Archives du blog

8. L’oeuvre du salut reflétée dans le lieu très saint

Le sanctuaire : étude 8

Par John Thiel (étude en anglais)

Notre dernière étude est allée aussi loin que l’œuvre du salut dans le lieu saint. Après que Jésus ait été sacrifié sur la croix pour nous, ce qui a eu lieu ici sur terre, le parvis extérieur, Il est ensuite devenu un prêtre. Il a progressé dans Son œuvre en prenant avec Lui nos péchés et les a amenés devant Dieu dans le sanctuaire céleste. Lorsqu’Il y est allé, la première chose dont Il s’est chargé était les chandeliers dans le sanctuaire céleste. Les apôtres attendaient car Il avait dit : Attendez jusqu’à ce que je vous envoie le Saint-Esprit. Le chandelier dans le ciel était les sept esprits de Dieu qui étaient près du trône de Dieu. Quand Jésus a allumé les chandeliers, en quelque sorte, Il a en fait envoyé le Saint-Esprit et le feu est descendu sur la tête des disciples, tout comme les bougies brulaient dans l’image symbolique. Des flammes sont venues sur leurs têtes.
Lire la suite

9. L’expiation était-elle terminée à la croix ?

Le sanctuaire : étude 9

Par John Thiel (étude en anglais)

Le sanctuaire se rapporte à notre salut. Nous avons étudié la signification des différents meubles. Le parvis du sanctuaire avait l’autel du sacrifice, lequel était l’endroit où l’animal était égorgé et cela représentait le sacrifice de Jésus quand Il est mort sur la croix parce que nos péchés l’ont tué. Il était l’agneau qui était sacrifié. Si le pécheur vient à la croix de Jésus, il peut se libérer en confessant tout à Lui. Le prêtre mangeait une partie de ce sacrifice, prenait le sang, et en faisait aspersion dans le lieu saint, à l’autel des parfums. C’est de cette manière que les péchés de tout pécheur étaient, à travers Christ, enregistrés et transférés dans le sanctuaire, et que le pardon était inscrit en face de leurs péchés. Les sept chandeliers d’ors représentaient la lumière dans la vie du chrétien.
Lire la suite