L’Israël de Dieu ou les Israéliens

Par John Thiel (étude en anglais; pdf)

L’idée que les Juifs, les Israéliens qui vivent en ce moment même au Moyen-Orient, sont le peuple de Dieu encore aujourd’hui et que Jésus va rassembler Sa nation et va demeurer à Jérusalem avec eux pendant mille ans est la doctrine enseignée par les différentes Églises.

Nous voulons examiner la Bible en ce qui concerne Israël et laisser la Bible s’exprimer, et cela illuminera nos esprits sur l’identité d’Israël.

Quand nous examinons les Écritures, nous voyons que le Dieu du ciel a choisi un peuple et a fait d’eux une nation, Sa nation très personnelle. Nous le lisons ici dans Genèse 17, où la naissance de cette nation avait été annoncée.

Le peuple de Dieu

Genèse 17:1 Puis, Abram étant âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, le Seigneur apparut à Abram, et lui dit : Je suis le Dieu Tout-Puissant ; marche devant moi, et sois intègre. 2 Et j’établirai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai très abondamment. 3 Alors Abram tomba sur sa face ; et Dieu lui parla, et lui dit : 4 Quant à moi, voici, mon alliance [est] avec toi, et tu deviendras père d’une multitude de nations. 5 Et l’on ne t’appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham ; car je t’ai établi père d’une multitude de nations. 6 Et je te ferai croître très abondamment, et je ferai de toi des nations ; et des rois sortiront de toi. 7 Et j’établirai mon alliance entre moi et toi, et ta postérité après toi, en leurs générations, pour être une alliance éternelle ; afin que je te sois Dieu, et à ta postérité après toi.

Tout Juif qui lit cela vous dira : « Vous voyez ? Nous sommes censés être, selon les attentes de Dieu, une nation pour l’éternité. » Et c’est précisément de là que vient l’assurance israélienne qu’ils sont le peuple de Dieu. C’est parce qu’une promesse a été faite :

Genèse 17:1 …j’établirai mon alliance entre moi et toi, et ta postérité après toi, en leurs générations, pour être une alliance éternelle ; afin que je te sois Dieu, et à ta postérité après toi.

Nous retrouvons cela aussi ici :

Genèse 22:16 Et [l’ange du Seigneur] dit : J’ai juré par moi-même, dit le Seigneur, parce que tu as fait cette chose-ci, et que tu n’as point refusé ton fils, ton unique, 17 Certainement, je te bénirai, et je multiplierai très abondamment ta postérité comme les étoiles des cieux, et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. 18 Et toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix.

Ceci a eu lieu après que Dieu ait tenté Abraham de sacrifier son fils Isaac ; et parce qu’Abraham était si obéissant à Dieu, Dieu a confirmé l’alliance avec lui et avec sa postérité, ses descendants, qui bien sûr étaient le peuple d’Israël. Il y a maintenant un principe très important par rapport à la promesse et l’alliance qui a été faite avec Abraham et sa postérité. Pour comprendre ce que Dieu voulait dire, nous retournons dans Genèse 17.

Genèse 17:15 Dieu dit aussi à Abraham : Quant à Saraï ta femme, tu ne l’appelleras plus Saraï, mais son nom sera Sara. 16 Et je la bénirai ; et même je te donnerai d’elle un fils. Je la bénirai, et elle deviendra [une mère] de nations ; des rois de peuples sortiront d’elle. 17 Alors Abraham tomba sur sa face ; et il rit, et dit en son cœur : Naîtrait-il un enfant à un homme âgé de cent ans ? et Sara, âgée de quatre-vingt-dix ans, enfanterait-elle ? 18 Et Abraham dit à Dieu : Oh, qu’Ismaël vive devant toi !

Abraham proposa à Dieu que le fils qu’il avait fait naitre par des procédés naturels, pas par sa femme mais par Agar la servante de Sara, devrait être considéré comme sa postérité. Et Dieu avait dit : « Non, c’est Sara qui va mettre au monde un fils, et c’est sur lui que doit reposer la bénédiction. »

Genèse 17:21 Mais j’établirai mon alliance avec Isaac, que Sara t’enfantera à cette époque, l’année prochaine.

La postérité d’Abraham

Quand nous observons cela, nous voyons que la promesse de Dieu a été faite pour la postérité d’Abraham qui est venue, non par Ismaël, mais par Sara dont la matrice avait déjà été fermée. Elle avait quatre-vingt-dix ans, elle ne pouvait plus avoir d’enfants. Mais Dieu a dit : « Si, elle va avoir un enfant, et Mon alliance est avec son fils Isaac. »

La question que je veux maintenant vous poser est celle-ci : La naissance d’Isaac était-elle surnaturelle ? En effet. La naissance d’Ismaël était-elle naturelle ? Elle l’était. Isaac est né par l’intervention directe de Dieu tandis qu’Ismaël était juste le cours naturel des choses. Explorons ce que l’Écriture dit au sujet d’Isaac et de l’alliance qui a été faite avec lui, et d’Ismaël, qui a été conçu né de manière naturelle. Voilà une compréhension biblique très importante de ce que cela veut dire :

Galates 4:22 Car il est écrit, qu’Abraham a eu deux fils, l’un de la servante, et l’autre de la femme libre. 23 Mais celui de la servante naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit par la promesse.

Les écrits de l’inspiration nous disent ici que la naissance naturelle d’Ismaël était une naissance selon la chair, tandis qu’Isaac était par la promesse, par le fait que Dieu ait promis de provoquer une naissance hors du procédé normal et naturel de la conception. Qu’est-ce que cela veut donc dire d’être né de la postérité d’Abraham ? La postérité d’Abraham c’était Ismaël, mais c’était aussi Isaac. Lequel des deux Dieu a-t-Il identifié comme la postérité d’Abraham ? Laissons Jésus expliquer cela. Dans le passage suivant Jésus parle aux Juifs, ceux qui prétendaient être la postérité d’Abraham, et bien sûr ils l’étaient. Mais remarquez ce qu’Il dit :

Jean 8:31 Puis Jésus dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous persistez dans ma parole, vous êtes véritablement mes disciples. 32 Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

Maintenant remarquez comment les Juifs ont réagi à ça :

Jean 8:33 Ils lui répondirent : Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous n’avons jamais été esclaves de personne ; comment donc dis-tu : Vous serez affranchis ? 34 Jésus leur répondit : En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque commet le péché, est esclave du péché. 35 Or, l’esclave ne demeure point toujours dans la maison ; [mais] le Fils y demeure toujours. 36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez véritablement libres.

Jésus répondait ici à la question qui avait été posée, mais les Juifs lui ont dit : « Attends un peu, Jésus, nous n’avons jamais été esclaves, nous avons toujours été de la postérité d’Abraham. » Ensuite Jésus dit :

Jean 8:37 Je sais que vous êtes la postérité d’Abraham,

Il ne niait pas le fait qu’ils étaient nés de la postérité charnelle d’Abraham.

Jean 8:37 … mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole n’a point de place en vous. 38 Je dis ce que j’ai vu chez mon Père ; et [vous], vous faites ce que vous avez vu chez votre père. 39 Ils répondirent, et lui dirent : Notre père, c’est Abraham. Jésus leur dit : Si vous étiez enfants d’Abraham, vous feriez les œuvres d’Abraham. 40 Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, [moi], un homme qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu ; Abraham n’a point fait cela. 41 Vous faites les œuvres de votre père. Ils lui dirent donc : Nous ne sommes point nés de la fornication ; nous avons un seul Père, Dieu. 42 Jésus leur dit : Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, parce que c’est de Dieu que je suis sorti, et que je viens ; car je ne suis point venu de moi-même, mais c’est lui qui m’a envoyé. 43 Pourquoi ne comprenez-vous point mon langage ? [C’est] parce que vous ne pouvez pas écouter ma parole. 44 Le père dont vous êtes issus, c’est le diable, et vous voulez faire les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n’a point persisté dans la vérité, parce qu’il n’y a point de vérité en lui. Lorsqu’il dit un mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur, et le père du [mensonge].

Jésus vient ici d’être très clair sur le fait que les Juifs qui étaient nés d’Isaac selon la lignée naturelle de la chair n’étaient pas forcément les enfants d’Abraham. D’après les paroles de Christ, qu’est-ce qui faisait d’eux les enfants d’Abraham ? S’ils faisaient les choses qu’Abraham a faites. Jésus venait juste de leur montrer clairement que c’était s’ils persistaient dans Sa parole qu’ils seraient Ses disciples et qu’ils deviendraient des enfants libres d’Abraham.

Les deux fils d’Abraham

Élargissons maintenant ce concept en lisant la parole de Dieu dans toute sa simplicité. Après avoir parlé de la femme libre et de la femme esclave par lesquelles Abraham avait eu deux fils, l’apôtre dit maintenant :

Galates 4:24 Ces choses sont allégoriques ; car ces [deux femmes] sont deux alliances ; l’une du mont Sinaï, qui enfante des esclaves, et c’est Agar. 25 Car Agar [signifie] le mont Sinaï, en Arabie, et elle correspond à la Jérusalem d’à présent, qui est, en effet, esclave avec ses enfants.

Donc qu’a dit Jésus ? « Si vous suivez Ma parole, vous serez libres. » Mais ces gens-là ont persisté dans l’esclavage.

Galates 4:26 Mais la Jérusalem d’en haut est libre, et c’est elle qui est la mère de nous tous. 27 Car il est écrit : Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantais point ; éclate et pousse des cris, toi qui n’as point été en travail d’enfant ; car les enfants de la délaissée sont plus nombreux que ceux de la femme qui a un mari. 28 Or pour nous, frères, nous sommes les enfants de la promesse, de même qu’Isaac.

Les enfants de la promesse

« J’établirai mon alliance avec Isaac. » L’apôtre Paul est ici très clair que les Juifs, que Jésus reconnaissait être la postérité d’Abraham selon la chair, ces Israélites qui étaient nés par le déroulement naturel de la naissance, sont dans l’esclavage ; ils sont de la lignée d’Ismaël en ce qui concerne l’allégorie. Donc ce ne sont pas les enfants de la promesse. Les enfants de la promesse sont ceux qui viennent par Isaac par la promesse. Et c’est pour cela qu’il écrit aux Galates qui ne sont pas Juifs et leur dit :

Galates 4:28 Or pour nous, frères, nous sommes les enfants de la promesse, de même qu’Isaac.

Isaac est né par l’intervention de Dieu. Comment pouvons-nous faire partie de la nation d’Abraham et d’Isaac, dont ils étaient les pères ?

Galates 3:26 Car vous êtes tous enfants de Dieu par la foi en Jésus Christ.

N’est-ce pas ce que Jésus leur avait dit ? « Si vous persistez dans Ma parole, vous êtes Mes disciples, vous êtes libres. » Nous sommes enfants de Dieu par la foi en Jésus Christ.

Galates 4:27 Car vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. 28 Il n’y a plus ni Juif ni Grec ; il n’y a plus ni esclave ni libre ; il n’y a plus ni homme ni femme ; car vous êtes tous un en Jésus Christ. 29 Or, si vous [êtes] de Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, et héritiers selon la promesse.

Voilà un simple résumé des choses que nous avons lues. Ceux qui ont la foi en Jésus Christ, qui ont été baptisés en Christ, qui ont revêtu Christ, s’ils ont fait cela, alors toutes les promesses qui ont été faites à Abraham et à sa postérité les concernent, l’alliance est pour eux. Ils sont héritiers selon la promesse. C’est très clair. Et d’après cela, l’apôtre Paul élargit maintenant :

Romains 4:16 C’est donc par la foi, afin que ce soit par la grâce, et que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est de la loi, mais aussi à celle qui est de la foi d’Abraham, qui est le père de nous tous,

Donc de qui Abraham est-il le père ? De tous ceux, Juifs et Gentils, qui croient en Jésus Christ et qui se soumettent à Lui par la nouvelle naissance. Ils sont nés comme l’a été Isaac, par la naissance de l’intervention de Dieu. Nous voyons cela dans les paroles de Pierre à ceux qui croient en Jésus :

1 Pierre 2:9 Mais vous [êtes] une génération choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple particulier, afin que vous publiiez les louanges de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière ; 10 [Vous] qui autrefois [n’étiez] point un peuple, mais qui [êtes] maintenant le peuple de Dieu ; [vous] qui n’aviez point obtenu miséricorde, mais qui maintenant avez obtenu miséricorde.

Donc d’après cette déclaration finale par l’apôtre Pierre, la nation dont Abraham était le père n’est pas la nation juive par naissance ; c’est la nation qui est née par la promesse, que ce soit Isaac ou tous les autres qui naissent et sont conçus par la parole de Dieu. La question par conséquent c’est : Qu’en est-il de la postérité physique d’Abraham ? N’ont-ils aucune crédibilité ici ? Ne sont-ils pas aussi un peuple particulier ? Considérez les paroles suivantes qui nous donnent une réponse directe à cette question qui se présente à nous : L’Israël physique ne faisait-il pas aussi partie de l’alliance ?

La véritable circoncision

Romains 2:25 Or, il est vrai que la circoncision est utile, si tu observes la loi ; mais si tu es transgresseur de la loi, ta circoncision devient incirconcision.

De quoi la circoncision était-elle le signe ? De ce qu’ils étaient l’Israël de Dieu. Tous les gens qui étaient nés de la lignée d’Abraham devaient être circoncis ; donc maintenant, la circoncision était associée à la nation. Mais remarquez ce qu’il dit : Si ta circoncision n’est pas confirmée par l’observation de la loi, « si tu es transgresseur de la loi », que vaut cette circoncision ? Rien. Elle devient incirconcision.

Romains 2:26 Si donc l’incirconcision garde les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue pour circoncision ? 27 Et si l’incirconcision qui l’est par nature, accomplit la loi, ne te jugera-t-elle pas, toi qui, par la lettre et la circoncision, es transgresseur de la loi ? 28 Car celui-là n’est point Juif qui l’est au-dehors, et la circoncision n’est pas celle qui est faite au dehors, dans la chair ; 29 Mais celui-là est Juif qui l’est au-dedans, et la circoncision [est celle] du cœur, en esprit, [et] non dans la lettre ; et la louange de ce [Juif] ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

Ceci est une déclaration qui nous dit qu’une personne a beau être issue des reins d’Abraham par naissance, toutefois, bien qu’ils soient circoncis et appelés Israël, ou Juifs, s’ils ne font pas les œuvres d’Abraham, qui sont l’obéissance à la loi de Dieu, s’ils enfreignent cela, est-ce qu’ils demeurent Israël ? Il y a ici là réponse claire : leur circoncision devient incirconcision. Ils ne sont plus l’Israël de Dieu. Et ceux qui n’étaient pas l’Israël de Dieu, qui n’étaient pas circoncis, mais qui se saisissent de Jésus et qui suivent Son processus de salut, ils deviennent circoncis dans le cœur. L’Ancien Testament dit exactement cela.

Deutéronome 10:12 Maintenant donc, ô Israël, qu’est-ce que le Seigneur ton Dieu demande de toi, sinon que tu craignes le Seigneur ton Dieu, que tu marches dans toutes ses voies, que tu l’aimes, et que tu serves le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, et de toute ton âme, 13 Et que tu observes les commandements du Seigneur et ses statuts que je te commande aujourd’hui, pour ton bien ? 14 Voici, les cieux et les cieux des cieux appartiennent au Seigneur ton Dieu ; la terre aussi, et tout ce qui [est] en elle. 15 Cependant le Seigneur s’est attaché à tes pères, pour les aimer, et il vous a choisi, vous qui êtes leur postérité après eux, d’entre tous les peuples, comme il paraît aujourd’hui. 

Il les a choisi, mais maintenant que dit-Il ?

Deutéronome 10:16 Circoncisez donc votre cœur, et ne roidissez plus votre cou ; 17 Car le Seigneur votre Dieu [est] le Dieu des dieux, et le Seigneur des seigneurs, un Dieu grand, puissant et terrible, qui ne fait point acceptation de personnes, et [qui] ne reçoit point de présents ;

Il ne fait pas acceptation de personnes. Simplement parce que nous prétendons être Juifs, quiconque prétend être Juif par naissance, Dieu n’accepte pas ça. Qu’est-ce qu’Il accepte ?

Deutéronome 10:16 Circoncisez … votre cœur, et ne roidissez plus votre cou.

Voilà la véritable circoncision. La circoncision physique est selon la chair, et s’il n’y a pas d’observation de la loi dans le cœur, où Dieu est tout en tous pour eux, alors leur circoncision devient incirconcision parce que leur cœur n’est pas circoncis.

Galates 6:15 Car en Jésus Christ, la circoncision ne sert de rien, ni l’incirconcision, mais la nouvelle créature. 16 Et pour tous ceux qui marcheront selon cette règle, que la paix et la miséricorde soient sur eux, et sur l’Israël de Dieu.

Qui est l’Israël de Dieu ? Ceux qui marcheront selon cette règle. Qu’est-ce que c’était ? En Jésus Christ, la nouvelle créature. C’est ce qu’était Isaac quand il est né, il était une nouvelle créature, dont l’existence était entièrement due à l’intervention de Dieu. Donc les gens qui sont en Jésus Christ, qui sont devenus une nouvelle créature, qui marchent selon cette règle, sont l’Israël de Dieu. Voilà la précision scripturaire. Et c’est pour cette raison que Jacques, dans sa lettre aux croyants chrétiens, s’adresse à eux de la manière suivante, parce qu’il écrit ici à ceux qui croient en Jésus, qui sont nés de nouvelles créatures par la promesse de l’intervention de Dieu.

Jacques 1:1 Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus qui sont dispersées, salut !

À qui écrit-il ? Pouvait-il trouver les douze tribus ? N’étaient-elles pas dispersées à travers le monde entier ? Vous ne pouviez plus identifier à quelle tribu ils appartenaient. Mais il écrit ici aux croyants chrétiens, en disant : « Vous êtes les douze tribus qui sont dispersées, vous êtes l’Israël de Dieu. »

Les Israéliens du Moyen-Orient

Qu’en est-il donc de la postérité physique d’Abraham ? Nous venons de le lire. Si la postérité physique d’Abraham n’adopte pas vraiment Jésus Christ comme son Seigneur et Sauveur, s’ils continuent de roidir leur cou et de s’accrocher à leur naissance naturelle au lieu de la naissance surnaturelle, ces gens circoncis ne sont plus considérés comme circoncis. Et les gens qui n’avaient jamais été circoncis mais qui ont ouvert leurs cœurs à Jésus, ce sont eux le véritable Israël, ce sont eux les douze tribus. Si les Israéliens d’aujourd’hui n’ont pas été circoncis dans leurs cœurs, ne sont pas devenus de nouvelles créatures, sont-ils Israël ? Sont-ils Juifs ? Il est écrit : « Celui-là n’est point Juif qui l’est au-dehors, mais … qui l’est au-dedans. »

Donc ils ne font pas partie de la promesse. Ils sont nés de la chair, comme Ismaël l’était. Et c’est vraiment fascinant que les Ismaélites, qui sont les arabes, ou les Palestiniens, ou tous ces gens musulmans au Moyen-Orient, étant Ismaélites de la lignée d’Abraham, ils ne diffèrent en rien des Juifs, d’après cela. Les Juifs sont aussi de la lignée d’Ismaël, mais ils se battent, pensant qu’ils sont le peuple béni de Dieu, alors qu’en réalité ils appartiennent tous à cette même lignée.

Toutes les précieuses promesses faites à Israël dans la Bible, sont-elles pour la Jérusalem au Moyen-Orient ? Pour qui sont-elles ? Vous voyez, c’est cela l’idée que de nombreuses personnes mettent en avant ; ils disent que toutes les promesses de l’Ancien Testament se réaliseront dans la nation physique des Israéliens d’aujourd’hui. Mais d’après la Bible, la Jérusalem au Moyen-Orient n’est pas la vraie Jérusalem. Nous le lisons dans Galates. Voilà l’explication dans toute sa simplicité, exactement comme l’inspiration l’a exprimé.

Galates 4:24 Ces choses sont allégoriques ; car ces [deux femmes] sont deux alliances ; l’une du mont Sinaï, qui enfante des esclaves, et c’est Agar. 25 Car Agar [signifie] le mont Sinaï, en Arabie, et elle correspond à la Jérusalem d’à présent, qui est, en effet, esclave avec ses enfants. 26 Mais la Jérusalem d’en haut est libre, et c’est elle qui est la mère de nous tous.

Celle qui était stérile, Sara, a eu un enfant. Et maintenant, l’allégorie est expliquée : la stérile représente la Jérusalem d’en haut, et celle qui n’était pas stérile, Agar, représente la Jérusalem terrestre, ceux qui sont dans l’esclavage.

Galates 4:28 Or pour nous, frères, nous sommes les enfants de la promesse, de même qu’Isaac.

La Jérusalem céleste, c’est elle qui est la mère de nous tous, Israël. Donc avec toutes ces précieuses promesses qui sont faites à Israël, la Jérusalem du Moyen-Orient est-elle incluse dans cela ? Non. Pourquoi n’est-elle pas incluse et quel est leur futur ? Comme nous l’avons déjà vu, ils ne sont pas inclus parce qu’en tant que nation ils rejettent leur Seigneur et Sauveur. Considérons maintenant attentivement Deutéronome 28. Nous avons ici les bénédictions que doivent recevoir les Juifs, les Israélites, s’ils font ces choses.

Deutéronome 28:1 Or, il arrivera, si tu obéis exactement à la voix du Seigneur ton Dieu, pour prendre garde de pratiquer tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, que le Seigneur ton Dieu te donnera la prééminence sur toutes les nations de la terre. 2 Et toutes ces bénédictions viendront sur toi et t’arriveront, quand tu obéiras à la voix du Seigneur ton Dieu : 3 Tu seras béni dans la ville, et tu seras béni dans les champs ; 4 Béni sera le fruit de tes entrailles, et le fruit de ton sol, et le fruit de ton bétail ; les portées de tes vaches, et les brebis de tes troupeaux.

Etc., etc., etc. Une bénédiction après une autre pour qui ? Pour l’Israël qui entend la voix de Dieu et y obéit avec diligence. Voilà les promesses. Mais la question c’est : La nation juive d’aujourd’hui a-t-elle obéi à ces si ? Ont-ils suivi exactement les choses que Dieu leur a commandées ? Nous savons qu’ils ont même rejeté Christ quand ils étaient censés l’avoir reçu. Donc ils n’ont pas fait ce qu’Il a dit. Dans Ésaïe nous lisons Sa lamentation

Ésaïe 1:21 Comment la cité fidèle est-elle devenue une prostituée ? Elle était pleine de droiture, la justice logeait en elle ; mais maintenant, des meurtriers.

La cité fidèle qui était autrefois la cité de Dieu est devenue une prostituée. Et dans ces conditions-là, les bénédictions étaient-elles pour eux ? Donc qu’est-ce qui leur a été donné à la place s’ils ne faisaient pas cela ?

Deutéronome 28:15 Mais si tu n’obéis point à la voix du Seigneur ton Dieu, pour prendre garde de pratiquer tous ses commandements et ses statuts que je te prescris aujourd’hui, il arrivera que toutes ces malédictions viendront sur toi, et t’arriveront : 16 Tu seras maudit dans la ville, et tu seras maudit aux champs ; 17 Maudite sera ta corbeille, et ta huche ;

Et puis les malédictions continuent :

Deutéronome 28:20 Le Seigneur enverra sur toi la malédiction, l’effroi et la ruine, dans tout ce à quoi tu mettras la main et que tu feras, jusqu’à… 

Qu’arrivera-t-il ?

Deutéronome 28:20 … jusqu’à ce que tu sois détruit, et que tu périsses promptement, à cause de la méchanceté des actions par lesquelles tu m’auras abandonné. 21 Le Seigneur fera que la peste s’attache à toi, jusqu’à ce qu’il t’ait consumé de dessus la terre où tu vas entrer pour la posséder. 22 Le Seigneur te frappera de consomption…

Donc Il continue de parler de leur destruction.

Deutéronome 28:26 Et tes cadavres seront la nourriture de tous les oiseaux des cieux, et des bêtes de la terre, et il n’y aura personne qui les chasse.

Qu’est-ce qui finira par se passer ? Les cadavres d’Israël seront la nourriture de tous les oiseaux des cieux. Voilà leur malédiction pour ne pas s’être soumis au Seigneur.

Deutéronome 28:15 Mais si tu n’obéis point à la voix du Seigneur ton Dieu, pour prendre garde de pratiquer tous ses commandements … il arrivera que toutes ces malédictions viendront sur toi…

Voyez maintenant à quel point ceci a été vrai pour les Hébreux d’aujourd’hui, les Israéliens d’aujourd’hui, depuis le temps qu’ils ont rejeté Jésus Christ.

Deutéronome 28:49 Le Seigneur fera lever contre toi de loin, du bout de la terre, une nation qui volera comme vole l’aigle, une nation dont tu n’entendras point la langue,

Les Hébreux comprenaient toutes les nations qui étaient autour d’eux, mais il y avait une nation venue de l’Ouest lointain qui était une langue étrangère pour eux. Nous lisons à leur sujet :

Deutéronome 28:50 Une nation au visage farouche, qui n’aura point d’égard à la personne du vieillard, et qui n’aura point pitié de l’enfant. 51 Elle mangera le fruit de tes bêtes, et les fruits de ta terre, jusqu’à ce que tu sois exterminé ; elle ne te laissera de reste ni froment, ni vin, ni huile, ni portées de tes vaches ou de tes brebis, jusqu’à ce qu’elle t’ait détruit. 52 Et elle t’assiégera dans toutes tes portes, jusqu’à ce que tes murailles hautes et fortes sur lesquelles tu te fiais, tombent dans tout ton pays ; elle t’assiégera dans toutes tes portes, dans tout le pays que le Seigneur ton Dieu t’aura donné. 53 Et tu mangeras, durant le siège et dans l’extrémité où tes ennemis te réduiront, le fruit de tes entrailles, la chair de tes fils et de tes filles, que le Seigneur ton Dieu t’aura donnés.

C’est précisément ce qui s’est passé. Quand Jérusalem était encerclée par les soldats romains, ceux qui étaient à l’intérieur n’avaient plus de pain, plus aucune nourriture, et ils mangeaient même leurs petits bébés. C’est ce qui a été rapporté. C’était une promesse directe, par leur désobéissance à Dieu, qu’ils ne seraient plus Son peuple et qu’ils seraient détruits en tant que nation pour cette période-là. Donc cela a continué.

Deutéronome 28:63 Et il arrivera que comme le Seigneur prenait plaisir à vous faire du bien, et à vous multiplier, ainsi le Seigneur prendra plaisir à vous faire périr, et à vous exterminer ; et vous serez arrachés du pays où tu vas entrer pour le posséder ;

Et c’est ainsi que, depuis le moment où les Romains ont assiégé la ville de Jérusalem et l’ont conquise, les Juifs ont été dispersés un peu partout. Maintenant remarquez ce qui suit :

Deutéronome 28:59 Alors le Seigneur te frappera, toi et ta postérité, de plaies extraordinaires, de plaies grandes et de longue durée, et de maladies malignes et longues.

Voilà une allusion aux plaies. Quand Dieu déverse sur la terre les plaies et la destruction finale, et que les gens seront détruits dans la destruction finale des plaies, les oiseaux mangeront la chair de ces gens-là qui sont éparpillés sur la surface de la terre. C’est ce que nous avons lu :

Deutéronome 28:26 Et tes cadavres seront la nourriture de tous les oiseaux des cieux…

Armageddon

Venons maintenant aux plaies d’Apocalypse 16. Remarquez que ce qui était mentionné dans Deutéronome bien avant que les Hébreux soient arrivés à la terre promise à laquelle Dieu les amenait a été prédit s’ils ne seraient pas fidèles, et il est écrit qu’ils seraient victimes des plaies.

Apocalypse 16:12 Puis le sixième ange versa sa coupe sur le grand fleuve de l’Euphrate ; et son eau tarit, afin que la voie des rois de l’Orient fût préparée. 13 Et je vis sortir de la gueule du dragon, et de la gueule de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles. 14 Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, [et qui] s’en vont vers les rois de la terre et du monde entier, pour les rassembler pour la bataille de ce grand jour du Dieu Tout-Puissant. 15 Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et [qui] garde ses vêtements, afin qu’il ne marche point nu, et qu’on ne voie point sa honte. 16 Et on les rassembla dans le lieu qui s’appelle en hébreu : Armageddon.

En effet, voilà la destruction terrible qui a lieu à cet endroit appelé Armageddon, ou montagne de Mégiddo. C’est au Moyen-Orient, dans les terres juives, que se trouve l’endroit. C’est juste là au bord de la vallée de Jizréel où il y a une forteresse qui s’appelle Mégiddo, une petite montagne. Et cela comprend la région où les Juifs étaient et sont aujourd’hui.

Apocalypse 16:1 Et j’entendis une grande voix venant du temple, qui disait aux sept anges : Allez, et versez sur la terre les coupes de la colère de Dieu.

Les coupes de la colère de Dieu versées sur la terre

Jérémie 25:15 Car ainsi m’a dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Prends de ma main cette coupe du vin de ma fureur, et fais-la boire à toutes les nations auxquelles je t’envoie. 16 Elles boiront, et elles chancelleront, et elles seront [comme] folles, à cause de l’épée que j’enverrai parmi elles. 17 Je pris donc la coupe de la main du Seigneur, et [j’en] fis boire à toutes les nations auxquelles le Seigneur m’avait envoyé.

Qui devait boire les coupes de la colère de Dieu ? Laquelle est la première ?

Jérémie 25:28 [Savoir] à Jérusalem, et aux villes de Juda, et à ses rois, et à ses princes, pour les mettre en désolation, en étonnement, en opprobre, et en malédiction, comme [il paraît] aujourd’hui ;

Cela continue ensuite avec toutes les nations qui vont recevoir les coupes de la colère de Dieu, de la guerre.

Jérémie 25:29 Car voici, je commence à envoyer du mal sur la ville sur laquelle mon nom est invoqué, et vous, resterez-vous entièrement impunis ?

Toutes les autres nations doivent être punies vu qu’Il punit aussi Sa propre nation.

Jérémie 25:29 … Vous ne resterez pas impunis ; car je vais appeler l’épée sur tous les habitants de la terre, dit le Seigneur des armées. 30 Et toi, prophétises donc contre eux toutes ces choses, et dis-leur : Le Seigneur rugira d’en haut, et fera entendre sa voix de sa sainte demeure ; il rugira d’une façon épouvantable contre son habitation ; il poussera un cri, comme ceux qui foulent au pressoir, contre tous les habitants de la terre. 31 Un bruit retentira jusqu’aux extrémités de la terre ; car le Seigneur est en procès avec les nations, il entrera en jugement contre toute chair ; il livrera les méchants à l’épée, dit le Seigneur. 32 Ainsi dit le Seigneur des armées : Voici, le mal s’en ira de nation à nation, et un grand tourbillon se lèvera des extrémités de la terre. 33 Et ceux que le Seigneur aura tués en ce jour-là seront [étendus] depuis un bout de la terre, jusqu’à l’autre bout ; ils ne seront ni pleurés, ni recueillis, ni enterrés ; ils seront [comme] du fumier sur la face de la terre.

N’est-ce pas ce qu’Il avait dit dans les malédictions, qu’ils serviraient de nourriture aux oiseaux ? En effet, Jérusalem et toutes les autres nations. Donc Israël, les Israéliens du Moyen-Orient, sont destinés en tant que nation à être détruits avec toutes les autres nations, d’après Jérémie 25.

Les circoncis avec les incirconcis

Jérémie 9:23 Ainsi dit le Seigneur : Que le sage ne se glorifie point dans sa sagesse ; que le fort ne se glorifie point dans sa force, et que le riche ne se glorifie point dans ses richesses ; 24 Mais que celui qui se glorifie, se glorifie en ceci, qu’il a de l’intelligence, et qu’il me connaît, [et qu’il sait] que je suis le Seigneur qui exerce la miséricorde, le droit et la justice sur la terre ; car c’est en ces choses que je prends plaisir, dit le Seigneur. 25 Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, où je punirai tous les circoncis avec les incirconcis ;

Est-ce que vous vous souvenez de ce qu’a dit l’apôtre Paul ? La circoncision devient incirconcision. Et donc ces gens qui sont circoncis et ceux qui sont incirconcis seront tous punis ensemble,

Jérémie 9:26 L’Égypte, et Juda, et Édom, et les enfants d’Ammon, et Moab, et tous ceux qui se rasent les coins [de la barbe], et qui habitent dans le désert ; car toutes [ces] nations sont incirconcises, et toute la maison d’Israël est incirconcise de cœur.

Comme la Bible est claire, comme c’est clair que ceux qui sont incirconcis de cœur mais qui sont circoncis dans la chair sont comme s’ils n’avaient jamais été circoncis.

L’autodestruction des méchants

Que pouvons-nous apprendre du Seigneur dans tout ça ? Il y a quelque chose de très précieux et de très important ici. Quand nous étudions ceci par rapport à l’attitude de Dieu envers les Juifs qui ont crucifié Christ et qui ne sont pas revenu à Lui, dans le Psaume suivant, nous voyons très clairement et simplement que leur condition d’insubordination sera la source de leur destruction.

Psaume 9:15 Les païens se sont enfoncés dans la fosse qu’ils avaient faite ; leur pied s’est pris au filet qu’ils avaient caché. 16 Le Seigneur se fait connaître [par] le jugement qu’il exécute ; le méchant est pris dans l’ouvrage de ses mains.

Donc les païens créent leur propre destruction ; et à mesure que les Juifs, les Israéliens du Moyen-Orient, s’engagent dans le même processus de conflit et de guerre, que savons-nous de Dieu dans cela ? Ils ont rejeté Jésus Christ qui était leur Dieu, leur Roi, et en le rejetant ils ont dit : Nous n’avons point d’autre roi que César. Donc ils révèlent maintenant qu’ils sont comme les autres nations. Et tandis que les païens s’enfoncent dans la fosse qu’ils ont faite, les Juifs, avec eux, vont subir l’exécution de la colère de Dieu. Notre Dieu est un Dieu juste. Il nous a rachetés par Jésus Christ, mais tous ceux qui rejettent Son amour rédempteur sont abandonnés aux conséquences de leur propre choix. Il nous parle comme Il parle à tout Israël :

Deutéronome 30:15 Regarde, j’ai mis aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. … 19 … j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis donc la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, 20 En aimant le Seigneur ton Dieu, en obéissant à sa voix, et en demeurant attaché à lui ; car c’est lui qui est ta vie et la longueur de tes jours, afin que tu demeures sur la terre que le Seigneur a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac, et Jacob.

Il dit : « J’ai mis devant toi la vie et la mort, le bien et le mal. Voilà le choix que vous pouvez faire. Si vous choisissez la vie, la justice et le bien, alors vous vivrez. Mais si vous choisissez l’autre, alors c’est la mort. »

Les Juifs, les Israéliens d’aujourd’hui, n’ont pas choisi Celui qui donne la vie, ils ont choisi un chemin différent, ils n’ont pas fait ce qu’Il a dit. Et tandis que nous voyons l’Israël du Moyen-Orient, regardons plutôt l’Israël qui adorent Dieu en esprit et en vérité et qui attendent la cité qu’Abraham attendait. Les Israéliens d’aujourd’hui n’attendent pas la cité qu’Abraham attendait. La cité sur la terre est une cité différente de celle qu’Abraham attendait.

La cité à venir

Hébreux 11:9 Par la foi, il demeura dans la terre qui lui avait été promise, comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, avec Isaac et Jacob, qui étaient héritiers avec lui de la même promesse. 10 Car il attendait la cité qui a des fondements, dont Dieu [est] l’architecte et le fondateur.

Dieu a-t-Il construit la Jérusalem terrestre ? De quelle cité a-t-Il été le fondateur ? La Jérusalem céleste. Et c’était cette cité-là qu’Abraham attendait.

Hébreux 11:13 Tous ceux-là sont morts dans la foi, n’ayant point reçu les promesses, mais les ayant vues de loin, crues, et embrassées, et ayant fait profession d’être étrangers et voyageurs sur la terre. Car ceux qui parlent ainsi montrent clairement qu’ils cherchent une patrie. Et certes, s’ils se fussent souvenus de celle d’où ils étaient sortis, ils auraient eu le temps d’y retourner ; mais maintenant ils en désirent une meilleure, c’est-à-dire une céleste ; c’est pourquoi Dieu n’a point honte d’être appelé leur Dieu ; car il leur a préparé une cité.

C’est de cité-là dont on nous parle dans Zacharie 14. Voilà le lieu magnifique où Dieu va faire descendre Sa cité :

Zacharie 14:4 Et ses pieds se tiendront, en ce jour-là, sur la montagne des Oliviers qui [est] en face de Jérusalem, à l’orient ; et la montagne des Oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, [et il s’y fera] une très grande vallée ; et la moitié de la montagne se retirera vers le nord, et l’autre moitié vers le midi. 5 Et vous fuirez [dans] la vallée de leurs montagnes ; car la vallée des montagnes atteindra jusqu’à Atsal ; et vous fuirez, comme vous vous enfuîtes devant le tremblement de terre, aux jours d’Ozias, roi de Juda. Alors le Seigneur, mon Dieu, viendra, [et] tous les saints [seront] avec toi.

C’est là que la nouvelle Jérusalem descendra avec Ses saints après les mille ans, d’après Apocalypse 21.

Apocalypse 21:1 Je vis ensuite un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. 2 Et moi, Jean, je vis la sainte cité, la nouvelle Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu, préparée comme une épouse [qui s’est] ornée pour son mari.

Remarquez quand Il a touché la montagne des Oliviers et qu’elle s’est fendue, qu’est-ce qui est arrivé à la Jérusalem terrestre ? Il a touché la montagne des Oliviers et elle s’est fendue vers le nord, le sud, l’est et l’ouest en une grande plaine. Où était la Jérusalem terrestre ? Labourée. Et la Jérusalem céleste est descendu, préparée comme une épouse qui s’est ornée pour son mari.

Apocalypse 21:3 Et j’entendis une grande voix venant du ciel, qui disait : Voici, le tabernacle de Dieu [est] avec les hommes, et il habitera avec eux ; et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux, [et il sera] leur Dieu. … 10 Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne, et il me montra cette grande cité, la sainte Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, 11 Ayant la gloire de Dieu ; et sa lumière [était] semblable à une pierre très précieuse, comme à une pierre de jaspe, transparente comme le cristal, 12 Et elle avait une grande et haute muraille, avec douze portes, et aux portes douze anges, et des noms écrits sur elles, qui sont [les noms] des douze tribus des enfants d’Israël.

Voilà le grand final, les noms des enfants d’Israël, le véritable Israël, pour qui la cité de Dieu devait être la demeure éternelle, leur camp et leur protection. Donc tout ce qui est écrit en promesses au véritable Israël de Dieu n’est pas destiné aux Israéliens du Moyen-Orient. Cela ne sera destiné qu’à certains d’entre eux qui ont choisi d’ouvrir leurs cœurs à Jésus. Mais en tant que nation qui gouverne parmi eux, ils seront détruits comme toutes les autres nations, et la Jérusalem du ciel sera le quartier général des douze véritables tribus d’Israël.

Puisse Dieu nous aider à comprendre ceci et à ne pas être désorientés par les différentes applications où les Écritures sont mal interprétées par des enseignants ignorants qui ne comprennent pas cette simplicité scripturale.

Amen.

Publié le 01/04/2018, dans Sermons, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s