Archives du blog

Êtes-vous en train d’être marqués par la bête ?

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Lecture biblique : 1 Jean 5:2 À ceci nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous gardons ses commandements. 3 Car c’est ici l’amour de Dieu, que nous gardions ses commandements ; et ses commandements ne sont point pénibles. 4 Car tout ce qui est né de Dieu, est victorieux du monde ; et c’est ici la victoire qui est victorieuse du monde, [savoir], notre foi. 5 Qui est celui qui est victorieux du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?

Il y en a beaucoup qui croient que lorsque la marque de la bête d’Apocalypse 13 est appliquée, c’est à ce moment-là que nous serons mis à l’épreuve par la marque de la bête. Mais êtes-vous aujourd’hui en train d’être marqués par la bête ?
Lire la suite

27. La science de la prière

Le sanctuaire : étude 27

Par John Thiel (étude en anglais)

Le lieu d’enregistrement de tout ce qui a lieu sur cette planète se trouve à l’autel dans le sanctuaire céleste, là où sont les anges avec tous leurs yeux, là où sont les roues à l’intérieur des roues. La voix de prière y est enregistrée de telle sorte que sous l’autel même les voix de ceux qui ont été tués pour leur foi pendant le Moyen-Âge crient : « Jusqu’à quand, ô Seigneur ? » C’est enregistré là. Ce lieu est l’équivalent de l’autel des parfums du sanctuaire terrestre. L’encens, les prières des saints, monte devant le Père. Depuis Son ascension au ciel, Jésus y a été présent comme notre Prêtre, offrant les prières des saints. Maintenant, depuis les jours du début du jugement en 1844, Il est dans le lieu très saint, et Il y offre l’encens, les prières des saints. Dans notre étude maintenant, nous voulons comprendre cette image.

On me montra le peuple de Dieu, et je les vis extrêmement ébranlés. Certains, avec une foi forte et des cris d’agonie, imploraient Dieu. Leurs visages étaient pâles, et marqués d’une anxiété profonde, exprimant leur lutte intérieure. Une fermeté et un grand sérieux étaient exprimés sur leurs visages, tandis que de grosses gouttes de sueur tombaient de leurs fronts. De temps à autre, leurs visages était illuminés des marques de l’approbation de Dieu, puis, de nouveau le même regard solennel, sérieux et anxieux venait reposer sur eux. {Testimonies for the Church Vol. 1 179.3}
Lire la suite