26. La méthode d’unité de Dieu dans le sanctuaire

Le sanctuaire : étude 26

Par John Thiel (étude en anglais)

Tout le sujet du sanctuaire a été une doctrine qui communique l’unité du ciel à la terre. Le sanctuaire qui était construit par les Hébreux était une copie du sanctuaire dans le ciel ; il y avait un concept d’unification. Le corps physique de Jésus était également un sanctuaire. Et Son corps était aussi un exercice d’unité, avec l’église étant le corps de Christ, et ceci était relié au sanctuaire parce que l’église est également un sanctuaire. Toutes les applications du sanctuaire communiquent déjà le concept de l’unité depuis cette perspective.

Dans l’union de ces quatre sanctuaires, le sanctuaire hébreu, le sanctuaire céleste, le corps physique de Christ, et l’église, nous voyons qu’il y a une compréhension de l’idée d’unité de Dieu qui est révélée dans les révélations du sanctuaire. Dieu a un désir ardent d’avoir l’unité avec l’humanité. La méthode d’unité de Dieu est le point central de l’étude du sanctuaire.

Exode 25:8 Et qu’ils me fassent un sanctuaire, afin que je demeure au milieu d’eux.

« Qu’ils me fassent un sanctuaire, Je veux l’union avec eux. Je veux demeurer au milieu d’eux. » Nous lisons cela et nous pensons : « C’est bien, Dieu veut demeurer et avoir l’unité avec les Hébreux » ; mais avec qui veut-Il demeurer ? Qui sont-ils vraiment ? En examinant l’histoire des errances des Hébreux dans le désert, nous voyons qu’ils étaient un peuple pécheur et murmurant. Et Dieu veut être uni à eux ? C’est un genre de concept très étrange et impressionnant : Dieu, le Dieu parfait, veut avoir l’union avec les pécheurs. Nous voyons une expression similaire à cela dans Psaume 68. « Afin que je demeure au milieu d’eux, » au milieu de qui ? Il y a ici une référence à Jésus qui a pris avec Lui l’humanité après qu’Il ait ressuscité, et remarquez qu’Il a laissé des dons derrière Lui :

Psaume 68:18 Tu es monté en haut, tu as emmené captive la captivité ; tu as reçu des dons pour les hommes, oui, [pour] les rebelles aussi, afin que le SEIGNEUR Dieu demeure [parmi eux].

Il donne des dons même aux rebelles. Pourquoi ? Afin de demeurer au milieu d’eux. C’est profond. Dieu veut demeurer même au milieu des rebelles. C’est pourquoi, Il a donné des dons ; Il leur a donné le sanctuaire hébreu afin de demeurer au milieu des Hébreux rebelles. Il veut demeurer au milieu d’eux.

Lévitique 26:11 Et je mettrai mon tabernacle au milieu de vous ; et mon âme ne vous aura pas en horreur. 12 Et je marcherai au milieu de vous, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple.

N’est-ce pas une déclaration phénoménale ? « Je ne vous aurai pas en horreur. » C’est très approprié par rapport au fait qu’Il pourrait les avoir en horreur parce qu’ils étaient de tels pécheurs. Mais Il a dit : « Je marcherai au milieu de vous, et Je serai votre Dieu, et vous serez Mon peuple. » Voilà l’expression de Son désir d’unité. Dieu fait une proposition d’unité, et quand nous, en tant que pécheurs, connaissant qui nous sommes, nous nous approchons de Dieu, nous disons : « Pourquoi voudrais-Tu faire quelque chose comme ça ? » Certaines personnes m’ont même dit, après que j’avais donné des détails sur ce sujet : « Pourquoi est-ce qu’Il voudrait ça ?! » C’est bouleversant. Pour tout être humain pensant, cela touche le cœur. Dieu, Lui qui est si pur et saint, est prêt à s’approcher des pécheurs. C’est pour cette raison que c’est si important de réfléchir quand vous étudiez la parole de Dieu. C’est une chose de simplement lire, mais quand vous vous arrêtez pour réfléchir à ce que c’est vraiment en train de dire, cela vous bouleverse absolument et cela provoque une réponse. C’est encore plus incompréhensible quand vous en venez à Jean 2:18-21, et que vous remarquez que Jésus était prêt à venir si près de nous en personne, non pas seulement dans le sanctuaire. Il fait le lien entre le sanctuaire et Son corps :

Jean 2:18 Alors les Juifs répondirent, et lui dirent : Quel signe nous montres-tu, voyant que tu fais ces choses ? 19 Jésus répondit et leur dit : Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. 20 Alors les Juifs dirent : On a été quarante-six ans à bâtir ce temple, et le relèveras-tu en trois jours ? 21 Mais il parlait du temple de son corps.

Jésus est venu et a demeuré dans un temple. La Parole, la deuxième Personne de la Divinité, est venue et a demeuré dans un temple. Le temple hébreu était le lieu où Dieu est venu dans la gloire de la Shékinah, mais Dieu est aussi venu dans le temple de vie humaine, et Il a fait référence à Son temple du corps dans ce passage. C’est quelque chose qui provoque une stupéfaction de pensée. Dieu viendrait en fait demeurer si près de nous ? Considérez la matière qui constituait le temple du corps dans lequel Jésus la Parole est venu demeurer.

La matière de ce temple du corps

« Qu’ils me fassent un sanctuaire, afin que Je demeure au milieu d’eux. » Voici le temple du corps de Jésus :

Hébreux 2:14 Puis donc que les enfants sont participants de la chair et du sang, lui aussi de même a participé aux même choses, afin que par la mort il détruisît celui qui avait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire, le diable ;

La matière qui a été fournie pour le temple du corps de Jésus était la même chair et le même sang que l’humanité possède. C’est développé dans Romains 7. L’apôtre parle de son temple du corps, sa chair humaine :

Romains 7:23 Mais je vois une autre loi dans mes membres, qui combat contre la loi de mon esprit, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.

L’apôtre Paul parle de son corps humain. Dans son corps humain, il y a une loi du péché. Il dit : « Je suis si misérable que je ne peux pas changer, à cause de la loi du péché qui est dans mes membres. » Voyez ici la matière qui constituait le corps de Jésus :

Romains 8:3 Car ce que la loi ne pouvait faire, en ce qu’elle était faible par la chair, Dieu, envoyant son propre Fils dans la ressemblance de la chair de péché, et pour le péché, a condamné le péché dans la chair ;

Le corps même dont l’apôtre Paul parlait, ses membres qui avaient en eux la loi du péché, était exactement la même condition dans laquelle Jésus s’est trouvé. Il avait la ressemblance de la chair du péché. Cela devient encore plus profond que seulement un temple que les Hébreux avait bâti. Que Dieu viendrait et demeurerait au milieu d’eux, c’était déjà quelque chose de profond, mais maintenant nous voyons un temple du corps qui a la chair de péché. Nous pouvons comprendre la signification de ces mots : « Qu’ils me fassent un sanctuaire, » parce que le temple du corps que Jésus a reçu est né à partir de l’humanité.

Cela aurait presque été une humiliation infinie pour le Fils de Dieu de prendre la nature de l’homme, même quand Adam se tenait dans son innocence en Éden. Mais Jésus accepta l’humanité quand la race avait été affaiblie par quatre mille ans de péché. Comme tout enfant d’Adam, Il accepta les résultats de l’œuvre de la grande loi de l’hérédité. Ce qu’étaient ces résultats est manifeste dans l’histoire de Ses ancêtres terrestres. Il vint avec une telle hérédité pour partager nos peines et nos tentations, et pour nous donner l’exemple d’une vie sans péché. {Desire of Ages 48.5 / Jésus-Christ 33.5}

Réfléchissez-y. C’est stupéfiant. Aujourd’hui, avec la connaissance de la composition génétique et chromosomique, nous pouvons comprendre que la nature charnelle d’une personne est construite depuis le chromosome qui lui est transmis depuis ses parents. Les parents ont placé la matière de construction pour la prochaine personne qui va naitre. Selon cette déclaration, la grande loi de l’hérédité s’est amassée pendant 4000 ans pour produire un temple du corps pour Jésus. « Qu’ils me fassent un sanctuaire, » un temple du corps avec 4000 ans d’hérédité accumulée par la grande loi de l’hérédité. Aujourd’hui, ils travaillent dans le génie génétique, depuis qu’ils ont trouvé le modèle complet d’un chromosome, toutes les soudures génétiques qui ont été établies au travers des années. De nos jours ils peuvent même manipuler cela. Ce qu’un parent fait soude un autre petit gène dans ce chromosome. Par exemple, ils ont découvert qu’une personne qui a été un alcoolique a apporté un gène alcoolique dans cette spirale. Cela y a été soudé. C’est ce qu’Ellen White écrit, ce que les parents font c’est qu’ils lèguent à leurs enfants une caractéristique particulière. Jésus a reçu quatre mille ans de structure génétique. Vous pouvez comprendre cela beaucoup mieux aujourd’hui que jamais auparavant.

« Ce qu’étaient ces résultats est manifeste dans l’histoire de Ses ancêtres terrestres. » Vous remontez jusqu’à Rahab, la prostituée, jusqu’à David, le roi avec tant de femmes, et Salomon, etc., etc. Toute cette hérédité, avec toutes les autres choses qui ne sont même pas mentionnées au sujet de ces gens, la physiologie dont Jésus a hérité, c’est exactement ce dont l’apôtre Paul parle : Je vois une autre loi dans mes membres, qui est la loi du péché, la chair de péché. C’est cela le magnifique émerveillement qui atteint le cœur lorsque nous étudions cela. L’unité avec l’homme pécheur, c’est cela que Dieu cherche. C’est une unité si intime.

Éphésiens 5:30 Car nous sommes membres de son corps, de sa chair, et de ses os.

Parce qu’Il a participé avec nous à notre chair, nous participons avec Lui. Nous sommes entièrement un avec Lui dans une intimité très étroite.

Dans son rapport avec Christ, [le chrétien] sera os de Ses os, chair de Sa chair, un avec Christ dans une relation particulière, parce que Christ a pris l’humanité de l’homme. Il est devenu sujet à la tentation, mettant pour ainsi dire en danger Ses attributs divins. {Bible Commentary Vol. 7 926.5}

Il y a tellement à réfléchir ici. Il a participé avec nous à notre chair de péché, Il est devenu os de nos os, chair de notre chair, afin que nous puissions être os de Ses os et chair de Sa chair, mettant pour ainsi dire en danger Ses attributs divins. Voilà à quel point Dieu s’est approché.

Satan a cherché, par les stratagèmes constants et étranges de sa ruse, à faire céder Christ à la tentation. L’homme doit passer par le terrain sur lequel Christ est passé. De la même manière que Christ a vaincu chaque tentation que Satan a amenée contre Lui, ainsi l’homme doit vaincre. Et ceux qui s’efforcent sérieusement de vaincre sont amenés dans une unité avec Christ que les anges dans le ciel ne peuvent jamais connaître. {Ibid.}

Parce que, que la Parole vienne dans une intimité avec notre chair de péché, et qu’Elle vive l’atrocité d’une telle relation du divin lié à la chair humaine de péché, les anges ne pourraient jamais comprendre cette expérience. Nous avons le privilège que Dieu viendrait si proche de nous afin que nous puissions jouir d’une relation de notre chair de péché en contact avec la nature divine, une expérience que personne d’autre ne peut comprendre à part ceux qui ont ce problème. Il est os de nos os, et chair de notre chair.

La question est la suivante : Pourquoi Dieu ferait-Il une chose comme ça ? Est-ce seulement une magnifique histoire de Son amour ? Quel est l’objectif derrière une telle unité ? La réponse à cette question se trouve dans le passage suivant :

Jean 17:23 Moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient rendus parfaits en un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé, et [que tu] les as aimés, comme tu m’as aimé.

Voilà l’intention de Dieu en devenant un avec nous. « Qu’ils me fassent un sanctuaire, » un sanctuaire du corps, « afin que je demeure au milieu d’eux, » dans quel but ? « Afin qu’ils soient rendus parfaits en un. » Ce sont ici des points que Dieu nous a donné pour nous mener à penser et à poursuivre Son plan, et à apprendre de tout cela. Dieu vient à chaque individu dans une intimité avec cette personne. Il est prêt à avoir l’unité avec nous individuellement, et à demeurer avec chacun de nous individuellement.

Voilà la nature divine qui était en Christ. Le fait qu’Il avait une chair de péché comme vous et moi, a mis en danger Sa divinité, et il en sera de même avec nous.

2 Pierre 1:4 Par laquelle nous sont données de très grandes et précieuses promesses, afin que par elles vous soyez participants de la nature divine, ayant échappé à la corruption qui est dans le monde par la convoitise.

De très précieuses promesses nous sont données afin que nous devenions participants de la nature divine, comme Jésus l’était. Cela change-t-il notre chair ? Nous avons toujours la même chair, la chair que Jésus avait, la chair héréditaire, faible, de péché, une chair qui a mis en danger Sa nature divine. Dieu veut venir tout aussi près de nous qu’Il l’était en Jésus Christ. Jésus était quelqu’un au milieu de nous, mais Il dit : « Moi en eux, et Toi en Moi. » Nous sommes les os de Ses os et la chair de Sa chair, parce qu’Il est devenu humain comme nous, de sorte que, comme Dieu est en Jésus et que Jésus est en nous par Sa chair, nous puissions avoir une union que les anges ne connaissent même pas.

L’homme a l’assurance qu’il peut devenir un participant de la nature divine, même comme Christ est devenu un participant de la nature humaine. {Review & Herald, 28 août 1900, par. 3}

Voilà l’échange, voilà l’unité. « Qu’ils me fassent un sanctuaire, afin que Je demeure au milieu d’eux. » C’est cela la méthode d’unité de Dieu. Par cette unité, Il facilite la source de la véritable unité entre ceux qui croient en cela, afin qu’ils soient rendu parfaits en un. La personne pensante qui prend cela en elle-même est bouleversée et réalise que : « Moi un pécheur, et Dieu vient si près de moi ? » Et alors qu’elle est repentante de sa propre condition de pécheur parce qu’elle voit cela, alors qu’elle est bouleversée par le sentiment de son indignité et de la miséricorde et de l’amour magnifiques de Dieu, à quoi cette personne est-elle occupée ? Étant si sensible à sa condition et consciente de la proximité de Dieu à elle, quelle est l’occupation d’esprit qui prédomine chez cette personne ?

Qui a le cœur ? Avec qui sont les pensées ? De qui aimons-nous converser ? Qui a nos affections les plus chaleureuses et nos meilleures énergies ? Si nous sommes à Christ, nos pensées sont avec Lui, et nos pensées les plus plaisantes sont de Lui. Tout ce que nous avons et que nous sommes est consacré à Lui. Nous désirons ardemment porter Son image, respirer Son esprit, faire Sa volonté, et Lui plaire en toutes choses. {Steps to Christ 58.2 / Vers Jésus 89.2}

C’est ce qui se passe si vous vous arrêtez pour réfléchir à cette unité stupéfiante. Vous vous voyez comme vous êtes vraiment, pécheurs, tentés par la chair de péché, et vous voyez l’intimité de Dieu avec vous, et cela vous submerge et vous ne pouvez pas penser ou parler de quoi que ce soit d’autre. « Nos pensées sont avec Lui, et nos pensées les plus plaisantes sont de Lui. Tout ce que nous avons et que nous sommes est consacré à Lui. » Lorsque cela occupe notre esprit, nous sommes prêts à sacrifier tout pour Lui. Dans nos interactions les uns avec les autres, nous désirons ardemment porter Son image, respirer Son Esprit, faire Sa volonté, et Lui plaire en toutes choses. Dans toutes nos activités, c’est toujours : « non pas ma volonté, mais que la tienne soit faite » parce que nous sommes captivés par cet énorme privilège de Dieu, la Majesté de l’univers, étant si proche en union avec nous.

Quand nous nous retrouvons avec d’autres qui ont aussi la même expérience de cela, pouvez-vous voir l’unité ?

La méthode d’unité de Dieu

Il n’y a pas d’autre moyen d’unité possible que celui-ci : quand une personne a une relation intime avec Jésus et une expérience des combats de la vie qu’elle a à livrer, et qu’elle est émerveillée par la magnifique proximité de Dieu ; quand cet esprit vit cela, et que l’autre personne vit exactement la même chose, pouvez-vous voir l’unité ? Nous devenons liés par l’intimité que nous avons avec Jésus en une intimité l’un avec l’autre, parce que nul autre, même pas les anges, ne peut avoir ce genre d’unité. C’est vraiment quelque chose à méditer. Ceux qui ont la même expérience, qui sont si profondément avec Jésus, considèrent cela quand ils se rencontrent. C’est celle-ci la source d’unité de la plus haute importance.

1 Corinthiens 12:12 Car comme le corps est un, et a plusieurs membres, et tous les membres de ce corps, [quoi qu’ils] soient plusieurs, sont un seul corps, ainsi aussi [est] Christ 13 Car par un seul Esprit nous sommes tous baptisés en un seul corps, que [nous soyons] Juifs, ou Gentils, que [nous soyons] esclaves, ou libres ; et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.

Voilà l’expression de l’unité. C’est un corps. Le corps ressent la même chose. S’il y a une douleur dans une partie du corps, tout le corps en souffre. Quand nous éprouvons nos tentations, Jésus les éprouve avec nous, et nous éprouvons Sa consolation. Tout cela est lié ensemble par un seul Esprit.

L’intimité d’un corps humain, c’est l’intimité de Christ et de Ses disciples. C’est un seul corps. Cela ne peut pas se produire autrement qu’avec ceux qui sont si absorbés par Jésus. Toute chose inférieure à cela, et c’est ce que nous voyons dans les églises aujourd’hui. Ils parlent d’unité, mais il n’y a pas de véritable unité. La seule source d’unité qui peut être, c’est celle-ci. Si nous voulons l’unité, c’est sur cela que nous devons nous concentrer. Alors nous pouvons être un seul corps.

Éphésiens 4:15 Mais que, disant la vérité dans l’amour, nous croissions en toutes choses en lui qui est le chef, [c’est-à-dire] Christ ; 16 Duquel tout le corps, bien assemblé et serré ensemble par ce que chaque jointure fournit, selon la force qui est dans la mesure de chaque partie, produit l’accroissement du corps pour son édification dans l’amour.

Nous disons tous la vérité telle qu’elle est en Jésus. Nous sommes captivés et stupéfaits face à l’énormité de toutes les différentes dimensions de cette relation, et disant la vérité dans l’amour, nous croissons en toutes choses en Lui qui est le chef, c’est-à-dire Christ. Nous faisons partie du corps, et Christ est la tête. « Duquel, » dans notre concentration sur Jésus qui devient un avec nous et nous qui devenons un avec Lui, à partir de cette concentration, « tout le corps » est « bien assemblé et serré ensemble par ce que chaque jointure fournit. » Tout être humain qui est absorbé par Jésus fournit sa joie particulière de communion avec cela. Tandis que chacun fournit cela « selon la force qui est dans la mesure de chaque partie, » cela « produit l’accroissement du corps pour son édification dans l’amour. » Il y a une unité parfaite, la méthode d’unité de Dieu.

L’unité parfaite

Ayant lu cela en termes d’un corps, nous le lisons maintenant sous une autre forme. Il y avait le temple du corps, le temple physique. C’est maintenant un édifice :

Christ, la vraie fondation, est une pierre vivante ; Sa vie est transmise à tous ceux qui sont construits sur Lui. « Vous aussi, comme des pierres vivantes, êtes édifiés en une maison spirituelle. » « Chaque édifice, bien ajusté ensemble, croît en un temple saint dans le Seigneur. » 1 Pierre 2:5 ; Éphésiens 2:21. {Thoughts from the Mount of Blessing 150.2 / Heureux ceux qui 121.1}

L’église est un temple, un sanctuaire.

Les pierres font corps avec la fondation, car une vie commune demeure en toutes. Aucune tempête ne peut renverser cet édifice, car : « Ce qui partage la vie de Dieu, Avec Lui survit à tout. » {Ibid.}

Si nous voulons survivre, si nous voulons être en mesure de nous tenir fermes et de faire partie de ce magnifique temple qui est décrit comme le grand rocher qui couvre la terre entière, alors nous faisons partie de ce rocher, ce royaume du ciel qui vient et démolit l’image de Daniel chapitre 2. Toute pierre, tout rocher de chaque individu, est fusionnée au rocher Christ Jésus. On nous dit que nous devons tomber sur le Rocher et être brisé, et c’est ce qui se passe quand vous céder vraiment à Jésus, vous devenez brisés et fusionnés avec ce Rocher. Les pierres font corps avec la fondation. Chaque pierre, au fur et à mesure qu’elle est construite par-dessus la prochaine pierre, se joint à la fondation de sorte qu’il n’y a pas de jointure. Cela devient une seule pierre continue et précieuse, avec Jésus qui parcoure le tout. C’est l’image qui est dépeinte ici. Ce n’est pas comme construire un temple avec des briques et des jointures dans les intervalles ; cela peut s’effondrer. Mais quand c’est une masse solide, cela ne peut pas s’effondrer. C’est un rocher solide. C’est celle-ci l’unité qui est communiquée.

Vous bâtissez sur la parole de Dieu, et votre caractère sera bâti selon la similitude du caractère de Christ. {Thoughts from the Mount of Blessing 150.1 / Heureux ceux qui 120.4}

Il y a une alchimie, une communication, qui fusionne ensemble, et cela dépend de l’union qui est acquise par Dieu s’approchant de nous en Jésus Christ. C’est d’une telle communion dont il est question quand la Bible parle d’unité : « Qu’ils me fassent un sanctuaire, afin que Je demeure au milieu d’eux. » Cette déclaration de Dieu qu’Il marchera au milieu d’eux, qu’Il va mettre Son tabernacle au milieu d’eux, qu’Il ne les aura pas en horreur, est répétée ici :

2 Corinthiens 6:14 Ne vous mettez pas sous un joug inégal avec les incroyants ; car quelle association a la droiture avec l’iniquité ? Et quelle communion a la lumière avec les ténèbres ? 15 Et quel accord a Christ avec Bélial ? Ou quelle part a celui qui croit avec l’infidèle ? 16 Et quel accord a le temple de Dieu avec les idoles ? Car vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu a dit : Je demeurerai en eux et [je] marcherai en [eux] ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

C’est la citation de Lévitique 6. Remarquez que nous sommes bâtis comme un corps collectif, comme le temple de Dieu au milieu duquel Dieu veut demeurer. Bien que Dieu veuille s’approcher de chaque être humain, ce ne sont que ces gens qui le laissent vraiment entrer qui peuvent constituer un tel temple. Nous ne pouvons pas nous amalgamer comme ces autres pierres le font avec n’importe qui. Nous ne pouvons que nous amalgamer avec Jésus. Ceux qui s’amalgameront avec Jésus s’amalgameront ensemble. Ceux qui ne sont pas amalgamés avec Jésus ne peuvent pas s’amalgamer ensemble avec les autres. C’est la dure réalité. C’est tellement important que nous devenions tous fortement bouleversés en tant que personnes pensantes, que nous nous unissions à Dieu, et que nous laissions cela créer son amalgame. Laissez cela créer sa fusion, mais ne créez pas de fusion avec ceux qui ne veulent pas ce message.

Le sanctuaire, l’Église

L’Église est un autre sanctuaire. C’est une union parmi les croyants qui n’est jamais possible sans l’expiation, l’incarnation de Jésus Christ, complètement absorbée et comprise. Parce que ce n’est qu’en absorbant et en comprenant ceci que cela bouleverse absolument l’âme, et l’amène à tomber sur le rocher Christ Jésus. Sans cela, c’est impossible, c’est juste une belle histoire et cela n’atteint jamais vraiment son but parce que les gens ne s’arrêtent pas pour y participer. À moins que nous comprenions cette magnifique union de la nature de Christ avec la chair de péché, nous ne pouvons pas comprendre l’unité.

Le sacrifice de Christ comme une expiation pour le péché est la grande vérité autour de laquelle toutes les autres vérités se regroupent. Afin d’être correctement comprise et appréciée, toute vérité dans la Parole de Dieu, depuis la Genèse jusqu’à l’Apocalypse, doit être étudiée à la lumière qui jaillit de la croix du Calvaire, et en lien avec la vérité centrale et merveilleuse de l’expiation du Sauveur. {Bible Commentary Vol. 5 1137.7}

Que devons-nous faire pour être en mesure de comprendre correctement l’unité ? Le sujet de l’unité doit être compris par la grande vérité centrale de l’expiation du Sauveur.

Ceux qui étudient le magnifique sacrifice du Rédempteur grandissent dans la grâce et la connaissance. {Ibid.}

Quand mon esprit est concentré sur l’expiation de Jésus, l’incarnation (c’est-à-dire, comment le divin s’unit à la chair de péché), et quand nous devenons absorbés et bouleversés par cela, nous comprendrons alors correctement toute autre doctrine, et celle que nous examinons maintenant est la doctrine de l’unité. C’est la seule manière par laquelle vous pouvez obtenir une estimation correcte. C’est ce Jésus qui est venu avec une telle estimation de l’unité avec nous qui parle dans Jean 17:20-23, et qui communique cette précieuse consolation de l’unité. Il parle ici pour tous Ses croyants :

Jean 17:20 Or je ne prie pas seulement pour eux, mais aussi pour ceux qui croiront en moi par leur parole ; 21 Afin qu’ils soient tous un, comme toi, Père, [tu es] en moi, et moi en toi, afin qu’ils soient aussi un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé. 22 Et la gloire que tu m’as donnée, je [la] leur ai donnée, afin qu’ils soient un, comme nous sommes un. 23 Moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient rendus parfaits en un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé, et [que tu] les as aimés, comme tu m’as aimé.

Voilà la vérité de l’unité qui est acquise par la vérité de Jésus étant un avec nous dans la chair de péché. Nous sommes tous un par l’Esprit. Nous voulons nous concentrer maintenant sur ce que c’était dans le sanctuaire. Dans le sanctuaire, il y avait le prêtre et le chandelier, et qu’est-ce qu’il y avait de commun entre le prêtre et le chandelier ?

1 Jean 2:27 Mais l’onction que vous avez reçue de lui, demeure en vous, et vous n’avez pas besoin que personne vous enseigne ; mais comme la même onction vous instruit de toutes choses, et [qu’elle] est la vérité, et n’est pas un mensonge, et selon qu’elle vous a enseignés, vous demeurerez en lui.

L’onction

L’onction est liée à la vérité.

Psaume 133:1 Voici, combien [il est] bon et combien [il est] agréable pour des frères de demeurer ensemble dans l’unité !

C’est une unité que Dieu aime contempler.

Psaume 133:2 [C’est] comme le baume précieux sur la tête, qui se répandait sur la barbe, la barbe d’Aaron, qui découlait jusqu’au bord de ses vêtements ; 3 Comme la rosée de l’Hermon, [et comme la rosée] qui descendait sur les montagnes de Sion ; car [c’est] là que le SEIGNEUR a ordonné la bénédiction, la vie à toujours.

De quoi cela parle-t-il ? Aaron. Qu’est-ce qui lui arrivait ? Il était ordonné. Il recevait l’onction pour l’œuvre du sacerdoce dans le sanctuaire. C’est une magnifique compréhension qui est communiquée dans ce psaume. L’unité que Dieu désire ardemment pour Son église, c’est l’unité du sanctuaire qui est révélée dans l’onction d’Aaron pour les services du sanctuaire. L’unité que Dieu veut vraiment verra le jour. « Qu’ils me fassent un sanctuaire, afin que Je demeure au milieu d’eux. » Cette magnifique vérité du sanctuaire doit être la source de notre unité.

La voie de Dieu

Jésus priait pour moi dans Sa prière de grand prêtre :

Jean 17:24 Père, je veux que ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi où je suis, afin qu’ils contemplent ma gloire, que tu m’as donnée ; parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.

Pouvez-vous voir le désir ardent d’unité ? Nous sommes oints par le Saint-Esprit, au sujet duquel Jésus a dit : « Il recevra de ce qui est à moi, et vous le montrera. » Jésus identifie le fait que le Saint-Esprit est celui qui nous amène toutes les actions de Jésus. Ceci est écrit au temps de la pluie de l’arrière-saison, et l’Esprit est l’enseignant de justice selon la justice. Il est la véritable source d’unité tandis qu’Il se déverse en nous.

Le peuple de Dieu a l’huile qui parcoure leur être. Aurez-vous cette onction ? Cette unité est l’unité qui vient par le Saint-Esprit qui nous la montre, produisant une justice qui n’est acquise que par l’intimité de la nature divine dans la chair de péché.

Tandis que nous avons hâte de vivre l’unité qui doit exister plus tard, nous pouvons déjà apprécier ce que cela sera par ce que nous vivons maintenant. Ici sur terre, nous pouvons être un à travers cette magnifique onction dans la révélation de Jésus. Il dit : « Je veux que cette union continue dans l’éternité. Je veux qu’ils soient là où Je suis. » Quand nous nous rassemblons pour adorer dans le sanctuaire céleste, une unité inchangeable existera.

La nouvelle Jérusalem

Ésaïe 66:22 Car, comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je ferai, subsisteront devant moi, dit le SEIGNEUR, ainsi votre postérité et votre nom subsisteront. 23 Et il arrivera [que], d’une nouvelle lune à l’autre, et d’un sabbat à l’autre, toute chair viendra adorer devant moi, dit le SEIGNEUR.

C’est de cela que nous avons hâte. Mais nous ne pouvons jamais jouir de cela tant que nous n’en jouissons pas ici. L’unité de l’expiation doit être l’occupation de notre esprit. Nous devons parler, penser et vivre les réalités de Jésus Christ. Une unité éternelle doit avoir lieu ici sur la terre à travers le désir de Dieu de demeurer au milieu de nous dans un sanctuaire. Nous devions établir pour Lui un sanctuaire afin d’être capables de demeurer avec Lui pour toujours dans la Nouvelle Jérusalem, où Son sanctuaire se trouve.

Pouvez-vous voir l’unité ? L’unité sur terre afin que puissions avoir l’unité pour l’éternité dans le ciel. C’est cela l’ingrédient essentiel avec lequel nous devons occuper notre esprit, parce qu’il n’y a pas d’autre moyen d’unité. Nous pouvons essayer autant que nous le voulons. Nous savons que nous ne pouvons pas nous accorder sur quoi que ce soit d’autre à moins que nous soyons totalement en accord sur Jésus. Quand chaque individu est en accord avec Jésus, alors tout le reste rentre en harmonie, dans une harmonie qui ne peut se produire qu’à travers un état esprit acquis par l’onction.

Dans le sanctuaire céleste qui a été révélé aux pionniers de l’adventisme après le temps de la grande déception, quand ils ont vu le sanctuaire dans le ciel, il y avait une compréhension qui a fait pour eux toute la différence. Nous voyons ici ce qui a eu lieu dans leur expérience, et si nous poursuivons le même exercice, nous aurons la même expérience :

Après la grande déception, il y en eut peu qui résolurent de sonder la Parole de tout leur cœur. Mais certaines âmes refusèrent de sombrer dans le découragement et de nier que le Seigneur les avait conduits. Pour ceux-là la vérité fut dévoilée point par point, et enlacée à leurs souvenirs et à leurs affections les plus sacrées. Les chercheurs de la vérité sentirent que l’identification de Christ à leur nature et à leur intérêt était totale. La vérité fut rendue brillante, belle dans sa simplicité, honorée d’une puissance et investie d’une assurance inconnue avant la déception. Nous pouvions alors proclamer le message dans l’unité. {Selected Messages Book 2 109.4 / Messages choisis vol. 2 125.3}

Quand vous étudiez la vérité telle qu’elle est en Jésus, cela commence à s’enlacer à vos souvenirs sacrés, à votre être profond. Avons-nous un problème avec l’unité dans les églises d’aujourd’hui ? Pourquoi ? C’est parce qu’ils ne sont pas sur cette magnifique unité que les pionniers ont embrassé. Seuls ceux qui s’uniront à cette compréhension peuvent jouir de l’unité avec eux, et les uns avec les autres. Toute source de désunion sera dispersée quand nous faisons exactement comme nous avons étudié. Jésus, dans Son intimité avec nous dans notre chair de péché, devient tout pour nous à tous les égards, et nul ne peut jouir d’une telle unité si ce n’est ceux qui font cela. Puissions-nous réellement entrer dans cette union.

Nous avons étudié ensemble, et tous ceux qui entendent ce message peuvent faire leur choix et décider qu’ils vont ouvrir leurs cœurs à une telle unité avec Christ, que cela va devenir l’activité absorbante de leur esprit, afin qu’ils soient en harmonie avec Jésus, parce c’est de cette manière qu’ils seront finalement prêts pour entrer dans l’unité céleste, et que nous aurons une unité que même les anges n’ont pas. Avoir une longueur d’avance sur les anges ne vient pas comme le résultat d’essayer d’être dans le ciel, mais de se concentrer sur Christ.

Amen.

Publié le 17/11/2014, dans Le sanctuaire, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s