9. L’expiation de Christ

Le premier ange : étude 9

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans cette étude, nous explorons une autre composante de la grâce de Dieu, quand Il nous fournit l’antidote de guérison pour une race déchue et malade de péché. Dans Sa grâce multiforme envers nous, Dieu nous a promis la ressource de son Fils, Jésus-Christ, afin que par Sa mort nous puissions être rachetés et que par Sa vie nous puissions être réconciliés, ou ramenés en harmonie avec le Père. Nous allons maintenant apprendre en toute réalité pratique comment appliquer le remède de guérison de l’expiation, pour recréer notre esprit à nouveau.

Apocalypse 14:6 Et je vis un autre ange qui volait au milieu du ciel, ayant l’évangile éternel à prêcher à ceux qui demeurent sur la terre, et à toute nation, et tribu, et langue, et peuple, 7 Disant d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les fontaines des eaux.

C’est la découverte de la Divinité et la profonde appréciation que nous devons L’adorer comme le Père, la Parole, et l’Esprit Saint, qui nous permet de voir Son parfait caractère et de L’adorer en esprit et en vérité. Comme nous nous approprions cette méditation, un sens profond de notre propre état déplorable tombe sur nous. Nous essayons de faire le bien, mais dans la nature de chaque homme il y a un penchant au mal que, sans être aidé, il ne peut pas surmonter. Cela nécessiterait une intervention directe de Dieu pour que nous atteignions un état de Sa sainteté.

Comment donc est-ce que Dieu intervient pour nous aider à surmonter notre nature pécheresse ? La réponse se trouve dans les ressources que la Divinité a promises pour le bien et la restauration de l’humanité. La première personne de la Divinité a pris sur Lui le rôle du Père – Il a joué un rôle de modèle que nous puissions atteindre – un « Ancien des Jours » parfait auquel nous pouvons devenir semblable. La seconde personne de la Divinité est devenue un Fils sur terre, pour nous donner l’exemple de la formation que Dieu doit donner à Ses enfants. La troisième personne de la Divinité, le Saint-Esprit est devenu celui qui applique les rouages internes du Père et du Fils au-dedans de nous.

Espérons que dans notre dernière étude nous sommes devenus tout à fait conscients de notre état déplorable, d’où nous devons être sauvés, afin que grâce à cette réalisation, nous soyons forcés, et non pas dans un sens négatif, de solliciter l’aide du grand Médecin céleste.

Quel est le remède que la Divinité nous donne pour notre état de maladie du péché ?

L’expiation de Christ n’est pas seulement une façon adroite d’avoir nos péchés pardonnés ; c’est un remède divin pour la guérison de la transgression, et la restauration de la santé spirituelle. C’est le moyen ordonné du Ciel par lequel la justice de Christ peut être non seulement sur nous, mais aussi dans nos cœurs et nos caractères (Letter 406, 1906). {Bible Commentary Vol.6 1074.2}

L’expiation de Christ est le remède divin pour la guérison de la transgression et la restauration de la santé spirituelle.

Comment administrer le remède?

La réponse est que nous le prenions exactement comme nous prendrions un autre remède – nous l’appliquons et le prenons. C’est le remède de l’expiation. Nous avons d’abord besoin de comprendre ce qu’est l’expiation avant de pouvoir l’appliquer.

Romains 5:8 Mais Dieu fait valoir son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. 9 Combien plus donc, étant maintenant justifiés par son sang, serons-nous sauvés de la colère par lui. 10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés à Dieu par la mort de son Fils, bien plus encore, étant réconciliés, nous serons sauvés par sa vie. 11 Et non seulement cela, mais nous nous réjouissons aussi en Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, par lequel nous avons maintenant reçu la propitiation.

Dans l’annotation, le mot « propitiation » est transcrit comme « réconciliation ». La réconciliation se produit entre deux groupes quand ils s’engagent dans la réparation d’une rupture.

Dans notre dernière étude « La Chute de l’Homme », nous avons identifié le fait qu’une rupture a eu lieu entre Dieu et l’homme.

Genèse 3:7 Et les yeux de tous deux furent ouverts ; et ils surent qu’ils étaient nus ; et ils cousirent des feuilles de figuier, et se firent des tabliers. 8 Et ils entendirent la voix du SEIGNEUR Dieu, marchant dans le jardin, à la fraîcheur du jour. Et Adam et sa femme se cachèrent de devant la présence du SEIGNEUR Dieu, parmi les arbres du jardin. 9 Et le SEIGNEUR Dieu appela Adam, et lui dit : Où es-tu ? 10 Et il dit : J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu ; et je me suis caché.

L’unité merveilleuse qui était autrefois en place entre Dieu et l’homme devint rompue. Une rupture a été créée par le péché d’un seul homme.

Ésaïe 59:1 Voici, la main du SEIGNEUR n’est pas raccourcie pour ne pas pouvoir délivrer ; ni son oreille trop pesante pour ne pas pouvoir entendre ;

Il vient toujours à nous, et Il nous entend encore.

Ésaïe 59:2 Mais ce sont vos iniquités qui ont fait séparation entre vous et votre Dieu, et vos péchés ont fait cacher de vous sa face, afin qu’il ne vous entende pas.

Alors que nous étions encore des ennemis, effrayés et fuyant dans la crainte de Dieu, Dieu a appelé à une trêve pour réparer la rupture et réconcilier l’humanité à Lui.

Colossiens 1:19 Car il a plu au Père qu’en lui toute plénitude devrait demeurer ; 20 Et ayant fait la paix, par le sang de sa croix, de réconcilier par lui toutes choses avec soi, savoir, soit les choses qui sont sur la terre, soit les choses dans le ciel. 21 Et vous, qui étiez autrefois étrangers, et ennemis dans votre pensée par vos mauvaises œuvres, cependant il [vous] a maintenant réconciliés,

Dans notre pensée, Dieu était un ennemi, mais par Jésus, Il veut nous montrer le processus de réconciliation. Où est-ce que ce processus commence ?

Colossiens 1:22 Dans le corps de sa chair, par [sa] mort, pour vous présenter saints, et irréprochables et irrépréhensibles devant lui ;

Observez le verset 21 : « Et vous, qui étiez autrefois étrangers ». Où est-ce que cette séparation, cette aliénation et cette perception de Dieu tel qu’un ennemi a lieu ? Dans votre pensée !

C’est là que la rupture a lieu – dans la pensée par les mauvaises œuvres. À travers cette activité, c’était la pensée de l’homme qui considérait Dieu comme son ennemi à craindre, parce que Dieu était un adversaire sensiblement plus puissant. C’est pour cette raison qu’Adam et Eve ont choisi de fuir plutôt que de se battre. Mais Dieu ne se manifesta en aucune façon comme leur ennemi. Était-il l’ennemi ? Voulait-Il qu’ils meurent parce qu’ils s’étaient séparés de Lui ? Il dit : car au jour où tu en mangeras, tu mourras certainement, parce que c’est ce qui va se passer – et vous sombrerez dans cette attitude terrible envers moi, mais mon attitude envers vous n’a pas changé.

Ézéchiel 33:10 C’est pourquoi, ô toi, fils d’homme, dis à la maison d’Israël : Vous parlez ainsi, disant : Si nos transgressions et nos péchés sont sur nous, et que nous dépérissons à cause d’eux, comment vivrions-nous alors ? 11 Dis-leur : Je suis vivant, dit le Seigneur DIEU, je ne prends pas plaisir en la mort du méchant, mais à ce que le méchant se détourne de son chemin et qu’il vive ; Détournez-vous, détournez-vous de vos mauvais chemins ; et pourquoi mourriez-vous, ô maison d’Israël ?

L’attitude de Dieu envers les pécheurs

Alors que nous étions encore des pécheurs et des ennemis envers Dieu dans notre esprit, Dieu a envoyé son Fils unique afin de faire expiation pour nous. C’est l’attitude de Dieu envers les pécheurs.

Jean 3:16 Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique,

Il a mis l’expiation de Christ à notre proximité, parce qu’Il ne se montre pas comme un ennemi.

Il est venu et nous a aimés et nous a donné Son Fils afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, parce qu’Il ne veut pas la mort des méchants, mais Il veut qu’ils aient la vie éternelle.

Le Seigneur Dieu, par Jésus-Christ, tend Sa main à longueur de journée, en invitation aux êtres pécheurs et déchus. Il recevra tous. Il accueille tous. C’est Sa gloire de pardonner le premier des pécheurs. Il prendra la proie du puissant, Il délivrera le captif, Il arrachera le fer des flammes. Il descendra la chaîne d’or de Sa miséricorde au plus profond de la misère humaine, et élèvera l’âme avilie contaminée par le péché. {Ministry of Healing 161.3} / {Ministère de la Guérison 135.3}

Chaque être humain est l’objet d’un intérêt affectueux pour Celui qui a donné Sa vie afin de pouvoir ramener les hommes à Dieu. Les âmes coupables et impuissantes, susceptibles d’être détruites par les arts et les pièges de Satan, sont prises en charge comme un berger prend soin des brebis de son troupeau. {Ministry of Healing 162.1} / {Ministère de la Guérison 135.4}

2 Corinthiens 5:18 Et toutes ces choses viennent de Dieu, …

C’est Lui, pas nous. Tout ce qui doit être fait pour notre rédemption vient de Dieu.

2 Corinthiens 5:18 … qui nous a réconciliés à lui par Jésus-Christ, et qui nous a donné le ministère de réconciliation. 19 C’est-à-dire, que Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui, en ne leur imputant pas leurs fautes ; et il nous a confié la parole de réconciliation.

Nous sommes ceux qui étaient éloignés de Dieu, et pourtant Il prouve Son amour envers nous. Dieu est celui qui offre Jésus-Christ et ensuite nous donne une activité, le ministère de la réconciliation. Il nous donne cette activité afin que nous, qui sommes si aliénés de Lui, puissions nous engager dans une activité de réconciliation et d’expiation. Dieu n’a pas besoin d’apaiser Son cœur envers nous – c’est l’homme qui a besoin d’apaiser et de changer son cœur envers Dieu.

Jean 12:32 Et moi, si je suis élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi.

Dieu était en Christ et l’homme s’est enfuit loin de Lui. Mais quand Jésus était sur la croix et élevé, cette action même de réconciliation attira tous ceux qui Le fuyaient et avaient peur de Lui. Il les attirera à Lui, les réconciliera et fera expiation pour eux. C’était son acte d’Expiation (réconciliation) qui fait la différence pour celui qui se sent être un ennemi de Dieu.

Éphésiens 2:13 Mais maintenant en Christ Jésus, vous qui étiez alors éloignés, vous êtes devenus proches par le sang de Christ. 14 Car il est notre paix, qui des deux en a fait un, et a abattu le mur mitoyen de séparation entre nous.

Dieu nous a donné Son Fils Jésus Christ, afin que la barrière du gouffre qui nous sépare puisse être supprimée. Après la chute de l’homme, nos esprits sont devenus verrouillés dans un moule de pensée. L’expiation devait être assez puissante pour qu’elle puisse modifier une opération mentale fortement enracinée dans notre esprit. Dans le processus réparateur, Dieu nous a donné la profonde activité mentale, ou l’expiation, pour influencer notre état d’esprit envers Lui. Il était déjà très puissant de découvrir que le Père, la Parole et le Saint-Esprit sont trois personnes distinctes et pourtant ne sont qu’un. C’est l’une des profondes activités de l’esprit que Dieu nous avait donné pour corriger notre esprit. En Jean 17, l’expiation (la réconciliation) du Père, du Fils et du Saint-Esprit était là, et présentée devant nous en Jésus-Christ venant sur cette terre pour accomplir l’expiation de notre esprit envers Dieu.

Jean 17:21 Afin que tous puissent être un, comme toi, Père, [tu] es en moi, et moi en toi, afin qu’ils puissent être aussi un en nous afin que le monde puisse croire que tu m’as envoyé. 22 Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée ; afin qu’ils puissent être un, comme nous sommes un. 23 Moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils puissent être rendus parfaits en un, et que le monde puisse connaître que tu m’as envoyé, et [que] tu les as aimés, comme tu m’as aimé.

Le texte ci-dessus nous apprend quelque chose de très profond, et c’est le fait que la réconciliation a déjà été contemplée et que notre esprit a déjà été influencé envers Dieu. Ceci est le remède pour influencer mon esprit, afin que je puisse m’harmoniser avec Dieu.

Dans Ezéchiel, la belle unité du tissu des intelligences célestes est présentée devant nos yeux, et la possibilité de ce genre d’expiation peut être la nôtre à travers la parole de réconciliation, et à travers l’engagement auquel Dieu nous a invités.

Ézéchiel 1:15 Or, comme je contemplais les créatures vivantes, …

Ici, Ézéchiel eu une vision de créatures vivantes dans le ciel.

Ézéchiel 1 :15 … voici, une roue sur la terre, près des créatures vivantes, à leurs quatre faces. 16 L’aspect des roues et leur forme étaient comme la couleur d’un béryl ; et les quatre avaient une même ressemblance ; et leur aspect et leur forme étaient comme s’il y avait une roue au milieu d’une roue. 17 En allant, elles allaient sur leurs quatre côtés, et ne se tournaient pas quand elles allaient. 18 Quant à leurs jantes, elles étaient si hautes qu’elles étaient effroyables, et leurs jantes étaient pleines d’yeux tout autour des quatre [roues]. 19 Et quand les créatures vivantes allaient, les roues allaient à côté d’elles ; et quand les créatures vivantes s’élevaient de dessus la terre, les roues s’élevaient. 20 N’importe où l’esprit devait aller, ils allaient, là leur esprit tendait à aller ; et les roues s’élevaient en face d’eux ; car l’esprit de la créature vivante était dans les roues. 21 Quand ceux-ci allaient, celles-ci allaient ; et quand ceux-ci s’arrêtaient, elles s’arrêtaient ; et quand ceux-ci s’élevaient du dessus la terre, les roues s’élevaient face à elles, car l’esprit de la créature vivante était dans les roues.

Le texte ci-dessus est une magnifique démonstration de l’expiation absolue et l’unité absolue. Ici, nous avons la vision de plusieurs créatures et de leurs roues dans des roues, qui travaillent avec une complexité si intime que quand une créature se déplace, les autres créatures se déplacent en harmonie avec elle. C’est ce que Jésus est venu révéler à l’humanité, que l’unité précieuse de la Divinité fait que tout le plan de Dieu se réalise.

Jean 5:19 Alors Jésus répondit et leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Le Fils ne peut rien faire de lui-même, sinon ce qu’il voit le Père faire ; car quelques soient les choses qu’il [le Père] fait, le Fils aussi les fait pareillement.

Comme le Père se déplace, le Fils se déplace, ce que le Père fait, le Fils le fait – le Fils ne peut rien faire de Lui-même. C’est l’image de l’expiation (la réconciliation), et c’est cette unité que Dieu veut influencer en nous qui avons perdus cette unité. C’est seulement en contemplant la puissance rénovatrice de l’expiation que nos esprits peuvent devenir changés, pour penser et nous déplacer ensemble comme un.

Colossiens révèle que sans l’application de l’expiation nous sommes dans un état séparé et aliéné de Dieu et les uns des autres. Comment, alors, la beauté de cohésion de l’expiation peut-elle être produite dans nos vies?

Colossiens 1:21 Et vous, qui étiez autrefois éloignés, et ennemis dans votre pensée par vos mauvaises œuvres, cependant il [vous] a maintenant réconciliés, 22 Dans le corps de sa chair, par [sa] mort, pour vous présenter saints, et irréprochables et irrépréhensibles devant lui ;

Nous sommes pécheurs et aliénés. Alors, par quelle méthode sommes-nous réconciliés ? Où est-ce que l’expiation devait avoir un impact et être accomplie ? C’était à travers l’activité qui devait avoir lieu dans Sa chair par la mort, afin que par cet acte nous puissions être présentés saints, irréprochables et irrépréhensibles devant Lui.

Éphésiens 2:13 Mais maintenant en Christ Jésus, vous qui étiez alors éloignés, vous êtes devenus proches par le sang de Christ. 14 Car il est notre paix, qui des deux en a fait un, et a abattu le mur mitoyen de séparation entre nous. 15 Ayant aboli en sa chair l’inimitié, c’est-à-dire la loi des commandements, qui consistait en ordonnances ; pour faire en lui-même des deux un homme nouveau, faisant ainsi la paix ; 16 Et qu’il puisse réconcilier les deux à Dieu en un seul corps par la croix, ayant de cette manière tué l’inimitié,

Où a-t-il fait l’homme nouveau? En Lui-même. L’expiation, la réconciliation devait avoir lieu dans le corps de Sa chair. Celui qui est la Parole, la deuxième personne de la Divinité devait venir et entrer dans une expiation avec nous, dans le corps de Sa chair. Et c’est dans cet acte de participer avec nous au corps de notre chair qu’a été l’expiation, le remède pour notre esprit et notre être. Il est venu si près de nous, et a tellement fait corps avec nous que notre état épouvantable de péché et de peur du péché et de la mort a pu être réellement ingéré à l’intérieur de Lui, et combiné à sa nature divine de Dieu. C’est là l’expiation, et c’est magnifiquement exprimé ici :

Hébreux 2:6 Mais quelqu’un a témoigné à un endroit précis, disant : Qu’est-ce que l’homme, que tu penses à lui, ou le fils de l’homme que tu prêtes attention à lui ? 7 Tu l’as fait un peu inférieur aux anges ; tu l’as couronné de gloire et d’honneur, et tu l’as établi sur les œuvres de tes mains ;

Dieu et l’homme avait autrefois une belle relation en Eden.

Hébreux 2:8 Tu as assujetti toutes choses sous ses pieds. Car en ce qu’il lui a tout assujetti, il n’a rien laissé qui ne lui soit assujetti. Mais maintenant nous ne voyons pas encore que toutes choses lui sont assujetties.

Mais parce que l’homme est tombé loin de Dieu, toutes choses ne lui sont pas encore assujetties.

Hébreux 2:9 Mais nous voyons Jésus, qui a été fait un peu inférieur aux anges pour les souffrances de la mort, couronné de gloire et d’honneur, afin que par la grâce de Dieu il goûte la mort pour chaque homme.

Il a été fait dans le corps de Sa chair pour les souffrances de la mort sur la croix.

Hébreux 2:10 Car il convenait que celui pour lequel sont toutes choses, et par lequel sont toutes choses, amenant beaucoup de fils à la gloire, rende parfait le capitaine de leur salut, à travers les souffrances. 11 Car, et celui qui sanctifie, et ceux qui sont sanctifiés sont tous d’un ; c’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères,

Ils étaient un avec Lui dans le corps de Sa chair.

Hébreux 2:12 Disant : Je déclarerai ton nom à mes frères ; au milieu de l’église je te chanterai des louanges.

Il est devenu l’un des frères.

Hébreux 2:13 Et encore : Je me confierai en lui. Et encore [Me] voici, moi et les enfants que Dieu m’a donnés. 14 D’autant plus que les enfants sont participants de la chair et du sang, lui aussi de même y a également participé, afin qu’à travers la mort il puisse détruire celui qui avait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire, le diable ;

Dans le corps de Sa chair par Son sang, Il y a Lui aussi de même également participé. C’est là que l’expiation a lieu. Jésus qui est Dieu a été fait un avec nous dans Sa chair et Son sang.

Hébreux 2:15 Et qu’il délivre tous ceux qui par peur de la mort, étaient toute leur vie assujettis à la servitude.16 Car assurément il n’a pas pris la nature des anges, mais il a pris sur lui la semence d’Abraham.

Jésus, dans le corps de Sa chair et de Son sang a été fait un avec nous, dans le but de nous délivrer de la peur même qui a poussée Adam et Eve à s’enfuir. Il a participé à l’humanité pécheresse et a été fait péché pour nous, pour que notre esprit puisse être touché par ce processus et réconciliés à Dieu.

2 Corinthiens 5:21 Car celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait péché pour nous, afin que nous, nous devenions la justice de Dieu en lui.

Voici l’expiation et le remède que nous devons contempler et ingérer dans notre esprit. À travers le processus expiatoire nous pouvons redécouvrir l’amour abondant de Dieu envers nous, et nos cœurs peuvent à nouveau être remplis d’amour. Nous sommes déchus et Jésus est venu pour devenir un avec nous. Il a été fait péché pour nous afin que nous devenions droits en Lui. Tout ce que nous avons étudié à propos du fait de devenir comme Dieu doit avoir lieu en Jésus-Christ l’homme. C’est cela le remède à l’état déplorable et désespéré qui nous a séparés de Dieu. Ayant compris notre condition déchue, il nous faut maintenant appliquer le liant de Jésus-Christ dans l’expiation pour guérir nos esprits malades de péché.

Dans notre prochaine étude intitulée : « Jésus l’Homme », nous allons continuer dans la profondeur de l’expiation pour apprendre comment Jésus, dans le corps de Sa chair et par la mort de la croix, a pris sur Lui notre chair et notre sang pour faire face à notre condition pécheresse.

Puisse Dieu nous accorder d’apprécier la révélation étape par étape de ces profondes vérités, que seul un génie pouvait créer et aussi inscrire d’une façon si merveilleuse dans les Écritures. Que Dieu nous permette de contempler plus profondément ces réalités jusqu’à ce que nous étudiions à nouveau.

Amen

Publié le 14/05/2013, dans 1er ange, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s