Archives du blog

Lorsque le fleuve tarit

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Lecture biblique : Apocalypse 16:15 Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et [qui] garde ses vêtements, afin qu’il ne marche point nu, et qu’on ne voie point sa honte.

Cette déclaration est donnée au milieu des paroles de la sixième plaie d’Apocalypse 16. Voilà le déversement de la sixième plaie :

Apocalypse 16:12 Puis le sixième ange versa sa coupe sur le grand fleuve de l’Euphrate ; et son eau tarit, afin que la voie des rois de l’Orient fût préparée.
Lire la suite