Comme un fleuve immense

1. Comme un fleuve immense
Est la paix de Dieu.
Parfaite elle avance,
Vainqueur en tout lieu;
Parfaite elle avance
Constamment son cours;
Parfaite sa pente
S’abaisse toujours.

2. Sous ta main meurtrie,
Se brise, ô mon Roi!
Toute arme ennemie
Faite contre moi!
Rien ne peut me nuire
Ni troubler mon cœur,
Tu veux me conduire,
Tu seras vainqueur.

(3. Tu traces ma voie;
J’y marche avec foi;
L’épreuve et la joie
Me viennent de toi!
Cadran de nos vies,
Marque, chaque jour,
Les heures bénies
Du Soleil d’amour!)

4. Océan de gloire,
Paix de mon Sauveur!
Gage de victoire!
Trésor de bonheur!
Ta grâce infinie,
Coulant nuit et jour,
Inonde ma vie
De vagues d’amour!

Le joug est placé sur les bœufs pour les aider à traîner la charge, pour rendre leur fardeau plus léger. Ainsi en est-il du joug de Christ. Quand notre volonté est absorbée dans la volonté de Dieu et que nous utilisons Ses dons pour bénir les autres, nous trouverons le fardeau de la vie léger. Celui qui marche dans la voie des commandements de Dieu marche en compagnie de Christ, et dans Son amour le cœur est en paix. Lorsque Moïse pria : « Fais-moi connaître ton chemin, que je te connaisse », le Seigneur lui répondit : « Ma présence ira avec toi, et je te donnerai du repos. » Et voici le message qui a été donné par les prophètes : « Ainsi dit le Seigneur : Tenez-vous sur les chemins, et regardez, et enquérez-vous des anciens sentiers, quel est le bon chemin, et marchez-y, et vous trouverez le repos de vos âmes. » Éxode 33:13, 14 ; Jérémie 6:16. Et Il dit : « O si tu avais été attentif à mes commandements ! Ta paix aurait été comme un fleuve, et ta justice comme les flots de la mer. » Ésaïe 48:18. {Desire of Ages 331.1 / Jésus-Christ 322.3}

 Ceux qui prennent Christ au mot et qui abandonnent leurs âmes à Ses soins, leurs vies à Son agencement, trouveront la paix et la quiétude. Il n’est rien dans le monde qui peut les rendre tristes quand Jésus les rend heureux par Sa présence. Il y a dans l’acquiescement parfait un repos parfait. Le Seigneur dit : « Tu garderas dans une paix parfaite l’esprit qui s’appuie sur toi, parce qu’il se confie en toi » Ésaïe 26:3. Nos vies peuvent ressembler à un écheveau embrouillé, mais si nous recommandons nos âmes au Maître-ouvrier, Il fera ressortir le type de vie et de caractère qui sera à Sa gloire. Et ce caractère qui exprime la gloire – le caractère – de Christ sera reçu dans le Paradis de Dieu. Une race renouvelée marchera avec Lui en vêtements blancs, car ils en sont dignes. {Ibid. 331.2 / 323.1}

Publié le 17/03/2016, dans Chants et cantiques. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s