Reconnaître l’église de Dieu

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Lecture biblique : Jérémie 6:2 J’ai comparé la fille de Sion à une [femme] belle et délicate. 3 Les bergers avec leurs troupeaux viendront à elle ; ils planteront contre elle [leurs] tentes tout autour ; ils paîtront chacun en son quartier.

Dieu a une église sur cette terre, et dans Son église Il exerce Son autorité, de telle sorte que les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle. Quiconque méprise l’autorité de l’église de Dieu, de l’église qu’Il autorise et à travers laquelle Il œuvre, méprise en réalité la voix de Jésus Christ. Jésus parle ici à Pierre et Il fait référence à Lui-même comme le Rocher :

Matthieu 16:18 Et moi, je te dis aussi que tu es Pierre, et sur ce rocher je bâtirai mon église ; et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. 19 Et je te donnerai les clefs du royaume du ciel ; et tout ce que tu lieras sur la terre, sera lié dans le ciel ; et tout ce que tu délieras sur la terre, sera délié dans le ciel.

Les réalités de l’église de Dieu sont si solennelles et si sérieuses que s’il y a un quelconque mépris de ce corps auquel Il a donné les clés du ciel, ce serait comme mépriser le Seigneur Lui-même. Tandis que nous considérons le fait que les portes de l’enfer ne prévaudront point contre cette église, nous descendons le fil des siècles jusqu’à notre époque dans l’histoire de la terre, maintenant, et nous posons la question : Cela veut-il dire qu’à ce moment-même Dieu a Son église ?

Certains ont avancés l’idée que, à mesure que nous nous approchons de la fin des temps, chaque enfant de Dieu agira indépendamment de toute organisation religieuse. Mais le Seigneur m’a informé que dans cette œuvre, chaque homme indépendant, cela n’existe pas. Les étoiles du ciel sont toutes soumises à une loi, chacune influençant l’autre à faire la volonté de Dieu, [et] rendant [toutes] leur obéissance commune à la loi qui contrôle leur action. {Testimonies for the Church Vol. 9 258.1}

Jusqu’à ce moment-même, Dieu a Son organisation, Son corps. À travers les âges, les portes de l’enfer n’ont pas pu prévaloir contre l’église de Dieu.

L’église unie

Oh, lisez la prière de Christ pour l’unité : « Garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un, comme nous sommes un » (Jean 17:11). La prière de Christ n’est pas seulement pour ceux qui sont aujourd’hui Ses disciples mais pour tous ceux qui croiront en Christ par les paroles de Ses disciples, jusqu’à la fin du monde. Jésus était sur le point de céder Sa vie pour mettre en lumière la vie et l’immortalité. Christ, dans Ses souffrances, et [alors qu’Il était] tous les jours rejeté des hommes, regarde vers l’avenir, deux mille ans plus tard, à Son église qui existerait dans les derniers jours, avant la fin de l’histoire de ce monde. {Manuscript Releases Vol. 1 355.1}

À ce moment-là, Il regardait le fil des siècles et Il a vu Son église aujourd’hui, l’église qui existerait dans les derniers jours, avant la fin de l’histoire de ce monde.

Le Seigneur a eu une église depuis ce jour, et pendant toutes les scènes changeantes du temps jusqu’à la période actuelle, 1893. La Bible place devant nous une église modèle. Ils doivent être en union les uns avec les autres et avec Dieu. Quand les croyants sont unis à Christ, le cep vivant, le résultat est qu’ils sont un avec Christ, pleins de sympathie, de tendresse et d’amour. Quand quelqu’un se retire du corps organisé du peuple qui garde les commandements de Dieu, quand il commence à peser l’église dans ses balances humaines, et qu’il commence à prononcer un jugement contre eux, alors vous savez que Dieu ne le conduit pas. Il est sur la mauvaise piste. {Ibid. 355.2}

Une église modèle – ô, de pouvoir la trouver. Notre but c’est d’être capable de reconnaître l’église de Dieu. Si Dieu a en effet une église en ce moment-même, et c’est prouvé scripturairement à cent pourcent, ô si seulement nous pouvions la reconnaître. Posez-vous la question : Si vous voyiez l’église de Dieu aujourd’hui, seriez-vous capables de la reconnaître ? La Bible n’encourage-t-elle pas la représentation d’un tel ensemble de personnes ? Dans le Cantique des cantiques, nous trouvons une description de toute la confusion des organisations actuelles, la chose-même qui embrouille l’esprit des gens :

Cantique des cantiques 6:8 Il y a soixante reines, et quatre-vingts concubines, et des vierges sans nombre. 9 Ma colombe, ma parfaite, est unique ; elle [est] l’unique de sa mère, elle [est] la préférée de celle qui l’a enfantée. Les filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse ; les reines et les concubines [aussi], et elles l’ont louée. 10 Qui [est] celle-ci [qui] apparaît comme l’aurore, belle comme la lune, pure comme le soleil, [et] redoutable comme [une armée] sous ses bannières ?

Qui est-elle ? C’était la question de notre cantique : « Ô, dis-moi, Toi, lumière et délice de mon âme, où paît le troupeau de tes pâtures. » Où sont-ils ? Qui est-elle ? Les paroles de ce cantique sont prises du passage suivant :

Cantique des cantiques 1:7 Dis-moi, ô toi qu’aime mon âme, où tu pais, et où tu fais reposer [ton troupeau] sur le midi ; car pourquoi serais-je comme une [femme] qui se détourne vers les troupeaux de tes compagnons ?

Puis la réponse vient :

Cantique des cantiques 1:8 Si tu ne le sais pas, ô toi, la plus belle d’entre les femmes, sors sur les traces du troupeau, et pais tes chevreaux près des tentes des bergers.

N’est-ce pas là exactement les paroles de Jérémie chap. 6 ? Qu’allaient faire les bergers avec cette femme belle et délicate, la fille de Sion ? Dieu les invite à aller prendre les troupeaux et à faire paître leurs chevreaux près des tentes des bergers.

Jérémie 6:2 J’ai comparé la fille de Sion à une [femme] belle et délicate. 3 Les bergers avec leurs troupeaux viendront à elle ; ils planteront contre elle [leurs] tentes tout autour ; ils paîtront chacun en son quartier.

Une femme belle et délicate

Recherchons-la maintenant, trouvons cette femme belle et délicate telle que les Écritures la décrivent. Quelle est la réponse ? « Si tu ne le sais pas, ô toi, la plus belle d’entre les femmes, sors sur les traces du troupeau. » Suis les traces du troupeau. Dieu identifie des traces dans Sa parole. Cette femme sera comme une armée. Nous cherchons l’armée du Seigneur.

Cantique des cantiques 6:10 Qui [est] celle-ci [qui] apparaît comme l’aurore, belle comme la lune, pure comme le soleil, [et] redoutable comme [une armée] sous ses bannières ?

Les traces d’identification

Où dans la Bible pouvons-nous trouver les traces de cette femme qui est belle comme la lune, pure comme le soleil, et redoutable comme une armée sous ses bannières ? Nous la trouvons dans l’Apocalypse :

Apocalypse 12:1 Et il parut un grand prodige dans le ciel, une femme revêtue du soleil, et [ayant] la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de douze étoiles. 2 Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail, et souffrant les grandes douleurs de l’enfantement. 3 Et il parut un autre prodige dans le ciel ; et voici, un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sept couronnes sur ses têtes. 4 Et sa queue entraînait la troisième partie des étoiles du ciel, et elle les jeta sur la terre ; et le dragon se tînt devant la femme qui allait accoucher, afin de dévorer son enfant, dès qu’il serait né. 5 Et elle enfanta un fils, qui devait gouverner toutes les nations avec un sceptre de fer, et son enfant fut enlevé vers Dieu, et [vers] son trône ; 6 Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle a un lieu préparé de Dieu, afin qu’on la nourrisse là mille deux cent soixante jours.

Pouvons-nous voir les traces ? Voilà la femme, celle qui a enfanté Jésus, l’église pure qui existait du temps de Jésus et qu’Il a continué à élever par Son ministère. Puis Jésus a été enlevé vers le ciel, et l’église, la femme, a traversé des expériences que l’on peut suivre tout à travers l’Apocalypse dans l’histoire des sept églises et des sept seaux, et ce jusqu’à Apocalypse 14 où nous voyons l’église à la fin des sept églises, à la période laodicéenne, sous les messages des trois anges. Nous pouvons suivre cette église tout à travers l’histoire jusqu’aux versets 13 et 14 :

Apocalypse 12:13 Or, quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il persécuta la femme qui avait enfanté le fils. 14 Et deux ailes d’un grand aigle furent données à la femme, afin qu’elle s’envolât au désert, en son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent.

Un temps, des temps, et la moitié d’un temps : ce sont les 1260 ans de persécution papale.

Apocalypse 12:15 Et le serpent jeta de sa gueule de l’eau comme un fleuve après la femme, afin de la faire emporter par le fleuve.

C’est le déluge de persécution papale.

Apocalypse 12:16 Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche, et engloutit le fleuve que le dragon avait jeté de sa gueule.

C’est l’histoire de la Réforme et de la naissance de la nation américaine comme un agent protecteur conjointement au message protestant.

Apocalypse 12:17 Et le dragon fut irrité contre la femme, et s’en alla faire la guerre contre le reste de sa postérité, [ceux] qui gardent les commandements de Dieu, et qui ont le témoignage de Jésus Christ.

Nous avons :

  • La femme
  • La postérité
  • Et le reste de sa postérité, qui finit par se lever à la vue de tous comme Sa femme parfaite, belle et délicate.

Dès le commencement, les âmes fidèles ont constituées l’église sur la terre. Dans tous les âges, le Seigneur a eu Ses sentinelles qui ont porté un témoignage fidèle à la génération dans laquelle ils vivaient. Ces sentinelles ont donné le message d’avertissement ; et lorsqu’elles ont été appelées à retirer leurs armures, d’autres ont repris l’œuvre. Dieu a amené ces témoins dans une relation d’alliance avec Lui-même, unissant l’église sur la terre à l’église dans le ciel. Il a envoyé Ses anges pour pourvoir aux besoins de Son église, et les portes de l’enfer n’ont pas pu prévaloir contre Son peuple. {Acts of the Apostles 11.2 / Conquérants pacifiques 13.1}

Pendant des âges de ténèbres spirituelles, l’église de Dieu a été comme une ville située sur une colline. D’âge en âge, à travers les générations successives, les pures doctrines du ciel se sont dévoilées à l’intérieur de ses frontières. Aussi affaiblie et imparfaite qu’elle puisse paraisse, l’église est l’unique objet auquel Dieu accorde, d’une manière particulière, Son attention suprême. Elle est le théâtre de Sa grâce, [le lieu] dans lequel Il prend plaisir à révéler Sa puissance pour transformer les cœurs. {Ibid. 12.1 / 13.2}

Nous voilà en ces temps dans lesquels nous vivons, quand la femme a enfanté la postérité, et le reste est sur le point de terminer l’œuvre. Qu’est-ce qui est identifié concernant ce que ce reste de sa postérité possède ? Ils gardent les commandements de Dieu, et ils ont le témoignage de Jésus Christ ;

Apocalypse 14:12 C’est ici la patience des saints; [ce sont] ici ceux qui gardent les commandements de Dieu, et la foi de Jésus.

Nous cherchons cette femme ; c’est ici la dernière grande manifestation d’un peuple qui est le peuple pur et parfait de Dieu. Comme j’ai posé la question au début, pourriez-vous reconnaître cette église si vous la voyiez ? Examinons les caractéristiques et les particularités de cette église afin de pouvoir, dans notre recherche individuelle, l’identifier et la reconnaître. Comment Jérémie la décrivait-il ? Une femme belle et délicate. Et dans le Cantique des cantiques, on parle d’elle comme : Ma colombe. Quelle est la caractéristique d’une colombe ? Ce sont des créatures très douces, comme une femme délicate. Par la grâce de Dieu, nous allons nous engager dans une examination minutieuse de Sa parole afin d’être à même de reconnaître cette église. Il y a cinq aspects scripturaires par lesquels nous pouvons la reconnaître :

  1. Doctrinalement
  2. Numériquement
  3. Financièrement
  4. L’expérience
  5. Le caractère

Lorsque nous cherchons à identifier le peuple du reste de Dieu, nous cherchons des marques d’identification que Dieu a identifiées en elle.

Doctrinalement

Dans Ésaïe 8, nous lisons ce à quoi l’église de Dieu, Ses disciples, doivent s’assimiler. En d’autres termes, qu’enseigne-t-elle ?

Ésaïe 8:16 Lie le témoignage, scelle la loi parmi mes disciples. 17 Et je m’attendrai au SEIGNEUR, qui cache sa face de la maison de Jacob, et je l’attendrai. 18 Voici, moi et les enfants que le SEIGNEUR m’a donnés, [nous sommes] pour signes et pour prodiges en Israël, de la part du SEIGNEUR des armées, qui habite en la montagne de Sion.

Vous serez capables de la distinguer, elle est là comme des signes et des prodiges.

Ésaïe 8:20 À la loi et au témoignage ; s’ils ne parlent pas selon cette parole, [c’est] parce qu’il [n’y a] aucune lumière en eux.

Du point de vue doctrinal, l’église doit être en harmonie avec la loi de Dieu et avec tous les témoignages de l’église fidèle précédente. À la loi et au témoignage. L’église de Dieu sera identifiable dans les derniers jours parce que c’est un peuple qui détient la vraie doctrine de la loi et du témoignage, de telle sorte qu’ils ne s’en écartent pas. Ils ont le Sabbat aussi bien que tous les autres commandements. À cause du terrible assaut de Satan sur l’église de Dieu pendant le Moyen-Âge, il est nécessaire pour l’église reconnaissable de Dieu de faire ce qui est écrit ici :

Ésaïe 58:12 Et [ceux qui sortiront] de toi (de Dieu) bâtiront les anciennes ruines ; tu relèveras les fondements de plusieurs générations ; et tu seras appelé : Le réparateur de la brèche, Le restaurateur des sentiers où l’on demeure.

Du point de vue doctrinal, l’église sera active pour restaurer toutes les choses qui se sont détériorées dans les églises.

Les caractéristiques des vrais réformateurs – On nous donne ici les caractéristiques de ceux qui seront des réformateurs, qui porteront la bannière du message du troisième ange, ceux qui se déclarent être le peuple de Dieu qui garde Ses commandements, ceux qui l’honore et qui sont sérieusement engagés, aux yeux de tout l’univers, dans l’édification des anciennes ruines. {Bible Commentary Vol. 1151.7}

Que font-ils ? Ils sont actifs, ils réparent les doctrines qui ont été laissées à l’abandon.

Qui est-ce qui les appelle : Les réparateurs de la brèche, Les restaurateurs des sentiers où l’on demeure ? C’est Dieu. Leurs noms sont enregistrés dans le ciel comme réformateurs, restaurateurs, comme ceux qui relèvent les fondements de plusieurs générations (RH, 13 oct. 1891). {Ibid.}

… la loi de Dieu est la base de toute réforme durable. {Prophets and Kings 678.2 / Prophètes et rois 515.3}

La loi de Dieu est très étendue. Comment cette église, qui est identifiée comme vivant de toute parole qui procède de la bouche de Dieu, se comporte-t-elle vis-à-vis de la parole ? Quel genre de caractéristique l’église manifestera-t-elle par rapport aux doctrines ?

Ésaïe 66:2 Car toutes ces [choses], ma main les a faites, et toutes ces [choses] ont été, dit le SEIGNEUR ; mais [c’est] à cet [homme] que je regarderai, à [celui qui est] pauvre et d’un esprit contrit, et qui tremble à ma parole.

Voilà une caractéristique à laquelle nous nous attendrions dans l’église de Dieu : un peuple qui est méticuleux par rapport à la loi et aux doctrines, qui se tient sur les anciennes plateformes, qui les répare, et qui tremble à chaque parole qui sort de la bouche de Dieu.

1 Timothée 3:15 Mais si je tarde, afin que tu saches comment tu dois te conduire dans la maison de Dieu, qui est l’église du Dieu vivant, la colonne et la base de la vérité.

Du point de vue doctrinal, nous pouvons nous attendre à ce que l’église de Dieu soit la colonne et la base de la vérité. Cela nous montre en bref l’identification doctrinale de l’église de Dieu.

Numériquement

Combien de personne se trouvent dans la pure église de Dieu aujourd’hui, dans l’église qu’Il appelle la Sienne ?

Jérémie 3:14 Revenez, ô enfants rebelles, dit le SEIGNEUR ; car je vous ai épousés ; et je vous prendrai, un d’une ville, et deux d’une famille, et je vous amènerai dans Sion ; 15 Et je vous donnerai des pasteurs selon mon cœur, qui vous paîtront avec connaissance et intelligence.

Voilà les pasteurs que nous avons identifiés dans la partie précédente, et les effectifs dans leurs compagnies sont très réduits – un d’une ville, deux
d’une
famille. Dans le passage suivant, il y a une autre révélation sur le nombre de personnes que nous pouvons nous attendre à trouver dans l’église de Dieu dans les derniers jours. Amos parle d’une église qui est déchue et il dit que les fidèles doivent persévérer. C’est ce qui s’est toujours passé à travers l’histoire, une église tombe et une autre prend sa place, laquelle est la postérité, la postérité fidèle.

Amos 5:2 La vierge d’Israël est tombée, elle ne se relèvera plus ; elle est abandonnée sur sa terre, [il n’y a] personne pour la relever. 3 Car ainsi dit le Seigneur DIEU : La ville qui sortait [avec] mille, en laissera cent [de reste], et celle qui sortait [avec] cent, en laissera dix [de reste], pour la maison d’Israël.

Ils ont commencé grand, et ils deviennent petits. Du point de vue de leur nombre, ils sont petits. Après qu’on lui ai montré que le monde entier se dirigeait dans la mauvaise direction, Sr. White a demandé à l’ange :

Je demandai à l’ange s’il n’en restait plus. Il me dit de regarder dans une direction opposée, et je vis une petite compagnie qui parcourait un chemin étroit. Tous semblaient être fermement unis, liés ensemble par la vérité en faisceaux, ou compagnies. … Cette petite compagnie avait l’air accablée par les soucis, comme s’ils avaient traversés des épreuves et des conflits sévères. {Early Writings 88.3 / Premiers écrits 88.2}

Nous avons ici une petite compagnie. Et la question se pose : Pourquoi si peu nombreux ? C’est une question très importante et il y a une réponse très importante :

J’ai essayé, dans la crainte de Dieu, de présenter devant Son peuple leur danger et leurs péchés, et j’ai tenté, au mieux de mes faibles forces, de les réveiller. J’ai déclaré des choses alarmantes qui, s’ils [les] avaient crues, aurait suscité en eux l’angoisse et la terreur, et les auraient conduits à une repentance zélée de leurs péchés et de leurs iniquités. J’ai déclaré devant eux que, d’après ce qui m’a été montré, seulement une petite partie de ceux qui prétendre croire à la vérité serait finalement sauvée – non pas parce qu’ils ne pouvaient pas être sauvés, mais parce qu’ils ne voulaient pas être sauvés selon la méthode établie par Dieu. {Testimonies for the Church Vol. 2 445.2}

Dieu œuvre à travers l’autorité de Sa parole et de l’église qui est établie sur cette parole. Voilà pourquoi du point de vue numérique nous avons une si petite compagnie, c’est parce qu’un grand nombre ne voulaient pas être sauvés selon la méthode établie par Dieu. Ce n’est pas parce qu’ils ne pouvaient pas. Ils pourraient faire partie d’une grande église, qu’ils composeraient, mais ils ne veulent pas. L’église de Dieu pourrait être grande si les gens se soumettaient aux voies de Dieu, mais ils choisissent de ne pas faire cela.

Financièrement

Voici une déclaration par rapport à la condition financière de l’église de Dieu. Si vous cherchez l’église de Dieu, à quoi devez-vous vous attendre ?

Sophonie 3:12 Et je laisserai au milieu de toi un peuple affligé et pauvre, et ils se confieront dans le nom du SEIGNEUR. 13 Le reste d’Israël ne commettra point d’iniquité, et ne dira point de mensonge ; et il ne se trouvera point dans leur bouche de langue trompeuse ; car ils paîtront, et se coucheront, et personne ne [les] effraiera.

Les brebis sont en sécurité, mais ce sont un peuple pauvre et affligé. Du temps des disciples, étaient-ils riches ? Au début ils étaient riches, mais ils sont devenus pauvres pour la propagation de l’évangile. Les pauvres pêcheurs et les collecteurs d’impôts se sont tous réunis et c’était un peuple pauvre. Ensuite les hommes riches comme Joseph d’Arimathée et Nicodème sont venus, et ils sont devenus pauvres parce qu’ils ont versé toutes leurs finances dans l’église. Et après cela, il y a eu la terrible persécution. Pauvre et affligé – voilà la description de l’église de Dieu jusqu’à la fin.

L’expérience

Quel genre d’expérience l’église de Dieu fait-elle ? Dans Sophonie 3 nous lisons que l’église est pauvre et affligée. L’affliction c’est une expérience. Le passage suivant contient davantage sur cette expérience :

Zacharie 13:9 Et je ferai passer la troisième partie au feu, je les affinerai comme on affine l’argent, et je les éprouverai comme on éprouve l’or ; ils invoqueront mon nom, et je les entendrai ; je dirai : C’est [ici] mon peuple ; et ils diront : Le SEIGNEUR [est] mon Dieu.

Voilà un peuple qui est l’église de Dieu, mais quelle est leur expérience ?

  • La purification
  • Le raffinage
  • L’épreuve
  • La chaleur

Ce n’est qu’une troisième partie, un peuple peu nombreux, parce que tous les autres sont tombés (v. 8). Dans le temps du jugement, quand Jésus entre dans le lieu très saint, voilà l’expérience du peuple fidèle de Dieu parce qu’ils acceptent ce message :

Malachie 3:1 Voici, j’enverrai mon messager, et il préparera la voie devant moi ; et le Seigneur que vous cherchez viendra soudainement à son temple, savoir le messager de l’alliance, en qui vous prenez plaisir ; voici, il viendra, dit le SEIGNEUR des armées.

Quelle est l’identification qui nous permet de reconnaître ce que cela veut dire d’être sauvé selon la méthode établie par Dieu ?

Malachie 3:2 Mais qui pourra soutenir le jour de sa venue (à Son temple) ? et qui subsistera quand il paraîtra ? Car il [est] comme le feu du fondeur, et comme le savon des foulons. 3 Et il s’assiéra [comme] celui qui raffine et purifie l’argent ; et il purifiera les fils de Lévi, et les épurera comme l’or et l’argent, afin qu’ils offrent au SEIGNEUR une offrande dans la justice.

L’expérience de la véritable église de Dieu est l’expérience d’un peuple qui passe par les rigueurs de la purification. Ils sont un peuple qui est sévèrement mis à l’épreuve, et il y a dans leur expérience la chaleur de la purification. Ils ne sont se reposent pas confortablement sur leurs lies dans les églises. Non. Ils viennent à l’église pour être rafraichis parce que l’expérience qu’ils traversent est si éprouvante. C’est cela le peuple de Dieu. Dieu dira d’eux : « Vous êtes Mon peuple », et ils diront : « Le Seigneur est mon Dieu, je me soumets à Son œuvre dans l’autorité de Son église. »

Ce détail est tracé dans la déclaration suivante qui nous aide réellement à visualiser cette pure église :

… on me montra le peuple de Dieu, et je les vis extrêmement ébranlés. Certains, avec une foi forte et des cris d’agonie, imploraient Dieu. {Testimonies for the Church Vol. 1 179.3}

Voilà le véritable peuple, des gens avec une foi forte et des cris d’agonie, qui implorent Dieu.

Leurs visages étaient pâles, et marqués d’une anxiété profonde, exprimant leur lutte intérieure. {Ibid.}

Avez-vous déjà eu une crise d’angoisse ? Vous aurez des crises d’angoisses, parce que le message vous jettera dans l’angoisse.

Une fermeté et un grand sérieux étaient exprimés sur leurs visages, tandis que de grosses gouttes de sueur tombaient de leurs fronts. De temps à autre, leurs visages était illuminés des marques de l’approbation de Dieu, puis, de nouveau le même regard solennel, sérieux et anxieux venait reposer sur eux. {Ibid.}

Pourquoi cela arrive-t-il ?

Des mauvais anges s’amassaient autour d’eux, pressant sur eux leur obscurité, afin d’exclure Jésus de leur vue, pour que leurs yeux soient attirés vers l’obscurité qui les entouraient, qu’ils doutent de Dieu et qu’ensuite ils murmurent contre Lui. Leur seule sécurité était de garder leurs yeux dirigés vers le ciel. Des anges de Dieu étaient chargés de veiller sur Son peuple, et alors que l’atmosphère empoisonnée des mauvais anges était pressée sur ces [âmes] anxieuses, les anges célestes battaient continuellement de leurs ailes au-dessus d’eux pour disperser l’épaisse obscurité. {Ibid. 180.1}

Certains, je le vis, ne participaient pas à ce travail d’agonie et de supplication. Ils semblaient indifférents et négligents. Ils ne résistaient pas à l’obscurité autour d’eux, et elle les enferma comme un nuage épais. Les anges de Dieu quittèrent ceux-ci, et je les vis se hâter pour venir en aide à ceux qui luttaient de toutes leurs forces pour résister aux mauvais anges, et qui essayaient de s’aider eux-mêmes en invoquant Dieu avec persévérance. Mais les anges quittèrent ceux qui ne faisaient aucun effort pour s’aider eux-mêmes, et je les perdis de vue. {Ibid. 180.2}

Pouvez-vous identifier cette église par son expérience ?

Mon attention fut alors dirigée vers la compagnie que j’avais vu, qui était fortement ébranlée. On me montra ceux que j’avais vus auparavant pleurant et priant avec angoisse d’esprit. La compagnie d’anges gardiens autour d’eux avait été doublée, et ils étaient revêtus d’une armure de leur tête à leurs pieds. Ils se déplaçaient dans un ordre précis, comme une compagnie de soldats. {Ibid. 181.3}

Est-ce qu’on vous a déjà dit : « Vous êtes tous comme des petits soldats » ?

Leurs visages exprimaient le conflit sévère qu’ils avaient enduré, la lutte atroce qu’ils avaient traversée. Cependant, leurs traits, marqués par l’angoisse intérieure sévère, resplendissaient maintenant de la lumière et de la gloire du ciel. Ils avaient obtenu la victoire et cela invoquait en eux la plus profonde gratitude et une joie sainte et sacrée. {Ibid.}

Le nombre de cette compagnie avait diminué. {Ibid. 182.1}

Du point de vue du nombre, cela diminue.

Certains avaient été secoués et sortis, et abandonnés sur le chemin. Ceux qui étaient négligents et indifférents, et qui n’avaient pas rejoint ceux qui attachaient suffisamment de valeur à la victoire et au salut pour implorer et agoniser avec persévérance pour l’obtenir, ne l’obtinrent pas, et ils furent laissés derrière dans les ténèbres, mais leurs nombres furent immédiatement comblés par d’autres qui se saisissaient de la vérité et entraient dans les rangs. Les mauvais anges se pressaient toujours autour d’eux, mais ils n’avaient aucun pouvoir sur eux. {Ibid.}

J’entendis ceux qui étaient revêtus de l’armure déclarer la vérité avec une grande puissance. {Ibid. 182.2}

Pouvez-vous l’identifier ? C’est cela l’expérience de l’église de Dieu dans les derniers jours, celle qu’Il appelle : « Ma colombe, Ma parfaite, redoutable comme une armée sous ses bannières. »

Le caractère

À quoi ressemble le caractère de ces gens dans cette expérience ? Quel genre de personnes se trouve dans cette église ? Quand nous considérons l’expérience des disciples dans l’église primitive, nous réalisons qu’ils ont souvent été déconcertés, ils sont passés par des déceptions. Il y avait aussi parmi eux des conflits, mais ils étaient toujours l’église de Christ. En 1844, il y a eu une expérience de déception semblable parmi le peuple de Dieu. Les adventistes à cette époque croyaient que la prophétie de Daniel 8:14 marquait l’année à laquelle Jésus reviendra pour purifier la terre par le feu. Ils n’avaient absolument pas compris que la purification du sanctuaire dans Dan. 8:14 ne faisait pas référence à la terre mais plutôt au sanctuaire céleste. La caractéristique de ces gens c’était que, quand ils étaient terriblement déçus, lorsque tout semblait s’effondrer autour d’eux, ils manifestaient le caractère de ceux qui avaient été avant eux. Souvenez-vous de Daniel. Son monde tout entier s’est écroulé. Israël a été détruit par Babylone, il a été emmené en captivité par les Babyloniens, il est devenu prisonnier, et il a continué à mettre sa confiance en Dieu. Lui et ses amis ont vécu les pires expériences et les plus sévères, et pourtant ils ont continué à compter sur Dieu. Quel témoignage. La véritable église de Dieu est comme ça. Bien que Daniel ait vécu en exile à Babylone pendant tant d’années, il continue à prier Dieu pour le pardon des péchés de son peuple. La prière de Daniel révèle le caractère et la fermeté de l’église de Dieu dans les expériences négatives. Voilà l’esprit de l’église de Dieu.

Daniel 9:3 Et je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, pour le rechercher par la prière et la supplication, dans le jeûne, et le sac, et la cendre. 4 Et je priai le SEIGNEUR mon Dieu, et je fis ma confession, et je dis : Ô Seigneur, le Dieu grand et redoutable, qui garde l’alliance et la miséricorde à ceux qui l’aiment et qui gardent ses commandements. 5 Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons agi méchamment, nous avons été rebelles et nous nous sommes détournés de tes préceptes et de tes ordonnances. 6 Et nous n’avons point écouté tes serviteurs les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères, et à tout le peuple du pays. 7 Ô Seigneur, à toi [est] la justice, mais à nous la confusion de face, comme [c’est le cas] aujourd’hui ; aux hommes de Juda, aux habitants de Jérusalem et à tout Israël, [à ceux qui sont] près et [à ceux qui sont] loin, dans tous les pays où tu les as chassés, à cause de leur forfait qu’ils ont commis contre toi.

Voilà Daniel, un homme de Dieu qui est demeuré fidèle à l’église de Dieu, et que fait-il ? Il prie à Dieu pour la miséricorde, comme le fera tout membre de l’église de Dieu. Et tandis que Daniel prie, il s’inclut lui-même dans les péchés des autres. Il est responsable avec eux. Voilà le caractère de l’église de Dieu. Avec cette attitude qui prédomine, vous vous attendriez donc à ce qu’il y ait dans l’église quelque chose à confesser, quelque chose qui n’est pas parfait. C’est cela le caractère de l’église de Dieu aujourd’hui. Elle est constituée de personnalités imparfaites, et puisque c’est cela le caractère de l’église, les gens s’efforcent, ils prient et cherchent Dieu.

L’église de Dieu est un collectif de personnes qui sont très imparfaites mais qui cherchent à accomplir la prière de Christ.

[Le fait de] manquer à cultiver une tendre considération et une longanimité les uns pour les autres a créé la dissension, la méfiance, les critiques et une désunion générale. Dieu . . . nous appelle à ôter ce grand péché et à nous efforcer d’exaucer la prière de Christ que Ses disciples deviennent un comme Il est [Lui-même] un avec le Père. . . . C’est l’œuvre spéciale de Satan de provoquer la dissension, . . . afin que le monde soit privé du plus puissant témoignage que les chrétiens puissent lui donner, [celui] que Dieu a envoyé Son Fils pour mettre en harmonie des esprits turbulents, orgueilleux, envieux, jaloux et bornés. . . . {Our High Calling 237.3}

Quel est le caractère des membres de l’église ? Ce sont des esprits turbulents, orgueilleux, envieux, jaloux et bornés. C’est ce qui a été révélé. Et Dieu est heureux d’environner cette compagnie et de montrer au monde qu’avec une telle compagnie Il peut manifester Sa puissance, de telle sorte que cette compagnie peut être unie. Satan ne veut pas que cela arrive. C’est son œuvre spéciale de provoquer la dissension. Et ensuite, quand cette dissension existe, tout ce que nous avons à faire c’est d’ôter ce grand péché et de nous efforcer d’accomplir la prière de Christ. Voilà l’activité continue dans l’église de Dieu – ôter les péchés qui sont les problèmes. C’est cela l’expérience qu’ils traversent.

La vérité de Dieu n’est pas destinée seulement à traiter des erreurs et des vices. . . . La vérité est destinée à sanctifier celui qui la reçoit, à former et à façonner l’homme tout entier, aussi bien extérieurement qu’intérieurement, en abaissant l’orgueil et en disposant son cœur à être bienveillant, aimable et condescendant. Oui, la religion de Christ est un système de la plus sincère politesse, et ses triomphes sont complets lorsqu’un monde peut voir un peuple professant la piété avec un front uni, des croyants qui font preuve d’une tendresse habituelle dans leur sensibilité, d’une bienveillance dans leur comportement et d’un égard sincère pour la réputation des autres. {Ibid. 237.4}

Ça c’est quand l’église est triomphante. Voilà ce dans quoi nous sommes engagés, et c’est par cela que l’église de Dieu doit être identifiée. Il y aura des défauts dans l’église, mais la vérité est destinée à sanctifier celui qui la reçoit et à le remodeler, afin qu’il estime les autres comme supérieurs à lui-même et qu’il ait un égard sincère pour la réputation des autres dans l’église. L’église est un ensemble de personnes qui sont prêtes à supporter la turbulence, l’esprit borné des autres, etc. Ce n’est facile, si ? Bien sûr que non. C’est la puissance de Dieu seule qui peut faire marcher cela. Les gens du monde savent que c’est impossible, ils peuvent voir ce qui se passe au parlement avec l’attitude bornée de chacun l’un contre l’autre, ils peuvent voir comment est le monde. Ils essaient si dur de s’unir et ils s’effondrent à tous les coups. Mais voici une église qui ne s’effondre pas, qui se lève pour témoigner par le caractère de son humilité. Toutefois ce n’est pas une église qui n’a pas ses problèmes.

L’église de Christ sur la terre sera imparfaite, mais Dieu ne détruit pas Son église à cause de son imperfection. {Testimonies to Ministers 46.1}

Le caractère de l’église c’est un caractère qui consiste à accepter les changements progressifs qui doivent avoir lieu en son sein.

Bien qu’il existe des maux dans l’église, et qu’il en existera jusqu’à la fin du monde, l’église en ces derniers jours doit être la lumière du monde qui est pollué et démoralisé par le péché. L’église, affaiblie et imparfaite, ayant besoin d’être réprimandée, avertie et conseillée, est l’unique objet sur la terre auquel Christ accorde Son attention suprême. {Ibid. 49.1}

L’église n’est pas parfaite.

Certaines personnes semblent penser qu’en rentrant dans l’église toutes leurs attentes seront satisfaites, et qu’ils ne rencontreront que ceux qui sont purs et parfaits. {Ibid. 47.1}

Ne vous trompez pas, dit-elle. La caractéristique de l’église, ce n’est pas qu’ils sont parfaits mais c’est qu’ils essaient de vaincre leurs imperfections par le Seigneur Jésus Christ, et ils se tiennent près les uns des autres pour réaliser cela et ainsi accomplir Sa prière.

Si vous deviez rencontrer l’église de Dieu aujourd’hui, vous rencontreriez un ministère et un peuple qui, conformément à Ésaïe chap. 8 & 58, se bat pour la vérité, pour les doctrines et pour l’observation des commandements, vous rencontreriez des gens qui s’appliquent eux-mêmes consciencieusement (Titus 2:14) à vivre selon toute parole exprimée par Dieu. Vous verriez un peuple peu nombreux, pauvre dans les richesses de ce monde, des personnes ballotées par l’expérience et apprenant à contrôler leurs caractères imparfaits, cependant ils se respecteraient et ils s’encourageraient les uns les autres, comme c’est écrit dans Hébreux chap. 10, n’abandonnant point leur assemblée et cherchant à s’exciter les uns les autres à l’amour et aux bonnes œuvres. Voilà l’église de Dieu.

C’est une compagnie si profondément organisée que lorsque vous les voyez, ils sont comme une armée de soldats, obéissant aux ordres de Dieu passés le long de la chaîne de commandement. Dieu est le grand Général et Il communique Ses ordres le long de la chaîne. Jésus nous a-t-Il bien répondu dans Sa parole par rapport à la question du Cantique des cantiques ? « J’en ai assez de douter et d’être balloté çà et là, je n’en peux plus de toutes ces confusions, je veux savoir où Ton peuple demeure et où il vit. » Nous pouvons discerner et nous pouvons suivre, parce que la religion de Christ est un système de la plus sincère politesse, et ses triomphes sont complets lorsque le monde peut voir un peuple professant la piété avec un front uni, des croyants qui font preuve d’une tendresse habituelle dans leur sensibilité, d’une bienveillance dans leur comportement et d’un égard sincère pour la réputation des autres.

Amen.

[10 mars 2007]

Publié le 27/09/2015, dans Sermons, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s