8. L’oeuvre du salut reflétée dans le lieu très saint

Le sanctuaire : étude 8

Par John Thiel (étude en anglais)

Notre dernière étude est allée aussi loin que l’œuvre du salut dans le lieu saint. Après que Jésus ait été sacrifié sur la croix pour nous, ce qui a eu lieu ici sur terre, le parvis extérieur, Il est ensuite devenu un prêtre. Il a progressé dans Son œuvre en prenant avec Lui nos péchés et les a amenés devant Dieu dans le sanctuaire céleste. Lorsqu’Il y est allé, la première chose dont Il s’est chargé était les chandeliers dans le sanctuaire céleste. Les apôtres attendaient car Il avait dit : Attendez jusqu’à ce que je vous envoie le Saint-Esprit. Le chandelier dans le ciel était les sept esprits de Dieu qui étaient près du trône de Dieu. Quand Jésus a allumé les chandeliers, en quelque sorte, Il a en fait envoyé le Saint-Esprit et le feu est descendu sur la tête des disciples, tout comme les bougies brulaient dans l’image symbolique. Des flammes sont venues sur leurs têtes.

La table du pain de proposition était le pain de vie, la parole de Dieu envoyée à nous pour que nous la mangions, et elle était renouvelée chaque Sabbat, du pain frais. Chaque Sabbat, nous recevons un festin rafraichissant de la parole de Dieu, et ensuite nous le mangeons tout au long de la semaine. Puis Jésus s’est présenté à l’autel des parfums, et nous avons vu dans le ciel qu’Il amenait devant Dieu les prières du peuple. C’est ce que Jésus faisait dans le sanctuaire pendant 1810 ans. Ensuite, un changement est survenu. C’est ce que nous allons considérer maintenant : quelle était la partie suivante de Son œuvre ? Le Jour des Expiations, Aaron devait sacrifier le bouc :

Lévitique 16:15 Puis il égorgera le bouc de l’offrande pour le péché, qui est pour le peuple, et il apportera son sang en dedans du voile, et fera avec son sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire.

Pas seulement sur le propitiatoire, mais également devant celui-ci ; il aspergeait le sang sur l’arche et devant elle.

Lévitique 16:16 Et il fera propitiation pour le saint lieu, à cause des souillures des enfants d’Israël, et à cause de leurs transgressions en tous leurs péchés ; et il fera de même pour le tabernacle d’assignation qui demeure avec eux au milieu de leurs souillures.

Il fait aspersion sur le propitiatoire, et ensuite Il sort vers l’autel des parfums qui est devant le Seigneur :

Lévitique 16:17 Et il n’y aura personne dans le tabernacle d’assignation quand il entrera pour faire propitiation dans le saint lieu, jusqu’à ce qu’il en sorte, et qu’il aura fait propitiation pour lui et pour sa maison, et pour toute l’assemblée d’Israël. 18 Et il ira vers l’autel qui est devant le SEIGNEUR, et fera propitiation pour lui ; et il prendra du sang du taureau, et du sang du bouc, et le mettra sur les cornes de l’autel, tout autour.

Il en fait aspersion sur les cornes du même autel.

Lévitique 16:19 Et il fera aspersion du sang, avec son doigt, sept fois sur l’autel, et il le purifiera et le sanctifiera des souillures des enfants d’Israël.

Le pécheur venait et confessait son péché sur l’offrande pour le péché, le péché était retiré de lui, et il ne l’avait plus puisqu’il était emmené dans le sanctuaire. Il était libre mais le péché était dans le sanctuaire, et il n’était pas complètement enlevé. Le Jour des Expiations, il devait être entièrement purifié. Qu’est-ce que la purification du sanctuaire était-elle censée communiquer ? Le sanctuaire hébreu était un symbole du sanctuaire dans le ciel. Ce qui était fait ici devait être un symbole des choses faites dans le ciel. Selon la loi de Moïse, le sang devait être versé pour pardonner le péché. Il est dit « presque » parce qu’une des choses était un sacrifice de farine, donc presque toutes choses étaient purifiées par le sang :

Hébreux 9:22 Et presque toutes choses, selon la loi, sont purifiées par le sang ; et sans effusion de sang il n’y a pas de rémission. 23 Il était donc nécessaire que les images des choses [qui sont] dans les cieux soient purifiées par de telles choses, mais que les choses célestes [le soient] par de meilleurs sacrifices que ceux-là.

Le ciel a aussi besoin d’être purifié, et c’est ce que beaucoup de chrétiens trouvent difficile à comprendre, parce qu’ils ne comprennent pas que les péchés que nous confessons à Dieu sont retirés de nous par Jésus Christ, et sont emmenés dans le sanctuaire céleste. Jésus a pris nos péchés et ils sont enregistrés dans le sanctuaire céleste. Le verset dit que le ciel a besoin d’être purifié avec de meilleurs sacrifices que le sanctuaire terrestre. Les choses célestes ont besoin d’être purifiées comme les choses terrestres en avaient besoin.

La purification du sanctuaire dans le ciel

Daniel 8:13 Et j’entendis un saint qui parlait, et un autre saint disait à celui qui parlait : Jusqu’à quand [durera] la vision [concernant] le [sacrifice] continuel et la transgression [qui cause] la désolation, pour livrer le sanctuaire et l’armée pour être foulés aux pieds ? 14 Et il me dit : Jusqu’à deux mille trois cents jours ; puis le sanctuaire sera purifié.

Cela peut-il signifier le sanctuaire terrestre ? Cela ne peut pas signifier le sanctuaire terrestre, car combien de fois était-il purifié ? Tous les 360 jours. Mais ici il est dit 2300 jours, donc cela ne peut pas vouloir dire le sanctuaire terrestre. Qu’est-ce que cela veut dire ? Dans Hébreux, il est dit que les choses célestes ont besoin d’être purifiées.

La prophétie des 2300 jours

Selon la prophétie, un jour tient pour une année, donc c’est 2300 ans. Après cette période, le sanctuaire céleste pouvait être purifié. Le ciel a besoin d’être purifié.

Comme autrefois, les péchés du peuple étaient placés par la foi sur l’offrande pour le péché et, à travers son sang, transférés, en symbole, au sanctuaire terrestre, ainsi, dans la nouvelle alliance, les péchés des repentants sont placés par la foi sur Christ, et transférés, en réalité, au sanctuaire céleste. Et comme la purification typique du terrestre était accomplie par l’enlèvement des péchés par lesquels il avait été pollué, ainsi, la purification réelle du céleste doit être accomplie par l’enlèvement, ou l’effacement, des péchés qui y sont enregistrés. Mais avant que cela puisse être accompli, il doit y avoir un examen des livres de registre, pour déterminer lesquels, par la repentance du péché et la foi en Christ, ont droit aux bénéfices de Son expiation. La purification du sanctuaire implique donc une œuvre d’investigation, une œuvre de jugement. Cette œuvre doit être réalisée avant la venue de Christ pour racheter Son peuple ; car quand Il vient, Son salaire est avec Lui pour donner à chaque homme selon ses œuvres. {Great Controversy 421.3 / Tragédie des Siècles 456.3}

Si le sanctuaire céleste a besoin d’être purifié, il va y avoir un examen et un jugement. Ce Jour des Expiations quand le prêtre entrait dans le lieu très saint, était dans la compréhension hébreu un jour de jugement.

Lévitique 16:29 Et ceci sera pour vous un statut pour toujours : Au septième mois, le dixième jour du mois, vous affligerez vos âmes, et vous ne ferez aucun ouvrage, que ce soit quelqu’un de votre pays, ou un étranger qui séjourne au milieu de vous ; 30 Car en ce jour le prêtre fera propitiation pour vous, afin de vous purifier, pour que vous puissiez être purifiés de tous vos péchés devant le SEIGNEUR.

Alors que la purification du sanctuaire avait lieu pour purifier tous les péchés du peuple dans le sanctuaire, que devaient-ils faire ? Ils devaient affliger leurs âmes. Que devaient-ils faire en affligeant leurs âmes pendant toute cette journée ? Qu’est-ce que cela voulait dire d’affliger leurs âmes ? À chaque fois que la Bible parle d’affliger son âme, la personne jeûnait dans le sac et la cendre. Ils s’affligeaient en s’examinant eux-mêmes et en réalisant à quel point leur situation était sérieuse.

Chaque homme devait affliger son âme pendant que l’œuvre de l’expiation se déroulait. Toutes les affaires étaient mises de côté, et l’assemblée toute entière d’Israël passait la journée dans une humiliation solennelle devant Dieu, dans la prière, le jeûne, et une profonde inspection de cœur. {Patriarchs and Prophets 355.4 / Patriarches et Prophètes 328.1}

Pourquoi faisaient-ils cela ?

Lévitique 16:2 Et le SEIGNEUR dit à Moïse : Parle à Aaron ton frère, afin qu’il n’entre pas en tout temps dans le lieu saint, au-dedans du voile, devant le propitiatoire qui est sur l’arche, afin qu’il ne meure pas ; car j’apparaîtrai dans la nuée sur le propitiatoire. 3 Aaron entrera ainsi dans le lieu saint avec un jeune taureau pour l’offrande pour le péché, et un bélier pour l’holocauste.

C’était un jour très particulier. S’il était entré à n’importe quel autre moment, il aurait été tué, mais il entrait au Jour des Expiations. Qu’est-ce qu’il y avait au bas de sa robe ? Une clochette et une grenade. Tandis qu’il marchait les clochettes sonnaient. Pourquoi ? Pourquoi le peuple devait-il s’affliger ? Il pouvait mourir si les gens n’avaient pas confessé tous leurs péchés. S’il y avait qui que ce soit qui était négligent et qui ne se souciait pas vraiment de ce qui se passait, qu’arriverait-il ? Ils entendraient un tintement et un fracas, et puis plus de tintement car il serait mort. C’était un jour de jugement. Ils voulaient entendre ces clochettes sonner. Remarquez qu’il devait entrer seulement une fois par an.

Un jour particulier de jeûne et de prière

Hébreux 9:7 Mais seul le grand prêtre entrait dans le second, une fois par an, non sans [porter] du sang, lequel il offrait pour lui-même et pour les fautes du peuple ;

Une fois par an, lorsqu’il entrait dans ce lieu et qu’il devait l’ouvrir, il devait tirer le rideau et passer au travers. Si le rideau était tiré n’importe quel autre jour le prêtre mourrait, mais maintenant il l’ouvrait pour aller dans le lieu très saint. Cela se passait une fois par an. C’est la réalité de cela dans l’œuvre du salut. Il y avait le chandelier dans le ciel, l’autel des parfums, et regardez ce qui est révélé. Ce jour de jugement du symbole hébreu devait maintenant avoir lieu en réalité, là où il est dit : jusqu’à 2300 jours et le sanctuaire sera purifié. Dans Apocalypse, il y a sept églises, sept sceaux et sept trompettes qui représentaient la période de l’histoire de la terre depuis le temps de la mort de Christ, toutes les choses qui étaient accomplies durant cette période jusqu’à la fin. C’est maintenant la septième trompette, le dernier évènement dans l’histoire du monde :

Apocalypse 11:15 Et le septième ange sonna [de la trompette], et il y eut de grandes voix dans le ciel, disant : Les royaumes de ce monde sont devenus les royaumes de notre Seigneur, et de son Christ, et il régnera aux siècles des siècles.

Jésus devait recevoir le royaume à un certain moment, et c’est ici, à la septième trompette, au tout dernier évènement de l’histoire de la terre. Nous vivons au temps de la septième trompette.

Apocalypse 11:18 Et les nations étaient irritées, et ta colère est venue, ainsi que le temps des morts, pour qu’ils soient jugés, et que tu donnes la récompense à tes serviteurs les prophètes, et aux saints, et à ceux qui craignent ton nom, petits et grands, et que tu détruises ceux qui détruisent la terre.

C’est ce qui devait se passer, mais remarquez ce qui a eu lieu dans le ciel, dans ce septième ange :

Apocalypse 11:19 Et le temple de Dieu fut ouvert dans le ciel, et l’arche de son testament fut vue dans son temple ; et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une grosse grêle.

Jésus dans le sanctuaire céleste ouvrait maintenant le lieu très saint. 2300 jours dans le temps de la septième trompette, quand les nations était en colère. Y-a-t-il jamais eu un moment dans l’histoire de la terre quand toutes les nations de la terre étaient en colère ? Jusqu’au temps de 1848, il y allait avoir une guerre mondiale et elle a été arrêtée, et ensuite la Première Guerre mondiale a commencé en 1914, les nations étaient en colère, et puis à nouveau, la Seconde Guerre mondiale, les nations étaient en colère. C’est là le temps dans lequel nous vivons. Depuis le temps que les nations ont commencées à être irritées les unes contre les autres, le temple de Dieu était ouvert dans le ciel. Qu’est-ce qui y était vu ? C’était le temple où se trouve l’arche de l’alliance, là où se trouve le trône de Dieu, tel que nous l’avons vu dans le sanctuaire terrestre.

Apocalypse 15:5 Après cela je regardai, et voici, le temple du tabernacle du témoignage fut ouvert dans le ciel.

Dans le ciel, il y a un temple du témoignage. Il y a deux temples dans le ciel, deux appartements, et celui-ci était maintenant ouvert dans le ciel, alors que Jésus œuvrait dans le plan du salut pour purifier le sanctuaire. Dans Apocalypse 3:7-8, il est fait mention de ce que Jésus faisait dans les périodes de la sixième et de la septième église, dans la période de Philadelphie, qui était la période des 2300 jours arrivant à leur fin en 1844.

Juste avant ce temps, dix jours avant le Jour des Expiations, il y avait le son des trompettes parce qu’un jour si important arrivait et les gens devaient être avertis par le son des trompettes pendant dix jours. Chaque matin et soir, les trompettes sonnaient afin que les gens réalisent qu’après dix jours c’était le Jour des Expiations. Nous considérons la période de Philadelphie d’Apocalypse. Voici la déclaration faite avant que les 2300 jours se terminent en 1844 :

Apocalypse 3:7 Et à l’ange de l’église qui est à Philadelphie, écris : Voici ce que dit le saint, le véritable, celui qui a la clé de David, celui qui ouvre, et nul ne ferme ; qui ferme, et nul n’ouvre ; 8 Je connais tes œuvres : voici, j’ai mis devant toi une porte ouverte, et personne ne peut la fermer ; …

C’est la période de Philadelphie, et elle a eu lieu de 1833 à 1844. C’était les dix jours, les dix ans d’avertissement. Jésus dit : Je vais ouvrir le temple dans le ciel, le lieu très saint. J’ai mis devant toi une porte ouverte. Le peuple de Dieu devait aller par la foi avec Jésus et savoir ce qu’Il faisait dans le sanctuaire céleste. J’ouvre la porte, venez, suivez-moi. Je vais accomplir une œuvre spéciale pour vous. Nous allons aller dans Daniel et nous verrons Jésus recevant Son royaume. Dans Apocalypse 11:15, il est dit que c’est maintenant le temps où Jésus reçoit Son royaume.

Daniel 7:13 Je regardais dans les visions de la nuit, et voici, quelqu’un semblable au Fils de l’homme, qui venait avec les nuées du ciel, et il vint jusqu’à l’Ancien des jours, et ils le firent approcher de lui.

Jésus dans le sanctuaire céleste entre en la présence du Père céleste.

Daniel 7:14 Et on lui donna la domination, la gloire et un royaume, afin que tous peuples, nations et langues le servent ; sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et son royaume, [un royaume] qui ne sera pas détruit.

Pouvez-vous voir la correspondance parfait avec Apocalypse 11, où il était dit que Jésus recevrait Son royaume ? Alors qu’Il le recevait, le temple du tabernacle du témoignage est ouvert. Alors que Jésus entre dans le lieu très saint, Il reçoit le royaume. Examinez ce qui se produit alors que Jésus va dans le lieu très saint. Que se passe-t-il ?

Les trônes sont placés

Daniel 7:9 Je contemplais jusqu’à ce que les trônes furent placés, et que l’Ancien des jours s’assit ; son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure ; son trône était comme des flammes de feu, et ses roues, comme un feu ardent. 10 Un fleuve de feu sortait et se répandait de devant lui ; mille milliers le servaient, et dix mille fois dix mille se tenaient devant lui ; le jugement se tint, et les livres furent ouverts.

Avant que le sanctuaire puisse être purifié, les livres devaient être examinés, pour voir si les gens avaient confessé leurs péchés ou pas. En ce temps du jugement, Jésus vient à l’Ancien des jours. C’était le Jour des Expiations, le jour du jugement qui était symbolisé par le sanctuaire hébreu. Il y a un moment précis dans l’histoire de la terre où ce jour a lieu, et quand vous étudiez la prophétie des 2300 jours, vous pouvez voir qu’elle culmine en 1844. À ce moment, quand les nations devaient commencer à être irritées, le sanctuaire devait être purifié. Après les 2300 jours, le sanctuaire devrait être purifié, le sanctuaire céleste.

Daniel 7:21 Je regardais, et cette corne faisait la guerre contre les saints, et prévalait sur eux ;

Il est ici question de la papauté dans la prophétie, la corne, et de la persécution du Moyen-Âge quand l’église catholique persécutait les gens. Il est dit ici qu’elle a prévalu sur eux jusqu’à ce que l’Ancien des jours vint :

Daniel 7:22 Jusqu’à ce que l’Ancien des jours vint, et que le jugement fut donné aux saints du très-Haut, et que le temps arriva où les saints possédèrent le royaume.

Quand le pape a été fait prisonnier en 1798, c’était la fin de la persécution des saints. C’était le temps où l’Ancien des jours est venu, s’est assis, et a accompli Son œuvre dans le jugement, le jugement du peuple. Examinez cela dans des termes spirituels de salut, pour voir l’œuvre réelle qui doit avoir lieu pour le salut du peuple de Dieu en ce temps du jugement. Tout comme le peuple hébreu était jugé, et qu’ils devaient s’examiner de près et affliger leurs âmes, à quoi le peuple de Dieu doit-il faire face ?

Romains 2:12 Car tous ceux qui ont péché sans la loi, périront aussi sans la loi ; et tous ceux qui ont péché ayant la loi, seront jugés par la loi ; 13 (Car ce ne sont pas ceux qui entendent la loi, qui sont justes devant Dieu ; mais ce sont ceux qui accomplissent la loi, qui seront justifiés.

Lorsqu’une personne a péché et a été un observateur de la loi, il a violé la loi. Nous allons être jugés si nous avons violé la loi. Tous seront jugés, l’un péchant sans la loi, et l’autre péchant dans la loi.

Romains 2:16 Au jour où Dieu jugera les secrets des hommes, par Jésus Christ, selon mon évangile.

Quand l’apôtre Paul prêchait l’évangile, il a dit qu’il y aurait un jour où toute personne qui a péché dans la loi où hors de la loi, seraient jugés, quand Dieu les jugera par Jésus Christ, selon mon évangile. Le jour du jugement est venu quand Jésus est venu au Père, l’Ancien des jours, dans le sanctuaire céleste, et les gens étaient jugés à partir des livres et de ce qui y était écrit. L’apôtre Paul disait que c’était futur dans son temps. Ceci est une œuvre qui a à voir avec notre salut. Les mots « est venu » dans 1 Pierre 4:17 sont ajoutés. Il ne dit pas que cela a eu lieu. Il dit que le jugement doit commencer

1 Pierre 4:17 Car le temps [est venu] où le jugement doit commencer par la maison de Dieu ; et s’il [commence] d’abord par nous, quelle [sera] la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’évangile de Dieu ?

Où est-ce que le jugement doit commencer ? Il commence par la maison de Dieu. Ce jugement avec les livres et l’Ancien des jours dans le sanctuaire céleste est le jugement du peuple de Dieu. C’est là que cela commence.

1 Pierre 4:18 Et si le juste est difficilement sauvé, où comparaîtra l’impie et le pécheur ?

Dans le plan du salut, les gens qui croient au Seigneur Jésus Christ ont leurs péchés enregistrés dans le sanctuaire céleste lorsqu’ils confessent, et le jugement vient voir s’ils sont dignes. S’ils ont vraiment confessés et que tout a été géré justement, ils sont jugés dignes. Cela commence avec les enfants de Dieu. Le jugement commence par la maison de Dieu, par les gens qui participent consciemment à l’œuvre de Jésus dans le sanctuaire céleste.

Apocalypse 11:1 Et il me fut donné un roseau semblable à une verge ; et l’ange se tint, et dit : Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, et l’autel, et ceux qui y adorent. 2 Mais le parvis qui est en dehors du temple, laisse-le, et ne le mesure pas ; car il est donné aux Gentils ; et ils fouleront aux pieds la sainte cité pendant quarante-deux mois.

Ceci est une autre prophétie qui a pris fin en 1798. Il est dit que le peuple devait être mesuré. Qu’est-ce qui devait être mesuré ? Le temple de Dieu, l’autel, et ceux qui y adorent. Le symbolisme hébreu est maintenant une réalité. Le peuple de Dieu qui adore dans le sanctuaire céleste, où les péchés étaient enregistrés à l’autel des parfums par Jésus, doit maintenant être examiné. C’est un accomplissement parfait de la signification hébreu dans le Nouveau Testament, du peuple qui adore dans le sanctuaire céleste, pas ceux qui sont dans le parvis.

Les gens dans le parvis qui ne comprennent pas l’œuvre de Jésus dans le sanctuaire sont les Gentils ; ils ne doivent pas être jugés. La maison de Dieu doit d’abord être jugée. Cela commence par le peuple de Dieu, et plus tard les Gentils. Mesure le temple et ceux qui y sont. Quel genre de détail la Bible nous révèle-t-elle par rapport à cette mesure, et à quel point cela est-t-il parfaitement représenté ? Le passage suivant est l’un des passages les plus passionnants concernant la façon dont cela correspond à tout le reste de ce que nous étudions ici. Regardons maintenant ce qu’Ézéchiel veut dire alors qu’il instruit les enfants d’Israël à propos du sanctuaire céleste, et ce qu’il signifie :

Ézéchiel 43:7 Et il me dit : Fils de l’homme, le lieu de mon trône, et le lieu de la plante de mes pieds, où je demeurerai pour toujours parmi les enfants d’Israël, et mon saint nom, la maison d’Israël ne les souillera plus, ni eux, ni leurs rois, par leurs prostitutions, ni par les cadavres de leurs rois sur leurs hauts lieux. 8 En mettant leur seuil près de mes seuils, et leur poteau près de mes poteaux, et le mur entre moi et eux, ils ont ainsi souillé mon saint nom par les abominations qu’ils ont commises ; c’est pourquoi je les ai consumés dans ma colère.

Les voilà, je suis venu demeurer parmi eux et ils ont mis leur seuil près de mon seuil. Est-ce que cela fait penser à l’expiation ? Leur seuil et mes seuils se sont réunis, et maintenant ils m’ont pollué, dans mon temple. Remarquez ce qu’il est dit ensuite :

Ézéchiel 43:9 Maintenant, qu’ils éloignent loin de moi leurs prostitutions et les cadavres de leurs rois, et je demeurai au milieu d’eux pour toujours. 10 Toi, fils de l’homme, montre cette maison à la maison d’Israël, afin qu’ils soient honteux de leurs iniquités ; et qu’ils en mesurent le plan.

Leur seuil près de mon seuil ? Dis-leur qu’ils ont pollué mon sanctuaire, mon lieu saint, mon sanctuaire céleste, et maintenant je veux que vous éloignez de moi vos prostitutions par lesquelles vous avez pollué mon sanctuaire. Éloignez-les pour que je demeure au milieu de vous. Donc Il dit : Ézéchiel, montre au peuple le sanctuaire, montre-leur la maison, afin qu’ils soient honteux de leurs iniquités. C’est pour cela qu’ils devaient l’étudier, pour montrer que leurs péchés sont enregistrés dans le sanctuaire céleste, et qu’ils devraient en avoir honte.

Ezéchiel 43:11 Et s’ils sont honteux de tout ce qu’ils ont fait, montre-leur la forme de la maison, et son agencement, ses issues, ses entrées, et toutes ses formes, et toutes ses ordonnances, et toutes ses formes, et toutes ses lois ; et écris-les devant eux, afin qu’ils gardent toute sa forme et toutes ses ordonnances, et qu’ils les pratiquent.

Il est en train de leur dire : Participez à l’activité de mon sanctuaire. Comprenez ce que je fais et accomplissez tout ce que je veux que vous fassiez, de sorte qu’alors que vous êtes honteux, tous les rouages de ce que nous avons étudié dans le sanctuaire, la purification du sanctuaire, deviennent réels pour eux, pour qu’ils mesurent le plan. Ceci est un résumé de tout ce que nous avons étudié dans le service du sanctuaire. Au verset 8, il est écrit : En mettant leur seuil près de mes seuils, leur poteau près de mes poteaux ; J’allais les consumer à cause de leurs péchés, mais ils sont si proches de moi que je vais demeurer parmi eux. Nous avons mis nos seuils et nos poteaux les uns à côté des autres, et je veux qu’ils examinent attentivement afin qu’ils puissent être purifiés. Dès qu’ils comprennent toutes ces choses, qu’ils confessent alors toutes choses et s’assurent que tout ce qu’ils ont fait de mal est éloigné. Mesurez le plan. En d’autres termes, faîtes quelque chose avec le plan. Quel est le plan ? Ils doivent mesurer le peuple de Dieu. Qu’est-ce qui doit être mesuré ? Ils doivent être mesurés et le modèle doit être mesuré, le plan. Voici le plan, et voici le peuple. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Mesurez le plan

C’est ici l’une des connexions les plus passionnantes de l’évangile dans l’œuvre du sanctuaire. Voici le plan par rapport auquel nous devons être mesuré :

Éphésiens 4:11 Et il a donné les uns, apôtres, les autres prophètes, les autres évangélistes, et les autres pasteurs et docteurs ; 12 Pour le perfectionnement des saints, pour l’œuvre du ministère, pour l’édification du corps de Christ ; 13 Jusqu’à ce que nous arrivions tous dans l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’un homme parfait, à la mesure de la stature de la plénitude de Christ ;

Mesurez le plan. Mesurez le peuple. À quoi devons-nous arriver à travers l’évangile ? Nous devons grandir par l’évangile jusqu’à la mesure de la stature de la plénitude de Christ. À l’heure du jugement, dans les derniers jours de l’œuvre de Dieu, Il va mesurer le peuple avec le modèle, le plan. Sont-ils arrivés à la hauteur de Sa stature ? C’est cela le plan du salut que nous avons besoin de comprendre. En adoptant la foi, le ministère de réconciliation, les croyants se sont lancés dans ce que nous avons lu dans Ézéchiel, lorsqu’ils ont acceptés l’évangile, dans un processus selon lequel ils doivent finir par mesurer le plan.

Ezéchiel 43:11 Et s’ils sont honteux de tout ce qu’ils ont fait, montre-leur la forme de la maison, et son agencement, ses issues, ses entrées, toutes ses formes, toutes ses ordonnances, toutes ses formes, et toutes ses lois ; et écris-les devant eux, afin qu’ils gardent toute sa forme et toutes ses ordonnances, et qu’ils les pratiquent.

En croyant à l’évangile, le croyant a besoin de comprendre tout ce qui concerne le sanctuaire, et cela particulièrement dans les derniers jours, dans le temps où ils doivent mesurer le plan. On ne doit jamais perdre cela de vue.

Quand nous nous soumettons à Christ, le cœur est uni à Son cœur, la volonté se fond dans Sa volonté, l’esprit devient un avec Son esprit, les pensées Lui sont amenées captives ; nous vivons Sa vie. Voilà ce que cela veut dire d’être revêtu de la robe de Sa droiture. Puis, quand le Seigneur nous regarde, Il voit, non pas le vêtement en feuilles de figuier, non pas la nudité et la difformité du péché, mais Sa propre robe de droiture, qui est l’obéissance parfaite à la loi de Jéhovah. {Christ’s Object Lessons 311.4 / Paraboles de Jésus 271.3}

C’est ce niveau que nous devons atteindre, qui n’est autre que Jésus Christ Lui-même. Nous nous engageons dans quelque chose qui est l’œuvre de Dieu. Il est celui qui essaie de nous amener à cela, et tandis qu’Il nous instruit, nous ne voulons pas oublier que cela est en fait une participation aux œuvres de Dieu, afin qu’à aucun moment nous ne comprenions mal.

Philippiens 2:12 C’est pourquoi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, non seulement comme en ma présence, mais plus encore maintenant en mon absence, travaillez à votre propre salut avec crainte et tremblement ; 13 Car c’est Dieu qui produit en vous et le vouloir et le faire selon son bon plaisir.

Le Saint-Esprit œuvre à l’intérieur de nous tandis que Jésus œuvre dans le sanctuaire céleste. Dieu travaille en nous, et c’est de cela dont il est question dans tout le sanctuaire. Quand Son œuvre de nous construire, nous édifier, est terminée, il doit y avoir une examination du peuple en qui Il a travaillé, pour voir s’ils ont mesuré le plan.

La droiture c’est faire ce qui est juste, et c’est par leurs actions que tous seront jugés. Nos caractères sont révélés par ce que nous faisons. Les œuvres montrent si la foi est authentique. {Christ’s Object Lessons 312.2 / Paraboles de Jésus 272.2}

Dans tout ce jugement, la mesure a à voir avec la manière correcte de vie et de pratique, plutôt que simplement la profession. Dieu examine le peuple pour voir s’ils vivent le message.

Celui qui devient un participant de la nature divine sera en harmonie avec la grande norme de droiture de Dieu, Sa sainte loi. C’est la règle par laquelle Dieu mesure les actions des hommes. Ce sera le test de caractère dans le jugement. {Christ’s Object Lessons 314.2 / Paraboles de Jésus 272.5}

Il mesure les actions des hommes. Dieu va juger les actions des hommes pour voir si les actions sont en harmonie avec les actions de Jésus, dans leur vie. Nous avons lu dans Ézéchiel qu’ils devaient examiner le plan et confesser leurs fautes au temps où Il va accomplir cette œuvre de mesure uniquement du peuple de Dieu.

Les livres du ciel enregistrent les péchés qui auraient été commis s’il y avait eu l’occasion. Dieu amènera toute œuvre en jugement, avec toute chose secrète. Par Sa loi Il mesure le caractère de chaque homme. {Bible Commentary Vol.5 1085.4}

Souvenez-vous d’Apocalypse 11 : Prends le roseau semblable à une verge, et mesure. Quel est la verge ? Les dix commandements. C’est le bâton de mesure.

De la même manière que l’artiste transfère sur la toile les traits du visage, ainsi les traits de chaque caractère individuel sont transférés dans les livres du ciel. Dieu a une photographie parfaite du caractère de chaque homme, {Ibid.}

Aujourd’hui, nous pouvons mieux comprendre ces registres du ciel que lorsqu’Ellen White a écrit cela. Aujourd’hui nous savons que l’on peut transmettre un flux vidéo d’un ordinateur à un autre. Dans le ciel, Dieu a des images d’ordinateur, une transmission vidéo vivante de notre caractère. Elles sont là, dans le sanctuaire céleste. Alors qu’Il nous regarde dans le jugement de ces livres de notre caractère :

Il compare cette photographie à Sa loi. {Ibid.}

Il mesure le peuple par le plan. Au lieu de dire : Tu n’es pas à la hauteur… Boom ! Il dit dans Ézéchiel : Éloignez vos fautes.

Il révèle à l’homme les défauts qui gâtent sa vie, et l’invite à se repentir et se détourner du péché. {Ibid.}

Par le Saint-Esprit, Il nous révèle les choses qui gâtent notre vie. C’est l’activité du jugement. Pouvez-vous voir l’œuvre du salut depuis 1844 ? C’est l’œuvre du salut à travers la compréhension du sanctuaire, quand nos vies sont jugées par Jésus Christ. vaquer

Souvenez-vous quand vous marchez dans la rue en vaquant à vos occupations, Dieu vous mesure ; quand vous vous occupez de vos devoirs domestiques, lorsque vous vous engagez  dans une conversation, Dieu vous mesure. Souvenez-vous que vos paroles et vos actions sont daguerréotypées [photographiées] dans les livres du ciel, de la même manière que le visage est reproduit par l’artiste sur la plaque polie. . . . {Bible Commentary Vol.7 972.1}

Pouvez-vous voir à quel point il est important que nous nous concentrions sur ce message dans ces derniers moments de l’histoire de la terre ? C’est un temps intense. Qu’est-ce que les enfants d’Israël devaient faire ? Ils devaient affliger leurs âmes. Depuis que Jésus est entré dans le lieu très saint, nous devons réaliser ce qu’Il fait. Nous devons nous examiner et confesser tout ce qu’Il me montre et faire des changements dans ma vie, afin que je puisse être à la hauteur du modèle. C’est cela le message pour l’heure et c’est tout près d’être fini.

Jésus a donné deux paraboles qui décrivent précisément cela. L’une se trouve dans Matthieu 22. Avec tout ce que nous avons étudié, certaines personnes se réveillent avec un choc et disent : Ce n’est pas vrai. Mais regardez la parabole de Jésus qui le décrit. C’est la parabole de Jésus qui voulait inviter les gens à Ses noces, et Il a invité les Juifs et ils l’ont rejeté.

L’appel aux noces de l’évangile

Matthieu 22:8 Alors il dit à ses serviteurs : Les noces sont prêtes, mais ceux qui étaient conviés n’en étaient pas dignes.

Les invités sont entrés, le festin de l’évangile est prêt, et qu’est-ce qui se passe maintenant ?

Matthieu 22:9 Allez donc dans les carrefours des chemins, et autant de gens que vous trouverez, conviez-les aux noces. 10 Et ses serviteurs allèrent le long des chemins, et rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, tant mauvais que bons, en sorte que la salle des noces fut remplie d’invités. 11 Et lorsque le roi entra pour voir les invités, il aperçut un homme qui n’était pas vêtu d’un vêtement de noces.

Il est venu pour examiner les invités. Quel est le vêtement de noces ? Son caractère sur la personne. Voici une parabole qui nous dit exactement ce que nous avons étudié, c’est-à-dire qu’Il vient un moment où le Roi entre, lorsque que tous dans le message de l’évangile sont allés dans le sanctuaire céleste. Le Roi entre et le jugement commence à examiner le caractère, à examiner l’habit de noces.

Matthieu 22:12 Et il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Et il eut la bouche fermée. 13 Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-le pieds et mains, emportez-le, et jetez-le dans les ténèbres de dehors ; là seront les pleurs et les grincements de dents. 14 Car beaucoup sont appelés, mais peu sont choisis.

C’est de cela dont tout le jugement s’agit.

Le filet de l’évangile qui attrape le poisson

Voici l’autre parabole. C’est le filet de l’évangile qui attrape le poisson. Quand il attrape le poisson, ils sont amenés sur le rivage. Qu’est-ce qui est écrit ici ?

Matthieu 13:47 Le royaume du ciel est encore semblable à un filet qui a été jeté dans la mer, et a ramassé toutes sortes [de choses] ; 48 Et quand il fut rempli, ils le tirèrent sur le rivage, et s’assirent, et mirent ce qu’il y a de bon dans des vaisseaux, mais jetèrent dehors ce qui est mauvais. 49 Il en sera de même à la fin du monde ; les anges viendront, et sépareront les méchants du milieu des justes ;

N’est-ce pas une déclaration intéressante ? À la fin du monde, le jugement va créer une séparation de ce qui sont fidèles et de ce qui ne le sont pas. Il y a deux paraboles qui indiquent directement le sanctuaire céleste, lorsque le filet de l’évangile a été tiré, juste avant que tout se termine, il y a alors un tri et le Roi entre pour examiner les invités, comme dans l’autre parabole. Qu’est-ce que la Bible est en train de dire ? C’est ici une doctrine qui n’est pas comprise par les chrétiens, parce qu’ils ne peuvent pas identifier le sanctuaire dans le ciel avec l’évangile. Mais ici nous l’avons vu, la voie de Dieu avec les pécheurs est dans le sanctuaire.

Nous le voyons bienveillant au-delà de toute mesure dans cette magnifique histoire de l’évangile. Il se donne et se met près de notre seuil. Jésus devient un avec nous. Nous l’avons pollué et affecté de sorte qu’Il est mort avec nos péchés. L’offrande du salut est placée devant tous, et le message de l’évangile appelle tous à venir, et à la fin il y a une œuvre de mise en ordre de cela où le pécheur ne polluera plus Dieu. Jésus est devenu un avec le pécheur, mais maintenant, dans l’expiation (l’unification, the
atonement) le pécheur devient un avec Lui. Ce n’est plus à Jésus de devenir un avec eux, ils deviennent un avec Lui, et c’est cela le message de l’évangile. Quand Jésus a terminé Son œuvre dans cet appartement, que dira-t-Il ?

Apocalypse 22:11 Celui qui est injuste, qu’il soit injuste encore ; et celui qui est souillé, qu’il se souille encore ; et celui qui est juste, qu’il soit juste encore ; et celui qui est saint, qu’il soit saint encore. 12 Et voici, je viens bientôt ; et ma récompense est avec moi, pour donner à chaque homme selon ce que son œuvre sera.

Est-ce qu’il manque quoi que ce soit ? C’est si clair. Puisse Dieu nous aider à nous approprier ces choses.

Amen.

Publié le 01/06/2014, dans Le sanctuaire, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s