22. La méthode musicale de Dieu reflétée dans le sanctuaire

Le sanctuaire : étude 22

Par John Thiel (étude en anglais)

La musique est un autre de ces points de sensibilité personnelle qu’il est très difficile d’aborder pour essayer d’aider les gens par rapport à cela. Mais je remercie Dieu pour le sanctuaire, parce que là il nous est révélé quelque chose qui nous aide à être en mesure de traiter ce sujet. La musique, c’est simplement une séquence de vibrations qui viennent à notre sens de l’ouïe et auxquelles nous répondons selon nos antécédents héréditaires et cultivés.

Quand vous pensez au son, technologiquement parlant, le son ce n’est que des ondes sonores. Les différentes vitesses de vibration et les variations de vitesse de ces vibrations viennent à votre tympan, sont transférées dans le système nerveux, et sont ensuite reçus dans le cerveau. Dans le cerveau, elles sont enregistrées comme des ondes sonores, comme des impulsions électriques.

« Pour rendre les impulsions sonores qui l’atteignent significatives, le cerveau dépend de ses mémoires stockées à l’intérieur de ses millions de réseaux cellulaires, non pas seulement des mémoires sonores, mais des mémoires visuelles, des mémoires de goût, d’odorat et de toucher. En comparant, contrastant et rejetant l’information, le cerveau forme une image mentale intégrée. Ce que des séquences et des combinaisons de son et de vue signifieront précisément pour un individu, dépendra entièrement de son expérience personnelle passée. » {Time Atlas of the Body, p.87 – Sound Impulses}

La musique, la séquence de vibrations qui vient à votre sens de l’ouïe et à laquelle vous répondez, sera appréciée par vous selon votre passé héréditaire et cultivé. Si vous aviez été élevé dans le monde arabe, vous apprécierez la musique arabe. Mais parce que vous êtes nés dans le monde occidental, la musique arabe sonne bizarre pour vous, mais pour eux elle est attirante. Pourquoi ? Parce que les sons qu’ils ont acquis depuis leur enfance, et aussi à travers l’hérédité, sont associés à des chromosomes et à des données mémoires significatifs. Cela devient significatif parce que c’est associé à la vue et au goût. Toutes ces combinaisons se rassemblent dans une séquence d’impulsions électriques significatives dans la mémoire du cerveau. Vous dites : « C’est bon », mais l’autre personne dira : « Beurk », l’inverse.

La méthode musicale de Dieu

Alors que nous étudions maintenant la méthode musicale de Dieu, nous pouvons voir qu’il se peut que Dieu ai un sens de la musique, par rapport à ce qui est agréable, qui est totalement différent du mien. Est-ce possible que la musique soit une autre des voies de Dieu qui sont différentes de notre appréciation ?

Ésaïe 55:8 Car mes pensées ne [sont] pas vos pensées, et vos voies ne [sont] pas mes voies, dit le SEIGNEUR. 9 Car [comme] les cieux sont élevés au-dessus de la terre, ainsi mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées.

Si nous appliquons cela à la voie de la musique : « Mes voies de musique sont bien plus élevées que vos voies, comme les cieux sont élevés au-dessus de la terre. » L’Esprit de Prophétie identifie le goût de la musique qui est si différent dans la vie de beaucoup de gens du goût de Dieu, et particulièrement avec la jeunesse de son temps :

Les jeunes personnes s’assemblent pour chanter, et, quoique des soi-disant chrétiens, [ils] déshonorent Dieu et leur foi par leur conversation frivole et leur choix de musique. La musique sacrée ne convient à leur goût. {Testimonies for the Church Vol.1 505.2}

Comment déshonorent-ils Dieu ? Par leur choix de musique. La musique sacrée n’est pas associée dans leur esprit à un ensemble de combinaisons de sons significatif dans leur cerveau.

Je fus dirigé vers les enseignements clairs de la parole de Dieu, qui sont passés inaperçus. Dans le jugement, toutes ces paroles d’inspiration condamneront ceux qui n’en ont pas tenu compte. {Ibid.}

Le jugement du sanctuaire

Qu’est-ce qui est écrit dans la Bible ? Le choix de musique va également survenir pour condamner. Leur goût de musique ne convient pas à celui de Dieu. Dieu nous révèle les choses qui gâtent notre vie et nous appelle à nous repentir et à nous détourner du péché. Pouvons-nous lire quelque chose qui nous donne une appréciation de la musique dans le ciel ? Qui chante dans le ciel ? Qui joue de la musique dans le ciel ?

Psaume 148:1 Louez le SEIGNEUR. Louez le SEIGNEUR depuis les cieux ; louez-le dans les hauteurs. 2 Louez-le, tous ses anges ; louez-le, toutes ses armées.

Le Psalmiste exhorte les armées du ciel à louer le Seigneur. Ainsi, les anges louent Dieu, et les armées du ciel louent Dieu.

Luc 2:13 Et soudain il y eut avec l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu, et disant : 14 Gloire à Dieu dans les [lieux] très hauts, et sur la terre, paix, bonne volonté envers les hommes.

Voilà le chœur céleste que les bergers ont entendu. Une musique céleste magnifique de louange à Dieu. Le livre d’Apocalypse a une autre révélation de l’armée céleste, qui nous aide à examiner la musique qui est agréable à Dieu :

Apocalypse 19:6 Et j’entendis comme la voix d’une grande multitude, et comme la voix de nombreuses eaux, et comme la voix de puissants tonnerres, disant : Alléluia, car le Seigneur Dieu omnipotent règne.

Le mot Alléluia est un mot de nature musicale que nous identifions au chant. Cela doit être quelque chose qui donne des frissons dans le dos d’entendre un chœur de cette magnitude, d’entendre le son d’une voix de nombreuses eaux qui chante avec mélodie, louant le Seigneur : Alléluia

Lucifer

Lucifer était l’ange qui avait des dons particuliers de musique, et cela faisait de lui l’ange dirigeant du chœur céleste, avant qu’il soit tombé.

Ézéchiel 28:13 Tu as été en Éden, le jardin de Dieu ; chaque pierre précieuse [était] ta couverture, la sardoine, la topaze, et le diamant, le béryl, l’onyx, et le jaspe, le saphir, l’émeraude, et l’escarboucle, et l’or ; l’ouvrage de tes tambourins et de tes flûtes était préparé en toi au jour où tu fus créé. 14 Tu [es] le chérubin oint qui couvre ; et je t’avais [ainsi] établi ; tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; tu as marché de long en large au milieu des pierres de feu.

Ce chérubin était le chérubin qui couvre, celui qui était juste à la droite du trône de Dieu, le prochain à la tête après Jésus Christ. En lui, il y avait l’ouvrage des tambourins, qui sont des petits instruments de percussions, et de flûtes, qui étaient préparés en lui. Il était l’une des créatures de Dieu, parmi toutes les autres créatures, qui était particulièrement conçue pour la qualité et la capacité musicale.

Après que Lucifer soit tombé, Sœur White l’a vu dans une scène où il avait ce sentiment absolument affreux parce qu’il ne pouvait plus être l’ange qui dirigerait le chœur. Imaginez seulement, si vous le pouvez, la musique est à l’intérieur d’une personne, et il est complètement livré à cela, et ensuite il est renvoyé de cette position.

L’heure pour des chants joyeux et heureux de louange à Dieu et à Son cher Fils était venue. Satan avait dirigé le chœur céleste. Il avait donné la première note, puis toute l’armée angélique s’était unie à lui, et les glorieux accords de musique avaient résonnés à travers le ciel en honneur à Dieu et à Son cher Fils. {The Story of Redemption 25.1}

C’était sa position, et une musique magnifique était créée là. Ce genre de musique céleste telle qu’elle est suggérée ici, c’est ce que nous devons arriver à accepter. Cette musique sacrée n’est pas le goût des jeunes. Satan avait ces magnifiques qualités de musique avec lesquelles il menait le chœur mélodieux de l’armée du ciel. Nous remarquons combien ceci est directement relié au sanctuaire céleste. Où est-ce que tout ceci avait lieu ? Dans le lieu très-saint. Qu’en est-il des autres chérubins ? Quand vous lisez au sujet du sanctuaire terrestre, où est-ce que les autres chérubins se trouvaient ? Tous ces beaux anges présents dans le sanctuaire chantaient ces mélodies magnifiques du ciel.

Exode 36:8 Et chaque homme sage de cœur parmi ceux qui travaillaient à l’ouvrage du tabernacle fit dix tentures [de] fin lin retors, de bleu, de pourpre, d’écarlate ; ils les firent [avec] des chérubins en ouvrage d’art.

Ces tentures de couleurs avaient des chérubins en couleurs tissés sur elles. Vous aviez donc sur les tentures l’apparence de chérubins volant tout autour dans le sanctuaire terrestre. Lucifer était le chérubin dirigeant, et beaucoup d’autres anges étaient là. Il y a également beaucoup d’autres anges dans le ciel, qui sont des séraphins, ils sont un ordre différent avec six ailes. Les chérubins étaient tissés dans le sanctuaire terrestre, et ceci est dépeint dans Daniel. Nous lisons ces passages pour qualifier que ceci est en effet la réalité du sanctuaire, et afin de pouvoir acquérir la voie de Dieu dans le sanctuaire.

Daniel 7:9 Je contemplais jusqu’à ce que les trônes furent placés, et que l’Ancien des jours s’assit, dont le vêtement [était] blanc comme neige, et les cheveux de sa tête comme la laine pure ; son trône [était comme] la flamme de feu, [et] ses roues [comme] un feu ardent. 10 Un fleuve de feu sortait et se répandait de devant lui ; mille milliers le servaient, et dix mille fois dix mille se tenaient devant lui ; le jugement se tint, et les livres furent ouverts.

Ces images des chérubins sur les tentures étaient une manifestation des milliers de chérubins qui servent dans le sanctuaire. Lucifer était celui qui conduisait les chants des chœurs de ces anges. Quand ils chantent dans le ciel, les voûtes célestes résonnent. Quand le peuple de Dieu gagne des victoires, les anges jouent de leurs harpes un peu plus haut et font résonner les voûtes célestes. Nous avons le pouvoir de faire résonner les voûtes célestes quand nous obtenons la victoire sur le péché et que les anges chantent des louanges au Seigneur. Maintenant, il y a un autre ange à la place de Lucifer, et il fait ce que Lucifer faisait, il joue la note et ils se mettent tous à chanter.

Les anges commandants donnèrent d’abord la note, et ensuite chaque voix s’éleva dans une louange heureuse et reconnaissante ; et chaque main balaya adroitement les cordes de la harpe, produisant une musique mélodieuse dans des accords riches et parfaits. {Adventist Home 537.2 / Foyer Chrétien 520.4}

Voilà la musique céleste. Ce n’est pas décrit comme quelque chose que nous pouvons déjà toucher, mais les Écritures et l’Esprit de Prophétie nous révèlent qu’il y a une magnifique musique dans le ciel. Nous devons essayer de nous rapprocher de cela. Ici, sur la terre, nous avons le privilège d’arriver le plus proche possible de ce genre de musique. C’est à nous de chercher à atteindre cela.

La musique forme une partie de l’adoration de Dieu dans les parvis en haut, et nous devrions chercher, dans nos chants de louanges, à nous approcher le plus près possible de l’harmonie des chœurs célestes. Le bon entrainement de la voix est une caractéristique importante dans l’éducation et ne devrait pas être négligé. {Patriarchs and Prophets 594.3 / Patriarches et Prophètes 583.3}

Notre musique devrait être aussi proche que possible de celle du ciel

Nous devrions avoir un bon entrainement de la voix. Nous devrions savoir ce qu’est la musique céleste afin que nous puissions y être formé, et afin de pouvoir venir le plus près possible de l’harmonie sacrée des chœurs célestes. Comment faites-vous si vous n’avez jamais entendu cela ? Nous avons besoin d’apprendre à partir des Écritures et de faire le lien. C’était quand les chanteurs, du temps de la consécration du temple de Salomon, ont chanté et joué leurs instruments et ont atteint un certain genre d’harmonie et de beauté que Dieu est venu et s’est montré satisfait de la consécration du temple. Il y a un genre de musique auquel Dieu répond.

2 Chroniques 5:13 Et il arriva, comme ceux qui sonnaient les trompettes et les chanteurs [furent] comme un seul [homme], pour faire entendre un même son en louant et en remerciant le SEIGNEUR, et qu’ils élevèrent [leur] voix avec les trompettes, et les cymbales, et les instruments de musique, et [qu’ils] louèrent le SEIGNEUR, en disant : Car [il est] bon, car sa miséricorde [demeure] à toujours ; qu’alors la maison fut remplie d’une nuée, [même] la maison du SEIGNEUR ; 14 En sorte que les prêtres ne purent s’y tenir pour faire le service, à cause de la nuée ; car la gloire du SEIGNEUR avait rempli la maison de Dieu.

N’est-ce pas une belle représentation de l’intérêt de Dieu dans la musique ? Nous obtenons ici une petite indication sur la qualité de musique que c’était. Qu’est-ce que c’était ? C’était quand ils ont chanté d’une telle manière, bien entraînée, que c’était comme chanter d’une seule voix. Tous ces gens chantaient ensemble et c’est ressorti comme une seule voix harmonieuse. S’il y a quelque chose qui est aussi proche que cela du chœur du ciel, Dieu vient alors et remplit Sa maison de gloire. Il est attiré par ce type de musique. Et ce n’était pas seulement du chant. Il y a une mentalité aujourd’hui qui dit que Dieu ne veut pas d’instruments dans la maison de Dieu, et beaucoup d’églises croient d’ailleurs cela. Ils n’ont pas d’instruments dans la maison de Dieu, mais ceci est différent.

Pour apprécier une petite indication de ce à quoi ressemble vraiment la musique angélique, nous voulons lire une déclaration pour obtenir un contraste et voir ce que les anges fuient, et ce face à quoi ils cachent leur gloire, afin que nous puissions dissocier le mauvais du céleste et ainsi nous associer un peu plus au céleste. Il y a un genre de musique qui est épouvantable pour les anges :

Les choses éternelles ont peu de poids pour la jeunesse. Des anges de Dieu sont en larmes alors qu’ils écrivent dans le rouleau les paroles et les actes de soi-disant chrétiens. Des anges planent autour de cette maison. Les jeunes y sont rassemblés ; il y a le son de musique vocale et instrumentale. Des chrétiens y sont réunis, mais qu’entendez-vous ? C’est une chanson, une chansonnette frivole, adaptée à la piste de dance. Regardez les anges purs rassembler leur lumière plus près d’eux-mêmes, et les ténèbres enveloppent ceux dans cette maison. Les anges s’écartent de la scène. La tristesse est sur leurs visages. Regardez, ils pleurent. J’ai vu cela être répétée de nombreuses fois tout à travers les rangs des observateurs du Sabbat, et particulièrement à —–. La musique a occupé les heures qui auraient dû être consacrées à la prière. La musique est l’idole que beaucoup de soi-disant chrétiens observateurs du Sabbat adorent. Satan n’a aucune objection contre la musique s’il peut en faire un canal par lequel il peut avoir accès aux esprits de la jeunesse. Tout ce qui détournera l’esprit de Dieu et qui engagera le temps qui devrait être consacré à Son service, conviendra à son dessein. Il œuvre à travers les moyens qui exerceront la plus grande influence pour garder le plus grand nombre [de personnes] dans un engouement plaisant, tandis qu’ils sont paralysés par son pouvoir. {Testimonies for the Church Vol.1 505.2}

La musique sacrée ne convient pas à leur goût. Quelle sorte de musique fait pleurer les anges et les pousse à retirer leur lumière ? Quand est-ce que cela a été écrit ? Testimonies for the Church, Volume 1 a été écrit dans les premières années, vers 1850. La musique de style country. C’était cela la chansonnette, les partitions de chanson populaires de l’époque. C’est de là que sont venues les chansons country d’aujourd’hui. Alors que nous voyons le genre de musique que nous pouvons mettre en contraste avec la musique céleste, cela nous aide à apprécier dans une certaine mesure ce que la musique céleste peut être.

Où est-ce que cela a commencé ?

D’où est venue cette musique qui n’est pas d’une nature céleste ? Comment se peut-il que quelque chose d’aussi changeant que la musique ait une constante ? La musique change tout le temps au fil des années, et quelque fois les gens reviennent même en partie à la vieille musique. Mais celle qui est d’une nature céleste a toujours survécu et a toujours été constante. D’où est venue la déformation et où pouvons-nous détecter la déformation ? Nous nous souvenons que Lucifer avait cet ouvrage de flûtes et de tambourins intégré. Alors qu’il était dans le ciel, il prenait plaisir à être le dirigeant du chœur céleste.

Satan tremblait tandis qu’il considérait son œuvre. Il était seul en méditation sur le passé, le présent, et sur ses plans futurs. Sa charpente puissante tremblait comme par une tempête. Un ange du ciel passait [par-là]. Il l’appela et demanda une entrevue avec Christ. Celle-ci lui fut accordée. Il rapporta ensuite au Fils de Dieu qu’il se repentait de sa rébellion et souhaitait de nouveau la faveur de Dieu. Il était prêt à prendre la place que Dieu lui avait précédemment assignée, et à être sous Son sage commandement. Christ pleura face au malheur de Satan, mais lui dit, comme la pensée de Dieu, qu’il ne pourrait jamais être reçu dans le ciel. Le ciel ne devait pas être mis en danger. Tout le ciel serait gâté s’il était reçu de nouveau, car le péché et la rébellion avait leur origine en lui. Les semences de la rébellion étaient encore à l’intérieur de lui. Il n’avait, dans sa rébellion, aucun motif pour son comportement, et il s’était désespérément ruiné, non seulement lui-même, mais aussi l’armée du ciel, qui aurait été heureuse dans le ciel s’il était resté ferme. {The Story of Redemption 26.1}

Que s’est-il en fait passé quand il est tombé ? Les semences de la rébellion étaient à l’intérieur de lui, les choses même qui faisaient partie de lui, y compris la musique. Nous observons donc que sa musique aussi aurait une teinte de nature rebelle en se détournant de la magnifique simplicité de la musique du ciel, parce tout cela faisait partie de sa chute.

Ézéchiel 28:13 Tu as été en Éden, le jardin de Dieu ; chaque pierre précieuse [était] ta couverture, la sardoine, la topaze, et le diamant, le béryl, l’onyx, et le jaspe, le saphir, l’émeraude, et l’escarboucle, et l’or ; l’ouvrage de tes tambourins et de tes flûtes était préparé en toi au jour où tu fus créé. 14 Tu [es] le chérubin oint qui couvre ; et je t’avais [ainsi] établi ; tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; tu as marché de long en large au milieu des pierres de feu. 15 Tu [fus] parfait dans tes voies depuis le jour où tu fus créé, jusqu’à ce que l’iniquité ait été trouvée en toi.

Voici encore les voies. Ta voie, ô Dieu, est dans le sanctuaire. Il était parfait dans les voies du sanctuaire, y compris dans la musique.

Ézéchiel 28:16 Par la multitude de ta marchandise, ils ont rempli le milieu de toi de violence, et tu as péché ; c’est pourquoi je te jetterai comme profane de la montagne de Dieu ; et je te détruirai, ô chérubin protecteur, du milieu des pierres de feu. 17 Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse à cause de ton éclat ; je te jetterai à terre, je te mettrai devant les rois, pour qu’ils te contemplent.

Qu’a-t-il fait ? Il a corrompu sa sagesse à cause de son éclat.

Ézéchiel 28:18 Tu as souillé tes sanctuaires par la multitude de tes iniquités, par l’iniquité de ton trafic ; c’est pourquoi je ferai surgir du milieu de toi un feu, il te dévorera, et je te réduirai en cendre sur la terre, à la vue de tous ceux qui te contemplent.

En lisant ces passages, remarquez que la qualité magnifique à l’intérieur de lui a été profané. Quelque chose a mis une déformation à ces choses magnifiques que Dieu avait créées en lui. C’est pour cette raison qu’il a été renvoyé et qu’il ne pouvait pas revenir, parce que c’était en lui. Avec la perversion de ce qui étant en lui à cause du péché et des autres choses, la musique serait donc corrompue.

C’est cette musique céleste magnifique qui a une inflexion que les anges fuient. C’est quelque fois vraiment proche, mais il y a juste cette semence à l’intérieur parce que Satan était le musicien. Sur la terre, après la chute, il y avait des instrumentalistes qui ont été à l’origine de la musique de la chute. Ils faisaient partie de la perversion de Satan.

Genèse 4:21 Et le nom de son frère [était] Jubal ; il fut père de tous ceux qui manient la harpe et l’orgue.

C’était eux la lignée déchue. Ils ont développé cette lignée de talent dans le maniement de la harpe et l’orgue.

Le Seigneur conféra à ces hommes que le monde admire des dons intellectuels inestimables ; Il les dota d’esprits supérieurs ; mais ils n’utilisèrent pas leurs facultés à la gloire de Dieu. Ils se séparèrent de Lui, comme l’avait fait Satan ; mais bien qu’ils se soient séparés de Lui, ils conservèrent quand même les gemmes précieuses de pensée qu’Il leur avait données. Ils placèrent celles-ci dans le cadre de l’erreur, pour donner de l’éclat à leurs propres sentiments humains, pour rendre attirants les propos inspirés par le prince du mal. {Counsels to Parents, Teachers, and Students 26.1 / Conseils aux Éducateurs, aux Parents et aux Étudiants 23.2}

Ils ont quand même conservés un grand nombre des dons précieux, et Lucifer a également conservé le don précieux de la musique. Comme c’est bien fait avec la musique combinée à toutes ces autres choses.

Il est vrai que dans les écrits des païens et des infidèles, il se trouve des pensées d’un caractère élevé, qui sont attirantes à l’esprit. Mais il y a une raison pour cela. Satan n’était-t-il pas le porteur de lumière, celui qui partageait la gloire de Dieu dans le ciel, et le second après Jésus en puissance et en majesté ? Dans les paroles de l’Inspiration, il est décrit comme quelqu’un qui met le sceau à la somme, « plein de sagesse, et parfait en beauté. » Le prophète déclare : « Tu es le chérubin oint qui couvre … {Counsels to Parents, Teachers, and Students 26.2 / Conseils aux Parents, aux Éducateurs, et aux Étudiants 23.3}

La grandeur et la puissance dont le Créateur dota Lucifer, il l’a pervertie ; {Counsels to Parents, Teachers, and Students 27.1 / Conseils aux Parents, aux Éducateurs, et aux Étudiants 23.3}

La musique que les anges fuient

La musique que les anges fuient, c’est la musique que Satan a pervertie. Ces jeunes gens du temps de Sœur White, qui sont maintenant nos arrière grand parents, qui étaient aperçus dans ces maisons, ces maisons de personnes gardant le Sabbat et d’où les anges se retiraient à cause de cette musique, l’appréciation vient maintenant à nous que ceci est la perversion de Satan. Combien plus de perversion nous amène-t-il aujourd’hui ? Il se peut que ce avec quoi nous avons grandis comme étant une musique attirante ne soit pas du tout ce par quoi les anges sont attirés. Nous devons apprendre à venir le plus près possible de la musique du ciel.

Satan veut notre allégeance, il exerce ses arts de ruse d’une manière séduisante, et comment peut-il mieux séduire qu’avec la musique ? C’est un art très puissant, l’art de séduire par la musique. Comment pouvez-vous mieux affecter l’émotivité chrétienne ? En nous souvenant que Satan vient comme un ange de lumière et qu’il est un musicien, nous lisons maintenant ce passage :

1 Timothée 4:1 Or l’Esprit dit expressément que dans les derniers temps quelques-uns se détourneront de la foi, s’attachant à des esprits séducteurs, et à des doctrines de diables ;

Des puissances séduisantes. La musique est un grand pouvoir pour la séduction, et Satan réussit.

Je me sens alarmée alors que je vois partout la frivolité des jeunes hommes et des jeunes femmes qui prétendent croire en la vérité. Dieu ne semble pas être dans leurs pensées. Leurs esprits sont remplis d’absurdités. Leur conversation n’est que des paroles vides et vaines. Ils ont une oreille fine pour la musique, et Satan sait quels organes exciter pour animer, absorber, et charmer l’esprit afin que Christ ne soit pas désiré. Les désirs spirituels de l’âme pour la connaissance divine, pour une croissance dans la grâce, sont manquants. {Adventist Home 407.3 / Foyer Chrétien 393.3}

Comment Satan fait-il ? Par la séduction, il charme avec la musique. Il sait quels organes exciter. Il sait comment la musique fonctionne parce qu’il l’a à l’intérieur de lui, dans sa nature déchue. Il est très rusé avec les arts. Il a trompé tant de gens, et si possible même les élus. Je crois vraiment que j’ai vu cela se dérouler devant moi. Pour tromper même les élus, le peuple de Dieu, il les assoit devant des musiciens qui les charment. J’ai vu cela même au sein de nos propres rangs, et dans nos camps, où la musique était parfaitement mauvaise, et les gens disaient : « Amen », et je pensais : « Qu’est-ce qui se passe ici ? » C’est comme cela que même les élus peuvent être trompés par la musique.

L’introduction de la musique dans les foyers, au lieu d’inciter à la sainteté et à la spiritualité, a été le moyen de détourner leurs esprits de la vérité. Les chansons frivoles et la partition de musique populaire du moment semblent convenir à leur goût. Les instruments de musique ont pris du temps qui aurait dû être consacré à la prière. La musique, quand on n’en abuse pas, est une grande bénédiction ; mais quand on en fait un mauvais usage, c’est une terrible malédiction. Elle excite, mais ne transmet pas la force et le courage que le chrétien peut trouver seulement au trône de la grâce, en faisant connaître humblement ses besoins et, avec de grands cris et des pleurs, implorant la force céleste pour être fortifié contre les tentations puissantes du malin. Satan mène les jeunes captifs. Oh, que puis-je dire pour les conduire à briser son pouvoir d’engouement ! Il est un charmeur adroit, les attirant à la perdition. {Adventist Home 407.4 / Foyer Chrétien 393.4}

Nous avons maintenant un sentiment très important que Dieu fait maintenant appel à nous à travers le sanctuaire. Il nous montre les choses qui gâtent notre vie et nous appelle à nous repentir et à nous détourner du péché. Voilà une de ces choses. C’est une expérience qui gâte notre vie. Ayant identifié la musique par laquelle nous avons été charmé dans le passé, nous avons besoin de nous en détourner et de nous approcher le plus près possible de la musique du ciel. Faisons-en notre devoir. Comment pouvez-vous faire cela ? Par les différents sons et les associations d’impulsions venant à lui, votre cerveau a appris à apprécier certaines choses. Comment allez-vous changer cela ? Quelque chose doit se produire dans ce que nous avons appris à apprécier dans la croissance et le développement de notre vie depuis l’enfance, et dans l’hérédité qui nous est parvenue.

Nous avons besoin de transformation

Comment ?

Romains 12:2 Et ne vous conformez pas à ce monde, mais soyez transformés par le renouvellement de votre esprit, afin que vous éprouviez quelle [est] cette volonté de Dieu, bonne, et acceptable, et parfaite.

Dans le sujet de la musique, nous avons besoin d’être changé, mais la musique est quelque chose qui a été imprimée de façon indélébile dans nos esprits comme attirante, et si ce n’est pas exactement comme la musique du ciel, ou aussi proche que possible de cela, nous avons besoin d’être renouvelé dans notre esprit afin de pouvoir obtenir cet état où nous ne sommes pas conformes à ce genre de chose. Ce changement de l’esprit est abordé davantage ici :

2 Corinthiens 5:17 Si donc quelqu’un [est] en Christ, [il est] une nouvelle créature ; les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 18 Et toutes choses [sont] de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Jésus-Christ, et nous a donné le ministère de réconciliation.

Quand votre esprit est renouvelé, les anciennes appréciations, les anciens plaisirs, sont passés. Nous découvrons maintenant la musique de Dieu, nous sommes de Dieu. Nous ne sommes pas conformes à ce monde, mais nous sommes transformés par Jésus qui vient dans notre vie de sorte que les anciennes choses sont passées. Voilà une nouvelle appréciation de la formation de l’esprit, du cerveau.

Christ a fait du baptême l’entrée dans Son royaume spirituel. Il a fait de cela une condition réelle à laquelle tous ceux qui souhaitent être reconnus comme étant sous l’autorité du Père, du Fils, et du Saint-Esprit doivent se conformer. Ceux qui reçoivent l’ordonnance du baptême font ainsi une déclaration publique qu’ils ont renoncé au monde, et sont devenus des membres de la famille royale, des enfants du Roi céleste. {Bible Commentary Vol.6 1075.1}

Ceux qui font cela doivent rendre toutes considérations mondaines secondaires à leurs nouvelles relations. {Bible Commentary Vol.6 1075.2}

L’une de ces considérations mondaines, nous venons de l’étudié, c’est la musique.

Ils ont déclaré publiquement qu’ils ne vivront plus dans l’orgueil et l’indulgence de soi. Christ enjoint ceux qui reçoivent cette ordonnance à se souvenir qu’ils sont tenus par une alliance solennelle de vivre pour le Seigneur. Ils doivent utiliser pour Lui toutes les capacités qui leurs sont confiées, ne perdant jamais la réalisation qu’ils portent le signe de Dieu d’obéissance au Sabbat du quatrième commandement, qu’ils sont des sujets du royaume de Christ, des participants de la nature divine. Ils doivent abandonner tout ce qu’ils ont et qu’ils sont à Dieu, employant tous leurs dons à la gloire de Son nom. {Ibid.}

Ils doivent utiliser les capacités qui leurs sont confiées pour Lui. Certains sont formés comme musiciens. Ce dans quoi ils ont été formés dans la musique et qui n’est pas de Lui, doit être changé. De même que Lucifer le faisait à la gloire de Dieu au départ, et le fait maintenant à sa propre gloire, ainsi, maintenant, ceux qui sont sauvés des sophistications de Lucifer seront changés pour le faire à la gloire de Dieu. Ils le feront de la manière que les chœurs célestes le font.

Toutes les capacités variées que les hommes possèdent, d’esprit, d’âme et de corps, leurs sont données de Dieu, pour être employées de manière à atteindre le degré d’excellence le plus élevé possible. Mais cela ne peut être une culture égoïste et exclusive ; car le caractère de Dieu, dont nous devons recevoir la similitude, est bienveillance et amour. Toute faculté, tout attribut, dont la Créateur nous a dotés, doit être employé pour Sa gloire et pour l’édification de nos prochains. Et dans cet emploi se trouve son exercice le plus pur, le plus noble, et le plus heureux. {Patriarchs and Prophets 595.3 / Patriarches et Prophètes 584.2}

J’aime beaucoup être en la présence d’un musicien pieux, parce qu’ils sont très exigeants pour donner gloire à Dieu dans la manière dont ils dirigent le chœur, ou joue de la musique, etc. Le faire aussi proche que possible de la manière du ciel, comme c’était fait à la consécration du temple. Ils dirigent cela d’une telle manière qu’il y a une seule voix, et alors Dieu est glorifié, et Il vient et Sa gloire est révélée dans Son temple.

C’est ce qui peut être fait avec la musique. Ainsi, après la conversion, toute l’attention de l’esprit renouvelé doit être dirigée vers le sujet de la musique pour atteindre d’aussi près que possible les chœurs du ciel. Le peuple de Dieu apprendra ce qu’ils doivent éviter dans le chant et dans la musique de louange. Dans l’évangélisation, n’employez pas une chorale payée, parce qu’ils ne chantent pas à la gloire de Dieu. Vous n’employez pas des chanteurs qui ne sont pas vraiment touchés par le message même de l’évangélisation, parce que cela serait une perversion.

Le chant ne devrait pas être effectué seulement par quelques-uns. Tous ceux présents devraient être encouragés à se joindre au service de chant. {Evangelism 507.4 / Évangéliser 456.3}

La musique forme une partie de l’adoration de Dieu dans les parvis en haut. Nous devrions chercher, dans nos chants de louanges, à nous approcher le plus près possible de l’harmonie des chœurs célestes. J’ai souvent été peinée d’entendre des voix non travaillées, élevées à la plus haute note, criant littéralement les paroles sacrées de l’hymne de louange. Combien ces voix perçantes et rauques sont inappropriées à l’adoration solennelle et joyeuse de Dieu. J’ai très envie de fermer mes oreilles, ou de fuir l’endroit, et je me réjouis quand l’exercice douloureux est terminé. {Evangelism 507.5 / Évangéliser 456.4}

C’est un aspect de la musique qui doit être corrigé.

Ceux qui font du chant une partie de l’adoration divine devraient sélectionner des hymnes avec de la musique appropriée à l’occasion, pas des notes d’enterrement, mais des mélodies joyeuses, quoique solennelles. La voix peut et devrait être modulée, adoucie, et atténuée. –Signs of the Times, 22 juin 1882. {Evangelism 508.1 / Évangéliser 456.5}

De sorte que la voix ne créé pas de demi note, mais qu’elle soit douce et atténuée.

De grandes améliorations peuvent être faites dans le chant. Certains pensent que le plus fort ils chantent, le plus ils feront de musique ; mais le bruit n’est pas de la musique. Le bon chant est comme la musique des oiseaux, atténué et mélodieux. {Evangelism 510.4 / Évangéliser 459.1}

Nous avons une bonne ligne directrice en écoutant les oiseaux qui chantent. Pas les oiseaux qui crient, mais les chants doux et mélodieux des oiseaux chanteurs.

Dans certaines de nos églises, j’ai entendu des solos qui étaient tout à fait inappropriés au service de la maison du Seigneur. Les notes interminables et les sons étranges courants dans le chant d’opéra, ne plaisent pas aux anges. {Evangelism 510.5 / Évangéliser 459.2}

Les anges ne sont pas satisfaits du style country, et ils ne sont pas non plus satisfaits du style d’opéra.

Ils prennent plaisir à entendre les simples chants de louange chantés sur un ton naturel. Les chants dans lesquels chaque parole est prononcée clairement, sur un ton musical, sont les chants qu’ils se joignent à nous pour chanter. Ils reprennent le refrain qui est chanté du cœur, avec l’esprit et l’intelligence.—Manuscrit 91, 1903. {Ibid.}

Ils n’aiment pas les notes interminables et courbées, mais ils aiment les notes régulières pour les paroles que vous prononcez. Quelques fois, les chants ont un mot répété encore et encore, un seul mot. Vous voyez beaucoup cela même dans les chants de versets Bibliques d’aujourd’hui. Ils ne sont pas réguliers et beaux comme les hymnes. Il doit y avoir peu de notes interminables. Nous apprenons à nous former. Les jours viendront, si nous apprenons ici sur terre, où nous nous assiérons avec les anges. Nous devons apprendre cette façon de chanter ici pour les rejoindre là-bas.

Je vis un très grand nombre d’anges amener depuis la cite de glorieuses couronnes, une couronne pour chaque saint, avec son nom écrit dessus. Lorsque Jésus demanda les couronnes, des anges les Lui remirent, et avec Sa main droite le beau Jésus plaça les couronnes sur la tête des saints. De la même manière, les anges amenèrent les harpes, et Jésus les remit également aux saints. Les anges commandants donnèrent d’abord la note, et ensuite chaque voix s’éleva dans une louange heureuse et reconnaissante ; et chaque main balaya adroitement les cordes de la harpe, produisant une musique mélodieuse dans des accords riches et parfaits. {Adventist Home 537.2 / Foyer Chrétien 520.4}

Qui joue cette musique ? Les saints avec les anges. Si nous apprenons ici, nous pouvons la chanter là-bas.

Amen.

 

Coming Home (Je reviens à la maison)

J’ai erré très loin de Dieu, Maintenant je reviens à la maison ;

Les sentiers du péché j’ai trop longtemps foulé ; Seigneur, je reviens à la maison ;

Je reviens à la maison Pour ne jamais plus errer ;

Ouvre grand Tes bras d’amour ; Seigneur, je reviens à la maison

Publié le 21/10/2014, dans Le sanctuaire, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s