École du Sabbat 2022 (premier semestre) – Le ciel et la nouvelle terre

Voilà, frères et sœurs, notre première école du Sabbat en français est enfin disponible ! Elle couvrira le premier semestre de la nouvelle année 2022. Puisse le Seigneur nous bénir richement et abondamment tandis que nous y plongeons nos regards pour préparer nos esprits et nos cœurs au ciel et à la nouvelle terre que Dieu prépare pour ceux qui l’aiment.

Cliquez ici pour obtenir l’école du Sabbat prête à imprimer :
eds premier semestre 2022 – le ciel et la nouvelle terre

INTRODUCTION

Notre étude du dernier semestre 2021 nous a préparés à affronter les tempêtes et les traumatismes des temps qui précèdent directement la seconde venue de Jésus. Si nous embrassons ces leçons, nous avons l’assurance de devenir membres de l’Église triomphante. Nos études pour les trois prochains mois nous fournirons l’inspiration nécessaire pour renforcer notre détermination à persévérer à travers ces tempêtes traumatisantes et à triompher glorieusement. En effet, l’étude de cette section des leçons est destinée à accomplir ce qui est écrit dans le livre In Heavenly Places, p. 352 :

« Nous avons une bonne espérance en Jésus. Elle est sûre et ferme et pénètre au-dedans du voile. Elle nous apporte la consolation dans l’affliction, elle nous donne la joie au milieu de l’angoisse, elle dissipe les ténèbres qui nous entourent et nous fait regarder à travers tout cela vers l’immortalité et la vie éternelle. . . . Les trésors terrestres ne présentent aucun intérêt pour nous, car tant que nous avons cette espérance, elle s’élève bien au-dessus des trésors terrestres qui passent et s’empare de l’héritage immortel, des trésors durables, incorruptibles, sans tache et inaltérables. »

Oh combien nous avons besoin de « consolation dans l’affliction », de « joie au milieu de l’angoisse », et combien souvent nous désirons que les ténèbres qui nous entourent soit dissipées. Eh bien, étudiez ces leçons assidûment et gravez-les dans votre mémoire pour que, lorsque l’affliction, l’angoisse et les ténèbres menacent, nous soyons véritablement capables de jeter les regards à travers tout cela vers l’héritage immortel et les trésors qui sont durables.

Puisse Dieu nous accorder la bénédiction des paroles suivantes de 2 Corinthiens 4:16-18 afin qu’elles prennent pleinement effet dans le cœur de tous ceux qui étudient ces leçons :

« C’est pourquoi nous ne perdons point courage, et si notre homme extérieur se détruit, l’intérieur se renouvelle de jour en jour ; car notre légère affliction du temps présent produit en nous le poids éternel d’une gloire souverainement excellente ; puisque nous ne regardons point aux choses visibles, mais aux invisibles ; car les choses visibles sont pour un temps, mais les invisibles sont éternelles. »

AMEN.

Publié le 28/12/2021, dans Écoles du Sabbat, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :