C’est ici la patience des saints

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Lecture biblique : Hébreux 10:36 Car vous avez besoin de patience, afin qu’après avoir fait la volonté de Dieu, vous receviez la promesse. 37 Car encore un peu de temps, et celui qui doit venir, viendra, et il ne tardera point.

Nous nous préparons pour notre entrée dans la Canaan céleste, et nous examinons maintenant une préparation que de nombreuses personnes ne semblent pas prendre en compte. Celle-ci est écrite dans Apocalypse 14:12-14. Nous voyons ici un peuple qui existera juste avant la venue de Jésus :

Apocalypse 14:12 C’est ici la patience des saints; [ce sont] ici ceux qui gardent les commandements de Dieu, et la foi de Jésus. 13 Et j’entendis une voix du ciel me disant : Écris : Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur ; Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs labeurs, et leurs œuvres les suivent. 14 Et je regardai, et voici, une nuée blanche, et sur la nuée [quelqu’un] assis, semblable au Fils de l’homme, ayant sur sa tête une couronne d’or, et en sa main une faucille tranchante.

Le verset 14 c’est la venue de Jésus, et juste avant cela c’est la patience des saints, ceux qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. Pour se tenir là et être un tel peuple, la patience a-t-elle quelque chose à voir avec la préparation nécessaire pour faire partie de ce peuple ? Dois-je me préparer dans le domaine de la patience ? Quels sont les seuls qui ont le droit d’entrer dans la Terre Promise ?

Ceux qui ont le droit d’entrer

Apocalypse 22:14 Heureux ceux qui font ses commandements, afin qu’ils aient droit à l’arbre de vie, et qu’ils entrent par les portes dans la cité. 15 Car dehors [sont] les chiens, les magiciens, les fornicateurs, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge.

Pour avoir le droit d’y entrer, nous avons besoin de faire partie du peuple d’Apoc. 14:12. Nous avons besoin d’être un peuple qui fait et qui garde Ses commandements, afin de pouvoir avoir le droit d’y entrer.

Apocalypse 21:27 Et il n’y entrera aucune chose qui souille, ni [personne] qui s’adonne à l’abomination ou au mensonge, mais [seulement] ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’Agneau.

Les seuls qui ont le droit d’y entrer sont ceux qui ne souilleront pas ce lieu. C’est pourquoi, comme dans l’histoire des enfants d’Israël, alors qu’ils se tenaient sur la rive et qu’ils s’apprêtaient à traverser le Jourdain, ils devaient se sanctifier. Pour nous sanctifier nous avons besoin d’avoir de la patience, afin que nous puissions être sanctifiés et sans péché. Pour avoir une vie qui n’est pas souillée et qui ne souille pas, la patience est nécessaire.

Jacques 1:2 Mes frères, estimez cela comme [le sujet] d’une parfaite joie quand vous tombez dans diverses tentations. 3 Sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. 4 Mais que la patience ait [son] œuvre parfaite, afin que vous soyez parfaits et entiers, ne manquant de rien.

Est-ce que nous lisons ici un message de perfection ? Être parfaits et entiers, ne manquant de rien, acquérir cela afin que nous puissions avoir le droit d’entrer dans la Canaan céleste, cela nécessite que la patience ait son œuvre parfaite. Le développement de la patience est lié à l’épreuve de votre foi, laquelle produit la patience. Ce mot « entier » est un mot très large dans sa signification ; il n’y a rien qu’il n’ait pas accompli. Être parfaits et entiers, ne manquant de rien, c’est un objectif que vous et moi devons poursuivre afin d’être capables d’entrer dans la Canaan céleste.

Matthieu 5:48 Soyez donc parfaits, comme votre Père qui est au ciel est parfait.

Être parfaits comme notre Père dans le ciel est parfait. Être parfait, cela veut dire être prêt à avoir le droit d’entrer dans la Canaan céleste.

Quand Dieu donna Son Fils au monde, Il permit [ainsi] aux hommes et aux femmes de devenir parfaits par l’emploi de toutes les capacités de leur être à la gloire de Dieu. En Christ, Il leur donna les richesses de Sa grâce et une connaissance de Sa volonté. À mesure qu’ils se videraient d’eux-mêmes et qu’ils apprendraient à marcher dans l’humilité, en dépendant de Ses conseils, les hommes deviendraient capables d’accomplir le dessein élevé de Dieu pour eux. {God’s Amazing Grace 230.2}

Il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle, parce qu’à travers Jésus il est maintenant possible pour les hommes et les femmes d’être rendus parfaits. Une application active et patiente est nécessaire, il doit y avoir une absorption patiente des choses que Dieu est prêt à nous donner par Jésus Christ, la patience. Dieu nous rendra selon nos œuvres :

Romains 2:6 Qui rendra à chacun selon ses œuvres ; 7 [Savoir] la vie éternelle à ceux qui, par [leur] persévérance dans les bonnes œuvres, cherchent la gloire, l’honneur et immortalité ;

Dieu donnera la vie éternelle à qui ? À ceux qui par leur persévérance dans les bonnes œuvres cherchent à entrer dans cette gloire. La persévérance. C’est un mot très important. Nous pouvons tous bien démarrer, n’est-ce pas ? Nous sommes absolument transportés par l’amour de Dieu et nous fonçons, mais ensuite nous commençons à nous épuiser. Nous sommes appelés à persévérer dans notre effort pour poursuivre ce que nous avons commencé à poursuivre. Cela nécessite une patience telle que celle qui est décrite ici :

Les torts ne peuvent être redressés, les réformes dans le caractère ne peuvent être accomplies par quelques faibles efforts occasionnels. La sanctification est l’œuvre, non pas d’un jour ou d’une année, mais de toute une vie. {Testimonies for the Church Vol. 8 312.5}

Il doit y avoir une persévérance.

La lutte [à soutenir] pour [obtenir] la victoire sur soi-même, la sainteté et le ciel, est une lutte de toute une vie. {Ibid.}

La preuve la plus solide que c’est [bien] d’un état supérieur que l’homme est déchu, est le fait que cela coûte si cher de revenir. {Ibid. 313.1}

Cela a coûté tout à Jésus. Et pour moi ? Est-ce que cela ne me coûte rien ?

Le chemin du retour ne peut être gagné que par des combats difficiles, petit à petit, à chaque heure. Par un acte momentané de la volonté, un homme peut se placer sous la puissance du mal ; mais cela demande plus qu’un [simple] acte momentané de la volonté pour briser ces chaînes et parvenir à une vie plus élevée [et] plus sainte. Le dessein peut être formé, l’œuvre commencée, mais son accomplissement nécessitera des efforts, du temps, de la persévérance, de la patience et des sacrifices. {Ibid.}

Quelle est votre mesure de patience ? Est-ce que vous vous fatiguez facilement et vous dites : « Je ne peux plus » ? Est-ce que je perds patience ? Alors dans ce cas j’ai besoin de comprendre cette activité, afin que je ne fatigue pas et que je ne devienne pas impatient avec moi-même ou avec les autres. C’est le ministère des serviteurs de Dieu de nous exhorter à rechercher cela. L’apôtre dit :

Hébreux 6:11 Or, nous désirons que chacun de vous montre jusqu’à la fin la même ardeur pour la pleine assurance de l’espérance ; 12 Afin que vous ne deveniez pas paresseux, mais que vous imitiez ceux qui, par la foi et la patience, héritent des promesses.

« Nous désirons que chacun de vous montre de l’ardeur, parce que votre application ardente à l’espérance que nous attendons, celle d’entrer dans la Terre Promise, doit continuer jusqu’à la fin. » Nous ne devons pas devenir paresseux, mais nous devons imiter ceux qui, par la foi et la patience, héritent des promesses. Donc il y a bel et bien des gens qui font cela. Les voilà, c’est ici la patience des saints. C’est votre choix qui décidera, ou non, si vous allez préparer votre patience pour faire partie de ces gens-là. Voilà l’exhortation du ministère. De quoi avons-nous besoin ?

Hébreux 10:36 Car vous avez besoin de patience, afin qu’après avoir fait la volonté de Dieu, vous receviez la promesse. 37 Car encore un peu de temps, et celui qui doit venir, viendra, et il ne tardera point.

La promesse c’est que nous allons traverser le fleuve lorsque Jésus vient. Nous avons besoin de patience afin qu’après avoir fait la volonté de Dieu, en nous tournant vers Lui, nous puissions continuer de le faire, afin d’avoir le droit d’entrer dans la Terre Promise. Ne perdez pas espoir. Préparez-vous en développant votre patience.

Romains 8:24 Car nous sommes sauvés en espérance ; mais l’espérance que l’on voit n’est point espérance ; car ce qu’un homme voit, pourquoi l’espère-t-il encore ? 25 Mais si nous espérons ce que nous ne voyons point, [alors] nous l’attendons avec patience.

J’espère être parfait. J’espère être pur et sanctifié. J’espère être en mesure d’entrer dans la Terre Promise, mais je ne peux pas encore le voir. Je ne peux pas encore voir que je suis parfait, mais je vais patiemment persévérer. Je vais patiemment tendre la main et persévérer. Nous allons nous engager activement dans un combat progressif pour vaincre les choses qui veulent l’emporter sur nous.

Explorons le fait que la patience est une activité engagée pour me préparer à entrer, et que je dois me préparer en me livrant à une préparation de patience. J’ai besoin de la cultiver. C’est là que Jésus est notre réponse. Il déclenche nos pensées par Ses paroles d’Apocalypse chap. 3.

Le peuple de Philadelphie

Voilà l’église qui entre lorsqu’Il dit : J’ai mis devant toi une porte ouverte, l’entrée dans le lieu très saint du sanctuaire céleste. Jésus dit : Vous, vous avez besoin de garder quelque chose :

Apocalypse 3:10 Parce que tu as gardé la parole de ma patience, moi aussi je te garderai de l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver ceux qui habitent sur la terre. 11 Voici, je viens bientôt ; tiens ferme ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne.

Voilà ce qui devrait déclencher votre pensée. Je dois avoir de la patience ? « Tu as gardé la parole de Ma patience. » Quelle est, en substance, « la parole de Sa patience » ? Qu’est-ce que c’est ? Quand Jésus présente Sa parole, quand Il a commencé à prêcher, c’était la parole de Sa patience. Jésus commençait ici la parole de Sa patience :

Matthieu 4:23 Et Jésus allait par toute la Galilée, enseignant dans leurs synagogues, prêchant l’évangile du royaume, et guérissant toutes sortes de maladies, et toutes sortes de langueurs parmi le peuple.

Que prêchait-Il ? Il prêchait l’évangile de Son royaume, le royaume de la grâce, le royaume de Ses activités salvatrices. C’est cela que nous devons garder – la parole de Sa patience. C’est là qu’est la réponse. Dans le passage suivant d’Apocalypse, vous voyez en fait la relation entre

L’évangile et la patience

Les épreuves produisent la patience.

Apocalypse 1:9 Moi Jean, qui suis aussi votre frère et votre compagnon dans la tribulation, et dans le royaume, et la patience de Jésus Christ, j’étais dans l’île appelée Patmos, pour la parole de Dieu, et pour le témoignage de Jésus-Christ.

L’évangile du royaume, la patience de Jésus Christ – c’est dans cela que Jean est un compagnon avec nous. L’évangile = la parole de Sa patience. Sans l’évangile, sans la parole de Sa patience, Sa venue se révèlerait une terrible catastrophe. Si nous n’avons pas la parole de Sa patience qui opère à l’intérieur de nous, la venue de Jésus ne sera rien à désirer.

2 Thessaloniciens 1:7 Et à vous qui êtes affligés, reposez-vous avec nous, lorsque le Seigneur Jésus sera révélé du ciel avec les anges de sa puissance, 8 Dans un feu flamboyant, exerçant la vengeance contre ceux qui ne connaissent point Dieu, et qui n’obéissent point à l’évangile de notre Seigneur Jésus-Christ ;

L’évangile doit être obéi, c’est la parole de Sa patience.

2 Thessaloniciens 1:9 Lesquels seront punis d’une destruction éternelle, par la présence du Seigneur, et par la gloire de sa puissance ; 10 Lorsqu’il viendra pour être glorifié en ce jour-là dans ses saints, et admiré dans tous ceux qui auront cru ; (car notre témoignage parmi vous a été cru).

Croire à l’évangile, à la parole de Sa patience, voilà ce qui fera que la venue de Jésus ne sera pas une destruction, tandis que pour les autres elle sera une destruction, une destruction éternelle. Il va venir pour être glorifié dans Ses saints, dans ceux qui croient. C’est impératif que nous comprenions ce sujet de préparation pour ce temps-là par une préparation dans la patience, dans l’obéissance à l’évangile. La parole de Sa patience, l’évangile de Christ est une activité de préparation. Nous devons obéir pour nous préparer. C’est merveilleusement illustré dans Éphésiens. Nous devons être des soldats revêtus d’armures. Voilà un des éléments de l’armure :

Éphésiens 6:14 Soyez donc ferme, ayant vos reins ceints de la vérité, et étant revêtus de la cuirasse de la justice, 15 Et [ayant] vos pieds chaussés de la préparation de l’évangile de paix ;

Voyez-vous ici une préparation ? La préparation de l’évangile ? Afin d’être prêts pour la venue de Jésus, nous devons chausser nos pieds de la préparation de l’évangile. Nous devons courir dans la guerre avec nos pieds, et si la parole de Sa patience est l’évangile, la patience a-t-elle quelque chose à voir avec la course ? Avoir les pieds chaussés de la parole de Sa patience ? Il est écrit : La parole de Sa patience. C’est la patience de Jésus Christ. Tournons-nous directement vers Son expérience afin de découvrir

Sa patience et l’évangile de Sa patience

Voilà la parole de Sa patience, l’évangile en action. C’est ici une vue d’ensemble à la fois de Sa mort sur la croix et de Sa vie sur la terre :

Hébreux 5:7 Qui durant les jours de sa chair, ayant offert, avec de grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, 8 Quoiqu’il fût un Fils, il a pourtant appris l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, 9 Et ayant été rendu parfait, il est devenu l’auteur du salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent ;

C’est l’évangile. L’évangile de Jésus Christ c’est la parole de Sa patience, parce qu’Il a dû apprendre l’obéissance et être rendu parfait. Jésus dit : « Obéissez à l’évangile, la parole de Ma patience. Obéissez au processus que j’ai traversé. Je suis devenu l’Auteur de ce processus. Tenez compte de la parole de Ma patience. J’ai crié au Seigneur et Il m’a sauvé. J’ai compté sur Lui, jour après jour J’ai persévéré. Je n’ai pas arrêté. J’ai été patient jusqu’à ce que Mon Seigneur m’ai racheté. Il m’a sauvé. » Ceci était une anomalie pour tous les pasteurs avec lesquels j’ai servi. Quand j’ai insisté sur ce point, sur le fait que Jésus criait à Celui qui pouvait le sauver, certains m’ont dit : « Jésus n’avait pas besoin d’un sauveur, Il était notre Sauveur ! » Et j’ai dit : « Mais c’est écrit : Il a crié à Celui qui pouvait le sauver. Il s’est mis dans une position où Il comptait sur quelqu’un qui puisse le sauver. » Jésus dit : « Gardez la parole de Ma patience, vous avez besoin d’exercer ce que J’ai exercé, une persévérance dans les bonnes œuvres ; J’ai été dépendant de Mon Père céleste à chaque étape sur le chemin, J’ai continué, en investissant tout Mon être dans cette activité. En apprenant l’obéissance par les choses que J’ai souffertes, J’ai été rendu parfait. Je me suis sanctifié afin que Celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés soient un. » Cela demande de la patience.

La paternité de notre salut

On nous observe et nous voulons donner la gloire à Dieu.

Hébreux 12:1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui [nous] enveloppe si aisément, et courons avec patience la course qui nous est proposée,

Nos pieds doivent être chaussés de la préparation de l’évangile de paix. Je cours, j’ai besoin d’avoir les pieds chaussés, j’ai besoin de patience pendant que je cours, en faisant quoi ?

Hébreux 12:2 Regardant à Jésus, l’auteur et le finisseur de [notre] foi ; qui, pour la joie qui lui était proposée, a enduré la croix, méprisant la honte, et est assis à la droite du trône de Dieu.

Regardant à Jésus. Il a appris l’obéissance par les choses qu’Il a souffertes. Nous devons regarder à Jésus et apprendre l’obéissance par les choses que nous souffrons avec Lui. Pour la joie qui Lui était proposée, Il a pratiqué la patience et Il a enduré la croix.

Hébreux 12:3 Car considérez celui qui a enduré une telle contradiction de [la part des] pécheurs contre lui-même, de peur que vous ne vous lassiez, en laissant défaillir vos âmes.

Avez-vous parfois l’impression que vous devez endurer votre frère, votre sœur, votre mari ou votre femme, et vous dites : « C’est trop dur à supporter, je ne peux pas tolérer cela » ? Jésus a enduré la contradiction de la part de pécheurs contre Lui-même. Considérez-le, de peur que vous ne deveniez impatients et que vous n’abandonniez. Nous avons besoin d’être patients avec nous-mêmes et les uns avec les autres. Est-ce que vous pratiquez cela ? Si vous ne pratiquez pas cela, vous n’êtes pas prêts pour que Jésus vienne. C’est ici la patience des saints. Nous devons nous préparer à être patients comme Jésus l’était. Endurez patiemment.

Hébreux 12:4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché.

Ce que la personne fait n’est pas important, ce qui importe c’est ce que vous faîtes. Si vous agissez d’une manière pécheresse, vous ne pouvez pas rejeter la faute sur l’autre comme l’a fait Adam avec Ève, parce que nous sommes tous responsables envers Dieu avant tout. Notre responsabilité est d’être patient comme Jésus l’a été.

Hébreux 12:5 Et vous avez oublié l’exhortation qui s’adresse à vous comme à des enfants : Mon fils, ne méprise point le châtiment du Seigneur, et ne perds point courage quand tu es repris de lui ; 6 Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, et il fouette tout fils qu’il reçoit. 7 Si vous endurez le châtiment, Dieu se présente à vous comme à des fils ; car quel est le fils que le père ne châtie point ?

Jésus a-t-Il été châtié ? Il a appris l’obéissance par les choses qu’Il a souffertes. « Si vous gardez la parole de Ma patience », dit-Il, « Je prendrais soin de vous. » Nos pieds doivent être chaussés de la préparation de l’évangile de paix – chaussés de patience. Vous et moi ajourd’hui, nous vivons à l’époque la plus redoutable de l’histoire de la terre. L’iniquité abonde autour de nous, et que dit Jésus ? Parce que l’iniquité abonde l’amour de plusieurs se refroidit. Elle abonde et ce n’est pas juste. La mentalité c’est : « Je n’en peux plus », parce que l’iniquité abonde. Nous vivons dans des temps fâcheux. Nous lisons à ce sujet dans 2 Timothée 3. Qu’est-ce qui est impliqué dans ces temps fâcheux ? Nous lisons souvent cela superficiellement. « Oui, désobéissants à leurs parents ; oui, oui, ayant l’apparence de la piété. » Mais qu’est-ce qui est impliqué si vous voulez suivre la parole de la patience de Christ ? Voilà le danger pour nous. C’est extrêmement stressant si nous ne nous reposons pas dans le Seigneur, comme Jésus l’a fait lorsqu’Il apprenait ce développement de la patience. Les Écritures disent : « Possédez vos âmes par votre patience » (Luc 21:19).

2 Timothée 3:1 Sache aussi ceci, que dans les derniers jours il surviendra des temps fâcheux.

Quel est le danger ?

2 Timothée 3:2 Car les hommes seront épris d’eux-mêmes,

Si tout le monde est épris de lui-même, où est-ce que cela vous laisse ? Mal-aimé. N’est-ce pas exactement ce que nous entendons les gens s’écrier ? « Personne ne m’aime ! »

2 Timothée 3:2 … avares, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à [leurs] parents,

Vous qui êtes parents, connaissez-vous ce sentiment ? Ces petits enfants vous rendent fous. Vous les corrigez et ça leur est complètement égal. Voilà la situation dans laquelle nous vivons aujourd’hui. Il n’y a aucun respect. Que faites-vous quand cela arrive ? Est-ce que vous perdez votre sang-froid ?

2 Timothée 3:2 … ingrats, impies,

Ils sont également ingrats et impies. Il n’y a pas même une étincelle de la beauté de la piété en eux.

2 Timothée 3:3 Sans affection naturelle,

Même leur affection naturelle n’est plus là. Ne le voyez-vous pas aujourd’hui dans la société autour de nous ? Les enfants n’ont même pas d’affection naturelle envers leurs parents, ils se débarrasseraient d’eux s’ils le pouvaient.

2 Timothée 3:3 … sans fidélité, calomniateurs, incontinents,

Incontinents – ils ne peuvent pas se contrôler. Avez-vous déjà vécu avec quelqu’un qui ne peut pas se contrôler ? Comment est-ce que vous gérez de telles personnes ?

2 Timothée 3:3 … cruels, méprisant les gens de biens,

Vous devenez une proie si vous faites ce qui est bien (cf. Ésaïe 59:15).

2 Timothée 3:4 Traîtres, téméraires, enflés d’orgueil, aimant les plaisirs plus que Dieu,

Il n’y a plus d’amour de Dieu dans le monde.

2 Timothée 3:5 Ayant l’apparence de la piété, mais en ayant renié la force ; éloigne-toi de telles gens.

Ils vont à l’église et ils prétendent que Jésus est leur Sauveur. Regardez la situation, il y a tout autour de nous une violation presque universelle des lois magnifiques de Dieu et ils gazouillent encore au sujet de Jésus ? C’est très difficile de se mettre ça dans la tête. Ils renient la puissance de la piété. Que sommes-nous appelés à faire par rapport à eux ? Éloigne-toi de telles gens. Est-ce que cela veut dire que nous nous détournons les uns des autres parce que nous faisons des erreurs ? Non. Le peuple de Dieu fait des erreurs, mais ils ne font pas délibérément des choses comme celles qui sont décrites ici. Or les gens qui sont décrits dans ce passage font délibérément ce genre de choses, et si vous vous mettez en travers de leur route, ils vous pousseront au bord du précipice ne serait-ce que pour vous écarter de leur chemin. Vous devez agir très sagement.

Amos 5:13 C’est pourquoi l’homme prudent gardera le silence en ce temps-là ; car c’est un temps mauvais.

Vous n’ouvrez même pas votre bouche pour les agacer, parce qu’ils sont incontrôlables. Êtes-vous incontrôlables ? Pouvons-nous être continents, ou sommes-nous incontinents ? Alors que nous faisons face à ce terrible drame des siècles, nous sommes appelés à cultiver une patience qui aime les gens mais les laisse tranquilles. Nous avons besoin de garder la parole de Sa patience. Jésus a été confronté à toutes les choses auxquelles vous et moi sommes confrontés aujourd’hui. Quand nous vivons dans ces temps terribles et que les gens sont ce qu’ils sont, nous devons supporter ceci :

1 Pierre 2:19 Car c’est [une chose] digne de louange, si quelqu’un, par [motif de] conscience envers Dieu, endure des afflictions, en souffrant injustement. 20 En effet, quelle gloire [y a-t-il], si, étant frappés pour avoir mal fait, vous le prenez patiemment ? mais si, lorsque vous faites le bien et que vous en souffrez, vous le prenez patiemment, cela [est] acceptable devant Dieu. 21 Car c’est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour nous, nous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses pas ;

Quand Il était encerclé par cela et qu’Il souffrait injustement, qu’a-t-Il fait ?

1 Pierre 2:22 [Lui] qui n’a point commis de péché, et dans la bouche duquel il ne s’est point trouvé de fraude ; 23 Qui, lorsqu’on l’injuriait, ne rendait point d’injures ; et lorsqu’il souffrait, ne faisait point de menaces, mais s’en remettait à celui qui juge justement ; 24 Qui lui-même a porté nos péchés en son corps sur l’arbre, afin qu’étant morts aux péchés, nous vivions à la justice ; [et] par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.

Voilà la parole de Sa patience. C’est quelque chose à méditer. Le Seigneur Jésus nous lance un appel : « Comprenez ce qu’est la parole de Ma patience, et soyez préparés par la préparation de l’évangile de paix afin de pouvoir survivre et sortir victorieux, sans péché et justes, peu importe ce qui vous est jeté à la figure dans les circonstances actuelles. » C’est vraiment dur aujourd’hui. Je vous le dis, frères et sœurs, ne vous attendez pas à ce que cela s’améliore. Vous avez besoin de patience pour persévérer dans tout cela. Quand je vois des gens faiblir ici et là, c’est exactement comme l’armée de Gédéon. Ils avaient commencé avec beaucoup d’énergie, mais ensuite ils se sont découragés et il ne restait plus que quelques hommes, trois cent hommes. Comment est-ce que Gédéon pouvait livrer bataille avec si peu de gens ? Nous nous retrouvons aujourd’hui dans le même dilemme. Qu’est-ce qui peut bien être accompli avec un si petit reste ? C’est exactement ce que les pasteurs de l’église adventiste m’ont dit : « Avec votre tout petit nombre, qu’est-ce vous pouvez faire ? Vous voulez évangélisez le monde, comment est-ce que vous pouvez faire ça ? » C’est la manière dont ils parlent. La parole de Sa patience. C’est dur, mais nous sommes engagés dans l’armée. Nous serons trouvés à notre poste, nous serons aux réunions et nous assumerons les responsabilités qui sont les nôtres ; et je continuerai à persévérer même si le ciel s’écroule ! C’est cela la parole de Sa patience. Ne laissons pas notre amour refroidir à cause de l’extrémité des épreuves de ces temps fâcheux. Nous sommes appelés à endurer jusqu’à la fin, à endurer dans l’amour jusqu’à la fin. Quel est l’amour qui ne refroidit pas ?

1 Corinthiens 13:7 [La charité] supporte tout, elle croit tout, elle espère tout, elle endure tout. 8 La charité ne périt jamais ;

À l’époque où l’iniquité abonde, l’amour de plusieurs se refroidit. Que se passe-t-il ? Ils ne peuvent plus endurer, leur amour se refroidit. Mais l’amour de Dieu, s’il est embrassé avec toute la valeur de la beauté de Jésus et de l’application de Lui à moi, et de moi à Lui, ce sera un amour qui verra au travers des conditions les plus obscures et les plus désespérées, et qui continuera à s’accrocher au secours qui vient de Dieu, comme l’a fait Jésus. Avec Lui, l’amour n’a jamais péri, il a tout enduré. Cette épreuve en ces derniers jours est une préparation pour développer la patience, de sorte que, lorsque Jésus vient, la patience aura son œuvre parfaite.

Romains 5:3 Et non seulement [cela], mais nous nous glorifions aussi dans les tribulations, sachant que la tribulation produit la patience ; 4 Et la patience l’expérience ; et l’expérience l’espérance. 5 Or l’espérance ne rend point honteux, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous est donné.

Ô, que Dieu nous donne la grâce d’embrasser ceci et de laisser les tribulations tomber aussi vigoureusement qu’elles le veulent. Nous nous glorifierons dans les tribulations parce que les tribulations m’aident à me préparer. Elles m’aident à avoir de la patience, laquelle aura son œuvre parfaite : l’expérience, l’espérance, l’assurance d’entrer la Terre Promise de Canaan. La foi de Jésus que ces gens gardent est inséparable de la patience et de l’observation des commandements. « C’est ici la patience des saints » parce qu’ils ont et qu’ils gardent la foi de Jésus. Ils la gardent dans les circonstances les plus difficiles, par conséquent ils ont la patience, et par conséquent ils gardent les commandements de Dieu. C’est une situation combinée. Les voilà ; est-ce que vous endurez pour être compté parmi eux ?

Hébreux 3:6 Mais Christ, comme fils, [est établi] sur sa maison ; et nous sommes sa maison, pourvu que nous retenions ferme jusqu’à la fin la confiance et la réjouissance de l’espérance.

Si nous faisons cela, alors nous sommes la maison de Dieu.

Hébreux 3:14 Car nous sommes faits participants de Christ, pourvu que nous retenions ferme jusqu’à la fin le commencement de notre assurance,

Voilà l’assurance que nous avons, nous sommes aptes à entrer dans la Terre Promise. Nous pouvons y parvenir par la beauté de ce dont Christ est l’auteur ; Il est l’Auteur de notre vie. Embrassons cela ensemble. Embrassez avec moi les paroles de Sa patience. Embrassez-les et gardez-les.

Hébreux 10:35 Ne rejetez donc point votre confiance, qui a une grande récompense. 36 Car vous avez besoin de patience, afin qu’après avoir fait la volonté de Dieu, vous receviez la promesse. 37 Car encore un peu de temps, et celui qui doit venir, viendra, et il ne tardera point. 38 Or, le juste vivra par la foi ; mais si [quelqu’un] se retire, mon âme ne prendra point plaisir en lui. 39 Mais [pour nous], nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui croient pour le salut de [leur] âme.

Puisse cela être notre détermination.

Amen.

[2010]

Publié le 01/09/2015, dans Sermons, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s