Les choses qui éteignent notre amour

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Cette série de messages porte sur le fait de tomber amoureux du Créateur de l’univers, de Jésus. Toute la religion du christianisme est dans ce but-là, que nous aimions Dieu ; mais pour l’aimer nous avons besoin d’apprendre à le connaître. Et quand vous le connaissez vraiment, vous ne pourrez pas retenir votre amour pour Lui, à moins que vous le repoussiez. C’est là notre sujet maintenant, qu’il y a en fait des gens qui rejettent l’amour de Dieu. Donc nous voulons comprendre les choses qui éteignent notre amour.

Mais il me vient tout de suite une pensée à l’esprit : Cela se peut-il que l’amour s’éteigne ? Pouvez-vous éteindre l’amour ?

Cantique des cantiques 8:7 Beaucoup d’eaux ne peuvent éteindre l’amour, et les fleuves même ne le pourraient pas noyer ; si quelqu’un donnait tous les biens de sa maison pour l’amour, certainement on n’en tiendrait aucun compte.

On nous déclare ici qu’on ne peut pas éteindre l’amour. L’amour est une force invincible qui ne peut être vaincue. Et les Écritures nous disent d’ailleurs que « Dieu est amour ». Cela nous éclaire un peu plus. Si l’amour est défini par le Dieu de l’univers, alors peut-on l’éteindre ? Peut-Il être vaincu ? Non, ce n’est pas possible. Le diable lui-même voulait le vaincre, mais Il a été lui-même complètement vaincu par l’amour. Donc on ne peut pas éteindre l’amour.

Voilà à quel point l’amour est invincible :

1 Corinthiens 13:4 La charité est patiente,

Si l’amour est amené à souffrir, est-ce qu’il s’éteint ? Non, il est patient.

1 Corinthiens 13:7 Elle supporte tout,

Que fait l’amour ? Peut-il être vaincu ? Non, il supporte tout.

1 Corinthiens 13:7 …elle croit tout, elle espère tout, elle endure tout. 8 La charité ne périt jamais ;

Voilà un deuxième témoin dans l’Écriture qui nous dit qu’on ne peut éteindre l’amour. C’est là une méditation intéressante pour nous maintenant. On ne peut pas éteindre l’amour par quoi que ce soit. Il est patient face à tout, il espère tout, il endure tout. On ne peut rien faire pour l’éteindre.

Et pourtant, si vous venez aux paroles de Jésus, vous trouvez une déclaration apparemment contradictoire. C’est pour cela que de nombreuses personnes m’ont dit : « La Bible se contredit. » Mais je veux vous dire qu’elle ne se contredit pas, bien qu’on en ait l’impression. Ici on a l’impression que la Bible se contredit.

Matthieu 24:12 Et parce que l’iniquité sera multipliée, l’amour de plusieurs se refroidira.

Il se refroidit. Donc l’amour peut se refroidir ? Mais nous avons lu qu’on ne peut pas éteindre l’amour, que l’amour n’est pas influencé par quoi que ce soit qui pourrait l’éteindre. Essayons donc de comprendre cela. Si on ne peut pas éteindre l’amour, pourquoi Jésus a-t-Il dit : « Parce que l’iniquité sera multipliée, l’amour de plusieurs se refroidira » ?

Jésus parle ici à l’Église primitive chrétienne, vers la fin du premier siècle après J.-C., et Il a quelque chose contre eux :

Apocalypse 2:4 Mais j’ai [quelque chose] contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour.

Voilà l’Église primitive chrétienne, et nous savons à quel point ils sont devenus bouillants pour Jésus Christ. Les disciples, après Sa mort et Sa résurrection, étaient bouillants, et de nombreuses personnes furent ajoutées à l’Église à cause de cet amour qui vibrait dans leurs cœurs pour Jésus. Mais au fur et à mesure que l’Église a grandi et que des multitudes se sont jointes à l’Église, il est venu un moment où cet amour a commencé à diminuer. Donc Il dit : « Ce que J’ai contre toi c’est que tu as perdu ton premier amour. » Et l’expression-même vous aide à comprendre. Est-ce que l’amour faiblit ? L’amour ne faiblit pas. Mais qu’est-ce qui faiblit ? Vous, l’Église, vous avez perdu cet amour ; c’est ça le problème.

Ce changement nous est représenté comme une chute spirituelle. {Bible Commentary Vol. 7 957.3}

Cette perte du premier amour est décrite comme une chute morale. {Ibid. 957.4}

Pour ces gens qui ont aimé et qui ont eu l’amour de Dieu placé dans leurs cœurs, cet amour est là, mais ils peuvent le perdre s’ils perdent leur concentration sur les avances spirituelles que Dieu leur avait communiquées par Jésus Christ. L’amour n’était pas le problème, on ne peut pas l’éteindre, il ne périt jamais. Le problème réside dans le vase humain. Le vase, c’est-à-dire vous et moi, reçoit quelque chose qui est déversé en lui, et c’est là-dedans.

2 Corinthiens 4:6 Car Dieu, qui commanda que la lumière resplendit du sein des ténèbres, a resplendit dans nos cœurs, pour [donner] la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Jésus-Christ. 7 Mais nous avons ce trésor dans des vases de terre, afin que l’excellence de la puissance soit de Dieu, et non pas de nous.

Réfléchissons sur ces paroles un instant. Voilà la capacité de Dieu qui est amour, Lui qui a créé ce monde du sein des ténèbres a parlé et a dit : Que la lumière soit. Et qu’est-ce qui s’est passé ? La lumière fut. Dieu peut parler la lumière et faire ressortir la lumière des ténèbres. Dieu peut faire ça. Et dans notre cœur qui est noir de péché et de corruption, noir de tout ce qui embrouille l’esprit, Dieu fait briller la lumière. Nous l’avons vu dans l’histoire de Saul de Tarse. Quand Jésus est venu en sa présence, ses ténèbres ont été révélées, et il est devenu aveugle. C’est ce que le péché créé en réalité. Cela créé les ténèbres, et quand la lumière de Dieu brille dessus, les ténèbres deviennent plus prononcées, et ensuite ces ténèbres peuvent être imprégnées de la connaissance de la gloire de Dieu. La connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Jésus Christ est introduite dans le cœur noir de péché. Donc nous avons ce trésor, cet amour, cette gloire de Dieu déversée dans le vase, un vase de terre. Mais maintenant, ce vase de terre n’est pas l’amour. C’est Dieu qui est l’amour sur la face de Jésus Christ que nous recevons consciemment dans notre vie. Et ensuite que peut-il se passer ? Est-ce que l’amour s’éteint ? Non. C’est le vase qui le perd. C’est le vase qui permet à d’autres choses de s’y verser.

Si vous avez de l’huile dans un vase et qu’ensuite vous y verser de l’eau, l’huile remonte à la surface, et si vous continuez de verser, à la fin l’huile remonte et déborde et il n’y en a plus. C’est là une très bonne illustration parce que le Saint-Esprit de l’amour de Dieu est représenté dans la Bible par de l’huile. L’huile du Saint-Esprit est dans le vase, et avec toutes les autres saletés qui sont versées dedans, l’huile remonte à la surface et déborde. Et le résultat c’est qu’on perd l’amour.

Il nous appartient de découvrir les défaillances et les péchés personnels qui nous aveuglent, nous affaiblissent spirituellement et ont éteint notre premier amour. {Bible Commentary Vol. 7 957.1}

Il nous appartient de faire cela, parce que de nombreux chrétiens l’ont perdu. De nombreux chrétiens ont perdu le véritable amour de Dieu, et la tâche qui nous est représentée ici, ce qui nous appartient de faire, c’est de découvrir quelles sont ces choses, ces défaillances et péchés
personnels qui nous aveuglent, nous affaiblissent spirituellement et éteignent notre premier amour. Et on ne doit pas comprendre le mot éteindre ici comme si l’amour mourrait de lui-même ; il est simplement ôté de nos cœurs.

C’est le but de cette méditation de comprendre les défaillances personnelles dans le cœur et dans la vie du chrétien qui l’aveuglent et l’affaiblissent spirituellement et lui font perdre l’amour. Pour ceux qui ont observé le monde et la chrétienté en général, n’est-ce pas ce qui est arrivé à la chrétienté ? Regardez la Première et la Seconde guerre mondiale et voyez ce qu’a fait la chrétienté. Revenez au Moyen-Âge et voyez ce qu’a fait la chrétienté. Elle a complètement perdu l’amour et la véritable nature de Dieu, et pourtant ils se disent chrétiens.

2 Corinthiens 4:6 Car Dieu, qui commanda que la lumière resplendit du sein des ténèbres, a resplendit dans nos cœurs, pour [donner] la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Jésus-Christ.

C’est comme ça que l’amour doit se verser dans le cœur – la gloire de Dieu. Qu’a dit Jésus sur ce qu’était la gloire de Dieu ? Voilà la gloire de Dieu que Jésus veux que nous appréciions ; voilà Jésus qui parle à Dieu dans la prière :

Jean 17:24 Père, je désire que, là où je suis, ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi,

Pourquoi Jésus veut-Il qu’ils soient avec Lui ?

Jean 17:24 … afin qu’ils contemplent ma gloire, laquelle tu m’as donnée,

Maintenant remarquez comment Il définit cela. Il veut qu’ils voient Sa gloire, que le Père Lui a donnée. Qu’est-ce que c’était ?

Jean 17:24 … parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.

La gloire qui existait entre le Père et le Fils c’était Son amour.

Jean 17:26 Et je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et moi en eux.

C’est la mission de Jésus Christ d’amener au cœur humain l’amour qui existait entre le Père, la Parole et le Saint-Esprit, ces trois personnes de la Divinité. Il y avait entre eux une relation que la race humaine néglige complètement. Et c’est Jésus qui est descendu et qui prie ici. Remarquez avec quelle ferveur Il supplie et les efforts qu’Il fait pour faire comprendre cela aux croyants humains, afin qu’ils connaissent la gloire de Dieu, qui était Son amour qui existait entre ces trois personnes de la Divinité.

Nos cœurs sombres et pécheurs n’avaient aucun amour de ce genre, parce que le péché est égoïste. Le seul amour que nous connaissons c’est un amour qui est une merveilleuse sensation. À cause du péché, nous aimons quelqu’un qui me caresse. Vous savez ce que c’est quand de jeunes couples tombent amoureux pour la première fois, l’un est aimable envers l’autre parce que l’autre est aimable envers lui. Est-ce là le genre d’amour que Dieu est ? Vous pouvez voir quel est le problème sur cette planète – les gens ont un amour égoïste. Ils veulent être aimés, et quand on les aime, alors ils aimeront en retour. Il y a une grande confusion dans le monde aujourd’hui par rapport à l’amour. Partout il y a des sentiments et des espoirs frustrés, plus rien d’agréable. Ils commencent bien et puis quand le romantisme disparait après le mariage, boum. Il y a des disputes, des querelles, et où que vous regardiez aujourd’hui : divorces, divorces, divorces. Et non seulement ça, mais aussi des conflits, des attaques, de la méchanceté, parce l’amour égoïste règne. Mais le véritable amour, qui vient de Dieu sur la face de Jésus Christ, c’est quelque chose de complètement différent. Passons un peu de temps à contempler cet amour.

Contemplez l’amour de Dieu

Il écrit ici dans Jérémie aux Juifs qui étaient devenus complètement dépourvus de l’amour de Dieu. Ils se mettaient à adorer d’autres dieux. Mais Il les aimait et voulait encore les aider. C’était juste avant la captivité babylonienne. Voilà Jérémie qui leur parle, et il dit :

Jérémie 31:3 L’Éternel m’est apparu jadis, [et m’a dit] : Je t’ai aimée d’un amour éternel, c’est pourquoi j’ai prolongé envers toi ma bonté.

Ces paroles sont répétées par Jésus. Il a dit : « Et Moi, quand J’aurai été élevé de la terre, J’attirerai tous les hommes à Moi. », parce qu’il y a quelque chose en Jésus qui est si complètement désintéressé et qui commence à travailler sur un cœur dépourvu de bonheur. Vous savez, nous aimons parce que quelqu’un nous montre de l’amour. Et c’est cela la voie par laquelle Dieu vient au cœur pécheur humain. Vous pouvez comprendre l’amour quand quelqu’un vous en donne. « Et me voilà, dit-Il, Je vous donne un amour. » C’est Dieu qui nous aime d’un amour éternel, malgré que ces gens-là étaient tellement dépourvus d’amour. Ils étaient devenus ennemis de Dieu. C’est ici l’amour de Dieu, que lorsque nous étions encore des ennemis, Dieu nous a donné Son Fils. Lorsque nous étions encore des ennemis, c’est ça l’amour.

Jésus voudrai que nous comprenions l’amour du Père, et Il cherche à nous attirer à Lui en nous présentant Sa grâce parentale. Il voudrait que le champ tout entier de notre vision soit rempli de la perfection du caractère de Dieu. {God’s Amazing Grace 99.4}

Jésus essaie vraiment de nous aider à comprendre cet amour. Il dit : « Tu m’as aimé, Père, avant que Je vienne sur cette planète, et maintenant, Je veux qu’ils voient cet amour. »

Un plan a été conçu pour que la grâce merveilleuse et l’amour de Christ soient révélés au monde. {Ibid. 99.3}

Dans les conseils célestes un plan a été conçu pour qu’ils puissent comprendre cet amour.

Le prix infini payé par le Fils de Dieu pour la rançon de l’homme, révèle l’amour de Dieu. Ce glorieux plan de la rédemption dispose de ressources suffisantes pour sauver le monde entier. {Ibid.}

Vous vous souvenez des paroles de Jean 3:16 ? Dieu a tant aimé qui ? Le monde. Cela inclut chaque être humain vivant sur cette planète depuis le temps du commencement jusqu’à la fin. Dieu voulait que le monde entier se représente cet amour et sauver le monde.

L’homme pécheur et déchu peut être rendu parfait en Jésus grâce au pardon de ses péchés et à la justice de Christ qui lui est imputée. {Ibid.}

Imputée cela veut dire qu’elle est appliquée au cœur de quiconque croit. Cet amour ineffable est un amour qu’on ne peut éteindre. C’est un amour qui vient et qui révèle un désintéressement pour pardonner la personne qui s’est moqué de Dieu ; parce que c’est ce qu’Adam et Ève ont fait, et c’est ce que la race humaine a fait. Mais Il se rapproche d’eux et Il dit : « Je veux que vous appréciez Mon amour, Je suis prêt à pardonner, et cela va me coûter quelque chose. »

Le Seigneur de vie et de gloire a revêtu Sa divinité de l’humanité pour montrer à l’homme que Dieu, par le don de Christ, veut nous mettre en rapport avec Lui. {Ibid. 99.2}

Il voulait relier le monde entier à Lui, donc Il a amené Jésus Christ et a relié la personne divine à l’humain et a fait de Lui un humain, afin que l’homme-Dieu humain puisse montrer cet amour.

Nul ne peut être heureux sans communion avec Dieu. {Ibid.}

Cela n’a-t-il pas a été prouvé ? Vous demandez aux gens : « Êtes-vous vraiment heureux ? » et ils disent : « Oh ouais, à cause de ça et de ça aussi. » « Mais un instant, êtes-vous vraiment heureux ? Avec tout le fun que vous avez quand vous sortez faire ci et faire ça, au plus profond de vous-même, êtes-vous vraiment heureux ? » On ne peut pas, c’est impossible, parce chaque personne est vouée à être déçue à un moment ou à un autre. Nous le savons, nous en avons fait l’expérience, nous avons considéré l’histoire et c’est tout simplement le désastre

Nul ne peut être heureux sans communion avec Dieu. L’homme déchu doit apprendre que notre Père céleste n’a de repos que lorsque que Son amour embrasse le pécheur repentant, transformé par les mérites de l’Agneau sans tache de Dieu. {Ibid.}

Nous avons vu une illustration de ça dans notre étude ce matin. Saul de Tarse, en colère et irrité par les chrétiens, les pourchassant, les mettant à mort – toutes ces affreuses caractéristiques de son orgueil personnel et de sa dévotion – pensant qu’il rendait un service à Dieu alors qu’il ne représentait pas l’amour de Dieu du tout ; cette personne a été mise face à face avec Jésus, et Jésus a pu le transformer par cette magnifique démonstration de Son amour. C’est ce que Dieu veut faire pour chaque être humain si seulement il veut bien répondre.

Christ est venu révéler l’amour de Dieu au monde et attirer à Lui-même tous les cœurs. {Ibid. 99.5}

Pourquoi les a-t-Il aimés ? Pour qu’ils puissent jouir de l’amour qu’Il avait.

Ce qui suit maintenant est une déclaration très importante. Quel est le premier pas que vous devez faire si vous voulez être sauvés ?

Le premier pas vers le salut consiste à se laisser attirer par l’amour de Christ. {Ibid.}

Les gens disent : « Que dois-je faire pour être sauvé ? » Regardez l’amour et répondez. C’est aussi simple que ça. C’est ce que les premiers chrétiens ont fait ; ils y ont répondu, ils y ont ouvert leurs cœurs, et ils se réjouissaient d’un bonheur et d’un amour qui n’était pas de ce monde. Voilà comment on obtient l’amour. On obtient l’amour de Dieu par cette représentation de Christ.

Méditons un peu plus longtemps maintenant pour vraiment apprécier cet amour. Nous l’avons déjà effleuré, mais maintenant nous voulons en voir un peu plus. Attardons-nous dans la présence affectueuse de Dieu. Nous avons lu que « Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné », et Il s’est revêtu du corps humain. C’est facile à dire, mais observez cela d’un peu plus près. Comprenez vraiment ce qu’est cet amour.

À un coût infini et par un processus douloureux, mystérieux pour les anges ainsi que pour les hommes, Christ a assumé l’humanité. {Upward Look 90.2}

Il était Dieu, divin. Et par un processus douloureux (dont même les anges étaient témoins) Il a assumé l’humanité. Comment est-ce que Jésus a assumé l’humanité ? L’histoire de Noël comme les gens la racontent aujourd’hui, Jésus est né de Marie, n’est-ce pas ? Avant la naissance, qu’est-ce qui a lieu ? La conception. Ça c’était quand l’ange est venu à Marie et lui a dit : « Cette sainte chose en toi est le Fils de Dieu. » Quoi ? Dieu a été rétréci jusqu’à un tout petit élément microscopique et uni à l’ovule de Marie, et il y a eu là une conception. Pouvez-vous comprendre ce que ça a coûté à la deuxième personne de la Divinité, Jésus Christ, le Fils de Dieu ? Qu’est-ce que ça Lui a coûté ?

… un coût infini et par un processus douloureux, mystérieux pour les anges ainsi que pour les hommes … Cachant Sa divinité et mettant de côté Sa gloire, Il est né un bébé à Bethléem. Il a vécu la loi de Dieu dans la chair humaine afin de condamner le péché dans la chair et de rendre témoignage aux intelligences célestes que la loi a été ordonnée pour la vie et pour garantir le bonheur, la paix et le bien éternel de tous ceux qui obéissent. {Ibid.}

Pourquoi Jésus est-Il venu sur la terre ? Pour révéler l’amour. Voilà le début de la révélation. Mettez-vous seulement à la place, si vous le pouvez dans votre imagination, d’un être vivant là-haut dans le ciel ; vous êtes conscient de tout votre environnement, les anges vous adorent, et tout d’un coup, par un choix que vous avez fait, vous vous soumettez au rétrécissement scientifique jusqu’à un état inconscient. Parce que cette semence qui a été conçue et qui ensuite est née était inconsciente. Elle ne savait pas ce qui se passait. Passer de l’état de conscience à celui d’inconscience était un processus douloureux. Il y en a beaucoup qui regardent la croix de Jésus comme la seule chose que Jésus a soufferte, mais les souffrances ont commencé quand Il a été rétréci jusqu’à un embryon. C’est ça l’amour de Dieu. Et un parcours qui est indescriptible a alors commencé.

C’est là le mystère de la piété, qu’un Être égal au Père revêtirait Sa divinité de l’humanité, et, mettant de côté toute la gloire de Sa position en tant que Commandant du ciel, descendrait de plus en plus bas sur le sentier de l’humiliation, {Ibid. 90.3}

Un sentier – c’était là le commencement. Et après qu’Il soit né, ça Lui a pris douze ans pour réaliser qui Il était vraiment. Et ensuite, après avoir vécu dans la maison de Marie et Joseph et travaillant comme charpentier jusqu’à l’âge de trente ans, quand Son cerveau était entièrement développé spirituellement, physiquement et mentalement, Il est devenu un ministre pour la race humaine. C’était une marche progressive sur le sentier de l’humiliation.

éprouvant à chaque étape un abaissement toujours plus sévère. Innocent et immaculé, Il se tînt dans le prétoire afin d’être examiné et jugé par la nation-même qu’Il avait délivrée de l’esclavage. Le Seigneur de gloire fût rejeté, condamné, et même couvert de crachats. Remplis de mépris pour ce qu’ils considéraient comme Ses affirmations prétentieuses, les hommes le frappèrent au visage. {Ibid.}

Aviez-vous déjà réalisé que la croix de Jésus n’était que le fond de la fosse ? Cela a commencé bien avant. Progressivement Il est descendu et Il a souffert l’humiliation avec la race humaine jusqu’au bout. Qu’est-ce que c’était qu’Il a souffert quand Il est devenu un homme et qu’Il est venu à la croix ? Qu’a fait Dieu le Père à Christ ?

2 Corinthiens 5:21 Car celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait [être] péché pour nous, afin que nous fussions faits justice de Dieu en lui.

Quiconque croit en cela découvrira que Dieu était devenu homme, et même avant la croix, dans le désert, juste après son baptême, Il a souffert les péchés de la race humaine. Il a été fait le péché-même, pour que vous et moi qui sommes des êtres pécheurs puissions être transformés pour être comme Lui.

Nous contemplons ici un amour qui ne peut être engendré que par Celui qui est amour. Jésus venait ici de s’être fait baptisé par Jean-Baptiste, et

Après être sorti de l’eau, Jésus s’agenouilla pour prier au bord du fleuve. Une ère nouvelle et importante s’ouvrait devant lui. {Desire of Ages 111.3 / Jésus-Christ 91.4}

Voilà une autre étape.

Il s’engageait alors, de manière plus prononcée, dans le conflit de Sa vie. Bien qu’Il fût le Prince de la paix, Sa venue devait être comme dégainer une épée. Le royaume qu’Il était venu établir était tout l’opposé de ce que les Juifs désiraient. {Ibid.}

Qu’est-ce que les Juifs désiraient ? Ils voulaient vaincre les romains pour se libérer du joug romain. Mais Jésus est venu avec quelque chose de différent.

Lui qui était le fondement du rituel et de l’économie israélite, allait en être considéré comme l’ennemi et le destructeur. Lui, qui avait promulgué la loi sur le Sinaï, serait condamné comme un transgresseur. Il était venu pour briser la puissance de Satan, on l’appellerait Béelzébul. Jusqu’alors personne au monde ne l’avait compris, et durant son ministère Il continuerait de marcher seul. {Ibid.}

Qu’est-ce que cela vous fait de marcher seul ? Est-ce que vous aimez ça ? Personne pour vous comprendre. C’est souvent ce qu’on ressent, n’est-ce pas ? « Personne ne peut comprendre ce qu’il y a vraiment à l’intérieur de moi. » Jésus a ressenti ça.

Pendant toute Sa vie, Sa mère et Ses frères ne saisirent pas le sens de Sa mission. Même Ses disciples ne le comprenaient pas. Il avait vécu dans l’éternelle lumière, intimement uni à Dieu, mais Il allait vivre, sur la terre, dans la solitude. {Ibid.}

Puisqu’Il est devenu un avec nous, Il doit porter le fardeau de notre culpabilité et de notre misère. L’Être sans péché doit éprouver la honte du péché. Le Pacifique doit vivre au milieu des querelles, la vérité doit habiter au milieu des mensonges, la pureté au milieu de la bassesse. Chaque péché, chaque discorde, chaque désir coupable que la transgression avait introduit, était une torture pour Son esprit. {Ibid.}

Voilà Dieu, voilà Jésus, voilà l’amour. Votre cœur ne brûle-t-il pas au-dedans de vous si vous croyez à cela ? Le cœur ne brûle-t-il pas d’un désir de répondre à cet amour ? C’est ça la première étape pour le salut. L’amour est stimulé ici. Voilà comment on le reçoit. Et Jésus a dit aux gens qui avaient reçu cela : « J’ai quelque chose contre vous, parce que vous avez perdu votre premier amour. »

Vous savez, je constate souvent cela. Pendant les cinquante dernières années j’ai étudié avec les gens tout droit de la Bible, comme je vous partage aujourd’hui, et j’ai vu certaines personnes fondre devant cette histoire merveilleuse. Mais en fonction des circonstances, au fil des années, dans de nombreux cas, cette chose merveilleuse qui a touché leurs cœurs s’est éteinte. Pourquoi ? Comment est-ce que quelque chose de si précieux, comme ce que je viens de vous partager, peut être perdu ? Comment est-ce possible ? Souvenez-vous, nous avons besoin de comprendre cela.

Il nous appartient de découvrir les défaillances et les péchés personnels qui nous aveuglent, nous affaiblissent spirituellement et ont éteint notre premier amour. {Bible Commentary Vol. 7 957.1}

C’est important qu’on comprenne cela. Nous arrivons maintenant à un point important. Suivez attentivement ce que c’est, après que votre cœur ait été touché par cet amour, qui fait que vous le perdiez.

Nos réactions

Souvenez-vous que vous et moi nous sommes des vases. Et Jésus, connaissant notre problème, nous donne une parabole dans la Bible pour savoir comment on perd cet amour. On l’avait obtenu par les descriptions de la parole de Dieu, et quand celle-ci tombe sur nos cœurs, elle rencontre différentes réactions de notre part, que Jésus décrit ici :

Matthieu 13:3 Et il leur parla de plusieurs choses par des similitudes, en disant : Voici, un semeur sortit pour semer. 4 Et comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin ; et les oiseaux vinrent et la mangèrent toute. 5 Une autre partie tomba sur les endroits pierreux, où elle n’avait que peu de terre ; et elle leva aussitôt, parce qu’elle n’entrait pas profondément dans la terre ; 6 Et le soleil s’étant levé, elle fut brûlée ; et parce qu’elle n’avait point de racine, elle sécha. 7 Et une autre partie tomba parmi les épines ; et les épines montèrent et l’étouffèrent. 8 Mais une autre partie tomba dans la bonne terre, et rapporta du fruit : un grain [en rapporta] cent, un autre soixante, et un autre trente. 9 Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende.

La parole de Dieu descend, et c’est l’amour ; c’est une graine qui doit tomber dans nos cœurs et germer. L’amour doit germer. Il y a une catégorie de gens sur lesquels elle tombe et le cœur est assez dur, c’est comme un bord de route qui a été piétiné. La graine tombe là-dessus et elle ne fait que rebondir. L’amour rebondit sur un cœur dur. Et que se passe-t-il ? Les oiseaux arrivent et la picorent. Jésus développe ensuite cela :

Matthieu 13:19 Lorsque quelqu’un entend la parole du royaume, et ne la comprend point, le malin vient, et ravit ce qui a été semé dans son cœur ; c’est celui qui a reçu la semence le long du chemin.

Le Seigneur nous montre que si je suis une personne qui entend cela et que je dis : « Ouah » mais que, parce que mon cœur a été si endurci, je trouve même difficile de comprendre de quoi tout ça s’agit, alors je suis une personne qui entend le long du chemin. La parole rebondit sur ce cœur et nous retournons chez nous après avoir entendu quelque chose comme ça, et que se passe-t-il ? Le diable qui rode n’aime pas ce que nous avons entendu, et vite il vous le prend.

Ceci ne veut pas dire que nous sommes perdus simplement parce que nous avons un cœur endurci. Vous savez ce qui peut se passer ? Le ministre de Dieu peut venir et étudier avec vous et briser ce cœur dur. Quand un agriculteur voit que le blé tombe sur un sol dur, il peut s’assurer qu’il n’y a pas de bords tassés, il peut commencer à cultiver ce sol et à le retourner. C’est souvent mon expérience dans le ministère. J’ai rencontré des personnes assez endurcies. Mais à mesure que je continue à travailler avec eux, cela se retourne, cela commence à être plus mou. Ils ont un cœur dur au début, mais après un certain temps, quand la magnifique semence de la vérité commence à tomber avec ses révélations d’amour, cela peut prendre racine. Mais si le cœur ne veut pas s’adoucir, ça nous est arraché, on perd l’amour. J’ai entendu l’amour, c’était magnifique, mais je l’ai perdu.

Matthieu 13:20 Et celui qui a reçu la semence dans des endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole, et qui la reçoit aussitôt avec joie ;

« Oh, c’est excellent ! J’adore ça ! C’est magnifique ! »

Matthieu 13:21 Mais il n’a point de racine en lui-même, et il ne dure qu’un moment,

Donc oui, c’est super. Je garde ça à cœur, je le médite pendant la semaine. Peut-être que je peux le garder pendant un mois, et puis quelque chose se passe.

Matthieu 13:21 … et lorsque l’affliction ou la persécution survient à cause de la parole, il est aussitôt scandalisé.

Cet amour magnifique qui m’a animé devient un sujet de scandale parce que « je ne savais pas que j’allais me faire persécuter à cause de ça. Je ne savais pas que ceci et cela allait se passer. Laisse tomber. » Et nous oublions l’amour merveilleux.

Matthieu 13:22 Et celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole ; mais les soucis de ce monde et la séduction des richesses étouffent la parole, et il devient infructueux.

Donc l’amour grandit là parmi les herbes et les ronces. Mais au fur et à mesure que les ronces grandissent, elles grandissent plus vite que l’amour magnifique du Seigneur dans le cœur, et elles l’envahissent, elles l’étouffent. Qu’est-ce que c’est ? Les soucis du monde, les expériences négatives de poursuivre des choses qui prennent la première place sur l’amour que nous venons de contempler. Oh oui, les gens recherchent les richesses, mais rechercher la richesse et le trésor de Jésus, ça c’est secondaire, et donc il est étouffé.

Tandis que vous entendez cela et que vous réalisez cela, nous tous qui sommes assis aux pieds de Jésus pouvons maintenant dire : « D’accord, si c’est comme ça que ça arrive que je peux perdre cet amour merveilleux, maintenant je sais quoi faire. » C’est ce que j’espère que nous saisirons ici. Ne désespérez pas si vous êtes peut-être une personne qui entend le long du chemin, ou dans les endroits pierreux, ou parmi les épines. Ne désespérez pas ! On est en train d’obtenir les réponses sur la façon dont on peut mettre de l’ordre dans nos vies pour que je puisse garder cet amour.

Tout ce qui éloigne l’esprit de Dieu, tout ce qui détourne les affections de Christ, est un ennemi de l’âme. {Christ’s Object Lessons 53.2 / Paraboles de Jésus 38.2}

Est-ce que nous cherchons le bonheur ? Est-ce que nous cherchons le véritable amour ? D’où est venu l’amour ? Il est venu de Dieu par Jésus Christ. Et tout ce qui nous détourne de la source de cet amour est un ennemi de mon âme. Donc voilà les choses qui peuvent nous faire perdre cet amour : l’affliction, la persécution, les soucis de ce monde.

Et particulièrement aujourd’hui, nous avons été entourés par tant de concentrations intenses sur les problèmes de la vie que nous n’avons pas le temps de contempler Jésus. Quand vous retournez chez vous, souvenez-vous, il y a quelque chose de très important – rester concentré tant que nous devons encore nous occuper des responsabilités de la vie. C’est possible.

Les distractions

Nous allons maintenant quelques moments à apprécier les détails de ce que Satan nous jette à la figure, pour que nous puissions l’identifier et y faire face pour ne pas perdre cet amour merveilleux. Ceci était la réponse de mon âme quand j’avais 21 ans ; j’étais sur le point d’abandonner mon christianisme, et voilà qu’était la réponse, et j’ai dit : « Oui ! Voilà ce qui me fera continuer. »

Quand l’esprit s’attarde sur le moi, il est détourné de Christ, la source de force et de vie. {Steps to Christ 71.2 / Vers Jésus 110.1}

L’amour est la source.

C’est pourquoi, l’effort constant de Satan consiste à garder l’attention détournée du Sauveur, et ainsi à empêcher l’union et la communion de l’âme avec Christ. {Ibid.}

Il cherche à empêcher l’appréciation de l’amour que Jésus est venu me communiquer. Quelles sont ses distractions ?

Les plaisirs du monde, {Ibid.}

Si vous êtes absorbés par les plaisirs du monde, pouvez-vous penser à l’amour de Jésus ? Ça ne marche pas, einh ? Ça c’est l’œuvre de Satan.

… les soucis, les perplexités et les peines de la vie, {Ibid.}

Êtes-vous encerclés par tout cela ? C’est ce que Satan fait pour détruire cette image magnifique.

… les fautes d’autrui, ou vos propres fautes et vos imperfections – c’est vers l’une de ces choses, ou vers elles toutes qu’il cherchera à détourner l’esprit. {Ibid.}

C’est aussi simple que ça. Vous avez vu cet amour merveilleux, vous voyez ce que Jésus a fait pour vous, et vous dites : « Ouah, c’est trop ; j’adore ça ! » Mais ensuite vous rentrez chez vous, et là toutes les vagues vous arrivent dessus, les épines, les chardons, les perplexités, les fardeaux, et cela me submerge, et Satan dit : « Allez ! Il faut que tu t’en occupes ! Il faut que tu gères tout ça ! Continue de t’accrocher à tes problèmes. Continue d’y penser, continue de les laisser détruire ta concentration sur Jésus, c’est ce que je veux que tu fasses. »

Ne vous laissez pas tromper par ses artifices. {Ibid.}

Êtes-vous consciencieux ?

Un grand nombre de personnes qui sont vraiment consciencieuses et qui désirent vivre pour Dieu sont trop souvent amenées par lui à s’arrêter sur leurs propres fautes et faiblesses, et en les séparant ainsi de Christ, il espère remporter la victoire. {Ibid.}

L’amour de Dieu est versé dans nos cœurs par la magnifique parole qui pénètre, et ensuite Il dit : « J’ai quelque chose contre toi, tu l’as perdu. » Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé ? « Vous avez permis aux plaisirs du monde, aux soucis, aux perplexités et aux peines, aux fautes des autres et à vos propres fautes et imperfections de se mettre devant votre yeux. Ne laissez pas Satan faire ça. Ce sont ses artifices. »

Vous êtes vraiment consciencieux ? Vous désirez vivre pour Dieu ? Vous êtes trop souvent amenés par Satan à vous arrêter sur vos propres fautes et faiblesses, et en vous séparant ainsi de Christ, il espère remporter la victoire. Examinez-vous à la lumière de cela. C’est ce que j’ai fait, et j’ai dit : « D’accord ! Je ne vais pas permettre que ça m’arrive, je ne vais pas permettre à cela de prendre racine dans ma vie. » C’est ce qui est arrivé à l’Église primitive chrétienne. Pourquoi ont-ils perdu leur premier amour ?

… les premiers chrétiens commencèrent à remarquer leurs défauts réciproques. {Counsels to the Church 44.1 / Conseils à l’Église 31.5}

Est-ce que c’est dur ? Vous pouvez voir un tas de fautes dans les gens autour de vous. Et ceux d’entre vous qui viennent ici pour la première fois, vous dites peut-être: « Oh, qu’est-ce qu’elle est merveilleuse cette Église. » Mais après, vous vous approchez un peu plus et vous voyez des fautes. Les gens ici sont encore imparfaits ; mais n’y pensez pas, ne le regardez pas.

En s’attardant sur leurs fautes, en encourageant les soupçons et les doutes, en se livrant à la critique, ils perdirent de vue le Sauveur et le grand amour qu’Il avait manifesté envers les pécheurs. Ils devinrent plus stricts concernant les cérémonies extérieures, plus pointilleux sur la théorie de la foi, {Ibid.}

Quand quelqu’un contredit la théorie de la foi, tout de suite vous vous levez et vous êtes prêts à combattre. C’est ce que font beaucoup de pasteurs, et je me suis presque fait entraîné dans ça, mais je pouvais voir le danger et j’ai dit : Non.

Ils devinrent plus stricts concernant les cérémonies extérieures, plus pointilleux sur la théorie de la foi, plus sévères dans leurs critiques. Dans leur zèle à condamner les autres, ils erraient eux-mêmes. Ils oubliaient la leçon d’amour fraternel que leur avait enseignée Christ. Et, ce qui est plus triste, ils étaient inconscients de ce qu’ils avaient perdu. Ils ne comprenaient pas que le bonheur et la joie s’échappaient de leur vie, et que bientôt, ayant banni de leurs cœurs l’amour de Dieu, ils marcheraient dans les ténèbres. {Ibid.}

Comment est-ce que c’est arrivé ? Les fautes d’autrui, les perplexités et les problèmes. Qu’est-ce qui se passe dans votre esprit quand vous êtes encerclés par toutes ces choses terribles ? Parce que l’iniquité est multipliée, l’amour de plusieurs se refroidit. Voilà la réponse simple. Qu’est-ce qu’ils faisaient ceux qui laissaient leur amour refroidir ? Ils contemplaient l’horreur, la corruption et le mal ; ils y pensaient, ils ne pouvaient pas dormir la nuit, leur esprit était préoccupé par ça. « Ce tort-ci et ce tort-là, et puis je suis tellement mauvais moi-même, bon, je ferai bien d’abandonner moi aussi. » Cela vous est-il déjà arrivé pendant la nuit ? « Je ferai aussi bien d’abandonner, je ferais aussi bien de me suicider. »

Je suis ici pour témoigner que cet amour de Jésus a continué à me suivre parce que j’ai pris la décision de m’accrocher à Lui. Et au fur et à mesure qu’Il m’a dévoilé les révélations progressives de Son amour, j’en suis arrivé à un point de ma vie où j’ai dit : « Ça y est, Seigneur, je ne veux plus jamais perdre ça, quoi qu’il arrive. » J’ai décidé de garder mon visage comme un caillou, quoi que les gens diraient de moi, ou me feraient ou feraient à ceux autour de moi, peu importe tout le mal que je verrai, je ne le regarderai pas pour le garder dans mon cœur. Je le rejetterai. C’est sur cela que je voudrai conclure.

Nous avons des raisons légitimes d’être bouleversés par les choses qui se passent autour de nous. Nous croyons vraiment : « C’est légitime ! Je peux m’énerver là ! Je peux y penser ! » C’est peut-être ce qu’on pense. Mais Jésus n’avait-Il pas des raisons légitimes ? Plus que quiconque d’entre nous. Il était le Dieu du ciel, Il aurait pu dire : « J’en ai marre de vous, vous ne m’intéressez plus. Vous m’avez causé trop de problèmes, Je me barre ! » Mais qu’a-t-Il fait ?

1 Pierre 2:23 Qui, lorsqu’on l’injuriait, ne rendait point d’injures ; et lorsqu’il souffrait, ne faisait point de menaces, mais s’en remettait à celui qui juge justement ;

« Père, je remets Mon esprit entre Tes mains. » C’est ce qu’Il a dit sur la croix. « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font. » N’était-ce pas de l’amour ? Il priait pour ceux qui le persécutaient. Il avait des raisons légitimes et Il nous montre et nous représente un amour et nous dit, à vous et moi qui sommes bombardés par l’iniquité qui nous entoure :

1 Pierre 2:21 Car c’est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour nous, nous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses pas ;

Suivez l’amour ; que cela soit ça les pas.

1 Pierre 2:19 Car c’est [une chose] digne de louange, si quelqu’un, par [motif de] conscience envers Dieu, endure des afflictions, en souffrant injustement. 20 En effet, quelle gloire [y a-t-il], si, étant frappés pour avoir mal fait, vous le prenez patiemment ? mais si, lorsque vous faites le bien et que vous en souffrez, vous le prenez patiemment, cela [est] acceptable devant Dieu.

Ne l’a-t-Il pas démontré ? C’est ce qu’Il était. C’est ça l’amour de Dieu. C’est ce qui fait battre mon cœur. Quand je vois les ténèbres et la corruption autour de moi, quand je vois les luttes dans ma propre vie de famille, je n’encourage pas cela pour permettre que cela continue de se multiplier dans mon esprit et dans mon cœur.

Philippiens 4:4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le dis encore : Réjouissez-vous. 5 Que votre modération soit connue de tous les hommes. Le Seigneur [est] proche. 6 Ne vous inquiétez de rien, mais en toutes choses, faites connaître vos demandes à Dieu, par la prière et la supplication, avec des actions de grâces. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées par Jésus Christ.

C’est ça l’amour, la paix.

Philippiens 4:8 Au reste, frères, que toutes les choses qui sont véritables, toutes celles qui [sont] honnêtes, toutes celles qui [sont] justes, toutes celles qui [sont] pures, toutes celles qui [sont] aimables, toutes celles qui [sont] de bonne réputation, et où [il y a] quelque vertu, et [qui sont] dignes de louange ; que toutes ces choses occupent vos pensées.

Ne pensez pas à l’iniquité. Parce que l’iniquité se multiplie, plusieurs mettront l’amour à la poubelle, donc n’y pensez pas ! Ne pensez qu’à toutes ces bonnes choses ; et il y a un tas de choses auxquelles vous pouvez penser à chaque fois que le mal veut entrer et que Satan le jette à votre visage.

Nous devrions introduire toute la beauté de Christ dans notre service chrétien. {That I May Know Him 136.2}

Voilà ce que cela veut dire de regarder ces choses magnifiques.

Les doux rayons du Soleil de justice devraient briller dans nos cœurs afin que nous soyons agréables et joyeux, et que nous exercions une heureuse et puissante influence sur tous ceux qui nous entourent. La vérité de Jésus Christ ne rends pas triste et morose. . . . Nous devons détourner nos regards des choses déplaisantes et les fixer sur Jésus. Il nous faut l’aimer plus, recevoir davantage de la beauté et de la grâce de Son caractère et cesser de contempler les fautes et les erreurs des autres. {Ibid.}

Est-ce que vous avez saisi ? Je vous en prie, femmes, maris, c’est si dur de vivre si près l’un de l’autre, n’est-ce pas ? Cessez de contempler les erreurs et les fautes de votre mari ou de votre femme. Ne les contemplez pas. Ça vous rends fous, ça vous rend tellement fous que vous ne vous comportez même plus comme une personne raisonnable.

Nous devrions nous rappeler que nous ne sommes pas nous-mêmes sans faute. {Ibid.}

L’un des deux regarde l’autre et dit : « Beuh ! » et l’autre dit : « Ouais, mais regarde-toi ! C’est la poêle qui se moque du chaudron. » C’est vrai ! Nous ne sommes pas sans faute.

Nous faisons sans cesse des erreurs. . . . Nul autre que Jésus n’est parfait. Pensez à Lui et que Ses charmes détournent votre attention de vous-mêmes et de toutes les choses qui sont désagréables, car en contemplant nos défauts notre foi s’affaiblit. Nous perdons de vue Dieu et Ses promesses. {Ibid.}

On perd de vue l’amour. N’êtes-vous pas heureux qu’on ait des réponses ? C’est cela qui fait palpiter mon cœur de joie au milieu de l’iniquité qui se multiplie autour de nous. L’iniquité avec son impact néfaste sur nos sens est multipliée, c’est en plein dans votre face ! Vous ne pouvez pas ne pas la voir. Mais ne vous arrêtez pas pour la regarder et y penser, c’est tout. Voilà le serviteur de Dieu, celui qui a ouvert son cœur au Seigneur, et que fera-t-il ?

Ésaïe 42:19 Qui est aveugle, sinon mon serviteur, et sourd comme mon messager que j’ai envoyé ? Qui est aveugle comme celui qui est parfait, aveugle comme le serviteur de l’Éternel ? 20 Tu vois beaucoup de choses, mais tu n’y prends point garde ; tu as les oreilles ouvertes, mais tu n’entends rien.

Vous pouvez voir des choses et vous pouvez entendre des choses, mais elles n’ont pas à pénétrer. Vous pouvez y être aveugles. L’amnésie commode. C’est commode, je n’écoute pas. C’est commode, je ne regarde pas, parce que ma commodité se trouve en Jésus Christ. Je ne veux pas voir, je ne veux pas entendre, bien que je regarde, et je regarde pour voir ce que fait Jésus, c’est tout. Je vois beaucoup de choses dans le monde, mais je ne me dis pas : « Oh, pouah ! » Je ne pense qu’à ce qui est bon. Vous regardez droit à Jésus et ça disparait. Et parce que vous regardez tout à travers les yeux de Jésus, vous voyez des âmes qui peuvent être aidées. Ce cruel Saul de Tarse avait quelque chose à l’intérieur de lui. Vous regardez, en tant que serviteur de Dieu, et vous voyez ce que fait Jésus.

Il y avait une personne avec qui j’ai étudié pendant deux ans et le ministre de l’église qui était avec moi m’a dit : « Pourquoi est-ce que tu perds ton temps avec cet homme ? Il ne prend aucune décision. » Je lui ai dit : « Je peux voir quelque chose en lui. » Et cet homme a été guéri de lésions cérébrales dues à son alcoolisme, parce que j’ai continué avec lui. Voilà ce que Dieu peut faire. Ne désespérez pas de vous-mêmes, ne regardez pas les ténèbres, regardez la puissance de Dieu. Et quand vous vous ferez entendre en ces derniers jours dans lesquels nous vivons, dans lesquels l’iniquité est multipliée et l’amour de plusieurs se refroidit, quelle sera votre expérience ?

Matthieu 24:13 Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé.

Quelle est cette persévérance ? L’amour endure tout. En d’autres mots, vous vous attachez à l’amour de Dieu et vous endurerez tout jusqu’à la fin. Cela va devenir encore plus affreux que ça ne l’est aujourd’hui, cela va encore s’empirer. Mais tandis que le monde s’écroule autour de nous, nous voulons pratiquer ce que je vous ai partagé ici. L’amour de Dieu ne s’éteindra pas dans vos cœurs.

Puisse Dieu nous aider à mettre cela en pratique pour que nul d’entre nous n’ai à être perdu. Mon cœur est touché pour tous les êtres humains, peu importe d’où ils sont venus, peu importe ce qu’ils ont fait, et en particulier ceux dans l’Église qui sont tombés ; ils ont peut-être fait de terribles erreurs, ils sont peut-être maudits dans mon esprit à cause du mal qu’ils m’ont fait, mais Jésus ne les a pas maudit. Souvenez-vous de ça. Tant que l’âme vient demander grâce, personne n’a le droit de la rejeter. Puisse Dieu nous aider à nous accrocher à cela, c’est ma prière.

Amen.

Publié le 11/09/2017, dans L'amour de Dieu, Sermons, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s