10. La consolation du Grand Prêtre

Le sanctuaire : étude 10

Par John Thiel (étude en anglais)

Hébreux 8:1 Or la somme des choses dont nous avons parlé, c’est que nous avons un tel grand prêtre, qui est assis à la droite du trône de la Majesté dans les cieux, 2 Un ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, que le Seigneur a dressé, et non l’homme. 3 Car tout grand prêtre est établi pour offrir des dons et des sacrifices ; c’est pourquoi il est nécessaire que cet homme ait aussi quelque chose à offrir. 4 Car s’il était sur la terre, il ne serait pas prêtre, puisqu’il y a des prêtres qui offrent des dons selon la loi, 5 Lesquels servent à l’exemple et à l’ombre des choses célestes, selon l’ordre que Moïse a reçu de Dieu, lorsqu’il allait construire le tabernacle : Prends garde, dit-Il, de faire toutes choses selon le modèle qui t’a été montré sur la montagne.

Le sanctuaire que Moïse a reçu ordre de construire était ce qui lui fut montré sur la montagne du véritable tabernacle. Il a vu le véritable tabernacle, que le Seigneur a dressé, et non l’homme. Il lui a été dit : Prends garde de le faire selon ce qui t’a été montré. Le sanctuaire terrestre était l’exemple et l’ombre du céleste. Dans le ciel, le sanctuaire y est. Le parvis est une situation différente. Le parvis est l’endroit où le sacrifice était accompli, où Jésus est venu mourir sur la croix, c’était sur cette terre. Quand Il est mort et a ressuscité, Il est devenu le prêtre et est entré dans le sanctuaire céleste.

Apocalypse 1:12 Et je me retournai pour voir [celui dont] la voix m’avait parlé. Et m’étant retourné, je vis sept chandeliers d’or ; 13 Et, au milieu des sept chandeliers quelqu’un de semblable au Fils de l’homme, vêtu d’une robe qui allait jusqu’aux pieds, et ceint sur la poitrine d’une ceinture d’or. 14 Sa tête et [ses] cheveux [étaient] blancs comme la laine, aussi blancs que la neige ; et ses yeux [étaient] comme une flamme de feu ;

Le mobilier du premier appartement

Apocalypse 4:5 Et du trône sortaient des éclairs, des tonnerres et des voix ; et il y avait sept lampes de feu qui brûlaient devant le trône, lesquelles sont les sept Esprits de Dieu.

Apocalypse 8:3 Et un autre ange vint et se tint devant l’autel, ayant un encensoir d’or ; et il lui fut donné beaucoup d’encens, afin qu’il l’offrît avec les prières de tous les saints, sur l’autel d’or qui était devant le trône. 4 Et la fumée de l’encens, avec les prières des saints, monta de la main de l’ange, devant Dieu.

Le mobilier du second appartement

Apocalypse 11:19 Et le temple de Dieu fut ouvert dans le ciel, et l’arche de son testament fut vue dans son temple ; et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une grosse grêle.

Apocalypse 15:5 Après cela je regardai, et voici, le temple du tabernacle du témoignage fut ouvert dans le ciel.

Les services terrestres fonctionnaient comme une ombre des choses célestes. Lorsque vous regardez l’ombre, tout ce qui a été accompli à la croix était seulement le commencement de l’œuvre pour le pécheur. Après cela, l’œuvre a continué dans le ciel. La première œuvre d’appartement de Jésus a été commencée quand Il est allé en premier au ciel et qu’ll a envoyé le Saint-Esprit aux disciples, et qu’ils avaient du feu sur leurs têtes. Jésus œuvrait avec les chandeliers. Il était également le Pain de vie, la table du pain de proposition, et chaque Sabbat, celui-ci était renouvelé. L’autel des parfums était l’œuvre de Jésus administrant nos prières au Père dans le ciel. Puis, l’œuvre dans le second appartement était un temps pour examiner le peuple, pour mesurer le peuple, pour mesurer le plan. L’achèvement de notre salut se conclut dans le lieu très saint dans le ciel depuis 1844.

Daniel 8:14 Et il me dit : Jusqu’à deux mille trois cents jours ; puis le sanctuaire sera purifié.

Tout comme ils le faisaient dans le sanctuaire hébreu chaque année, dans le ciel c’était après 2300 jours, depuis 457 av. J.-C et se terminant en 1844. La question est souvent posée : Comment se fait-il que le ciel doit être purifié ? Y-a-t-il quelque impureté dans le ciel ? Les gens ne peuvent pas comprendre cela. Cela nous est expliqué dans le passage suivant :

Hébreux 9:22 Et presque toutes choses, selon la loi, sont purifiées par le sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de rémission. 23 Il était donc nécessaire que les représentations des choses [qui sont] dans les cieux, soient purifiées par celles-ci, mais que les choses célestes [le soient] par de meilleurs sacrifices que ceux-là.

De quoi le ciel a-t-il besoin d’être purifié ? Du registre de tous nos péchés ? Ce sont les livres ouverts et le jugement qui commence dans le livre Daniel, alors que l’Ancien des jours s’assoit (Daniel 7:9,10 & 13,14). Jésus, le Fils de l’homme, vient sur les nuées du ciel jusqu’à l’Ancien des jours. Le sanctuaire céleste est un lieu immense, et Il voyage du premier appartement jusqu’au second appartement, où le trône de Dieu se trouve. La purification du sanctuaire céleste commence à avoir lieu dans ce jugement où les livres sont ouverts.

En méditant sur l’ombre du Jour des Expiations, examinons notre appréciation de ce moment sérieux. Le jugement se tient et les livres sont ouverts. Si vous étiez un hébreu au Jour des Expiations, imaginez-vous là-bas. Dieu avait dit aux prêtres de sonner les trompettes pendant dix jours, ce qui était la fête des trompettes. Pourquoi ? Le jour du jugement vient. Si vous n’aviez pas purifié tous vos péchés, vous seriez punis. C’était un jour de jeûne où Il les appelait à affliger leurs âmes et à s’examiner eux-mêmes : y-a-t-il encore quelque chose de mal avec eux ?

S’ils n’avaient pas confessé tous leurs péchés au préalable, le prêtre entrerait et tomberait raide mort. C’était un temps de sérieuse anxiété. Est-ce que tout est en règle entre moi et Dieu ? On ne veut pas voir le grand prêtre mourir. C’était un temps d’affliction, un jour solennel. C’était symbolique d’Apocalypse 14:6,7. Voici l’avertissement au monde de ce temps très sérieux :

Apocalypse 14:6 Et je vis un autre ange volant au milieu du ciel, ayant l’évangile éternel à prêcher à ceux qui demeurent sur la terre, et à toute nation, et tribu, et langue, et peuple, 7 Disant d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les fontaines des eaux.

L’évangile éternel est ce que nous avons étudié, l’œuvre du sanctuaire. Voici une référence directe dans un avertissement au gens sur la terre que Daniel 7:9,10 a commencé. Le jugement se tient et les livres sont ouverts. C’est le message d’avertissement. Voilà ce qui a lieu :

Apocalypse 11:1 Et il me fut donné un roseau semblable à une verge ; et l’ange se présenta, et dit : Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, et l’autel, et ceux qui y adorent.

C’est ce qui se passait au Jour des Expiations. La mesure du péché dans le symbole est maintenant en réalité.

Apocalypse 11:2 Mais le parvis qui est en dehors du temple, laisse-le, et ne le mesure pas ; car il est donné aux Gentils ;

Ce sont les gens sur la terre qui ne vont pas par la foi avec Jésus dans le sanctuaire céleste, les gens qui ne se soucient pas de l’évangile, ne les mesure pas. Ils auront leur jugement après les mille ans. Mais le temple de Dieu est le peuple qui acceptent l’évangile, eux ils seront jugés au préalable. Alors combien ce temps est sérieux où la mesure du temple avait lieu. Regardez la gravité de cela, et les terribles réalités qui sont ici impliquées :

Les livres du ciel enregistrent les péchés qui auraient été commis s’il y avait eu l’occasion. Dieu amènera toute œuvre en jugement, avec toute chose secrète. Par Sa loi Il mesure le caractère de chaque homme. De la même manière que l’artiste transfère sur la toile les traits du visage, ainsi les traits de chaque caractère individuel sont transférés dans les livres du ciel. {Bible Commentary Vol.5 1085.4}

Il n’y avait pas de création informatique au temps d’E. G. White, tout était en photographie ou en écriture, et elle nous dit ici que les livres de Dieu sont en fait en forme d’images.

Dieu a une photographie parfaite du caractère de chaque homme, {Ibid.}

Elle essaie ici de décrire quelque chose, et nous le comprenons aujourd’hui, vous avez là-haut des caractères en diffusion vidéo depuis cette terre, de telle sorte que la personnalité vivante d’une personne se trouve là-haut.

et Il compare cette photographie à Sa loi. {Ibid.}

Maintenant, que fait-Il ? Tandis que cette mesure céleste a lieu, tandis que les caractères vivants sont dépeints sur l’écran céleste, les livres du ciel,

Il révèle à l’homme les défauts qui gâtent sa vie, {Ibid.}

Une image de notre caractère se trouve là-haut, et Il dit, Voici ce que dit la loi, et voici ce qu’est ton caractère ; il n’est pas encore à la hauteur. Que fait-Il ?

Il révèle à l’homme les défauts qui gâtent sa vie, et l’invite à se repentir et se détourner du péché. {Ibid.}

C’est cela qui est associé à la purification du sanctuaire. Il y a des images des caractères répugnants qui sont les notre et cela gâte Ses images célestes. Alors qu’Il compare cela à Sa loi, Il dit : Le Grand Prêtre est là, et prie pour toi ; repentis-toi, utilise le magnifique sacrifice de Jésus pour purifier ta vie. La représentation du sérieux hébreu du Jour des Expiations devient maintenant réelle pour nous.

Alors que les livres de registre sont ouverts dans le jugement, les vies de tous ceux qui ont cru en Jésus passent en revue devant Dieu. Commençant par ceux qui ont premièrement vécu sur la terre, notre Avocat présente les cas de chaque génération successive, et termine avec les vivants. Chaque nom est mentionné, chaque cas est minutieusement examiné. Des noms sont acceptés, des noms sont rejetés. Lorsque certains ont des péchés restant sur les livres de registres, non repentis et non pardonnés, leurs noms seront effacés du livre de vie, et le registre de leurs bonnes actions seront effacés du livre de la mémoire de Dieu. Le Seigneur a déclaré à Moïse : « Quiconque a péché contre Moi, c’est lui que j’effacerai de Mon livre. » Exode 32:33. Et le prophète Ézéchiel dit : « Quand le juste se détourne de sa droiture, et commet l’iniquité, . . . il ne sera pas fait mention de toute sa droiture qu’il a pratiquée. » Ézéchiel 18:24. {Great Controversy 483.1 / Tragédie des Siècles 525.2}

Tous ceux qui se sont véritablement repenti du péché, et qui, par la foi, ont réclamé le sang de Christ comme leurs sacrifice expiatoire, ont eu le pardon inscrit en face de leurs noms dans les livres du ciel ; comme ils sont devenus participants de la droiture de Christ, et que leurs caractères sont trouvés être en harmonie avec la loi de Dieu, leurs péchés seront effacés, et ils seront eux-mêmes trouvés dignes de la vie éternelle. {Great Controversy 483.2 / Tragédie des Siècles 525.3}

Vous pouvez voir que quelque chose de sérieux est en cours. Le Seigneur est désireux de nous sauver. S’Il ne l’était pas, Il dirait : Oublie-les. Mais Il dit : Le caractère n’est pas à la hauteur, mais travaillons avec eux pour les aider à vaincre leurs péchés, parce que c’est ce pour quoi Jésus est mort.

À quel point êtes-vous soucieux de retirer le registre du passé, et d’avoir vos mauvaises actions effacées ? {Review & Herald, 13 janvier 1891, par. 11}

À quel point sommes-nous soucieux ? Les hébreux étaient très soucieux. Tous ceux qui sont morts dans le passé ont été examinés pour savoir s’ils sont morts dans une dépendance au Seigneur, mais après, le jugement se termine par les vivants. Vivons-nous en ce temps ? C’est maintenant une transaction vivante pour terminer, quand nous et le sanctuaire avons été purifiés. C’est un temps d’anxiété. Dois-je me balader tout le temps avec un regard soucieux, ou y-a-t-il une sorte de soulagement de l’anxiété au milieu de tout cela ? Si le Seigneur va me montrer mes péchés et que c’est un temps si sérieux, y-a-t-il du réconfort pour que je sois capable de m’occuper de ces défauts de caractère qui sont les miens ?

Nous venons directement aux paroles de notre Grand Prêtre. C’est très intéressant de noter que le message à l’église Laodicéenne est en référence directe à cette période. Les sept églises nous amène depuis le temps de Christ tout droit jusqu’à l’œuvre finale de Christ. L’église de Laodicée est la dernière. Elle est appelée « Laodicée » parce que la ville de Laodicée en Asie Mineure était une ville de juges. Les palais de justice s’y trouvaient, et c’est là que le jugement avait lieu.

Apocalypse 3:14 Et à l’ange de l’église des Laodicéens [le peuple du jugement], écris : Voici les choses que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu ;

Voici Jésus, le prêtre, et Il dit : Je sais exactement tout sur toi. Je suis le témoin véritable. Que dit-Il au verset 21 ?

Apocalypse 3:21 À celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi aussi j’ai vaincu et suis assis avec mon Père sur son trône.

Le prêtre nous appelle : Vous devez vaincre. Comment ? Comme j’ai vaincu. Voici la note de consolation. Vous n’êtes pas tout seul. Vous devez vaincre, mais comme moi j’ai vaincu. Souvenez-vous ce que nous avions lu dans Ézéchiel 23, parce que c’est ce dont il est question dans toute cette mesure, tout ce jugement. Nous devons nous mesurer à Jésus et vaincre comme Il a vaincu. Dans la première étude que nous avons eu, nous avons vu qu’Il a dit : Qu’ils me fassent un sanctuaire, afin que je demeure au milieu d’eux. Et Jésus a reçu un corps afin qu’Il puisse demeurer au milieu de nous. Nous le lisons ici en termes visibles :

Ézéchiel 43:7 Et il me dit : Fils de l’homme, le lieu de mon trône, et le lieu de la plante de mes pieds, où je demeurerai pour toujours parmi les enfants d’Israël, et mon saint nom, la maison d’Israël ne les souillera plus, ni eux, ni leurs rois, par leurs prostitutions, ni par les cadavres de leurs rois sur leurs hauts lieux.

Parce qu’Il est venu demeurer au milieu de nous, Son lieu était souillé. Les péchés étaient enregistrés, tous les péchés et les corruptions du peuple étaient enregistrés et Son lieu, où se trouvait la plante de Ses pieds, Son trône, était impur. C’est pour cela qu’il avait besoin de purification.

Ézéchiel 43:8 En mettant leur seuil près de mes seuils, et leur poteau près de mes poteaux, et le mur entre moi et eux, ils ont ainsi souillé mon saint nom par les abominations qu’ils ont commises ; c’est pourquoi je les ai consumés dans ma colère. 9 Maintenant, qu’ils éloignent loin de moi leurs prostitutions et les cadavres de leurs rois, et je demeurai au milieu d’eux pour toujours.

Il veut qu’ils éloignent leur péché.

Ézéchiel 43:10 Toi, fils de l’homme, montre cette maison à la maison d’Israël, afin qu’ils soient honteux de leurs iniquités ; et qu’ils en mesurent le plan.

Montre le sanctuaire au people. Pour quelle raison ? Pour qu’en examinant tout, ils commencent à devenir honteux, Oh mes péchés y sont enregistrés. Dieu dit : Oui, vous avez souillé mon trône, mais éloignez vos souillures afin que nous puissions y demeurer à jamais. Il dit : Mesurez le plan. À quoi cela fait-il référence ? Nous savons que le plan qui doit nous mesurer est la loi. Combien c’est magnifiquement décrit quand Jésus dit : Vainquez comme moi j’ai vaincu. Vous voyez ici que le ministère de l’église de Dieu est destiné à ce que finalement nous arrivions à la hauteur de …, de qui ?

Éphésiens 4:13 Jusqu’à ce que nous arrivions tous dans l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’un homme parfait, à la mesure de la stature de la plénitude de Christ ;

Mesurez le plan. À quelle mesure devons-nous arriver ? La pleine stature de Jésus Christ, l’homme parfait. C’est ce que Dieu veut que nous atteignions à travers Son ministère. Éloignez vos abominations afin que je puisse vivre avec vous pour toujours. Mesurez le plan. C’est à cela que l’homme modèle Jésus veut que nous nous mesurions.

Romains 8:1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus, qui marchent, non selon la chair, mais selon l’Esprit ; 2 Car la loi de l’Esprit de vie en Christ Jésus, m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. 3 Car ce que la loi ne pouvait faire, en ce qu’elle était faible par la chair, Dieu, envoyant son propre Fils dans [une chair] semblable à la chair de péché, et [comme un sacrifice] pour le péché, a condamné le péché dans la chair ; 4 Afin que la justice de la loi soit accomplie en nous, qui ne marchons pas selon la chair, mais selon l’Esprit.

Voici ce que Jésus a fait. Il est descendu dans Son expiation avec nous. En devenant un avec nous Il a vaincu le péché. Ayant vaincu le péché, Il a condamné le péché dans la chair, qui était si faible que l’on ne pouvait pas accomplir. Ainsi, la justice de la loi peut être accomplie en nous qui ne marchons pas selon la chair mais selon l’Esprit. Il dit : Vainquez comme moi J’ai vaincu. Nous pouvons apprendre à travers Lui que si je marche en harmonie avec Lui, pas selon la chair, mais selon Jésus, alors il n’y aura pas de condamnation. Mesurez le plan. C’est de cela dont s’agit l’évangile de Jésus Christ, l’évangile éternel d’Apocalypse 14. La mesure de l’homme modèle, c’est à cela que nous sommes appelés à participer.

1 Pierre 2:21 Car c’est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour nous, nous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses pas ; 22 [Lui] qui n’a pas commis de péché, et dans la bouche duquel il ne s’est trouvé aucune tromperie ; 23 Qui, lorsqu’on l’injuriait, n’injuriait pas en retour ; lorsqu’il souffrait, il ne menaçait pas, mais s’en remettait à celui qui juge justement ; 24 Qui lui-même a porté nos péchés en son propre corps sur l’arbre, afin qu’étant morts aux péchés, nous vivions à la justice ; par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.

Toute l’œuvre du sanctuaire consiste à nous guérir à travers le sacrifice de Jésus, à être en harmonie avec Lui et à l’utiliser comme mon exemple. Alors que je l’utilise comme mon exemple, je vois comment Il vivait et je me mesure à Lui. C’est à cela que nous sommes appelés dans cette transaction. C’est Son exemple qui nous encourage, car s’Il pouvait le faire dans la chair dans laquelle nous sommes, alors je peux apprendre de Lui comment le faire. Que devons-nous faire ? Mesurer le modèle, regarder au modèle.

Hébreux 12:2 Regardant à Jésus, l’auteur et le finisseur de [notre] foi ; lequel pour la joie qui était placée devant lui, a enduré la croix, méprisant la honte, et est assis à la droite du trône de Dieu. 3 C’est pourquoi, considérez celui qui a enduré une telle contradiction de [la part des] pécheurs contre lui-même, de peur que vous ne soyez las et faibles dans vos esprits. 4. Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché.

Est-ce que Jésus a fait cela ? A-t-Il lutté contre le péché, résistant jusqu’au sang ? Quand Il avait tous nos péchés sur Lui, Il est mort avec eux et les a détruit. Si nous adoptons ce modèle, nous mourrons à l’ancienne vie, et nous commencerons une nouvelle vie. C’est cela le concept de la nouvelle naissance. Lorsque l’ange d’Apocalypse 14 a parlé et prêché l’évangile éternel, il a dit : L’heure du jugement de Dieu est maintenant venue ; maintenant vous devez vraiment être à la hauteur, vous qui êtes vivants à ce moment. Remarquez maintenant, nous devons regarder à Jésus dans l’évangile éternel, mais regardez attentivement une autre dimension, non seulement celle de regarder à Lui pour ce qu’Il a fait sur la terre, mais qu’a-t-Il dit dans Apocalypse 1:17-18 ?

Apocalypse 1:17 Et quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Et il posa sa main droite sur moi, en me disant : Ne crains point ; je suis le premier et le dernier, 18 Je suis celui qui vit, et [j’] étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles, Amen ; et j’ai les clefs de l’enfer et de la mort.

Qu’est-ce qui est si spécial dans ce que Jésus vient de dire ? Il est mort et Il a ressuscité. C’est une consolation pour nous. Mais qu’est-ce qui est aussi une consolation ici ? Il dit : Je suis vivant aux siècles des siècles. Lorsque nous avons étudié Melchisédec, qu’est-ce qui rendait cela si important ? Souvenez-vous, Il était un prête à jamais parce qu’Il vit éternellement. Non seulement était-Il le sacrifice qui peut nous consoler dans ce jugement, mais en tant que prêtre Il vit éternellement. C’est cela la dimension que nous avons besoin de vraiment saisir dans cette étude : une consolation dont j’ai besoin dans un moment si sérieux où je dois être à la hauteur. Est-ce que je suis encore en tort quelque part ? Est-ce que je dois avoir peur ou puis-je trouver de la consolation dans cette situation ? Si vous avez trouvé de l’aide dans le fait que J’ai pris sur moi l’humanité et que J’ai vécu et Je suis mort avec vos péchés, Je suis celui qui est mort, maintenant trouvez de l’aide dans cette autre dimension : Je suis vivant aux siècles des siècles. Qu’est-ce Je fais ? Aux siècles des siècles ? Voilà la grande consolation. C’est très important, particulièrement pour notre temps. Il dit :

Hébreux 7:22 Jésus a ainsi été fait garant d’une alliance d’autant plus excellente. 23 Et il y a eu en vérité beaucoup de prêtres, parce que la mort les empêchait de demeurer. 24 Mais cet homme, parce qu’il demeure pour toujours, possède un sacerdoce qui ne change pas. 25 C’est pourquoi aussi il peut sauver parfaitement ceux qui viennent à Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. 26 Car il nous convenait d’avoir un tel grand prêtre, [qui est] saint, inoffensif, sans souillure, séparé des pécheurs, et élevé au-dessus des cieux ;

Les prêtres terrestres mourraient et d’autres prenaient leurs places. Mais voici le modèle. Ce prêtre est saint, inoffensif, sans souillure, séparé des pécheurs, et Il est mort à cause de nos péchés. Ce qu’Il a fait à la croix et ce qu’Il fait maintenant comme notre prêtre est une double consolation. Être consolé qu’Il est mort pour moi est magnifique en soi, mais maintenant, Il est un prêtre qui me sauvera. Pouvez-vous voir la différence avec les gens qui disent : « Je suis né de nouveau, je suis sauvé » ? Le sommes-nous ? Il est encore à l’œuvre pour me sauver maintenant, et c’est ce qu’ils ne comprennent pas. Ce qui est écrit c’est qu’Il va nous sauver parfaitement. Explorons cette perfection et voyons quelle consolation nous pouvons trouver en cela. Souvenez-vous, Il est devenu un avec nous. Rappelez-vous de ce qu’Il a vécu lorsqu’Il était un avec nous :

Hébreux 2:9 Mais nous voyons Jésus, qui a été fait un peu inférieur aux anges par les souffrances de la mort, couronné de gloire et d’honneur, afin que par la grâce de Dieu il goûtât la mort pour chaque homme. 10 Car il convenait que celui pour lequel sont toutes choses, et par lequel sont toutes choses, amenant beaucoup de fils à la gloire, rendit parfait le capitaine de leur salut par les souffrances.

Quand Jésus était sur la terre, Il a été rendu parfait par les souffrances.

Hébreux 2:11 Car, et celui qui sanctifie, et ceux qui sont sanctifiés sont tous [issus] d’un ; c’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères,

Il est mon frère. Il est descendu ici et Il était un frère avec nous dans nos souffrances, et le salaire du péché, c’est la mort. Il a souffert la mort d’un pécheur.

Hébreux 2:14 Puis donc que les enfants sont participants de la chair et du sang, lui aussi de même a participé aux même choses, afin que par la mort il détruisît celui qui avait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire, le diable ; 15 Et qu’il délivrât tous ceux qui par la crainte de la mort, étaient toute leur vie assujettis à la servitude.

Ceci est une énorme consolation. Il est devenu unifié avec nous afin de devenir notre frère, afin d’être quelqu’un qui est à mes côtés, souffrant et apprenant à être parfait. Beaucoup de gens ne réalisent pas que Jésus est en fait passé par le processus d’apprentissage pour devenir parfait. Certains disent : Mais n’était-Il pas parfait tout le temps ? Il devait développer un caractère ; Il était un bébé et Il a dû grandir, tout comme vous et moi devons grandir quand nous devenons nés de nouveau, et Jésus a appris l’obéissance et la perfection à travers l’expérience de croissance. Après Sa mort, quand Il a ressuscité, Il est maintenant dans le ciel. Et dans le ciel, s’est-Il soudainement transformé et est-Il devenu la Parole, et non plus un homme ? Son expérience d’apprendre par les choses qu’Il a soufferte, est-ce quelque chose qui est dans le passé et à laquelle Il ne pense plus ?

1 Timothée 2:3 Car cela est bon et acceptable aux yeux de Dieu notre Sauveur, 4 Qui veut que tous les hommes soient sauvés, et qu’ils viennent à la connaissance de la vérité ; 5 Car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes,

Qui ? La Parole ? Ah :

1 Timothée 2:5 … l’homme Christ Jésus ;

Notre Grand Prêtre est qui ? Un homme. Jésus n’a jamais perdu Son humanité. Il était la Parole avant d’être devenu un homme, mais quand Il est devenu un homme Il a retenu Son humanité pour toujours. Maintenant, Il est notre médiateur, un homme qui, lorsqu’Il était sur la terre, a appris l’obéissance par les choses qu’Il a souffertes, et qu’est-Il maintenant ? Un avocat dans le jugement. Imaginez un avocat qui s’occupe de vos crimes, et qui a souffert vos crimes.

En tant qu’homme, Christ est monté au ciel. En tant qu’homme, il est le substitut pour l’humanité. En tant qu’homme, il vit pour intercéder pour nous. Il prépare une place pour tous ceux qui l’aiment. En tant qu’homme, il reviendra avec une puissance et une gloire royales afin de recevoir ses enfants.  {Signs of the Times, 10 octobre 1892, par. 3}

Il n’a pas perdu Son expérience d’humanité. Ce qu’Il a vécu quand Il était ici sur terre, c’est avec Lui. Dans l’éternité, Il sera là, et les gens lui parleront de cette manière :

Zacharie 13:6 Et on lui dira : Qu’est-ce que ces blessures à tes mains ? Alors il répondra : Celles dont j’ai été blessé dans la maison de mes amis.

C’est ici une profonde petite image. Sur la terre renouvelée, il y aura des gens qui ne savent même pas pourquoi Il a deux mains blessées. Ce sont des gens ignorants qui ont vécu à la hauteur de la connaissance qu’ils avaient, tel que nous l’avons lu précédemment dans Romains 2. Ils ont vécu à la hauteur de la lumière qu’ils avaient, et ils seront jugés en conséquence. Ils sont la farine dans le sanctuaire, les gens les plus pauvres avec l’offrande de farine. Ils diront : Oh, Tu as encore tes cicatrices dans tes mains, Tu es encore un homme ; avec les résultats de Sa mort sur Son corps. En méditant sur cela, quelle est la signification salvatrice de ce fait ?

Nous avons le médiateur qui est un homme devant Dieu. Suis-je abandonné à mes propres ressources pour m’aider à regarder à Lui, pour être en mesure de vaincre le péché tandis que je dois mesurer le modèle ? Je suis si faible, je ne peux même pas mesurer le plan, je suis si pécheur, je ne peux même pas le faire. Combien de gens essaient de mesurer le plan. Ils l’aiment, ils acceptent la justification, mais changer leurs habitudes de vie, c’est juste trop dur. N’est-ce pas vrai ? C’est là tout l’intérêt. Quelle est l’œuvre du prêtre ? C’est maintenant la partie la plus importante de toute notre étude, mais nous ne pouvions pas comprendre à moins d’avoir un préambule au préalable.

Hébreux 5:1 Car tout grand prêtre pris parmi les hommes, est établi pour les hommes dans les choses [se rapportant] à Dieu, afin qu’il puisse offrir des dons et des sacrifices pour les péchés ; 2 Étant capable d’avoir compassion des ignorants, et de ceux qui sont dans l’égarement, puisqu’il est lui-même environné d’infirmité.

Jésus était-Il environné d’infirmité ? A-t-Il été pris parmi les hommes ? Alors Il peut avoir compassion. Il savait exactement quelle était notre expérience de culpabilité.

Hébreux 3:1 C’est pourquoi, frères saints, participants de l’appel céleste, considérez l’Apôtre et le Grand Prêtre de notre profession, Christ Jésus,

Vous souvenez-vous de ce à quoi nous avons été appelés ? Nous devons suivre Son exemple. Nous sommes ici exhortés : Ne considérez pas seulement l’Agneau qui a été tué, considérez le Grand Prêtre,

Hébreux 3:2 Qui a été fidèle à celui qui l’a établi, comme Moïse aussi [le fut] dans toute sa maison.

Considérons le concept qu’Il est notre Grand Prête maintenant, parce qu’Il veut nous sauver parfaitement ; non seulement nous sauver par la justification, mais nous sauver dans la sanctification. Voici les consolations, prenez-les à cœurs, vous en avez besoin :

Hébreux 2:17 C’est pourquoi il a fallu qu’il fut rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu’il fût un grand prêtre miséricordieux, et fidèle dans les choses qui concernent Dieu, pour faire réconciliation pour les péchés du peuple. 18 Car, ayant lui-même souffert, étant tenté, il est capable de secourir ceux qui sont tentés.

Le mot secourir est traduit de manière désinvolte par aide, mais ce mot est plus que seulement de l’aide. C’est une aide réconfortante. Alors que je lutte pour mesurer le modèle, alors que le jugement en cours, je ne veux pas manquer le coche et Dieu ne veut pas que je manque le coche, donc Dieu dit : Je vous ai donné un prêtre qui peut vraiment vous comprendre. Tandis qu’Il nous révèle les choses qui gâtent notre vie, Il nous appelle à nous repentir, et que fait le grand prêtre ? Il a compassion de nous. Il a Lui-même souffert comme nous souffrons sous la tentation. Il sait à quel point nous sommes faibles, Il connait la faiblesse de la chair.

Hébreux 4:14 Puis donc que nous avons un très grand prêtre, qui est entré dans les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, tenons ferme notre profession. 15 Car nous n’avons pas un grand prêtre qui ne puisse être touché par le sentiment de nos infirmités, mais [nous en avons un] qui a été tenté en tous points comme [nous le sommes, toutefois] sans péché.

Dans le temps du jugement, que devrions-nous faire ?

Hébreux 4:16 C’est pourquoi approchons-nous avec audace du trône de la grâce, afin que nous puissions obtenir miséricorde, et trouver grâce pour nous aider en temps de besoin.

Je viens jusqu’au trône dans le jugement, et mon caractère est dévoilé, et je vais être jugés sur les choses que j’aurais faites si j’avais eu l’occasion : Oh, Seigneur, ai pitié de moi. Et voilà le grand prêtre : Seigneur, ai pitié de Lui, Je sais ce qu’Il a traversé, et Je suis mort pour lui, ne l’oublie pas ; et Il plaide mon cas devant Dieu. Je suis là, je peux à peine prier correctement, et Il plaide pour moi. Souvenez-vous, le grand prêtre plaide en notre faveur parce que nous ne pouvons même pas prier correctement. Si je me sens vraiment anxieux par rapport au jugement et à ma condition, que devrais-je faire avec mon anxiété ? Laisser le Consolateur, Jésus, les deux Melchisédec, accomplir leur œuvre. Les laisser m’inciter à continuer de venir : N’abandonne pas. Allez, Je n’ai pas abandonné, regarde Moi. Regarde comme j’ai souffert : « O, Seigneur, si c’est possible, fais que cette coupe passe loin de moi, mais non, Ta volonté soit faite. » Voilà Jésus qui nous montre la voie. Il ne nous montre pas seulement en terme de ce qui est écrit, Il vient et nous pousse, en disant : N’abandonne pas, continues. Quelle consolation. Remarquez comme c’est magnifiquement résumé dans les versets suivants. C’est formidable avec ce que nous venons de montrer, que Jésus est notre prêtre parce qu’Il a souffert avec nous. Regardez comment Il a souffert, et regardez comment Il a été rendu parfait, et regardez comment Il traite notre situation.

Hébreux 5:4 Et nul ne s’attribue cet honneur, que celui qui est appelé de Dieu, comme [l’a été] Aaron. 5 De même aussi Christ ne s’est pas glorifié lui-même pour être fait grand prêtre, mais celui-là [l’a glorifié] qui lui a dit : Tu es mon Fils, aujourd’hui je t’ai engendré. 6 Comme il dit aussi à un autre endroit : Tu es prêtre pour toujours selon l’ordre de Melchisédec. 7 Qui durant les jours de sa chair, ayant offert avec de grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été entendu à cause de sa crainte, 8 Bien qu’il était un Fils, il a toutefois appris l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, 9 Et ayant été rendu parfait, il est devenu l’auteur du salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent ; 10 Étant appelé de Dieu [à être] grand prêtre selon l’ordre de Melchisédec.

Nous avons souvent lu les versets 7 et 8, mais pas dans leur contexte. Le fait que durant les jours de Sa chair Il plaidait à Dieu d’avoir pitié de Lui et de le sauver, c’était pour qu’Il puisse être un prêtre qui pleure pour moi.

À travers toutes nos épreuves, nous avons une Aide infaillible. Il ne nous laisse pas seuls à lutter avec la tentation, à nous battre avec le mal, et être finalement écrasé par les fardeaux et le chagrin. Bien qu’Il soit maintenant caché de l’œil mortel, l’oreille de la foi peut entendre Sa voix disant : Ne crains pas ; Je suis avec toi. « Je suis celui qui vit, et qui étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. » Apocalypse 1:18. J’ai enduré tes chagrins, fais l’expérience de tes luttes, rencontré tes tentations. Je connais tes larmes ; j’ai aussi pleuré. Les peines qui demeurent trop profondément pour être soufflées dans quelque oreille humaine, je les connais. Ne penses pas que tu sois désolé et abandonné. Bien que ta douleur ne touche de corde sensible en aucun cœur sur la terre, regardes à Moi, et vis. « Les montagnes se retireront, et les collines s’ébranleront ; mais ma bonté ne se retirera pas de toi, et mon alliance de paix ne sera pas ébranlée, dit le Seigneur, qui a pitié de toi. »  {Desire of Ages 483.1 / Jésus-Christ 479.3}

Alors que Lui, Melchisédec numéro un, œuvre avec Melchisédec numéro deux, vous pouvez l’entendre vous parler au plus profond de vous. C’est ce que vous faîtes avec cela. Il plaide, Il plaide à l’intérieur : N’abandonne pas. Lorsque tu te sens désolé et abandonné, souviens-toi comment Je me suis senti. Je t’en prie, n’abandonne pas, tout comme Je n’ai pas abandonné. Pendant que Je vais œuvrer pour toi dans le sanctuaire céleste en ce temps sérieux, tu n’as pas à être anxieux, tu peux venir avec audace. Je vais t’amener jusqu’au bout. Une magnifique consolation. Ô, si seulement nous nous souvenions de cela dans nos moments de faiblesse. Quand Jésus était dans Son moment de faiblesse, dans Gethsémané, Il ne voulait presque pas aller jusqu’au bout, et c’est souvent comme cela que l’on se sent. Là, Il dit : Souviens-toi, Je suis juste avec toi, Je suis avec toi tout au fond du puits, allez, Je plaide ton cas dans le ciel.

L’intercession de Christ en faveur de l’homme dans le sanctuaire du ciel est tout aussi essentielle au plan du salut que l’était Sa mort sur la croix. Par Sa mort Il a commencé cette œuvre qu’après Sa résurrection Il est monté compléter au ciel. Nous devons entrer par la foi au-dedans du voile, « où le précurseur est entré pour nous. » Hébreux 6:20. C’est là que la lumière de la croix du Calvaire est reflétée. C’est là que nous pouvons obtenir un aperçu plus clair des mystères de la rédemption. Le salut de l’homme est accompli à un prix infini pour le ciel ; le sacrifice qui a été fait est égal aux plus larges demandes de la loi violée de Dieu. Jésus a ouvert la voie vers le trône du Père, et à travers Sa médiation, le désir sincère de tous ceux qui viennent à Lui dans la foi peut être présenté devant Dieu.  {Great Controversy 489.1 / Tragédie des Siècles 531.2}

Ceci est une vérité vivante. Le produit final d’être sauvé parfaitement par la croix et l’œuvre sacerdotale est que nous vaincrons comme Il a vaincu, et que nous nous assiérons sur Son trône comme Il est assis sur le trône de Son père. Sur quel trône nous assiérons-nous ? Sur le trône du Père, parce que Jésus est assis sur le trône et que nous pouvons nous asseoir sur le trône avec Lui. C’est la position d’unité avec la Divinité qui est ici comprise.

Toute véritable obéissance vient du cœur. C’était un travail du cœur pour Christ. Et si nous consentons, Il s’identifiera tant avec nos pensées et nos buts, Il mélangera tant nos cœurs et nos esprits en conformité à Sa volonté, qu’en lui obéissant nous ne ferons qu’accomplir nos propres impulsions.  {Desire of Ages 668.3 / Jésus-Christ 671.2}

Tout comme Christ a vécu la loi dans l’humanité, ainsi nous pouvons le faire si nous nous saisissons du Fort pour la force. Mais nous ne devons pas placer la responsabilité de notre devoir sur d’autres, et attendre qu’ils nous disent quoi faire. Nous ne pouvons pas dépendre de l’humanité pour le conseil. Le Seigneur nous enseignera notre devoir tout aussi volontiers qu’Il l’enseignera à quelqu’un d’autre. Si nous venons à Lui dans la foi, Il nous dira Ses mystères personnellement. Nos cœurs brûleront souvent au-dedans de nous alors que Quelqu’un s’approche pour communier avec nous comme Il le faisait avec Enoch. Ceux qui décident de ne rien faire dans quelque domaine que ce soit qui déplaira à Dieu, sauront, après avoir présenté leur cas devant Lui, exactement quelle voie suivre. Et ils recevront, non seulement de la sagesse, mais de la force. La puissance pour l’obéissance, pour le service, leur sera transmise, comme Christ l’a promis. Tout ce qui a été donné à Christ, les « toutes choses » pour pourvoir au besoin de l’humanité déchue, Lui a été donné comme à la tête et au représentant de l’humanité. Et « quoi que nous demandions, nous le recevons de Lui, parce que nous gardons Ses commandements, et que nous faisons les choses qui sont agréables devant Lui. » 1 Jean 3:22.  {Desire of Ages 668.4 / Jésus-Christ 671.3}

Voici un Grand Prêtre qui nous sauvera parfaitement. Avons-nous besoin de quelqu’un d’autre pour avoir des consultations avec moi ? Beaucoup de chrétiens vont chez des conseillers. Pourquoi avons-nous besoin de cela ? Ne pouvons-nous pas aller directement à Celui qui est un conseiller à l’intérieur, qui me conseille en réalité par Sa parole ? Je peux me soumettre à ce conseil, et être encouragé, non seulement par le fait que c’était un bon conseil et une bonne sagesse, mais en raison de la force qui en vient. C’est là la belle parole, telle que nous l’avons lue dans Jésus-Christ : J’ai été là, J’ai fait cela, J’ai souffert avec toi, allez, continuons d’avancer. Quelle consolation. Nous le sentirons s’approcher de nous, et lorsque nous sentons cela, marchez avec cela, le Seigneur nous aidera jusqu’à la fin. C’est cela la grande consolation du Grand Prêtre.

Amen.

Publié le 10/07/2014, dans Le sanctuaire, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s