3. L’activité détaillée de Dieu dans la formation de l’histoire

Daniel 11 – étude 3

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Nous avons examiné l’étendue de la vision de Daniel 11 depuis le temps de Babylone et de la Perse jusqu’aux tous derniers jours, le temps de la fin. Nous observons Michaël et les anges influencer les esprits et les activités des affaires humaines. C’est cela le but de l’étude de la prophétie. Nous avons lu dans 2 Pierre que l’étoile du matin est censée se lever dans nos cœurs si nous prêtons attention à la prophétie. Lorsque nous étudions la prophétie, qu’étudions-nous en réalité ? C’était déjà suggéré dans les passages précédents que nous avons lu, mais allons maintenant dans Apocalypse parce qu’il y a là une autre explication de ce qu’est la prophétie. Jean le révélateur parle ici :

Apocalypse 19:10 Alors je tombai à ses pieds pour l’adorer. Et il me dit : Garde-toi de le faire ; je suis ton compagnon de service, et [celui] de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu, car le témoignage de Jésus est l’esprit de prophétie.

Le témoignage de Jésus est l’esprit de prophétie. Quand nous étudions les prophéties qui ont été inspirées par l’esprit de prophétie, on nous dit explicitement que c’est Jésus qui nous parle. C’est le témoignage de Jésus. En tant que chrétiens, nous aimons notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ, donc nous sommes très fascinés par la prophétie.

Afin de réitérer la raison pour laquelle nous étudions les prophéties de Daniel, nous nous tournons à nouveau vers Daniel 11:20 où Gabriel parle à Daniel :

Daniel 10:20 Et il me dit : Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi ? Et maintenant je m’en retourne pour combattre le chef de Perse ; et quand je serai parti, voici, le chef de Javan viendra. 21 Mais je te déclarerai ce qui est écrit dans l’Écriture de vérité ; et [il n’y en a] pas un qui tienne ferme avec moi en ces choses, sinon Michaël, votre chef.

C’est Jésus, notre Chef. Le témoignage de Jésus, c’est cela l’objet de notre recherche, et nous voyons que le témoignage de Jésus traite des affaires de la race humaine – les affaires politiques ainsi que les affaires spirituelles. Si nous tenons bien compte des témoignages de Jésus et des anges administrateurs, c’est du plan tout entier de Jésus dont nous tiendrons compte, comme Il l’a dit dans Jean : « Je vous le dis dès maintenant, avant que cela arrive, afin que, quand ce sera arrivé, vous croyiez que c’est moi » (Jean 13:19).

Ésaïe 46:8 Souvenez-vous de cela, et montrez-vous hommes ; rappelez-le à votre cœur, transgresseurs ! 9 Souvenez-vous des premières choses, [celles] d’autrefois ; car je [suis] Dieu, et [il n’y en a] point d’autre ; [je suis] Dieu, et [il n’y en a] point comme moi, 10 Qui déclare dès le commencement la fin, et longtemps auparavant [les choses] qui n’ont point encore été faites ; qui dis : Mon conseil tiendra, et j’exécuterai tout mon bon plaisir.

Nous sommes en train de rencontrer Dieu dans la prophétie. Il est écrit qu’Il exécutera tout Son conseil et que Son conseil tiendra. « Je déclarerai dès le commencement la fin. » En prenant ces paroles au sérieux, nous voyons que nous sommes en train d’étudier quelque chose qui a été déclaré avant même que ce soit arrivé, et cela nous mène droit à la fin.

Nous remarquons dans Ésaïe 45 que Dieu parle au roi Cyrus avant même que le roi Cyrus fût né. C’est vraiment phénoménal. Et c’est une histoire très intéressante.

Cyrus

Ésaïe 45:1 Ainsi dit le SEIGNEUR à son oint, à Cyrus, duquel j’ai pris la main droite, pour faire plier devant lui les nations ; … 5 Je [suis] le SEIGNEUR, et [il n’y en a] point d’autre, [il n’y a] point de Dieu que moi. Je t’ai ceint, quand tu ne me connaissais pas ; 6 Afin qu’ils sachent depuis le soleil levant, et depuis le [soleil] couchant, qu'[il n’y en a] point d’autre que moi. Je [suis] le SEIGNEUR, et [il n’y en a] point d’autre.

Cette déclaration a été faite avant même que Cyrus soit né. L’expérience du roi Cyrus est phénoménale. Il est né de la fille du roi des Mèdes qui était mariée au roi perse. Le roi mède ne voulait pas que l’enfant auquel elle avait donné naissance vive, donc il a pris le nouveau-né, l’a donné au berger qui s’occupait des troupeaux du roi et lui a dit : « Emporte cet enfant dans le désert et détruis-le. » Cet enfant, c’était Cyrus. Le berger a apporté le petit bébé à sa femme, qui avait elle-même donné naissance à un enfant mort-né. Ce que le berger a fait c’est qu’il a donné cet enfant, Cyrus, à sa femme, qui l’a adopté comme le sien, et l’enfant mort-né a été emporté dans le désert et donné à manger aux animaux. Et Cyrus a survécu.

Cyrus n’était pas censé vivre, mais selon Son plan, Dieu a dit : « Avant même que tu m’aie connu, je t’ai ceint. » Lorsqu’on a dit à Cyrus ce que Dieu avait déclaré avant même qu’il fût né, il a réalisé qu’il y avait là une intervention surnaturelle, parce qu’il connaissait le début de sa vie. Vous pouvez voir que Dieu connait la fin dès le commencement, et quoique l’homme fasse, c’est Dieu qui orchestre les circonstances pour les amener à se produire. Nous sommes ici engagés dans une étude dont le but est d’observer clairement la manifestation de la manière dont Dieu maîtrise les affaires humaines. Voilà le témoignage de Jésus pour nous afin que nous puissions le connaître et que l’étoile du matin puisse commencer à se lever dans nos cœurs en ces derniers jours.

Concernant ce témoignage de Jésus, il est très important que nous prêtions attention à la prophétie afin que nous soyons établis ; c’est important que les sages en ces derniers jours comprennent ces études, parce qu’autrement ils perdraient leur futur.

1 Corinthiens 1:4 Je rends toujours grâces à mon Dieu pour vous, à cause de la grâce de Dieu qui vous est donnée par Jésus Christ, 5 De ce qu’en toutes choses vous êtes enrichis par lui, en toute parole, et [en] toute connaissance ; 6 Selon que le témoignage de Christ a été confirmé en vous

Le témoignage de Christ est le témoignage de Jésus, et le témoignage de Jésus, c’est l’esprit de prophétie. Pourquoi est-il donné ?

1 Corinthiens 1:7 De sorte qu’il ne vous manque aucun don, en attendant la venue de notre Seigneur Jésus Christ, 8 Qui aussi vous affermira jusqu’à la fin, [pour que vous soyez] irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus Christ.

Les prophéties de Daniel 11 font partie du témoignage de Jésus qui nous a été donné afin que nous puissions être affermis à la fin et être irréprochables au jour du Seigneur.

C’est très important que nous nous saisissions de la prophétie et de Daniel 11. Nous avons vu dans Daniel 12 que le livre de Daniel devait être fermé jusqu’au temps de la fin.

Daniel 12:8 Et moi j’entendis, mais je ne compris point ; et je dis : Mon seigneur, quelle sera l’issue de ces choses ? 9 Et il dit : Va, Daniel, car ces paroles [sont] closes et scellées jusqu’au temps de la fin. 10 Plusieurs seront purifiés, et blanchis et éprouvés ; mais les méchants agiront méchamment, et aucun des méchants ne comprendra ; mais les sages comprendront.

Nous voyons très clairement que le chapitre de Daniel 11 est directement lié à nos exercices de purification, comme nous l’avons lu dans 1 Corinthiens 1:4-8, afin que nous soyons irréprochables au temps de la fin. Mettons-nous donc très attentivement à l’écoute du témoignage de Jésus tandis qu’il nous déclare les choses qui concernent l’histoire du monde.

Observez de près et vous verrez des choses avoir lieu tout au long de l’histoire jusqu’à l’époque à laquelle nous vivons aujourd’hui, et vous êtes en train de contempler Jésus parce que c’est Lui qui orchestre tous ces évènements que nous voyons devant nous.

Dans notre dernière étude, nous avons traversé Daniel 11 et nous avons examiné en détail Daniel 11:2-5, où nous avons vu que l’Empire perse a été conquis par les Grecs, qu’Alexandre le Grand, arrivé au sommet de sa puissance, a été brusquement fauché, et que le royaume a ensuite été divisé en quatre. Nous avons vu que Jésus se révélait dans cette histoire, qu’Il œuvrait avec Alexandre à travers sa vie de débauche, poussant ainsi le royaume a été divisé en quatre.

À partir de ce moment-là, le roi du nord a rassemblé ses forces et le roi du sud a rassemblé ses forces, et les autres (Cassandre and Lysimaque) furent conquis. Souvenez-vous que ces rois du nord et du sud sont les territoires d’Asie-Mineure et d’Égypte qui régnaient sur l’Empire grec. [Celui qui est finalement devenu le roi du nord (dans Dan. 11:5), Séleucos, était au début le général qui détenait le territoire de l’est (la Syrie et la Babylonie). Après que Cassandre (la Macédoine et la Grèce) fut conquis par Lysimaque (la Thrace), Séleucos s’empara des territoires de ces deux derniers et devint ainsi le roi du nord, son territoire devenant donc de loin le plus grand].

Continuons maintenant notre étude en lisant Daniel 11:6. Nous continuerons notre étude très prudemment et systématiquement jusqu’au verset 16.

L’Empire grec

Daniel 11:5 Et le roi du midi deviendra fort, mais l’un de ses chefs deviendra plus fort que lui et dominera, et sa domination [sera] une grande domination.

C’était cela le développement des régions du nord et du sud. La région du sud, c’était le roi du sud et il était fort ; mais celui au nord était plus fort que lui.

Daniel 11:6 Et au bout de [certaines] années ils s’allieront ; car la fille du roi du midi viendra vers le roi du nord pour établir un accord ; mais elle ne conservera point la force du bras, et il ne subsistera point, ni son bras ; mais elle sera livrée, et ceux aussi qui l’auront amenée, et celui qui sera né d’elle, et celui qui la fortifiait en [ces] temps-là.

Voilà un mouvement au sein des deux territoires sous l’Empire grec. Ils essayaient d’unir leur pouvoirs afin qu’à la fin il n’y ait plus qu’un seul roi. Comment allaient-ils faire cela ? On nous dit ici qu’ils essayaient de combiner leurs forces. Comment ? Par le mariage. Michaël et Gabriel ont-ils permis que cela se produise ? L’Empire grec va-t-il se fortifier pour ensuite devenir une monarchie, un empire contrôlé par un seul roi, ou va-t-il se poursuivre dans sa division entre le nord et le sud ? Quelle est l’intention de Dieu et qu’allons-nous voir ici ?

Ils essaient de se lier par le mariage et d’en arriver au point où il n’y aurait plus qu’une seule autorité sur tout l’Empire grec. Que voyons-nous ? Nous voyons Dieu œuvrer à travers une affaire de famille complexe, parfaitement détaillée avant même qu’elle ait eue lieu. Le roi du nord était plus fort, le roi du sud était plus faible, mais à travers le mariage, l’évolution de la faiblesse de l’Empire grec est ici détaillée :

Arrêtons-nous ici un instant : Quand nous étudions Daniel 7 et 8, qui sont symboliques, ces détails ne sont pas introduits dans la description. Dans les visions de Daniel chapitre 7 et 8, il est dit simplement et succinctement que l’Empire grec donnerait place à l’Empire romain. Mais nous allons maintenant dans un récit détaillé. Pourquoi ? Poursuivons l’étude de ce récit détaillé et découvrons pourquoi :

Daniel 11:6 Et au bout de [certaines] années ils s’allieront ; car la fille du roi du midi viendra vers le roi du nord pour établir un accord ;

Le roi du nord, c’était Antiochos II Théos. Il a consenti à répudier sa femme, qui s’appelait Laodicé, ainsi que ses deux enfants. Il était déjà marié, il avait déjà deux fils, mais il a répudié sa femme et ses deux fils, et s’est marié à Bérénice, la fille de Ptolémée II Philadelphe, qui était alors lui-même le roi du sud. Le roi du sud chercherait à s’unir au roi du nord par le mariage. Ptolémée a donné une énorme dot pour qu’Antiochos Théos marie Bérénice.

Que se passe-t-il ? C’était cela leur intention, mais Dieu permettrait-il à cela de se produire ?

Daniel 11:6 … mais elle ne conservera point la force du bras,

Le bras que le roi du sud avait tendu pour s’unir au roi du nord – ce bras-là ne serait pas conservé.

Daniel 11:6 … et il ne subsistera point, ni son bras ; mais elle sera livrée, et ceux aussi qui l’auront amenée, et celui qui sera né d’elle, et celui qui la fortifiait en [ces] temps-là.

Antiochos Théos et Laodicé

D’après ces paroles, que s’est-il passé ? Nous lisons qu’elle ne conservera point la force du bras. En d’autres termes, le roi du sud ne conserverait pas la force du bras avec Antiochos. Pourquoi ? Ce qui s’est en passé c’est qu’Antiochos, dans une crise d’amour, est revenu à Laodicé, sa première femme. Et après qu’il soit revenu à elle dans cette crise d’amour, Laodicé a pensé : « Cette union n’est pas stable » Qu’a-t-elle fait ? Il est écrit qu’il (Antiochos/le roi du nord) ne subsisterait pas. Pourquoi ? Parce que Laodicé l’a empoisonné.

Non seulement Laodicé l’a empoisonné, mais le passage dit : « ni son bras. » Son bras, c’était Bérénice, la fille de Ptolémée, qu’il avait donnée. Elle n’a pas non plus subsisté. Qu’a fait Laodicé ? Elle a assassiné Bérénice et, comme c’était écrit ici, non seulement son bras, ce qui était Bérénice, mais également celui qui sera né d’elle. Donc le fils de Bérénice a aussi été détruit par Laodicé, de même que tous ceux qui la soutenaient. Voilà l’histoire de ce qui s’est réellement produit.

Le roi du sud voulait s’unir au nord par le mariage, mais tout cela a très mal tourné. Après que Laodicé ait assassiné Bérénice et que toute cette tentative d’union ait si mal tourné, le résultat de cela continue aux versets 7 à 9 :

Ptolémée Evergète

Daniel 11:7 Mais un rejeton de ses racines s’élèvera à sa place ; et il viendra avec une armée, et il entrera dans les forteresses du roi du nord, et il agira contre eux et l’emportera. 8 Et même il emmènera captifs en Égypte leurs dieux, avec leurs images de fonte, et avec leurs vases précieux d’or et d’argent ; et il subsistera [plus] d’années que le roi du nord. 9 Et le roi du midi entrera dans [son] royaume, et il retournera dans son pays.

Que s’est-il passé ici ? Le rejeton de ses racines – les racines de Bérénice, c’était son père ; et le rejeton de son père, c’était son frère. Quand le père est mort, Ptolémée III Evergète lui a succédé. C’était lui le frère de Bérénice. Que pensez-vous que son frère ferait au roi du nord après ce qui était arrivé à sa sœur ? Il a rassemblé une armée pour venger sa mort.

Pouvez-vous voir ici toute cette interaction entre les deux familles, écrite avant même que ce soit arrivé ? Dieu orchestrait les gens dans leurs manières corrompues et se servait d’eux pour obtenir Son résultat final. Le roi du nord était à cette époque-là le fils de Laodicé. Il s’appelait Séleucos Kallinikos. Ptolémée, le frère de Bérénice, vient maintenant avec son armée pour conquérir Séleucos et il l’emporte.

Qu’a-t-il fait ? Ptolémée s’est emparé du territoire de Séleucos et a excité tout le monde contre lui. Finalement, Séleucos a été exilé. Ayant donc accompli cette œuvre terrible, et prenant avec lui tous les biens qu’il avait capturés, Ptolémée est retourné dans son pays, envoyant Séleucos en exil. Et la raison pour laquelle il est reparti dans son propre pays, c’est qu’il a entendu parler de révoltes qui avaient lieu en Égypte. Il devait donc s’occuper de ses insurrections égyptiennes.

En résumé, il a pillé le royaume de Séleucos et a ramené tous ses trésors, les idoles et ainsi de suite, en Égypte. Certaines de ces idoles, en passant, avait été prises de l’Égypte par Cambyse (un des rois de Perse) deux cent quatre-vingt années auparavant et emportées en Perse ; donc ils ont en fait repris tous ce qui avaient pris précédemment. Et tout comme la prophétie l’avait prédit, Ptolémée survivrait à Séleucos, qui était lui-même en exil. Séleucos est mort quatre ans avant Ptolémée.

Voilà, dans la prophétie, les détails écrits des faits réels qui ont eu lieu.

L’Empire grec chancelait d’un côté à l’autre, entre le roi du nord et le roi du sud. Ils ont essayé de s’unir, mais ils ne pouvaient pas, et c’est devenu un conflit terrible entre les deux.

Maintenant que nous continuons au verset 10, souvenez-vous, le roi du sud était venu et était ensuite reparti dans son pays, l’Égypte :

Le roi du nord

Daniel 11:10 Mais ses fils [les fils du roi du nord] s’irriteront et rassembleront une multitude de grandes armées ; puis [l’un d’eux] viendra certainement, et se répandra, et passera ; et il reviendra, et portera la guerre jusqu’à sa forteresse.

Vous pouvez imaginer la scène, le conflit qui a lieu ici est vraiment œil pour œil, dent pour dent. Le roi du sud avait vengé la mort de Bérénice, il était maintenant venu et avait emporté tous les biens hors du territoire du roi du nord. Que fait maintenant le roi du nord ?

Séleucos Kallinikos, qui, nous nous en souvenons, était mort en exil, avait deux fils. Le premier de ces fils, c’était Séleucos III Sôter (Kéraunos). Étant monté au pouvoir, c’était un homme très lâche et incompétent, et il a fini par être empoisonné [par deux de ses officiers, après un règne honteux de deux à trois années]. Son frère cadet, Antiochos III Mégas, était plus compétent. Il est descendu vers le roi du sud et a tout soulevé contre lui. « Ses fils s’irriteront et rassembleront une multitude de grandes armées ; puis l’un d’eux viendra certainement, et se répandra, et passera. » Le premier frère les avait rassemblés et ensuite l’autre est descendu et a réussi à vaincre le roi du sud (parce que Séleucos Kéraunos avait été empoisonné). Antiochos Mégas a repris le dessus et a vaincu l’Égypte. Il a repris tous les territoires que l’Égypte avait précédemment capturés : il a repris la Séleucie et a récupéré la Syrie.

L’Empire grec connaissait à cette époque-là beaucoup de luttes intérieures. À mesure que vous suivez cela bien attentivement, tout cela est orchestré avec un seul objectif.

Daniel 11:11 Et le roi du midi sera irrité, et sortira, et combattra contre lui, [savoir] contre le roi du nord ; et il mettra sur pied une grande multitude, mais la multitude sera livrée en sa main.

Le roi du sud (l’Égypte) est irrité. Pourquoi ? À cause de ce qu’avait fait le roi du nord. Il était descendu et avait tout soulevé contre le roi du sud, et maintenant c’était de nouveau œil pour œil, dent pour dent. Il était irrité et il est sorti pour combattre contre lui, savoir contre le roi du nord [à la bataille de Raphia]. Et pour résister au roi du sud, le roi du nord met sur pied une multitude. Mais malgré le fait qu’il ait mis sur pied la multitude pour résister au roi du sud, que fait le roi du sud ? « Mais la multitude sera livrée en sa main » – en la main du roi du sud. Nous voyons ici encore des activités politiques.


Ptolémée Philopatôr

Que s’est-il passé ? Le roi du sud était alors Ptolémée IV Philopatôr [il a succédé à son père, Ptolémée III Évergète]. Il avait de grandes richesses et une grande puissance, et il était irrité, rempli de colère – il a riposté contre le roi du nord. Le roi du nord a essayé de résister à Ptolémée. Mais quand Ptolémée s’est avancé contre Antiochos et contre la grande multitude qu’il avait levée pour lui résister, Antiochos a été battu à plate couture. Le nord a été une fois de plus battu par le sud.

Il y a donc cette situation de vas-et-viens qui est présentée ici dans cette prophétie. Ce qui est écrit au verset 12 est très intéressant :

Daniel 11:12 [Et] après avoir défait cette multitude,

Après que le roi du sud ait défait la multitude qui lui résistait,

Daniel 11:12 … son cœur s’élèvera ; il fera tomber des milliers, mais il n’en sera pas fortifié.

Il essayait de se fortifier, mais toute cette puissance qu’il manifestait n’allait pas l’aider. Quel était le problème de cet homme ? C’était un homme très passionné qui aimait vivre dans le luxe. Il aimait exercer ses passions, et c’était une personne très vicieuse – c’était cela le caractère de Ptolémée Philopatôr. Ayant réussi à vaincre le roi du nord, Antiochos, il pensa : « Je me suis si bien débrouillé. » Et au lieu de maintenir cette victoire il a commencé à s’abandonner à ses passions. Il avait obtenu une telle victoire qu’il aurait pu conquérir le royaume du nord tout entier et devenir le seul roi sur l’Empire grec. Mais qu’est-ce qui a provoqué sa chute ? C’était ses passions et sa vie de luxe.

Le royaume égyptien commençait à être très mécontent de lui à cause de ses manières dissolues et ils se sont mis à se rebeller contre lui en Égypte. Mais avant qu’il subisse cette rébellion, il revenait du nord et traversait Israël. Là-bas, il est entré passionnément et brutalement dans la ville de Jérusalem. Il est entré dans le temple et a commencé à profaner le temple. Vous pouvez imaginer ce que Dieu pensait de cela. Les Juifs ont été persécutés par lui en Égypte. Comme c’est écrit : « Il fera tomber des milliers. » Mais tandis qu’il faisait tout cela, tandis qu’il exerçait son caractère vicieux, qu’il persécutait les Juifs et qu’il dégoutait complétement le peuple égyptien, il ne s’est pas fortifié du tout. Il est écrit qu’il n’en serait pas fortifié.

Daniel 11:13 Car le roi du nord reviendra, et assemblera une plus grande multitude que la première ; et après un certain nombre d’années, il viendra certainement avec une grande armée, et de grandes richesses.

Après que Ptolémée ait accompli son sale travail et qu’il n’en ait pas été fortifié, il retourne en Égypte. Et après un certain nombre d’années, le roi du nord, qui s’était maintenant fortifié de nouveau, descend avec une grande armée. Que se passe-t-il ? Mais avant que le roi du nord descende avec une grande et riche armée, Ptolémée meurt en conséquence de ses passions.

Qui laisse-t-il comme successeur ? Un enfant roi, Ptolémée Épiphane. Voilà maintenant un enfant roi et Antiochos se dit : « Merveilleux, maintenant nous pouvons nous fortifier. » Il est donc descendu, et voici une histoire très intéressante alors qu’il descend avec sa grande armée et ses grandes richesses :

Daniel 11:14 Et en ces temps-là, plusieurs s’élèveront contre le roi du midi ; et les voleurs de ton peuple s’élèveront, afin d’accomplir la vision, mais ils tomberont.

Nous voyons ici une tournure des évènements. Alors que le roi du nord (Antiochos Mégas) descends, pensant : « Nous pouvons conquérir l’Égypte, parce qu’il n’y a aujourd’hui qu’un enfant roi là-bas », il se dit aussi : « Voyons voir ce qu’on peut faire ici. Nous rassemblerons d’autres collaborateurs pour bien nous assurer de faire du bon boulot. » Qu’est-ce qui est écrit dans Daniel 11:14 ? « Plusieurs s’élèveront contre le roi du midi. »

L’histoire est très intéressante. Le roi macédonien, Philippe, est descendu avec Antiochos pour vaincre le jeune roi. C’était là une activité très odieuse par rapport aux règles de la guerre. Que s’est-il passé ? Le langage du récit donné par les historiens est très intéressant.

La Providence semblait intervenir pour empêcher ce crime épouvantable de se produire. La Providence a fourni une autre puissance. Qu’est-il écrit au verset 14 ? On nous dit : « Et les voleurs de ton peuple s’élèveront, afin d’accomplir la vision. » Voilà un élément important. Arrêtons-nous un moment pour comprendre la signification de ces mots : les voleurs de ton peuple.

Les voleurs d’Israël

Identifions les voleurs du peuple d’Israël. Puisqu’Israël était un peuple très infidèle à cette époque-là, voilà ce que Dieu avait prédit dans Deutéronome :

Deutéronome 28:47 Parce que tu n’auras point servi le SEIGNEUR ton Dieu avec joie et de bon cœur à cause de l’abondance de toutes [choses] ; 48 Tu serviras, dans la faim, dans la soif, dans la nudité et dans la disette de toutes [choses], tes ennemis que le SEIGNEUR enverra contre toi ; et il mettra un joug de fer sur ton cou, jusqu’à ce qu’il t’ait détruit.

Ceci est un petit rappel à la bête de fer qui est décrite dans Daniel 7. Nous savons qu’après l’Empire grec s’est élevé l’Empire romain. Dans Daniel 11 nous voyons les voleurs du peuple de Dieu se lever.

Deutéronome 28:49 Le SEIGNEUR fera lever contre toi de loin, du bout de la terre, une nation qui volera comme vole l’aigle, une nation dont tu n’entendras point la langue, 50 Une nation au visage farouche, qui n’aura point d’égard à la personne du vieillard, et qui n’aura point pitié de l’enfant. 51 Elle mangera le fruit de tes bêtes, et les fruits de ta terre, jusqu’à ce que tu sois détruit ; elle ne te laissera de reste ni froment, ni vin, ni huile, ni portées de tes vaches ou de tes brebis, jusqu’à ce qu’elle t’ait détruit.

Cela ne parle-t-il pas des voleurs d’Israël ? Il dit : « Elle vous prendra tout. C’est elle le voleur de ton peuple. »

Deutéronome 28:52 Et elle t’assiégera dans toutes tes portes, jusqu’à ce que tes murailles hautes et fortes sur lesquelles tu te fiais, tombent dans tout ton pays ; elle t’assiégera dans toutes tes portes, dans tout le pays que le SEIGNEUR ton Dieu t’aura donné. 53 Et tu mangeras le fruit de tes entrailles, la chair de tes fils et de tes filles, que le SEIGNEUR ton Dieu t’aura donnés, dans le siège et dans la détresse dont tes ennemis te serreront.

En 70 apr. J.-C., Titus est descendu, a encerclé la ville de Jérusalem et l’a conquise. Il est entré, le temple a été détruit et il a démoli les murailles. C’est précisément ce que Dieu avait prédit que les voleurs de Son peuple feraient. Avez-vous remarqué que c’était un peuple dont les Juifs ne comprenaient pas le langage ? Ils comprenaient le langage de Babylone, le chaldéen, ils comprenaient le grec, mais ce peuple romain venait de loin dans l’Ouest et le peuple d’Israël ne les avait jamais rencontré. Et les voilà maintenant arriver sur la scène. Ils avaient développé leur force pendant que l’Empire grec livrait ses guerres civiles et internes. Et quand le roi du nord est descendu pour prendre le pouvoir des mains de cet enfant roi, les romains sont arrivé et ont dit : « Nous allons arrêter le roi de Macédoine et le roi du nord. » Les romains sont venus en aide au petit enfant roi. C’était eux les voleurs de ton peuple.

L’Empire romain

Remarquez comment, très lentement et de manière très systématique, les romains ont finalement été établis dans ce scenario du roi du nord et roi du sud.

Daniel 11:15 Et le roi du nord viendra, et élèvera une terrasse, et prendra les villes fortes ; et les bras du midi, ni son peuple d’élite ne pourront résister ; et [il n’y aura] point de force pour résister. 16 Mais celui qui vient contre lui fera ce qu’il voudra, et il n’y aura personne qui lui résiste ; et il se tiendra dans le pays de gloire, qui par sa main sera détruit.

Tandis que le roi du nord descend avec son allié, le roi de Macédoine, pour prendre le pouvoir de l’enfant roi, il élève une terrasse et prends les villes fortes.

Pour élargir l’histoire, ce qui s’est passé c’est que, alors que le roi du nord continuait, avec Philippe, à menacer de prendre le pouvoir de l’enfant roi et d’envahir l’Égypte, Scopas, un général d’Étolie qui servait alors les Égyptiens, est allé en Palestine avec ses forces étoliennes (le peuple d’élite) et a placé la Judée sous l’autorité de l’Égypte. À la suite de cela, Antiochos s’est dépêché de reprendre la Palestine et la Cœlé-Syrie des mains des Égyptiens, comme c’est écrit : « le roi du nord viendra, et élèvera une terrasse, et prendra les villes fortes. » [Scopas a affronté les forces d’Antiochos aux sources du Jourdain, a été battu, et s’est ensuite réfugié à Sidon, où a eu lieu un siège important.] Ensuite, voilà ce qui est arrivé à l’Égypte :

Daniel 11:15 … et les bras du midi, ni son peuple d’élite ne pourront résister ; et [il n’y aura] point de force pour résister.

Le roi du sud, en tant qu’enfant roi, avec toutes ses armées ne pouvaient pas résister. [Scopas, s’étant retranché à Sidon, a commencé à voir la famine arriver et s’est finalement rendu à Antiochos, avec pour seule assurance de se voir épargner sa vie et celle de ses hommes. Lui et ses troupes sont repartis désarmés et nus en Égypte. Les bras du midi, les généraux d’Égypte qui avaient été envoyés pour venir en aide à Scopas, n’ont pas non plus été capables de résister à Antiochos] Toutefois :

Daniel 11:16 Mais celui qui vient contre lui fera ce qu’il voudra,

L’Empire romain s’est maintenant fortifié à un tel point qu’il peut enfin venir contre le roi du nord et le roi de Macédoine et faire ce qu’il veut.

Daniel 11:16 … et il n’y aura personne qui lui résiste ;

Même le roi du nord ne pouvait pas résister à la puissance des Romains. Ils sont arrivés, et parce qu’ils étaient les voleurs de ton peuple, on nous dit :

Daniel 11:16 … et il se tiendra dans le pays de gloire, qui par sa main sera détruit.

Il sera détruit par l’Empire romain [Jérusalem finirait par être détruite par les Romains].

Nous nous sommes plongés dans une étude détaillée de la manière dont cet Empire romain finirait par venir et conquérir la puissance des Grecs à travers les terribles interactions de haine et de débauche entre les familles du nord et du sud.

Nous voyons ici une émergence et un développement très lent de l’Empire grec. Ce qui nous est présenté, c’est une description détaillée de l’affaiblissement progressif de l’Empire grec et de la montée en puissance progressive des Romains.

La question qui nous vient à l’esprit, c’est : « Pourquoi est-ce si lent ? » Parce que Christ et Ses anges sont à l’œuvre. Ils œuvrent afin d’influencer la coopération de toutes les intelligences qui doivent être orchestrées selon le plan initial de Dieu. Mais ces nations et ces rois n’ont qu’un objectif dans leur vie – se faire plaisir, s’amuser dans leurs passions et leur haine des uns envers les autres. Et tandis qu’ils pratiquent ces activités, Dieu les travaille très lentement et patiemment pour parvenir à Son objectif.

Quel est l’objectif de Dieu en laissant progressivement ces gens interagir ensemble ? Tout ce qu’ils voulaient c’était leur pouvoir. La Rome est venue et elle voulait devenir l’empire. Les Grecs voulaient livrer leurs propres batailles pour obtenir le pouvoir – c’était tout pour eux. Mais quel est l’objectif de Dieu ?

Ésaïe 45:17 [Mais] Israël sera sauvé dans le SEIGNEUR, d’un salut éternel ; vous ne serez ni honteux, ni confus, aux siècles des siècles. 18 Car ainsi dit le SEIGNEUR qui a créé les cieux, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a faite ; il l’a établie, il ne l’a point créée en vain, il l’a formée pour être habitée : Je [suis] le SEIGNEUR, et [il n’y en a] point d’autre.

Que dit-Il ? Dans toutes ces affaires mondiales, Israël sera sauvé dans le Seigneur. Il y a beaucoup de gens qui lisent ça et qui pensent que cela veut dire la nation d’Israël, mais on nous dit que :

Ésaïe 45:17 … Israël sera sauvé dans le SEIGNEUR, d’un salut éternel ;

Si vous étudiez attentivement toute l’histoire de la rédemption, c’est très clairement énoncé dans les Écritures que tous ceux qui sont de la chair ne sont pas Israël, mais que ce sont ceux qui sont selon la promesse. Nous lisons cela dans Galates (voir aussi Rom. 9:6-8).

Dans toutes ces affaires mondiales, Dieu orchestre les choses très lentement et systématiquement, et Il opère à travers la volonté, les passions et la méchanceté des nations pour arriver à un objectif précis à la fin, ce que nous avons déjà vu dans notre vue d’ensemble. À la fin, Michaël se lèvera et il y aura un temps de détresse.

Nous avons vu ici une orchestration patiente de l’interaction entre le roi du nord et le roi du sud et les voleurs du peuple de Dieu, afin que Son objectif final puisse être atteint.

Nous en sommes arrivés à la fin d’une autre partie de nos études. L’objectif que nous recherchons, c’est que Dieu va finir par accomplir Ses desseins à une bien plus grande échelle.

La question est la suivante : Pourquoi étudions-nous cela et pourquoi Dieu donne-t-Il de tels détails ? Le chapitre 2 de Daniel n’était-il pas suffisant ? Daniel 7 n’était-il pas suffisant ? Pourquoi avions-nous besoin d’aller jusqu’à Daniel 8 ? Pourquoi avions-nous besoin d’aller à une autre vision de Daniel 11 ? Pourquoi devrions-nous étudier tout cela ? Une fois de plus, la réponse est très claire : Parce que nous voulons voir Jésus s’occuper des nations et les conquérir à la fin.

Dans Daniel 4:17, il y a une réponse très claire que le roi Nébucadnetsar a reconnue. Toutes ces choses ont été écrites pour cette raison :

Daniel 4:17 Cette chose [est] par le décret des veillants, et la demande par la parole des saints ; afin que les vivants connaissent que le Très-haut domine sur le royaume des hommes, et qu’il le donne à qui il lui plaît, et y établit le plus abject des hommes.

On nous explique ici dans Daniel pourquoi tous ces détails sont donnés. Pourquoi ?

Daniel 4:17 … afin que les vivants connaissent que le Très-haut domine sur le royaume des hommes

Pourquoi ? Afin qu’Il puisse montrer qu’Il a le pouvoir de donner le royaume à qui il lui plaît, et d’y établir le plus abject des hommes. Dans ce passage, nous avons la raison pour laquelle nous étudions cela. Nous pouvons en fait voir comment Dieu est à l’œuvre à travers les plus abjects des hommes pour montrer qu’Il a le pouvoir et les capacités d’orchestration. Que voyons-nous ? Nous voyons Jésus et Ses capacités exceptionnelles. Jésus, Michaël, notre Chef.

Nous devons être une nation sainte. Nous devons être une nation choisie qu’Il va établir dans l’éternité. C’est cela Son dessein, comme nous l’avons lu dans Ésaïe 45. Il nous révèle aujourd’hui, à travers cette étude biblique, la manière dont Il accomplit cela – Il élève les plus abjects des hommes et les amène tous à se combattre les uns les autres ; et puisque Israël serait infidèle, il élèverait un peuple, l’Empire romain, à travers lequel Il montrerait même Sa puissance à Son peuple, la nation d’Israël.

Nous étudions ici quelque chose qui fournit une illumination à nos cœurs pour que nous puissions voir l’étoile du matin s’élever dans nos cœurs. C’est ce que nous allons voir au fur et à mesure que nous continuons dans le reste de notre série. Nous verrons exactement la manière dont Dieu œuvre pour nous montrer le lever de l’étoile du matin. Digérons cela et apprécions ce que nous avons lu. Puissions-nous nous émerveiller avec Daniel et Nébucadnetsar, qui pouvaient voir eux-mêmes dans leur expérience l’intervention de Dieu. Nébucadnetsar a vu Jésus avec les trois notables, et il a vu Jésus dans l’accomplissement des prophéties. Nous avons, avec eux, le privilège d’observer Dieu à l’œuvre parmi les païens.

Amen.

Publié le 10/03/2016, dans Daniel 11, et tagué , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s