1. Une lumière dans le lieu obscur de la confusion confessionnelle

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 1

Par John Thiel (étude en anglais)

Amos 5:1 Écoutez cette parole, cette lamentation que je prononce contre vous, ô maison d’Israël. 2 La vierge d’Israël est tombée, elle ne se relèvera plus ; elle est abandonnée sur sa terre, [il n’y a] personne pour la relever. 3 Car ainsi dit le Seigneur DIEU : La ville qui sortait [avec] mille, en laissera cent [de reste], et celle qui sortait [avec] cent, en laissera dix [de reste], pour la maison d’Israël.

Nous vivons dans des temps périlleux. Notre besoin d’être membres de l’église visible de Dieu est fortement attaqué alors même que nous nous avançons dans les dernières scènes de notre voyage sur cette planète. Depuis que Christ a lancé Son église du Nouveau Testament, elle a été remuée d’une telle manière que cela a toujours demandé une recherche assidue pour reconnaître Son église parmi tous les corps apostasiés. Il y a une question qui était posée :

Cantique des cantiques 1:7 Dis-moi, ô toi qu’aime mon âme, où tu pais, et où tu fais reposer [ton troupeau] sur le midi ; car pourquoi serais-je comme une [femme] qui se détourne vers les troupeaux de tes compagnons ?

Une question très pertinente, n’est-ce pas ? La réponse nous revient :

Cantique des cantiques 1:8 Si tu ne le sais pas, ô toi, la plus belle d’entre les femmes, sors sur les traces du troupeau, et pais tes chevreaux près des tentes des bergers.

La réponse qui est donnée, c’est qu’il faut être assidu. « Sors sur les traces du troupeau. » Si jamais vous cherchez un troupeau que vous ne pouvez pas trouver, vous regardez les empreintes sur le sol. Il vous faut être un peu comme un traqueur ; et pour être un traqueur cela demande de la technique. La réponse vient ici : « Vas et suis les traces de l’église de Dieu – celle que Jésus Christ a lancé pendant les jours qu’Il était sur la planète. Et là, si tu peux la trouver, ‘pais tes chevreaux près des tentes des bergers.‘ »

Jérémie 6:2 J’ai comparé la fille de Sion à une [femme] belle et délicate.

La fille de Sion, le peuple de Dieu, est une femme délicate.

Jérémie 6:3 Les bergers avec leurs troupeaux viendront à elle ; ils planteront contre elle [leurs] tentes tout autour ; ils paîtront chacun en son quartier.

Les bergers du troupeau ont eux-mêmes besoin de faire partie de la femme délicate, en y amenant leurs troupeaux pour les y faire paître, comme c’est écrit dans le Cantique des cantiques : « Sors … et pais tes chevreaux près des tentes des bergers. » Nous voulons examiner la transmission de l’église à travers les siècles, les traces que nous avons aujourd’hui besoin de reconnaître. Le désarroi que l’on ressent quand on essaye de trouver les traces de l’église même de Jésus Christ, celle qu’Il a lancé quand Il était avec nous sur la terre, est une expérience qui laisse perplexe à cause de ce qui est écrit dans le Cantique des cantiques au chapitre 6, et que nous voyons de nos propres yeux.

L’Église parfaite

Si vous cherchez les traces de Son église, la voilà :

Cantique des cantiques 6:8 Il y a soixante reines, et quatre-vingts concubines, et des vierges sans nombre. 9 Ma colombe, ma parfaite, est unique ;

C’est celle que Jésus a lancé au début – l’église parfaite [version K. J. : immaculée, sans tache].

Cantique des cantiques 6:9 … elle [est] l’unique de sa mère, elle [est] la préférée de celle qui l’a enfantée. Les filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse ; les reines et les concubines [aussi], et elles l’ont louée.

Voilà la question : Parmi toutes ces femmes, parmi toutes ces filles de Sion, où est Son troupeau ?

Cantique des cantiques 6:10 Qui [est] celle-ci [qui] apparaît comme l’aurore, belle comme la lune, pure comme le soleil, [et] redoutable comme [une armée] sous ses bannières ?

Une bonne question ? Parmi toutes ces dénominations, parmi toutes ces églises, parmi toutes ces vierges, nous cherchons une aiguille dans une motte de foin, métaphoriquement parlant. Qui est-elle ? Où est-elle ? Il y a tant d’organisations partout, laquelle est réellement la Sienne ?

Christ, dans Ses souffrances, et [alors qu’Il était] tous les jours rejeté des hommes, regarde vers l’avenir, deux mille ans plus tard, à Son église qui existerait dans les derniers jours, avant la fin de l’histoire de ce monde. {Manuscript Releases Vol. 1 355.1}

Le Seigneur a eu une église depuis ce jour, et pendant toutes les scènes changeantes du temps jusqu’à la période actuelle, 1893. {Ibid.}

Elle a écrit cela en 1893. Où sommes-nous aujourd’hui ? 2008. Dieu a eu Son église tout le long.

La Bible place devant nous une église modèle. Ils doivent être dans l’unité les uns avec les autres, et avec Dieu. Quand les croyants sont unis à Christ, le cep vivant, le résultat est qu’ils sont un avec Christ, plein de sympathie, de tendresse et d’amour. {Ibid.}

Le corps organisé

Dieu a Son église, Sa colombe, Sa parfaite.

Quand quelqu’un se retire du corps organisé du peuple qui garde les commandements de Dieu, quand il commence à peser l’église dans ses balances humaines, et qu’il commence à prononcer un jugement contre eux, alors vous savez que Dieu ne le conduit pas. Il est sur la mauvaise piste. {Manuscript Releases Vol. 1 355.2}

Nous essayons de pister l’église de Dieu. Il y a ici des indices très forts : Le « peuple qui garde les commandements de Dieu », des gens qui sont « plein de sympathie, de tendresse et d’amour ». Ce sont eux les gens que nous cherchons ; c’est là qu’est l’église, et Il l’a. Mais la question qui rend perplexe est celle-ci : Qui est-elle ? Dieu nous le dit, et Il nous le montre, si seulement nous voulons bien regarder à elle, à Son église. Il fait d’ailleurs appel à elle dans les ténèbres dans lesquelles nous vivons aujourd’hui. Il appelle Son église. Il appelle Son église à devenir proéminente, parce que les gens recherchent Son corps pur :

Ésaïe 60:1 Lève-toi, brille ; car ta lumière est venue, et la gloire du SEIGNEUR s’est levée sur toi. 2 Car voici, les ténèbres couvriront la terre, et une obscurité profonde [couvrira] les peuples ; mais le SEIGNEUR se lèvera sur toi, et sa gloire paraîtra sur toi.

Il parle à Son église, et Il lui dit : « Dans les ténèbres qui couvrent la terre – dans cette obscurité profonde, cette ignorance, cette confusion et cet aveuglement – Je veux que tu te lèves et que tu te fasses entendre. » Il y a des gens au dehors qui disent : « Le vrai Jésus veut-Il bien se lever ? » L’église qui a Sa gloire doit être vue, afin que la réponse puisse être donnée : « Les voilà, suivez leurs traces. » Mais comment pouvez-vous voir dans une obscurité profonde, et comment est-ce que l’église peut être illuminée dans l’obscurité profonde ?

La prophétie : une condition requise

2 Pierre 1:19 Nous avons aussi une parole prophétique d’autant plus certaine, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lumière qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour resplendisse, et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs ;

« Une lumière qui brille dans un lieu obscur. » Une obscurité profonde couvre la planète. Comment allez-vous voir si vous faites bien partie de l’église de Dieu, ou si l’église peut se lever et se faire entendre ? La prophétie est l’illuminatrice.

La prophétie est la lumière dans les ténèbres. C’est cela notre but en ce moment, nous voulons laisser la prophétie illuminer Son église, et illuminer les derniers mouvements parmi le peuple de Dieu afin que nous puissions choisir intelligemment d’en faire partie. La lumière dans le lieu obscur de la confusion confessionnelle, c’est la prophétie.

Identifier l’Église de Dieu

Avant que nous nous lancions dans l’étude de la prophétie, plantons un clou dans un lieu sûr pour être au clair par rapport à un facteur qualificatif dans notre identification de l’église de Dieu. Nous l’avons mentionné avant. Voilà une marque d’identification :

Dieu a une église. Ce n’est pas la grande cathédrale, ce n’est pas non plus l’établissement national, et ce ne sont pas non plus les différentes dénominations ; {Upward Look 315.5}

Qu’est-ce que c’est ?

… ce sont les gens qui aiment Dieu et qui gardent Ses commandements. {Ibid.}

C’est cela l’église de Dieu.

« Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » (Mattieu 18:20). Là où Christ se trouve, même parmi les quelques humbles, c’est l’église de Christ, car seule la présence de Celui qui est haut et saint, et qui habite l’éternité, peut constituer une église. {Ibid.}

Qu’est-ce qui peut constituer une église ? C’est seulement là où se trouve la présence de Jésus Christ, et où les gens aiment Dieu et garde Ses commandements. Là où Jésus est au milieu d’eux, c’est cela l’église. Ceci est un facteur déterminant. Il y a également un agrandissement de cette qualification, par lequel nous pouvons comprendre toutes les autres descriptions prophétiques :

Si nous nous conformons aux conditions que le Seigneur a établies, nous assurerons notre élection au salut. {Bible Commentary Vol. 6 1079.5}

Qu’est-ce que l’élection des individus par rapport à l’église de Dieu ?

L’obéissance parfaite à Ses commandements est la preuve que nous aimons Dieu, et que nous ne sommes pas endurcis dans le péché. Christ a une église dans chaque âge. Il y a dans l’église ceux qui ne sont pas rendus meilleurs par leur relation avec elle. Ils violent eux-mêmes les termes de leur élection. {Ibid.}

Vous pouvez avoir des membres d’église qui ne tirent pas d’avantage de l’église. « Ils violent … les termes de leur élection. »

L’obéissance aux commandements de Dieu nous donne un droit aux privilèges de Son église. (MS 166, 1898). {Ibid.}

Si je veux faire partie de l’église, l’église est un ensemble de personnes qui aiment Dieu et qui gardent Ses commandements, et dans une église où je suis présent, si je souhaite avoir le privilège de faire partie de cette église, cela dépend de mon obéissance aux commandements de Dieu. Qu’est-ce qui est compris dans l’observation des commandements ? Ils sont souvent très superficiels dans la compréhension des gens.

Il y a un esprit qui arrive parmi nous auquel Dieu ne permettra pas de régner. Les chrétiens ne devraient jamais penser qu’ils sont seigneurs sur l’héritage de Dieu. Il ne devrait pas y avoir parmi des chrétiens un esprit qui fait de certains des patrons, et d’autres des protégés. Les commandements de Dieu interdisent cela. {This Day With God 192.3}

Si je veux identifier le peuple de Dieu, Son église, ils ne seront pas une église où ils agissent comme des seigneurs les uns sur les autres. Pourquoi ? Parce que les commandements de Dieu condamnent cela.

Dieu a Son église jusqu’à la fin :

Dès le commencement, les âmes fidèles ont constituées l’église sur la terre. {Acts of the Apostles 11.2 / Conquérants pacifiques 13.1}

Qui étaient-ils ? Les âmes fidèles.

Dans tous les âges, le Seigneur a eu Ses sentinelles, qui ont porté un témoignage fidèle à la génération dans laquelle ils vivaient. Ces sentinelles ont donné le message d’avertissement ; et lorsqu’elles ont été appelées à retirer leurs armures, d’autres ont repris l’œuvre. Dieu a amené ces témoins dans une relation d’alliance avec Lui-même, unissant l’église sur la terre à l’église dans le ciel. Il a envoyé Ses anges pour pourvoir aux besoins de Son église, et les portes de l’enfer n’ont pas pu prévaloir contre Son peuple. {Ibid.}

Qui est l’église ? Ce n’est pas la dénomination, ce ne sont pas les différentes dénominations, mais ce sont les gens qui aiment Dieu et qui gardent Ses commandements. Dans chaque génération le Seigneur les a eu, mais dans chaque génération il y avait aussi des corps apostats qui prétendaient être l’église de Dieu, et cela s’est accumulé aujourd’hui jusqu’à ce qui est écrit dans le Cantique des cantiques : « Il y a soixante reines, et quatre-vingts concubines, et des vierges sans nombre. » Il y a un nombre d’organisations incalculable. Nous sommes dans un lieu obscur par rapport à l’identification confessionnelle de l’église de Dieu. C’est trop dur à trouver. Quand nous regardons aux derniers jours jusqu’à la période de 1893, et puis jusqu’à la toute dernière fin, souvenez-vous que nous recherchons le peuple de Dieu qui est fidèle et qui garde les commandements de Dieu. Sont-ils identifiables de 1844 jusqu’à 1914 ? Pouvez-vous réellement lire quelque chose dans la prophétie par quoi vous pouvez identifier les fidèles ? Il y a un témoignage de Jésus très clair à ce sujet par lequel nous pouvons identifier où ils se trouvent :

Dieu a une église sur la terre, qui relève la loi foulée aux pieds, et présente au monde l’Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde. {Testimonies to Ministers 50.1}

« Dieu a une église. » Que font-ils ? Ils « relèvent la loi foulée aux pieds. »

Il n’y a qu’une seule église dans le monde qui se tient actuellement dans la brèche, qui répare l’enceinte, et qui rebâtit les anciennes ruines ; et si quelqu’un attire l’attention du monde et des autres églises sur cette église, en la dénonçant comme Babylone, il accomplit une œuvre en harmonie avec l’accusateur des frères. Est-ce possible qu’il se lèvera parmi nous des hommes qui disent des choses perverses, et qui expriment les sentiments mêmes que Satan auraient propagés dans le monde au sujet de ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont la foi de Jésus ? {Testimonies to Ministers 50.2}

De qui est-ce Sr. White parle ici sous l’inspiration ? L’organisation du nom d’« Église Adventiste du Septième Jour ». Elle dit que Dieu a cette église « qui se tient actuellement dans la brèche. » Actuellement, quand elle a écrit cela (en 1893), il y avait un peuple qui se tenait dans la brèche et qui maintenait la loi de Dieu. Puis nous sommes arrivés à la Première Guerre mondiale, en 1914.

La Première Guerre mondiale

Quelle est l’histoire de cette église que Sr. White a décrite à l’avance ? L’histoire, c’est qu’ils ont violé la loi de Dieu et qu’ils ont enseignés aux hommes que ce n’était pas un problème de le faire. Voici un article qui a été écrit il n’y a pas si longtemps par l’église Adventiste du Septième Jour d’aujourd’hui , où ils demandaient pardon, en particulier pour la Seconde Guerre mondiale, pour avoir séparé du milieu d’eux des personnes d’origines juives qui observaient le Sabbat et qui adoraient avec eux, sous le régime d’Hitler. Ils ont dit : « Nous sommes désolés. » Pourquoi ? Parce qu’ils ont violé la loi de Dieu et qu’ils ont séparé d’eux le peuple fidèle de Dieu.

Church Leaders Say « We’re Sorry » (Traduction française ici: Les Églises adventistes d’Allemagne et d’Autriche demandent pardon pour leurs actes de la période de l’holocauste ; cet article est paru en août 2005, dans la revue officielle de l’Église adventiste, l’Adventist Review)

Aujourd’hui, ils sont désolés, mais ils sont toujours en accord avec le fait que les gens partent à la guerre et prennent les armes.

A Brief History of Seventh-day Adventists In Times of War (Une brève histoire des adventistes du septième jour en périodes de guerre)

[En résumé, l’article ci-dessus parle de la première position de l’église adventiste par rapport à la guerre, et de son attitude dans les années qui ont suivies. En 1865, après la guerre de Sécession, une déclaration avait été rédigée exprimant clairement que les adventistes se voyaient obligés de refuser toute participation aux actes de guerre, pour la raison que ceux-ci étaient absolument contraires aux ordres de leur Maître divin. Mais après la Première Guerre mondiale, la position de l’Église Adventiste du Septième Jour a progressivement changée. Les membres étaient désormais libres de suivre les convictions de leur conscience sur la question de la guerre, et l’église a adopté une attitude de silence et/ou de libéralisme. Les objecteurs de conscience étaient désormais des « coopérateurs consciencieux ». En 1942, en accord avec cette tendance, et dans un esprit de coopération patriotique, l’Adventist Medical Cadet Corp fut créé en Amérique, un corps de santé composé d’adventistes et dédié au service de l’armée. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’état des choses avait déjà complètement basculé, et l’esprit de patriotisme était tel qu’en Allemagne, l’église coopéra même avec le régime Nazi. Après 1950, la chute morale de l’église par rapport aux principes moraux qui l’avaient toujours définit du temps d’E. G. White, alla en s’empirant. L’article mentionne l’implication de membres de l’église dans la guerre du Vietnam, dans la guerre d’Indochine, dans le génocide de 1994 au Rwanda, et dans la guerre en Afghanistan.]

L’église a apostasié. Elle n’a pas gardé les commandements de Dieu. Depuis cette expérience de 1914, il y a eu la naissance d’une réforme, le Mouvement de Réforme, ces gens fidèles. Ils ont été fidèles face aux menaces de mort, et face à la mort même. Ils étaient fidèles à la loi de Dieu, et c’est cela qui a constitué l’église de Dieu. Ils ont été fermes dans une épreuve intense. Ils ont élevé haut l’étendard. C’était en 1914. Je vous pose la question : Qui de ces gens-là est encore vivant aujourd’hui, de ces fidèles ?

Le ministère de l’Église

Examinons la prophétie qui illuminait le fait que ces gens fidèles étaient véritablement identifiés dans la prophétie comme un autre mouvement après le mouvement de l’église Adventiste du Septième Jour. Dans Apocalypse 14, nous lisons le message des trois anges. Qui sont ces anges ? Qui est-ce que ces anges représentent ? Ils représentent le peuple de Dieu qui œuvre en harmonie avec l’univers du ciel (voir Selected Messages Book 2, p. 387.1 / Messages choisis vol. 2, p.446.1).

Malachie 2:7 Car les lèvres du prêtre devraient garder la connaissance, et on devrait rechercher la loi de sa bouche ; car il [est] le messager du SEIGNEUR des armées.

Le mot grec pour ange est angelos, ce qui veut dire : « messager ».

2 Corinthiens 8:23 Si [quelqu’un demande] au sujet de Tite, [il est] mon associé et mon compagnon d’œuvre envers vous ; ou [si on demande au sujet de] nos frères, [ils sont] les messagers des églises, [et] la gloire de Christ.

Le ministère, « ils sont les messagers des églises ». Quand le troisième ange proclame son message, il y a dans Apocalypse 14 une prophétie de l’église qui proclame ce message. Mais dans la prophétie, il y a un autre ange qui est apparu. Voilà un autre groupe de messagers qui accomplissent leur œuvre :

Apocalypse 18:1 Et après ces choses, je vis un autre ange descendre du ciel, ayant une grande puissance ; et la terre fut illuminée de sa gloire. 2 Et il cria puissamment d’une forte voix, disant : Babylone la grande est tombée, [elle] est tombée, et est devenue la demeure des démons, et le repaire de tout esprit immonde, et une cage de tout oiseau impur et détestable. 3 Car toutes les nations ont bu du vin de la colère de sa fornication, et les rois de la terre ont commis fornication avec elle, et les marchands de la terre se sont enrichis par l’abondance de son luxe.

Ceci est l’église et sa prédication qui sont identifiées avec puissance. Sans rentrer maintenant dans tous le détail, nous sommes au courant du fait que, en 1888, cet ange a débuté son œuvre sous la prédication d’E. J. Waggoner et d’A. T. Jones. C’était cet ange qui a fini par être expulsé par la compagnie qui avait jusque-là représenté le troisième ange.

Un autre mouvement

Ils ont continué comme un mouvement.

Mais Dieu a encore un peuple dans Babylone, {Great Controversy 604.1 / Tragédie des siècles 656.1}

Il y a un peuple dans Babylone, parmi toutes les autres femmes du Cantique des cantiques.

Mais Dieu a encore un peuple dans Babylone, et avant que Ses jugements ne soit infligés, ces fidèles doivent être appelés à sortir, afin qu’ils ne participent pas à ses péchés et qu’ils ne reçoivent pas de ses plaies. D’où le mouvement symbolisé par l’ange qui descends du ciel, qui illumine la terre de sa gloire, qui crie puissamment d’une voix forte, et déclare les péchés de Babylone. {Ibid.}

Qu’est-ce que c’est ? Un mouvement qui continue comme un peuple fidèle qui proclame le magnifique message de Christ et Sa justice, et qui répond à l’appel d’Ésaïe : « Lève-toi, brille. » Sa gloire a rempli la terre. C’était un peuple qui a proclamé la puissance des commandements de Dieu par l’évangile de Jésus Christ, et qui est resté inébranlable, et ils ont sacrifié leurs vies. C’était un mouvement, en ce temps-là, en 1914, après 1888. La prophétie l’identifiait ici. On peut identifier ce détail très distinctement dans l’Esprit de Prophétie.

Des divisions dans l’Église

Que se passe-t-il au sein de cette compagnie, cet ensemble de personnes qui, sous l’ange d’Apocalypse 18, arrivaient au-devant de la scène ?

« Vous aussi tenez-vous prêts ; car, à une heure que vous ne pensez pas, le Fils de l’homme vient. » Matthieu 24:44. C’est cela notre message, le message même que les trois anges volant au milieu du ciel proclament. L’œuvre qui doit maintenant être accomplie est celle de sonner ce dernier message de miséricorde à un monde déchu. Une nouvelle vie descend du ciel et s’empare de tout le peuple de Dieu. {Selected Messages Book 2 113.3 / Messages choisis vol. 2 130.2}

Tandis que cette nouvelle vie descend, tandis que l’ange d’Apocalypse 18 descend du ciel, que se passe-t-il ?

Mais des divisions surviendront dans l’église. Deux partis se développeront. Le blé et l’ivraie grandissent ensemble pour la moisson. {Ibid.}

L’œuvre deviendra plus profonde et plus sérieuse jusqu’à la fin du temps. {Selected Messages Book 2 114.1 / Messages choisis vol. 2 130.3}

Si vous êtes dans cette scène, cela deviendra plus profond et plus sérieux. Deux compagnies sont identifiables dans l’église.

Et tous ceux qui sont ouvriers avec Dieu combattront avec une grande ferveur pour la foi qui a été une fois donnée aux saints. Ils ne seront pas détournés du message présent, qui illumine déjà la terre de sa gloire. {Selected Messages Book 2 114.1 / Messages choisis vol. 2 130.3}

Sr. White a écrit cela à l’époque par rapport à cette compagnie qui a fini par être démise, parce qu’il y avait deux partis qui se développaient.

Une seule chose mérite que l’on se batte pour elle, la gloire de Dieu. Le seul rocher qui subsistera est le Rocher des siècles. La vérité telle qu’elle est en Jésus est le refuge en ces jours d’erreur. {Ibid.}

Les jours sont-ils plus faciles aujourd’hui que lorsque Sr. White a écrit cela ? Non, ils sont plus intenses. L’œuvre devient de plus en plus profonde. Dans l’église, « tant la séparation que l’unité seront vues dans nos rangs » (Testimonies for the Church Vol. 6, p. 400.3). Quand cela s’est déroulé, deux partis se sont développés, comme avec l’ancien Israël. L’ancien Israël, l’église de Dieu, s’était divisé en deux compagnies : les dix tribus, et les deux tribus. Les dix tribus sont devenus corrompues ; et les loyales, quoiqu’imparfaites, étaient les deux tribus. Quand Jésus est venu chez les Siens, que s’est-il passé ? Les Siens ne l’ont pas reçu. Mais qu’a-t-Il donné à ceux qui l’ont reçu ? Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. Il y avait une scission qui a finalement mené à une séparation finale entre les deux compagnies qui s’était développées. Cette description est une réalité prophétique qui nous conduit même jusqu’à notre temps, aujourd’hui.

De la même manière que la lumière et la vie des hommes fut rejetée par les autorités ecclésiastiques à l’époque de Christ, ainsi elle a été rejetée dans chaque génération successive. Encore et encore l’histoire du retrait de Christ de Judée a été répétée. Lorsque les Réformateurs prêchaient la parole de Dieu, ils n’avaient pas à l’idée de se séparer de l’église établie ; mais les chefs religieux ne voulaient pas tolérer la lumière, et ceux qui la portaient furent contraints de chercher une autre classe, qui désirait ardemment la vérité. De nos jours, il y en a peu parmi ceux qui prétendent suivre les Réformateurs, qui sont animés par leur esprit. Il y en a peu qui écoutent la voix de Dieu, et qui sont prêts à accepter la vérité quelle que soit l’apparence sous laquelle elle est présentée. Souvent, ceux qui marchent sur les traces des Réformateurs sont forcés de se détourner des églises qu’ils aiment afin de déclarer l’enseignement clair de la parole de Dieu. {Desire of Ages 232.2 / Jésus-Christ 214.2}

L’enseignement clair de la parole de Dieu, sans aucune interprétation requise, simplement comme elle se lit.

Et bien souvent, ceux qui sont à la recherche de la lumière sont par le même enseignement obligés de quitter l’église de leurs pères pour pouvoir y rendre obéissance. {Desire of Ages 232.2 / Jésus-Christ 214.2}

Les deux tribus et les dix tribus

Nous voyons les deux tribus et les dix tribus, et puis la séparation même d’avec ces deux tribus. Il y a eu une séparation d’une église qui était reconnue comme l’église de Dieu. Cela a eu lieu dans chaque génération successive. Comment est-ce que la prophétie révèle ces dernière mouvements, afin que nous puissions identifier l’expérience du lieu obscur, et voir où nous devrions être ? Nous voulons voir les derniers mouvements jusqu’à la génération suivante. En 1914, le mouvement, l’organisation dont nous sommes membres, a commencé, mais ces gens fidèles sont maintenant morts. Leurs enfants et les nouveaux convertis sont maintenant vivants. Qu’attendons-nous d’eux ?

Un remodelage de la cause

À mesure que les fondateurs, ceux qui possédaient le véritable esprit de réforme, rendent l’âme, leurs descendants s’avancent et « remodèlent la cause. » Tout en s’accrochant aveuglément au crédo de leurs pères et en refusant d’accepter toute vérité plus avancée que ce qu’ils avaient vu, les enfants des réformateurs s’écartent largement de leur exemple d’humilité, d’abnégation et de renoncement au monde. {Great Controversy 385.1 / Tragédie des siècles 415.2}

Que font-ils ? Ils s’écartent largement de ce en quoi leurs pères étaient très fidèles.

Ainsi « la première simplicité disparaît. » Un déluge païen se répandant dans l’église, entraine « avec lui ses coutumes, ses pratiques, et ses idoles. » {Ibid.}

Qu’arrive-t-il à la génération suivante ? Sont-ils maintenant fidèles ? Que s’est-il passé ? Sont-ils aussi fidèles que ceux qui sont morts pour leur foi ? Sont-ils si rigoureusement obéissants à toutes les voies de Dieu qu’ils seraient prêts à en subir la mort ? Ils peuvent à peine se maintenir à la surface sous la pression des pairs ; ils cèdent aux voies du monde. Voilà la génération suivante. Cela a eu lieu dans l’église adventiste. C’est la réalité. Quand nous examinons cela, quand nous voyons la prophétie et le remodelage de la cause au sein de l’organisation, que feront les fidèles dans l’organisation de Dieu de cette nouvelle génération ; au sein de l’organisation de Dieu qui a été lancée par les gens fidèles au temps de la Première Guerre mondiale ? Qui est l’église ? Qu’avons-nous lu ? Les âmes fidèles, les gens qui sont fidèles aux origines pures de l’église fidèle de Dieu.

Je vis une compagnie qui se tenait bien gardée et ferme, n’encourageant en rien ceux qui voulaient troubler la foi établie du corps. Dieu les regardait avec approbation. On me montra trois étapes : les messages du premier, du deuxième et du troisième ange. Mon ange accompagnateur me dit : « Malheur à celui qui déplacera un bloc ou remuera une cheville de ces messages. La vraie compréhension de ces messages est d’une importance vitale. Le destin des âmes repose sur la manière dont ils sont reçus. » {Early Writings / Premiers écrits 258.3}

Dans l’église de Dieu, il y a deux compagnies ensembles dans la même organisation. Nous examinons le détail prophétique de l’église dans les derniers jours.

L’église de Christ sur la terre sera imparfaite, mais Dieu ne détruit pas Son église à cause de son imperfection. … Il y a deux influences opposées qui sont continuellement exercées sur les membres de l’église. L’une des influences œuvre pour la purification de l’église, et l’autre pour la corruption du peuple de Dieu. {Testimonies to Ministers 46.1}

L’église de Dieu est imparfaite. Au sein de Son église, il y a des influences corruptrices, des gens qui sont la nouvelle génération et qui font rentrer le déluge mondain. C’est ce à quoi on doit s’attendre dans l’église de Dieu. Et avec eux il y a aussi les fidèles qui ne transigent pas. Ils sont tous ensemble dans une organisation. « L’une des influences œuvre pour la purification de l’église, et l’autre pour la corruption du peuple de Dieu.»

L’Église militante n’est pas l’Église triomphante

Dieu n’a-t-Il pas d’église vivante ? Il a une église, mais c’est l’église militante, ce n’est pas l’église triomphante. Nous regrettons qu’il y ait des membres défaillants, qu’il y ait de l’ivraie au milieu du blé. {Testimonies to Ministers 45.1}

C’est l’église militante, pas l’église triomphante. Nous voulons voir la prophétie révéler les deux églises.

La vie de Christ était une vie chargée d’un message divin de l’amour de Dieu, et Il désirait intensément transmettre cet amour à d’autres dans une riche mesure. La compassion rayonnait de Son visage, et Son comportement était caractérisé par la grâce, l’humilité, la vérité et l’amour. Tout membre de Son église militante doit manifester les mêmes qualités s’il veut se joindre à l’église triomphante. {Fundamentals of Christian Education 179.3}

Qu’est-ce que cela veut dire ? Bien que l’église militante ne soit pas l’église triomphante, les membres de l’église militante doivent embrasser la vraie manifestation de l’amour de Jésus Christ. La petite compagnie qui se trouve au sein de cette église militante, de même que les autres qui s’y trouvent, doivent tous apprendre à être comme Lui, et ensuite ils peuvent se joindre à l’église triomphante.

Une autre séparation

Cela suggère-t-il une autre séparation ? Suivez cela très attentivement. Qui est l’église militante ? Ce sont ceux qui proclame le message d’Apocalypse 18:1-3, les fidèles ; et il y a aussi ceux qui sont dans l’église mais qui n’en tirent pas vraiment d’avantage, mais ils y sont quand même. Ils interagissent tous ensemble. Ils font partie du mouvement d’Apocalypse 18. Quel est le mouvement vers le triomphe ? Quel est le mouvement au sein de l’église, qui purifie les gens en elle ? N’est-ce pas l’effusion du Saint-Esprit ?

Il y en a beaucoup qui ont, dans une large mesure, négligé de recevoir la première pluie. Ils n’ont pas obtenu tous les avantages que Dieu a ainsi mis à leur disposition. Ils s’attendent à ce que le manque soit compensé par la pluie de l’arrière-saison. {Testimonies to Ministers 507.1}

Elle parle aux gens dans l’église militante.

Quand la profusion de grâce sera accordée, ils ont l’intention d’ouvrir leurs cœurs pour la recevoir. Ils commettent une très grave erreur. L’œuvre que Dieu a commencé dans le cœur humain en donnant Sa lumière et Sa connaissance, doit progresser sans cesse. Chaque individu doit réaliser son propre besoin. Le cœur doit être vidé de toute souillure et purifié pour la présence intérieure de l’Esprit. C’était par la confession et le renoncement du péché, par une prière fervente et par la consécration d’eux-mêmes à Dieu, que les premiers disciples s’étaient préparés pour l’effusion du Saint-Esprit au Jour de la Pentecôte. C’est la même œuvre, seulement dans une plus grande mesure, qui doit maintenant être accomplie. … Seuls ceux qui vivent à la hauteur de la lumière qu’ils ont recevront une plus grande lumière. À moins que nous avancions chaque jour dans l’exemplification des vertus chrétiennes actives, nous ne reconnaitrons pas les manifestations du Saint-Esprit dans la pluie de l’arrière-saison. Il se peut qu’elle tombe sur des cœurs tout autour de nous, mais que nous ne la discernions et ne la recevions pas. {Ibid.}

Qu’est-ce que fait l’église, les membres fidèles au sein de l’organisation ? Ils avancent, ils sont purifiés, ils deviennent de plus en plus comme Jésus. Sr. White écrit :

Espérons-nous voir l’église entière se réveiller ? Ce temps ne viendra jamais. {Selected Messages Book 1 122.1 / Messages choisis vol. 1 142.1}

Alors que va-t-il se passer ? Si les fidèles au sein de l’organisation reçoivent et embrassent l’effusion de la pluie de l’arrière-saison, mais que les autres ne peuvent pas la voir, quelle est la conséquence ?

La pluie de l’arrière-saison

Ceux qui refusent d’être taillés par les prophètes, qui ne purifient pas leurs âmes en obéissant à toute la vérité, et qui sont [toutefois] prêts à croire que leur condition est bien meilleure que ce qu’elle n’est réellement, arriveront au temps de la chute des plaies, et verront alors qu’ils avaient besoin d’être taillés et équarris pour l’édifice. Mais il n’y aura alors plus de temps pour le faire, et aucun Médiateur pour plaider leur cause devant le Père. Avant ce temps-là, cette déclaration affreusement solennelle aura été prononcée : « Celui qui est injuste, qu’il soit injuste encore ; et celui qui est souillé, qu’il se souille encore ; et celui qui est juste, qu’il soit juste encore ; et celui qui est saint, qu’il soit saint encore. » J’ai vu que nul ne pouvait prendre part au « rafraichissement » à moins qu’il n’obtienne [auparavant] la victoire sur chaque défaut, sur l’orgueil, l’égoïsme, l’amour du monde, et sur chaque parole et action mauvaises. Nous devrions donc nous approcher de plus en plus du Seigneur et chercher avec ferveur cette préparation qui est nécessaire pour nous rendre capables de subsister dans la bataille, au jour du Seigneur. Que tous se souviennent de ceci, Dieu est saint, et seuls des êtres saints peuvent jamais demeurer en Sa présence. {Early Writings 71.2 / Premiers écrits 71.1, 2}

Qui est-ce qui ne recevra pas le rafraichissement ? Qui est-ce qui ne recevra pas la pluie de l’arrière-saison ? Ceux qui n’ont pas obtenu la victoire. Les gens qui reçoivent la pluie de l’arrière-saison ont une expérience triomphante. Ils constituent l’église triomphante au sein de l’organisation. La compagnie au sujet de laquelle nous avons lu dans le Cantique des cantiques est décrite davantage ici dans son détail prophétique pour les derniers jours, le détail du peuple fidèle de Dieu, de l’église triomphante qui se trouve au sein de l’église militante de Dieu :

Mon attention fut alors dirigée vers la compagnie que j’avais vu, qui était fortement ébranlée. {Testimonies for the Church Vol. 1 181.3}

Est-ce ce que vous ressentez ? Sommes-nous fortement ébranlés ?

On me montra ceux que j’avais vus auparavant pleurant et priant avec angoisse d’esprit. La compagnie d’anges gardiens autour d’eux avait été doublée, et ils étaient revêtus d’une armure de leur tête à leurs pieds. … Ils avaient obtenu la victoire, et cela invoquait en eux la plus profonde gratitude et une joie sainte et sacrée. {Ibid.}

Que s’est-il passé ensuite ?

J’entendis ceux qui étaient revêtus de l’armure déclarer la vérité avec une grande puissance. Elle eut un effet. Je vis ceux qui avaient été liés ; certaines femmes avaient été liées par leurs maris, et certains enfants avaient été liés par leurs parents. Les honnêtes qui avaient été détenus ou empêchés d’entendre la vérité, la saisissaient maintenant avec empressement. Toute crainte de leurs parents avait disparu. La vérité seule était exaltée pour eux. Elle était plus chère et plus précieuse que la vie. Ils avaient eu faim et soif de vérité. Je demandai ce qui avait produit ce grand changement. Un ange répondit : « C’est la pluie de l’arrière-saison, le rafraîchissement de devant la présence du Seigneur, le grand cri du troisième ange. » {Testimonies for the Church Vol. 1 182.2}

C’est ici une autre description prophétique d’Apocalypse 18:4. Qui étaient ces gens ? C’était les gens victorieux qui avaient reçu la pluie de l’arrière-saison. Ils sont allés de l’avant, et alors qu’ils sont devenus victorieux, il y a eu à la fois la séparation et l’unité dans l’église.

Le grand cri

Voilà l’étape suivante dans la prophétie :

Apocalypse 18:4 Et j’entendis une autre voix du ciel, disant : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés, et que vous ne receviez pas de ses plaies ;

C’est le grand cri. Par qui est-il donné ? Par ceux qui reçoivent la pluie de l’arrière-saison. C’est le détail prophétique d’une autre voix du ciel. Ce n’est pas un autre mouvement. Le mouvement, c’était l’ange d’Apocalypse 18. Mais que lisons-nous ? Lié au message de cet ange, il y a une voix qui arrive.

Au temps désigné dans cette prophétie, il est dit de Babylone : « Ses péchés sont montés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. » Apocalypse 18:5. Elle a comblée la mesure de sa culpabilité, et la destruction est sur le point de tomber sur elle. Mais Dieu a encore un peuple dans Babylone, et avant que Ses jugements ne soit infligés, ces fidèles doivent être appelés à sortir, afin qu’ils ne participent pas à ses péchés et qu’ils ne reçoivent pas de ses plaies. D’où le mouvement symbolisé par l’ange qui descends du ciel, qui illumine la terre de sa gloire, qui crie puissamment d’une voix forte, et déclare les péchés de Babylone. Lié à son message, l’appel retentit : « Sortez du milieu d’elle, mon peuple. » Ces proclamations, en se joignant au message du troisième ange, constituent le dernier avertissement donné aux habitants de la terre. {Great Controversy 604.1 / Tragédie des siècles 656.1}

D’après cette prophétie, qui est-ce qui donne ce grand cri ? Les fidèles qui ont obtenu la victoire. Comment seront-ils traités par leurs frères ? Comment est-ce que leurs frères les conseilleront dans l’église militante ?

Le baptême de l’Esprit Saint comme au jour de la Pentecôte, mènera à un réveil de la vraie religion et à l’accomplissement de nombreuses œuvres merveilleuses. {Selected Messages Book 2 57.1 / Messages choisis vol. 2 65.2}

L’église militante en est maintenant à sa seconde génération, et un déluge mondain est rentré dans l’église, donc la vraie religion est à nouveau renforcée.

Des intelligences célestes viendront parmi nous, et des hommes parleront étant poussés par le Saint-Esprit de Dieu. Mais si le Seigneur œuvrait sur les hommes comme Il le fit pendant et après le jour de la Pentecôte, un grand nombre de ceux qui professent maintenant croire à la vérité en saurait si peu de l’opération du Saint-Esprit qu’ils s’écrieraient : « Méfiez-vous du fanatisme ! » Ils diraient de ceux qui sont remplis de l’Esprit : « Ces hommes sont pleins de vin doux. »{Ibid.}

C’est comme cela que l’église militante traitera l’église triomphante en son sein.

Quand des âmes languissent après Christ, et cherchent à devenir unes avec Lui, ceux qui sont satisfaits de la forme de la piété, s’exclament alors : « Faites attention, n’allez pas dans les extrêmes. » Quand les anges du ciel viennent parmi nous, et œuvrent au travers d’agents humains, il y aura des conversions sincères et réelles, similaires aux conversions qui eurent lieu après le jour de la Pentecôte. {Selected Messages Book 2 57.2 / Messages choisis vol. 2 65.3}

Maintenant, mes frères, faites attention à ne pas vous lancer dans l’excitation humaine, et n’essayez pas d’en créer. Mais bien que nous devrions faire attention de ne pas nous lancer dans l’excitation humaine, nous ne devrions pas être parmi ceux qui soulèveront des questions et chériront des doutes sur l’œuvre de l’Esprit de Dieu ; car il y aura ceux qui douteront et critiqueront quand l’Esprit de Dieu prend possession d’hommes et de femmes, parce que leurs propres cœurs ne sont pas touchés, et qu’ils sont froids et impassibles. {Selected Messages Book 2 57.3 / Messages choisis vol. 2 66.1}

L’opposition

Que se passe-t-il dans l’église militante ? Des cœurs froids et impassibles chercheront à s’opposer à ceux qui sont enflammés sous la puissance de la pluie de l’arrière-saison. Que dit Jésus ?

L’opposition dont Christ a fait l’objet, venait de Sa propre nation, laquelle aurait été grandement bénie s’ils l’avaient accepté. De la même manière, l’église du reste fait l’objet de l’opposition de ceux qui prétendent être leurs frères. {Review & Herald, 28 août 1883, par. 13}

L’église du reste – les gens qui reçoivent le Saint-Esprit et qui vont de l’avant avec puissance – ils sont ridiculisés, et on s’oppose à eux. Comme il est dit dans Matthieu 24, comment est-ce que le fidèle serviteur qui donne la nourriture au temps convenable sera traité par celui qui dit dans son cœur : « Mon Seigneur tarde à venir » ? Le serviteur infidèle le frappera (voir Jér. 18:18).

Il y a une répétition de la réalité exprimée dans Desire of Ages, p. 232.2 (Jésus-Christ, p. 214.2). Dans chaque génération successive, on s’est opposé à Jésus. On s’est opposé à Lui dans la Première Guerre mondiale. Et la génération suivante, venant après ceux qui étaient des réformateurs, c’est l’église militante qui s’opposera également à ses frères. Ce comportement récurrent de Christ étant à nouveau mis à la porte de Son église, est réitéré ici :

Le Seigneur Jésus aura toujours un peuple choisi pour le servir. Quand le peuple juif rejeta Christ, le Prince de vie, Il leur retira le royaume de Dieu et le donna aux Gentils. Dieu continuera de fonctionner sur ce principe avec chaque branche de Son œuvre. Quand une église se montre infidèle à la parole du Seigneur, quelle que soit leur position, aussi élevée et sacrée que puisse être leur vocation, le Seigneur ne peut plus travailler avec eux. D’autres sont alors choisis pour assumer des responsabilités importantes. Mais si ceux-ci, à leur tour, ne purifient pas leurs vies de chaque mauvaise action, s’ils n’établissent pas des principes purs et saints dans toutes leurs frontières, alors le Seigneur les affligera et les humiliera sérieusement, et à moins qu’ils ne se repentent, Il les retirera de leur place et fera d’eux un objet d’opprobre. . . . {Upward Look 131.3}

Qu’est-ce que cela veut dire ? S’ils s’opposent à l’œuvre du Saint-Esprit dans la pluie de l’arrière-saison parmi les fidèles de Dieu, les gens victorieux, ils feront la même chose que les Juifs ont faite à Christ, et Dieu les retirera également. Est-ce que c’est prophétique ? Souvenez-vous des deux maisons d’Israël – les dix tribus, et les deux tribus – Benjamin et Juda. L’église fidèle avait été séparée de la compagnie infidèle.

Ésaïe 8:13 Sanctifiez le SEIGNEUR des armées, lui-même ; et [que] lui [soit] votre crainte, et [que] lui [soit] votre frayeur. 14 Et il [vous] sera pour sanctuaire, mais pour une pierre d’achoppement et un rocher de scandale …

À qui ?

Ésaïe 8:14 … aux deux maisons d’Israël, pour un piège et un filet aux habitants de Jérusalem. 15 Et plusieurs d’entre eux trébucheront, et tomberont, et se briseront, et seront enlacés, et seront pris. 16 Lie le témoignage, scelle la loi parmi mes disciples.

Comment est-ce que la prophétie révèle les deux maisons d’Israël ? Dans la période de Laodicée. Voilà la prophétie pour la dernière église. À qui Jésus parle-t-Il ?

Apocalypse 3:14 Et à l’ange de l’église des Laodicéens, écris :

Il parle à l’ange de l’église de Laodicée, au messager, au ministère de cette église.

Apocalypse 3:14 … Voici les choses que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu ; 15 Je connais tes œuvres, que tu n’es ni froid ni bouillant ; ô si tu étais froid, ou bouillant ! 16 Ainsi, parce que tu es tiède, et ni froid, ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. 17 Parce que tu dis : Je suis riche, et enrichi de biens, et [je] n’ai besoin de rien ; et tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle, et nu.

Vers qui se tourne-t-Il après qu’Il leur ai demandé de se repentir et qu’ils ne le font pas ? Vers l’église ? Non. Vers le « quelqu’un ». Toc, toc.

Apocalypse 3:20 Voici, je me tiens à la porte, et je frappe ; si quelqu’un entend ma voix, et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi.

Les fidèles

Voici les fidèles au sein de l’église de Dieu, ceux qui Lui ouvrent la porte. Quand ils Lui ouvrent la porte, Il soupe avec eux, et Il communie avec eux pour les élever et les amener à être en harmonie avec chaque norme de la vérité. Cette compagnie est finalement remplacée par celle du verset 21 – une autre. Voilà donc les deux maisons : L’église/ministère – et le quelqu’un. Et hors de ces deux-là doit ressortir celle-ci:

Apocalypse 3:21 Celui qui vaincra, je lui donnerai de s’asseoir avec moi sur mon trône, comme moi aussi j’ai vaincu, et je suis assis avec mon Père sur son trône.

C’est une autre compagnie – l’église triomphante. C’est répété ici :

Apocalypse 12:17 Et le dragon fut irrité contre la femme, et s’en alla faire la guerre …

Contre qui ? Contre la postérité ? La postérité de la femme dans le temps d’Israël, c’était les tribus de Juda et de Benjamin ; et après cela, il y aurait le reste qui en sortirait.

Apocalypse 12:17 Et le dragon fut irrité contre la femme, et s’en alla faire la guerre contre le reste de sa postérité, [ceux] qui gardent les commandements de Dieu, et [qui] ont le témoignage de Jésus Christ.

La femme, la postérité, et le reste. Dans Apocalypse 18:1-3, le mouvement est la postérité du troisième ange ; puis vient la voix du ciel, le reste de sa postérité. Les dix tribus, les deux tribus, et les disciples. C’est la même révélation prophétique. Cela s’est répété dans chaque génération successive. Où sommes-nous aujourd’hui ?

Nous sommes encore membres de l’église militante. Ceux qui seront fidèles et vaincront dans la préparation à la réception de la pleine effusion du Saint-Esprit, et qui l’embrassent et la proclame, auront à essuyer l’opposition de l’église militante, afin de faire partie de l’église triomphante ; et alors Jésus peut venir. Il n’y aura pas besoin d’un autre mouvement, parce que l’église triomphante a fait partie du mouvement de l’ange d’Apocalypse 18. Ceci est l’appel final à sortir, et il est donné par l’église fidèle et triomphante. Quand cette église se lève dans sa représentation vivante, et qu’elle répond à l’appel : « Lève-toi, brille ; car ta lumière est venue ; la gloire du Seigneur paraîtra sur toi, et les gens de Babylone afflueront à toi » ; ce sera alors l’apothéose. Plus d’organisation d’église après cela. Les églises qui ont été des organisations, Israël, Juda, sont décrites dans Amos :

Amos 5:1 Écoutez cette parole, cette lamentation que je prononce contre vous, ô maison d’Israël. 2 La vierge d’Israël est tombée ;

L’église qui était une vierge, mais qui a vu arriver sa seconde génération, est maintenant tombée.

Amos 5:2 … elle ne se relèvera plus ; elle est abandonnée sur sa terre, [il n’y a] personne pour la relever. 3 Car ainsi dit le Seigneur DIEU : La ville qui sortait [avec] mille, en laissera cent [de reste], et celle qui sortait [avec] cent, en laissera dix [de reste], pour la maison d’Israël.

Il y a bien plus que nous pouvons élargir sur tout cela, et ce sera l’objet de ce séminaire ; ce sera un élargissement complet des quelques détails qui ont été présentés ici. Voilà la parole de Dieu, l’identification de la prophétie. Elle brille dans un lieu obscur afin que je puisse m’examiner et ouvrir mon cœur au Seigneur Jésus Christ, et décider que, en tant que membre de l’église militante, je finirai par me joindre à l’église triomphante.

Amen.

Publié le 29/01/2015, dans Une lumière dans un lieu obscur, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s