtes profondément dans vos pensées et quelqu’un vient et vous dit : « À quoi penses-tu ? » Cela provoque immédiatement une sonnerie d’alarme à l’intérieur de vous. Vous remontez le pont-levis : « Personne n’a le droit d’entrer dans mes pensées. Elles sont privées. Personne ne doit avoir connaissance de mes pensées intérieures, c’est mon domaine. » Certaines personnes veulent se frayer un chemin pour connaître les pensées des gens, et vous voyez les autres envoyer des leurres d’actions et de paroles pour leurrer les intrus et les tenir éloignés de la manifestation de leur propres pensées intérieures. Ils érigent toutes sortes d’écrans de fumée et de moyens de protections pour ne permettre à personne d’entrer dans leurs pensées intérieures. Il y a une armure auto-protectrice qui s’exclame : « Cela ne vous regarde pas. » C’est ce que les gens croient très fermement. « Comment osez-vous vous immiscer dans mes pensées ? Ce ne sont les affaires de personne d’autre. » Mais, est-ce vrai ?
Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :