12. L’ancienne et la nouvelle alliance

Le premier ange : étude 12

Par John Thiel (étude en anglais)

Jésus est devenu une rançon pour racheter les captifs du péché et de la mort. Bien qu’enlevés et retenus en captivité au péché et à la mort par Satan, la rançon a été versée pour nous libérer. La façon par laquelle Jésus a accompli cela, c’est qu’Il est Lui-même devenu un captif de l’homme fort. Jésus est entré dans la maison de l’homme fort, Il est entré en captivité et Il était détenu dans un corps de chair de péché. C’est à travers ce processus qu’Il a été enseveli dans la mort, mais Il a brisé les fers de ces deux forces captivantes. Il a brisé les chaînes du péché dans la chair, et Il a brisé les chaînes de la mort parce qu’en Lui demeurait toute la plénitude de la Divinité corporellement.

Osée 13:14 Je les rachèterai de la puissance du sépulcre; je les délivrerai de la mort! Ô mort ! je serai ta peste. Ô sépulcre ! je serai ta destruction. Le repentir sera cachée à mes yeux.

Cela montre très clairement que Jésus nous a rachetés de la puissance du sépulcre qui est le péché, et du tombeau lui-même qui est la mort. Le concept de la rançon du péché est ici exprimé :

1 Pierre 1:18 Sachant que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez hérité de vos pères, non par des choses corruptibles, comme l’argent et l’or, 19 Mais par le précieux sang de Christ, comme celui d’un agneau sans défaut et sans tache,

Nous avons été rachetés à un prix énorme par le sang du Christ, en qui demeurait toute la plénitude de la Divinité corporellement. Dans cette recherche, nous traiterons de notre part dans l’évangile après que nous apprécions la façon dont nous avons été rançonnés. Nous avons conclu dans la dernière étude que cela dépend maintenant de notre décision, si nous allons ou pas nous saisir de la rançon et nous y soumettre en croyant que Jésus a véritablement payé la rançon pour nous. Si nous ne croyons pas qu’Il a fait cela, nous ne pouvons pas en bénéficier.

Pour comprendre le principe de croire en vue de coopérer avec la rançon, nous nous pencherons sur le sujet de l’ancienne et de la nouvelle alliance.

1 Corinthiens 6:19 Quoi ? Ne savez-vous pas que votre corps est le temple de l’Esprit Saint qui est en vous, et que vous avez [reçu] de Dieu, et vous n’êtes pas à vous-mêmes ? 20 Car vous êtes achetés à [un grand] prix ; c’est pourquoi glorifiez Dieu en votre corps et en votre esprit, qui appartiennent à Dieu.

C’est la réponse qui est attendue en retour de notre rançon. Maintenant que nous avons été rachetés il y a quelque chose que nous devons faire – glorifier Dieu dans notre corps.

« Vous n’êtes pas à vous-mêmes … Vous êtes achetés à un prix ; c’est pourquoi glorifiez Dieu en votre corps et en votre esprit, qui appartiennent à Dieu. » (1 Corinthiens. 6:19, 20). Rendras-tu à Dieu ce qu’il a rançonné au prix de Son propre sang ? Lui donneras-tu tes facultés de raisonnement ; les mettras-tu à part pour Sa gloire ? Ils sont à Lui, Il les a achetés à un prix. Te placeras-tu dans l’école de Christ, afin que ta conscience puisse être éclairée, afin qu’elle puisse être une bonne conscience, une sentinelle fidèle pour garder les plus hauts intérêts de l’âme ? Christ a acheté les affections ; joueras-tu avec elle, les pervertiras-tu ? Les placeras-tu sur des objets indignes, les centreras-tu sur des êtres humains, faisant ainsi de la créature, au lieu du Créateur,  ton dieu pour l’adorer ? Ou est-ce que tes affections seront purifiées, ennoblies, raffinées, et poussées à s’enrouler autour de ton Créateur et Rédempteur ? {That I May Know Him 63.2}

Dieu n’occupera pas un cœur partagé et ne régnera pas d’un trône divisé. Tout rival qui détient les affections et les détourne du Dieu d’amour doit être détrôné. Le Seigneur demande tout ce qu’il y a de nous, et il ne doit y avoir aucune réserve. Christ nous a achetés, nous sommes Son héritage, et nous devons être honorés en étant collaborateurs avec Jésus-Christ. Porter le joug avec Christ, et marcher quotidiennement avec Dieu. Comment ferons-nous cela ? En saisissant l’aide que Dieu a fournie. Le Seigneur a dit : « Demandez, et il vous sera donné ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et il vous sera ouvert. » (Mt 7:7). {That I May Know Him 63.3}

Dieu nous a acheté, et Il réclame un trône dans chaque cœur. Nos esprits et nos corps doivent être subordonnés à Lui, et les habitudes naturelles et appétits doivent être assujettis aux besoins les plus élevés de l’âme. Mais nous ne pouvons placer aucune dépendance sur nous-mêmes dans cette œuvre. Nous ne pouvons en toute sécurité suivre notre propre direction. Le Saint-Esprit doit nous renouveler et nous sanctifier. Dans le service de Dieu, il ne doit y avoir aucun travail à mi-chemin. {That I May Know Him 63.4}

Ceci traite de l’importance de notre part après que Jésus nous ai rachetés. Mais maintenant, cela dépend de nous selon que nous allons collaborer ou non avec Dieu en répondant à ce prix de rédemption.

1 Timothée 2:3 Car cela est bon et acceptable à la vue de Dieu notre Sauveur, 4 Qui veut que tous les hommes soient sauvés, et qu’ils viennent à la connaissance de la vérité ; 5 Car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l’homme Christ Jésus ; 6 Qui s’est donné lui-même en rançon pour tous ; témoignage rendu au temps prévu.

Dieu voudrait que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. Dieu a fait l’œuvre à travers Jésus-Christ qui S’est donné en rançon pour tous, et Il doit nous être déclaré, et nous devons faire quelque chose en réponse à cela. Nous avons besoin de venir à la connaissance de ce que Christ a fait pour nous et d’agir sur celle-ci.

Comment une personne répond-elle à celui qui a payé une somme énorme pour la racheter de la captivité et d’une mort certaine ? Si une personne se rend compte qu’elle a été kidnappée et qu’elle est en captivité et puis quelqu’un verse une somme énorme pour la racheter et la ramener à la liberté, quel genre de réponse pensez-vous que cela suscitera dans le cœur de la personne ?

Ne serait-ce pas le désir du captif de servir celui qui l’a racheté ? N’essayerait-il pas de rembourser d’une quelque façon ? Ne déciderait-il pas qu’il veut désormais quitter son ravisseur et revenir à celui qui a payé un tel prix pour le libérer ? Écoutez l’appel de celui auquel le captif doit répondre, celui qui a payé un si vaste prix pour racheter la race humaine :

Ézéchiel 33:11 Dis-leur : Je suis vivant, dit le Seigneur DIEU, je ne prends pas plaisir en la mort du méchant, mais à ce que le méchant se détourne de sa voie et qu’il vive ; Détournez-vous, détournez-vous de vos mauvais voies ; et pourquoi mourriez-vous, ô maison d’Israël ?

Nous sommes captifs du péché, et finalement de la mort. Dieu a payé un prix de sorte que nous n’avons plus à être les sujets du péché et de la mort. Il a brisé le pouvoir du péché et maintenant Il dit : « Je ne prends pas plaisir en la mort de ceux qui pèchent, en la mort du méchant, mais à ce que le méchant se détourne de sa voie ». Maintenant, il reste encore à celui qui a été racheté de se détourner de la captivité du péché. La captivité a été payée, mais il doit maintenant faire un choix de se détourner volontairement du péché en sorte que le méchant se détourne de sa voie et qu’il vive. L’appel de celui qui a payé le prix est : « Détournez-vous, détournez-vous de vos mauvaises voies, parce que cela va finir par vous conduire à la mort. Pourquoi mourriez-vous, ô maison d’Israël ? J’ai payé votre rançon. Pourquoi voulez-vous rester captifs ? »

Si nous voulons recevoir et saisir les merveilleux avantages de la rançon qui a été versée pour nous, il nous faut répondre en prenant une décision personnelle de nous détourner de nos mauvaises voies, afin que nous puissions vivre. Une autre réponse est exigée de nous :

Ésaïe 1:18 Venez maintenant et plaidons ensemble, dit le SEIGNEUR bien que vos péchés soient comme l’écarlate, ils seront blancs comme neige ; bien qu’ils soient rouges comme le cramoisi, ils seront comme laine. 19 Si vous êtes de bonne volonté et obéissants, vous mangerez le meilleur du pays.

Sur cette terre, tout se dirige vers la destruction. Nous vivons dans une prison qui est prête à être détruite. Mais Jésus est venu dans la prison afin de nous en retirer et de payer le prix de notre rançon. Maintenant, c’est à nous d’être de bonne volonté et obéissants afin d’être capables d’aller dans un meilleur pays, une meilleure patrie. Si vous êtes de bonne volonté et obéissants, vous mangerez le meilleur du pays. Tu as été un captif du péché, mais Jésus dit : J’ai brisé ta captivité alors mets-toi au travail et occupe-toi de l’extraction qui doit avoir lieu pour que tu reviennes. Dans un cas réel de rachat concret et financier d’une personne qui a été enlevée, une fois la rançon payée il doit y avoir une transaction ultérieure entre le ravisseur et celui qui a été enlevé pour ce qui est de la façon dont il va être renvoyé chez lui. C’est exactement l’objet de notre étude ici. Un programme doit être mis au point par lequel le pécheur qui a été en captivité au péché, à Satan et à la mort est capable de retrouver son chemin vers celui qui l’a racheté.

Si vous êtes de bonne volonté et obéissants. Dieu est en fait à la recherche de coopération avec celui qu’Il a racheté. D’une certaine manière, Dieu dit : « Vous avez été racheté, mais maintenant vous avez besoin de suivre ma direction, parce que c’est la façon dont vous allez sortir de votre position de captivité et être libérés. » Il est intéressant de noter que dans la Bible, Dieu a donné un exemple de personnes qui ont été en captivité, et en faveur de qui Il œuvre afin qu’ils entreprennent un processus pour être ramenés au bon pays d’où ils ont été enlevés. Ce peuple était bien sur les enfants d’Israël. Ils étaient en captivité en Egypte, et Dieu leur a promis de les racheter, ce qu’Il a fait. Mais avant d’entrer dans la Terre Promise, Dieu les a fait passer par un processus où Il les a libérés de leur position précédente, afin qu’ils puissent suivre un sentier qui les éloignerait de là où ils étaient.

Dans l’Exode, chapitre 19, nous suivons le programme de Dieu pour racheter les enfants d’Israël. Leur exemple a été écrit pour nous sur qui les fins de la terre sont arrivées.

Exode 19:3 Et Moïse monta vers Dieu, et le SEIGNEUR l’appela de la montagne, disant : Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, et tu l’annonceras aux enfants d’Israël. 4 Vous avez vu ce que j’ai fait aux Égyptiens, et comment je vous ai portés sur des ailes d’aigle, et vous ai amenés à moi. 5 Maintenant donc, si vous obéissez exactement à ma voix et si vous gardez mon alliance, alors vous me serez un trésor particulier, au-dessus de tous les peuples, car toute la terre est à moi. 6 Et vous me serez un royaume de prêtres, et une nation sainte. Ce sont les paroles que tu diras aux enfants d’Israël. 7 Et Moïse alla et appela les anciens du peuple, et mit devant eux toutes ces paroles que le SEIGNEUR lui avait commandées. 8 Et tout le peuple répondit ensemble et dit : Tout ce que le SEIGNEUR a dit, nous le ferons. Et Moïse rapporta au SEIGNEUR les paroles du peuple.

Pouvez-vous voir la médiation précise qui venait d’être présentée comme un exemple ? Dieu les a rachetés du pays d’Égypte. « Maintenant donc, si vous êtes de bonne volonté et obéissants, si vous obéissez exactement à ma voix et si vous gardez mon alliance, alors vous me serez un trésor particulier. Vous serez ceux qui ont répondu à mon plan de rédemption et je ferai de vous un royaume de prêtres et une nation sainte. »

Moïse rapporte ces paroles aux enfants d’Israël, afin qu’ils puissent être en mesure de prendre une décision pour savoir s’ils vont coopérer avec Dieu ou non. Bien entendu, le peuple promet : « Tout ce que le Seigneur a dit, nous le ferons. » Dieu leur rappelle qu’ils ont été rachetés de la captivité et Il leur dit : « Regardez, vous avez été esclave en Égypte et je vous ai délivré » et le peuple répond : « Oui, tout ce que le Seigneur a dit, nous le ferons. »

Au verset 5 ci-dessus, nous voyons l’introduction du concept de l’alliance où il est dit : « Maintenant donc, si vous obéissez exactement à ma voix et si vous gardez mon alliance ». Une alliance est un accord, et c’est par le biais d’une alliance que Dieu a choisi de confirmer les paroles du peuple d’Israël, qui a fait la promesse : « Oui, quoique Dieu ai dit, nous allons conclure un accord avec Lui et participer à ce programme d’extraction. »

Où est-ce que cet accord, ou alliance a-t-elle été ratifiée et rendue obligatoire ?

Deutéronome 26:16 Aujourd’hui le SEIGNEUR ton Dieu t’a commandé de faire ces statuts et ces jugements; tu prendras donc garde de les faire de tout ton cœur et de toute ton âme.17 Tu as aujourd’hui fais promettre au SEIGNEUR qu’il soit ton Dieu, et que tu marches selon ses voies, et que tu gardes ses statuts, ses commandements et ses jugements, et que tu écoutes sa voix. 18 Et le SEIGNEUR t’a fait promettre aujourd’hui, que tu lui sois un peuple particulier, comme il te l’a promis; et que tu devras garder tous ses commandements;

Tandis que le peuple était dans la captivité de l’Égypte, tout comme le pécheur est dans la captivité de Satan, ils sont devenus très habitués à ce mode de vie. Maintenant qu’ils vont revenir à celui qui les a rachetés, ils doivent apprendre à se soumettre à un mode de vie qui est maintenant très différent de ce à quoi ils ont été habitués en captivité.

Moïse rappelle au peuple : « Vous avez garanti / promis / confessé en ce jour que vous serez loyaux au Seigneur, et comme vous faites ce vœu de marcher dans Ses voies et de garder Ses statuts, Ses commandements, Ses jugements et d’écouter Sa voix, de même le Seigneur Lui-même a également promis. Il a reconnu votre vœu et Il fait Lui-même un vœu que, dès ce jour vous serez Son peuple particulier et vous devrez garder tous Ses commandements. » C’est un accord d’alliance conclu par deux parties qui l’ont confirmé et l’ont réfléchi ensemble.

Ce verset entre dans le détail de ce que les enfants d’Israël devaient faire avec cet accord :

Exode 24:7 Et il prit le livre de l’alliance, et le lut à l’attention du peuple ; et ils dirent : Tout ce que le SEIGNEUR a dit, nous [le] ferons, et nous obéirons.

Le peuple a entendu ce que Dieu voulait qu’ils fassent, et ils ont promis de faire exactement ce qu’Il avait dit. Qu’est-ce qui s’est passé ?

Exode 24:5 Et il envoya les jeunes gens des enfants d’Israël, qui offrirent des offrandes brûlées, et sacrifièrent au SEIGNEUR, des taureaux en offrandes de paix. 6 Et Moïse prit la moitié du sang, et le mit dans des bassins, et il aspergea [l’autre] moitié sur l’autel. 7 Et il prit le livre de l’alliance, et le lut à l’attention du peuple ; et ils dirent : Tout ce que le SEIGNEUR a dit, nous [le] ferons, et nous obéirons. 8 Et Moïse prit le sang, et l’aspergea sur le peuple, et dit : Voici le sang de l’alliance que le SEIGNEUR a faite avec vous selon toutes ces paroles.

Le sang a été versé pour ratifier et sceller l’accord / alliance conclu(e) entre Dieu et le peuple. Maintenant, quand quelqu’un fait une alliance ou un testament, cela ne peut être ratifié que par le décès du testateur :

Hébreux 9:16 Car où il y a un testament il est nécessaire qu’il y ait la mort du testateur. 17 Car un testament est en vigueur après que les hommes sont morts, autrement il n’a aucun pouvoir tant que le testateur vit.

Une fois que la mort a lieu, l’accord qui s’est déroulé avant la mort devient un testament.

Hébreux 9:18 C’est pourquoi le premier testament, n’a pas été confirmé sans [effusion de] sang. … 20 Disant : Ceci est le sang du testament que Dieu vous a prescrit.

Dieu et l’homme raisonnèrent ensemble dans la loi. La Loi de Dieu a été prononcée sur le Mont Sinaï, et écrite sur deux tables de pierre par le doigt de Dieu. La Loi de Moïse a également été transmise sur le Mont Sinaï, et elle incorporait toutes les lois cérémonielles et judiciaires pour le peuple, ce que Moïse a écrit dans un livre. Puis les hommes ont entendu tous les statuts et toutes les lois de ces écritures et ont promis de les garder, et l’accord a ensuite été entièrement scellé et confirmé dans un testament. Il devait y avoir une mort (symbolisée par le sacrifice d’un animal), et une fois que la mort a eu lieu et que le sang a été aspergé, l’accord est devenu un testament. C’est ici une procédure très sérieuse, confirmante, et sure, et une fois que vous êtes entré dans une telle procédure, comme les enfants d’Israël le firent avec Dieu, il n’y a pas de moyen d’en sortir – c’est fait.

Ceci est la manière, le sentier, et le programme que Dieu a institué pour permettre à ceux qui avaient été rachetés de se trouver sur le sentier vers la Terre promise. Que s’est-il passé avec un arrangement et un accord si puissant ?

Jérémie 31:32 Non selon l’alliance que je traitai avec leurs pères, au jour que je les pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte, mon alliance qu’ils ont rompue, toutefois j’avais été pour eux un mari, dit le SEIGNEUR ;

Quelle triste expérience, cette merveilleuse alliance était rompue. Mais c’est cela la chose stupéfiante. Il y avait là un peuple qui avait conclu un accord avec Dieu, et cet accord était conçu pour être la manière, le sentier et le programme par lequel Dieu pouvait libérer le peuple, dans la réalité physique de leur vie passée d’esclavage et de captivité, pour les conduire à leur destinée vers la Terre promise, mais ils l’ont rompu.

Les enfants d’Israël n’avaient même pas atteint la Terre Promise quand ils ont rompu l’alliance. Ils étaient encore dans le désert. Quand Moïse est monté sur la montagne pour recevoir les tables de pierre, le peuple, impatient de son retour, a commis l’idolâtrie en construisant un veau d’or autour duquel ils dansaient et qu’ils adoraient au milieu des célébrations. En l’absence de Moïse, le peuple était revenu à ses anciennes activités d’Egypte, et ce faisant, ils avaient rompu leurs promesses à Dieu. Ne semblerait-il pas que c’est à un tel moment que le peuple serait abandonné ? Ils n’avaient pas respecté la méthode établie par Dieu pour briser leur captivité à leurs anciennes pratiques idolâtres. Après avoir rompu leur alliance avec Dieu, le peuple en vint à réaliser d’autant plus l’état réel de leur captivité. Ils en étaient venus à découvrir que leurs anciennes habitudes et coutumes d’Égypte leur étaient encore très attrayantes et captivantes. À cause de cette captivité, l’emprise que le péché avait sur eux, ils étaient trop faibles pour tenir toutes leurs promesses envers Dieu.

Dieu leur permettait maintenant de réaliser leur véritable condition, à la lumière du fait qu’ils avaient rompu une alliance si solennelle avec Lui.

Jérémie 31:31 Voici les jours viennent, dit le SEIGNEUR, que je traiterai une nouvelle alliance avec la maison d’Israël et avec la maison de Judah ; 32 Non selon l’alliance que je traitai avec leurs pères, au jour que je les pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte, mon alliance qu’ils ont rompue, toutefois j’avais été pour eux un mari, dit le SEIGNEUR ; 33 Mais celle-ci sera l’alliance que je traiterai avec la maison d’Israël, après ces jours-là, dit le SEIGNEUR : Je mettrai ma loi au-dedans d’eux, et je l’écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

Dieu fait une nouvelle alliance avec les enfants d’Israël, une alliance qui est différente de la première, parce que dans cette alliance les lois doivent être écrites dans les cœurs des gens. Au lieu de rejeter les gens qui ont rejeté Son alliance, Dieu fait une nouvelle alliance basée sur de meilleures promesses.

Hébreux 8:6 Mais maintenant [Christ] a obtenu un ministère d’autant plus excellent, qu’il est le médiateur d’une meilleure alliance, qui a été établie sur de meilleures promesses.

Ceci est une meilleure alliance fondée sur de meilleures promesses. La première alliance ratifiait l’accord selon lequel les enfants d’Israël allaient être transférées hors de la captivité à la liberté physique, mais ils ont rompu l’alliance, et alors Dieu a institué une alliance fondée sur de meilleures promesses. Nous avons remarqué que dans la première alliance, les Israélites avaient promis à Dieu que : « Tout ce que le SEIGNEUR a dit, nous le ferons », mais ils ne l’ont pas fait. Les promesses de l’homme, lui qui a été en captivité pendant si longtemps, sont devenues affaiblies par sa captivité, mais dans la deuxième alliance il y a de meilleures promesses vers lesquelles se tourner.

Hébreux 8:7 Car si la première alliance avait été sans défaut, il n’y aurait pas eu lieu d’en chercher une seconde. 8 Car en les reprenant, il dit : Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, que je ferai une alliance nouvelle avec la maison d’Israël, et avec la maison de Judah ; …10 Car voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël après ces jours-là, dit le Seigneur. Je mettrai mes lois dans leur esprit, et je les écrirai dans leur cœur. Je leur serai un Dieu, et ils me seront un peuple ;

Il a trouvé des défauts dans l’alliance précédente. Où était le défaut ? Le défaut était avec eux et leur faible promesse qu’ils ne pouvaient garder. Dieu fait une nouvelle alliance, qui est maintenant fondée sur Sa promesse à l’homme.

Voyez-vous ici les meilleures promesses ? La Nouvelle Alliance va bien plus en profondeur que l’Ancienne Alliance, qui était fondée sur les faibles promesses de l’homme à Dieu qu’il garderait Ses lois. Il y a seulement une promesse dans la Nouvelle Alliance, et c’est la promesse de Dieu à l’homme que : « Je mettrai mes lois dans leur esprit, et je les écrirai dans leur cœur. Je leur serai un Dieu, et ils me seront un peuple. » Voici la promesse de la Nouvelle Alliance, et l’inscription des lois dans leurs cœurs doit être ratifiée de la même façon solennelle que dans la première alliance, par l’effusion de sang.

Hébreux 9:14 Combien plus le sang de Christ, qui par l’Esprit éternel, s’est offert lui-même à Dieu, sans tache, purgera-t-il votre conscience des œuvres mortes, pour servir le Dieu vivant ? 15 Et pour cela il est médiateur du nouveau testament afin que par le moyen de la mort pour la rédemption des transgressions qui étaient sous le premier testament, ceux qui sont appelés, reçoivent la promesse de l’héritage éternel.

Le magnifique héritage qui devait être le leur, était maintenant rendu possible grâce à la médiation d’un Nouveau Testament qui appliquait le sang de Christ, la rançon. Maintenant, il existe un lien entre le sang de l’alliance et cette promesse. L’accord est devenu un testament parce que la rançon a versé son sang. Grâce à cette appréciation, la rançon devient une expérience vivante, alors que l’impact de la rançon commence à affecter l’esprit de celui qui a été racheté.

La loi que le pécheur avait violée, et dont la transgression le tenait en captivité, cette loi est maintenant placée dans le cœur du pécheur qui n’est plus à l’aise dans le domaine du péché, alors qu’il contemple l’avantage du sang versé de la rançon.

2 Corinthiens 3:3 D’autant que vous êtes manifestement proclamés être la lettre de Christ, administrée par nous, écrite non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant ; non dans des tables de pierre, mais dans les tables de chair, [celles] du cœur.

Voici l’œuvre de Jésus. La rançon devient imprimée dans l’esprit. Il y a eu une promesse faite qui a été rompue, et cela a brisé l’esprit de celui qui pensait qu’il allait être capable de garder l’accord merveilleux de Dieu, et a lamentablement échoué à le garder. Son expérience est toujours celle de faiblesse et de captivité au péché, et il pense en lui-même : « Eh bien, c’en est fait maintenant, je suis fini. Bien que j’ai été racheté, je ne suis même pas capable d’être en mesure de suivre le programme que Dieu a prévu pour moi afin que je marche dans la liberté avec celui qui m’a racheté. » Et maintenant, voici la miséricorde et la grâce de Dieu : Au lieu de jeter une telle personne dans son état désespéré, l’Ancienne Alliance qui a été rompue pouvait maintenant être rachetée par la Nouvelle Alliance.

La grande majorité des Églises aujourd’hui enseignent que l’Ancien Testament n’est pas valable. Par conséquent, les croyants n’apprécient jamais vraiment le véritable impact de la rançon. Le fait de séparer l’expérience de l’Ancien Testament du Nouveau Testament pousse les gens à penser que le salut était quelque part différent pour les personnes vivant avant le temps de Christ et pour celles qui vivent après le temps de Christ. Ils pensent que : « Eh bien, dans l’Ancien Testament ils devaient faire une promesse à Dieu, mais nous n’avons pas à faire de telles promesses parce que le Nouveau Testament est la Nouvelle Alliance. » Cependant, la réalité c’est que nous devons promettre à Dieu tout comme les enfants d’Israël ont promis, et alors que nous faisons une telle promesse, nous expérimenterons les véritables profondeurs de notre captivité du péché et nous accepterons avec joie la rançon.

Galates 3:22 Mais l’écriture a renfermé tous sous le péché, afin que la promesse, par la foi de Jésus-Christ, puisse être donnée à ceux qui croient. 23 Mais avant que la foi vienne, nous étions gardés sous la loi, renfermés jusqu’à la foi qui devait être révélée plus tard ; 24 C’est pourquoi la loi a été notre conducteur pour nous amener jusqu’à Christ, afin que nous soyons justifiés par la foi ; 25 Mais, la foi étant venue, nous ne sommes plus sous un conducteur,

Voici donc cette explication : Nous avons été en captivité sous le péché et pour nous aider à passer de la captivité du péché, de nos propres choix, à la liberté qui a nous a été fournie, Dieu nous a donné l’ancienne promesse qui est appelée ici la loi. Cette loi que nous avons promise à Dieu que nous essayerons de garder a été notre conducteur pour nous amener jusqu’à Christ.

L’Ancienne Alliance était un sévère programme d’effort à cause de notre état affaibli sous la captivité du péché. Nous avons réalisé que nous ne pouvions pas garder les lois de Dieu, même si notre conscience était appelée à les garder. Cela a eu pour effet de nous rendre vraiment conscients de notre état de faiblesse, un état qui nous était inconnu auparavant. Dans notre ignorance en entrant dans l’Ancienne Alliance, nous étions convaincu qu’en étant racheté par Dieu nous pourrions, en quelque sorte flotter confortablement jusqu’à l’autre côté vers Lui. Mais l’effrayante réalité est que nous devons découvrir que nous ne pouvons pas le faire, et c’est le conducteur, l’Ancienne Alliance qui provoque cette prise de conscience.

La loi (l’Ancienne Alliance) est notre conducteur pour nous amener jusqu’à Christ, mais la foi étant venue, nous ne sommes plus sous le conducteur. Une fois que la Nouvelle Alliance entre en vigueur, la loi est écrite dans nos cœurs. Alors, un processus commence, celui de regarder à Jésus et de voir qu’Il est mort pour nous. Comme nous en venons à apprécier que c’est seulement par la mort de Jésus que la loi de Dieu pouvait être écrite sur nos cœurs, nos cœurs deviennent libres de s’engager dans une coopération intime avec ce processus de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance. Malheureusement, les Églises aujourd’hui ne communiquent pas cela.

Aujourd’hui, les chrétiens doivent en fait faire les mêmes promesses à Dieu que ce à quoi les enfants d’Israël se sont engagé, afin de bénéficier de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance.

L’alliance que Dieu a faite avec Son peuple au Sinaï doit être notre refuge et notre défense. Le Seigneur a dit à Moïse : « Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, et tu l’annonceras aux enfants d’Israël. Vous avez vu ce que j’ai fait aux Égyptiens, et comment je vous ai portés sur des ailes d’aigle, et vous ai amenés à moi. Maintenant donc, si vous obéissez exactement à ma voix et si vous gardez mon alliance, alors vous me serez un trésor particulier, au-dessus de tous les peuples, car toute la terre est à moi. Et vous me serez un royaume de prêtres, et une nation sainte. Ce sont les paroles que tu diras aux enfants d’Israël. Et Moïse alla et appela les anciens du peuple, et mit devant eux toutes ces paroles que le SEIGNEUR lui avait commandées. Et tout le peuple répondit ensemble et dit : Tout ce que le SEIGNEUR a dit, nous le ferons. » Cette alliance a autant de force aujourd’hui qu’elle en avait quand le Seigneur l’a faite avec l’ancien Israël (SW Mars 1, 1904). {Bible Commentary Vol.1 1103.6-10}

Ceci est l’engagement que le peuple de Dieu doit faire en ces derniers jours. Leur acceptation auprès de Dieu dépend de l’accomplissement fidèle des conditions de leur accord avec Lui. Dieu comprend dans Son alliance tous ceux qui Lui obéiront. Pour tous ceux qui pratiqueront la justice et le jugement, en gardant leur main de faire aucun mal, la promesse est : « Je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs une place, et un nom meilleur que de fils et de filles ; je leur donnerai un nom éternel, qui ne sera pas retranché. » (RH Juin 23, 1904). {Bible Commentary Vol.1 1103.11}

Nous devons entrer dans le même accord. Ceci est l’Ancienne Alliance. Elle est aussi bien la nôtre qu’elle était celle des enfants d’Israël.

La doctrine des Églises d’aujourd’hui qui professent que l’Ancienne Alliance a été supprimée, est fausse.

Le Père met Son amour sur Son peuple élu, qui vit au milieu des hommes. Ceux-ci sont les gens que Christ a rachetés par le prix de Son propre sang ; et parce qu’ils répondent à l’attraction de Christ, par la miséricorde souveraine de Dieu, ils sont élus et sauvés comme Ses enfants obéissants. Sur eux, la grâce gratuite de Dieu se manifeste, l’amour dont Il les a aimés. Tous ceux qui s’humilieront comme un petit enfant, qui recevront et obéiront à la Parole de Dieu avec la simplicité d’un enfant, seront parmi les élus de Dieu. {God’s Amazing Grace 142.4}

Pour faire nôtre la grâce de Dieu, nous devons faire notre part. Le Seigneur ne propose pas d’accomplir pour nous ou le vouloir ou le faire. Sa grâce est donnée pour œuvrer en nous le vouloir et le faire, mais jamais comme un substitut à notre effort. {God’s Amazing Grace 142.5}

Que l’agent humain compare sa vie avec la vie de Christ. … Qu’il imite l’exemple de Celui qui a vécu la loi de Jéhovah, qui a dit : « J’ai gardé les commandements de mon père. » Ceux qui suivent Christ examineront continuellement la loi parfaite de la liberté, et par la grâce qui leur est donnée par Christ, façonneront le caractère conformément aux exigences divines. {God’s Amazing Grace 142.6}

Ceci est très mal compris par la plupart des gens aujourd’hui. Que se passe-t-il, par la grâce qui est donnée par Christ, quand nous faisons l’effort de garder la loi comme les enfants d’Israël l’ont fait dans l’Ancien Testament ?

C’était un conducteur qui les a conduit à Christ, mais comme ils ont violé la loi ils ont réalisé que leurs efforts pour la garder étaient défaillants, et en ne réussissant pas à garder la loi ils étaient conduits de plus en plus vers les soins et l’aide de Jésus-Christ. Par Jésus-Christ, la loi serait écrite dans leurs cœurs.

Hébreux 9:14 Combien plus le sang de Christ, qui par l’Esprit éternel, s’est offert lui-même à Dieu, sans tache, purgera-t-il votre conscience des œuvres mortes, pour servir le Dieu vivant ? 15 Et pour cela il est médiateur du nouveau testament afin que par le moyen de la mort pour la rédemption des transgressions qui étaient sous le premier testament, ceux qui sont appelés, reçoivent la promesse de l’héritage éternel.

Après que nous ayons échoué à plusieurs reprises à tenir notre promesse de garder cette loi, en remontant de cette terrible captivité l’image de la rançon fait son impact sur notre esprit. Sans l’échec de l’Ancienne Alliance, nous ne pourrions jamais vraiment apprécier l’impact de la rançon. Nous avons rompu l’accord de l’Ancien Testament, mais Jésus est mort pour la rédemption des transgressions qui étaient sous le premier testament, afin que ceux qui sont appelés reçoivent la promesse de l’héritage éternel.

Si nous étions restés avec l’accord de l’Ancienne Alliance, nous n’aurions aucun espoir. C’était la mort. Mais la rançon de Jésus devient pleinement appréciée par la personne qui s’est engagé dans une relation de promesse dans sa faiblesse. Par l’échec de nos promesses nous devenons plus dépendant des promesses de Dieu dans la Nouvelle Alliance, qui a été confirmée par la mort de Jésus.

Une activité de notre part est nécessaire.

Psaume 105:6 Ô vous, semence d’Abraham, son serviteur, vous, enfants de Jacob, ses élus. 7 Il est le SEIGNEUR notre Dieu ; ses jugements sont en toute la terre. 8 Il s’est souvenu de son alliance pour toujours, la parole qu’il commanda à mille générations. 9 [De l’alliance] qu’il a faite avec Abraham, et du serment [qu’il fit] à Isaac, 10 Et [qu’il] a confirmé à Jacob pour [être] une loi, et à Israël pour [être] une alliance éternelle ;

Cette nouvelle alliance (qui était aussi dans la période de l’Ancien Testament), dans laquelle Dieu a promis d’écrire les lois dans leurs cœurs, est ici désignée comme une alliance éternelle.

Jérémie 32:40 Et je traiterai avec eux une alliance éternelle ; je ne me retirerai plus d’eux, [c’est-à-dire] que je ne me retirerai plus d’eux pour leur faire du bien, et je mettrai ma crainte dans leurs cœurs, afin qu’ils ne se retirent pas de moi.

L’alliance éternelle est l’alliance que Jésus a ratifiée par Son sang et l’alliance dans laquelle Dieu promet d’écrire Ses lois dans nos cœurs. C’est celui qui essaie de garder les commandements de Dieu, mais qui échoue, qui finit par ressentir la profondeur du merveilleux sacrifice de Jésus-Christ. C’est par ce processus que la loi devient greffée et profondément ancré dans son cœur par le don précieux de Jésus-Christ, qui est mort pour l’alliance rompue que nous avons faite avec Dieu.

Ceci est l’alliance éternelle qui n’est autre que celle du Message du Premier Ange.

Quelle était le langage du premier ange ? Quel était le message qu’il a donné à ce monde ?

Apocalypse 14:6 Et je vis un autre ange qui volait au milieu du ciel, ayant l’évangile éternel à prêcher à ceux qui demeurent sur la terre, et à toute nation, et tribu, et langue, et peuple,

Il y a tellement de dimensions précieuses à cette histoire, mais les appréciations ne sont pleinement compréhensibles pour nous que dès que nous avons été rachetés, dès que nous sommes entrés dans le programme de l’Ancienne Alliance qui mène à la Nouvelle.

Dans toute l’histoire de la terre, le programme n’a jamais été différent, en quoi que ce soit.

À l’époque de l’Ancien Testament, le peuple devait faire un accord avec Dieu sous l’Ancienne Alliance, puis Dieu les amenait à faire une Nouvelle Alliance. Pour ceux qui vivent maintenant dans la période du Nouveau Testament après la mort du Christ, le programme n’est pas différent. Nous devons conclure le même accord avec Dieu que les enfants d’Israël ont conclu – l’Ancienne Alliance – et ensuite nous devons être conduits par le même sentier à l’appréciation de la Nouvelle Alliance. L’évangile éternel devient significatif pour nous à travers l’expérience de l’Ancienne Alliance, le conducteur (la loi) qui nous conduit à Christ.

Puisse Dieu nous amener à comprendre ces réalités si mal comprises. La prochaine étude explore les prophéties Messianiques qui portent sur l’œuvre du Messie. De telles appréciations nous accorderont un sens et une appréciation plus profonds de la Nouvelle Alliance.

Puissions-nous appliquer le programme de Dieu de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance, afin que cela devienne réellement une partie intégrante de ce que nous étudions.

L’objet ici n’est pas d’étudier ces choses simplement comme la merveilleuse histoire de la rédemption ou comme une merveilleuse image d’espérance pour l’humanité. Mais c’est d’étudier cette donnée avec l’appréciation que c’est un agent actif dans notre propre salut.

Amen.

Publié le 31/05/2013, dans 1er ange, et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Claude Lemay

    Je crois que l’alliance de Dieu avec les hommes a toujours été la même depuis Adam. Cette alliance est éternelle et ne changera jamais.

    Malheureusement, son alliance éternelle a été altérée par une incompréhension. Le peuple d’Israël, sous l’inspiration de ses dirigeants et malgré les appels incessants des prophètes, a perdu le sens de cette alliance et en a fait un moyen de salut par les oeuvres.

    Notre salut ne dépend pas du fait que l’on respecte ou non nos promesses faites à Dieu, mais il dépend de notre foi en la promesse qu’Il nous a faite en Christ de nous rendre à son image.

    L’Ancienne Alliance est une fausse conception de l’engagement de l’homme envers Dieu. Elle est basée sur la promesse de l’homme. Elle représente un système de salut par les oeuvres qui existe depuis l’entrée du péché dans l’humanité, motivée par un intérêt
    égocentrique de gagner la vie éternelle.

    La Nouvelle Alliance est la bonne conception de l’engagement de l’homme envers Dieu. Elle est basée sur la promesse de Dieu. Elle représente un système de salut par la foi dans les mérites de Christ qui oeuvre à salut, motivée par le désir de glorifier et d’honorer Christ en vue du salut du monde. Elle fut établie avec Adam depuis Genèse 3:15.

    L’Ancienne et la Nouvelle alliance ne sont pas une question d’époque, mais de motivation. Plusieurs aujourd’hui vivent sous l’Ancienne Alliance parce que leurs motivations sont centrées sur eux-mêmes.

    Le Seigneur écrit sa loi dans le coeur du croyant de telle manière qu’il aime obéir à Dieu. Ceci produit une nouvelle motivation basée sur l’agapè qui transcende la peur d’être perdu ou l’espoir d’une récompense.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s