2. Acquérir cette nature

Le peuple du grand cri – étude 2

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Le peuple du grand cri, nous voulons être ces gens ; et nous avons donc une mission. Mais c’est une mission d’un genre différent de ce que de nombreuses Églises croient que ce sera. La mission à l’heure actuelle est d’acquérir une nature qui répondra aux attentes que Dieu a pour le peuple qui doit proclamer le grand cri. Comme nous l’avons vu, c’est un peuple peu nombreux et obscur, et il leur faut satisfaire aux exigences du grand cri tel qu’il est révélé dans Apocalypse 18.

Apocalypse 18:1 Et après ces choses, je vis un autre ange descendre du ciel, ayant une grande puissance ; et la terre fut illuminée de sa gloire. 2 Et il cria avec force et à grande voix, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, et elle est devenue la demeure des démons, et le repaire de tout esprit immonde, et une cage de tout oiseau impur et détestable. 3 Car toutes les nations ont bu du vin de la colère de sa fornication, et les rois de la terre ont commis fornication avec elle, et les marchands de la terre se sont enrichis de l’abondance de son luxe. 4 Et j’entendis une autre voix du ciel, disant : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous ne receviez point de ses plaies ;

Ce grand cri final du verset 4 doit pousser tous les gens qui sont le peuple de Dieu dans Babylone à sortir. C’est ça le grand cri final. Mais vous remarquez que c’est lié à l’ange ; et l’ange d’Apocalypse 18 a aussi une grande puissance, et la terre fut illuminée de sa gloire. La terre toute entière fut illuminée de cette gloire. Donc nous voulons comprendre ce qu’est cette description dans la réalité pratique, parce que personne ne voit cet ange. Il est le peuple qui proclame le message. Et quand est-il de cette autre voix du ciel ? Qu’est-ce que c’est tout ça si nous voulons faire partie de tout cela ? Quand vous lisez les versets 1 à 3, vous pouvez voir pourquoi les adventistes du septième jour ont pondu cette idée qu’ils ont cette tâche énorme à accomplir pour illuminer le monde entier par leur effort d’évangélisation. Ils poussent, ils encouragent tout le monde à faire du travail missionnaire. Ils disent : « Allez-y, il faut qu’on accomplisse cette déclaration ; cette Église doit avancer avec puissance ! » Il y a cette mentalité où toutes les organisations s’efforcent de pousser les membres à s’engager dans ce genre d’activité. Et c’est facile de comprendre pourquoi les gens en arrivent à cette mentalité. Le livre The Great Controversy identifie que c’est un mouvement de personnes. Tout comme le premier, le second et le troisième ange étaient des mouvements – et l’Église Adventiste du Septième Jour était bien sûr le mouvement qui était symbolisé par le troisième ange – nous voyons ici un autre mouvement :

Au temps désigné dans cette prophétie, il est dit de Babylone : « Ses péchés sont montés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. » Apocalypse 18:5. Elle a comblée la mesure de sa culpabilité, et la destruction est sur le point de tomber sur elle. Mais Dieu a encore un peuple dans Babylone, et avant que Ses jugements ne soient infligés, ces fidèles doivent être appelés à sortir, afin qu’ils ne participent point à ses péchés et qu’ils ne reçoivent point de ses plaies. » D’où le mouvement symbolisé par l’ange qui descends du ciel, qui illumine la terre de sa gloire, qui crie avec force et à grande voix, et déclare les péchés de Babylone. En relation avec ce message l’appel retentit : « Sortez du milieu d’elle, Mon peuple. » Ces proclamations, en se joignant au message du troisième ange, constituent le dernier avertissement donné aux habitants de la terre. {Great Controversy 604.1 / Tragédie des siècles 656.1}

Donc dans le dernier avertissement donné aux habitants de la terre, on nous décrit ici un mouvement. Ce n’est pas juste un truc informel, c’est un mouvement. Donc c’est la question maintenant, nous avons un mouvement qui doit être assez gros ou assez fort pour correspondre à la description qui nous est donnée ici.

La question d’une importance vitale pour ce temps est celle-ci : « Qui est du côté du Seigneur ? Qui s’unira à l’ange pour donner le message de vérité au monde ? Qui recevra la lumière qui doit remplir la terre entière de sa gloire ? » {Review and Herald, 5 nov. 1889 par. 12}

Quelle est l’importance de cela ? C’est une question d’une importance vitale. Ce n’est pas juste une situation du genre « à prendre ou à laisser », le destin des âmes en dépend. C’est d’une importance vitale de savoir qui est du côté du Seigneur, qui s’unira à l’ange pour donner le message au monde.

Vous devez vous rappeler que cet ange représente le peuple qui a ce message pour le monde. Êtes-vous parmi ce peuple ? {Review and Herald, 18 août 1885 par. 15}

Ceci n’a rien à voir avec une mentalité indépendante, ce sont des gens qui fonctionnent tous ensemble comme un mouvement, un peuple dont nous devons faire partie ; et c’est d’une importance vitale que nous soyons du bon côté. Donc nous avons besoin de comprendre comment cela va se dérouler dans notre expérience si nous disons : « Oui, Seigneur, je veux faire partie de ce peuple. » Que dois-je faire pour être sûr d’être parmi ce peuple ?

Examinez de nouveau l’étendue qui nous est suggérée ici. Dans Apocalypse 18:1 nous avons vu que cet ange a une grande puissance et que toute la terre est illuminée de sa gloire. C’est une tâche énorme. Et le passage d’Habacuc élargit la manière dont la terre entière sera illuminée de sa gloire :

Habacuc 2:14 Car la terre sera remplie de la connaissance de la gloire du Seigneur, comme les eaux couvrent [le fond] de la mer.

Quand nous lisons ça, nous pensons peut-être : « C’est trop grand. » La connaissance de la gloire de Dieu va couvrir la terre comme les eaux de la mer recouvrent la terre. Mais avec cette étendue à l’esprit, vous remarquerez qu’il est écrit que la terre va être couverte de la connaissance de la gloire du Seigneur. Quelle est cette gloire dont la terre entière va être recouverte ? Comment la répandront-ils ? Nous savons ce qu’est la gloire du Seigneur. C’est Son caractère. Comment donc est-ce que la connaissance de Son caractère peut bien être répandue sur toute la terre comme les eaux couvrent la mer ?

Ésaïe 59:21 Quant à moi, [c’est] ici mon alliance avec eux, dit le Seigneur : Mon esprit qui [est] sur toi, et mes paroles que j’ai mises dans ta bouche, ne se retireront point de ta bouche, ni de la bouche de ta postérité, ni de la bouche de la postérité de ta postérité, dit le Seigneur, dès maintenant et à jamais.

Qui est responsable de tout ça ? C’est l’alliance de Dieu, Son Esprit, Ses paroles qu’Il a mises dans notre bouche. Voilà une activité importante qui est l’alliance éternelle qu’Il a promise à Abraham et qui a trouvé son accomplissement à travers l’œuvre de Jésus, l’implantation de Jésus dans le cœur. Et tout ce message de l’évangile nous est dépeint dans cette brève déclaration qui dit que Dieu mettra Sa justice dans le cœur et dans la bouche de Son peuple. Et ensuite, quand Il a accompli cela, Il dit : Maintenant,

Ésaïe 60:1 Lève-toi, brille ; car ta lumière est venue, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. 2 Car voici, les ténèbres couvriront la terre, et une obscurité profonde [couvrira] les peuples ; mais le Seigneur se lèvera sur toi, et sa gloire paraîtra sur toi. 3 Et les Gentils viendront à ta lumière, et les rois à la clarté de ton aurore.

Voilà l’activité par laquelle ces gens fonctionneront pour couvrir la terre de la connaissance de la gloire de Dieu. C’est Dieu qui œuvre en eux pour qu’Il puisse ensuite dire : « Maintenant que J’ai œuvré en vous, maintenant vous pouvez vous lever et briller, parce que votre lumière est venue. » La terre est couverte d’une obscurité profonde, et maintenant, Dieu dit : « Par opposition à l’obscurité profonde, la terre va être couverte par ces gens de la connaissance de la justice et de la gloire de Dieu, et les Gentils viendront à ta lumière. »

Nous voulons comprendre notre mission, et je vous montre ici par l’Écriture ce qu’il faut pour acquérir une nature qu’Il peut utiliser pour dire : « Lève-toi et brille. » Qu’est-ce qui va réellement se passer dans votre expérience ? Voilà notre objectif.

Dieu ne peut glorifier Son nom à travers Son peuple tant que ceux-ci s’appuient sur l’homme et font de la chair leur bras. {Testimonies Vol. 5 729.1}

Donc Dieu ne peut couvrir la terre de Sa gloire tant que cela a lieu.

Leur condition actuelle de faiblesse continuera jusqu’à ce que Christ seul soit exalté, jusqu’à ce que, avec Jean-Baptiste, ils déclarent d’un cœur humble et révérencieux : « Il faut qu’Il croisse, et que je diminue. » Des paroles m’ont été données pour le peuple de Dieu : « Exaltez-le, l’Homme du calvaire. Que l’humanité s’écarte, afin que tous puissent contempler Celui sur qui se concentrent toutes leurs espérances de la vie éternelle. Le prophète Ésaïe déclare : ‘Un Enfant nous est né, un Fils nous est donné, et l’empire sera mis sur Son épaule ; on l’appellera l’Admirable, le Conseiller, le Dieu puissant, le Père éternel, le Prince de paix.’ Que l’Église et le monde considèrent leur Rédempteur. Que chaque voix proclame avec Jean : ‘Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.' » {Ibid.}

C’est à l’âme assoiffée qu’est ouverte la source des eaux vives. Dieu déclare : « Je répandrai des eaux sur celui qui est altéré, et des ruisseaux sur la terre sèche. » C’est aux âmes qui recherchent avec ardeur la lumière et qui acceptent avec joie chaque rayon d’illumination divine venant de Sa sainte parole, et à elles seules que la lumière sera donnée. C’est à travers ces âmes que Dieu révélera cette lumière et cette puissance qui illuminera la terre entière de Sa gloire. {Ibid. 729.2}

Qui seul va être l’instrument et le moyen par lequel Dieu pourra manifester cette gloire ? L’âme assoiffée. Si les gens ne sont pas assoiffés, si les gens disent : « Je suis riche, et je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien », comment est-ce que Dieu peut les utiliser ? Comme nous l’avons déjà montré dans l’étude précédente, ce sont ces gens qui sont vraiment conscients de leur condition, qui désirent ardemment et ont soif de la miséricorde de Dieu ; c’est à travers eux que la gloire de Dieu couvrira la terre entière.

Nous voyons ici quelque chose qui nous amène à la mission qui est la nôtre. Quelle est la mission ? Être assoiffé, désirer ardemment la lumière et l’adopter, et faire exactement ce que Jean-Baptiste disait : « Voici l’Agneau de Dieu. » Il était un exemple de ce qui doit nous occuper.

Quelle était l’expérience de Jean-Baptiste et quelle est la nôtre en ce moment, en tant que peuple assoiffé par qui la gloire de Dieu sera vue ? « Lève-toi et brille, parce que la gloire de Dieu s’est levée sur toi. » Il est écrit « paraîtra » ; ce n’est pas « sera
entendue ». Elle paraîtra sur toi. Ce sont là des paroles vraiment essentielles pour bien saisir tout le tableau. Donc cette gloire doit paraître, pas juste être donnée et déclarée au monde autour d’eux comme une théorie par la prédication du sujet. C’est quelque chose de plus que ça. Comment est-ce que le peuple de Dieu va convaincre le monde de la gloire de Dieu ? Quel est l’argument le plus fort qui peut convaincre même les sceptiques ? Rappelez-vous, nous voulons faire partie de ce peuple, mais nous devons acquérir une telle nature. Et c’est pour cette raison que c’est si important. Si nous sommes vraiment ces gens, alors nous sommes assoiffées, et nous avons besoin de savoir comment le Seigneur va étancher cette soif. Voulez-vous influencer le monde entier?

C’est notre caractère et notre expérience qui déterminent notre influence sur les autres. Pour convaincre les autres de la puissance de la grâce de Christ, {Ministry of Healing 469.3 / Ministère de la guérison 405.3}

Souvenez-vous, cet ange avait une grande puissance. Que devons-nous faire pour les convaincre de cette puissance ?

… il nous faut connaître sa puissance dans nos propres cœurs et dans nos vies. {Ibid.}

Vous ne pouvez donner aux autres que ce que vous avez. Vous ne pouvez jamais donner ce que vous n’avez pas. Vous pouvez donner ce que vous en savez, mais ça n’est pas assez. Il vous le faut. La puissance doit être votre expérience et cela doit se voir.

L’évangile que nous présentons pour le salut des âmes doit être l’évangile par lequel nos âmes sont sauvées. Seulement par une foi vivante en Christ comme notre Sauveur personnel pouvons-nous faire sentir notre influence dans un monde sceptique. {Ibid.}

Qu’est-ce qu’un monde sceptique ? « Voici, une obscurité profonde couvre la terre. » Et c’est seulement par une foi vivante en Christ comme un Sauveur personnel que nous pouvons faire sentir à l’obscurité profonde cette puissance. Ils ont entendu les descriptions, ils ont vu le film qu’a sorti Mel Gibson il y a pas si longtemps de ça, La Passion du Christ. Ils ont vu tout ça. Est-ce que ça fait une différence ? Est-ce une démonstration de la gloire de Dieu ? On doit la voir dans un peuple, et donc la terre entière va en être couverte.

Si nous voulons sortir les pécheurs du courant rapide et impétueux, nos pieds doivent être solidement ancrés sur le Rocher, Jésus Christ. {Ibid.}

Voilà en maintenant le véritable détail :

L’insigne du christianisme n’est pas un signe extérieur ; {Ibid. 470.1 / 405.4}

Pas un nom que ceci est l’Église et on a un nom pour l’Église et tout ce genre de chose. Ça en soit ça n’a aucune incidence sur la question. L’insigne du christianisme n’est pas le signe extérieur ;

… ce n’est pas le port d’une croix ou d’une couronne. Mais c’est ce qui révèle l’union de l’homme avec Dieu. {Ibid.}

Donc quelle est ma mission ? Ma mission est d’entrer dans une union correcte, profonde et intime.

La puissance de Sa grâce manifestée dans la transformation du caractère convaincra le monde que Dieu a envoyé Son Fils pour le racheter. Aucune influence n’a plus de force sur l’âme humaine que celle d’une vie désintéressée. {Ibid.}

Pour convaincre un monde dans les ténèbres, vous devez manifester une vie complètement désintéressée. Et ils le verront, des mouvements amèneront ces gens au premier plan.

L’argument le plus puissant en faveur de l’évangile, c’est un chrétien aimant et aimable. {Ibid.}

Vous voulez des arguments pour convaincre les gens ? Vous pouvez employer toutes sortes d’arguments, vous pouvez argumenter en faveur de l’évangile de façon très compétente, et vous essayez de convaincre les gens de quelque chose qui est tellement évident pour vous… pouvez-vous y arriver ? C’est impressionnant. Et on se gratte la tête : « Pourquoi est-ce qu’ils ne voient pas ? » Parce que la vraie puissance c’est une manifestation d’un peuple qui sont des chrétiens aimants et aimables. C’est ça l’argument le plus puissant qui fait que, après que vous ayez posé tous vos autres arguments sur la table, ils voient que : « En fait, c’est vrai, ces gens sont comme ça. » Et ça c’est convaincant.

Sœur White vient ici de parler du fait d’introduire la vérité dans la vie pratique, et ayant fait cela, elle dit : « ainsi nous exaucerons la prière de Christ »
que le monde puisse voir l’unité, cette union avec Lui. Et ensuite elle dit :

L’amour de Christ, l’amour de nos frères, attestera au monde que nous avons été avec Jésus et que nous avons appris de Lui. Alors le message du troisième ange enflera en un grand cri, et la terre entière sera éclairée de la gloire du Seigneur. {Testimonies Vol. 6 401.1}

Quand ? Quand l’amour de Christ et l’amour de nos frères sera bien en place, de manière active et dans un exercice vivant. « Alors le message du troisième ange enflera en un grand cri. » Donc pour acquérir une gloire qui sera manifestée par une compagnie de personnes, un mouvement de personnes qui s’unissent les uns aux autres, qui se réunissent tous ensemble, qui fonctionnent tous ensemble et qui ont la manifestation d’un amour qui n’existe qu’au ciel, d’avoir cela sur la terre parmi eux : voilà où Dieu veut que nous soyons d’après ces déclarations. Et pour acquérir cela, nous avons déjà étudié dans le passé que nous devons avoir de l’amour entre les frères ; et ensuite, toutes sortes de choses se produisent. Et nous avons été confrontés à des problèmes et à des difficultés, et les gens observent et disent : « Regardez-moi ça comme ils s’entendent bien ! » parce qu’ils savent ce que le christianisme est censé être. Mais quand ils voient une compagnie de personnes qui n’est pas déchirée, ils diront peut-être : « Oh, vous êtes comme un groupe de petits soldats qui font tous la même chose », mais quand ils voient l’amour, quand ce qui nous motive à agir et à penser de la même manière est un amour qui n’est pas humain, ça c’est convaincant. L’argument le plus puissant, c’est un chrétien aimant et aimable.

Si vous y réfléchissez, nous allons être individuellement mis à l’épreuve et nous allons devoir répondre seuls de notre foi. Et à la fin de cela, quand je parle de l’intégralité de ce qu’est vraiment le grand cri et ses circonstances, nous verrons que : Oui, bien sûr, c’est la seule façon que cela peut avoir lieu. Tandis que chaque individu se tient là aux yeux du public (de la façon dont Sœur White dit que cela arrivera), le monde entier dira : « Oh, ici, là, là. » Partout sur la terre il y a ces individus qui prennent la défense de la vérité, et le monde dira : « Ouah, ils sont partout », alors qu’ils ne sont qu’une toute petite compagnie. Vous vous rappelez de l’histoire de Gédéon ? La grande multitude dans la vallée encerclée par l’armée de Gédéon de trois cent hommes. C’est le même scénario. Dieu provoquera une situation où Il aura un mouvement de personnes, des individus qui sont fidèles dans toute la planète, qui reflètera la gloire du Seigneur partout sur la terre comme l’eau couvre la mer. Ce sera comme les soldats de Gédéon avec leurs flambeaux. « Ça brille tout autour, il y a de la lumière partout ! » et ils verront : « Ah, c’est ça la vérité, c’est comme ça que ça devrait être. » Donc la connaissance de la gloire de Dieu couvrira la terre.

Nous devons acquérir cette gloire afin qu’elle puisse se voir. Quelle est donc ma tâche actuelle et quelle est l’expérience actuelle dans laquelle je dois m’engager de manière intelligente pour que cela se produise ? Et qu’arrivera-t-il à mes circonstances ? car cela se produira si je m’accorde correctement avec mes circonstances, ou devrais-je dire, avec la providence dont Dieu m’entoure.

Comment acquérir cette expérience

Comme n’avons lu, c’est l’Esprit de Dieu qui accomplira cette œuvre en vous. Et voilà comment le peuple de Dieu, dans Sa providence, va en fait fonctionner :

Joël 2:23 Et vous, enfants de Sion, égayez-vous et réjouissez-vous dans le Seigneur votre Dieu ; car il vous a donné la pluie de la première saison dans une juste mesure, et il fera couler sur vous la pluie de la première et de l’arrière-saison comme autrefois. 

Que dit la note de marge pour « la pluie de la première saison dans une juste mesure » ? Un docteur de justice selon la justice. Cette effusion de la pluie de l’arrière-saison c’est que vous êtes sous la direction du Docteur de justice. Mais ce n’est pas un docteur de justice comme nous l’imaginons, simplement quelqu’un qui nous dit : « C’est ça la justice ». Non, c’est le Docteur de justice selon la justice. En d’autres mots, c’est ici un message qui va en fait créer la justice. C’est l’effusion du Saint-Esprit.

Joël 2:28 Et il arrivera, après cela, [que] je répandrai mon Esprit sur toute chair ; et vos fils et vos filles prophétiseront ; vos vieillard songeront des songes, et vos jeunes gens verront des visions. 29 Et même sur les serviteurs et sur les servantes, en ces jours-là, je répandrai mon Esprit.

Cela va être la puissance du Saint-Esprit.

Le message du troisième ange doit parcourir la terre, réveiller ses habitants et attirer leur attention sur les commandements de Dieu et la foi de Jésus. Un autre ange unit sa voix à celle du troisième ange, et la terre est éclairée de sa gloire. La lumière augmente et brille sur toutes les nations de la terre. Elle se répandra comme une lampe qui brûle. Une grande puissance l’accompagnera, jusqu’à ce que ses rayons dorés aient reposés sur toutes les langues, tous les peuples et toutes les nations sur la face de toute la terre. Permettez-moi de vous demander : Que faites-vous pour vous préparer pour cette œuvre ? {Review and Herald, 18 août 1885 par. 14}

Voilà maintenant l’objet de notre réflexion. Quelle est ma mission ? Sous l’inspiration la question nous est posée : Que faites-vous pour vous préparer pour cette œuvre ? Voilà notre mission : se préparer.

Êtes-vous en train de bâtir pour l’éternité ? Vous devez vous souvenir que cet ange représente les gens qui ont ce message pour le monde. Êtes-vous parmi ce peuple? Croyez-vous vraiment que cette œuvre dans laquelle nous sommes engagés est véritablement le message du troisième ange ? Si tel est le cas, alors vous comprenez que nous avons une grande œuvre à accomplir, et que nous devrions nous y mettre. {Ibid.}

Vous voyez, ce n’est pas juste l’écouter ou faire quelque chose pour en parler aux autres. C’est une œuvre de préparation, c’est quelque chose qui est lié à mon âme intérieure.

Nous devons nous sanctifier par une stricte obéissance à la vérité, en entrant dans une juste relation avec Dieu et Son œuvre. {Ibid.}

Voilà la description de ce que nous devons faire, mais tandis que tout cela se passe, quelle est l’expérience ?

À mesure que la vérité se répand, Satan redouble d’efforts pour faire échouer son progrès en présentant des tromperies séduisantes. {Ibid.}

N’est-ce pas ce qui se passe ?

Tandis que nous recommandons la vérité, il recommande ses erreurs. Face à la venue imminente du Seigneur, il incitera ses agents à crier : « Voici, Christ est ici ! et voici, Christ est là ! » Une superstition apparait ici, une hérésie apparait là. {Ibid.}

Ppouvez-vous voir que c’est exactement ce qui se passe ? « Voici, c’est ici l’Église. » Souvenez-vous, « Christ est ici » veut dire « le corps de Christ est ici. » Tout le monde prétend être le corps de Christ. Et pendant que tout le monde prétend être le corps de Christ, pendant que ces tromperies séduisantes ont lieu, une superstition apparait au sein d’une certaine compagnie, et ensuite, une hérésie apparait autre part, et tout le monde dit : « Christ est ici, et Christ est là. »

Et dites-moi, que devons-nous faire face à cela ? Je vais vous le dire : nous pouvons nous familiariser avec la Bible et lire ce que dit le Seigneur. Tous ceux qui aiment et craignent Dieu, non pas les pasteurs seulement, sont appelés à travailler pour le Maître ; c’est-à-dire laisser luire devant tous la lumière qu’il vous a donnée. Voilà deux compagnies – on lie l’une d’entre elles en faisceaux pour la brûler, {Ibid.}

Des faisceaux, des compagnies ? Il y a des faisceaux un peu partout, n’est-ce pas ce qu’on voit ? À quel faisceau appartenons-nous ? Nous aussi nous sommes un faisceau. Dans quelle compagnie suis-je ? Rappelez-vous, c’est d’une importance vitale de savoir de quel côté nous sommes. Voilà le sérieux de cette heure. On lie les gens de la première compagnie en faisceaux pour les brûler,

… on lie l’autre [compagnie] par les liens de la vérité et de l’amour. {Ibid.}

Qu’est-ce qui les lient ? La vérité et l’amour.

Satan lie ensemble ses partisans par l’œuvre de l’iniquité, tandis que Christ lie ensemble son peuple dans l’amour, la foi et l’obéissance à ses commandements. Cette œuvre s’intensifiera de plus en plus et Satan s’efforcera de diviser et de séparer le peuple de Dieu. {Ibid.}

C’est ce que vous pouvez voir partout autour de vous. C’est exactement ce qui est écrit ici, et cela a été écrit il y a bien longtemps. Et maintenant tout cela arrive et les gens sont dans un tout autre monde d’attentes, et pourtant tout cela est un accomplissement de ce qui est écrit ici. La division et la séparation existe où que vous regardiez.

Mais pendant qu’il accomplit cette œuvre, que nul d’entre vous ne l’assiste. {Ibid.}

L’assister pendant qu’il essaie de déchirer et de causer des divisions.

Nous voulons nous débarrasser de nos cœurs froids et recevoir parmi nous l’amour, la profonde compassion, la véritable courtoisie et l’esprit de tendresse. Nous vivons aujourd’hui dans le temps d’attente, le jour de la préparation de Dieu. {Ibid.}

Quand je lisais ces citations dans le passé, je pensais : « Oh, mais on est censés faire du travail missionnaire – Non, on est censés se préparer – Non, on fait… Qu’est-ce qui se passe ? » Nous devons nous préparer d’une telle manière que nous puissions à ce moment-là être une lumière. La grande priorité c’est de se préparer pour que nous puissions faire le travail missionnaire comme il faut ; parce que le grand cri fait les choses comme il faut, pas juste du travail missionnaire.

Dans ce monde nous devons nous préparer aux grandes épreuves qui fondront bientôt sur nous. {Ibid.}

Ceci a été écrit il y a de nombreuses années et nous vivons aujourd’hui au milieu de ces épreuves. Et les gens ont maintenant besoin de se préparer très vite.

Et pourtant, certains d’entre nous agissent comme si nous avions encore tout un millénaire devant nous pour accomplir cette œuvre. Mais le passage dit : « Veillez et priez ; car vous ne savez quand ce temps viendra. » Et ce qu’a dit Christ à ses disciples, je le dit aussi à vous : « Prenez garde, veillez et priez », afin que, lorsque le Maître vient pour compter avec ses serviteurs, vous receviez de sa main la couronne de vie réservée au vainqueur, et que vous vous réjouissiez avec lui dans son royaume. {Ibid.}

« Êtes-vous parmi ce peuple ? Êtes-vous en train d’accomplir une œuvre pendant qu’en même temps Satan accomplit son œuvre ? » et il y en a qui sont en train d’être liés en faisceaux sous l’influence d’une hérésie ou d’une superstition ici ou là, et alors que vous sortez de cela dans votre propre expérience, vous pensez : « Où suis-je ? À quel faisceau est-ce que j’appartiens ? » et vous vous demandez : « Qu’est-ce que je suis censé faire ? » C’est au Saint-Esprit que je dois m’abandonner, parce qu’Il essaie de placer l’évangile dans toute sa réalité dans mon cœur et sur mes lèvres. Et qu’est-ce que c’est cette histoire de la pluie de l’arrière-saison ? Qu’est-ce en réalité que la pluie de l’arrière-saison ? Qu’est-ce que c’est concrètement ? Le Docteur de justice selon la justice. Au milieu de toutes les fausses doctrines, des superstitions et des erreurs ici et là, Deutéronome 32 l’identifie pour nous :

Deutéronome 32:1 Cieux, prêtez l’oreille, et je parlerai ; et que la terre écoute les paroles de ma bouche. Ma doctrine coulera comme la pluie ; ma parole tombera comme la rosée, comme la pluie menue sur l’herbe naissante, et comme la grosse pluie sur l’herbe avancée ; 3 Car je proclamerai le nom du Seigneur. Attribuez la grandeur à notre Dieu ! 4 [Il est] le Rocher, son œuvre [est] parfaite ; car toutes ses voies [sont] jugement. [C’est] un Dieu de vérité et sans iniquité ; il [est] juste et droit.

De la même manière que la pluie tombe et que les plantes l’absorbent, la doctrine du Docteur de justice selon la justice doit pénétrer dans notre âme, et ensuite, le caractère, la gloire de Dieu sera à l’intérieur, et elle brillera au sein du peuple de Dieu. Explorons cela dans la vie pratique. Alors que nous sentons la vérité que le Saint-Esprit a communiqué et qui a été donné dans les messages des trois anges depuis 1844, nous vivons aujourd’hui à une époque où ces magnifiques vérités ont été perverties ici et là – une petite erreur ici et une petite erreur là – et les gens se lient ensemble autour de ces erreurs. Donc nous avons le Docteur de justice selon la justice, et que devons-nous faire pendant cette effusion du Saint-Esprit ? Explorez-le dans la citation qui suit. Voilà l’œuvre. Elle écrit ici à des gens qui avaient les principes fondamentaux du véritable adventisme, et c’est là que nous devons aller.

Supposons que nous nous efforcions chaque jour de garder nos cœurs unis par les liens de l’amour chrétien. « J’ai quelque chose contre toi, » dit le Témoin véritable, « c’est que tu as abandonné ton premier amour » (Apocalypse 2:4). Et Il dit : « Si tu ne te repens, » « Je viendrai à toi bientôt, et j’ôterai ton chandelier de son lieu » (Apocalypse 2:5). Pourquoi ? Parce que dans notre séparation les uns des autres nous sommes séparés de Christ. Nous voulons rester unis. Combien de fois, alors qu’il me semblait être en la présence de Dieu et des saints anges, j’ai entendu la voix de l’ange qui disait :

Restez unis

« Restez unis, restez unis, restez unis. Ne permettez pas à Satan de jeter son ombre infernale entre les frères. Restez unis ; l’union fait la force. » {Selected Messages Book 2 374.2 / Messages choisis vol. 2 429.3}

Nous avons un fondement sur lequel nous unir, et c’est la vérité. Mais c’était la vérité et l’amour. Et tandis que nous nous mêlons les uns aux autres, vous verrez des petites choses qui agacent. Des petites choses ici et là. Et si vous nourrissez l’agacement, si vous nourrissez la négativité, Satan sera en mesure de vous garder froids et séparés les uns les autres, et on se réunit juste parce qu’on sait qu’on doit le faire. Mais de se réunir et de rester unis parce qu’on aime la vérité et que l’on s’aime les uns les autres comme Jésus nous a aimé, alors Satan ne peux pas s’immiscer, et c’est ça que Dieu veut que nous fassions.

Ne permettez pas à Satan de jeter son ombre infernale entre les frères. {Ibid.}

Vous voulez étudier dans l’Esprit de prophétie ce qu’est l’ombre infernale de Satan. Il y a beaucoup de choses écrites à ce sujet. Vous faites une recherche dans la base de données E. G. White et vous tapez « ombre infernale », et regardez tout ce que vous découvrez. Ne laissez pas cela se produire.

Je vous répète le message. Lorsque vous rentrez chez vous, soyez déterminés à rester unis ; recherchez Dieu de tout votre cœur, et vous le trouverez ; et l’amour de Christ, qui surpasse toute intelligence, pénétrera dans vos cœurs et dans vos vies. {Ibid. 374.3 / 430.1}

Parce que Dieu répondra à cet effort pour rester unis. Il en fera une réalité. Par rapport à ce principe de rester unis, explorez maintenant ces moyens :

La sanctification doit se faire par la vérité ; {Upward Look 31.6 / Levez vos yeux en haut 24.6}

La vérité que nous prêchons est-elle importante ? C’est absolument impératif que nous ayons la vérité. Pourquoi ? Parce que nous ne pouvons être sanctifiés sans la vérité. Donc nous devons avoir l’exacte vérité ; autrement, si vous avez une erreur ici ou là, avec juste un seul chaînon fragile, la chaîne ne marche pas.

La sanctification doit se faire par la vérité. Dieu désire que nous soyons uns avec Christ. Les chrétiens doivent prouver au monde, par leur sanctification et leur unité, qu’une œuvre parfaite a été accomplie pour eux, en Christ et par Christ. De cette façon ils doivent témoigner que Dieu a envoyé son Fils pour sauver les pécheurs. {Ibid.}

C’est ça le grand cri final qui appelle le peuple de Dieu à sortir de Babylone.

Ne permettrez-vous pas à Christ de poursuivre cette œuvre de sanctification dans vos cœurs ? Vous pouvez tous être accomplis en lui. Vous avez l’assurance que vous pouvez être parfaitement un par la sanctification de la vérité. {Ibid.}

Vous avez cette assurance.

Le Sauveur connaît les souffrances mentales de Ses enfants. Il sait que leurs cœurs sont parfois blessés et qu’ils saignent. Il voudrait que l’on apaise et que l’on vienne au secours de ceux qui sont affligés. Il nous dit : « Portez les fardeaux les uns des autres. » {Ibid. 31.7 / 24.7}

Donc si vous voyez quelqu’un de blessé, que devez-vous faire ? Portez le fardeau avec cette personne, au lieu de dire : « Eh bah, pourquoi est-ce que t’as fait ça ? C’est pour ça que t’as des problèmes maintenant. » Est-ce que c’est apaisant ça ? « Je t’avais dit ! Je t’avais averti et tu l’as quand même fait ! » J’aurais pu dire cela à un bon nombre de personnes au cours des dernières années. Je leur ai dit, je les ai avertis et ils sont allés en plein dedans. Et qu’est-ce que je fais ? « Bien fait pour toi » ? Est-ce que c’est ça l’amour ? Non. Vous les aidez à se relever. Et si vous devez le faire plusieurs fois, c’est cela qui nous est dépeint. Portez les fardeaux les uns des autres.

« Nous devons donc, nous qui sommes forts, supporter les infirmités des faibles, et ne pas nous complaire en nous-mêmes » (Romains 15 :1). {Ibid.}

C’est cela la beauté de Christ.

Nous devons entretenir de bonnes relations les uns avec les autres, même si cela exige un sacrifice. {Ibid.}

Nous voulons une religion facile. « Moi, je continuerai à faire ce que j’ai à faire et ils peuvent faire ce qu’ils veulent faire. » C’est comme ça que la chair de péché qui est même en moi m’influence souvent. « J’ai fait mon travail, je leur ai dit ce qu’il faut faire, et s’ils ne veulent pas le faire, pff… tant pis. Laissez-moi tous tranquille. » Ça c’est la chair de péché, ce n’est pas l’amour de Christ. Et je dois me battre comme ça contre ma chair de péché sans arrêt. Le fait de venir en aide à quelqu’un, c’est un sacrifice de ma chair. Je suis un solitaire par nature. Je dis aux gens : « Laissez-moi tranquille » ; c’est ma nature. Mais cela n’est pas une excuse. C’est un sacrifice d’entretenir de bonnes relations les uns avec les autres. Pas de leur dire : « En fait, tu sais, tu te trompes. » Mais si je vois un problème, je vais voir comment je peux venir en aide à cette personne pour la ramener à la bonne chose, pas en lui disant : « Tu te trompes », mais en l’aidant à voir le meilleur chemin.

Christ a fait pour nous un sacrifice infini, et ne devrions-nous pas être prêts à nous sacrifier pour les autres ? Nous devons à tout prix nous garder de blesser ou de meurtrir le cœur des enfants de Dieu, car en ce faisant, c’est le cœur de Christ que nous blessons et que nous meurtrissons. {Ibid.}

Et nous faisons cela même quand nous blessons et meurtrissons un pécheur, parce que Jésus n’est-Il pas devenu péché pour nous ? Et lorsqu’un pécheur est là, Jésus est un avec ce pécheur, et nous blessons et meurtrissons ce pécheur parce qu’il a péché. C’est le même problème. Nous blessons aussi Christ. C’est un scénario complètement différent de ce que nous pensons souvent. Donc, tandis que nous nous préparons pour être véritablement le peuple du grand cri, pour dévoiler au monde l’amour que Dieu a pour le monde (car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique), il y a un exercice déconcertant qui nous frappe, et nous avons besoin de comprendre et nous avons besoin de nous préparer pour poursuivre cela, quoiqu’il arrive. Cela arrive au sein de l’Église de Dieu comme une préparation pour qu’à la fin, nous soyons en mesure de nous tenir là et de bien connaître l’expérience de se supporter les uns les autres dans l’amour.

La préparation

Quel genre d’expérience cette préparation implique-t-elle ? Tandis que nous apprenons les ficelles de la préparation pour ce grand cri, pour être un peuple qui a cet amour, dans cette préparation,

Vous ne pouvez pas vous fier à vos sentiments, à vos impressions ou à vos émotions, car ceux-ci ne sont pas fiables, {Messages to Young People 151.3 / Messages à la jeunesse 149.3}

Nous nous fions beaucoup à comment nous ressentons les choses. C’est notre nature. Si je ne le sens pas bien, je ne le fais pas. Eh bien, je vais vous dire quelque chose, je fais tout un tas de choses que je ne sens pas bien, et ce sont les choses que Dieu veut que je fasse. Et dans vos exercices de préparation, tandis que vous faites ces expériences,

Vous éprouvez souvent un sentiment de découragement en constatant votre faiblesse morale, en voyant combien vous êtes esclave du doute et dominé par les habitudes et les coutumes de votre ancienne vie dans le péché. {Ibid. 151.2 / 149.2}

Ceci continuera à vous bouleverser.

Vous réalisez que vos émotions vous trahissent, malgré vos meilleures résolutions et vos engagements les plus solennels. {Ibid.}

Donc nous voilà, nous sommes sous l’influence de ce message magnifique et nous disons : « Oui, oui ! Je veux vraiment le suivre », et la minute qui suit on coule, et on se demande : « Qu’est-ce qui se passe ? » Et ensuite, à mesure que vous faites cette expérience, vous en arrivez à un point où cela vous frappe :

Rien ne vous paraît réel. Votre instabilité vous fait douter de la sincérité de ceux qui cherchent votre bien. {Ibid.}

Tout cela fait partie de l’expérience.

Plus vous luttez dans le doute, plus les choses perdent pour vous de leur réalité, jusqu’à ce qu’il vous semble ne plus trouver de terrain solide nulle part. {Ibid.}

Nous vivons dans une telle époque.

Vos promesses sont comme des chaînes de sable, et vous considérez dans la même lumière irréelle les paroles et les œuvres de ceux en qui vous devriez avoir confiance. {Ibid.}

Tout est bouleversant dans cette folie parce que Satan s’est immiscé pour essayer de déchirer le peuple de Dieu ; et c’est comme cela que tout ça arrive. Donc ne vous fiez pas à vos impressions, à vos émotions et à vos sentiments. Ils ne sont pas fiables.

Il vous appartient d’abandonner votre volonté à la volonté de Jésus-Christ ; et dès que vous l’aurez fait, Dieu prendra immédiatement possession de vous, et produira en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. {Ibid. 152.1 / 150.1}

Quand Dieu entre-t-Il ? Quand je place ma volonté du côté de la volonté de Christ ; alors Dieu se mettra immédiatement à l’œuvre, et c’est comme cela qu’Il préparera Son peuple.

Alors votre nature toute entière sera sous le contrôle de l’Esprit de Christ, et vos pensées elles-mêmes lui seront assujetties. {Ibid.}

Quelle merveilleuse condition ce sera.

Vous ne pouvez maîtriser vos impulsions et vos émotions comme vous le voudriez, mais vous pouvez maîtriser votre volonté, et vous pouvez ainsi accomplir un changement complet dans votre vie. Si vous abandonnez votre volonté à Christ, votre vie sera cachée avec Christ en Dieu, et alliée à la puissance qui est au-dessus de toute principauté et de toute puissance. {Ibid. 152.2 / 150.1}

Rappelez-vous, cet ange avait une grande puissance. C’est ça la puissance. Les adventistes ont toujours pensé que la puissance c’est : « Ouah, on va avoir des grandes missions d’évangélisation et ça va être un ministère puissant ! » Désolé. Un peuple pauvre et affligé, un peuple obscur, peu connu des catholiques. Mais quelle est la puissance ? L’individu conduit avec d’autres individus qui mettent leur volonté du côté de la volonté de Dieu ; et Dieu viendra immédiatement pour les aider. Et allié à la puissance qui est au-dessus de toute principauté et de toute puissance,

Vous obtiendrez de Dieu une force qui vous gardera attaché à Sa force, et une nouvelle lumière vous sera alors possible, celle de la foi vivante. {Ibid.}

C’est ça la lumière.

Si vous maintenez avec fermeté votre volonté du côté du Seigneur, toutes vos émotions seront amenées captives à la volonté de Jésus. Vos pieds seront alors affermis sur le rocher. Il faudra, parfois, mobiliser chaque particule de volonté en votre possession, mais c’est Dieu qui agit en votre faveur, et vous sortirez du processus façonné tel un vase à honneur. {Ibid. 153.1 /150.1}

Tout vous semblera irréel, mais vous ne suivez même pas ce qui paraît. Il y a la réalité de ce en quoi vous pouvez avoir confiance, et c’est la pure parole de Dieu. C’est à cela que vous vous attachez.

Il y aura en vous une puissance, une ferveur et une simplicité qui feront de vous un instrument poli entre les mains de Dieu. {Ibid. 153.2 / 151.1}

Vos sentiments ne rentrent pas dans l’équation.

Ce ne sont pas vos sentiments, vos émotions, qui font de vous un enfant de Dieu ; c’est l’accomplissement de la volonté de Dieu. {Ibid. 154.2 / 152.1}

Oh, combien de personnes se fient à ces sentiments et à ces émotions ; et quand ils ne sont pas là, on croit qu’on est en train d’échouer. Non, vous faites la volonté de Dieu, que les sentiments soient là ou non, Sœur White nous dit.

Ainsi vous pourrez assumer la virilité que Dieu vous a donnée et être un modèle de bonnes œuvres. Vous contribuerez alors à maintenir les règles de la discipline, au lieu d’aider à les renverser. {Ibid.}

Avez-vous déjà remarqué ça ? Il y a la parole de Dieu, et nous devons nous discipliner, et nous disons : « Oh, allez, ne vas pas trop loin ; c’est un peu trop difficile ; tu t’imposes des fardeaux, c’est tout. » Ça c’est renverser les règles de la discipline que Dieu a placée sur nous par Sa parole. Et c’est ce que nous voyons les gens faire autour de nous.

Vous contribuerez alors à maintenir les règles de la discipline, au lieu d’aider à les renverser. Vous aiderez alors à maintenir l’ordre, au lieu de le mépriser et d’encourager [chez les autres] des écarts par votre propre conduite.
{Ibid.}

Voyez-vous le manque d’ordre au sein des compagnies aujourd’hui ? Le vrai mouvement de Dieu fonctionne comme une armée, un mouvement de personnes qui sont disciplinées et qui se soumettent à la discipline du royaume de Dieu.

Tandis que nous passons par cette activité préparatoire qui nous aide à avoir ce genre de nature qui constituera le peuple qui proclame le grand cri, la citation qui suit nous aide à comprendre quelque chose :

Chaque jour qui passe disparait dans l’éternité et nous amène toujours plus près de la fin du temps de grâce. Nous devons maintenant prier comme jamais auparavant que le Saint-Esprit soit versé sur nous en plus grande abondance, et nous devrions nous attendre à ce que son influence sanctifiante descende sur les ouvriers, afin que les âmes pour lesquelles ceux-ci travaillent puissent reconnaître qu’ils ont été avec Jésus et ont appris de Lui. {Reflecting Christ 216.3}

Donc c’est cela l’œuvre de l’effusion du Saint-Esprit pour laquelle nous devons prier. Et tandis que l’Esprit de Dieu accomplit Son œuvre, comme nous l’avons vu dans notre étude jusqu’ici, que feront ceux qui sont sous cet Esprit ?

Ceux qui sont sous l’influence de l’Esprit de Dieu ne seront pas fanatiques, mais calmes, fermes et dépourvus de toute extravagance dans leurs pensées, leurs paroles et leurs actes. {Ibid. 216.5}

Vous voyez, vous avez beaucoup de gens aujourd’hui qui sont très fanatiques. Ils gonflent certains sujets au détriment d’autres, et ils insistent sur ceci et sur cela. Ce n’est pas ça l’œuvre du Saint-Esprit. Tout est bien équilibré dans cette œuvre. Il n’y a pas d’extravagance dans les pensées, les paroles et les actes.

Au milieu de la confusion des doctrines trompeuses [dont nous sommes encerclés], l’Esprit de Dieu sera un guide et un bouclier à ceux qui n’ont pas résisté aux preuves de la vérité, [mais] qui ont fait taire toutes les autres voix excepté celle qui vient de Celui qui est la vérité. {Ibid.}

Nous vivons aujourd’hui dans les derniers jours, lorsque les hommes acceptent et croient à des erreurs d’un caractère extrêmement trompeur, tandis qu’ils rejettent la vérité. {Ibid. 216.6}

C’est contre cela que nous protestons – l’ancien message adventiste qui a été systématiquement mis en pièces petit à petit.

Le Seigneur tiendra les pasteurs et les laïques responsables de la lumière qui brille maintenant sur eux. Il nous appelle à travailler avec diligence pour recueillir les joyaux de la vérité et les présenter dans le cadre de l’évangile. Il faut qu’ils brillent dans toute leur beauté divine au sein des ténèbres morales qui enveloppent le monde. On ne peut accomplir cela sans l’aide du Saint-Esprit, mais avec cette aide nous pouvons toutes choses. Lorsque nous sommes revêtus de l’Esprit, nous nous saisissons par la foi de la puissance infinie. {Ibid.}

C’est ça le mouvement, un mouvement d’une puissance infinie qui va révéler la puissance d’un peuple aimant et aimable que le monde regardera en disant : « Ça c’est surnaturel. » Nous devons montrer au monde un amour et une puissance surnaturels. Et on ne peut le faire qu’en passant par ces ficelles d’expérience que je vous ai présentées ici. Et il faut que vous rentriez chez vous, que vous étudiez cela et que vous ouvriez vos cœurs au Seigneur pour vraiment vous engager dans cela.

Dans sa vision (Testimonies Vol. 1, p. 181-183) Sœur White a vu arriver ces gens qui priaient et enduraient avec fidélité ces expériences. Certains priaient, agonisaient et étaient dans l’angoisse ; et les autres qui ne faisaient pas cela, elle les a perdus de vue. Ensuite elle les a vus comme une armée, et ils avaient enfin obtenu la victoire. Et quand ils avaient obtenu la victoire, ils se sont mis à proclamer la vérité avec puissance. Donc elle a demandé ce qui avait entrainé ce changement, et l’ange lui a dit : « C’est la pluie de l’arrière-saison et le grand cri », parce qu’ils avaient maintenant obtenu la victoire après toutes les luttes qu’ils avaient endurées. Et ils proclamaient maintenant le message avec puissance, parce qu’ils avaient obtenu la victoire. Voilà le sentier qui nous est présenté pour être ce peuple.

Alors que nous nous retrouvons où nous sommes à l’heure actuelle, et il y a beaucoup de gens autour de nous qui disent : « Vous allez dans les extrêmes », et ils nous ont mis à la porte, et ils ont fait ci et ça… nous devons nous concentrer sur ce que le Seigneur nous appelle à faire et oublier tout le reste. Ignorez toutes les autres voix, concentrez-vous sur ce que le Seigneur nous a montré que nous devons faire. Parce que ce n’est pas une organisation qui prétend être l’Église de Dieu qui va accomplir l’œuvre ; ce sera le mouvement de personnes qui font ce que le Seigneur dit, et nous devons être parmi eux, si nous le choisissons. C’est ce que dit Sœur White : « Vous devez vous rappeler que ces anges sont le peuple ; êtes-vous parmi ce peuple ? » Faisons-le. C’est ça mon fardeau. Et je suis vraiment heureux que le Seigneur nous ai amené où nous sommes aujourd’hui, parce que dans toute mon expérience dans la foi adventiste avec les différents mouvements dont j’ai fait partie, ces choses sont laissées en plan. Cela continue tout simplement d’être un conflit constant de désaccords sur ce qui a été une fois donnée aux saints, sur un sujet ou un autre. Mais nous avons les anciennes vérités. Chaque pilier est là, et nous ne devons même pas retirer une seule ligne de vérité, pas une seule de ce qui a été établi. Puisse Dieu nous aider à faire cela et à endurer volontiers les expériences qui viennent en conséquence de cela.

Amen.

Publié le 19/12/2017, dans Le peuple du grand cri, Sermons, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s