Archives du blog

3. Dieu le Père

Le premier ange : étude 3

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans cette série nous avons déjà déterminé que les anges sont les messagers de Dieu qui communiquent à l’humanité. L’humanité prend alors le rôle de ces messagers et proclame le message des trois anges à travers la parole de Dieu. La deuxième étude était la révélation du Dieu que le message du premier ange proclame que nous devons adorer.

Apocalypse 14:7 Disant d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources des eaux.

Lire la suite

4. La sainteté de Dieu

Le premier ange : étude 4

Par John Thiel (étude en anglais)

Cette étude va explorer ce que cela signifie vraiment de craindre Dieu et Lui donner la gloire car l’heure de Son jugement est venue. L’heure de Son jugement comprends à la fois Dieu nous jugeant ainsi que Dieu Lui-même étant jugé. Car si c’est la justice de Dieu qui œuvre en nous pour transformer le caractère et créer un peuple zélé pour les bonnes œuvres, c’est alors la justice de Dieu en nous et le résultat de cette justice qui sera soumis au jugement.

Comment Dieu prend-il un être humain pécheur et le forme-t-il dans la justice ? Lire la suite

8. La chute de l’homme

Le premier ange : étude 8

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans cette étude, nous examinerons la communion qui existait au début entre Dieu et l’homme en Éden. Dieu créa l’homme droit, sans penchant pour le mal, et aussi longtemps que l’homme restait fidèle à la loi divine, sa conception de l’amour incommensurable de Dieu envers lui ne pouvait que s’approfondir et grandir. Mais quand Adam a transgressé la loi de Dieu, l’homme est devenu infecté par un penchant pour le mal dans son esprit, que, sans être aidé, il est incapable de surmonter. Alors que tous auraient dû être perdus par le péché, Dieu, dans Son amour divin et Sa prévoyance a conçu un plan de salut, avant même la fondation du monde, pour nous atteindre et nous sauver.

À travers l’appréciation que c’est nous qui avons été séparés de Dieu par le péché, l’inimitié et la crainte de Dieu qui est naturellement ancrée dans notre esprit charnel est comprise à sa juste lumière. L’antidote à notre façon de penser humaine déchue ne peut être reçue que par le grand Médecin céleste. Il sacrifia la vie de Son fils pour nous racheter, afin que par l’exercice mental de ce programme de rédemption nous puissions commencer l’œuvre de guérison de l’esprit et de notre réconciliation à Dieu. Lire la suite