4. Le sanctuaire du cœur

Le sanctuaire : étude 4

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans les premières études de cette série de Christ dans le Sanctuaire, nous avons vu que Christ peut être trouvé dans trois sanctuaires : le sanctuaire hébreu, le sanctuaire de Son corps, le sanctuaire céleste. Nous avons également observé le détail de ce que Christ était par rapport au sanctuaire hébreu. Nous avons examiné le mobilier et la structure du sanctuaire Hébreu identifiant chaque objet qui indique Jésus.

Nous avons examiné les services du sacrifice, l’agneau étant Jésus et Son sang étant l’avenue pour le transfert des péchés, le prêtre étant actif dans cela, et la manière dont Jésus était à la fois sacrifice et prêtre. Le sanctuaire hébreu était seulement un symbole, une ombre de la réalité. C’était aussi l’activité de l’Ancien Testament, où l’ancienne alliance était représentée parmi le peuple. Nous voulons résumer Hébreux 8 pour conclure l’appréciation de cela et nous mener dans notre étude.

Hébreux 8:4 Car s’il était sur la terre, il ne serait pas prêtre, puisqu’il y a des prêtres qui offrent des dons selon la loi, 5 Lesquels servent à l’exemple et à l’ombre des choses célestes, selon l’ordre que Moïse a reçu de Dieu, lorsqu’il allait construire le tabernacle : Prends garde, dit-Il, de faire toutes choses selon le modèle qui t’a été montré sur la montagne. 6 Mais maintenant il a obtenu un ministère d’autant plus excellent, qu’il est le médiateur d’une meilleure alliance, qui a été établie sur de meilleures promesses. 7 Car si la première alliance avait été sans défaut, il n’y aurait pas eu lieu d’en chercher une seconde. 8 Car en les reprenant, il dit : Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, que je ferai une alliance nouvelle avec la maison d’Israël, et avec la maison de Juda ; 9 Non selon l’alliance que j’ai faite avec leurs pères, au jour où je les ai pris par la main pour les tirer du pays d’Égypte ; parce qu’ils n’ont pas persévéré dans mon alliance, et je ne me suis pas soucié d’eux, dit le Seigneur. 10 Car voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, et je les écrirai dans leur cœur. Je leur serai un Dieu, et ils me seront un peuple ;

Jésus n’était pas un Lévite. Il était un Juif de la tribu de Juda. Sur la terre Il n’aurait pas pu être un prêtre conformément au sanctuaire hébreu. L’Écriture dirige maintenant notre attention vers Jésus, qui est un prêtre du sanctuaire céleste, un médiateur d’une meilleure alliance. Voici le sujet du sanctuaire hébreu dans lequel les Lévites étaient actifs dans la pratique de toutes les choses que nous avons étudiées et qui désignaient Jésus. Dans Hébreux, Paul désigne l’œuvre de Jésus dans la réalité et la met dans le cadre d’une nouvelle alliance. Le sanctuaire dans l’Ancien Testament était le sanctuaire qui avait à faire avec les deux. Jésus est le médiateur de la nouvelle alliance, laquelle était la réalité de ce que cela désignait. Remarquez ce à quoi il est fait référence par rapport aux dix commandements.

Hébreux 8:10 Car voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, et je les écrirai dans leur cœur. Je leur serai un Dieu, et ils me seront un peuple ;

D’après le symbole, où est-ce que la loi était écrite ? Elle était là dans l’arche de l’alliance, dans l’arche du testament. Les dix commandements sur les tables de pierre étaient placés sous le propitiatoire. Ils étaient écrits par le doigt de Dieu sur des tables de pierre. C’était l’ancienne alliance. Dans la nouvelle alliance, la loi devait écrite devait être dans leurs cœurs, dans leurs esprits. Si les dix commandements, dans le symbole, étaient en dessous du propitiatoire, ou dans le sanctuaire céleste, sous le trône de Dieu où Il s’assoit, étant le fondement de Son trône, cela suggère-t-il quelque chose par rapport à l’étude du sanctuaire du cœur ? Est-ce possible que les dix commandements dans le cœur soient là où le trône de Dieu se trouve ? Est-ce possible que devant l’arche dans le cœur il puisse aussi y avoir le chandelier, le pain de proposition, et l’autel des parfums, et l’œuvre du prêtre ? Est-ce une possibilité tel que c’est suggéré par l’apôtre avec l’écriture de la loi dans le cœur ? Nous découvrons ici le cœur du sanctuaire du corps, où la loi se trouve.

Le sanctuaire du cœur

Un indice est trouvé dans Hébreux. La loi de l’arche de l’alliance se trouve dans notre cœur. Le sanctuaire hébreu est-il un symbolisme indubitable du corps humain ? Nous avions une suggestion de cela lorsque nous examinions Christ dans le sanctuaire, et que Son corps était mentionné comme le sanctuaire. Rappelez-vous de la déclaration d’Exode 25:8, Qu’ils me fassent un sanctuaire. Laissez les Écritures nous révéler la réalité que Dieu veut en effet demeurer dans ce temple du corps.

Lévitique 26:11 Et je placerai mon tabernacle au milieu de vous, et mon âme ne vous aura pas en horreur. 12 Et je marcherai au milieu de vous, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple.

La loi serait écrite dans leurs cœurs. Voici un autre passage analogue disant qu’Il marchera au milieu de nous et sera notre Dieu. Observez comment l’apôtre a joint ce passage à nous en tant qu’êtres humains.

2 Corinthiens 6:14 Ne vous mettez pas sous un joug inégal avec les incroyants ; car quelle association y a-t-il entre la droiture et l’iniquité ? Et quelle communion a la lumière avec les ténèbres ? 15 Quel accord a Christ avec Bélial ? Ou quelle part a le croyant avec l’infidèle ? 16 Et quel accord a le temple de Dieu avec les idoles ? Car vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu a dit : Je demeurerai en eux, et je marcherai en eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

Dieu n’a pas seulement dit qu’Il sera au milieu d’eux, mais en eux maintenant. Il attire l’attention de l’étudiant de la Bible sur le fait qu’il s’agit en effet du passage de Lévitique 26 dont il est ici fait référence : Je marcherai au milieu de vous. Dans le sanctuaire, Il marchait parmi les Hébreux et dans ces représentations Il marche non seulement au milieu, mais en vous.

1 Corinthians 3:16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu demeure en vous ? 17 Si quelqu’un profane le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et vous êtes ce [temple].

L’Écriture dit clairement que le sanctuaire hébreu était un symbole du sanctuaire de notre corps.

Jean 2:19 Jésus répondit et leur dit : Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. 20 Alors les Juifs dirent : On a été quarante-six ans à bâtir ce temple, et le relèveras-tu en trois jours ? 21 Mais il parlait du temple de son corps.

John 8:21 Puis Jésus leur dit encore : Je m’en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans vos péchés ; là où je vais, vous ne pouvez venir.

Jésus a dit qu’Il détruirai Son corps et le relèverai en trois jours. Son corps était un temple. Le corps humain est un temple dans lequel Dieu va demeurer. Lorsque Jésus purifiait le temple hébreu, en chassant les changeurs et en purifiant le temple de toutes ces corruptions, c’était un symbole de la purification du temple de notre corps.

Par la purification du temple, Jésus annonçait Sa mission comme le Messie, et commençait Son œuvre. Ce temple, érigé pour être la demeure de la Présence divine, était destiné à être une leçon de choses pour Israël et pour le monde. Depuis les âges éternels, c’était le dessein de Dieu que tout être créé, depuis le séraphin brillant et saint jusqu’à l’homme, soit un temple pour la présence du Créateur. À cause du péché, l’humanité cessa d’être un temple pour Dieu. Assombri et souillé par le mal, le cœur de l’homme ne révélait plus la gloire de l’Être Divin. {Desire of Ages 161.1 / Jésus-Christ 142.3}

La gloire de la Shékinah brillait tout à travers le sanctuaire hébreu. Elle se réfléchissait sur les murs dorés. Dans l’homme qui avait été créé à l’image même de Dieu, ce temple cessa de briller à cause du péché.

Mais par l’incarnation du Fils de Dieu, le dessein du Ciel est accompli. Dieu demeure dans l’humanité, et par la grâce salvatrice, le cœur de l’homme devient à nouveau Son temple. Dieu destinait le temple de Jérusalem à être un témoin continuel de la destinée élevée ouverte à chaque âme. Mais les Juifs n’avaient pas compris la signification de l’édifice qu’ils estimaient avec tant de fierté. {Ibid.}

Le temple était censé être quelque chose pour leur appréciation que Dieu voulait demeurer en eux. C’était là sa leçon. En contemplant les procédures du temple ils étaient censés apprécier la purification. Lorsque Jésus a purifié le temple avec tous les marchands, c’était pour Lui un message bruyant.

Ils ne s’étaient pas livrés comme des temples saints pour l’Esprit Divin. Les parvis du temple de Jérusalem, remplis du tumulte d’un trafic profane, ne représentaient que trop fidèlement le temple du cœur, souillé par la présence de passions sensuelles, et de pensées profanes. En purifiant le temple des acheteurs et vendeurs du monde, Jésus annonçait Sa mission de purifier le cœur de la souillure du péché, des désirs terrestres, des convoitises orgueilleuses, des mauvaises habitudes qui corrompent l’âme. {Ibid.}

Ceci est une amplification de tout le sujet de notre étude. Nous allons traiter du détail de l’œuvre de Dieu dans Son désir de purifier le temple de notre corps pour la présence du Saint-Esprit sur le trône du cœur. C’est là la génétique du détail que nous allons examiner.

Ce service avait été institué par Christ Lui-même. Dans toutes ses parties c’était un symbole de Lui ; et il avait été plein de vitalité et de beauté spirituelle. Mais les Juifs perdirent la vie spirituelle de leurs cérémonies, et s’accrochèrent aux formes mortes. {Desire of Ages 29.2 / Jésus-Christ 20.3}

Nous allons maintenant rassembler toutes les comparaisons du sanctuaire à notre cœur humain, et dans la prochaine étude nous regarderons les réalités physiologiques de cela. Dans cette étude, nous examinons spécifiquement les comparaisons du sanctuaire hébreu à notre sanctuaire du corps, pour démontrer que notre corps est assimilé dans chaque symbole. Examinez les comparaisons du temple à notre corps. Le sanctuaire a plusieurs parvis différents : le parvis extérieur, le lieu saint, et le lieu très saint. Ces parvis sont également présents dans notre âme.

Le temple de l’âme

Romains 7:18 Car je sais qu’en moi (c’est-à-dire, dans ma chair), n’habite pas le bien : car le vouloir est présent en moi, mais je ne trouve pas comment accomplir ce qui est bien.

Romains 7:22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur ; 23 Mais je vois une autre loi dans mes membres, combattant contre la loi de mon intelligence et me rendant captif à la loi du péché, qui est dans mes membres.

Le temple, à travers le péché, est devenu pollué, et l’apôtre Paul dit : dans ma chair, il n’y a pas le bien ; mais dans son expérience, quelque chose d’autre a été touché. Il dit que dans sa partie intérieure il y a un plaisir de la loi. Il y a une forte suggestion qu’il y a des compartiments à l’intérieur de lui. Il y a, à l’intérieur, des parties qui sont étrangères, et d’autres parties où la loi se trouve.

Éphésiens 2:3 Parmi lesquels aussi nous vivions tous autrefois, selon les convoitises de notre chair, accomplissant les désirs de la chair et de la pensée ; et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres. 4 Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause de son grand amour dont il nous a aimés, 5 Alors même que nous étions morts dans [nos] péchés, nous a vivifiés ensemble avec Christ, (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ;

Avez-vous remarqué qu’il y a deux types de désirs selon ce passage : les désirs de la chair et les désirs de la pensée ? À travers Jésus Christ quelque chose allait changer. Le moi intérieur avait été changé de telle sorte qu’il prenait plaisir en la loi, mais avant cela il y avait les désirs de la chair et les désirs de la pensée qui n’étaient pas purs. À travers le péché, le sanctuaire tout entier était devenu tellement pollué que Dieu n’y était plus assit. Nous voyons ici deux appartements au sein de l’âme : la chair et le cœur intérieur.

Les parvis du temple de l’âme humaine ont été transformés en lieux de trafic profane. L’égoïsme, l’envie, l’orgueil, la malice, tous sont chéris. {Review & Herald, 20 novembre 1913, par. 6}

Jésus doit purifier le temple. Dans notre âme, il y a des parvis du temple de la même manière qu’il y en avait dans le sanctuaire hébreu. Observez le fait qu’il y a deux appartements dans notre esprit.

Si la vérité est d’abord plantée profondément dans leurs propres âmes, alors ils chercheront à la planter dans le cœur des autres. La vérité est beaucoup trop tenue dans le parvis extérieur. Amenez-la dans le temple intérieur de l’âme, mettez-la sur le trône du cœur, et laissez-la contrôler la vie. La parole de Dieu devrait être étudiée et obéie, alors le cœur trouvera le repos, la paix et la joie, et les aspirations seront dirigées vers le ciel ; mais lorsque la vérité est séparée de la vie, dans le parvis extérieur, le cœur n’est pas réchauffé par le feu ardent de la bonté de Dieu.  {Testimonies for the Church Vol.5 547.1}

Ceci fait référence à la vérité qui vient dans votre intellect mais qui ne rentre pas le parvis intérieur. Dans le cerveau il y a deux appartements, comme c’est ici suggéré. Nous allons examiner les cinq points différents dans le sanctuaire des Hébreux et identifier dans les deux appartements de notre esprit à quel point les symboles du sanctuaire hébreu sont réels lorsqu’ils désignent ce qui a lieu dans notre cerveau. Dans le temple hébreu, les péchés d’Israël souillaient ses appartements.

Lévitique 4:15 Et les anciens de l’assemblée poseront leurs mains sur la tête du taureau, devant le SEIGNEUR, et le taureau sera égorgé devant le SEIGNEUR ; 16 Et le prêtre qui est oint portera du sang du taureau dans le tabernacle d’assignation. 17 Et le prêtre trempera son doigt dans le sang, et en fera aspersion sept fois devant le SEIGNEUR, c’est-à-dire, devant le voile. 18 Et il mettra du sang sur les cornes de l’autel, qui est devant le SEIGNEUR, qui est dans le tabernacle d’assignation ; et il versera tout le sang au pied de l’autel de l’holocauste, qui est à l’entrée du tabernacle d’assignation.

Le sang de l’animal était pris par le prêtre et aspergé devant le voile. Il trempait son doigt dans le sang et l’étalait sur les quatre cornes de l’autel des parfums, et puis il versait le reste à l’autel du sacrifice. Voyons maintenant la comparaison interne de cela. Les péchés étaient transférés par le sang et aspergés devant le voile.

1er point

Jérémie 17:1 Le péché de Juda est écrit avec un stylet de fer, et avec la pointe d’un diamant ; il est gravé sur la table de leur cœur, et sur les cornes de vos autels.

Qu’est-ce que c’est ? Dans le cœur humain il y a les cornes de leurs autels. Nous avons ici une représentation du cerveau, où se trouve le système nerveux. La moelle épinière commence depuis votre cerveau et puis descend. C’est une partie du cerveau. La moelle épinière est formée avec des extensions à l’arrière et au-devant. Elles sont appelées la corne postérieure et la corne antérieure. Il y a également des cornes dans votre système nerveux et dans votre cerveau. L’autel est dans le premier appartement. Il y a également des cornes sur l’arche de l’alliance. C’est gravé sur les tables de votre cœur et aussi sur les cornes de vos autels.

Dans la prophétie Biblique, les cornes représentent le pouvoir. C’est ce que votre moelle épinière et votre cerveau sont pour le reste de votre corps. Elles sont le pouvoir gouvernant. La corne postérieure et la corne antérieure sont l’endroit où vous touchez et sentez quelque chose. Cela envoie le message dans la corne postérieure et monte au cerveau, et celui-ci renvoie un message moteur à travers l’autre corne. La corne postérieure le reçoit et la corne antérieure l’envoie pour agir. La réception et l’action du message passe par ces cornes. Le sanctuaire hébreu, lorsqu’il a touché votre vie, a à voir avec les cornes sur le cerveau.

2e point

De la même manière que le premier appartement du sanctuaire est éclairé par le chandelier, ainsi nos cœurs qui sont obscurcis par le péché ont besoin du chandelier d’or.

2 Corinthiens 4:6 Car Dieu, qui commanda que la lumière brille du sein des ténèbres, a brillé dans nos cœurs, pour donner la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu dans la face de Jésus-Christ. 7 Mais nous avons ce trésor dans des vases de terre, afin que l’excellence de la puissance puisse être de Dieu, et non pas de nous.

Christ était la lumière du sanctuaire. Sœur White dit que le premier appartement est dans l’intellect, et c’est là que la connaissance de Jésus Christ illumine l’esprit.

C’était l’huile d’or déversée par les messagers célestes dans les conduits d’or, et qui devait être amenée depuis le bassin dans les lampes du sanctuaire, qui produisait une lumière continue, brillante et éclatante. C’est l’amour de Dieu continuellement transféré à l’homme qui le rend capable de transmettre la lumière. Dans les cœurs de tous ceux qui sont unis à Dieu par la foi, l’huile d’or de l’amour s’écoule librement pour briller à nouveau dans des bonnes œuvres, dans un service à Dieu réel et sincère.  {Christ’s Object Lessons 418.5 / Paraboles de Jésus 366.5}

À l’intérieur de cet esprit humain, l’amour est l’huile qui illumine. L’amour de Dieu et la connaissance de Jésus Christ brillent dans le cœur et dans l’esprit dans cet appartement. Cela vient à travers la connaissance de Jésus Christ. De la même manière que le chandelier brillait dans le parvis du temple, le premier appartement, ainsi elle brille dans notre esprit humain.

3e point

Le premier appartement avait la table du pain de proposition. La table du pain de proposition avait douze pains. Quel est l’autre endroit où il y avait de la nourriture ? Souvenez-vous de la cruche de la manne qui avait été mise dans l’arche, cette manne qu’ils avaient également reçue quand ils étaient dans le désert. Nous avons donc la manne dans le lieu très saint, et le pain sur la table du pain de proposition.

Jean 6:48 Je suis le pain de vie. 49 Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et [ils] sont morts. 50 C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que quelqu’un en mange et ne meure pas. … 53 Alors Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et ne buvez son sang, vous n’avez pas la vie en vous-mêmes.

De quoi parle-t-Il ? Le pain de vie, la manne, il parle du verset 63 :

Jean 6:63 C’est l’esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien ; les paroles que je vous dis, elles sont esprit et elles sont vie.

Dans l’appartement intellectuel de notre cerveau, nous devons manger la parole de Dieu, et elle doit être placée la partie intellectuelle de notre cerveau, ainsi que dans le cœur, dans l’autre appartement. Les deux appartements du cerveau sont : la zone postérieure, qui est la partie intellectuelle, et le lobe frontal, qui est la partie spirituelle. Ce sont les deux parvis. C’est là que tous les messages viennent et sont discernés intellectuellement, et ensuite la partie de votre cerveau qui traite de la partie spirituelle, où le trône de Dieu doit gouverner spirituellement, est dans le lobe frontal. Dans le cerveau, l’intellect a le pain de vie à travers la parole, et également dans le lobe frontal avec la cruche de la manne. C’est pour cela que Jésus dit : « Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que quelqu’un en mange et ne meure pas. » Cela doit se situer à la fois dans le lobe frontal et dans la partie intellectuelle, dans le premier appartement et dans le second appartement.

Nous devons manger la chair et boire le sang du fils de Dieu. Cela se fait en pratiquant sa parole, en tissant dans nos vies et dans nos caractères l’esprit et les œuvres de Christ. Alors, nous sommes un avec Christ de la même manière que Christ était un avec le Père. Alors, nous sommes participants de la nature divine, ayant échappé à la corruption qui est dans le monde par la convoitise.  {1888 Materials 45.3}

Le pain, la manne, l’ingrédient divin de Jésus dans le cœur doit être dans le cerveau, dans le premier et dans le second appartement du cerveau.

4e point

De la même manière que les dix commandements se trouvent dans le lieu très saint, dans l’arche de l’alliance, dans le temple intérieur, ainsi notre cœur doit avoir les dix commandements écrits dessus. Cela ne doit pas être écrit sur des tables de pierres, mais cela doit être écrit dans nos cœurs.

2 Corinthiens 3:2 Vous êtes [vous-mêmes] notre épître, écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes ; 3 [D’autant que vous êtes] manifestement proclamés être l’épître de Christ, due à notre ministère, écrite non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant ; non sur des tables de pierre, mais sur les tables charnelles du cœur.

Vous souvenez-vous où le sceau de Dieu doit être placé ? Il est écrit qu’il doit être placé sur le front. C’est là que le Sabbat dans les dix commandements doit être placé, dans le lobe frontal ; les Écritures disent « en leurs fronts. » C’est le lieu très saint.

5e point

Tout comme le sanctuaire sur la terre et le sanctuaire dans le ciel reçoivent un ministère sacerdotal, et le prêtre œuvre dans ces deux appartements, Jésus est le prêtre du sanctuaire céleste, ainsi il doit aussi y avoir un prêtre dans notre corps terrestre.

Romains 8:26 De même aussi, l’Esprit nous aide dans nos faiblesses ; car nous ne savons pas ce que nous devons demander pour prier comme il faut ; mais l’Esprit lui-même fait intercession pour nous par des soupirs qui ne peuvent être exprimés. 27 Et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce qu’il fait intercession pour les saints selon la volonté de Dieu.

Y-a-t-il un grand prêtre à l’intérieur de nous ?

Lorsque Jésus est compris par la foi, et amené dans le sanctuaire intérieur de l’âme, le Saint-Esprit moulera et modèlera le caractère d’après la ressemblance de Christ.  {Sons and Daughters of God 83.3}

Le grand prêtre accomplit l’œuvre dans le sanctuaire du cœur. De même que le prêtre était dans le sanctuaire terrestre, de même que le Prêtre est dans le sanctuaire céleste, ainsi le Saint-Esprit est aussi un prêtre à l’intérieur de nos cœurs, priant au-dedans de nous par des soupirs que nous ne pouvons traduire par des mots. Il fait Son œuvre à l’intérieur. Les aspects symboliques du sanctuaire hébreu impliquait les réalités du sanctuaire de notre cœur. C’est important que nous élargissions de façon approfondie toute cette compréhension afin que nous puissions être en mesure de coopérer dans ce sanctuaire du corps avec Celui qui veut y demeurer. « Je ne les aurai pas en horreur. Je ferai mon œuvre à l’intérieur du temple pollué par le péché. Je viendrai en eux. » Ceci est une activité très littérale et physiologique. Dans notre prochaine étude, nous ne réitérerons pas tant les symboles, mais nous étudierons la physiologie du corps, et nous verrons à quel point, si nous permettons à Dieu de purifier notre temple, cette activité de purification est littérale dans la physiologie de notre constitution, et ce qui s’y produit réellement.

Le sacerdoce des trois sanctuaires

Le temple céleste, terrestre, et celui du corps sont la grâce salvatrice, réelle et pratique de Dieu. Ce n’est pas juste quelque chose qui s’est passé il y a deux mille ans. Tout ce qui a alors eu lieu c’était Jésus l’agneau étant crucifié, mais depuis ce temps-là, l’œuvre de la purification de notre temple du corps était faite dans l’activité de l’évangile, l’œuvre de Jésus depuis ce temps.

Amen.

Publié le 22/03/2014, dans Le sanctuaire, et tagué , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s