4. Les générations du premier avènement et des siècles suivants

Une lumière dans un lieu obscur (séminaire) – étude 4

Par John Thiel (étude en anglais)

Ésaïe 8:12 Ne dites point : Une confédération, à tous [ceux] auxquels ce peuple dira : Une confédération ; et ne craignez point leur crainte, et ne soyez point effrayés. 13 Sanctifiez le SEIGNEUR des armées, lui-même ; et [que] lui [soit] votre crainte, et [que] lui [soit] votre frayeur. 14 Et il [vous] sera pour sanctuaire, mais pour une pierre d’achoppement et un rocher de scandale aux deux maisons d’Israël, pour un piège et un filet aux habitants de Jérusalem. 15 Et plusieurs d’entre eux trébucheront, et tomberont, et se briseront, et seront enlacés, et seront pris. 16 Lie le témoignage, scelle la loi parmi mes disciples.

Il y a une question qui a été placée dans mon esprit quand je parlais à certains dirigeants de cette église : « Pourquoi est-ce que vous avez autant de conférences ? Une par an, c’est suffisant. » Une par an, on m’a dit, mais nous voilà, et nous avons en plus un séminaire. Certains visiteurs sont présents, et certains aimeraient être ici. Pourquoi devrions-nous être ici pour tenir ce genre de rencontres, pour sacrifier du temps et des fonds afin de passer du temps ensemble de cette manière ?

Hébreux 10:23 Retenons la profession de [notre] foi sans fléchir (car celui qui a promis [est] fidèle) ; 24 Et prenons garde les uns aux autres, afin de nous inciter à l’amour et aux bonnes œuvres ; 25 N’abandonnant point notre assemblée, comme quelques-uns ont coutume [de faire], mais nous exhortant [les uns les autres] ; et cela d’autant plus que vous voyez approcher le jour.

Le jour de Jésus approche-t-il ? Est-il très proche ? Ne devrions-nous pas nous rassembler d’autant plus ? Ceci n’est pas une perte de temps. Il nous incombe de rester très attentifs afin de nous accrocher à chaque parole qui sort de la bouche de Dieu aujourd’hui, de sorte que nous ne perdions pas une seule cheville ou un seul iota de la parole de Dieu qui est pertinente pour nous en ce moment-même. Nous devons apprendre ce que Dieu attend de nous en ce temps de péril dans l’église de Dieu. C’est important que nous tirions des conclusions de compréhension à partir de la parole de Dieu. C’est notre seule source de conclusions quant aux directions que nous devrions prendre. Si nous prenons une quelque autre source, nous ne savons pas si cela nous conduira sur le bon chemin. J’ai cherché toute ma vie à savoir exactement où Jésus voulait que je sois. Mon fardeau c’est que nous soyons très attentifs dans notre recherche de la parole de Dieu.

Pendant ce séminaire, nous explorons les prophéties qui illuminent l’église de Dieu depuis le premier avènement. Les sept églises nous amènent droit à la venue imminente de Jésus. Nous nous concentrerons en particulier à la fin de ce séminaire sur le détail mêmes des scènes finales de l’église de Dieu. Nous suivons ici l’église de Dieu jusqu’à sa transition finale vers l’église triomphante. Ce qui nous intéresse, c’est de comprendre la vérité présente.

La vérité présente est toujours un problème

C’est facile de comprendre la vérité passée, et beaucoup de gens croient comprendre la vérité future, mais la vérité présente est toujours un problème.

L’opposition est le lot de tous ceux que Dieu emploie pour présenter des vérités particulièrement applicables à leur temps. Il y avait une vérité présente du temps de Luther – une vérité qui était à cette époque d’une importance particulière ; il y a une vérité présente aujourd’hui. Celui qui fait toutes choses selon le conseil de Sa volonté s’est plu à placer des hommes dans différentes circonstances, et à leur enjoindre des devoirs propres aux temps dans lesquels ils vivent et aux conditions dans lesquelles ils sont placés. S’ils apprécient la lumière qui leur est donnée, des vues plus larges de la vérité s’ouvriront devant eux. {Great Controversy 143.3 / Tragédie des siècles 151.3}

C’est cela notre privilège aujourd’hui. Remarquez que cela n’est jamais apprécié, et qu’il y a de l’opposition qui nous attend si nous poursuivons ceci. « Il y avait une vérité présente du temps de Luther, » et « il y a une vérité présente aujourd’hui. » C’est ce que nous voulons comprendre. Et cette compréhension nous vient par le dévoilement de la prophétie.

2 Pierre 1:19 Nous avons aussi une parole prophétique d’autant plus certaine, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lumière qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour resplendisse, et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs ;

La prophétie est une parole certaine. Pourquoi ? Jésus a dit : « Je vous l’ai dit à l’avance, afin que quand cela arrive, vous sachiez que c’est Moi » (cf. Jean 13:19). Qu’est-ce que l’Esprit de Prophétie ?

Le témoignage de Jésus

Jésus a dit : « Je suis avec vous toujours jusqu’à la fin du monde. » Je suis avec vous. Et la prophétie est la lumière, l’étoile du matin qui brille dans un lieu obscur. C’est le témoignage de Jésus. Il y avait une vérité présente, une prophétie pour reconnaitre Jésus, dans chaque génération. Quand Jésus est venu lors de Son premier avènement sur cette planète, il y avait la prophétie pour le reconnaitre. L’ont-ils reconnu ? Très peu de gens. Il y avait deux personnes. Qui étaient-ils ? Siméon et Anne. Ils l’ont reconnu. Les mages, eux, ils suivaient l’étoile, l’Étoile brillante du matin – ils n’étaient pas membres de l’église. Ainsi, de la même manière, Jésus, le vrai Jésus, est Celui sur lequel les gens trébuchent tout le temps.

Ésaïe 8:13 Sanctifiez le SEIGNEUR des armées, lui-même ; et [que] lui [soit] votre crainte, et [que] lui [soit] votre frayeur. 14 Et il [vous] sera pour sanctuaire,

Il est pour sanctuaire, mais quoi ?

Ésaïe 8:14 … mais pour une pierre d’achoppement et un rocher de scandale aux deux maisons d’Israël, pour un piège et un filet aux habitants de Jérusalem.

Pendant des années, ce passage m’a dérangé, jusqu’à ce que le Seigneur y apporte la lumière. Je prie que nous puissions voir cette lumière. Jérusalem était le quartier général de l’église de Dieu quand Jésus était sur la terre, et il y avait deux maisons d’Israël. Nous nous souvenons qu’Israël était à l’origine composé de douze tribus, puis le royaume a été divisé après le roi Salomon : Jéroboam et Roboam sont devenus rois sur ce qui est alors devenu les deux maisons (voir 1 Rois 12).

Les deux maisons d’Israël

Les dix tribus étaient l’une des maisons d’Israël, et Juda et Benjamin étaient l’autre maison. La séparation de la maison de Dieu était une situation préventive. Et, comme nous le discernerons, cela a été le cas tout le long de l’histoire dans l’église de Dieu. Jésus est devenu une pierre de chute pour les deux maisons d’Israël. Ce que je vous partage ici est vital pour notre compréhension, et c’est pour cette raison que je dis : soyons très assidus, et suivons très attentivement l’Écriture :

Ésaïe 53:1 Qui a cru à notre message ? et à qui le bras du SEIGNEUR a-t-il été révélé ? 2 Car il grandira devant lui comme un rejeton, et comme une racine sortant d’une terre desséchée ; il n’a ni forme, ni apparence ; et quand nous le regardons, [il n’y a] pas de beauté qui fasse que nous le désirions. 3 Il est méprisé et rejeté des hommes ; un homme de douleurs, et connaissant ce qu’est la souffrance ; et nous avons comme caché [nos] visages devant lui ; il était méprisé, et nous ne l’avons point estimé.

Le Sauveur du monde, une pierre d’achoppement, pour qui ? Pour les deux maisons d’Israël. Cette déclaration prophétique s’est accomplie exactement au premier avènement de Jésus.

Jean 1:4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5 Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas comprise.

Ceci était une vérité présente au premier avènement.

Jean 1:10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. 11 Il est venu chez les siens ; et les siens ne l’ont point reçu.

Il est venu chez les siens, et les siens ne l’ont point reçu – Comment est-ce que les deux maisons d’Israël ont été identifiées à ce moment-là comme ceux pour qui Il était une pierre d’achoppement ? C’est vraiment fascinant de lire la discussion que Jésus a eu avec la femme de Samarie, au puits. Nous voyons ici les deux maisons d’Israël à ce moment-là du premier avènement de Jésus. Que croyait la femme samaritaine ?

Jean 4:19 La femme lui dit : Seigneur, je vois que tu es un prophète. 20 Nos pères ont adoré sur cette montagne, et vous dites qu’à Jérusalem est le lieu où il faut adorer.

Quelle était la question qu’elle était en train de poser ? « Quelle est le bonne maison de Dieu ? » « Quelle est la bonne église ? » Est-ce aussi la question que nous nous posons aujourd’hui ? Jésus lui répond très habilement :

Vous adorez ce que vous ne connaissez pas

Jean 4:21 Jésus lui dit : Femme, crois-moi, l’heure vient que vous n’adorerez le Père, ni sur cette montagne, ni à Jérusalem. 22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ;

À qui parlait-Il ? À la maison déchue d’Israël. Ils étaient déjà corrompus ; ils avaient mélangé le paganisme à leur adoration religieuse. « Vous adorez ce que vous ne connaissez pas. »

Jean 4:22 … nous savons ce que nous adorons ; car le salut vient des Juifs.

Qu’a-t-Il dit au sujet de l’église juive ? C’est là que vous obtenez le salut, c’est elle l’église de Dieu. À ce moment-là, Jérusalem était la montagne d’où venait le salut. À ce moment-là. Mais Il dit quelque chose d’autre, qui était une vérité présente, à cette époque :

Jean 4:23 Mais l’heure vient, et [elle] est maintenant, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car le Père en cherche de tels qui l’adorent. 24 Dieu [est] un Esprit, et ceux qui l’adorent doivent l’adorer en esprit et en vérité.

Qu’est-ce que Jésus est en train de dire à ce moment-là ? Où est l’église de Dieu ? À Jérusalem. C’est elle l’église de Dieu. Mais Il a dit que le temps viendrait où ils n’adoreraient le Père, ni sur cette montagne, ni à Jérusalem, parce que le jour vient, et il est maintenant, que les gens qui veulent vraiment adorer Dieu correctement, vont l’adorer, non pas sur des montagnes de bastions organisationnels, mais en esprit et en vérité. Cette définition-là est un fondement pour notre esprit au fur et à mesure que nous continuons à étudier pendant ce séminaire – les deux maisons d’Israël, les deux églises qui rivalisent pour être reconnues.

Jésus avait déjà dit à la femme : « Le salut se fait à travers Jérusalem, à travers l’église juive, mais le jour vient, et il est maintenant, où les choses seront différentes » :

Matthieu 21:42 Jésus leur dit : N’avez-vous jamais lu dans les écritures : La pierre que ceux qui bâtissaient ont rejetée, est devenue la principale pierre de l’angle ; ceci a été fait par le Seigneur, et c’est une chose merveilleuse à nos yeux ? 43 C’est pourquoi je vous dis, que le royaume de Dieu vous sera ôté, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits.

Il parle ici de la parabole de la vigne. Il leur avait demandé : « Que fera-t-on à ces vignerons qui n’ont pas bien fait leur travail ? » Ils avaient répondu : « Le maître les chassera » ; et Il avait dit : « Vous avez bien répondu. C’est maintenant le temps, et ceci est la vérité présente, que le royaume de Dieu va vous être ôté, vous, dirigeants de l’église, et va être donné à une nation qui en rendra les fruits. » Ils se disputaient la place comme l’église de Dieu, et Jésus a dit : « Désolé, vous pouvez vous disputer la place tant que vous voulez, mais c’est maintenant que le royaume va vous être ôté, et donné à une autre nation. » Qui étaient ces gens, cette autre nation qui en rendrait les fruits ? Quelle était cette nation à qui Il a donné le royaume ?

Jean 1:12 Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le pouvoir de devenir les fils de Dieu, [savoir,] à ceux qui croient en Son nom ; 13 Lesquels sont nés, non pas de sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

À qui a-t-Il donné le royaume ? À ceux qui ont reçu Jésus Christ. Il était une pierre d’achoppement pour l’église, et Il était une pierre d’achoppement pour les Samaritains. Il était une pierre d’achoppement pour tant de gens, mais ceux qui l’ont reçu, ils étaient eux le choix de Dieu. Ils étaient nés de Dieu, et ils ont reçu le pouvoir d’être les fils de Dieu. Il l’a donné à une nation. Et qui est-ce qui a reçu Jésus ? C’était les apôtres, et tous ceux qui étaient sous leur influence et qui Lui ont ouverts leurs cœurs après qu’Il soit parti. Ils ont reçu Jésus. Quel genre de nation étaient-ils ?

Galates 3:29 Or si vous [êtes] de Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, et héritiers selon la promesse.

Si vous êtes de Christ – ceux qui ont reçu Jésus Christ, qui sont-ils ? La postérité d’Abraham. Sont-ils Israël ? Israël était-il la postérité d’Abraham ? Absolument. C’est encore exprimé ici :

Galates 6:15 Car en Christ Jésus, la circoncision ne sert de rien, ni l’incirconcision, mais une nouvelle créature. 16 Et à l’égard de tous ceux qui marchent selon cette règle, [que] la paix et la miséricorde [soient] sur eux, et sur l’Israël de Dieu.

Qui sont-ils ? Ils sont Israël. Quiconque reçoit Jésus Christ est un véritable Israélite. C’est pour cette raison que le début du livre de Jacques était écrit de cette manière. À qui est-ce que le livre de Jacques était adressé ? N’était-il pas écrit pour l’église du Nouveau Testament ? Comment les a-t-il appelés ?

Jacques 1:1 Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus qui sont dispersées, salut !

L’histoire d’Israël, des douze tribus, n’est pas seulement dans l’Ancien Testament. Selon ce que nous avons lu, c’est ceux qui reçoivent Christ Jésus ; ils sont, eux, la postérité d’Abraham. Jésus a parlé aux pharisiens, et il a dit : « Vous n’êtes pas la postérité d’Abraham. » Et ils ont dit : « Si, nous sommes sa postérité, selon la lignée de la chair nous le sommes. » Mais le vrai Israël, ce sont ceux qui sont les enfants de la promesse, comme l’était Isaac. Mais les gens ont toujours du mal à saisir cela. L’église de Dieu, l’Israël de Dieu, ce sont les gens qui sont de la foi d’Abraham. La déclaration que Jésus a faite aux Juifs au sujet de la vigne nous relie à eux, même aujourd’hui :

La parabole de la vigne ne s’applique pas seulement à la nation juive. Elle a une leçon pour nous. L’église dans cette génération a été dotée par Dieu d’importants privilèges et de grandes bénédictions, et Il s’attend à des retours proportionnels [à Son investissement]. {Christ’s Object Lessons 296.2 / Paraboles de Jésus 256.3}

Puisqu’ils n’en ont pas rendu les fruits, Jésus leur a dit : « Il va vous être ôté, et il va être donné à une nation qui en rendra les fruits. » Sr. White dit : « La parabole de la vigne ne s’applique pas seulement à la nation juive. Elle a une leçon pour nous. » « L’église dans cette génération » – c’était quand Sr. White a écrit cela, nous sommes aujourd’hui quatre générations plus tard. « L’église dans cette génération a été dotée par Dieu d’importants privilèges et de grandes bénédictions, et Il s’attend à des retours proportionnels. » Nous voyons que la parole de Dieu nous dit que l’église après l’avènement de Christ était la maison d’Israël. Combien avait-elle de tribus? Douze tribus. Ainsi, Jésus a lancé Son église du Nouveau Testament, et c’est ceux qui adorent Dieu en esprit et en vérité. C’est cela l’Israël de Dieu. C’est cela l’église de Dieu – ceux qui l’adorent en esprit et en vérité. Comment s’appelaient-ils ?

1 Pierre 2:7 À vous donc qui croyez, [il est] précieux ;

À ceux qui croient, Jésus n’est pas une pierre d’achoppement.

1 Pierre 2:7 … mais pour ceux qui sont désobéissants, la pierre que ceux qui bâtissaient ont rejetée, est devenue la principale pierre de l’ange, 8 Et une pierre d’achoppement, et un rocher de scandale, [savoir, pour ceux] qui heurtent contre la parole,

Ce sont ici des mots très importants. Tout ce que nous lisons est très important pour notre compréhension, et afin de baser sur cela notre appréciation. Il est une pierre d’achoppement pour ceux qui se heurtent contre la parole,

1 Pierre 2:8 … étant désobéissants, à quoi aussi ils ont été destinés. 9 Mais vous [êtes] une génération choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte,

Israël, la nation d’Israël, ceux qui l’adorent en esprit et en vérité. Que sont-ils ?

1 Pierre 2:9 … un peuple particulier, afin que vous annonciez les louanges de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière ; 10 [Vous] qui autrefois [n’étiez] point un peuple, mais qui [êtes] maintenant le peuple de Dieu ;

« Je le donne à une autre nation qui en rendra les fruits. » Les voilà, ceux qui croient, ceux qui ne se heurtent pas contre la parole, et qui aiment la vérité présente. Autrefois nous n’étions pas là, mais maintenant que sommes-nous ? Le peuple de Dieu.

1 Pierre 2:10 … [vous] qui n’aviez point obtenu miséricorde, mais qui maintenant avez obtenu miséricorde.

Le peuple qui est l’Israël de Dieu, la nation sainte, ces gens-là sont ceux qui reçoivent Christ, ils croient en Lui en esprit et en vérité. Ils sont une génération choisie, ils sont un peuple particulier ; ils étaient dans les ténèbres, mais ils ont été illuminés, appelés des ténèbres à Sa merveilleuse lumière. Tous ces points sont des points importants. Ce ne sont pas simplement des paroles à lire à la légère. Elles ont une relation importante à notre appréciation de là où se trouve l’église de Dieu aujourd’hui. C’est exactement la même chose.

L’église est la forteresse de Dieu, Sa ville de refuge, qu’Il maintient dans un monde rebelle. Toute trahison de l’église est une traitrise envers Celui qui a acheté l’humanité par le sang de Son Fils unique. {Acts of the Apostles 11.2 / Conquérants pacifiques 13.1}

Toute trahison de l’église – C’est pour cela qu’il y a des organisations ecclésiales appartenant sous le drapeau des déclarations d’E. G. White, qui disent : « Vous voyez ? C’est ce que vous faites si vous nous trahissez en tant qu’église. » Mais de quoi parle Sr. White ici ? De quoi l’Esprit de Dieu parle-t-Il ? De l’église qui est bâtie sur l’esprit et la vérité. Voilà l’église :

Dès le commencement, les âmes fidèles ont constituées l’église sur la terre. {Ibid.}

Qui sont les membres de l’église de Dieu, et quelle est l’église de Dieu ? Ce n’est pas sur cette montagne, ni sur l’autre, mais ce sont ceux qui l’adorent en esprit et en vérité. C’est cela l’église, dès le commencement – les fidèles.

Dans tous les âges, le Seigneur a eu Ses sentinelles, qui ont porté un témoignage fidèle à la génération dans laquelle ils vivaient. {Ibid.}

Laquelle est l’église aujourd’hui ?

Ces sentinelles ont donné le message d’avertissement ; et lorsqu’elles ont été appelées à retirer leurs armures, d’autres ont repris l’œuvre. Dieu a amené ces témoins dans une relation d’alliance avec Lui-même, unissant l’église sur la terre à l’église dans le ciel. {Ibid.}

À travers des siècles de persécution, de conflit, et de ténèbres, Dieu a soutenu Son église. {Acts of the Apostles 11.3 / Conquérants pacifiques 13.2}

Quel était leur nom ? Israël, les douze tribus.

Dieu a prévu

Pas un seul nuage ne s’est abattu sur elle pour lequel Il ne l’a pas préparé ; pas une seule force adverse ne s’est élevée pour contrecarrer Son œuvre qu’Il ne l’ait prévue. {Ibid.}

N’est-ce pas un réconfort ? Ce que nous traversons aujourd’hui, Il l’a prévu. Dieu a vu exactement ce que Son peuple qui l’ont accepté en esprit et en vérité, traversent maintenant, et ce dont ils feraient l’expérience dans chaque génération successive.

Tout s’est déroulé comme Il l’avait prédit. Il n’a pas abandonné Son église à elle-même, mais Il a tracé dans des déclarations prophétiques ce qui se produirait, {Ibid.}

N’est-ce pas puissant ? La prophétie est une parole d’autant plus certaine, parce que dans chaque génération successive, quoi qu’il se passe, pour ce qui s’est passé à l’époque où Jésus était là, et pour les générations successives, des détails prophétiques étaient exposés, de sorte que les gens pouvaient identifier dans la prophétie ce qu’ils étaient en train de vivre : « Là, voilà ce que nous sommes en train de traverser ! » C’était écrit.

… et ce que Son Esprit avait inspiré les prophètes à prédire s’est réalisé. Tous Ses desseins s’accompliront. {Ibid.}

Ce qu’a dit Jésus : « Je vais être avec vous jusqu’à la fin du monde » ; pensez-vous que ce que nous traversons aujourd’hui serait peut-être rapporté dans la prophétie ? C’est tout le sujet de ce séminaire. Notre but est d’identifier les générations qui nous ont amenées jusqu’à cette génération, et de voir la répétition constante des deux maisons d’Israël dans chaque génération successive, et de la trouver aujourd’hui.

Dieu « a tracé dans des déclarations prophétiques ce qui se produirait. » Quel est ce tracé prophétique, et où peut-on le découvrir, cette description de l’église qui passe par ses expériences ? Où est-elle tracée ? Vous la trouverez surtout centrée dans les chapitres 2 et 3 d’Apocalypse, et toutes les autres révélations d’Apocalypse y sont liées.

La prophétie des sept Églises

Les noms des sept églises sont symboliques de l’église dans différentes périodes de l’ère chrétienne. Le nombre 7 indique la plénitude, et il est symbolique du fait que les messages s’étendent jusqu’à la fin des temps, tandis que les symboles utilisés révèlent la condition de l’église à différentes périodes dans l’histoire du monde. {Acts of the Apostles 585.3 / Conquérants pacifiques 521.1}

C’est ici l’une des études les plus fascinantes si nous voulons connaître l’Israël de Dieu au cours des générations successives. Qu’est-ce qui est décrit dans ces sept églises ? La condition de l’église, et ses expériences pendant ces sept périodes depuis le commencement, après le premier avènement, jusqu’à la fin même du monde. Avec quelle ferveur, avec quel intérêt le peuple de Dieu devrait étudier cela. Imaginez-vous dans le Moyen-Âge, quand l’église qui prétendait être l’église de Dieu, persécutait et brûlait au bucher ceux qui voulaient vivre fidèle à Dieu et l’adorer en esprit et en vérité. Imaginez-vous dans cette situation. Pensons-nous que nous traversons aujourd’hui des temps difficiles ? Quel état désespéré l’église a-t-elle éprouvée dans son expérience pendant la période de Thyatire ! Mais tout cela était écrit. Nous avons dans Apocalypse 12 un beau résumé de l’expérience de l’église en un seul trait, après que les sept églises aient été décrites. La description commence avec cette belle femme :

Apocalypse 12:1 Et il parut un grand prodige dans le ciel, une femme revêtue du soleil, et [ayant] la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de douze étoiles. 2 Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail, et souffrant les grandes douleurs de l’enfantement.

C’était le premier avènement, et puis il y avait l’expérience de Jésus et de Son peuple.

Éphèse et Smyrne

Apocalypse 12:10 Et j’entendis une voix forte dans le ciel, qui disait : Maintenant sont venus le salut, et la force, et le royaume de notre Dieu, et la puissance de son Christ ; car l’accusateur de nos frères, qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit, a été précipité. 11 Et ils l’ont vaincu par le sang de l’Agneau, et par la parole de leur témoignage ; et ils n’ont point aimé leurs vies, même jusqu’à la mort. 12 C’est pourquoi, réjouissez-vous, cieux, et vous qui y habitez. Malheur aux habitants de la terre et de la mer ! car le diable est descendu vers vous, ayant une grande fureur, parce qu’il sait qu’il n’a que peu de temps. 13 Or, quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il persécuta la femme qui avait enfanté le fils.

C’est ici la persécution païenne pendant Éphèse et Smyrne, et surtout pendant la période de Smyrne.

Pergame et Thyatire

Puis il y a Pergame et Thyatire, sous le joug de la persécution papale. Voilà la brève description :

Apocalypse 12:14 Et deux ailes d’un grand aigle furent données à la femme, afin qu’elle s’envolât au désert, en son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent.

Les 1260 jours

Apocalypse 12:15 Et le serpent jeta de sa gueule de l’eau comme un fleuve après la femme, afin de la faire emporter par le fleuve. 16 Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche, et engloutit le fleuve que le dragon avait jeté de sa gueule.

Nous avons ici une description de la situation américaine depuis ses débuts. Et nous arrivons maintenant à la dernière partie :

Apocalypse 12:17 Et le dragon fut irrité contre la femme, et s’en alla faire la guerre contre le reste de sa postérité, [ceux] qui gardent les commandements de Dieu, et qui ont le témoignage de Jésus Christ.

Pouvez-vous voir ici la description générale ? Le verset 17 est une identification prophétique importante pour nous aider aujourd’hui.

Éphèse

Ceci est la première période de l’église de Dieu, juste après l’avènement. Elle décrit son expérience, c’est un peuple qui avait son premier amour, mais qui l’a ensuite perdu. Tout cela est lié aux douze tribus auxquelles Jacques s’adressait.

Apocalypse 2:5 Souviens-toi donc d’où tu es déchu, et repens-toi, et fais les premières œuvres ; sinon je viendrai à toi bientôt, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.

Ils avançaient en tant qu’église. D’abord, Éphèse, puis la période suivante, Smyrne : la période de persécution.

Smyrne

Apocalypse 2:8 Et à l’ange de l’église qui est à Smyrne, écris : Voici ce que dit le premier et le dernier, qui était mort, et qui est vivant : 9 Je connais tes œuvres, et ta tribulation, et ta pauvreté, (mais tu es riche), et [je connais] le blasphème de ceux qui se disent être Juifs, et ne le sont point, mais [qui sont] la synagogue de Satan.

Le mot synagogue est le lieu d’adoration dans la compréhension juive. Voilà l’Israël de Dieu, et Il dit : « Je connais des gens qui se disent être Israël, qui disent qu’ils sont les Juifs, mais ils blasphèment. Ils se disent être Juifs, mais ils ne le sont pas du tout. Ils se disent être l’église de Dieu, mais ils ne le sont pas du tout. » C’était pendant la période de Smyrne que le début de ces grondements a eu lieu.

Pergame

Apocalypse 2:12 Et à l’ange de l’église qui est à Pergame, écris : Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë à deux tranchants : 13 Je connais tes œuvres, et où tu demeures, [savoir] là où est le siège de Satan ;

Le siège de l’église avait été déplacé à Rome – le siège de Satan. La Rome païenne s’était transformée en Rome chrétienne sous l’empereur Constantin. C’est toujours les douze tribus, mais il y a quelque chose de sérieux qui est en train de se produire ici :

Apocalypse 2:14 Mais j’ai quelque peu de chose contre toi, parce que tu as là ceux qui tiennent la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à jeter une pierre d’achoppement devant les enfants d’Israël, afin qu’ils mangeassent des choses sacrifiées aux idoles, et qu’ils commissent la fornication.

Il leur donne une histoire d’Israël, et il l’applique à eux.

Apocalypse 2:15 De même, tu as aussi ceux qui tiennent la doctrine des Nicolaïtes ; ce que je hais. 16 Repens-toi ; sinon je viendrai à toi bientôt, et je combattrai contre eux avec l’épée de ma bouche.

Repens-toi – Il appelle les douze tribus à se repentir. Maintenant nous en venons à la période suivante, celle de Thyatire, et remarquez ce qui s’est passé. Que s’est-il passé, avec le temps, dans le tableau prophétique de l’église?

Thyatire

Apocalypse 2:18 Et à l’ange de l’église qui est à Thyatire, écris : Voici ce que dit le Fils de Dieu, qui a ses yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds [sont] semblables à de l’airain très fin ; 19 Je connais tes œuvres, ta charité, ton service, ta foi, ta patience, et tes œuvres ; et [je sais que] les dernières surpassent les premières.

Il écrit à l’église de Dieu, et il identifie ici quelque chose :

Jézabel

Apocalypse 2:20 Cependant, j’ai quelque peu de chose contre toi, parce que tu souffres que cette femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigne et séduise mes serviteurs, pour les porter à la fornication, et [leur faire] manger des choses sacrifiées aux idoles.

Qu’avons-nous lu avec Pergame ? « Vous avez une doctrine parmi vous, la doctrine de Balaam, qui séduisait le peuple. » Cela avait à voir avec manger des choses sacrifiées aux idoles, et commettre la fornication ; et c’était la même chose que ce qu’avaient fait les Israélites.

Apocalypse 2:21 Et je lui ai donné du temps, afin qu’elle se repentît de sa fornication ; et elle ne s’est point repentie.

De qui parle-t-Il ? N’était-ce pas Pergame ? Que lui avait-Il dit ? « Repens-toi ; sinon je viendrai à toi bientôt, et je combattrai contre eux avec l’épée de ma bouche. » S’est-elle repentie ? Il est écrit qu’Il lui a donné du temps pour se repentir, mais qu’elle ne l’a pas fait. Qu’avez-vous vu ici en Israël ? Pouvez-vous voir la naissance de l’une des maisons d’Israël, comme avec Samarie ? Une partie des tribus est devenue des Samaritains, exactement la même chose que ce qu’avaient fait les dix tribus. Ils avaient mélangé le paganisme à leur adoration religieuse de Dieu, et c’était devenu Samarie. C’était cette maison-là d’Israël, et ici vous pouvez la voir naître une fois de plus.

Apocalypse 2:24 Mais je vous dis à vous, et aux autres qui sont à Thyatire, à tous ceux qui n’ont point cette doctrine, et qui n’ont point connu les profondeurs de Satan, comme ils parlent : Je ne mettrai point sur vous d’autre charge ; 25 Seulement, ce que vous avez [déjà], retenez-le jusqu’à ce que je vienne. 26 Et celui qui vaincra, et qui gardera mes œuvres jusqu’à la fin, je lui donnerai puissance sur les nations.

Vous avez là les fidèles qui obtiennent la victoire, et dans Thyatire ils sont bombardés par Jézabel – l’église papale. Que fera-t-Il avec cette église ?

Apocalypse 2:22 Voici, je la jetterai sur un lit, et ceux qui commettent adultère avec elle, dans une grande tribulation, à moins qu’ils ne se repentent de leurs œuvres.

Il y en a d’autres qui se coucheront avec elle. L’église qui était autrefois l’église fidèle de Dieu est une cité. Qu’est-il écrit au sujet de l’église de Dieu dans le passé ? C’est très important pour nous de suivre cette séquence attentivement parce que le principe de Jésus avec les deux maisons d’Israël se développe ici, et il nous faut vraiment bien le comprendre :

Ésaïe 1:21 Comment la cité fidèle est-elle devenue une prostituée ! Elle était pleine de [juste] jugement ; la justice logeait en elle, mais maintenant, des meurtriers.

Qu’était Jézabel ? Une
prostituée. La cite fidèle est devenue une prostituée. Vous pouvez la voir dans Apocalypse chapitre dix-sept :

Apocalypse 17:1 Et l’un des sept anges qui avaient les sept coupes, vint et me parla, et me dit : Viens ici, je te montrerai le jugement de la grande prostituée, qui est assise sur plusieurs eaux ; 2 Avec laquelle les rois de la terre ont commis fornication, et les habitants de la terre ont été enivrés du vin de sa fornication. 3 Et il me transporta en esprit dans le désert ; et je vis une femme assise sur une bête de couleur écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. 4 Et la femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses, et de perles ; et elle tenait dans sa main une coupe d’or pleine des abominations et de la souillure de sa fornication ; 5 Et sur son front [était] écrit un nom : MYSTÈRE, BABYLONE LA GRANDE, LA MÈRE DES PROSTITUÉES ET DES ABOMINATIONS DE LA TERRE.

Babylone, la Mère des prostituées. Qui était-elle ? Jézabel / Samarie / les dix tribus qui s’étaient égarées. Mais il y a un reste qui a continué – les fidèles.

Quelle était l’origine de la grande apostasie ? Comment l’église s’est-elle pour la première fois éloignée de la simplicité de l’évangile ? {Great Controversy 384.5 / Tragédie des siècles 415.1}

C’était une belle église, ceux qui adoraient Dieu en esprit et en vérité. Que s’est-il passé ?

En se conformant aux pratiques du paganisme, pour faciliter l’acceptation du christianisme par les païens. L’apôtre Paul déclara, même à son époque : « Le mystère de l’iniquité opère déjà. » 2 Thessaloniciens 2:7. {Ibid.}

Cela avait lieu au sein de l’église. Voilà la clé :

Pendant la vie des apôtres, l’église resta relativement pure. Mais « vers la fin du deuxième siècle, la plupart des églises prirent une nouvelle forme ; la première simplicité disparu, et insensiblement, alors que les disciples se retiraient à leurs tombes, leurs enfants, avec de nouveaux convertis, . . . s’avancèrent et remodelèrent la cause. » – Robert Robinson, Ecclesiastical Researches, ch. 6, par. 17, p. 51. {Ibid.}

C’est comme cela qu’elle est devenu Jézabel.

N’allez pas dans les extrêmes

Pour s’assurer des convertis, la norme exaltée de la foi chrétienne fut rabaissée, {Ibid.}

La norme exaltée – « Ce n’est si important que ça. Ne soyez pas aussi difficiles, c’est aller dans les extrêmes. »

… et comme résultat, « une inondation païenne se répandant dans l’église, amena avec elle ses coutumes, ses pratiques, et ses idoles. » – Gavazzi, Lectures, page 278. {Ibid.}

Ceci était la génération du développement de l’une des maisons d’Israël – Samarie. Ils prétendaient être l’église, tout comme Samarie. « Nos pères ont dit que nous devrions adorer sur cette montagne ! » C’est exactement ce que dit l’église catholique : « Nous sommes l’église d’origine ; c’est ici la montagne ! » Est-ce que vous les entendez dire cela ? Exactement comme le faisait Samarie. C’était la première séparation. Les fidèles étaient les Juifs et les Benjaminites, et les autres tribus représentaient l’autre maison. Voilà le développement de tout cela. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Comment est-ce que c’est arrivé ? Les enfants des apôtres, et les nouveaux convertis, ont remodelés l’église.

La naissance des fidèles – les tribus fidèles

Qu’est-ce qui est ressorti de Thyatire ? N’était-ce pas les Réformateurs ? Les Vaudois, les Huguenots, Martin Luther, etc.

Apocalypse 2:26 Et celui qui vaincra, et qui gardera mes œuvres jusqu’à la fin, je lui donnerai puissance sur les nations. … 28 Et je lui donnerai l’étoile du matin.

Je lui donnerai l’étoile du matin – Comment l’étoile du matin se lèvera-t-elle dans votre cœur ? Par les prophéties. Les protestants, les Réformateurs, ont étudié la prophétie. Et qu’ont-ils déclaré au sujet de cette femme ? Elle était Babylone, et ils l’ont reconnu comme étant précisément cela. Jésus leur a donné l’étoile du matin par les prophéties. Ils ont reconnu où ils se trouvaient.

Sardes

C’est maintenant l’église après Thyatire, en 1798 :

Apocalypse 3:1 Et à l’ange de l’église qui est à Sardes, écris : Voici ce que dit celui qui a les sept Esprits de Dieu, et les sept étoiles : Je connais tes œuvres, que tu as un nom que tu es vivant, et tu es mort. 2 Sois vigilant, et affermis les choses qui restent, qui sont prêtes à mourir ; car je n’ai point trouvé tes œuvres parfaites devant Dieu. 3 Souviens-toi donc comment tu as reçu et entendu,

Retournez au Moyen-Âge, là où l’étoile du matin s’est levée dans vos cœurs.

Apocalypse 3:3 … et garde, et repens-toi. Si donc tu ne veilles pas, je viendrai sur toi comme un voleur, et tu ne sauras point à quelle heure je viendrai sur toi. 4 Toutefois tu as quelques noms à Sardes qui n’ont point souillé leurs vêtements ; et ils marcheront avec moi en [vêtements] blancs, car ils [en] sont dignes. 5 Celui qui vaincra, sera vêtu de vêtements blancs, et je n’effacerai point son nom du livre de vie, mais je confesserai son nom devant mon Père, et devant ses anges.

C’est ce qui s’est passé dans l’église protestante. Que s’est-il passé ? « Vous mourrez, vous être en train de finir comme les églises d’où vous êtes à peine sorties. Vous souillez également vos vêtements. » Mais encore une fois, il en sort d’autres d’elle. Nous voyons ici que le déclin de l’église apostolique a pris beaucoup de temps. Mais maintenant, les églises protestantes sortent du Moyen-Âge, et dès que le Moyen-Âge touche à sa fin, elles se détériorent très vite à nouveau. Cette génération le fait un peu plus vite. Et nous verrons, au fur et à mesure que nous continuons, que chaque génération le fait chaque fois un peu plus vite.

Le même processus ne s’est-il pas répété dans presque toutes les églises se faisant appeler protestantes ? À mesure que les fondateurs, ceux qui possédaient le véritable esprit de réforme, rendent l’âme, leurs descendants s’avancent et « remodèlent la cause. » Tout en s’accrochant aveuglément au crédo de leurs pères et en refusant d’accepter toute vérité plus avancée que ce qu’ils avaient vu, les enfants des réformateurs s’éloignent largement de leur exemple d’humilité, d’abnégation et de renoncement au monde. {Great Controversy 385.1 / Tragédie des siècles 415.2}

Que s’est-il passé ? Tout comme Juda et Benjamin, les fidèles protestants étaient la deuxième maison d’Israël. Samarie était là (l’église catholique), et il y avait maintenant les protestants – les Juifs et les Benjaminites. Ils sont tous les deux des maisons d’Israël.

De 1833 à 1844 – Philadelphie

Nous arrivons à la période de 1833 à 1844, et voici, nous voyons les fidèles, comme nous l’avons lu dans Ésaïe 8 : « Scelle la loi parmi mes disciples. » Il y avait les deux maisons d’Israël, et les vrais disciples. Voilà les grandes lignes de la période de Philadelphie.

Apocalypse 3:9 Voici, je ferai [venir] ceux de la synagogue de Satan, qui se disent être Juifs,

Voilà, encore des gens qui disent : « Nous sommes Juifs, nous sommes une église. »

Apocalypse 3:9 … et ne le sont point, mais mentent ; voici, [dis-je], je les ferai venir et adorer à tes pieds, et connaître que je t’ai aimée.

Vous connaissez l’histoire de la période de Philadelphie. Que leur est-il arrivé ? Jézabel et les églises protestantes les ont rebutés. Cinquante milles ont été séparés de la communion des églises protestantes. Il y avait là les disciples, les fidèles, et puis les deux maisons d’Israël qui ont rejetées leur présentation. L’histoire se répète comme avec l’Israël d’antan.

L’œuvre de Dieu sur la terre présente de tout temps une ressemblance frappante dans toutes les grandes réformes ou grands mouvements religieux. Les principes de la relation de Dieu avec les hommes, sont toujours les mêmes. Les mouvements importants du présent ont leur parallèle dans ceux du passé, et l’expérience de l’église dans les siècles passés a des leçons d’une grande valeur pour notre temps. {Great Controversy 343.1 / Tragédie des siècles 371.1}

Gardez cette déclaration-là à l’esprit. Il y a des ressemblances frappantes. Qu’est-ce que cela veut dire : frappante ? Cela veut dire que vous voyez exactement la même chose, mais seulement avec des noms différents, des gens différents, et différentes générations. Mais la manière dont les Juifs et les Samaritains interagissaient les uns avec les autres est la manière dont les protestants et les catholiques interagissent les uns avec les autres ; et puis il y a les fidèles qui n’ont rien à voir avec cela, les disciples de Jésus du temps du premier avènement. C’est toujours la même chose.

Il y a des ressemblances frappantes dans chaque génération successive ; de la même manière que les Juifs ont rejetés Jésus, ainsi aussi les dirigeants samaritains en ont fait de même, et c’est aussi ce qu’ils ont fait pendant la période philadelphienne.

De la même manière que la lumière et la vie des hommes fut rejetée par les autorités ecclésiastiques à l’époque de Christ, ainsi elle a été rejetée dans chaque génération successive. {Desire of Ages 232.2 / Jésus-Christ 214.2}

Qui sont les autorités ecclésiastiques ? C’est l’église. Ecclesia veut dire église. Les autorités de l’église, ce sont les pasteurs et les dirigeants. Qu’ont-ils fait ? Ils ont rejetés la lumière et la vie des hommes.

Encore et encore l’histoire du retrait de Christ de Judée a été répétée. Lorsque les Réformateurs prêchaient la parole de Dieu, ils n’avaient pas à l’idée de se séparer de l’église établie ; mais les chefs religieux ne voulaient pas tolérer la lumière, et ceux qui la portaient furent contraints de chercher une autre classe avide de la vérité. De nos jours, il y en a peu parmi ceux qui prétendent suivre les Réformateurs, qui sont animés par leur esprit. Il y en a peu qui écoutent la voix de Dieu, et qui sont prêts à accepter la vérité quelle que soit l’apparence sous laquelle elle est présentée. Souvent, ceux qui marchent sur les traces des Réformateurs sont forcés de se détourner des églises qu’ils aiment afin de déclarer l’enseignement clair de la parole de Dieu. Et bien souvent, ceux qui sont à la recherche de la lumière sont par le même enseignement obligés de quitter l’église de leurs pères pour pouvoir y rendre obéissance. {Desire of Ages 232.2 / Jésus-Christ 214.2}

Ceci est une déclaration saisissante, et elle est applicable de manière répétitive. Sera-t-elle répétée dans l’histoire de l’église qui continue après 1844, dans le développement que nous avons tracé de l’église papale, des églises protestantes, et des fidèles ? Cela va-t-il se répéter ? C’est ce que nous chercherons à comprendre.

Amen.

Publié le 19/02/2015, dans Une lumière dans un lieu obscur, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s