7. Le petit temps de détresse

Le troisième ange : étude 7

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Pour en arriver au petit temps de détresse nous devons commencer par la pluie de l’arrière-saison. Qu’est-ce que la pluie de l’arrière-saison ? Et quel est son effet ? C’est l’effusion du Saint-Esprit sur Son peuple. Elle tombera sur les  cœurs du peuple, mais par beaucoup elle ne sera pas discernée, reçue, ou comprise. Mais quand la pluie de l’arrière-saison est transmise, elle culmine dans la proclamation du grand cri du troisième ange. L’effet du grand cri sur les gens créera une réaction chez ceux qui l’entendent, et particulièrement chez ceux qui ne veulent pas l’entendre, de sorte que des lois du dimanche entreront en action.

Ces trois sujets, la pluie de l’arrière-saison, le grand cri, et les lois du dimanche,  s’imbriquent tous les uns dans les autres dans leur effet. Tandis qu’ils s’imbriquent et se chevauchent, les lois du dimanche sont agitées, et pendant qu’elles sont agitées, le peuple de Dieu qui a reçu l’effusion du Saint-Esprit proclame le Sabbat avec une plus grande puissance. Puis cela conduit à l’antagonisme des Églises, parce qu’elles s’opposent complètement à l’impact puissant de la présentation du Sabbat sous la puissance du Saint-Esprit. C’est cela l’activité d’imbrication.

Les lois du dimanche ont toujours été présentes, comme nous l’avons vu dans le message du deuxième ange. Mais lorsque ces lois du dimanche, dans la période du message du troisième ange, se heurtent à l’opposition de ceux qui reçoivent la pluie de l’arrière-saison et qui proclament le Sabbat plus pleinement, elles commencent à être agitées et à exercer un plus grand impact sur le monde parce que les Églises s’opposent à ce message. Le grand cri est le dernier avertissement au monde. Tout cela mène à une détresse.

Nous voulons maintenant entrer dans les détails du petit temps de détresse qui a lieu avant le grand temps de détresse pendant les plaies.

J’ai vu que le saint Sabbat est, et sera, le mur de séparation entre le vrai Israël de Dieu et les incroyants, et que le Sabbat est la grande question pour unir les cœurs des chers saints de Dieu dans l’attente. {Early Writings / Premiers écrits 33.1}

J’ai vu que Dieu avait des enfants qui ne voient pas, ni ne gardent le Sabbat. Ils n’ont pas rejetés la lumière sur celui-ci. Et au début du temps de détresse, nous étions remplis du Saint-Esprit  {Early Writings / Premiers écrits 33.2}

Pouvez-vous voir le chevauchement ? L’effusion de la pluie de l’arrière-saison a lieu au début du temps de détresse.

Et au début du temps de détresse, nous fûmes remplis du Saint-Esprit lorsque nous allâmes de l’avant et proclamâmes le Sabbat plus pleinement. Cela rendit furieux les Églises et les adventistes nominaux, car ils ne pouvaient pas réfuter la vérité du Sabbat. À ce moment-là, les élus de Dieu virent tous clairement que nous avions la vérité, et ils sortirent et endurèrent la persécution avec nous. Je vis l’épée, la famine, la peste, et une grande confusion dans le pays. {Ibid.}

Vous pouvez voir ici les choses terribles qui se produisent.

Les méchants pensaient que nous avions fait venir les jugements sur eux, et ils se levèrent et se concertèrent pour débarrasser la terre de nous, pensant qu’alors le mal serait arrêté. {Ibid.}

Le début du temps de détresse, l’effusion du Saint-Esprit, et la proclamation du Sabbat avec plus de puissance, ceux sont les évènements qui sont ici rapportés. Sœur White cite ici ce que nous venons de lire à la page 33 :

À la page 33, la chose suivante est écrite : « J’ai vu que le saint Sabbat est, et sera, le mur de séparation entre le vrai Israël de Dieu et les incroyants, et que le Sabbat est la grande question pour unir les cœurs des chers saints de Dieu dans l’attente. J’ai vu que Dieu avait des enfants qui ne voient pas, ni ne gardent le Sabbat. Ils n’ont pas rejetés la lumière sur celui-ci. Et au début du temps de détresse, nous fûmes remplis du Saint-Esprit lorsque nous allâmes de l’avant et proclamâmes le Sabbat plus pleinement. » {Early Writings / Premiers écrits 85.2}

Puis l’explication de cela est donnée :

Maintenant, l’accomplissement de cette vision commence à être vu. « Le début du temps de détresse »  ici mentionné, ne fait pas référence au temps où les plaies commenceront à être versées, mais à une courte période juste avant qu’elles soient versées, pendant que Christ est dans le sanctuaire. En ce temps-là, pendant que l’œuvre du salut s’achève, la détresse viendra sur la terre, et les nations seront en colère, mais contenues de façon à ne pas entraver l’œuvre du troisième ange. En ce temps-là, « la pluie de l’arrière-saison », ou le rafraîchissement de devant la présence du Seigneur, viendra pour donner de la puissance à la voix forte du troisième ange, et pour préparer les saints à se tenir ferme dans la période où les sept dernières plaies seront versées. {Early Writings / Premiers écrits 85.3}

C’est cela la question de notre étude. Le temps de détresse qui est expliqué ici ne fait pas référence au temps où les plaies seront versées, mais à un temps avant les plaies, pendant que Jésus est encore dans le sanctuaire en train d’accomplir l’œuvre pour Son peuple.

L’activité de rendre furieuses les Églises et les adventistes nominaux est liée à ce temps de détresse. Examinons la réelle procédure par laquelle ces gens sont rendus furieux et qui provoque ce temps de détresse. La clé pour déverrouiller ce petit temps de détresse se trouve dans Matthieu 24. Jésus parle ici de l’heure terrible avant Sa seconde venue, où les gens ont besoin d’être vigilants :

Matthieu 24:45 Qui donc est un serviteur fidèle et sage, que son seigneur a établi sur sa maison, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? 46 Heureux [est] ce serviteur que son seigneur, quand il viendra, trouvera faisant ainsi. 47 En vérité, je vous dis qu’il l’établira sur tous ses biens. 48 Mais si ce méchant serviteur dit en son cœur : Mon seigneur tarde à venir ; 49 Et qu’il se mette à battre [ses] compagnons de service, et à manger et à boire avec les ivrognes ; 50 Le seigneur de ce serviteur viendra en un jour où il ne l’attend pas, et à une heure qu’il ne sait pas ;

Que voyons-nous ici ? Au moment où les gens seront pris par surprise, il y a une interaction qui a lieu entre deux classes de serviteurs. Il y a le serviteur fidèle qui, sous l’effusion du Saint-Esprit, donne la nourriture au temps convenable, mais il y a d’autres serviteurs qui disent dans leur cœur : « Mon Seigneur tarde à venir. » Ils sont dans une attitude d’esprit où ils ne sont pas bien conscients de ce qui se passe autour d’eux, et ils mangent et boivent avec les ivrognes. Souvenez-vous de ce que nous avons étudié au sujet du vin de Babylone, et ce que c’était. Ils mangent et boivent de la nourriture spirituelle qui perturbe l’esprit et qui fait dormir les gens. Qu’est-ce que ce serviteur qui mange et boit avec les ivrognes fait à son compagnon de service fidèle ? Il se met à battre son compagnon de service.

Examinons ce que Jésus veut dire quand Il dit que le serviteur frappe son compagnon de service. Cela est lié aux Églises et aux adventistes nominaux qui sont rendus furieux par rapport à ce que font les fidèles serviteurs. Voilà la violence dont il est question :

Jérémie 18:18 Et ils ont dit : Venez, et formons des complots contre Jérémie ; car la loi ne périra pas chez le prêtre, ni le conseil chez le sage, ni la parole chez le prophète. Venez, et frappons-le de la langue, et ne soyons pas attentifs à aucune de ses paroles.

Ils étaient les frères de Jérémie. Qu’ont-ils fait ? Ils n’aimaient pas entendre ce qu’il disait. Du temps de Jérémie, il les avertissait qu’ils devraient servir le Seigneur et faire ce que Dieu leur disait de faire, mais ils n’aimaient pas entendre ce qu’il disait, donc ils ont pensé : « Nous allons le faire taire, nous le frapperons de la langue et nous n’écouterons pas ce qu’il a à dire. » C’est la même image que celle de Matthieu, où le méchant serviteur frappe son compagnon de service. Lorsque quelqu’un se lève et proclame la pure parole, c’est de cette manière qu’il est traité :

Psaume 64:1 Entends ma voix, ô Dieu, dans ma prière ; préserve ma vie de la peur de l’ennemi. 2 Cache-moi du conseil secret des méchants,

Que font-ils ? Les méchants tiennent conseil en secret.

Psaume 64:2 … de l’insurrection des ouvriers d’iniquité ; 3 Qui aiguisent leur langue comme une épée, [et] bandent [leurs arcs pour tirer] leurs flèches, [c’est-à-dire] des paroles amères ;

Que sont leurs flèches ? Des paroles amères. C’est cela la manière dont ils tirent.

Psaume 64:4 Afin de tirer en secret sur [l’homme] parfait ; soudain ils tirent sur lui, et ne craignent pas. 5 Ils s’encouragent l’un l’autre [dans] une mauvaise affaire ; ils parlent de tendre des pièges en secret ; ils disent : Qui les verra ? 6 Ils recherchent des iniquités ; ils accomplissent une recherche assidue ; la [pensée] intérieure de chacun [d’eux], et le cœur, [est] profond.

Que font-ils ? Ils recherchent des iniquités. Ils accomplissent une recherche assidue afin de pouvoir tirer sur le serviteur fidèle. C’est la description du méchant serviteur qui frappe le serviteur fidèle.

Psaume 64:7 Mais Dieu tirera sur eux [avec] une flèche ; soudain ils seront blessés.

C’est la fin de Matthieu 24, quand Il viendra à eux et qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents. C’est exactement la même image. Voilà la persécution qui commence aux mains de ceux qui sont leurs propres frères :

Ésaïe 66:5 Entendez la parole du SEIGNEUR, vous qui tremblez à sa parole : Vos frères qui vous haïssaient, qui vous rejetaient à cause de mon nom, disaient : Que le SEIGNEUR soit glorifié ; mais il apparaîtra à votre joie, et ils seront honteux.

Le Seigneur tirera sur eux, ils seront honteux. C’est cela l’expérience des gens fidèles qui maintiennent la pure parole sous la puissance du message du troisième ange, sous la puissance du Saint-Esprit ; ils seront traités de cette manière. Nous verrons cela présenté plus en détail quand nous étudierons l’ange d’Apocalypse 18 dans la série suivante.

Personne n’a de message véritable déterminant le temps où Christ doit venir, ou ne doit pas venir. Soyez certains que Dieu ne donne à personne l’autorisation de dire que Christ reporte Sa venue de cinq, dix ou vingt ans. « Vous aussi tenez-vous prêts ; car, à une heure que vous ne pensez pas, le Fils de l’homme vient. » Matthieu 24:44. C’est cela notre message, le message même que les trois anges volant au milieu du ciel proclament. L’œuvre qui doit maintenant être accomplie est celle de sonner ce dernier message de miséricorde à un monde déchu. {Selected Messages Book 2 113.3 / Messages choisis vol. 2 130.2}

Elle parle ici de l’ange d’Apocalypse 18 qui vient aider le troisième ange. Cela a eu lieu dès 1888.

Une nouvelle vie descend du ciel et s’empare de tout le peuple de Dieu. {Ibid.}

Elle fait référence à l’expérience de 1888. Mais que se passe-t-il lorsque cet ange vient ?

Mais des divisions surviendront dans l’Église. Deux partis se développeront. Le blé et l’ivraie grandissent ensemble pour la moisson. {Ibid.}

L’œuvre deviendra plus profonde et plus sérieuse jusqu’à la fin du temps. {Selected Messages Book 2 114.1 / Messages choisis vol. 2 130.3}

Deux partis se développent dans les rangs de l’Église, et au fur et à mesure que le temps continue, tout le problème entre les deux partis continuera à s’approfondir et à devenir plus sérieux.

Et tous ceux qui sont des ouvriers avec Dieu combattront avec une grande ferveur pour la foi qui a été une fois donnée aux saints. Ils ne seront pas détournés du message présent, qui illumine déjà la terre de sa gloire. {Ibid.}

Depuis 1888, c’est ce qui s’est passé, et au fur et à mesure que l’on s’approche de plus en plus près de la fin, le conflit devient plus intense. Ils ne permettront à rien de les détourner de ce qui a été une fois donné aux saints. Ils continuent sans relâche. Pourquoi ?

Une seule chose mérite que l’on se batte pour elle, la gloire de Dieu. Le seul rocher qui subsistera est le Rocher des Siècles. La vérité telle qu’elle est en Jésus est le refuge en ces jours d’erreur. {Ibid.}

Le fidèle serviteur fera son travail sans relâche. Il continue à aller de l’avant quoi qu’il arrive. Comme nous le lisons le Psaume 64, cette classe de serviteurs fidèles sera frappée.

Tandis que les épreuves se multiplient autour de nous, tant la séparation que l’unité seront vues dans nos rangs. Certains qui sont maintenant prêts à prendre des armes de guerres rendront manifeste en temps de vrai péril qu’ils n’ont pas construits sur le solide rocher ; ils cèderont à la tentation. Ceux qui ont eu une grande lumière et de précieux privilèges, mais qui ne les ont pas mis à profit, nous quitteront, sous un prétexte ou un autre. N’ayant pas reçu l’amour de la vérité, ils seront pris dans les illusions de l’ennemi ; ils s’attacheront à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, et se détourneront de la foi. {Testimonies for the Church Vol. 6 400.3}

Cela a lieu pendant que le temps de détresse continue. [Le contexte de la citation montre que les armes de guerres mentionnées ici font allusion à ceux qui partagent la vérité d’une manière inappropriée et avec un manque d’attention pour les âmes. En temps de vrai péril, leurs vrais caractères seront révélés]

Bientôt le peuple de Dieu sera testé par des épreuves ardentes, et une grande partie de ceux qui paraissent maintenant être sincères et vrais s’avérera être du métal de base. Au lieu d’être fortifiés et confirmés par l’opposition, les menaces, et l’abus, ils se rangeront lâchement du côté des opposants. {Testimonies for the Church Vol. 5 136.1}

Remarquez le revirement. D’abord, c’est au sein de l’Église, et ensuite ils se rangeront lâchement du côté des opposants.

Prendre la défense de la vérité et de la justice quand la majorité nous abandonne, livrer les batailles du Seigneur quand les champions sont rares – ce sera notre épreuve. {Testimonies for the Church Vol. 5 136.2}

Ceux qui tremblent à la parole de Dieu, ceux qui demeurent fidèles au message, seront considérés comme quelque chose qui doit être ôté de l’Église. Ils diront : « Que le Seigneur soit glorifié » en séparant les fidèles du milieu d’eux.

Beaucoup se tiendront à nos chaires avec la torche de la fausse prophétie dans leurs mains, allumée par la torche infernale de Satan. Si des doutes et de l’incrédulité sont chéris, les pasteurs fidèles seront retirés des gens qui croient en savoir tant. {Testimonies to Ministers 409.3}

Les pasteurs fidèles seront retirés, c’est ce que nous lisons dans Ésaïe 66:5. Au temps de l’effusion du Saint-Esprit, ce sont les fils et les filles, les gens ordinaires, qui seront ces gens du pastorat, et ils seront expulsés. Les pasteurs fidèles seront retirés des gens qui croient en savoir tant.

C’est comme ça que cela arrive au sein de l’Église, mais cela ne s’arrête pas là, parce, comme c’est écrit, ils se rangeront du côté des opposants. Non seulement ils frappent de la langue, mais ils se rangent du côté des opposants, qui eux-mêmes sont agités dans les fausses Églises. Voilà le résumé de ce que nous avons vu dans Ésaïe, Jérémie, et dans les Psaumes :

Jean 16:2 Ils vous chasseront des synagogues ; oui, l’heure vient où quiconque vous tuera, pensera qu’il rend service à Dieu.

« Que le Seigneur soit glorifié, chassez-les. » Mais cela ira plus loin que cela, même jusqu’à les tuer.

Jean 16:20 En vérité, en vérité, je vous dis, Que vous pleurerez et vous vous lamenterez, mais le monde se réjouira ; et vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse sera changée en joie.

C’est là que la déclaration de Maranatha entre en jeu. On y voit comment le revirement a lieu. Cela ne vient pas seulement des gens qui s’opposent et qui frappent de la langue, mais de ceux en dehors de l’Église :

Ces œuvres de guérison apparente mettront les adventistes du septième jour à l’épreuve. Beaucoup de gens qui ont eu une grande lumière manqueront de marcher dans la lumière, parce qu’ils ne sont pas devenus un avec Christ. {Maranatha 209.2}

Ceux-là sont les serviteurs infidèles.

J’ai vu nos gens dans une grande détresse, pleurant et priant, implorant les promesses sûres de Dieu, tandis que les méchants étaient tout autour de nous, se moquant de nous, et menaçant de nous détruire. Ils tournaient notre faiblesse en ridicule, ils se moquaient de la petitesse de notre nombre, et nous raillaient avec des paroles calculées pour couper en profondeur. Ils nous accusaient de prendre une position indépendante de tout le reste du monde. Ils avaient coupé nos ressources de sorte que nous ne pouvions ni acheter ni vendre, et ils faisaient allusion à notre pauvreté abjecte et à notre condition affligée. Ils ne pouvaient pas voir comment nous pouvions vivre sans le monde ; nous étions dépendants du monde et nous devions consentir aux coutumes, aux pratiques et aux lois du monde, ou en sortir. Si nous étions le seul peuple dans le monde que le Seigneur préférait, les apparences étaient terriblement contre nous. Ils déclaraient qu’ils avaient la vérité, que des miracles étaient parmi eux, que des anges du ciel parlaient avec eux, et marchaient avec eux, qu’une grande puissance, des signes et des merveilles, étaient opérés parmi eux, et que ceci était le Millénium Temporel qu’il avait attendu si longtemps. Le monde tout entier était converti et en harmonie avec la loi du dimanche, et ce petit et faible peuple se démarquait, défiant les lois du pays, et les lois de Dieu, et ils prétendaient être les seuls qui avaient raison sur la terre. {Maranatha 209.3}

Cette déclaration montre une introduction progressive de problèmes d’abord dans l’Église, et puis hors de l’Église. L’activité de ces fidèles au sein de l’Église qui sont frappés par les serviteurs infidèles, s’étend ensuite au monde extérieur.

Alors que la tempête approche, la tempête finale, alors que les plaies approchent, il y a ce petit temps de temps, qui est décrit ici :

Alors que la tempête approche, un grand nombre de ceux qui ont fait profession de foi dans le message du troisième ange, mais qui n’ont pas été sanctifiés par l’obéissance à la vérité, abandonnent leur position et rejoignent les rangs de l’opposition. {Great Controversy 608.2 / Tragédie des siècles 660.2}

Voyez-vous le développement de tout cela ? Le serviteur infidèle maltraite et frappe le serviteur fidèle, et ensuite, quand cela devient de plus en plus intense, ils finissent par se séparer et la grand majorité se retournent, abandonnent leur position et rejoignent les rangs de l’opposition. C’est parce qu’ils n’obéissent pas à la vérité qu’ils abandonnent leur position et rejoignent les rangs de l’opposition.

En s’unissant avec le monde et en participant à son esprit [en mangeant et en buvant avec les ivrognes], ils en sont venus à voir les choses presque à la même lumière ; et lorsque le test est présenté, ils sont prêts à choisir le côté facile et populaire. Des hommes de talent et d’élocution plaisante, qui se sont autrefois réjoui dans la vérité, emploient leurs pouvoirs pour tromper et induire les âmes en erreur. Ils deviennent les ennemis les plus acharnés de leurs anciens frères. Lorsque les observateurs du Sabbat sont amenés devant les tribunaux pour répondre de leur foi, ces apostats sont les agents de Satan les plus efficaces pour donner une fausse image d’eux et les accuser, et par des faux rapports et des insinuations, pour inciter les dirigeants contre eux. {Great Controversy 608.2 / Tragédie des siècles 660.2}

Alors que la tempête approche : c’est ce petit temps de détresse qui s’intensifie avant les plaies ; la guerre et le conflit (la Première Guerre mondiale), le petit temps de paix, puis le retour de la guerre et du conflit (la Seconde Guerre mondiale), c’est cela le petit temps de détresse dont il est question dans tout cela. La question est donc la suivante : Nous attendons-nous à ce qu’il y ait encore des martyrs dans ce petit temps de détresse ?

Les deux armées se tiendront distinctes et séparées, et cette distinction sera si marquée que beaucoup qui seront convaincus de la vérité viendront du côté du peuple de Dieu qui gardent les commandements. Lorsque cette grande œuvre doit avoir lieu dans la bataille, avant le dernier conflit, beaucoup seront emprisonnés, beaucoup se sauveront des villes et des villages, et beaucoup deviendront martyrs pour l’amour de Christ en prenant la défense de la vérité. {Maranatha 199.3}

Pendant ce temps de détresse qui s’est intensifié depuis 1888, cela en vient au point où ils finissent par être séparés du ministère insouciant. Ce ministère insouciant et négligeant se range du côté des opposants, et cela fait que les fidèles se retrouvent devant les tribunaux, et ils seront emprisonnés, et beaucoup deviendront des martyrs.

Vous n’avez qu’à passer en revue l’histoire de l’Église Adventiste du Septième Jour, et voir comment les gens fidèles qui se tenaient ferme sur le Sabbat et sur le commandement : « Tu ne tueras point » durant la Première et la Seconde Guerre mondiale, ont été excommuniés de l’Église. Ceux qui étaient leurs ennemis les plus acharnés étaient leurs anciens frères, qui les ont même livrés aux autorités, et ces fidèles se sont retrouvés en prison, et ont été exécutés. Après le temps de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, derrière le Rideau de fer, dans les pays du Communisme, c’est exactement ce qui a continué à se produire. Il y avait des gens qui mourraient en martyrs pour Christ. Cela continuera à être le cas jusqu’à la fin du temps de grâce. Quand le temps des plaies vient, alors il n’y aura plus de martyrs. C’est pendant ce petit temps de détresse avant cela qu’il y aura encore des martyrs. Voilà ce qui a eu lieu.

Quand les observateurs du Sabbat sont amenés devant les tribunaux, leurs anciens frères sont les agents les plus efficaces pour inciter les dirigeants contre eux, et certains des fidèles seront alors livrés à ces prisons et à ce martyre.

Dans ce temps de persécution, la foi des serviteurs du Seigneur sera mise à l’épreuve. Ils ont fidèlement donné l’avertissement, regardant à Dieu et à Sa seule Parole. L’Esprit de Dieu, animant leurs cœurs, les a contraints de parler. Stimulés par un zèle sacré, et par l’impulsion divine forte sur eux, ils se sont engagés dans l’accomplissement de leurs devoirs sans calculer froidement les conséquences de déclarer aux gens la parole que le Seigneur leur avait donnée. Ils n’ont pas consulté leurs intérêts temporels, ni cherché à préserver leurs réputations ou leurs vies. {Great Controversy 608.3 / Tragédie des siècles 660.3}

C’est hors de ce petit temps de détresse que le peuple du reste de Dieu émergera. L’expérience terrible que nous avons vue décrite est un véritable criblage. Les gens sont séparés, deux compagnies se développent, jusqu’à ce que, finalement, ils soient complètement séparés par le criblage.

Je demandai ce que signifiait le criblage que j’avais vu, et on me montra qu’il serait causé par le juste témoignage prononcé par le conseil du Témoin Véritable aux Laodicéens. Cela aura son effet sur le cœur du destinataire, et le mènera à exalter l’étendard et à déverser la juste vérité. Certains ne supporteront par ce juste témoignage. Ils se lèveront contre celui-ci, et ceci provoquera un criblage parmi le peuple de Dieu. {Testimonies for the Church Vol. 1 181.1}

Une séparation.

Mon attention fut alors dirigée vers la compagnie que j’avais vu, qui était terriblement ébranlée. On me montra ceux que j’avais vus auparavant pleurant et priant avec une agonie d’esprit. La compagnie d’anges gardiens autour d’eux avait été doublée, et ils étaient revêtus d’une armure de leur tête à leurs pieds. Ils se déplaçaient dans un ordre précis, fermement, comme une compagnie de soldats. Leurs visages exprimaient le conflit sévère qu’ils avaient enduré, la lutte atroce qu’ils avaient traversée. Cependant, leurs traits, marqués par l’angoisse interne sévère, resplendissaient maintenant de la lumière et de la gloire du ciel. Ils avaient obtenu la victoire, et cela invoquait en eux la gratitude et la joie sainte et sacrée la plus profonde. {Testimonies for the Church Vol. 1 181.3}

Voici le reste qui a obtenu la victoire. C’est pendant ce temps de criblage que le reste émerge dans toutes ses expériences de triomphe et de victoire.

J’entendis ceux qui étaient revêtus de l’armure déclarer la vérité avec une grande puissance. Elle eut un effet. Je vis ceux qui avaient été liés ; certaines femmes avaient été liées par leurs maris, et certains enfants avaient été liés par leurs parents. Les honnêtes qui avaient été détenus ou empêchés d’entendre la vérité la saisissaient maintenant avec empressement. Toute crainte de leurs parents avait disparu. La vérité seule était exaltée pour eux. Elle était plus chère et plus précieuse que la vie. Ils avaient eu faim et soif de vérité. Je demandai ce qui avait produit ce grand changement. Un ange répondit : « C’est la pluie de l’arrière-saison, le rafraîchissement de devant la présence du Seigneur, le grand cri du troisième ange. » {Testimonies for the Church Vol. 1 182.2}

Tout cela fait partie de ce petit temps de détresse qui produit le reste, ce reste qui donne le grand cri, et qui appelle les dernières personnes à sortir de Babylone. Tout cela a lieu pendant ce temps de détresse.

Nous examinerons le détail de ce reste dans notre prochaine étude.

Amen.

Publié le 07/11/2013, dans 3e ange, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s