24. La victoire dans le conflit entre l’Esprit et la chair

Le premier ange : étude 24

Par John Thiel (étude en anglais)

L’expérience pratique de l’évangile éternel est un apprentissage qui est le travail de toute une vie de sanctification. Dieu varie Sa formation dans notre apprentissage selon Sa volonté permissive et Sa volonté parfaite. Il arrive que nous voulions les choses à notre façon dans l’expérience de la sanctification, alors Dieu nous permet d’aller notre propre chemin jusqu’à ce que nous en venions au point où nous sommes vraiment en souffrance, et alors Il dit : « Voici le chemin que je veux que tu prennes. »

Parce que nous vivons sous les messages des trois anges et si proche de la fin, nous avons besoin de plus d’informations pour hâter notre expérience d’apprentissage. Il est nécessaire de hâter notre soumission à la volonté parfaite de Dieu, au lieu de Sa volonté permissive, car il ne reste plus beaucoup de temps.

Il y a quelque chose que nous avons besoin de comprendre sur nous-mêmes – la double nature que nous possédons. À travers le plan du salut nous avons une double nature et un conflit entre nos deux natures – l’esprit et la chair. Jésus parle de notre condition à la naissance :

Jean 3:5 Jésus répondit : En vérité, en vérité je te dis : Si un homme ne naît d’eau et de l’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. 6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. 7 Ne t’étonne pas de ce que je t’ai dit : Vous devez être nés de nouveau.

Nous avons deux natures. Lorsque nous naissons, nous naissons de la chair.

Romains 8:5 Car ceux qui sont selon la chair ont leurs pensées aux choses de la chair ; mais ceux qui sont selon l’Esprit, [ont leurs pensées] aux choses de l’Esprit. 6 Car penser selon la chair c’est la mort ; mais penser spirituellement c’est la vie et la paix ; 7 Parce que l’esprit charnel est inimitié contre Dieu ; car il ne se soumet pas à la loi de Dieu ; et en effet, [il] ne le peut. 8 Ainsi donc, ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu.

Penser selon la chair c’est la mort. Penser spirituellement c’est la vie et la paix. Ceux qui sont dans la chair ne peuvent pas plaire à Dieu. La chair a une condition qui n’est pas en harmonie avec Dieu.

1 Corinthiens 2:14 Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu ; car elles sont folie pour lui, il ne peut pas non plus les connaître, parce qu’elles se discernent spirituellement.

Pour ce qui est né naturellement de la chair, il est impossible d’être en harmonie avec Dieu. Ayant étudié la Divinité et les facilités que Dieu a mises en place par le Père, le Fils et le Saint-Esprit, l’œuvre de la grâce nous fait quelque chose :

2 Corinthiens 5:14 Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous jugeons ainsi, que si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts ; 15 Et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent, ne vivent plus dorénavant pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort pour eux et ressuscité. 16 Par conséquent, dorénavant, nous ne connaissons personne selon la chair ; oui, si même nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus [ainsi]. 17 C’est pourquoi si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature ; les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Quand l’amour de Christ a un impact sur nous, nous nous rendons compte que, bien que nous soyons dans la chair, nous ne devons connaître aucun homme selon la chair. Si nous sommes en Christ, si nous absorbons la facilité du Fils de Dieu et le Saint-Esprit, alors nous sommes une nouvelle créature, une nouvelle naissance, une nouvelle création. Cette nouvelle créature est décrite ici :

Romains 6:3 Ne savez-vous pas que tous ceux parmi nous qui avons été baptisés en Jésus Christ, nous avons été baptisés en sa mort ? 4 C’est pourquoi nous sommes ensevelis avec lui par le baptême en la mort, afin que, comme Christ a été ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. 5 Car si nous avons été plantés ensemble dans la ressemblance de sa mort, nous le serons aussi dans la ressemblance de sa résurrection ; 6 Sachant cela, que notre vieil homme est crucifié avec lui, afin que le corps du péché puisse être détruit, pour qu’à l’avenir nous ne servions plus le péché.

Pouvez-vous voir la nouvelle créature ? Toutes choses sont nouvelles ? Lorsque, nous sommes dans l’expérience de soumission à la mort de Jésus-Christ, nous ressuscitons comme Jésus a ressuscité des morts, en nouveauté de vie. Le vieil homme est crucifié, il y a un homme nouveau. Par cette opération, nous avons été justifiés.

Éphésiens 4:21 Si du moins vous l’avez entendu, et avez été instruits par lui, selon la vérité qui est en Jésus, 22 [Savoir] que vous dépouillez, quant à votre ancienne conduite le vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses ; 23 Et que vous soyez renouvelés dans l’esprit de votre intelligence ; 24 Et que vous revêtiez le nouvel homme, qui est créé selon Dieu, en justice et véritable sainteté.

Si vous avez entendu parler de lui, et avez été enseignés sur la vérité telle qu’elle est en Jésus, l’impact de cette vérité modifie votre esprit. Nous sommes renouvelés dans l’esprit de notre intelligence. Le vieil homme, le vieil esprit a été remplacé par un nouvel esprit et vous revêtez un homme nouveau. Où est-ce que vous le revêtez ? Dans l’esprit de votre intelligence. C’est ce que Jésus veut dire quand Il dit que vous devez être nés de nouveau.

Jean 3:5 Jésus répondit : En vérité, en vérité je te dis : Si un homme ne naît d’eau et de l’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

Nous devons être nés de l’Esprit, dans l’esprit de notre intelligence. Avec ce nouvel esprit, nous pouvons éprouver la volonté parfaite de Dieu. Nous avons identifié le fait que la volonté parfaite de Dieu doit être suivie, pas la volonté permissive. Comment pouvons-nous suivre la volonté parfaite de Dieu ? Seulement en comprenant l’esprit nouveau dans son rapport au corps.

Romains 12:2 Et ne vous conformez pas à ce monde, mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, afin que vous puissiez éprouver qu’elle est la volonté de Dieu, bonne, acceptable et parfaite.

Quand l’esprit est renouvelé nous pouvons éprouver la volonté de Dieu. Nous avons besoin de suivre la volonté parfaite de Dieu, mais cela ne peut pas être fait à moins d’exercer le nouvel esprit. Le nouvel esprit, le nouvel homme se renouvelle et ne se conforme pas au monde.

2 Timothée 1:7 Car Dieu ne nous a pas donné un esprit de peur, mais de puissance, et d’amour, et d’une pensée saine.

Le nouvel esprit qui n’est pas conforme au monde est un esprit sain. Auparavant, c’était un esprit malsain, l’esprit de la chair, un esprit qui était conforme au monde.

1 Corinthiens 2:16 Car qui a connu la pensée du Seigneur pour qu’il puisse l’instruire ? Mais nous, nous avons la pensée de Christ.

À travers l’œuvre du Saint-Esprit nous recevons un nouvel esprit par ce que nous avons entendu. C’est un esprit qui est identifié comme la pensée de Christ.

Philippiens 2:5 Que cette pensée soit en vous, qui était aussi en Christ Jésus ;

En appréciant et en comprenant la réalité de ce nouvel esprit, qu’avons-nous maintenant besoin de comprendre ? De la petite enfance à l’âge adulte, c’est un esprit qui se développe et devient comme un esprit d’adulte, mais qui commence d’abord comme un esprit de bébé. Qu’est-ce qu’un esprit de bébé doit apprendre sur lui-même ? À propos du corps humain dans lequel elle se trouve ?

Éphésiens 2:1 Et [il vous a vivifiés], vous qui étiez morts dans [vos] fautes et dans [vos] péchés, 2 Dans lesquels vous avez marché autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, l’esprit qui agit maintenant dans les enfants de la désobéissance ; 3 Parmi lesquels nous tous aussi vivions autrefois, selon les convoitises de notre chair, accomplissant les désirs de la chair et de l’esprit; et nous étions par nature des enfants de colère, et même comme les autres.

Lorsque nous étions encore non-convertis, que suivions-nous ? Nous suivions les désirs de la chair et de l’esprit dans la corruption et le péché. Maintenant que nous avons un esprit nouveau, que reste-t-il ? Il y a deux facteurs. Nous suivions les désirs de : l’esprit et la chair. Voyez-vous les deux points ? Il y a l’esprit et la chair. Quand l’esprit est transformé, qu’arrive-t-il à la chair ?

Romains 7:5 Car lorsque nous étions dans la chair, les motions des péchés, lesquelles étaient par la loi, agissaient dans nos membres, pour porter du fruit pour la mort.

Quand notre esprit était bien en chair, il agissait dans les parties de notre corps. L’apôtre Paul identifie ici le fait qu’il y a deux sortes de désirs, les désirs de l’esprit et de la chair. Si l’esprit est un esprit charnel il accomplit les désirs de la chair. Il réconforte la chair en faisant ce que la chair désire. Lorsque vous avez la pensée de Christ, est-ce que les motions de nos péchés dans la chair cessent ? Non. Voici une personne qui a un esprit spirituel qui vient de Dieu. L’esprit charnel n’est pas soumis à la loi de Dieu et ne peut pas l’être.

Romains 7:22 Car je prends plaisir en la loi de Dieu, selon l’homme intérieur ; 23 Mais je vois une autre loi dans mes membres, combattant contre la loi de mon esprit et me rendant captif sous la loi du péché, qui est dans mes membres.

L’esprit de Paul prend plaisir à la loi de Dieu. Ce n’est pas l’esprit charnel car il ne prend pas plaisir à cela. L’esprit sain est en harmonie avec, et aime la loi de Dieu.

Pouvez-vous voir la différence entre l’esprit qui aime la loi et les motions du péché dans les membres, les désirs de la chair ? Il parle d’une loi qui combat contre la loi de son esprit.

Y a-t-il une fonction entre l’esprit et la chair selon laquelle ma chair physique a un mouvement qui peut se déplacer sans l’esprit ?

Galates 5:16 Mais je dis : Marchez dans l’Esprit, et vous n’accomplirez pas la convoitise de la chair. 17 Car la chair convoite contre l’Esprit, et l’Esprit contre la chair ; et ces choses sont opposées l’une à l’autre, de telle sorte que vous ne pouvez pas faire les choses que vous voudriez.

Il y a un combat, un conflit entre la pensée, l’Esprit de Dieu en nous et les désirs de la chair. L’un convoite contre l’autre.

Chaque chrétien sera assailli par les séductions du monde, les clameurs de la nature charnelle, et les tentations directes de Satan. Nul n’est en sécurité. {Testimonies for the Church Vol.5 102.1}

Par quoi sommes-nous assaillis mis à part les séductions du monde et Satan ? Nous sommes assaillis par les clameurs de la nature charnelle et les désirs de la chair. Bien que nous ayons un esprit nouveau, il y a une nature charnelle, les motions du péché dans nos membres / notre corps. Paul a dit qu’il a un esprit qui aime la loi de Dieu, mais il y a une loi dans ses membres (le corps) qui combat contre son esprit.

Le chrétien ressentira les incitations du péché, car la chair convoite contre l’Esprit ; mais l’Esprit lutte contre la chair, en maintenant une guerre constante. {The Sanctified Life 92.2}

Il y a une guerre constante. Elle réclame l’attention. Un chrétien ressentira cela. Alors qu’il ressent cela, il y a une guerre constante entre son esprit et son corps. Si nous ne comprenons pas ce principe dans le processus de la sanctification, nous ne comprendrons jamais que nous ne devons pas faire appel à la volonté permissive de Dieu. La compréhension que nous avons observée est essentielle pour nous garder de faire appel à la volonté permissive. La volonté permissive, c’est ce que Dieu nous permet de faire parce que notre chair le veut.

Nous ne devons pas être troublés avec la pensée de Christ en nous et les messages internes de l’esprit et de la chair qui se passent à l’intérieur. Nous avons besoin de comprendre ce qui se passe lorsque le péché se remue à l’intérieur de moi. Les clameurs de la nature charnelle et ses incitations viennent quand l’esprit ne le veut pas.

Jacques 1:13 Ne laissez personne dire, lorsqu’il est tenté : Je suis tenté de Dieu ; car Dieu ne peut être tenté par le mal, et lui-même ne tente personne. 14 Mais chacun est tenté quand il est entraîné et séduit par sa propre convoitise. 15 Ensuite, quand la convoitise a conçu, elle enfante le péché ; et le péché quand il est consommé, enfante la mort.

Voici de quoi il est question dans toute cette compréhension du combat de l’esprit et de la chair, nous avons affaire à la tentation. Lorsque la chair vient à l’esprit et dit : « Je veux ! », c’est la convoitise qui séduit. Comment est-ce que la clameur de la chair vient à nous ?

Il y a des pensées et des sentiments suggérées et suscitées par Satan qui ennuient même le meilleur des hommes. {Mind, Character, and Personality Volume 2 432.2}

Voici l’esprit sain, le meilleur des esprits qui devient ennuyé par des pensées et des sentiments. Satan vient à nos membres et les pique à travers les sens. Par les sens les membres du corps ont des motions de péché par des pensées et des sentiments, ou des courants électriques et des hormones. Les hormones viennent comme un sentiment. Les pensées viennent comme un courant électrique. Ceux-ci sont les messages que nous avons besoin de discerner.

Le message du cerveau qui dit : « J’aime la loi. » vient de l’esprit sain ; mais il y a des pensées et des sentiments que l’on appelle émotions, et par rapport auxquelles il nous faut prendre des décisions.

Des sentiments et des pensées viennent à l’esprit sain, et il devient déconcerté et ennuyé. Il n’est pas heureux. Que devons-nous faire ? Est-ce que l’esprit sain doit succomber ? Que devons-nous faire quand nous sommes assaillis par ces pensées et sentiments ?

Le chrétien ressentira les incitations du péché, car la chair convoite contre l’Esprit ; mais l’Esprit lutte contre la chair, en maintenant une guerre constante. C’est là que l’aide de Christ est nécessaire. La faiblesse humaine devient unie à la force divine, et la foi s’exclame : « Grâces à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ. » {The Sanctified Life 92.2}

1 Corinthiens 15:56 Or l’aiguillon de la mort, c’est le péché ; et la puissance du péché, c’est la loi. 57 Mais grâces à Dieu, qui nous donne la victoire par notre seigneur Jésus Christ.

Comment cette victoire a lieu ? Par Jésus-Christ. Jésus dit : « Je suis le chemin, j’ai la méthode. » C’est de là que l’aide vient. Pouvons-nous nous souvenir comment cela se produit par Jésus-Christ ? Nous avons étudié comment Jésus est devenu un humain, est devenu notre rançon, et a conquis la bataille. Voici un bref aperçu de la facilité qui nous est offerte dans cet exercice, l’aide que nous recevons par Jésus :

Hébreux 5:7 Qui durant les jours de sa chair, lorsqu’il avait offert des prières et des supplications avec de grands cris et des larmes à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été entendu en ce qu’il craignait, 8 Bien qu’il était un Fils, cependant il a appris l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, 9 Et ayant été rendu parfait, il est devenu l’auteur du salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent ;

Jésus est Celui par lequel nous apprenons les leçons de ce combat. Il a appris l’obéissance par les choses qu’Il a souffertes. Il a souffert le fait que son esprit sain soit assailli par les incitations de la chair de péché. Il avait la même chair de péché que moi. Il a été tenté en toutes choses comme nous. Même les meilleurs des hommes sont troublés. Voilà comment Il a appris l’obéissance. Qu’a-t-Il fait ? Comment nous enseigne-t-Il ?

Hébreux 12:2 Regardant à Jésus, l’auteur et le finisseur de notre foi, lequel pour la joie qui était placée devant lui, a enduré la croix, méprisant la honte, et est assis à la droite du trône de Dieu. 3 C’est pourquoi, considérez celui qui a enduré une telle contradiction de la part des pécheurs contre lui-même, de peur que vous ne deveniez las et faibles dans vos esprits.

Vous pouvez défaillir dans votre esprit si vous ne regardez pas ce que Jésus a enduré. Alors que vous regardez ce qu’Il a enduré avec le péché dans Sa chair, comment Il a été affecté par ces motions terribles et a dû leur faire face, nous voyons la réponse à notre problème.

Romains 8:3 Car ce que la loi ne pouvait faire, en ce qu’elle était affaiblie par la chair, Dieu, envoyant son propre Fils dans [une chair] semblable à la chair de péché, et pour le péché, a condamné le péché dans la chair ; 4 Afin que la justice de la loi soit accomplie en nous, qui ne marchons pas, selon la chair, mais selon l’Esprit.

Voilà la réponse

Il y a des pensées et des sentiments suggérées et suscitées par Satan, qui ennuient même le meilleur des hommes ; mais si elles ne sont pas chéries, si elles sont repoussées comme odieuses, l’âme n’est pas contaminée par la culpabilité, et nul autre n’est souillé par leur influence. Ô, que chacun d’entre nous puisse devenir une odeur de vie pour la vie à ceux qui nous entourent ! {Mind, Character, and Personality Volume 2 432.2}

Jésus Lui-même, alors qu’Il demeurait parmi les hommes, était souvent en prière. Notre Sauveur s’est Lui-même identifié à nos besoins et à notre faiblesse, en ce qu’Il est devenu un suppliant, un quémandeur, sollicitant Son père pour de nouvelles provisions de force, afin qu’Il puisse aller de l’avant, armé pour le devoir et l’épreuve. Il est notre exemple en toutes choses. Il est un frère dans nos infirmités, « tenté en tous point comme nous sommes ; » mais comme Celui sans péché, Sa nature reculait devant le mal. {Steps to Christ 93.4} / {Vers Jésus 142.3}

Jésus priait à son Père lorsque les motions du péché dans Son corps venaient et réclamaient de l’attention. Nous remportons la victoire en apprenant de Lui dans le combat entre l’esprit et la chair. Il est notre exemple. Son esprit était sans péché, celui-ci aimait la loi, mais il reculait devant les pensées et les sentiments de la chair / du corps.

1 Corinthiens 9:26 C’est pourquoi je cours ainsi, non dans l’incertitude ; je me bats ainsi, mais non pas comme battant l’air ; 27 Mais je maîtrise mon corps, et je le tiens assujetti, de peur qu’en quelque sorte, après avoir prêché aux autres, je ne sois moi-même rejeté.

Qu’a-t-Il fait ? « Je me bats, je suis en guerre. Je lutte. Je suis engagé dans la guerre entre l’esprit et la chair. Je maîtrise mon corps et les motions du péché dans la chair. Elles viennent à moi, et je les refoule et les détruit. Je les tiens assujetties. » Il reculait devant les motions qui surgissaient à l’intérieur de Lui, les réactions de péché qui le troublait et le tourmentait.

2 Corinthiens 10:3 Car quoique nous marchions dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. … 5 Détruisant les imaginations et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et amenant toute pensée captive à l’obéissance de Christ ;

Que faites-vous avec vos imaginations par Jésus-Christ ? Détruisez-les lorsque votre esprit commence à imaginer toutes sortes de choses. Tout ce qui s’élève contre Dieu dans le cerveau – amenez-le captif. Les pensées et les sentiments sont détruits, et ainsi ils ne peuvent pas fonctionner. C’est cela le combat entre l’esprit et la chair.

Romains 8:11 Mais si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus des morts demeure en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts vivifiera aussi vos corps mortels, par son Esprit qui demeure en vous. 12 C’est pourquoi, frères, nous sommes redevables non à la chair, pour vivre selon la chair. 13 Car si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si, par l’Esprit, vous mortifiez les œuvres du corps, vous vivrez.

Que devons-nous faire? Mortifier. Blessure mortelle, mort, tuer. Tuez la pensée, mortifiez le sentiment. Quand les sentiments arrivent ils aiment être choyés. Condamner le péché dans la chair. C’est cela la réponse au combat entre l’esprit et la chair.

Romains 6:11 De même vous aussi, comptez-vous vous-mêmes comme vraiment morts au péché, mais vivants pour Dieu par Jésus Christ notre Seigneur. 12 Ne laissez donc pas le péché régner dans votre corps mortel, pour que vous lui obéissiez dans ses convoitises ; 13 Ne soumettez pas non plus vos membres, [pour être] des instruments d’iniquité pour le péché ; mais soumettez-vous à Dieu, comme des vivants [ressuscités] des morts, et vos membres, comme des instruments de justice pour Dieu. 14 Car le péché ne dominera pas sur vous, car vous n’êtes pas sous la loi, mais sous la grâce.

Quand nous faisons l’expérience de la réalité de ces versets les membres du corps ne fonctionneront plus selon les motions du péché, même si elles le veulent. On ne cèdera pas à leurs incitations. Nous serons vivants d’entre les morts. Nous aurons un nouvel esprit. Nous serons ressuscités d’entre les morts avec Jésus. Avec le nouvel esprit, je m’abandonnerai à Dieu. Je mortifierai les anciennes motions de la chair. C’est-à-dire, quelqu’un qui a fumé n’a pas à penser, il prend simplement le paquet de cigarettes qui était avant dans sa poche. C’est une réaction naturelle. Dieu nous donne la force pour y faire face alors que nous prions de la façon dont Jésus a prié. L’apprentissage c’est d’apprendre ce principe dans toutes les choses avec lesquelles je lutte.

Nous ne pouvons faire ça que comme Jésus l’a fait, avec de grands cris et des larmes.

Luc 9:23 Et il dit à eux tous : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, et prenne sa croix chaque jour, et me suive.

Chaque jour, nous relevons l’exercice de Jésus, condamnant le péché dans la chair.

1 Corinthiens 15:31 Je l’atteste par votre joie que je ressens en Christ Jésus notre Seigneur, je meurs chaque jour.

Repoussez-les et reculez devant ces pensées et sentiments. Le message du premier ange nous enseigne ce métier comme apprentis. Jésus attend avec désir le jour où Ses élèves se tiendront tous devant Lui ayant appris le métier.

Apocalypse 14:7 Disant d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui la gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les fontaines des eaux.

Donnez-lui la gloire. C’était Lucifer qui a dit : « Tu n’obtiendras jamais un peuple sur cette terre qui t’obéira et sera parfait, c’est impossible. » C’était cela le jugement de Lucifer sur Dieu.

Maintenant, nous avons un privilège de lui donner la gloire en entrant dans un apprentissage avec Lui, en nous saisissant de toutes les facilités qu’Il nous a données. Saisissez la parole et soyez vainqueurs avec Jésus. Dans le combat entre l’esprit et la chair, nous aurons la victoire. Puisse cela être notre décision alors que nous apprécions le message du premier ange.

Amen

Publié le 23/07/2013, dans 1er ange, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s