22. La sanctification

Le premier ange : étude 22

Par John Thiel (étude en anglais)

Alors que nous avons regardé la Divinité à l’œuvre pour nous, dans nos études précédentes, n’avons-nous pas désiré entrer dans un discipulat avec Dieu ? Nous devons en venir au point où la justification prend profondément racine à l’intérieur de notre cœur.

Nous n’avons pas de justice à nous pour répondre aux revendications de la loi de Dieu. Mais Christ a fait pour nous une issue. Il a vécu sur la terre au milieu d’épreuves et de tentations comme celles que nous devons rencontrer. Il a vécu une vie sans péché. Il est mort pour nous, et maintenant Il nous propose de prendre nos péchés et nous donner Sa justice. Si vous vous donnez à Lui, et l’acceptez comme votre Sauveur, alors, aussi pécheresse que votre vie ai pu être, à cause de Lui vous êtes compté pour droit. Le caractère de Christ se tient à la place de votre caractère, et vous êtes accepté devant Dieu comme si vous n’aviez pas péché. {Steps to Christ 62.2} / {Vers Jésus 95.2}

Cela ne soulage-t-il pas la personne qui est un pécheur, et qui connait son état, contrasté à la perfection de Dieu ? Nous nous tenons devant Dieu comme si nous n’avions pas péché. Cette personne est justifiée. Il est déclaré droit, il est une personne juste. Il est libre, il est en liberté.

2 Corinthiens 3:17 Or le Seigneur est cet Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, il y a liberté. 18 Ainsi nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes changés en la même image, de gloire en gloire, à savoir comme par l’Esprit du Seigneur.

Bien que nous soyons en liberté, bien que dans cet état à visage découvert nous contemplons la gloire du Seigneur et nous sommes changés en la même image, le changement se poursuit. Un changement a eu lieu dans la justification, et maintenant étant justifiés nous sommes libérés, et nous poursuivons désormais dans le changement de gloire en gloire.

Romains 8:29 Car ceux qu’il a connus d’avance, il [les] a aussi prédestinés à être conformes à l’image de son Fils, afin qu’il puisse être le premier-né parmi beaucoup de frères. 30 De plus, ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

Il nous appelle, puis nous justifie, et ensuite Il nous glorifie, ou sanctifie.

Romains 5:9 Combien plus donc, étant maintenant justifiés par son sang, serons-nous sauvés de la colère par lui. 10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés à Dieu par la mort de son Fils, bien plus encore, étant réconciliés, nous serons sauvés par sa vie.

À travers la mort de Jésus, nous avons été amenés à une condition où nous sommes justifiés, mais le changement continue. Nous sommes réconciliés par Sa mort et maintenant réconciliés nous serons sauvés par Sa vie. Ce processus est exprimé dans les Proverbes.

Proverbes 4:11 Je t’ai enseigné le chemin de la sagesse, je t’ai conduit dans les sentiers de la droiture. … 18 Mais le sentier des justes est comme la lumière resplendissante qui brille de plus en plus jusqu’au jour parfait.

Dieu nous enseigne le chemin de la sagesse et maintenant que nous sommes dans le bon sentier, cela nous amène au jour parfait. Le sentier de l’apprentissage nous conduit à la justification et il continue.

Changés de gloire en gloire

Prédestinés; appelés; justifiés; glorifiés (sanctifiés). Par conséquent, si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?

Celui qui se place où Dieu peut l’éclairer, progresse, pour ainsi dire, de l’obscurité partielle de l’aube au plein éclat du midi. {In Heavenly Places 75.6}

Ceci est le privilège de ceux qui ont été justifiés : Aller vers des domaines de gloire de plus en plus brillants. Quand une personne a été captivée par les mystères célestes, il déteste sa vie antérieure.

Quand il comprend ces choses, son ancienne vie semble dégoûtante et odieuse. Il hait le péché, et, brisant son cœur devant Dieu, il embrasse Christ comme la vie et la joie de l’âme. Il renonce à ses anciens plaisirs. Il a un nouvel esprit, de nouvelles affections, un nouvel intérêt, une nouvelle volonté ; ses peines, ses désirs, et son amour sont tous nouveaux. . . . Le ciel, qui ne possédait autrefois aucun attrait, est maintenant vu dans ses richesses et sa gloire ; et il l’envisage comme sa future maison, où il verra, aimera, et louera Celui qui l’a racheté par Son sang précieux. Les œuvres de la sainteté, qui semblait ennuyeuses, sont maintenant son délice. La Parole de Dieu, qui était sans intérêt et inintéressante, est maintenant choisie comme son étude, l’homme de son conseil. C’est comme une lettre qui lui est écrite de la part de Dieu, portant l’inscription de l’Éternel. Ses pensées, ses paroles et ses actes sont portés à cette règle et testés. Il tremble face aux ordres et aux menaces qu’elle contient, tandis qu’il saisit fermement ses promesses et fortifie son âme en se les appropriant à lui-même. {The Faith I Live By 139.2}

Ceci est l’activité en cours. Cela nécessite de contempler le Maître, notre Frère aîné, Celui qui nous a précédés.

Romains 5:9 Combien plus donc, étant maintenant justifiés par son sang, serons-nous sauvés de la colère par lui. 10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés à Dieu par la mort de son Fils, bien plus encore, étant réconciliés, nous serons sauvés par sa vie.

Comment ? Par Sa vie. Changé par Sa vie. Nous avons été réconciliés et justifiés, mais maintenant, changés. Par un apprentissage, par Sa vie.

Hébreux 2:9 Mais nous voyons Jésus, qui a été fait un peu inférieur aux anges pour les souffrances de la mort, couronné de gloire et d’honneur, afin que par la grâce de Dieu il goûte la mort pour chaque homme. 10 Car il convenait que celui pour lequel sont toutes choses, et par lequel sont toutes choses, amenant beaucoup de fils à la gloire, rende parfait le capitaine de leur salut, à travers les souffrances. 11 Car, et celui qui sanctifie, et ceux qui sont sanctifiés sont tous d’un ; c’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères,

Avez-vous remarqué ce qu’Il est ? Il est le Capitaine de notre salut. Il a été rendu parfait par la souffrance. Celui qui nous sanctifie est Lui-même le Maître de cette sanctification. Il est Lui-même un dans le processus avec nous. Il est celui qui l’a fait avant, et nous suivons maintenant sa profession de sanctification. Il a prié Dieu alors qu’Il faisait Lui-même ce travail et puis Il prie pour nous :

Jean 17:13 Et maintenant je viens à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu’ils puissent avoir ma joie accomplie en eux-mêmes. 14 Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde. 15 Je ne te prie pas pour que tu les ôtes du monde, mais que tu les gardes du mal. 16 Ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde. 17 Sanctifie-les par ta vérité ; ta parole est vérité. 18 Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. 19 Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi puissent être sanctifiés par la vérité. 20 Or je ne prie pas seulement pour eux, mais aussi pour ceux qui croiront en moi par leur parole ;

Jésus qui nous sanctifie, s’est sanctifié Lui-même, ainsi, lorsque nous L’étudions, nous pouvons tous être sanctifiés par la vérité.

La vérité de Jésus-Christ

Nous sommes sauvés par Sa vie, la vérité de Sa vie. Nous sommes sanctifiés par le même procédé avec lequel Il s’est Lui-même sanctifié. Pour comprendre l’expérience de la sanctification vous ne pouvez pas l’expliquer, c’est insuffisant. Jésus dit : Suivez-moi. Faites comme moi. Vous vous êtes repenti comme moi, vous êtes mort et vous avez ressuscité comme moi, maintenant suivez dans la justification et la sanctification. D’autant plus, comme vous avez été justifiés en me suivant, maintenant vous serez sanctifiés en me suivant. Nous serons sanctifiés par la vérité à laquelle Il a donné corps. Cela ne peut être compris qu’en suivant Jésus dans l’action. Qu’est-que-ce la sanctification ?

Apprendre sa signification par Jésus

1 Corinthiens 1: 30 Mais vous êtes de lui en Christ Jésus, qui [de la part] de Dieu, nous a été fait sagesse et justice, et sanctification et rédemption ;

Pour comprendre ce que signifie la sanctification, vous apprenez sa signification par Celui qui nous a été fait sanctification. Il a été fait la sanctification de Dieu afin que nous puissions Le regarder. Nous comprenons le sens de la sanctification en Le comprenant dans Sa vie. Il est Lui-même le sens du mot. Qui était-Il ?

Jésus nous a été fait :

  • Sagesse
  • Justice
  • Sanctification
  • Rédemption

Il a été fait cela dans l’homme Christ Jésus, et alors que vous l’étudiez, vous comprendrez ce que veut dire la sanctification.

Psaume 2:7 Je déclarerai le décret, le SEIGNEUR m’a dit : Tu es mon Fils ; aujourd’hui je t’ai engendré.

Lorsque Jésus est né sur cette terre, c’était dans l’accomplissement d’un décret que Dieu avait fait bien avant, dans le passé lointain.

Hébreux 1:4 Étant fait d’autant plus supérieur aux anges, puisqu’il a hérité d’un nom plus excellent que le leur. 5 Car auquel des anges [Dieu] a-t-il jamais dit : Tu es mon Fils, aujourd’hui je t’ai engendré ? Et encore : Je lui serai un Père, et il me sera un Fils ? 6 Et encore, quand il introduit le premier engendré dans le monde, il dit : Et que tous les anges de Dieu l’adorent.

Lui, la deuxième personne de la Divinité a assumé un rôle pour devenir un fils soumis à un père quand, par décret, Il est venu remplir ce rôle. Il est appelé le premier engendré, ou premier-né.

Colossiens 1:15 Qui est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute créature.

Ceci est une déclaration très importante qui est symbolisée dans la loi mosaïque en référence à ce sujet de la sanctification. Nous devons le comprendre.

Exode 13:2 Sanctifie-moi tout premier-né, tout ce qui ouvre le sein parmi les enfants d’Israël, tant des hommes que des bêtes ; il est à moi.

Comme Dieu enseignait à la nation hébraïque les sujets de la sanctification, Il l’a fait en demandant que tout premier-né de toute créature Lui soit sanctifié. Qu’est-ce que cela voulait dire ? De tout ce qui était né, sanctifier le premier-né.

Jésus était le premier-né de toutes les créatures, symbolisé par le premier-né de toutes les créatures des Hébreux, humain ou animal. Qu’est-ce que cela signifie : « sanctifier le premier-né » ?

Genèse 2:2 Et au septième jour Dieu acheva son œuvre qu’il avait faite ; et il se reposa au septième jour de toute son œuvre qu’il avait faite. 3 Et Dieu bénit le septième jour, et le sanctifia ; parce qu’en [ce jour] il se reposa de toute son œuvre, laquelle Dieu avait créé et faite.

Dieu a sanctifié le septième jour. Qu’est-ce que cela voulait dire ? Quand les Dix Commandements ont été écrits, remarquez ce qui est dit. Quand Dieu a fini son œuvre, Il a sanctifié le septième jour.

Exode 20:8 Souviens-toi du jour du sabbat, afin de le garder saint. … 11 Car en six jours le SEIGNEUR a fait le ciel et la terre, la mer et tout ce qui est en eux, et il s’est reposé le septième jour ; c’est pourquoi le SEIGNEUR a béni le jour du sabbat et l’a sanctifié.

Sanctifier le septième jour signifiait mettre à part ce jour pour un usage sacré, car dans le commandement il est dit « tu ne feras aucune œuvre en ce jour-là », mais tu dois adorer Dieu en ce jour. Il a été mis à part pour un usage sacré, pour être saint.

1 Pierre 1:13 C’est pourquoi ceignez les reins de votre esprit, soyez sobres, et espérez jusqu’à la fin en la grâce qui doit vous être apportée à la révélation de Jésus Christ ; 14 Comme des enfants obéissants, ne vous conformant pas aux convoitises d’autrefois pendant votre ignorance. 15 Mais comme celui qui vous a appelés est saint, vous aussi pareillement soyez saints dans toute [votre] conduite. 16 Parce qu’il est écrit : Soyez saints, car je suis saint.

Être mis à part et être sanctifié pour un usage sacré veut dire que cela doit être saint. Nous devons être saints comme Dieu est saint. Nous devons être transformés de gloire en gloire, le caractère parfait de Dieu. C’est pourquoi, la sanctification est le processus d’être rendu saint comme le sabbat a été rendu saint. Tout comme tous ceux qui étaient les premiers-nés étaient mis à part pour un usage sacré, ainsi Jésus, le premier-né, était saint et Il est venu sur cette terre pour développer la sainteté comme un exemple pour nous.

De plus en plus brillant

Voici l’appel, que nous soyons changés de gloire en gloire, comme par 2 Corinthiens 6. Nous sommes mis en liberté, et nous allons maintenant être changés de gloire en gloire. Ce processus est comme le jour naissant. Ce processus de la nuit du petit matin jusqu’au parfait éclat du midi est bien mieux représenté en regardant Jésus. Nous pouvons regarder l’évolution de notre mode de vie, mais le meilleur exemple est Jésus Lui-même. Souvenez-vous, nous sommes justifiés par Sa mort, mais sanctifiés par Sa vie. Quand est-ce qu’Il s’est sanctifié ?

Hébreux 5:7 Qui, durant les jours de sa chair, ayant offert, avec de grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été entendu en ce qu’il craignait, 8 Bien qu’il était un Fils, cependant il a appris l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, 9 Et ayant été rendu parfait, il est devenu l’auteur du salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent ;

Il s’est sanctifié, alors qu’Il était sur la terre, vivant dans Sa chair. Qu’a-t-il fait ? Avec beaucoup de prières et de supplications, Il a crié à son père pour qu’Il le sauve. Il a appris l’obéissance. Il était le premier engendré, Il était le fils qui a reçu la première formation de la race humaine tout entière. Il a appris l’obéissance par les choses qu’Il a souffertes.

Jésus est celui qui nous montre le processus de sanctification. Il était l’auteur de celle-ci. Il était celui dont nous devons lire la biographie, afin que nous puissions être sanctifiés par la vérité de cette biographie.

Hébreux 12:2 Regardant à Jésus, l’auteur et le finisseur de notre foi, lequel pour la joie qui était placée devant lui, a enduré la croix, méprisant la honte, et est assis à la droite du trône de Dieu. 3 C’est pourquoi, considérez celui qui a enduré une telle contradiction de la part des pécheurs contre lui-même, de peur que vous ne deveniez las et faibles dans vos esprits.

Combien cette déclaration est vraie. Alors que nous essayons d’atteindre les normes élevées des exigences de Dieu, nous avons parfois l’impression que : « Je ne peux plus. » et comme c’est écrit, nous devenons las et faibles dans nos esprits. Regardez fixement à Ses souffrances, Il criait sans cesse à Dieu qu’Il l’aide. Il gardait constamment Son chemin par la prière et la supplication, et Il a appris l’obéissance.

Il est devenu l’Auteur

Nous devons regarder à Lui, et alors nous comprendrons la sanctification. Comme Jésus a grandi de la petite enfance à la pleine maturité de l’âge adulte, nous devons aussi grandir avec Lui de la petite enfance de la justification, jusqu’à l’âge adulte de la glorification complète, à travers le processus de sanctification.

Hébreux 5:13 Car quiconque utilise du lait, est inexpérimenté dans la parole de justice ; car il est un petit enfant. 14 Mais la nourriture solide est pour ceux qui ont atteint la maturité, c’est-à-dire ceux qui par l’habitude, ont leurs sens exercés à discerner le bien et le mal.

Ce sont les termes de l’apôtre Paul par rapport à nous, étant des bébés, et utilisant premièrement le lait de la parole. Ayant utilisé le lait de la parole, nous grandissons ainsi, et nous nous développons vers une nourriture plus solide, jusqu’à ce que finalement nous sachions comment utiliser la parole, ayant nos sens exercés. Jésus a grandi de la petite enfance à l’âge adulte, et nous sommes appelés à suivre cet exemple.

Éphésiens 4:11 Et il a donné les uns, apôtres, les autres prophètes, les autres évangélistes, et les autres pasteurs et professeurs ;

Le ministère a été donné à l’Église :

Éphésiens 4:12 Pour le perfectionnement des saints, pour l’œuvre du ministère, pour l’édification du corps de Christ ; 13 Jusqu’à ce que nous arrivions tous dans l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à [l’état] d’homme parfait, à la mesure de la stature de la plénitude de Christ ;

Comme Jésus grandissait de la petite enfance à l’âge adulte sous la tutelle de sa mère et des doctrines de la Bible, nous sommes aussi sous la tutelle de l’Église de l’évangile, et les saints sont perfectionnés pour grandir de la petite enfance à un homme parfait, la stature de la plénitude de Christ – la pleine maturité.

À partir du moment où vous êtes justifiés, votre croissance dans la sanctification commence. Par la mort et la résurrection de Jésus, la vie d’une créature nouveau-née a lieu, tout comme Jésus est né à Bethlehem et a grandi, le croyant nait par la résurrection qui a lieu à travers Jésus Christ. Votre croissance commence maintenant, comme c’est également expliqué ici :

Philippiens 3:12 Non que j’aie déjà atteint [le but], ou que je sois déjà parvenu à la perfection, mais je poursuis, afin que je puisse saisir ce pour quoi j’ai aussi été saisi par Christ Jésus. 13 Frères, je ne m’estime pas moi-même de l’avoir saisi ; mais je fais une chose, oubliant les choses qui sont derrière moi, et tendant vers ces choses qui sont devant ; 14 Je cours avec ardeur vers le but, pour le prix de l’appel d’en haut, de Dieu en Christ Jésus. 15 Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons ce même sentiment ; et si en quelque chose vous avez un autre sentiment, cela aussi Dieu vous le révélera.

Paul dit : « Le processus de persévérer de quelque chose de petit à quelque chose de grand, cela je fais. Je ne suis pas encore parvenu à la pleine croissance. » Un bébé ne comprend pas encore tout, mais il grandit. Ceci est le développement du cerveau et de l’esprit, de l’image de Dieu à l’intérieur de nous alors que nous regardons Jésus-Christ de la petite enfance à l’âge adulte. Ceci est la sanctification, comme Jésus a grandi, ainsi nous grandissons et nous nous développons. Il est le Maître, nous sommes Ses apprentis. Si dans le processus nous commettons des erreurs et nous péchons et tombons, tout comme un petit bébé essaie de marcher, il trébuche et il tombe, quelle est l’explication scripturaire sur la façon de faire face à cela ? Nous sommes sanctifiés, nous grandissons et nous nous développons, de plus en plus brillants jusqu’au jour parfait.

Proverbes 24:16 Car l'[homme] juste tombe sept fois, et se relève ; mais les méchants tomberont dans la méchanceté.

Un homme peut tomber, mais ce n’est pas grave, il se relèvera tout comme un bébé apprend à marcher. Il ne reste pas à terre en disant : « Je ne marcherai jamais », il se relève.

Psaume 37:23 Les pas de l’homme bon sont dirigés par le SEIGNEUR, et il se complait dans son chemin. 24 S’il tombe, il ne sera pas entièrement abattu, car le SEIGNEUR le soutient avec sa main.

Tout comme un apprenti ; tout apprenti fait des erreurs, mais cela ne veut pas dire qu’il ne deviendra pas un artisan qualifié.

Michée 7:8 Ne te réjouis pas sur moi, ô mon ennemie ; si je tombe, je me relèverai ; si je suis assise dans les ténèbres, le SEIGNEUR me sera une lumière. 9 Je supporterai l’indignation du SEIGNEUR, parce que j’ai péché contre lui, jusqu’à ce qu’il plaide ma cause et [qu’il] rende jugement pour moi ; il me conduira à la lumière, et je contemplerai sa justice.

Il me conduira à la lumière. Est-ce que cela vous semble familier ? Brillant de plus en plus jusqu’au jour parfait. J’ai fait des erreurs et je suis tombé, le péché m’a pris, mais je me suis relevé. Je continue d’être sorti de l’obscurité. Je ne retomberais de cette même façon, je ferai face à un autre exercice auquel je n’avais pas été préparé. J’apprendrai de mes erreurs. Le Seigneur est affligé sur moi et Il est attristé quand je fais des erreurs, mais Il plaide ma cause, et Il me conduira à la lumière.

Quand nous sommes revêtus de la justice de Christ, nous n’aurons aucun goût pour le péché ; car Christ œuvrera avec nous. Nous ferons peut-être des erreurs, mais nous haïrons le péché qui a causé la souffrance du Fils de Dieu. {The Faith I Live By 118.2}

Si celui qui communie quotidiennement avec Dieu s’égare loin du chemin, s’il cesse un instant de regarder résolument à Jésus, ce n’est pas parce qu’il pèche volontairement ; car quand il voit son erreur, il se tourne à nouveau, et fixe ses yeux sur Jésus, et le fait qu’il s’est égaré ne le rend pas moins cher au cœur de Dieu. Il sait qu’il a une communion avec le Sauveur ; et quand il est réprimandé pour son erreur dans quelque affaire de jugement, il ne marche pas à contrecœur, en se plaignant de Dieu, mais il change l’erreur en victoire. {The Faith I Live By 118.3}

Nous faisons des erreurs et nous tombons comme quand un bébé tombe, il trébuche car il n’a pas appris à faire ce pas là de la bonne manière. Nous ne voulons pas pécher, mais nous échouons. Ce n’est pas parce qu’il pèche volontairement ; car quand il voit son erreur, il se tourne à nouveau, et fixe ses yeux sur Jésus.

Selon toute apparence vous grandissez comme un enfant grandit. Votre sanctification est un processus de regarder à Jésus, et alors que vous regardez et grandissez, vous ne réalisez pas que vous être en train de grandir. Vous ne vous tenez pas là en disant : « Regarde, je peux faire ça maintenant », parce que vous vous concentrez sur Jésus. Vous ne voyez pas un enfant se glorifier dans le fait qu’il est en train de grandir à moins que vous ameniez l’enfant contre le montant de porte et mesurez sa hauteur. Nous ne savons pas que nous grandissons. C’est la même chose dans la sanctification. Comme il est dit dans les Proverbes, nous deviendrons de plus en plus brillants jusqu’au jour parfait

Imperceptiblement à nous-mêmes, nous sommes changés de jour en jour à partir de nos propres voies et de notre propre volonté, jusqu’aux voies et à la volonté de Christ, jusqu’à la beauté de Son caractère. Ainsi nous grandissons en Christ, et réfléchissons inconsciemment Son image. {Review & Herald, 28 avril, 1891 par. 2}

C’est un reflet inconscient. Ce n’est pas quelque chose dont vous savez que cela vous arrive parce que vous vous concentrez à regarder à Jésus et à suivre Son exemple. Vous pratiquez tandis que l’artisan surveille, et vous devenez imperceptiblement meilleurs. Inconsciemment à vous-même, vous vous améliorez. Sur le chemin, la personne qui est sanctifiée sera le plus souvent préoccupée davantage par son échec que par sa réussite.

Christ se réjouissait de ce qu’Il pouvait faire plus pour Ses disciples que ce qu’ils pouvaient demander ou penser. Il parlait avec assurance, sachant qu’un décret tout-puissant avait été publié avant que le monde n’ai été fait. Il savait que la vérité, armée de l’omnipotence du Saint-Esprit, conquerrait dans le combat avec le mal, et que l’étendard ensanglanté flotterait triomphalement au-dessus de Ses disciples. Il savait que la vie de Ses disciples serait comme la Sienne, une série de victoires ininterrompues, non pas considérées comme telles ici, mais reconnues comme telles dans le grand au-delà. {Desire of Ages 679.2} / {Jésus-Christ 684.2}

Nous ne verrons pas que nous sommes en train d’avoir une série de victoires ininterrompues, nous verrons seulement nos erreurs. Tout comme n’importe quel autre débutant, nous apprendrons et reflèterons inconsciemment le progrès que nous avons fait. Nous serons pointilleux sur le fait de bien faire les choses. Si nous commettons des erreurs, nous luttons contre elles, et essayons d’apprendre d’elles. Le changement n’est pas vu jusqu’à ce que plus tard, quand nous regardons en arrière sur la période de notre apprentissage, nous verrons les changements qui se sont produits pour nous amener au point où nous avons les capacités de maîtrise et la remise des diplômes de notre apprentissage a lieu.

La remise des diplômes sera quand nous serons dans le grand au-delà, et nous regarderons en arrière et nous verrons une série de victoires ininterrompues, que nous ne pouvons pas voir maintenant. Cela doit être notre encouragement constant, si nous avons été justifiés nous sommes comme si nous n’avions pas péché. Alors que nous continuons à nous concentrer sur le fait de suivre Jésus à chaque étape sur le chemin, nous avons une série de victoires ininterrompues.

La justification est une acceptation devant Dieu qui demeurera constamment avec nous, et la croissance du changement sera toujours là. Il se peut que le passé ait eu ses erreurs, mais le présent est un processus de victoires ininterrompues. Nous grandirons, oublieux de tout sentiment de gloire par rapport à nous-mêmes. Nous serons inconscients de cela. Nous serons également déterminés de ne pas nous arrêter et penser : « Maintenant, j’y suis parvenu. » Non, nous avancerons jusqu’ à ce que nous ayant atteint la condition où Dieu peut dire : « Tu as bien fait, fidèle serviteur. »

Nous avons couvert tous les aspects de la sanctification dans son processus depuis le début de la sanctification jusqu’à la fin. Il y aura des contretemps le long du chemin, mais nous ne deviendrons pas fatigués, mais nous persévérerons. Nous regardons à Celui qui a appris l’obéissance par les choses qu’Il a souffertes. Jésus a enduré cela, et Il est ici, avec moi. C’est cela le processus de la sanctification.

Amen.

Publié le 11/07/2013, dans 1er ange, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s