La pure vérité

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Lecture biblique : Jean 8:31 Puis Jésus dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous persistez dans ma parole, vous êtes véritablement mes disciples. 32 Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

La vérité pour le salut

« Votre ancre tiendra-t-elle ? » Nous voulons comprendre ce que cela veut dire d’avoir une ancre en ces temps de diverses doctrines et d’enseignements contradictoires qui frappent le peuple de Dieu dans la foi adventiste. La sécurité et l’assurance dont il est question dans le fait d’avoir une ancre qui restera ferme au milieu des tensions et des pressions qui touchent le peuple de Dieu aujourd’hui, et surtout en ce qui concerne la vérité – avons-nous une telle ancre ? Dans notre lecture biblique Jésus nous parle et nous dit que, pour être réellement libres nous devons connaitre la vérité. D’après ces paroles de Jésus, pouvez-vous être libres si vous croyez une erreur ? C’est une question très sérieuse.

Jésus a dit : « Si vous persistez dans ma parole, alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendras libres. » Qu’est-ce qui nous rendra libres ? La vérité nous rendra libres. Si c’est la vérité et que nous maintenons une quelconque erreur, alors combien c’est important que ce soit la vérité que nous ayons. Il y a dans les paroles de Jésus une autre mention faite à la vérité, dans Jean 17. Il utilise le même exercice mental de la vérité par rapport à notre salut dans la sanctification :

Jean 17:17 Sanctifie-les par ta vérité ; ta parole est la vérité. 18 Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. 19 Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité.

Pour être affranchis nous devons avoir la vérité. Pour être sanctifiés nous devons avoir la vérité. C’est pour cette raison que l’apôtre Paul a écrit ces paroles à Timothée :

1 Timothée 4:16 Prends garde à toi-même, et à la doctrine ; persévère dans ces choses, car en faisant cela, tu te sauveras toi-même, et ceux qui t’écoutent.

Nous voulons une ancre très bien amarrée dans notre âme parce que notre salut dépend de la pure vérité. À moins d’avoir la certitude et l’assurance que je me tiens sur la pure vérité, je n’ai aucune assurance que je suis en train d’être sauvés, d’après ces paroles. Je n’ai aucune assurance que je suis en train d’être sanctifié si je n’ai pas la pure vérité.

Pour un prédicateur comme Timothée, le défi est le suivant : « Prends garde à toi-même, et à la doctrine ; persévère dans ces choses, car en faisant cela, tu te sauveras toi-même, et ceux qui t’écoutent. » D’après cela, ceux qui écoutent le prédicateur sont influencés par la vérité qui vient du prédicateur, ils seront sauvés en t’écoutant. Ce sont là les paroles de l’Écriture, ce ne sont pas des suggestions humaines. Pour être affranchis et pour être justifiés, la vérité est nécessaire. Dieu, sachant cela, a parlé encore une fois à travers l’apôtre Paul :

1 Timothée 2:4 Qui veut que tous les hommes soient sauvés, et qu’ils viennent à la connaissance de la vérité.

Dieu veut que nous soyons tous sauvés, et pour être sauvés, pour être affranchis, pour être sanctifiés nous devons avoir la connaissance de la vérité. Dans cet exercice consistant à être affranchis et sanctifiés afin que nous puissions être amenés au salut également à travers le prédicateur, nous lisons autre part que la vérité dont le peuple de Dieu a la charge, est le moyen par lequel nous serons préparés pour le salut :

Éphésiens 4:11 Et il a donné les uns [comme] apôtres, les autres [comme] prophètes, les autres [comme] évangélistes, et les autres [comme] pasteurs et docteurs ;

Il les a donnés dans un but précis ? Quel était ce but ?

Éphésiens 4:12 Pour le perfectionnement des saints, pour l’œuvre du ministère, pour l’édification du corps de Christ ; 13 Jusqu’à ce que nous arrivions tous dans l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’un homme parfait, à la mesure de la stature de la plénitude de Christ ;

La vérité proclamée par les serviteurs de Dieu – les apôtres, les prophètes, les évangélistes, les pasteurs et les docteurs – est là dans Son église, et c’est dans l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu (qui est la vérité) que nous devons parvenir à la perfection, la plénitude de Christ. Et puisque c’est cela l’œuvre de la Parole de Dieu qui a été stipulée pour Son église, nous voyons donc, dans le passage suivant, que l’église est la colonne et la base de la vérité.

1 Timothée 3:15 Mais si je tarde, afin que tu saches comment tu dois te conduire dans la maison de Dieu, qui est l’église du Dieu vivant, la colonne et la base de la vérité.

L’église de Dieu sur la terre est la voie par laquelle, dans l’unité de la foi de cette église qui détient la vérité, un peuple serait établi dans le salut et la sécurité dans la vérité. D’après cela, nous devons être sous l’instruction de l’église du Dieu vivant, la colonne et la base de la vérité. Ce sont là des passages simples et clairs qui ne laissent aucune place pour des suppositions ou des explications humaines.

Avec ces pensées qui nous sont suggérées et portées à notre attention par ces paroles, poursuivons ensemble afin de déterminer le sens de la vérité, et deuxièmement, afin d’observer sa fonction salvatrice. Nous voulons examiner cela par la révélation de la parole de Dieu. Je me propose de ne placer devant vous que des simples déclarations du témoignage de Jésus, rien d’autre. Pas ma propre opinion, ni mes propres pensées. Je veux présenter très clairement devant nous ce qu’est vraiment la vérité par laquelle nous allons être sauvés, et comment cette vérité accomplit réellement ce salut.

Le sens de la vérité

Le mot vérité est sans équivoque. En d’autres termes, vous ne pouvez pas manipuler le mot vérité. La vérité c’est la vérité. Quelle est la signification de « vérité » ? Il n’y a pas d’erreur dans la vérité, pas une seule. C’est la vérité que nous essayons de saisir. S’il y a une obscurité partielle dans ce qui est prêché, est-ce la vérité ? C’est impossible de dire d’un prédicateur prêche la vérité s’il y a ne serait-ce qu’une erreur dans ce qu’il prêche.

Nous devons nous tenir sur la plateforme de la vérité éternelle, la vérité pure et sans mélange. En cela il se peut que nous soyons considérés comme singuliers, mais c’est là le lot de tous ceux qui font de Christ leur portion. {Medical Ministry 161.1}

« Nous devons nous tenir sur la plateforme de la vérité éternelle, la vérité pure et sans mélange. » En d’autres termes, la vérité ne doit pas être mélangée ou corrompue. Nous devons être certains que nous nous tenons sur la vérité sans mélange. Si elle est mélangée, est-ce la vérité ? Cela va de soi, n’est-ce pas ? Avez-vous remarqué ce que dit l’Esprit de prophétie ? Si nous faisons cela nous serons considérés comme singuliers. Je ne sais pas si vous l’avez remarqué autant que moi, mais si vous proclamez la pure vérité et que vous vous tenez sur la plateforme de la vérité, vous allez être considérés aujourd’hui comme ça : « Qui est-ce que tu crois être ? Comment est-ce que tu sais que tu as la pure vérité ? Comment est-ce que tu sais ? »

Pouvez-vous vous tenir là et dire que vous avez la pure vérité ? Quand les premiers adventistes développaient la vérité, ils reposaient sur cela. Le fait est que, dans un monde dans lequel tous les vents de doctrine soufflent, si vous vous levez aujourd’hui dans cette pagaille de doctrines qui sont débattues dans tout l’adventisme, et que vous dites : « Voilà la pure vérité », vous allez être considérés comme singuliers. Vous serez vus comme quelqu’un qui est vraiment trop fondamentaliste et vous serez ridiculisez parce que vous reposez sur cette assurance. C’est là le lot de tous ceux qui font de Christ leur portion. La vérité doit être pure et elle doit être exaltée par les vrais serviteurs de Dieu aujourd’hui.

Le monde périt faute de vérité, [faute] d’une vérité pure et sans mélange. Christ est la vérité. Ses paroles sont la vérité. {Our High Calling 208.2}

Pourquoi est-ce que le monde périt ? Il périt faute d’une vérité pure et sans mélange. Aujourd’hui, dans la confusion des débats sur les différentes doctrines qui circulent, le monde est-il en train de périr ? Il est dans un état épouvantable, à la fois les chrétiens et les non-croyants, les adventistes et les autres protestants et catholiques. Nous sommes pris dans le dilemme qui a été soigneusement orchestré par Satan à travers son œuvre accomplie par l’église papale. Si vous examinez l’œuvre des jésuites, ils ont travaillé depuis le temps du début de la Réformation ; ils commencé à se faufiler à travers les rangs des protestants pour mettre en avant des idées et des enseignements qui remettraient en question la vérité biblique pure et absolue. Voilà où nous en sommes aujourd’hui, et nous avons de nombreux et différents enseignements pervertis qui se font passer pour la vérité.

Les prédicateurs des années 1800 étaient singuliers. Les adventistes étaient vus comme des personnes singulières. Ils ont été attaqués par toutes les différentes écoles de pensées, mais ils sont restés très fermes. Remarquez ce que Sr. White écrit au sujet de la vérité pure et sans mélange :

Ayant devant nous la grande œuvre d’illuminer le monde, nous qui croyons la vérité devrions ressentir la nécessité d’une éducation approfondie dans les branches pratiques de la connaissance, et en particulier notre besoin d’une éducation dans les vérités des Écritures. Des erreurs de tous caractères sont aujourd’hui exaltées comme la vérité, {Christian Education 197.3}

Si ces paroles étaient vraies à l’époque de Sr. White, combien sont-elles vraies aujourd’hui ? Des erreurs de tous caractères sont aujourd’hui exaltées comme la vérité,

… et c’est notre devoir de sonder la sainte parole avec le plus grand sérieux afin de savoir ce qu’est la vérité et d’être capables de la présenter intelligemment à d’autres. {Ibid.}

Dans une atmosphère où de nombreuses erreurs sont enseignées, des erreurs de tous genres, nous devons avoir une capacité intelligente à présenter la vérité en ce temps.

Nous serons appelés à faire connaître les raisons de notre foi. Nous devrons comparaître devant les magistrats afin de répondre de notre allégeance à la loi de Dieu. Le Seigneur nous a appelés hors du monde pour que nous soyons témoins de sa vérité, et dans tous nos rangs, des jeunes hommes et des jeunes femmes devraient être formés pour des postes utiles et d’influence. {Ibid.}

Les jeunes gens ont besoin d’être éduqués et disciplinés à rester très fermement sur la plateforme de la vérité, et à ne pas se laisser influencer par les nombreux enseignements qui courent les rues aujourd’hui. On nous dit ici très explicitement que dans les années 1800, comme Sr. White l’indique, des erreurs de tous genres devaient être contrecarrées par des gens bien formés qui pourraient communiquer la pure vérité. Nous avons besoin d’être singuliers dans un monde rempli de nombreuses idées différentes.

En ces derniers jours, c’est notre devoir de nous assurer de toute la signification des messages du premier, du deuxième et du troisième ange. {Manuscript Releases Vol. 13 68.1}

Quel est notre devoir ? C’est de nous assurer de toute la vérité des messages des trois anges. Est-ce possible de se tenir sur la plateforme de la pure vérité et, bien que vous soyez singuliers, de proclamer : « Voilà la vérité » ?

Les messages du premier, du deuxième et du troisième ange sont tous unis et sont révélés dans le 14e chapitre d’Apocalypse, du sixième verset jusqu’à la fin. L’évangile tout entier doit être proclamé dans tout le monde. {Ibid.}

Ces paroles sont très explicites. L’évangile tout entier, toute la vérité, la vérité sans mélange. Pouvons-nous tous rester unis avec ceux qui ont été avant nous et reposer sur cette vérité sans mélange ? Tout comme c’était la réalité du temps de Sr. White, c’est encore pire aujourd’hui :

Vous avez beaucoup de vérité, de précieuses vérités, mais mélangées à des suppositions. Vos vues extrémistes et votre langage intense détruisent souvent le résultat de vos meilleurs efforts. Si de nombreuses personnes venaient à accepter les vues que vous présentez, à en parler et à agir en conséquence, nous assisterions à l’un des plus grands mouvements fanatiques que l’on aient jamais vu parmi les adventistes du septième jour. C’est ce que veut Satan. {Notebook Leaflets Vol. 1 110.7}

Il se peut que vous ayez de magnifiques vérités, et vous entendez cela parmi de nombreux cercles adventistes, ils ont des aspects magnifiques de la vérité, mais après il y a les aspects d’erreurs et de suppositions. Et quand ces suppositions sont mélangées à la vérité, quel est le résultat ? Les gens prennent cela pour la vérité et nous avons ce que veut Satan.

Satan se réjouit bien plus du service que les bergers du troupeau lui rendent lorsqu’ils présentent la vérité mélangée à l’erreur, que de celui que lui rendent les incrédules les plus effrontés. {Signs of the Times, 4 juillet 1900, par. 8}

Qu’est-ce qui réjouit Satan ? S’il y a des gens qui présentent au troupeau des vérités magnifiques mais mélangées à des erreurs, Satan est bien plus satisfait de cela que des gens qui sont les incrédules les plus effrontés. Pourquoi Satan se réjouit-il tant de cela, d’avoir un groupe de personnes qui prêchent aujourd’hui et qui ont beaucoup de magnifiques vérités mélangées à des erreurs ? Si vous avez de la pure vérité mélangée à de l’erreur, qu’est-ce que cela fait ? Quel effet cela aura-t-il ?

Nous ne pouvons faire preuve de trop de précaution lorsque nous envoyons des ouvriers dans la cause de Dieu. Si on laisse quelqu’un s’engager dans l’œuvre sans une parfaite discipline, on le laisse libre à façonner sa propre conduite. On l’abandonne avec une expérience insuffisante, avec une connaissance trop limitée de la vérité, et les anciennes erreurs qui n’ont pas été complètement déracinées joueront un rôle dans son enseignement et son influence. Sa trompette ne donnera pas un son particulier. La doctrine de la vérité sera mélangée à l’erreur et le résultat sera que ceux qu’il enseigne chériront l’erreur de la même manière qu’ils chérissent la vérité. {Review and Herald, 29 mai 1888, par. 4}

Que chériront-ils ? Ils pensent recevoir la vérité, et parce que la vérité est mélangée à l’erreur ils chériront l’erreur comme si c’était la vérité. C’est ce que j’ai observé pendant toutes mes années dans l’adventisme. J’ai vu que les gens défendent l’erreur parce qu’elle a été mélangée à la vérité et ils croient qu’ils sont sur la bonne plateforme. C’est la triste réalité.

Ceux qui sont formés sous l’égide d’un tel éducateur ont besoin des efforts les plus patients et laborieux. Ce sera plus difficile d’atteindre et de corriger leurs erreurs, que d’amener dans la vérité une compagnie hors des ténèbres d’une parfaite ignorance de la vérité. Cela aurait été mieux s’ils n’avaient jamais entendu ce mélange de la vérité à l’erreur, car alors la vérité dans sa pureté serait plus efficace pour réformer leurs vies et leurs caractères. Une personne qui a un mélange de vérité et d’erreur peut faire plus du mal que ce que de nombreuses personnes enseignant toute la vérité ne peuvent défaire et corriger. {Ibid.}

S’il y a une erreur dans ce qui est enseigné avec la vérité, les gens sont dans une condition bien pire encore que s’ils venaient tout juste de quitter l’erreur pour la vérité. C’est pour cela que Satan est si satisfait. Il veut que les gens entendent la vérité mélangée à l’erreur. C’est très similaire à ce que vous pouvez faire avec une parfaite casserole remplie de nourriture pure. Si vous mélangez un tout petit peu de poison dans cette casserole remplie de nourriture pure, qu’est-ce que cela fait à cette nourriture pure? Cela transforme tout cela en poison.

Nous pouvons dissimuler le poison en le mélangeant à de la bonne nourriture, mais nous ne changeons pas sa nature. Au contraire, il est rendu encore plus dangereux car il est plus susceptible d’être ingéré inconsciemment. C’est l’un des artifices de Satan de mélanger juste assez de vérité au mensonge pour le rendre plausible. {Great Controversy 587.1 / Tragédie des siècles 636.1}

Le peuple de Dieu qui a la vérité, ne doit pas aller écouter les prédicateurs et les églises qui ont une partie de la vérité que nous avons avec en plus quelques erreurs. Sr. White dit que nous ne devons pas les écouter, parce que là-bas la vérité et l’erreur sont mélangées d’une telle façon que ce sera dangereux. On nous dit explicitement ici que si nous mélangeons un petit peu de poison, un petit peu d’erreur à la vérité, cela transforme le tout en une mixture dangereuse. La vérité ne doit pas du tout être mélangée à l’erreur.

Les différents groupes qui professent des croyances adventistes ont tous un peu de vérité, mais Dieu a donné toutes ces vérités à Ses enfants qui sont en train d’être préparés pour le jour de Dieu. Il leur a aussi donné des vérités qu’aucun de ces groupes ne connait, ni ne comprendra. Les choses qui sont scellées pour eux, le Seigneur les a révélées à ceux qui veulent bien voir et qui sont prêts à comprendre. Si Dieu a quelque nouvelle lumière à communiquer, Il la fera comprendre à Ses [enfants] choisis et bien-aimés, sans qu’ils aient besoin d’aller se faire éclairer en écoutant ceux qui sont dans les ténèbres et l’erreur. {Early Writings / Premiers écrits 124.2}

Il m’a été montré combien ceux qui croient que nous avons le dernier message de miséricorde ont besoin de se séparer de ceux qui absorbent chaque jour de nouvelles erreurs. J’ai vu que ni jeunes ni vieux ne devraient assister à leurs réunions ; car c’est mal de les encourager ainsi alors qu’ils enseignent des erreurs qui sont un poison mortel pour l’âme, et enseignent comme doctrines des commandements d’hommes. … Si Dieu nous a délivrés de telles ténèbres et de telles erreurs, nous devrions tenir ferme dans la liberté dont Il nous a rendus libres et nous réjouir dans la vérité. Cela déplait à Dieu lorsque nous allons écouter l’erreur, sans y être obligés ; car à moins qu’Il ne nous envoie à ces réunions où l’erreur est imposée aux gens par la force de la volonté, Il ne nous gardera pas. Les anges cessent de veiller sur nous, nous sommes abandonnées aux coups de l’ennemi, [livrés] à l’obscurité et affaiblis par lui et la puissance de ses mauvais anges ; et la lumière autour de nous est contaminée par les ténèbres. {Ibid. 124.3}

Nous avons toutes les vérités qu’ils possèdent, mais nous avons aussi d’autres vérités qu’ils ne possèdent pas, donc nous devons rester sur la plateforme de la vérité que nous avons et que nous savons être la vérité. La vérité mélangée à l’erreur, c’est la même chose que le poison mélangé à de la bonne nourriture.

Les opinions de vos collaborateurs ont peut-être une grande valeur pour vous, mais vous ne devriez pas compter sur eux sans avoir aucune idée précise à vous. Vous devriez examinez les vérités que vous avez été amenés à croire jusqu’à ce que vous sachiez qu’elles sont sans défaut. {Counsels on Sabbath School Work 33.1}

Vous devez les examiner jusqu’à ce que vous sachiez qu’elles sont sans défaut.

Vous perdez beaucoup lorsque vous n’amenez pas à la loi et au témoignage chaque point de foi auquel vous croyez, car cous ne voyez pas et n’appréciez pas la vérité telle qu’elle est. Ô, si seulement tous nos jeunes pouvaient apprécier le privilège que Dieu a donné ! C’est Sa volonté que vous alliez à la source de toute lumière et receviez l’illumination de Son Esprit (car elle sera donnée à tout humble chercheur de la vérité) ; et alors vous saurez que l’Esprit et la Parole s’accordent, et vous saurez que vous savez ce qu’est la vérité. {Ibid.}

Un pasteur m’a dit un jour : « Tu sais que tu sais, n’est-ce pas ? » Eh bien, voilà, c’est écrit ici, nous devons en effet arriver à un tel point où nous savons que nous savons ce qu’est la vérité.

Quelle assurance nous donne cette connaissance ! Vous pouvez alors parler avec puissance et proclamer ce que vous avez appris comme étant la vérité, sachant que vous n’avez pas suivi des fables composées avec artifices. {Ibid.}

C’est une façon de penser très singulière, n’est-ce pas ? C’est cela le lot de ceux qui se tiennent sur la plateforme de la vérité. Ils seront ridiculisés parce qu’ils prêchent l’assurance que ce qu’ils prêchent est la vérité absolue. Mais ce sont là les paroles du témoignage de Jésus. Pouvons-nous voir que nous vivons aujourd’hui dans ce triste dilemme ? Aujourd’hui, il y a tellement de confusion que j’entends les gens sous l’influence de tous ces différents enseignements qui sont communiqués aujourd’hui, dire : « Est-ce que c’est vraiment important ? » Avez-vous déjà entendu ça, ou avez-vous été tentés de dire ça ? « Est-ce vraiment important que nous fassions tout correctement ? » Avez-vous déjà entendu quelqu’un dire cela ? Avez-vous déjà été tentés de dire cela ? « Est-ce que c’est vraiment important que j’ai parfaitement raison ? Du moment que nous avons Jésus, du moment que nous avons la sanctification du Saint-Esprit, ce n’est pas grave si nous n’avons pas parfaitement raison. » Voilà ce qu’on entend aujourd’hui.

Laissez-moi tout d’abord vous orienter vers certaines vérités absolues que nous pouvons avoir aujourd’hui et par lesquelles nous n’avons pas à trembler sous la confusion et à dire : « Est-ce vraiment important ? » Avec ce que nous avons lu jusqu’ici, il est clair que : c’est important ce qu’est la vérité parce que la vérité va nous sauver.

Des vérités absolues

L’Esprit de prophétie nous donne l’assurance qu’il y a une vérité sans mélange à laquelle nous pouvons nous accrocher. C’est cela notre seule assurance, et j’en ai fait ma sécurité. J’espère et je prie que nous puissions tous nous rassembler sous cette sécurité :

Laissez les pionniers identifier la vérité. – Quand la puissance de Dieu témoigne de ce qu’est la vérité, cette vérité doit demeurer à jamais la vérité. Aucune supposition ultérieure contraire à la lumière que Dieu a donnée ne doit être nourrie. {Counsels to Writers and Editors 31.2}

En d’autres termes, ce qui a été fermement établi, nous ne devons pas revenir après et examiner et dire : « Bon, peut-être que … est-ce que c’est exact à 100% ? » Aucune supposition ultérieure ne doit être nourrie. C’est une vérité absolue à laquelle vous pouvez vous accrocher.

Des hommes s’élèveront avec des interprétations des Écritures qui sont pour eux la vérité, mais qui ne sont pas la vérité. Dieu a donné la vérité pour ce temps comme un fondement pour notre foi. Il nous a Lui-même enseigné ce qu’est la vérité. Une personne s’élèvera, et encore une autre, avec une nouvelle lumière qui contredit la lumière que Dieu a donnée sous la manifestation de Son Saint-Esprit. {Ibid.}

Quelques-uns vivent encore [de ceux] qui ont passé par l’expérience obtenue lors de l’établissement de cette vérité. {Ibid. 31.3}

Cette déclaration a été écrite en 1905. Elle dit qu’à cette époque quelques-uns vivaient encore de ceux qui avaient passé par l’établissement de cette vérité.

Dans Sa grâce, Dieu a épargné leur vie afin qu’ils répètent encore et encore, jusqu’à la fin de leur vie, l’expérience qu’ils ont faite, comme l’a fait l’apôtre Jean, jusqu’à la fin de sa vie. Et il faut que les porte-étendards qui ont sombré dans la mort parlent à travers la réimpression de leurs écrits. {Ibid. 32.1}

Nous devons prendre les écrits de ceux qui sont morts sur cette plateforme de la vérité et ils continueront à nous parler.

Il m’a été dit que c’est ainsi que leurs voix doivent être entendues. Ils doivent porter leur témoignage sur ce qui constitue la vérité pour ce temps. {Ibid.}

Nous ne devons pas recevoir les paroles de ceux qui viennent avec un message qui contredit les points particuliers de notre foi. Ils rassemblent un tas de passages bibliques et les empilent les uns sur les autres comme preuves des théories qu’ils affirment. C’est ce qui a été fait à plusieurs reprises au cours des cinquante dernières années. Bien que les Écritures soient la parole de Dieu et qu’elles doivent être respectées, [toutefois] si l’application qu’on en fait déplace un seul pilier du fondement que Dieu a soutenu pendant ces cinquante années, cette application est une grave erreur. L’auteur d’une telle application ignore la merveilleuse démonstration du Saint-Esprit qui a donné puissance et force aux messages qui ont été donnés au peuple de Dieu dans le passé. {Ibid. 32.2}

Pouvez-vous voir que la vérité est quelque chose sur quoi vous pouvez placer votre assurance ? C’est une ancre qui ne change pas. Votre ancre peut tenir au milieu de l’arène des débats qui ont lieu aujourd’hui dans tout l’adventisme et qui autrement vous conduiraient à penser : « Est-ce que c’est vraiment important ? » Cette atmosphère vous conduira à penser que nous pouvons écouter cette personne-ci et cette personne-là, et que nous pouvons écouter ces autres personnes et, malgré tout, en ressortir indemne. Est-ce ce que je lis ? Tant que nous avons Jésus, tant que nous avons le Saint-Esprit, est-ce que c’est important ce que nous croyons ?

Ceux qui sont réellement convertis à Christ [doivent] être constamment sur leur garde de peur qu’ils n’acceptent l’erreur à la place de la vérité. Ceux qui pensent que cela n’a pas d’importance ce qu’ils croient en matière de doctrine, tant qu’ils croient en Jésus Christ, sont sur un terrain dangereux. Il y en a certains qui croient qu’ils seront tout aussi acceptables à Dieu en obéissant une autre loi que la loi de Dieu, en satisfaisant à d’autres conditions que celles qu’Il a spécifiées dans l’évangile, comme s’ils obéissaient à Ses commandements et qu’ils se conformaient à Ses exigences. Mais ils se font de graves illusions, et à moins qu’ils ne renoncent à leur hérésie et ne se mettent en harmonie avec Ses exigences, ils ne peuvent devenir membres de la famille royale. {Christ Triumphant 235.4}

C’est très fondamental, n’est-ce pas? C’est ce qu’on appelle du fondamentalisme. Dans le monde d’aujourd’hui, c’est quelque chose que l’on méprise. « Il faut qu’on soit un peu plus accommodants », nous dit-on. « Ne soyez pas si dogmatiques sur un certain sujet. » D’après les révélations de Dieu que nous voyons ici, je vais rester dogmatique, c’est mon choix. Et je vais prêcher des réalités dogmatiques. Les dogmes sont des enseignements fermes, arrêtés et immuables. C’est ce que les pionniers avaient. Et c’est ce que nous devons communiquer. C’est ce que la parole de Dieu nous dit. Si nous avons quoi que ce soit qui soit différent de cela, nous sommes sur un terrain mortel.

La vérité et la gloire de Dieu sont inséparables. Il nous est impossible, avec la Bible à portée de main, d’honorer Dieu par des opinions erronées. De nombreuses personnes prétendent que cela n’a pas d’importance ce que quelqu’un croit, pourvu qu’il mène une vie honnête. {Great Controversy 597.2 / Tragédie des siècles 648.1}

C’est un oxymore.

Mais la vie est façonnée par la foi. Si la lumière et la vérité sont à notre portée et que nous ne mettons pas à profit le privilège de l’entendre et de la voir, c’est comme si nous la rejetions. Nous choisissons les ténèbres au lieu de la lumière. {Ibid.}

« Cela n’a pas d’importance ce que je crois, tant je mène une vie honnête. » Pouvez-vous voir l’oxymore dans cela ? Comment est-ce que votre vie peut être honnête si vous ne croyez pas la vérité ? C’est la vérité qui détermine votre vie. La vie est façonnée par la foi.

Maintenant que nous avons examiné de près combien la vérité est absolue et que nous avons vu quelle assurance nous pouvons avoir qu’il y a bel et bien une conclusion dogmatique à ce qu’est la vérité, examinons comment ma vie peut être façonnée par ce que je crois. Quelle est la fonction de la vérité ?

La fonction salvatrice de la vérité

Vous avez besoin d’une croyance intelligente en la Parole de Dieu. Cette Parole est la règle de nos actions. Vous ne devez pas rester longtemps à dire : « Que dois-je faire ? » {Upward Look 176.8}

Combien de fois nous nous tenons là et nous disons : « Que dois-je faire? »

La première question pour vous, c’est : « Que dois-je croire ? » Croire ce qui est juste c’est faire ce qui est juste. Christ a donné Sa vie afin qu’il vous soit possible d’être participants de la nature divine. . . . {Ibid.}

Et voilà la magnifique histoire de l’expiation. Je dois connaitre ce qu’est la vérité pour que ma vie soit gouvernée par cette vérité. Ce n’est pas simplement pour dire : « Maintenant je connais la vérité » et s’en arrêter là. La vérité, si nous l’avons correctement, doit façonner et diriger nos actions. Si nous ne l’avons pas comme il faut, comme elle se doit d’être détenue, les citations suivantes seront-elles notre expérience ? Si je n’ai pas la vérité comme il faut, ferai-je l’expérience de ce que nous allons lire maintenant ? Vous verrez combien l’effet de la vérité est important.

La vérité qui est dans le cœur n’est pas une lettre froide et morte… {Our High Calling 208.7}

Ce n’est pas juste quelque chose que l’on débat.

Il y a une abondance de joie dans la vérité. {Ibid.}

Quand vous perdez la joie, quelle peut être la raison ? Un manque de vérité, parce qu’il y a une abondance de joie dans la vérité. Vous avez une telle assurance que la vérité est là et elle fait jaillir en vous une très grande joie.

Il y a une noblesse dans la vie de l’agent humain qui vit et œuvre sous l’influence vivifiante de la vérité. {Ibid.}

Quelle influence a la vérité ? C’est une influence vivifiante. Cela apporte la vie.

La vérité est sacrée et divine. Elle est plus forte et plus efficace que tout autre chose dans la formation d’un caractère à l’image de Christ. {Ibid.}

Voulons-nous devenir semblables à Christ ? La seule manière pour nous de devenir semblables à Christ c’est de laisser la vérité pénétrer comme la sécurité à l’intérieur de mon âme.

Quand elle est chérie dans le cœur, l’amour de Christ est préféré à l’amour de tout [autre] être humain. {Ibid.}

Est-ce que vous avez saisi ça ? Quand la vérité est chérie dans le cœur, l’amour de Christ est préféré à l’amour de tout autre être humain.

C’est cela le christianisme. Ainsi, la vérité – la vérité pure et sans mélange – occupe la citadelle de l’être. C’est cela la vie de Dieu dans l’âme. « Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau. » Ézéchiel 36:26. {Ibid.}

Quand la vérité est chérie dans le cœur, quand vous vous en émerveillez, quand vous continuez à l’élargir dans votre propre recherche et votre expérience, comme ce que je vous ai partagé sur la manière d’étudier la Bible, quand vous faites cela, que se passe-t-il ? La vie de Dieu est dans l’âme. Voilà ce qui arrive. Satan est très content quand nous continuions à débattre sur ce qu’est la vérité. Tant qu’il peut nous garder dans cette activité, la vérité ne sera pas chérie et ne changera pas ma vie. C’est tout ce qu’il veut, continuez simplement à vous empêtrer dans la vérité qui est associée aux ténèbres et à essayer de vous frayer un chemin à travers tout cela et vous ne trouverez pas la joie, vous ne trouverez pas Dieu dans l’âme. La pure vérité c’est Dieu dans l’âme.

Les fils de Dieu ne seront pas comme le mondain ; car la vérité reçue dans le cœur sera le moyen de purifier l’âme, {Reflecting Christ 59.3}

Est-ce que je veux une vie pure ? Tout est écrit dans les livres du ciel. Si nous voulons avoir une vie pure, qu’est-ce qu’on nous dit ? « La vérité reçue dans le cœur sera le moyen de purifier l’âme,

… de transformer le caractère et de donner à celui qui la reçoit la même pensée que Dieu. {Ibid.}

Nous sommes appelés à avoir la pensée de Christ, nous sommes appelés à avoir la pensée de Dieu. Quelle est la seule manière par laquelle cela peut se produire ? En ayant la vérité sans mélange établie dans notre cœur, et en laissant cette vérité façonner notre caractère.

À moins qu’un homme ne soit de la même pensée que Dieu, il est encore dans sa dépravation naturelle. Si Christ est dans le cœur Il apparaîtra dans le foyer, dans l’atelier, au marché et à l’église. La force de la vérité se fera ressentir en ce qu’elle élèvera et ennoblira l’esprit, elle attendrira et subjuguera le cœur, mettant [ainsi] l’homme tout entier en harmonie avec Dieu. Celui qui est transformé par la vérité diffusera une lumière sur le monde. {Ibid.}

Quel est l’effet de la vérité ? Elle aura un effet élévateur et ennoblissant, elle attendrira et subjuguera le cœur. Nous aurons dans l’église une communion agréable et harmonieuse parce que la vérité règne à l’intérieur de nous.

Celui qui a l’espérance de Christ en lui, se purifiera, comme Lui est pur. L’espérance de l’apparition de Christ est une grande espérance, une espérance d’une portée considérable. C’est l’espérance de voir le Roi dans Sa beauté et d’être rendu semblable à Lui. {Ibid.}

Toute la quête de la vérité, ce n’est pas simplement pour remporter la victoire dans des discussions ou pour remporter des débats. D’ailleurs, si vous lisez l’Esprit de prophétie, nous devons éviter les débats. Nous devons éviter de débattre de la vérité, nous devons nous tenir tous ensemble sur la plateforme de la vérité qui a été clairement placée devant nous. Quand nous épousons ce qui a été proclamé par ceux qui ont été avant nous, quand nous ne débattons pas et que nous n’allons pas dans les zones où les mensonges sont mélangés à cette vérité, nous sommes en sécurité.

C’est cela la caractéristique quand nous regardons parmi tous les différents mouvements indépendants d’aujourd’hui : ils ont tous une partie de la vérité originelle ; et parce qu’ils ont tous une partie de cela nous croyons que c’est sans danger là-bas, mais ça n’est pas sans danger, parce qu’ils ont tous une combinaison d’erreur avec cela. Cela en fait donc du poison. Nous devons tous nous tenir ensemble sur la parole de Dieu, sur la colonne et la base de la vérité, comme nous l’avons lu, et c’est l’église qui est la colonne et la base de la vérité. Si aujourd’hui nous n’avons pas d’églises visibles devant nous, nous avons néanmoins une église visible, c’est l’église primitive adventiste. C’est elle l’église à laquelle je m’accroche. C’est elle la colonne et la base de la vérité. Si nous reposons ensemble sur cela et que nous défendons cela, alors nous serons façonnés et modelés par cela. Nous deviendrons semblables à Christ, nous ne serons en aucune manière non-attendris ou non-subjugués, parce que la vérité est là pour nous aider à devenir semblables à Christ, à avoir la pensée de Dieu. Jésus savait ce qu’Il disait quand Il a dit : « Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. »

Jean 17:17 Sanctifie-les par ta vérité ; ta parole est la vérité.

Voilà les paroles que Jésus nous adresse. Puissions-nous ne pas nous justifier si nous nous tenons ensemble en tant que compagnie sur la plateforme qui est inébranlable. Que Dieu nous aide dans cela, c’est ma prière.

Amen

[24 janvier 2014]

Publié le 11/02/2016, dans Sermons, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Je voudrais suivre un cours de bible par correspondance j en aie donc suivi un de les a années 80 alors que m Armstrong est décédé alors en regardant sur le web pour un cours de bible j ai vue une publication Etienne j étais très contente étais je voudrais continuer à en suivre un autre par courrier ainsi que les revues que vous avez avec les tests alors je vous laisse mes coordonneesb

    • Le traducteur

      Bonjour chère Barbara,
      Nous sommes ravis de vous lire. Toutes nos études sont disponibles sur ce site, toutefois si vous avez des questions en particulier, nous pouvons très bien correspondre par email. Vous pouvez nous contactez à cette adresse : sermonsdusabbatfrance@gmail.com

      Dans l’attente de vous lire,
      Sincèrement,
      Votre frère en Christ.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s