2. Les tendres liens de l’affection

Les relations dans les derniers jours – étude 2

Par John Thiel (étude en anglais, pdf)

Qu’est-ce qui est écrit au sujet de l’affection dans les derniers jours ?

2 Timothée 3:1 Sache aussi ceci, que dans les derniers jours il surviendra des temps fâcheux.

Quel est le danger de ces temps fâcheux ? Ce sont les relations.

2 Timothée 3:2 Car les hommes seront épris d’eux-mêmes, avares, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à [leurs] parents, ingrats, impies, 3 Sans affection naturelle, sans fidélité, calomniateurs, incontinents, cruels, méprisant les gens de biens, 4 Traîtres, téméraires, enflés d’orgueil, aimant les plaisirs plus que Dieu,

Pouvez-vous voir ici les facteurs relationnels ?

2 Timothée 3:5 Ayant l’apparence de la piété, mais en ayant renié la force ;

Que devez-vous faire avec eux ? Mettre fin à la relation :

2 Timothée 3:5 … éloigne-toi de telles gens.

Ce danger dont il est ici question, n’est pas le danger des évènements naturels autour de nous, mais le danger des relations dans les derniers jours. Les relations entre les enfants et leurs parents, la relation entre le mari et la femme, où les affections naturelles devraient gouverner, mais elles ont disparues. Sans affection naturelle. Quand vous méditez sur chacun de ces éléments, vous constatez que, pour ceux qui veulent avoir une relation profonde et significative avec Dieu et avec Son peuple, ces jours sont remplis de danger. J’espère et je prie que nous puissions vraiment apprécier cela et comprendre comment y faire face. En ces temps-ci, il est essentiel de comprendre ce qui concerne nos affections, et de savoir où et comment les exercer.

Les affections

Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que cela suscite dans votre appréciation ? Une affection est un sentiment fort que vous avez pour quelqu’un, et qui est provoqué par la beauté, ou par le désir. C’est un mot que vous ne pouvez pas très bien définir, mais vous pouvez le comprendre. En ces derniers jours, nous faisons face à des problèmes d’affection humaine. L’affection, l’émotion, est plus forte que l’intellect. Est-ce que vous en êtes conscients ? Il y a certains hommes qui sont très intelligents, mais émotionnellement, ils agissent de manière stupide. Je me suis occupé d’hommes dans les hôpitaux, des avocats, des personnes avec d’énormes responsabilités, qui géraient très bien leurs affaires, mais quand il s’agissait des affections, ils étaient dans un état lamentable. Et les femmes, combien vos émotions fluctuent-elles ? Vous pouvez aimer un instant, et puis le suivant : Grrr ! C’est ça les sentiments et les émotions.

Nous vivons dans les derniers jours, et c’est pire que jamais. Est-ce que vous vous demandez ce qui vous est arrivé ? Les affections sont plus fortes que l’intellect, mais nous devons être gouvernés par notre intellect, et pourtant ces affections sont si fortes. Satan sait cela. Il le sait très bien. Et maintenant que nous vivons dans les temps fâcheux des derniers jours, contre qui fait-il la guerre ? Il a déjà les affections du monde en général. Regardez l’abrutissement tout autour de nous. Il y a une folie d’affections. Les gens concentrent leurs affections hommes sur hommes et femmes sur femmes. Quelle folie ! Ils s’en fichent. Ils ne réfléchissent pas. Ils sont intellectuellement très compétents, quand vous les écoutez au Parlement, oh, ils ont une grande intelligence, mais regardez comme ils sont stupides, parce que leurs affections les gouvernent. Nous devons êtes gouvernés par notre intellect, et nous devons exercer nos affections en fonction de cela. Mais il a disparu, c’est trop fort. Satan sait cela. Voilà la triste déclaration qui décrit l’être cruel qu’est Lucifer :

Nombreuses sont les façons par lesquelles Satan œuvre au moyen des influences humaines pour lier ses captifs. {Great Controversy 597.1 / Tragédie des siècles 647.2}

Comment fait-il ?

Il retient des multitudes de son côté en les attachant par les tendres liens de l’affection à ceux qui sont ennemis de la croix de Christ. {Ibid.}

Satan va lier vos tendres liens d’affection à lui-même, aux ennemis de la croix de Jésus Christ. Quelles sont ces liens ?

Quel que ce soit cet attachement : parental, filial, conjugal, ou social ; l’effet est le même. Les opposants de la vérité exercent leur pouvoir pour contrôler la conscience, et les âmes qui sont maintenues sous leur emprise n’ont pas suffisamment de courage ou d’indépendance pour obéir à leurs propres convictions du devoir. {Ibid.}

Est-ce que vous comprenez les terminologies qui sont employées ici ? Parental – les tendres attaches des parents à leurs enfants et des enfants à leurs parents. Filial – qu’est-ce que ça veut dire ? Les membres de famille, les choses qui nous relient les uns aux autres dans la famille. Conjugal – qu’est-ce que c’est ? Les tendres liens d’affection qui sont liés au lit du mariage. C’est ce que conjugal veut dire. Ou social. Satan utilise ces attachements pour que ceux qui veulent utiliser leur intellect et leur conscience soient liés et que les opposants de la vérité exercent leur pouvoir pour contrôler la conscience, et que les âmes qui sont maintenues sous leur emprise n’aient pas suffisamment de courage ou d’indépendance pour obéir à leurs propres convictions du devoir. Voilà le traitement cruel que Satan inflige à la race humaine. Il ne veut pas qu’ils utilisent leur conscience. Comme c’est vrai dans ce que nous voyons autour de nous. Les gens expriment leurs émotions, leurs liens d’affection, au lieu de leur intellect et de leur conscience, et vous avez un monde fou autour de vous. Ils savent que le SIDA vient de l’affection contre nature, mais ils continuent à le faire. Leur conscience ne marche pas. C’est juste un exemple très grossier de ce qui se passe en général. Satan est un chef de corvées cruel. L’emploi des membres de familles : les liens les plus chers que Dieu ait créés, Satan les a employés pour détruire. Est-ce quelque chose de nouveau ? Est-ce que c’est uniquement pour les derniers jours ? Nous pouvons remonter jusqu’à la Genèse, et là aussi il a utilisé ce moyen. C’est exactement la même chose.

Genèse 2:21 Et le SEIGNEUR Dieu fit tomber un profond sommeil sur Adam, et il s’endormit ; et il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. 22 Et le SEIGNEUR Dieu fit une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et l’amena vers l’homme. 23 Et Adam dit : Celle-ci [est] à présent os de mes os, et chair de ma chair ; elle sera appelée Femme, parce qu’elle a été prise de l’Homme.

Dieu créa le tendre lien conjugal entre l’homme et la femme. C’était si tendre et si précieux, et vous les hommes, vous savez tous ce que c’est d’avoir une femme comme sa chère compagne ; c’est assez fort, n’est-ce pas ? Qu’a fait Satan ? Satan est venu à la femme, celle qui était chair de la chair d’Adam, qui était liée à lui par les merveilleux liens de Dieu, ces liens tendres et délicats, et il a tenté Eve.

Genèse 3:6 Et lorsque la femme vit que l’arbre [était] bon à manger, et qu’il [était] agréable à la vue, et que l’arbre [était] désirable pour rendre sage, elle prit de son fruit, et en mangea, et en donna aussi à son mari [qui était] avec elle, et il en mangea.

Examinons cette expérience qu’Adam a traversée, et méditons sur cette terrible activité de l’ennemi, afin de pouvoir comprendre comment il œuvre par les tendres liens de l’affection :

Et maintenant, ayant elle-même pêché, elle devint l’agent de Satan en entrainant la ruine de son mari. {Patriarchs and Prophets 55.3 / Patriarches et prophètes 33.2}

Comment ? Par le tendre lien conjugal.

Dans un état d’excitation étrange et anormal, {Ibid.}

Avez-vous déjà vu une très belle femme dans une excitation étrange et anormale ? C’est très attirant pour un homme. Elle est venue à lui ;

… avec ses mains remplies du fruit interdit, elle chercha sa présence, et [lui] raconta tout ce qui s’était passé. {Ibid.}

« Oh mon chéri, regarde ce qui m’est arrivé. Je suis si heureuse ! » Et devant toute sa beauté et sa gloire, Adam était là, stupéfait.

Une expression de tristesse vint sur le visage d’Adam. Il paraissait stupéfait et alarmé. Aux paroles d’Eve il répondit que ce devait être l’ennemi contre lequel ils avaient été avertis ; {Patriarchs and Prophets 56.1 / Patriarches et prophètes 33.3}

Il savait. Il était une glorieuse création de Dieu, intellectuellement doué. Il savait. Il était bien plus élevé que quiconque d’entre nous, sans aucune corruption. Alors qu’il se tient là, et qu’il regarde sa femme, cette belle femme, elle le presse : « Allez, cela m’a fait bien, mange. »

Adam compris que sa compagne avait transgressé le commandement de Dieu, qu’elle avait négligé la seule interdiction qui leur était imposée comme une mise à l’épreuve de leur fidélité et de leur amour. {Patriarchs and Prophets 56.2 / Patriarches et prophètes 33.4}

Sa conscience fonctionnait.

Il y avait un combat terrible dans son esprit. Il regrettait d’avoir permis à Eve de s’éloigner de lui. Mais maintenant l’acte avait été commis, il devait être séparé de celle dont la compagnie avait été sa joie. {Ibid.}

Il devait être séparé d’elle – il le savait.

Comment pouvait-il s’y résigner ? {Ibid.}

Regardez le tendre lien d’affection.

Adam avait joui de la compagnie de Dieu et des saints anges. Il avait contemplé la gloire du Créateur. Il comprenait la destinée élevée qui était ouverte à la race humaine si elle restait fidèle à Dieu. Mais toutes ces bénédictions furent perdues de vue face à la peur de perdre ce don qui, à ses yeux, surpassait en valeur tous les autres. {Ibid.}

Qu’est-ce qui le contrôlait ? Les affections, le tendre lien que Satan avait maintenant utilisé à travers Ève.

L’amour, la gratitude, la loyauté envers le Créateur – tous furent éclipsés par [son] amour pour Ève. Elle était une partie de lui-même, et il ne pouvait supporter la pensée d’en être séparé. {Ibid.}

Réfléchissez à ce que Satan a fait ici.

Il se décida à partager son sort. Si elle devait mourir, il mourrait avec elle. {Ibid.}

N’est-ce pas une histoire magnifique de loyauté du mari à sa femme ? Avez-vous entendu ces histoires dans le passé ? « Regardez-les ces deux-là comme ils s’aiment ! » Ces tendres liens de l’affection sur lesquels les gens fabulent. Qui est derrière cela ? Le diable. Tout ce dont nous souffrons sur cette planète est en conséquence de cela. Alors est-ce que c’est différent aujourd’hui ? Pas du tout. Il fera exactement la même chose, seulement par des mesures plus grandes et plus efficaces. Il tient déjà les gens dans un état de confusion entre leurs consciences et leurs émotions. Comme je le dis souvent : Les gens confondent leur sexualité et leur spiritualité. C’est très proche, vous savez. Satan sait tout cela.

Le pouvoir du lien affectif

Si nous pouvons comprendre cela, nous pouvons comprendre comment gérer nos affections et nos relations en ces derniers jours. Qu’est-ce qui est exprimé ici ? Elle était une partie de lui-même, et il ne pouvait supporter la pensé d’être séparée d’elle. Il était prêt à se séparer des magnifiques liens de connexion à Dieu, pour elle.

Pour que nous puissions faire face aux relations familiales sous cette œuvre terrible de Satan qui fait aujourd’hui la guerre contre la reste de sa postérité – parce qu’il va faire la guerre dans cette arène-là – que devons-nous faire ?

Comment faire face à cela ?

Si Satan connait le pouvoir des tendres liens de l’affection afin de les utiliser à ses fins, qu’en est-il de nous en ces temps fâcheux ? Nous devons comprendre le pouvoir des tendres liens et comment les utiliser en conséquence pour gagner les enfants et nous-mêmes hors de l’emprise de Satan. Nous avons une illustration très forte de cela dans les Hébreux en Égypte. Vous souvenez-vous des plaies ? Est-ce que vous vous souvenez de la dernière ? Il y a une leçon de choses pour nous dans l’histoire des Hébreux, alors qu’ils devaient se séparer de la captivité égyptienne.

Quand les enfants d’Israël furent rassemblés du milieu des Égyptiens, le Seigneur dit : « Car je passerai cette nuit-là par le pays d’Égypte, et je frapperai tout premier-né dans le pays d’Égypte, depuis les hommes jusqu’aux bêtes ; et j’exercerai le jugement contre tous les dieux de l’Égypte ; je suis le SEIGNEUR. … Et vous prendrez un bouquet d’hysope, et le tremperez dans le sang qui sera dans le bassin, et vous aspergerez, du sang qui sera dans le bassin, le linteau, et les deux poteaux ; et nul de vous ne sortira de la porte de sa maison, jusqu’au matin. … Vous observerez ceci comme une ordonnance pour toi et pour tes fils, à perpétuité. » Le sang sur le linteau de la porte symbolisait le sang de Christ, qui seul sauva les premiers-nés des Hébreux de la malédiction. Tous les enfants hébreux qui étaient trouvés dans une maison égyptienne étaient détruits. {Testimonies for the Church Vol. 6 194.2}

Cette expérience des Israélites a été écrite pour l’instruction de ceux qui vivraient dans les derniers jours. {Testimonies for the Church Vol. 6 195.1}

Pourquoi est-ce que cela a été écrit ? Pour ceux qui vivent dans les derniers jours. Voici une leçon pour nous alors même que nous devons être détachés et séparés de l’Égypte.

Avant que le fléau débordant ne vienne sur les habitants de la terre, le Seigneur appelle tous ceux qui sont de véritables Israélites à se préparer pour cet évènement. Il envoie le cri d’alarme aux parents : Rassemblez vos enfants dans vos maisons ; rassemblez-les loin de ceux qui ne tiennent aucun compte des commandements de Dieu, [et] qui enseignent et pratiquent le mal. {Ibid.}

Sortez-les de là. Gardez-les dans vos maisons.

Sortez des grandes villes aussi vite que possible. Créer des écoles d’église. Donnez à vos enfants la parole de Dieu comme le fondement de toute leur éducation. Celle-ci est remplie de leçons magnifiques, et si les élèves en font leur étude à l’école primaire ici-bas, ils seront préparés pour la classe supérieure là-haut. {Ibid.}

La parole de Dieu vient à nous en ce temps : « Ne vous mettez pas sous un joug inégal avec les incroyants ; car quelle association a la droiture avec l’iniquité ? … Où sont vos enfants ? Les éduquez-vous à discerner et à échapper aux corruptions qui sont dans le monde par la convoitise ? {Testimonies for the Church Vol. 6 195.2}

Par les affections ?

Cherchez-vous à sauver leurs âmes, ou facilitez-vous leur destruction par votre négligence ? {Ibid.}

Que ne devons-nous pas négliger ? Nous avons reçu de Dieu l’ordre de reprendre nos enfants et de les ramener dans nos foyers. Ne les laissez pas demeurer et communiquer dans les foyers de ceux qui n’obéissent pas à la Bible. Pourquoi ? Parce que Satan utilise les tendres liens des échanges sociaux pour les lier. Pouvez-vous voir cela dans la jeunesse autour de nous aujourd’hui ? Est-ce que vous en faites l’expérience, les jeunes ? Est-ce que vous voyez comment vos familles vous ont retenus et empêchés de faire ce que vous savez que votre conscience vous dit de faire ? Est-ce que vous l’avez vu ? C’est le diable, par vos amis et vos membres de famille. Il est cruel. La parole de Dieu dit : « Rassemblez-les loin de ceux qui ne tiennent aucun compte des commandements de Dieu, et qui enseignent et pratiquent le mal. » Voilà maintenant le défi. Comment est-ce que vous faites cela ? Avez-vous essayé ? Avez-vous réussi ? Pourquoi pas ? Je vais maintenant passer quelques moments très importants, et ceux d’entre vous qui ont encore des petits enfants, comprenez très attentivement ce qu’est votre devoir, tel qu’il est défini par Dieu. Ceux d’entre vous qui ont échoué, confessez simplement, parce que vous ne pouvez pas y faire grand-chose. Je vais maintenant lire ces passages et vous montrer à partir de la parole de Dieu comment faire l’opposé de ce que Satan est en train de faire.

Comment est-ce que vous faites ? Est-ce que vous vous souvenez ? Satan utilise les tendres liens de l’affection. Alors comment allons-nous faire cela ? Comment allons-nous arracher les enfants et les sauver pour qu’ils ne soient pas pris dans ces tendres liens de l’affection ? Nous avons trois points :

1. Les affections entre le père et la mère

Lorsque vous vous marriez, vous allez avoir des enfants, et ce que vous faites avant d’avoir des enfants est de la plus haute importance.

L’amour divin qui émane de Christ ne détruit jamais l’amour humain, mais il inclut l’amour humain [qui a été] raffiné et purifié. Par l’amour divin, l’amour humain est élevé et ennobli. L’amour humain ne peut jamais porter ses fruits précieux jusqu’à ce qu’il soit uni à la nature divine et éduqué à grandir vers le ciel. Jésus désire voir des mariages heureux, des coins de feu joyeux. La chaleur de la véritable amitié et l’amour qui lie les cœurs du mari et de la femme [l’un à l’autre] sont un avant-goût du ciel. Dieu a ordonné qu’il devrait y avoir un amour parfait et une parfaite harmonie entre ceux qui entrent dans la relation de mariage. {In Heavenly Places 202.3}

Pour ceux qui comprennent la vérité pour ces derniers jours et qui se marient, ils doivent avoir une relation avec de tendres attaches, une relation qui est améliorée par la nature divine, l’amour divin ; alors elle devient sûre. Une fois que c’est là, il y a un grand défi pour le couple marié :

Père et mère, unissez vos cœurs dans une [parfaite] union d’intimité et de joie. Ne restez pas séparés, mais unissez-vous plus intimement l’un à l’autre ; {Adventist Home 316.1 / Foyer chrétien 303.2}

Que devez-vous faire ? Unissez-vous plus intimement l’un à l’autre par le tendre lien de l’amour. Ne restez pas séparés.

… alors vous êtes prêts à lier le cœur de vos enfants à vous par le tendre lien de l’amour. {Ibid.}

Est-ce que vous voulez que vos enfants soient attirés par les tendres liens de l’amour, loin de Satan qui les attire à lui-même ? La seule façon par laquelle vous allez réussir, si les deux parents sont là, c’est en donnant aux enfants un modèle pour qu’ils voient les liens d’amour et que ceux-ci les attirent au foyer. C’est le principe n°1. Ensuite il y a

2. La manière dont les parents communiquent avec leurs enfants

Premièrement, la manière dont les parents communiquent l’un avec l’autre afin que les enfants puissent être liés à eux, et ensuite :

Des manières aimables, une attitude joyeuse et des actes de bonté attacheront le cœur des enfants à leurs parents par les tendres liens de l’affection, et en feront plus pour rendre le foyer attrayant que les plus rares ornements que l’or peut acheter. {Adventist Home 426.4 / Foyer chrétien 412.1}

Combien d’enfants aujourd’hui sont attachés aux ornements de la technologie moderne ? Jeunes gens, est-ce que vous êtes tellement attachés à ces choses que vous pouvez à peine tourner votre tête vers autre chose que l’ordinateur pour passer un peu de temps avec votre famille ? Les parents doivent attacher leurs enfants à eux-mêmes pour que le foyer soit si attrayant qu’ils sont attachés à leur relation avec leur sparents au lieu de toutes les relations qui sont engendrées dans le monde aujourd’hui.

Il y a une atmosphère qui entoure chaque âme, une influence, consciente ou inconsciente, qui émane de chaque personne, pour le bien ou pour le mal ; et discipliner une famille pour que les membres répondent aux exigences élevées du Ciel, est un travail qui est estimé de la plus haute valeur aux yeux de Dieu. {Signs of the Times, 20 mai 1889, par. 2}

Une atmosphère

Dites-moi, êtes-vous déjà entré dans une maison où vous pouviez trancher l’atmosphère avec un couteau parce que maman et papa se disputent ? Est-ce que vous aimez revenir à la maison pour voir ça ? Bien sûr que non : « Je préfèrerai être autre part », dit le jeune. Et Satan dit : « Oui ! Il y a des liens formidables ici, et des affections sociales là-bas. Ne rentre pas dans un foyer si désagréable. »

Il est très important de savoir comment garder les affaires du foyer en bon ordre [et] sans friction. L’huile de la patience doit être versée lorsque les choses se corsent, {Signs of the Times, 20 mai 1889, par. 3}

Qu’est-ce que la patience ? L’un des fruits de l’Esprit. L’huile de patience doit être versée lorsque les choses se corsent. Voilà, les choses se corsent, et où est la patience ?

… et nos enfants doivent être attachés à nos cœurs par les tendres liens de l’amour. Les parents devraient savoir comment compatir avec leurs enfants dans leurs petits soucis, qui paraissent aussi grands à leurs yeux que les épreuves des gens plus âgés paraissent à leurs yeux. {Ibid.}

J’ai sept enfants, et j’ai appris beaucoup pendant cette période. Quand mes enfants étaient petits, ils venaient à moi avec leurs soucis, et je pensais : « Pourquoi est-ce que tu t’inquiètes pour ça ? » Est-ce que vous avez dit déjà cela à vos enfants ? « Ah, ne t’inquiète pas pour ça, allez. » et vous vous moquez d’eux ? Pour eux c’est quelque chose de sérieux, et vous l’ignorez comme quelque chose sans importance. C’est pour cela qu’il est écrit : « Compatissez avec vos enfants dans leurs petits soucis, qui paraissent aussi grands à leurs yeux que les épreuves des gens plus âgés paraissent à leurs yeux. »

Nous ne devrions pas négliger nos enfants. C’est dans l’enfance que nous avons la meilleure occasion pour semer de la bonne semence dans leurs cœurs. Si nous négligeons de faire cette œuvre dans leur enfance, nous découvrirons que c’est Satan qui préoccupera le terrain. {Ibid.}

Il le fera.

Pourquoi ne pas préoccuper le terrain vous-mêmes, et avant que le Malin ait une chance de planter ses semences de mal, remplir l’esprit de ce qui est bon et pur ? Les anges de Dieu vous aideront dans le travail de formation du caractère de votre enfant, si vous travaillez en harmonie avec le plan de Dieu. Ne laissez pas l’impatience vous contrôler. {Ibid.}

L’impatience est un autre de ces sentiments où l’intellect ne marche pas.

Soyez patients, soyez indulgents, et que Dieu vous aide à réaliser votre responsabilité devant lui. {Ibid.}

Aujourd’hui, en ce temps terrible, les choses deviennent trop difficiles pour les gens, et ils essaient de sauver leurs enfants, et ils pensent : « C’est trop grave. » Si vous êtes fatigués, allez à Jésus avec tous vos soucis. Il dit : « Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et Je vous donnerai du repos. »

Si vous portez un joug de votre propre fabrication, mettez-le simplement de côté, et prenez le joug de Christ, et rien ne troublera votre paix, car vous aurez la paix de Christ qui surpasse toute intelligence. {Signs of the Times, 20 mai 1889, par. 4}

Vos enfants ne devraient pas être chassés, et exclus de vos sympathies. {Signs of the Times, 20 mai 1889, par. 5}

Il y a largement assez de gens là-dehors qui leur témoigneront de la sympathie. Ils devraient recevoir bien plus de sympathie de votre part que de qui que ce soit d’autre.

Ils devraient être encouragés à prendre [leur] père et [leur] mère pour confidents. J’ai connu des enfants qui avaient été éduqués d’une telle manière que même lorsqu’ils étaient adultes ils considéraient cela comme un privilège de consulter leurs parents, bien que ceux-ci fussent vieux et affaiblis. N’est-ce pas mieux, mes frères, d’être chrétiens ? {Ibid.}

Dans le foyer ? En effet, l’affection attachera les enfants de telle sorte qu’ils diront : « Le monde c’est nul, j’ai une bien meilleure maison que ce que le monde peut jamais m’offrir. »

Puis vient le troisième point. Vous ne voulez pas que Satan vous prenne vos enfants, si ?

3. Contrôlez vos enfants

Là vous avez un problème. Vous êtes frustrés parce que Satan les gagne, et donc vous devenez frénétiques, rigides et très dictatoriaux. « Tu n’as pas intérêt à aller là-bas ; tu ne peux pas allez à cette école-là parce que c’est le monde ! » Les enfants disent : « Oh, Maman et Papa, allez. » Du contrôle ? « Mais tu sais que les enfants d’Israël devaient rester dans leurs maisons, tu ne peux pas allez là ! Nous allons rester ensemble. » Tout ce genre de discours, est-ce que ça va marcher ? Si seulement … c’est bien plus facile. Comment est-ce que vous aidez vos enfants pour les garder dans le foyer ? Nous avons déjà vu qu’il doit y avoir l’affection qui attire, mais qu’en est-il du contrôle ? Comment est-ce que vous contrôlez vos enfants ?

Tandis que les parents qui ont la crainte de Dieu devant leurs yeux maîtrisent leurs enfants, ils devraient étudier leurs dispositions et leurs tempéraments, et chercher à répondre à leurs besoins. Certains parents s’occupent soigneusement des besoins temporels de leurs enfants, ils les soignent avec bienveillance et fidélité dans la maladie, et ils pensent ensuite que leur devoir est accompli. C’est là qu’ils se trompent. Leur travail n’a fait que commencer. Il faut [aussi] s’occuper des besoins de l’esprit. Une certaine adresse est requise pour appliquer les remèdes appropriés pour soigner un esprit blessé. Les enfants ont des épreuves toutes aussi dures à supporter, toutes aussi graves dans leur nature, que celles des personnes plus âgées. Les parents eux-mêmes ne se sentent pas toujours pareil. {Southern Watchman, 3 mai 1904, par. 1 / Conseils à l’église 158.1,2}

Est-ce que vous vous sentez toujours pareil? Vous avez passé une mauvaise nuit, vous avez un mal de tête, vous avez toutes sortes de sensations horribles qui vous traversent, en tant que parents, et les enfants arrivent et vous tapent sur les nerfs, et vous dites : « Sors de là ! » Est-ce que ça va les contrôler ?

Les parents eux-mêmes ne se sentent pas toujours pareil. Ils sont souvent perplexes dans leurs pensées. Ils agissent d’après des opinions et des sentiments erronés. Satan les soufflète, et ils cèdent à ses tentations. Ils parlent d’un ton irrité, d’une manière à exciter la colère chez leurs enfants, et ils sont quelques fois exigeants et agités. Les pauvres enfants prennent part au même esprit, et les parents ne sont pas prêts à les aider, car ils étaient la cause du problème. Parfois, tout semble mal aller. {Ibid.}

Avez-vous déjà vu ça dans la famille ? Ça va de mal en pire et en pire.

Il y a une irritabilité de tous côtés, et tous passent un moment très pénible et malheureux. Les parents rejettent la faute sur leurs pauvres enfants, [ils] les considèrent très désobéissants et indisciplinés, les pires enfants au monde, alors que la cause de leur trouble se trouvent en eux-mêmes. {Ibid.}

Certains parents provoquent bien des orages par leur manque de maitrise d’eux-mêmes. Au lieu de demander gentiment à leurs enfants de faire ceci ou cela, ils leur ordonnent sur un ton de réprimande, et au même moment il y a sur leurs lèvres une critique accusatrice que les enfants n’ont pas mérités. Parents, cette attitude adoptée à l’égard de vos enfants détruit leur gaieté et leur ambition. {Southern Watchman, 3 mai 1904, par. 2 / Conseils à l’église 158.3}

Vous avez perdu l’ambition de l’enfant, et l’enfant dit : « Je suis plus heureux là-dehors avec les amis de Satan. » C’est une réalité.

Ils exécutent vos ordres, non par amour, mais parce qu’ils n’osent pas faire autrement. Leur cœur n’y est pas. C’est une corvée, au lieu [d’être] un plaisir, et cela les entraine souvent à oublier de suivre toutes vos instructions, ce qui augmente votre irritation et rend les choses encore pire pour les enfants. {Ibid.}

Avez-vous déjà donné à un enfant une instruction qu’il n’a pas accomplie correctement ? Savez-vous pourquoi ? C’est parce qu’il y a un court-circuit dans le cerveau. Ils sont tellement bouleversés par la pression du parent et de son contrôle arbitraire qu’ils ne peuvent pas penser à tout. Vous savez ce que c’est lorsque vous êtes sous la pression, vous ne pouvez pas penser à tout, si ? Puis l’enfant revient et vous dites : « Est-ce que tu as fait ça ? » Il dit : « Non » et vous lui tombez encore dessus dans votre colère. Le pauvre enfant n’arrive plus à avoir les idées claires. L’enfant oublie de suivre toute vos instructions, ce qui augmente votre irritation et rend les choses encore pire pour les enfants.

L’attitude de tout critiquer est répétée, leur mauvaise conduite est placée devant leurs yeux en couleurs éclatantes jusqu’à ce que le découragement s’empare d’eux, et qu’ils ne fassent plus attention [de savoir] s’ils plaisent ou non. {Southern Watchman, 3 mai 1904, par. 2}

Avez-vous déjà vu cela chez un enfant ? Il devient tout simplement indifférent, et vous vous déchainez encore plus.

Un esprit de « je m’en fiche » se saisit d’eux, et ils recherchent loin de la maison et des parents ce plaisir et cette satisfaction qu’ils ne trouvent pas à la maison. Ils s’associent aux enfants qui trainent dans la rue, et ils deviennent bientôt aussi corrompus que les plus mauvais [d’entre eux]. {Ibid.}

Surmontez votre disposition à être exigeants avec vos enfants, de peur que des réprimandes trop fréquentes ne rendent pour eux votre présence désagréable et vos conseils détestables. Liez-les à votre cœur, non par une indulgence stupide, mais par les tendres liens de l’amour. Vous pouvez être fermes, et toutefois aimables. Christ doit être votre aide. L’amour sera le moyen par lequel vous attirerez d’autres cœurs au votre, et votre influence pourra les affermir dans le bon et droit chemin. {Southern Watchman, 3 mai 1904, par. 3}

Votre influence sur vos enfants, et votre attitude envers eux devraient être telle qu’elle attire les saints anges à votre demeure, afin qu’ils vous assistent dans vos efforts pour rendre votre famille et votre foyer ce que Dieu voudrait qu’ils soient. Lorsque vous essayez de lutter indépendamment pour vous frayer votre propre chemin, les saints anges sont repoussés, ils se retirent de votre présence avec peine, et vous laissent vous battre seul. {Southern Watchman, 3 mai 1904, par. 4}

La communion, l’association des anges, n’est-ce pas ce que vous voulez ?

Vos enfants ont la marque de caractère que leurs parents leur ont donné. {Southern Watchman, 3 mai 1904, par. 5}

Vous détestez cette idée, n’est-ce pas ? Et les enfants détestent l’idée qu’ils sont comme leurs parents. Mais c’est une réalité.

Avec quelle prudence devriez-vous les traiter ; avec quelle tendresse devriez-vous les réprimander et corriger leurs fautes. Vous êtes trop sévères et exigeants, et vous les avez fréquemment repris lorsque vous étiez excités et en colère. Ceci a presque entièrement usé le lien d’or et d’amour qui lie leurs cœurs au votre. {Ibid.}

Je pourrai continuer à lire encore et encore.

Ne laissez pas vos enfants vous voir d’un front obscurci. S’ils cèdent à la tentation, mais qu’ils voient ensuite et se repentissent de leur erreur, pardonnez-les. Satan et son armée font maintenant preuve des plus grands efforts pour influencer l’esprit des enfants, et ces derniers doivent être traités avec franchise, avec une tendresse et un amour chrétien. Cela vous donnera sur eux une forte influence, et ils sentiront qu’ils peuvent reposer en vous une confiance illimitée. {Spiritual Gifts Vol. 4b 131.1}

Illimitée. N’est-ce pas ce que vous voulez ? Ceux d’entre vous qui ont des petits enfants, suivez ce conseil. Dans ces derniers jours, après avoir tout essayé, vous faites encore des erreurs, mais vous avez fait tout ce que vous pouviez. Si malgré tout vos enfants vous quittent en ces jours, y-a-t-il un réconfort dans cela ?

Ézéchiel 14:20 Même si Noé, Daniel et Job s’y trouvaient, [comme] je suis vivant, dit le Seigneur DIEU, ils ne délivreraient ni fils ni filles ; ils ne délivreraient que leurs âmes par leur justice.

Si Noé, ou Job, ou Daniel se trouvaient dans le pays, ils ne pourraient sauver ni fils ni fille ; ils ne pourraient sauver que leurs âmes. Ce que je vous ai lu en tant qu’instruction doit être pratiqué à la perfection. Vous pouvez élever un jeune enfant selon la voie qu’il doit suivre, et quand il sera vieux il ne s’en détournera pas. Mais nous vivons aujourd’hui dans des jours terribles. À la lumière de notre devoir d’accomplir ceci, nous pouvons pour la plupart dire : « J’ai échoué. » Nous pouvons nous repentir à Dieu, nous pouvons Lui demander le pardon, et Il pardonnera. Je dis toujours : Si vous avez tué quelqu’un, pouvez-vous être pardonnés ? Mais pouvez-vous le ramener à la vie ? Si vous avez tués vos enfants, pouvez-vous être pardonnés ? Mais pouvez-vous les ramener à la vie ? Ce qui est important c’est ça : Ceux d’entre vous qui êtes des parents avec de jeunes enfants, écoutez les frères et sœurs plus âgés, ils peuvent vous aider, parce qu’ils ont vu que ces jeunes enfants deviennent des adultes. Tant qu’ils sont petits comme ça, vous ne pouvez pas voir ce qu’ils vont devenir, mais si vous écoutez le conseil de la parole de Dieu, et les confessions des adultes, vous pouvez apprendre et vous pouvez faire des progrès. Lorsque l’ennemi s’est interposé, comme il l’avait dans la Genèse, avec l’os de mes os, et la chair de ma chair, lorsque l’ennemi des âmes a provoqué des divisions et que vos tendres liens d’affection envers vos enfants et envers vos membres de famille sont très forts, et que vous êtes enclins à dire : « Je pense que je vais faire des petits compromis », quel est le réconfort pour vous ? Souvenez-vous des tendres liens qui ont été créés par le magnifique sacrifice de Jésus pour nous, si nous permettons à cela de prendre racine :

Éphésiens 5:30 Car nous sommes membres de son corps, de sa chair, et de ses os.

Des os de qui ? De la chair de qui ? Les os et la chair de Jésus. N’est-ce pas vrai ? N’est-Il pas devenu un avec nous, né de la postérité de la femme, avec la même chair ? L’unité des tendres liens d’affection a été établie.

Dans son rapport avec Christ, [le chrétien] sera os de Ses os, chair de Sa chair, un avec Christ dans une relation particulière, parce que Christ a pris l’humanité de l’homme. Il est devenu sujet à la tentation, mettant pour ainsi dire en danger Ses attributs divins. Satan a cherché, par les stratagèmes constants et étranges de sa ruse, à faire céder Christ à la tentation. L’homme doit passer par le terrain sur lequel Christ est passé. De la même manière que Christ a vaincu chaque tentation que Satan a amenée contre Lui, l’homme aussi doit vaincre. {Bible Commentary Vol. 7 926.5}

Parce que nous sommes liés à Lui par les tendres liens de l’affection. Il est os de mes os et chair de ma chair. Jésus a pris les dispositions nécessaires de sorte que, lorsque les cordes sensibles de votre cœur sont attirées vers votre partenaire matrimonial ou vers vos enfants, Il dit : « Regarde-Moi, voilà ton lien. S’ils ne veulent pas être liés à Moi, qui aimeras-tu le plus ? Moi, le Dieu d’Israël, Je suis devenu os de tes os et chair de ta chair. M’aimeras-tu plus que ceux-ci ? » Nous devons continuer à exercer notre pensée sur le magnifique don de Jésus Christ, et nous ne laisserons pas les tendres liens d’affection que Satan utilise nous écarter de Jésus. Ceux qui perdent la chair de leur chair et les os de leurs os peuvent trouver une intimité qui est plus chaleureuse que n’importe quelle intimité. Vos enfants ne peuvent pas entrer à l’intérieur de votre cœur, mais le Saint-Esprit le peut, et ça c’est même bien plus proche que tout autre être humain. Il prendra de Jésus et vous le montrera, à l’intérieur de vous. Ça c’est précieux. C’est ce qui vous fait rester joyeux lorsque le monde s’effondre dans le péril.

Dans les derniers jours, comme avant, et aujourd’hui de manière encore plus intense, Satan provoquera la rupture des tendres liens d’affection. Lesquels se rompront en vous ? Ceux de Satan et des membres de famille, ou ceux de Christ et des enfants de Dieu ? Jean chapitre 17, lisez-le, tout cela en fait partie. Satan s’est insinué et a perverti les tendres liens d’affection créés par Dieu pour la joie des relations humaines. Dans les derniers jours, les familles doivent comprendre leur besoin des conseils de Dieu et les exercer contre Satan. Quand les âmes refusent, laissez-les partir. Que tous les vrais croyants choisissent Christ avant ces personnes. Attirez-les s’ils le veulent bien. C’est tout ce que vous pouvez faire.

Puisse Dieu nous aider à comprendre ce principe alors que nous nous lançons dans les scènes finales de ces derniers jours.

Amen.

Publié le 28/06/2015, dans Les relations dans les derniers jours, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s