Archives du blog

11. Armageddon

Le troisième ange : étude 11

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Les sept dernières plaies sont le déversement de la colère de Dieu. Dans cette étude, nous examinons une partie de ces plaies : la bataille d’Armageddon. Le message du troisième ange traite de ce sujet-là :

Apocalypse 14:9 Et le troisième ange les suivait, disant d’une voix forte : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit [sa] marque en son front, ou en sa main, 10 Celui-là aussi boira du vin de la colère de Dieu, qui est versé sans mélange dans la coupe de son indignation, et il sera tourmenté de feu et de soufre, en présence des saints anges et en présence de l’Agneau.

En proclamant le message du troisième ange, nous proclamons la colère de Dieu versée sans mélange dans la coupe de Son indignation, laquelle se termine par le feu. Ces déversements de la colère de Dieu, la coupe du vin de Sa fureur (Jér. 25), sont en réalité Sa tristesse, dans laquelle Il se retire et permet aux forces destructives des péchés mêmes des hommes d’œuvrer leur destruction. Lire la suite

3. La marque de la bête

Le troisième ange : étude 3

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Le troisième ange est identifié pour nous dans la déclaration de Premiers écrits :

Je vis alors le troisième ange. Mon ange accompagnateur me dit : « Son œuvre est effrayante. Sa mission est terrible. Il est l’ange qui doit sélectionner le grain parmi l’ivraie, et sceller, ou lier, le blé pour le grenier céleste. Ces choses devraient absorber l’esprit tout entier, toute l’attention.  {Early Writings / Premiers écrits 118.1}

C’est lui l’ange qui accomplit cette œuvre dans le temps de la moisson. C’est l’un des moissonneurs. Dans Ézéchiel 9, nous avons une autre expression de la même œuvre de l’ange qui scelle, ou lie les faisceaux. Lire la suite

1. Introduction au troisième ange

Le troisième ange : étude 1

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Ceci est la première partie d’une série d’étude sur le troisième ange.

Apocalypse 14:9 Et le troisième ange les suivait, disant d’une voix forte : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit [sa] marque en son front, ou en sa main, 10 Celui-là aussi boira du vin de la colère de Dieu, qui est versé sans mélange dans la coupe de son indignation, et il sera tourmenté de feu et de soufre, en présence des saints anges et en présence de l’Agneau. 11 Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n’ont aucun repos, ni jour, ni nuit, [ceux] qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. 12 C’est ici la patience des saints ; [ce sont] ici ceux qui gardent les commandements de Dieu, et la foi de Jésus. 13 Et j’entendis une voix du ciel me disant : Écris : Heureux [sont] les morts qui meurent dans le Seigneur, dès à présent ; Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs labeurs, et leurs œuvres les suivent. 14 Et je regardai, et voici, un nuage blanc, et sur le nuage [quelqu’un] assis semblable au Fils de l’homme, ayant sur sa tête une couronne d’or, et en sa main une faucille tranchante. Lire la suite