Amoureux de l’homme de la Bible

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Ô Toi en la présence de qui mon âme prend plaisir. Ces paroles sont-elles pour vous une réalité ?

Psaume 16:11 Tu me feras connaitre le sentier de la vie ; [il y a] une abondance de joie en ta présence ; [il y a] des plaisirs à ta droite pour jamais.

Cela est-il une réalité pour vous ? Il y a une abondance de joie en la présence de Dieu. La la majorité des religieux dans ce monde ne voient pas la présence de Dieu comme une joie. Ils ont peur de Lui.

Cantique des cantiques 2:4 Il [Jésus] m’a amené dans la salle du festin, et sa bannière au-dessus de moi [était] amour.

Pendant les cinquante dernières années de mon expérience dans le christianisme, j’ai constaté une rare manifestation d’un tel amour parmi les chrétiens de toutes les dénominations ; c’est rarement que les gens prennent vraiment plaisir à Dieu. Ils prennent plaisir à leurs réunions et ils aiment leurs activités sociales, mais je ne vois pas beaucoup de gens prenant plaisir à Dieu. Comment est-ce qu’un tel amour comme celui qui est décrit dans ces cantiques et dans ces psaumes serait manifesté par ceux qui prétendent aimer Dieu ? S’ils prenaient vraiment plaisir à la présence de Dieu et y trouvaient une grande joie, ce serait révélé de cette façon :

Un grand nombre de personnes prétendent être du côté du Seigneur, mais ils ne le sont pas ; le poids de toutes leurs actions est du côté de Satan. De quelle manière déterminerons-nous de quel côté nous sommes ? {Testimonies for the Church Vol. 2 262.2}

Comment est-ce que nous allons savoir si Dieu est vraiment mon plaisir et ma joie ?

Qui a le cœur ? Avec qui sont nos pensées ? De qui aimons-nous parler ? Qui a nos plus chaleureuses affections et nos meilleures énergies ? Si nous sommes du côté du Seigneur, nos pensées seront avec Lui et nos pensées les plus agréables seront de Lui. Nous n’avons aucune amitié avec le monde ; nous avons consacré au Seigneur tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes. Nous désirons ardemment porter Son image, respirer Son Esprit, faire Sa volonté et Lui plaire en toutes choses. {Ibid.}

Ayant lu cela, contemplons maintenant. Lorsque nous retournons à nos activités quotidiennes, de quoi parlons-nous ? Vos pensées sont-elles totalement captivées par le Seigneur, ou est-ce que nous parlons et nous pensons à d’autres choses ? Si ma pure joie est en Sa présence, alors, d’après cela, le cœur est occupé de Lui. J’aime parler de Lui, mes plus chaleureuses affections, mes meilleures énergies sont complètement absorbées par Lui. Mes pensées les plus agréables sont de Lui. Mes amis, ceci n’a pas été mon expérience dans le christianisme et dans l’adventisme en général. De nombreuses fois dans ma jeunesse, je m’asseyais jusqu’à la fin du sermon et je pensais : « C’est magnifique. » Mais quand je sortais et que je voulais parler avec mes amis au sujet de ce qui faisait la beauté de ce message, ils devenaient mal à l’aise. J’étais stupéfait. Je voulais juste parler de cette chose magnifique et tout ce dont ils pouvaient parler c’était ce qui s’était passé pendant la semaine, ce qu’ils allaient faire la semaine prochaine et tout ce qui les concernait. Je pensais : « Il y a quelque chose qui ne va pas ici. » Et je n’ai pas seulement découvert cela avec mes amis dans ma jeunesse, mais j’ai aussi découvert cela avec les pasteurs. Après que le sermon était terminé, ils commençaient à parler de ce qu’ils avaient fait la semaine dernière, et ceci et cela. Je pensais : « Est-ce que je suis un solitaire ici ? »

L’adventisme, de la même manière que le protestantisme dans les autres églises, connait un gros dilemme : il y a une profession de piété, mais la puissance n’est pas là.

C’est un triste fait que, la raison pour laquelle un si grand nombre de personnes s’attardent tant sur la théorie et si peu sur la piété pratique, c’est parce que Christ ne demeure pas dans leurs cœurs. Ils n’ont pas une relation vivante avec Dieu. De nombreuses âmes se décident en faveur de la vérité en raison de la force des preuves, sans [pour autant] être converties. {Testimonies for the Church Vol. 4 395.4}

Elle parle ici aux pasteurs.

Des discours pratiques n’ont pas été donnés en lien avec les discours sur la doctrine, afin qu’en voyant la magnifique chaîne de la vérité, les auditeurs puissent tomber amoureux de son Auteur et être sanctifiés par l’obéissance. {Ibid.}

Quel est le but de la Bible, de la relation dans la communion ecclésiale, et d’écouter la vérité ? C’est qu’en voyant la magnifique chaîne de la vérité, les auditeurs puissent tomber amoureux de son Auteur et être sanctifiés par l’obéissance. L’objectif est de tomber amoureux de l’Auteur de la Bible et des vérités qu’elle contient.

Il est tout à fait possible de devenir fasciné par la théorie. Nous sommes convaincus par la force des preuves et nous embrassons cette force des preuves et nous pensons que nous avons le produit authentique. Il se peut que vous ayez toute la force des preuves, que vous vous réjouissiez du concept que « je connais la vérité et je suis vraiment un enfant de Dieu », et cependant que vous ne connaissiez pas l’amour d’une communion intime avec l’auteur de cela. Ils ne tombent pas amoureux de Dieu. Voilà ce que j’ai à cœur dans mon ministère, ce que j’ai désiré communiquer aux gens. Je ne veux pas employer mes propres mots mais les mots que je vais lire sont aussi le désir de mon propre cœur :

Voilà notre privilège, remporterons-nous le prix ? Livrerons-nous les batailles du Seigneur ? Pousserons-nous la bataille jusqu’à la porte ? Serons-nous victorieux ? J’ai décidé que je devais avoir le ciel, et je veux que vous l’ayez [aussi]. . . . {In Heavenly Places 354.2}

Cherchez la Bible, car elle vous parle de Jésus. Je veux que vous lisiez la Bible et que vous voyiez les charmes incomparables de Jésus. Je veux que vous tombiez amoureux de l’Homme du Calvaire, afin qu’à chaque étape vous puissiez dire : « Ses voies sont des voies agréables, et tous Ses sentiers ne sont que paix » (Proverbes 3:17). {Ibid. 354.3}

Lorsque vous tombez amoureux de quelqu’un, n’aimez-vous pas juste parler de cette personne ? Et n’exprimez-vous pas la joie qui est en sa présence, ne voulez-vous pas que tout le monde soit au courant de cette magnifique relation ? C’est ce par quoi l’auteur de ces paroles était touché. Elle voulait que les gens tombent amoureux. Ces paroles trouvent un écho dans mon propre cœur. Je veux que vous tombiez amoureux de l’Homme du Calvaire.

J’ai réalisé combien c’est difficile pour des êtres humains de tomber amoureux de quelqu’un qu’ils ne voient pas de leurs yeux. Ils ne l’entendent pas de leurs oreilles et ils ne le touchent pas physiquement, donc ils disent : « J’ai besoin d’une personne humaine que je puisse aimer. J’ai besoin d’une personne humaine donc je puisse tomber amoureux(se). » C’est ce qu’ils m’ont dit pendant toutes les années de mon ministère. « Oui, je peux voir ce que tu veux dire, mais j’ai besoin de quelqu’un, et je ne suis pas heureux(se) jusqu’à ce que j’ai trouvé ce quelqu’un. » Je leur ai dit, et quelques fois il a semblé que je les condamnais, mais ce n’était pas une condamnation, j’ai dit : « Si tu veux trouver l’amour avec un autre être humain, tu dois d’abord tomber amoureux de Jésus Christ, parce que tout le reste s’écroulera et échouera misérablement. »

Au fil des années, j’ai fait tout mon possible pour communiquer un message par lequel l’assemblée pourrait saisir cette activité de tomber amoureux de ce Jésus Christ dont je suis tombé amoureux. Je suis dans ce ministère non pas parce que j’ai été formé pour cela. Je suis dans ce ministère parce que je suis tombé amoureux de Dieu. Le désir de mon cœur c’est que les gens autour de moi trouvent cette relation d’amour, afin que ce que nous avons lu dans les Psaumes et dans le Cantique de cantiques soit leur expérience aussi bien que la mienne.

J’ai découvert que, dans mes efforts, j’ai souvent manqué d’atteindre cet objectif. Il y a eu des moments dans mon expérience où mon cœur palpitait de joie parce que certaines personnes comprenaient cela. Je me souviens encore aujourd’hui, avec le cœur lourd, du temps où je travaillai dans le ministère du Mouvement de réforme en Nouvelle Zélande. J’essayai de faire comprendre ces choses aux gens et il y avait une famille avec trois enfants. J’essayai non seulement d’aider le père et la mère, mais aussi les enfants ; ils avaient entre 12 et 16 ans. Je leur montrai le magnifique Jésus par la parole de Dieu, par le livre Steps to Christ (Vers Jésus), et ils commençaient à trouver cette expérience. Ils étaient assez mondains dans leurs manières, mais à mesure qu’ils venaient à Jésus, ils pouvaient voir. Il y avait un jeune homme de 12 ans qui avait l’habitude de venir avec moi faire du porte à porte parce qu’il trouvait quelque chose. Mais il était toujours mondain et il avait ses jouets de guerre en bois, ses pistolets et d’autres choses comme ça. Tandis que je lui partageai l’amour du Seigneur, un jour, je suis sorti et il était assis là devant ses jouets, et il y avait de la fumée. Je me suis approché de lui et je l’ai regardé dans les yeux, des larmes coulaient sur son visage ; il brulait ses jouets parce qu’il était tombé amoureux de Jésus. Il n’a fallu que quelques années de plus remplies de conflits et de disputes religieuses pour détruire cela dans sa vie et aussi dans la vie de sa sœur qui montrait également ces magnifiques réponses d’amour pour Jésus

Il y a quelque chose qui me monte au cœur quand je vois que les adultes, les pasteurs et les églises détruisent l’amour de Jésus dans le cœur des gens à cause de leur combat, à cause de la fierté qu’ils ont de connaître la vérité, soi-disant. Cela a été mon effort d’essayer de présenter cette magnifique perle de grand prix aux gens afin qu’ils puissent tomber amoureux de cela.

Voilà une de mes directives dans le ministère, dans le livre Evangelism. Ceci a été précieux pour moi quand je l’ai trouvé, parce que pour moi la beauté de la vérité brillait et scintillait. Et comment puis-je faire comprendre ces magnifiques éclats aux gens afin qu’ils puissent considérer Jésus comme leur trésor ?

Chaque messager devrait avoir à cœur de présenter la plénitude de Christ. Lorsque le don gratuit de la justice de Christ n’est pas présenté, les discours sont arides et sans vie, les brebis et les agneaux ne sont pas nourris. Paul disait : « Mon discours et ma prédication n’a point été en paroles persuasives de la sagesse humaine, mais en démonstration de l’Esprit et de puissance. » Il y a de la moelle et de la graisse dans l’évangile. Jésus est le centre vivant de toutes choses. Introduisez Christ dans chaque sermon. Attardez-vous sur le caractère précieux, la miséricorde et la gloire de Jésus Christ jusqu’à ce que Christ soit formé à l’intérieur, l’espérance de la gloire. . . . {Evangelism 186.2 / Évangéliser 173.3}

Rassemblons tout ce que notre expérience nous a révélé sur le caractère précieux de Christ, et présentons cela aux autres comme une pierre précieuse qui brille et scintille. Ainsi, le pécheur sera attiré vers Celui qui est représenté comme se distinguant entre dix mille, Celui dont la personne est pleine de charme. {Ibid. 186.3 / 173.4}

J’ai relevé cette déclaration très tôt dans mon ministère, et c’est ce que j’ai eu à cœur, mais j’ai été terriblement déçu en constatant que les gens ne comprenaient pas les éclats et les joies de la présence de Jésus Christ dans Sa plénitude. Lorsque nous ressortions de nos messages, ce qui occupait les gens ce n’était pas le caractère précieux de Jésus mais les disputes au sujet des doctrines. J’étais stupéfié pendant les années de mon ministère au sein du Mouvement de réforme, je partageai la parole de Dieu parce que je l’aimais, mais j’étais projeté dans des combats doctrinaux. Je disais : « Seigneur, qu’est-ce que je fais ? Je ne veux pas me retrouver dans des combats. » Le magnifique sujet de l’expiation de Christ, la nature de Jésus dans toute sa beauté, cela brillait et scintillait, mais les pasteurs et certains membres de l’église me mettaient face à face avec des conflits où je devais défendre une doctrine qui était si clairement écrite dans les Écritures.

Cela a très mal tourné et j’ai presque perdu ma propre joie. Je me souviens encore du jour où je devais quitter l’église où les membres débattaient sur la doctrine. J’ai dit : « Si vous prenez ce magnifique message de Christ et Sa justice dans l’expiation et la nature de Jésus, vous allez me détruire. » J’ai dû déposer les choses magnifiques qui brillaient et scintillaient. J’ai dû présenter seulement des doctrines à l’église, des lois, des règles et des règlementations qui n’ont jamais amené l’amour de Jésus dans le cœur des gens.

Aujourd’hui, je tente à nouveau, très directement, de montrer ce qui brille et scintille. Je vous en supplie, réveillez-vous ! Ne vous endormez pas, ce n’est pas le moment de s’endormir, c’est la vie ou la mort ! S’il-vous-plait, prenez cela au sérieux. Si vous ratez les gemmes étincelantes de vérité, cela refroidira votre relation avec Jésus. Vous vous demandez, et je me demande pourquoi nous avons des problèmes dans l’église, c’est parce que nous n’écoutons pas la beauté de Jésus. Suivons très attentivement ce qui suit afin de pouvoir saisir quelques éclats et quelques joies en la présence de Dieu qui nous influencerons tellement que nous ne serons pas capables d’arrêter d’en parler. C’est ma prière que nous puissions trouver une plus profonde relation intime et proche avec Christ. Gardez-vous de vous endormir, parce qu’il y a de nombreuses choses qui peuvent vous empêcher de comprendre ces éclats de Jésus, et après que vous ayez vu quelques faibles lueurs, quelques petits joies de ce que le Seigneur veut que vous possédiez, parce que l’iniquité abonde autour de nous, l’amour de plusieurs se refroidit.

Qu’est-ce que Jésus avait contre l’église d’Éphèse ? Ils avaient perdu leur premier amour. C’est possible, c’est une réalité. Nous voulons comprendre quelles sont les choses qui me font perdre le premier amour.

Qu’est-ce que cela veut dire de tomber amoureux de Jésus ?

Voilà quatre points que je veux développer :

  • Être charmé par l’esprit qui est derrière la Bible
  • Être charmé par l’accomplissement des prophéties
  • Être charmé par la démonstration du caractère de Dieu
  • Être charmé par l’évangile

Le mot charmé, cela veut dire être tellement occupé de quelque chose que cela fait tressaillir chaque partie de mon âme.

Être charmé par l’esprit qui est derrière la Bible

Que la vérité de Dieu soit le sujet de contemplation et de méditation. La Bible est la lettre de Dieu à l’homme, dans laquelle se trouvent les instructions sur la manière par laquelle devenir riche en grâces célestes, et par laquelle le croyant peut s’assurer la vie qui sera à la hauteur de la vie de Dieu. {Pamphlet 152 35.1}

Qu’est-ce que la Bible ? C’est la lettre de Dieu, une lettre d’amour de la part de Dieu. Il a inspiré l’écriture de la Bible comme une lettre venant de Lui.

Trouvez-vous cela facile de vous exprimer, d’exprimer le plus profond de votre âme en parlant à quelqu’un ? Pouvez-vous le faire plus facilement à l’écrit ? J’ai vécu une situation comme ça. La personne qui voulait communiquer avec moi avait de grandes difficultés en me regardant dans les yeux, mais ensuite elle l’a mis à l’écrit et c’est alors que j’ai vu son cœur.

Dieu a fait en sorte qu’une lettre d’amour soit écrite, afin que par les paroles qui y sont écrites, nous puissions découvrir Son plus profond amour, l’amour qui le motive. Étudier la Bible et observer la chaîne de connectivité intelligente qui parcoure les Écritures, cela vous charme quand vous voyez cette magnifique chaîne de vérité. Vous tombez amoureux de son Auteur. Tomber amoureux de l’Auteur de la Parole, c’est prendre la Parole, non pas seulement pour prouver les doctrines, mais pour voir la magnifique pensée de Dieu, pour apprécier Sa pensée qui a créé cette connexion.

Ésaïe 28:9 À qui enseignera-t-il la connaissance ? et à qui fera-t-il comprendre la doctrine ? [À ceux qui sont] sevrés du lait, [et] retirés des mamelles.

Souvenez-vous des paroles de Jésus : « C’est ici la vie éternelle, qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ. »

Ésaïe 28:10 Car précepte [doit être] sur précepte, précepte sur précepte ; ligne sur ligne, ligne sur ligne ; un peu ici, [et] un peu là. 11 Aussi [c’est] par des lèvres bégayantes et par une autre langue qu’il parlera à ce peuple ; 12 Auquel il avait dit : C’est ici le repos [avec lequel] vous pourrez faire reposer celui qui est las ; et c’est ici le rafraîchissement ; mais ils n’ont point voulu écouter.

Quel est le rafraichissement ? C’est lire un peu ici et un peu là et découvrir l’esprit qui a placé ces pierres précieuses de communication ici et là dans toute la Bible. Quand vous les voyez s’assembler en un magnifique message connecté, vous tombez amoureux de l’Auteur. C’est fait pour cela. Mais pouvez-vous voir combien c’est facile de rater cela quand vous vous lancez dans des conflits sur les doctrines, en essayant de défendre les doctrines ? Vous allez passer à côté de l’essentiel, parce que vous êtes tellement concentré sur le fait de prouver ce que vous croyez être vrai que vous ratez la beauté de cet esprit qui relie les passages d’un endroit de la Bible à l’autre.

J’ai été charmé par cela dès l’âge de douze ans et cela a amené mon cœur au Seigneur. J’étais déçu de ce que les pasteurs ne voyaient pas cela. N’avez-vous pas ressenti cela dans le passé quand j’ai essayé de relier les Écritures ensemble sur les différents sujets que nous avons étudié ? N’avons-nous pas ressenti dans notre expérience passée les expériences magnifiques de Daniel et l’Apocalypse, d’Ésaïe et Ézéchiel, et de tous ces liens magnifiques par lesquels nous pouvions voir la vérité ? C’est cela qui a fait brûler le cœur des disciples au-dedans d’eux lorsqu’ils étaient tellement déçu parce que Jésus avait été suspendu à la croix et avait perdu la vie. Voilà les paroles que Jésus leur a dites dans la chambre haute :

Luc 24:44 Et il leur dit : Ce [sont] là les paroles que je vous disais, lorsque j’étais encore avec vous,

Jésus n’avait même pas réussi à les aider. Ils avaient été tellement occupés par leurs propres opinions. Combien devons-nous être prudents ?

Luc 24:44 … qu’il fallait que toutes les choses qui ont été écrites de moi dans la loi de Moïse, et dans les prophètes, et dans les psaumes, fussent accomplies. 45 Alors il leur ouvrit l’intelligence, afin qu’ils comprissent les écritures.

Qu’a-t-Il fait ? Il est passé des Psaumes aux Prophètes et à toutes les Écritures. Quelle avait été leur réponse lorsqu’Il leur avait fait cela sur la route d’Emmaüs ?

Luc 24:32 Et ils se dirent l’un l’autre : Notre cœur ne brûlait-il pas au-dedans de nous, lorsqu’il nous parlait en chemin, et qu’il nous ouvrait les écritures ?

La manière dont la vérité se dévoile d’un passage à un autre, comme c’est inspirant ; ils sont tombés amoureux de cet esprit qui avait écrit et inspiré les Écritures pendant 1600 ans, et tout cela s’assemble parfaitement. Quel esprit ! Frère et sœurs, je suis charmé par cela, l’êtes-vous ? Voilà ce qui vous fait tomber amoureux de l’Auteur.

Être charmé par l’accomplissement des prophéties

L’accomplissement de toutes les prophéties que nous avons étudiées – Daniel et l’Apocalypse, les empires, etc. – tout cela a été écrit longtemps avant que cela ait lieu. Ce qui m’a vraiment frappé plus que toute autre chose c’était Daniel chapitre 11, cette prophétie si difficile à décrypter. Dans ma jeunesse, quand j’écoutais la prédication des vieux pasteurs adventistes qui avaient encore la bonne compréhension des prophéties, j’étais captivé à l’âge de neuf ans. Je pensai : « Ouah ! C’est incroyable ! » J’ai appris à aimer Dieu en écoutant ces passages difficiles qu’ils expliquaient. Je pouvais voir que c’était vrai, mais alors, la pensée m’est venue : « Comment est-ce que je vais pouvoir me souvenir de tout ça ? » Le cher Seigneur s’est approché et m’a dit : « Ne t’inquiètes pas de t’en souvenir, prends-y simplement plaisir. » Lorsque vous prenez plaisir à quelque chose, est-ce que vous l’oubliez ? Non, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous en souvenir.

Voilà la raison pour laquelle je me souviens des choses, c’est parce que j’y prends plaisir. Tout le long de ma formation, je n’ai jamais pris de note pendant les sermons ; ce n’est que lorsque je devais faire ma formation d’infirmier que j’ai pris des notes, parce que je devais passer des examens. Et je ne me suis jamais mieux souvenu en apprenant par cœur que lorsque c’était par plaisir. Lorsque je prenais plaisir aux sujets, alors je réussissais bien mieux mes examens. Jésus a dit : « Ne t’inquiète pas de devoir ressortir tout cela plus tard ; laisse-Moi m’occuper de cela. Prends simplement plaisir à ce que tu découvres. » Que s’est-il passé lorsque vous étudiiez les prophéties et que vous les voyiez toutes s’accomplir, et la façon dont les Écritures se relient avec ces prophéties ? Les gens rendent la prophétie des 2300 jours si pénible, trop de choses tout en même temps et vous êtes submergés. Un grand nombre de mes amis avec qui j’allais à l’école dans l’église adventiste disaient : « À quoi bon toutes ces prophéties ? On veut juste connaître Jésus. » C’est là les paroles mêmes qui ont été prononcées par un pasteur à son fils : « Ne t’inquiètes pas de Daniel chapitre 11, concentres-toi sur Jésus. » Et le fils a répondu : « Mais Papa, j’ai trouvé Jésus dans Daniel chapitre 11. »

Pourquoi? Parce que Jésus était représenté dans les prophéties qui se dévoilaient, et Il est arrivé juste à temps. « Jusqu’à deux mille trois cents jours ; alors le sanctuaire sera purifié. » Quand vous examinez la prophétie, vous voyez que 457 av. J.-C. est la date à laquelle la prophétie a commencé, et les gens ont du mal à résoudre la date de commencement, mais en lisant attentivement c’est si facile. Cela peut être vérifié parce qu’il est question de Jésus qui viendrait comme Messie, le Prince (Dan. 9:25). Il serait oint au moment de Son baptême. Quand est-ce que cela a eu lieu ? On nous le dit dans Luc : en la quinzième année du règne de Tibère César (Luc 3:1). Vous avez un évènement historique. Jésus a été baptisé en la quinzième année de Tibère, ce qui était en 27 apr. J.-C., et ensuite il y avait toute une semaine qui restait pour les Juifs. Vous voyez comment le Seigneur a agencé toute cette prophétie et vous allez d’un passage à l’autre. À Son baptême, il est écrit dans un autre passage que le Saint-Esprit est descendu sur Lui et l’a oint. Ensuite Il est allé dans le désert. Quand Il est revenu du désert, Il a dit : « Le temps est accompli » (Marc 1:15) De quoi parlait-Il ? Une prophétie. Soyez repentants, soyez baptisés et venez au Seigneur, parce que le royaume du ciel va maintenant avancer. Les gens étaient sans expression : « Pourquoi ? » Nous voici aujourd’hui, et les gens sont tout autant sans expression, alors que ce peut être un tel plaisir de tomber amoureux de la grande lumière de la prophétie. Qu’est-ce que l’Esprit de prophétie ? Le témoignage de Jésus ! Mon Seigneur ! Magnifique.

2 Pierre 1:19 Nous avons aussi une parole prophétique d’autant plus certaine, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lumière qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour resplendisse, et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs ;

Vous savez ce que c’est dans les ténèbres du désespoir, quand tout a mal tourné dans nos vies. N’étais-ce pas le cas des disciples ? Tout ce qu’ils avaient espéré a été démoli autour d’eux. Leur ciel s’est écroulé ; mais l’Apôtre Pierre savait de quoi il parlait, la prophétie dans les ténèbres est une lumière, et l’étoile du matin se lève dans votre cœur. Voilà pourquoi leurs cœurs brûlaient. Quand l’étoile du matin se lève dans votre cœur, non pas parce que vous êtes content de connaître les prophéties (parce que cela aussi vous fait vous sentir bien, mais ce n’est pas le bien que vous cherchez), mais parce que vous tombez amoureux de Jésus, votre cœur brûlera aussi. Cela arrive lorsque vous êtes occupé comme cela.

Être charmé par la démonstration du caractère de Dieu

À mesure que vous lisez la Bible, vous découvrirez une manifestation du caractère de Dieu qui vous tient absolument sous le charme. Voilà quelques petits instantanés du caractère de Dieu dont vous pouvez tomber amoureux. Souvenez-vous, Dieu ne change jamais. Il est toujours le même, hier, et aujourd’hui, et éternellement. Cette découverte du Dieu qui est si inchangeable vous donne un magnifique sentiment d’harmonie et de consolation avec Lui. Adam et Ève venaient d’avoir péché, regardez un peu le caractère de Dieu. Si vous lisez l’histoire, ce n’est qu’une histoire, mais regardez le caractère :

Genèse 3:8 Et ils entendirent la voix du SEIGNEUR Dieu, marchant dans le jardin, à la fraîcheur du jour ;

Dieu venait régulièrement parler avec Adam et Ève. Ils communiaient ensemble. Maintenant, ils avaient mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, Dieu aurait pu les repousser. Mais observez Son caractère :

Genèse 3:8 … et Adam et sa femme se cachèrent de devant la présence du SEIGNEUR Dieu, parmi les arbres du jardin.

C’est ce que le péché a toujours fait depuis ce jour-là. Les pécheurs ont perdu la magnifique présence de Dieu en laquelle il y a une grande joie.

Genèse 3:9 Et le SEIGNEUR Dieu appela Adam, et lui dit : Où [es]-tu ?

Ne savait-Il pas où il était ? Bien sûr qu’Il savait, Il les voyait tout le temps, mais regardez Son caractère. « Adam, où es-tu, je te cherche. » Pouvez-vous voir le caractère ? Je tombe amoureux de cela.

Genèse 3:10 Et il dit : J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que j'[étais] nu ; et je me suis caché.

Que fait Dieu ? Est-ce qu’Il dit : « Ouais, ça je sais ! » ?

Genèse 3:11 Et il dit : Qui t’a appris que tu [étais] nu ? As-tu mangé de l’arbre dont je t’avais ordonné de ne pas manger ?

Dieu était au courant de tout, mais Il a de nouveau posé une question. Il est venu pour communier avec un pécheur, pour montrer qu’Il ne fuit pas le pécheur, c’est le pécheur qui le fuit. Ça c’est glorieux.

Genèse 3:12 Et l’homme dit : La femme que tu m’as donnée [pour être] avec moi, elle m’a donné [du fruit] de l’arbre, et j’en ai mangé.

Est-ce que Dieu a dit : « Arrête de jeter la faute sur Moi » ? Non. Il les a simplement laissé jacasser. Il a même répondu à leur jacassement :

Genèse 3:13 Et le SEIGNEUR Dieu dit à la femme : Qu’est-ce que tu as fait ? Et la femme répondit : Le serpent m’a séduite, et j’en ai mangé.

Qu’a fait le Seigneur dans Son merveilleux caractère ?

Genèse 3:14 Alors le SEIGNEUR Dieu dit au serpent : Parce que tu as fait cela, tu [es] maudit par-dessus tout le bétail et par-dessus toutes les bêtes des champs ; tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras la poussière tous les jours de ta vie. 15 Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta postérité et sa postérité ; celle-ci te brisera la tête, et [toi] tu lui briseras le talon.

Pouvez-vous voir le caractère de Dieu. Ô de seulement prendre le temps d’aller au-delà de l’histoire et de voir le caractère de Dieu. Que lisons-nous à propos de ce caractère qui était prêt à parler avec des pécheurs ?

Genèse 2:17 Mais quant à l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras point ; car au jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. (Note de marge : en mourant tu mourras)

Les gens disent : « Voilà, Dieu est quelqu’un qui va maintenant les détruire. » Mais Il ne l’a pas fait. Pourquoi pas ? Parce que ce n’est pas Son caractère. Quel est Son caractère ? C’est important que nous nous émerveillions et que nous soyons charmés à la vue de Son caractère. Nos cœurs se sentent attirés vers Lui parce que nous voyons qu’Il n’est pas le Dieu vindicatif qui a été engendré par l’esprit des pécheurs.

Psaume 9:16 Le SEIGNEUR est connu [par] le jugement qu’il exécute ; le méchant est pris dans l’ouvrage de ses propres mains.

« Au jour où tu en mangeras, en mourant tu mourras. » Votre propre action a créé votre autodestruction. Dieu est un Dieu de vie, de salut, pas un Dieu de destruction.

Psaume 7:11 Dieu juge le juste, et Dieu est en colère chaque jour [contre le méchant].

Souvenez-vous de ce que veut dire en colère : attristé ; pas comme une bête féroce et déchaînée. Quand Jésus était en colère dans Marc chapitre 3, Il a « porté ses regards sur eux tout autour avec colère, étant attristé. » Il était attristé chaque jour contre le méchant.

Psaume 7:12 S’il ne se détourne pas, il aiguisera son épée ; il a bandé son arc, et l’a ajusté.

On dirait qu’Il essaye de tirer sur le méchant.

Psaume 7:13 Il a aussi préparé contre lui les instruments de mort ; il destine ses flèches contre les persécuteurs. 14 Voici, il est en travail [pour enfanter] l’iniquité, il a conçu la malice, et il a enfanté le mensonge. 15 Il a fait une fosse, et l’a creusée, et il est tombé dans le fossé qu’il a fait. 16 Sa malice reviendra sur sa tête, et sa violence retombera sur son crâne. 17 Je louerai le SEIGNEUR selon sa justice ; et je chanterai des louanges au nom du SEIGNEUR très haut.

Cette personne est tombée amoureuse de Dieu quand elle a vu qui Dieu était. David aurait pu le voir mieux que quiconque parce qu’il avait vu la guerre et aussi la cruauté féroce des méchants qui voulaient le tuer. Il a dit : « Regardez ce qui s’est passé, leur propre comportement les a détruit. » C’est ce qui s’est passé dans toutes les prophéties de Babylone, de la Médo-Perse, de la Grèce, de Rome, jusqu’à notre époque. Lorsque Dieu détruit à la fin, ce sera pareil que la destruction de Jérusalem. Quand Jérusalem a été détruite, comme cela s’est-il passé ? Dieu ne voulait pas la détruire, Titus ne voulait pas la détruire, il a même dit à ses soldats de ne pas toucher le sanctuaire. Mais l’antagonisme féroce des Juifs dans leur détermination intense à repousser les Romains envers et contre tout, était si incorrigible que même lorsque Flavius Josèphe essayait de raisonner avec eux pour les convaincre de se rendre, ils ont tiré des flèches sur lui. Quelle était la destruction de Jérusalem ? C’est leur propre nature méchante et féroce qui les a détruits.

Dieu ne se tient pas envers le pécheur comme un bourreau exécutant la sentence contre la transgression, mais Il abandonne à eux-mêmes ceux qui rejettent Sa miséricorde, pour qu’ils moissonnent ce qu’ils ont semé. Tout rayon de lumière rejeté, {Great Controversy 36.1 / Tragédie des siècles 36.2}

Pouvez-vous voir à quel point c’est important que nous recevions chaque rayon de lumière ?

… tout avertissement méprisé ou ignoré, toute passion à laquelle on s’est adonné, toute transgression de la loi de Dieu est une graine semée qui portera certainement ses fruits. L’Esprit de Dieu, [après avoir été] résisté avec persistance, est finalement retiré du pécheur, et il ne reste plus aucune force pour contrôler les mauvaises passions de l’âme, plus aucune protection contre la malice et l’inimitié de Satan. La destruction de Jérusalem est un avertissement effrayant et solennel à tous ceux qui traitent les offres de la grâce divine à la légère et qui résistent aux appels de la miséricorde divine. {Ibid.}

Quand Dieu détruit, c’est avec tristesse qu’Il retire Sa protection. Ce qui détruit l’homme c’est la nature mauvaise de la bête qui est dans sa nature humaine. C’est cela l’autodestruction. Cela charme mon cœur. J’aime Dieu à cause de cela. Ensuite il y a cette grande histoire de l’évangile.

Être charmé par l’évangile

C’est dans l’étude de la croix de Jésus Christ que se trouve la plus profonde source d’amour qui jaillit dans nos cœurs. Le tableau généralement attirant de l’évangile est très bien exprimé dans ces paroles suivantes. C’est sur cela que nous devons concentrer nos méditations.

Quand le péché d’Adam a précipité la race dans une misère sans espoir, Dieu aurait pu se séparer des êtres déchus. Il aurait pu les traiter comme des pécheurs méritent d’être traités. Il aurait pu ordonner aux anges du ciel de verser sur notre monde les coupes de Sa colère. Il aurait pu faire disparaître cette tâche noire de Son univers. Mais Il n’a pas fait cela. Au lieu de les bannir de Sa présence, Il s’est approché encore davantage de la race déchue. {Amazing Grace 176.4}

Comment ?

Il a donné Son fils afin qu’Il devienne os de nos os et chair de notre chair. . . . {Ibid.}

Notre étude de la nature de Christ est la source par laquelle nous tombons amoureux de Lui d’une manière plus profonde que par tous ces autres aspects. Le fait que Lui, Dieu, soit devenu os de nos os et chair de notre chair et a souffert les tentations, le péché de chaque d’entre nous.

Quand j’ai lu cela, j’ai fondu en larmes, la première fois que j’ai trouvé cette déclaration je me suis effondré quand j’ai ressenti le grand impact de cela sur moi. Lorsque vous découvrez le caractère de Dieu, vous tombez amoureux de Lui. Lorsque vous découvrez l’évangile, non pas simplement le fait que Dieu ne détruit personne et que les gens se détruisent eux-mêmes, c’est déjà une chose extraordinaire en soi ; mais ensuite, Il s’approche des gens qui se détruisent eux-mêmes et Il veut les sauver pour qu’ils ne fassent plus cela. Réfléchissez-y.

Christ aurait pu, à cause de notre culpabilité, se retirer loin de nous. Mais au lieu de s’éloigner de nous, Il est venu et a demeuré parmi nous, rempli de toute la plénitude de la Divinité, pour être uni à nous, afin que par Sa grâce nous puissions parvenir à la perfection. {Upward Look 191.2}

Il ne voulait pas que nous restions sur notre chemin d’autodestruction. Il s’est approché de nous. Nous voulons vraiment savourer cela. Cela ne brille-t-il pas ? Cela ne scintille-t-il pas ? Cela ne touche-il pas votre cœur ? N’êtes-vous pas attiré par cela ?

Il a payé la rançon de l’homme par une mort de honte et de souffrances. Quel amour de sacrifice ! Il est venu depuis la plus haute éminence, Sa divinité revêtue de l’humanité, descendant progressivement jusqu’aux profondeurs mêmes de l’humiliation. Aucune ligne ne peut sonder la profondeur de cet amour. Christ nous a montré combien Dieu peut aimer et combien notre Rédempteur peut souffrir afin d’assurer notre rétablissement total. Il désire que Ses enfants révèlent Son caractère, qu’ils exercent Son influence, afin que d’autres esprits puissent être amenés [à entrer] en harmonie avec Son esprit. {Ibid.}

Christ, notre Sauveur, en qui habitait la perfection absolue, est devenu péché pour la race déchue. Il n’a pas connu le péché par l’expérience de pécher, mais Il a porté le terrible poids de la culpabilité du monde entier. {Ibid. 191.3}

Mais Il a fait l’expérience du péché. Comment a-t-Il fait cela ? Le Père était un grand scientifique qui pouvait placer dans Sa constitution génétique, dans Ses chromosomes, l’expérience même d’un pécheur. Alors que Dieu Lui fait cela pour qu’Il devienne os de nos os et chair de notre chair, pour qu’Il vienne et qu’Il attire tous les hommes à Lui (cf. Jean 12:32), cette histoire est censée attirer votre amour dans une relation d’amour avec Lui qui vous influencera pour l’éternité.

« C’est très bien pour les gens en général, mais moi ? Je suis trop mauvais. » Combien d’entre vous ont dit : « Je suis trop mauvais » ? « C’est magnifique ce qu’Il a fait pour la race, mais moi ? Désolé, cela m’exclut. »

La découverte personnelle de Jésus dans votre vie

Vous êtes certains que votre condamnation est tellement grande quand vous voyez, non seulement les péchés que vous avez commis, mais votre parfaite impuissance à changer votre vie. Avez-vous essayé de changer ? Vous croyez que vous avez été pardonnés, mais vous ne changez pas. Donc vous pensez : « Voilà, je l’ai fait encore, je pèche encore, et encore, quel espoir je peux bien avoir ? Jésus est mort pour moi et je le crucifie de nouveau à chaque fois que je pèche. » Quel espoir avez-vous ?

Vous ne pouvez pas croire que vous allez jamais changer. Et plus vous vous approchez de Jésus, plus vous vous sentez pécheurs. Votre esprit est complètement accablé par une sensation de parfaite indignité, comme l’avait ressenti Jacob. Que ressentait Jacob dans sa détresse ? Un désespoir absolu. Puis l’Esprit de Dieu vient à vous quand vous vous sentez comme ça, quand vous voyez que : « Je ne peux même pas rester éveiller pendant le culte divin, c’en est fini de moi. » Que fait-Il ? Peu importe combien de fois elle a défailli, Dieu vient à cette personne et Il dit : « Ne t’inquiètes pas, je connais tes problèmes et tes difficultés. Je les connais toutes. »

Ésaïe 41:10 Ne crains point, car je [suis] avec toi ;

N’a-t-Il pas prouvé cela à Adam et Ève ?

Ésaïe 41:10 … ne sois point éperdu, car je [suis] ton Dieu ; je te fortifierai ; oui, je t’aiderai ; oui, je te soutiendrai par la main droite de ma justice.

Vous savez combien vous êtes faibles. Et Il vient et dit : « N’aie pas peur, restes avec Moi. Parce que, peu importe à quel point tu es frêle, peu importe combien tu es rempli d’imperfections et combien de fois tu as défailli, je vais te fortifier et je vais travailler avec toi, je vais t’aider par la main droite de Ma justice. » Qu’est-ce que c’est que ça ? Je suis tellement sans espoir et je ne peux pas voir comment je vais jamais y arriver, et Il me parle comme ça ?

Ésaïe 41:13 Car moi, le SEIGNEUR ton Dieu, je tiendrai ta main droite, en te disant : Ne crains point, je t’aiderai. 14 Ne crains point, vermisseau [de] Jacob,

Ne vous sentez-vous pas comme un vermisseau ?

Ésaïe 41:14 … [et] vous, hommes d’Israël : Je t’aiderai, dit le SEIGNEUR, et ton rédempteur, le Saint d’Israël. 15 Voici, je ferai de toi une herse aigüe, neuve et armée de dents ; tu fouleras les montagnes et [les] menuiseras, et tu rendras les collines semblables à de la balle.

La montagne de votre impossibilité est-elle devant vous ? « Si tu restes avec Moi, je vais te donner une intelligence par laquelle tu fouleras ces montagnes d’impossibilité et tu les transformeras en de la balle, et le vent emportera tout. »

Voilà Ses paroles à chaque fois que vous avez péché, à chaque fois que vous avez échoué une fois de plus :

Ésaïe 44:22 J’ai effacé comme un nuée épaisse tes transgressions, et comme une nuée tes péchés ; reviens à moi, car je t’ai racheté.

En d’autres termes, ne dites pas que vous n’y arriverez pas, ne dites pas : « C’en est fini de moi, je suis fini. » Il dit : « Reviens à Moi. » Au lieu de fuir, courrez vous réfugier dans Ses bras. Il est votre Rédempteur ! Ne l’aimez-vous pas ? N’est-Il pas merveilleux ? Je ne serai pas là aujourd’hui si ceci n’était pas une réalité pour moi.

Rappelez-vous de ces magnifiques paroles de 1 Jean 2:1. Ceci doit être appliqué encore et encore jusqu’à ce que nous ayons transformé ces montagnes de difficultés en balle à travers l’aide de Dieu, afin que je puisse marcher avec Lui jusqu’à ce qu’Il ait parfait ma cause. Et à mesure que je marche avec Lui, plus je m’approche de Lui plus je me verrai comme pécheur. N’oubliez jamais cela.

1 Jean 2:1 Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point.

C’est exactement comme ça que ce doit être. Nous ne devons pas pécher.

1 Jean 2:1 … Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste ;

Celui qui connait si bien l’expérience. Frères et sœurs, ne désespérez pas par rapport à certains choses dures que vous lisez dans l’Esprit de prophétie, parce que les choses dures qui y ont été écrites ne sont pas destinées au pécheur qui crie à l’aide, elles sont destinées à quelqu’un d’autre, à ceux qui sont remplis d’orgueil et qui ont besoin d’être brisés et contrits. Le contexte de la déclaration suivante c’est une lettre qu’elle écrit à un homme qui ne pouvait pas se contrôler. Il avait des passions qui étaient trop fortes et il n’arrêtait pas d’échouer et de tomber dans ces passions. Regardez ce qu’elle lui dit, voilà l’Esprit de prophétie :

Mon cher frère, j’espère que vous ne vous découragerez pas parce que vos émotions l’emportent si souvent sur vous lorsque votre chemin ou votre volonté est contrariée. Ne désespérez jamais. Fuyez vers la Forteresse. Veillez et priez, et réessayez. « Résistez au diable, et il s’enfuira de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. » {Testimonies for the Church Vol. 4 364.3}

C’est ça le témoignage de Jésus. C’est votre Jésus, c’est l’Esprit de prophétie, ce sont les écrits de Sr. White.

Il est des personnes qui ont connu l’amour et le pardon de Christ, et qui désirent vraiment être des enfants de Dieu, {Steps to Christ 64.1 / Vers Jésus 61.3}

Est-ce vous ? Vous avez connu Son pardon et Son amour pour vous.

… toutefois, elles réalisent que leur caractère est imparfait, qu’il y a des défauts dans leur vie, et elles sont prêtes à douter que leur cœur ait [vraiment] été renouvelé par le Saint-Esprit. {Ibid.}

Si j’ai un cœur renouvelé, pourquoi ai-je encore ces horribles défauts, pourquoi est-ce que je tombe encore ?

Je dirai à de telles personnes : Ne vous retirez pas dans le désespoir. Nous devrons souvent nous prosterner et pleurer aux pieds de Jésus à cause de nos manques et de nos erreurs, mais nous ne devons être découragés. Même si nous sommes vaincus par l’ennemi, nous ne sommes pas repoussés, délaissés et rejetés par Dieu. {Ibid.}

Ne l’aimez-vous pas ? Cela ne suscite-t-il l’amour et un émerveillement absolu dans votre cœur ?

Non, Christ est à la droite de Dieu, et Il intercède aussi pour nous. Le bien-aimé Jean disait : «Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. » 1 Jean 2:1. Et n’oubliez pas les paroles de Christ : « Le Père Lui-même vous aime. » Jean 16:27. Il désire vous ramener à Lui-même et voir Sa pureté et Sa sainteté réfléchies en vous. Et si seulement vous vous abandonnez à Lui, {Ibid.}

Est-ce facile quand vous pensez que vous êtes trop mauvais ? Est-ce facile de penser : « Oui, je vais te faire confiance en dépit du fait que je me sens si mal par rapport à moi-même » ? C’est ce que nous devons faire, nous devons céder.

… Celui qui a commencé en vous une bonne œuvre, l’achèvera jusqu’au jour de Jésus Christ. Priez avec plus de ferveur, croyez plus parfaitement. À mesure que nous en venons à nous méfier de notre propre force, confions-nous dans la force de notre Rédempteur, et nous louerons Celui qui est la santé de notre face. {Ibid.}

Plus vous vous approchez de Jésus plus vous paraîtrez imparfaits à vos propres yeux, car votre vision sera plus claire et vos imperfections se verront nettement et fortement contrastée à Sa nature parfaite. {Ibid. 64.2 / 62.1}

Si vous vous voyez sous une si mauvaise lumière, n’est-ce pas une chose magnifique ? Ne désespérez pas.

C’est la preuve que les tromperies de Satan ont perdu leur force, et que l’influence vivifiante de l’Esprit de Dieu vous réveille. {Ibid.}

Aucun amour profond pour Jésus ne peut demeurer dans le cœur qui ne réalise pas son propre état de péché. L’âme qui est transformée par la grâce de Christ admirera Son caractère divin ; {Ibid. 65.1 / 62.2}

Quel caractère ce Dieu pur possède. Mais moi, je suis dans un état tellement abject, et plus je m’approche de Lui plus je vois Sa perfection et plus je vois ma bassesse, et j’ai envie de vomir ; et pourtant le Seigneur dit : « Viens, Je suis en train de te transformer, n’abandonne pas. » C’est Lui qui parle. Votre cœur ne brûle-t-il pas au-dedans de vous ? Quand vous vous voyez tel que vous êtes, votre cœur ne brule-t-il pas d’un amour qui vous conduit dans Ses bras plutôt que vous pousser loin de Lui ?

2 Corinthiens 5:14 Car l’amour de Christ nous presse,

L’amour de Christ nous conduit dans Ses bras. C’est cela la beauté de l’amour de Dieu. Quand vous embrassez toutes ces choses que je vous ai partagées ici, quand vous voyez la pensée de Dieu dans les Écritures, dans la magnifique chaîne connectée de la vérité, vous tombez amoureux de l’auteur. Quand la présentation des prophéties et de leur accomplissement est jouée devant vous, vous êtes charmés. La présentation du caractère de Dieu dans Sa manière de traiter les pécheurs, le fait qu’Il ne les détruit pas, mais que c’est eux qui se détruisent eux-mêmes, cela vous charme. Et l’évangile de Jésus Christ met tout ce tableau parfaitement en place ; Il s’approche d’eux et Il souffre Lui-même leur dépravation. Vous donnerez-vous à une telle dévotion ? Notre amour ne se refroidira jamais, il deviendra de plus en plus fervent et me conduira à une soumission volontaire, de sorte que je dirai : « O Seigneur, quoique tu dises, je le ferai. Je ne vais plus discuter avec Toi. » Ensuite, quelque chose arrive et vous pensez : « Ça ne semble pas juste … mais Dieu l’a dit. »

Souvenez-vous, Abraham avait reçu pour instruction de prendre son fils unique et de le tuer. « Quoi ?! » C’est l’impression que cela nous donnera souvent. Quand Dieu dit quelque chose, nous aurons l’impression que ce n’est pas Dieu. « Ça ne peut pas être le Seigneur. » Si, c’est Lui. Il veut nous rendre parfaits. N’a-t-Il pas rendu Abraham parfait à travers cette expérience ?

Quel que soit ce que vous pensez que Dieu est en train de dire, laissez-le clarifier cela. Cela prend du temps, parce que les fanatiques se précipitent devant Dieu, ils se jettent souvent dans des choses auxquelles Dieu n’avait pas donné un certain sens, ils y mettent leur propre interprétation. Mais attendez que Dieu clarifie cela, et lorsque vous savez que c’est exactement ce que Dieu veut que vous fassiez, même si vous avez l’impression que c’est comme vous retirer le sang de votre cœur, allez jusqu’au bout, et vous vivrez la magnifique victoire de Dieu.

C’est ma prière que, tous ensemble, nous tomberons amoureux de Dieu, de Jésus Christ. Quand je vois des frères, des sœurs et des enfants faisant cela, mon amour pour Jésus devient encore plus fort. J’ai hâte d’entendre notre compagnie témoigner de la capacité totale à surmonter toutes les difficultés, afin que, quel que soit le problème, je puisse pardonner mon frère pour ses péchés. Je peux tolérer toutes les choses qui ont lieu autour de moi, je vais faire cela comme Joseph. Je ferai ma part comme il faut, et si quelqu’un me maltraite, ce n’est pas grave, je suis amoureux de Jésus. Et nous aurons l’amour parmi nous. Puisse cela être notre expérience.

Amen.

[5 mai 2012]

Publié le 30/10/2015, dans Sermons, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s