2. La Divinité

Le premier ange : étude 2

Par John Thiel (étude en anglais)

Dans cette 2e étude de la série des messages des trois anges basée sur Apocalypse 14:6-8 nous allons découvrir à travers les Écritures ce que signifient vraiment les mots « Craignez Dieu, et donnez-lui gloire. » Glorifier Dieu d’une manière qui lui plaît c’est le connaître, et connaître Dieu c’est comprendre les choses profondes qu’Il nous a révélé sur Lui-même à travers les Écritures. L’une des choses profondes que Dieu prend plaisir que nous comprenions de Lui, c’est qu’Il est trois, et pourtant Il est un.

1 Jean 5 :7 Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, la Parole, et l’Esprit Saint, et ces trois-là sont un.

À travers cette compréhension, nous nous rendons compte que là où l’un de la Divinité demeure, les deux autres personnes sont parfaitement représentées.

Le saint Trio sont trois êtres distincts qui sont si proches l’un de l’autre et partagent une telle relation d’amour, intime et entremêlée que même quand ils sont séparés, ils sont la manifestation parfaite l’un de l’autreChrist, pendant Son temps sur cette terre, était la représentation parfaite de Dieu le Père et du Saint-Esprit. De même il nous faut comprendre que lorsque nous entrons dans une relation avec Christ, nous devenons participants dans cette grande relation d’amour que partage la Divinité.

Les Écritures révèlent qu’un jour ceux qui deviennent un avec Christ auront part à Son héritage et deviendront cohéritiers avec Lui. Si nous voulons être cohéritiers avec Christ et recevoir les dons que le Père Lui a accordé, nous serons frères et sœurs avec Christ et les fils et filles de Dieu. Dans notre compréhension naissante du grand amour et de l’unité de la Divinité, comprenons de plus que nous aussi nous pouvons être participants dans cette merveilleuse relation intime que la Divinité partage, et qu’Elle a étendue à la famille humaine.

Apocalypse 14 6 Et je vis un autre ange qui volait au milieu du ciel, portant l’évangile éternel, pour l’annoncer à ceux qui habitent sur la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue et à tout peuple, 7 Disant d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, la terre, la mer, et les sources des eaux.

L’Écriture dit que nous devons adorer Dieu. Mais qui est Dieu et quelle est la vérité à Son sujet ? Jésus révèle qu’il y a une exigence à l’adoration de Dieu. Alors qu’Il parle à la femme au puits au sujet des Samaritains, Jésus dit :

Jean 4:22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous savons ce que nous adorons ; car le salut vient des Juifs. 23 Mais l’heure vient, et [elle] est maintenant, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car le Père en cherche de tels qui l’adorent. 24 Dieu est un Esprit, et ceux qui l’adorent doivent l’adorer en esprit et en vérité.

Dieu est un esprit, une personne avec une personnalité, et l’Écriture dit que les vrais adorateurs l’adoreront en esprit et en vérité.

Jean 17:3 Et c’est ici la vie éternelle, qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et Jésus Christ, que tu as envoyé.

C’est cela la vie éternelle – connaître Dieu. Adorer Dieu en esprit et en vérité fait partie du salut.

Jérémie 9:23 Ainsi dit le SEIGNEUR : Que le sage ne se glorifie pas dans sa sagesse, que le puissant homme ne se glorifie pas dans sa puissance, et que le riche ne se glorifie pas dans ses richesses. 24 Mais que celui qui se glorifie, se glorifie en ceci, qu’il a de l’intelligence, et qu’il me connaît, car je suis le SEIGNEUR qui exerce la miséricorde, le droit et la justice sur la terre ; car c’est en ces choses que je prends plaisir, dit le SEIGNEUR.

Pour que Dieu prenne plaisir en nous, nous devons Le glorifier depuis la position où nous le connaissons et le comprenons. Il est alors de notre devoir de Le rechercher humblement et de Le connaître, afin que nous puissions Le craindre et Lui donner la gloire.

Job 11:7 Peux-tu sonder les profondeurs Dieu ? Peux-tu parvenir à la connaissance parfaite du Tout-Puissant ? 8 Ce sont les hauteurs des cieux, que feras-tu ? C’est plus profond que les enfers, qu’y connaîtras-tu ?

Nous est-il vraiment possible de glorifier Dieu par une connaissance de Lui et en L’adorant en esprit et en vérité ?

Dans l’étude précédente (étude n°1 du message du 1er Ange) il a été révélé que Dieu a un moyen de Se communiquer Lui-même à nous afin que nous puissions apprendre à Le connaître et à Le comprendre. Dans Zacharie 4:1-4 nous avons vu que les deux chérubins (oliviers) debout en la présence de Dieu communiquaient l’huile (le Saint-Esprit) à travers les conduits d’or pour allumer les chandeliers (les sept Églises). Si nous comprenons ce principe correctement, l’Ancien et le Nouveau Testament sont la connaissance de Dieu enregistrée par les agents humains. (Voir aussi Apocalypse 11:3-4)

1 Corinthiens 2:4 Et mon discours et ma prédication n’ont pas été en paroles persuasives de la sagesse humaine, mais en démonstration de l’Esprit et de puissance ; 5 Afin que votre foi ne demeure pas sur la sagesse des hommes, mais en la puissance de Dieu.

Ce n’est pas ce que l’homme a recherché que nous sommes sur le point de comprendre, mais c’est ce qui est sous la démonstration de l’Esprit et de puissance, non pas la sagesse des hommes, mais dans la puissance de Dieu.

1 Corinthiens 2:9 Mais, comme il est écrit : Les choses que l’œil n’a pas vues, ni l’oreille entendues, qui ne sont entrées dans le cœur de l’homme, lesquelles Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. 10 Mais Dieu nous les a révélées par son Esprit ; car l’Esprit sonde toutes choses, oui, [même] les choses profondes de Dieu. 11 Car quel homme connaît les choses de l’homme, sinon l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même aussi, personne ne connaît les choses de Dieu, sinon l’Esprit de Dieu. 12 Or nous avons reçu, non l’esprit du monde, mais l’esprit qui est de Dieu, afin que nous puissions connaître les choses qui nous sont données librement par Dieu ; 13 Lesquelles choses aussi nous parlons, non pas avec les mots qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit Saint, comparant les choses spirituelles avec [les choses] spirituelles.

Dieu nous communique les pensées intimes, les sentiments et les choses profondes sur Lui-même par le Saint-Esprit, afin que nous puissions apprendre à Le connaître et Le comprendre, non pas selon la sagesse humaine, mais par ce que le Saint-Esprit enseigne.

La Divinité, les trois personnes du trio céleste, est-elle une chose profonde de Dieu qui doit être révélée par le Saint-Esprit ?

Deutéronome 6:4 Entends, ô Israël; le SEIGNEUR notre Dieu est un [seul] SEIGNEUR.

Ésaïe 44:6 Ainsi dit le SEIGNEUR, le Roi d’Israël et son rédempteur, le SEIGNEUR des armées : Je suis le premier et je suis le dernier, et hormis moi il n’y a pas de Dieu.

Il n’y a qu’un Dieu

Ésaïe 45:5 Je suis le SEIGNEUR, et il n’y a pas de Dieu hormis moi ; je t’ai ceint, bien que tu ne m’as pas connu ;

Encore une fois cela est répété – il n’y a qu’un seul Dieu

Genèse 1:1 Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. 2 Et la terre était sans forme et vide, et les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme. Et l’Esprit de Dieu se mouvait sur la surface des eaux. 3 Et Dieu dit : Qu’il y ait la lumière ; et la lumière fut.

Voici Celui qui a créé le ciel et la terre : l’Esprit de Dieu se mouvait sur les eaux, tandis que Dieu (dans le ciel), en parlant, fit naître la lumière.

Genèse 1:26 Et Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer, et sur les oiseaux dans l’air, et sur le bétail, et sur toute la terre, et sur chaque être qui rampe sur la terre. 27 Et Dieu créa l’homme en sa propre image ; il le créa en l’image de Dieu ; il les créa mâle et femelle.

Dieu dit : Faisons (pluriel) l’homme à notre (pluriel) image, selon notre (pluriel) ressemblance. Dieu fit l’homme à Son image.

1 Jean 5:7 Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, la Parole, et l’Esprit Saint, et ces trois-là sont un.

Pour clarifier le fait que Dieu est Un et cependant trois personnes distinctes, nous lisons encore :

Jean 1:1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et sans elle rien de ce qui a été fait, n’a été fait.

La Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Ils sont deux entités distinctes et pourtant l’un était l’autre. La création eu lieu parce que la Parole qui fut parlée était avec Dieu et était Dieu.

Job 33:4 L’Esprit de Dieu m’a fait, et le souffle du Tout-Puissant m’a donné la vie.

Ce passage explique que c’était l’Esprit de Dieu qui a fait l’homme et le souffle du Tout-Puissant lui donna la vie. L’Esprit de Dieu se mouvait sur les eaux, Dieu parla, et l’Esprit de Dieu se mouvait. Ainsi, la création était l’activité de trois personnes rapportée à nous en ces termes : ces trois-là sont Un.

La tour de Babel

Genèse 11:5 Et le SEIGNEUR descendit pour voir la ville et la tour que les fils des hommes bâtissaient. 6 Et le SEIGNEUR dit : Voici, ce n’est qu’un seul et même peuple, et ils ont tous un même langage, et voilà ce qu’ils commencent à faire ; et maintenant rien ne les empêchera [d’exécuter] ce qu’ils ont projeté. 7 Allons, descendons, et confondons là leur langage, afin qu’ils n’entendent point le langage l’un de l’autre.

Allons (pluriel), descendons, et confondons là leur langage.

La destruction de Sodome et Gomorrhe

Genèse 18:16 Et les hommes se levèrent de là, et regardèrent vers Sodome ; et Abraham allait avec eux, pour les reconduire.

Abraham reçut la visite de deux anges et du Seigneur pour discuter de la destruction de Sodome et Gomorrhe et de quelques autres choses.

Genèse 18:17 Et le SEIGNEUR dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire,

Le Seigneur parle ici aux deux anges.

Genèse 18:20 Et le SEIGNEUR dit : Parce que le cri contre Sodome et Gomorrhe est grand, et que leur péché est très grave. 21 Je descendrai maintenant et verrai s’ils ont fait tout à fait selon le cri qui est venu jusqu’à moi ; et sinon, je le saurai. 22 Et les hommes se détournèrent de là, et allèrent vers Sodome ; mais Abraham se tint encore devant le SEIGNEUR.

Deux des hommes (Les deux anges qui sauvèrent Lot de Gomorrhe) s’en allèrent, mais le Seigneur resta avec Abraham un peu plus longtemps.

Genèse 18:33 Et le SEIGNEUR s’en alla, dès qu’il eut achevé de parler à Abraham. Et Abraham retourna en sa demeure.

L’histoire se poursuit ensuite sur la façon dont les deux anges visitèrent Lot dans la ville de Sodome et lui parlèrent de la destruction qui allait avoir lieu.

Genèse 19:24 Alors le SEIGNEUR fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de la part du SEIGNEUR.

Le Seigneur, qui était un avec Dieu, est de nouveau représenté comme une entité plurielle. Il y avait le Seigneur du ciel, et il y avait le Seigneur sur la terre. Et le Seigneur sur la terre fit pleuvoir du feu du Seigneur du ciel.

Ésaïe 48:12 Écoute-moi, Jacob, et toi, Israël, appelé par moi ; c’est moi, c’est moi qui suis le premier, et je suis aussi le dernier. 13 Ma main aussi a fondé la terre, et ma droite a étendu les cieux ; quand je les appelle, ils comparaissent ensemble.

Dans la Genèse, nous lisons qu’au commencement était la Parole et la Parole était avec Dieu, et toutes choses ont été faites par Lui. Qui parle ici dans Esaïe et dit : « Ma main aussi a fondé la terre » ? – C’est la Parole.

Ésaïe 48:16 Approchez-vous de moi, et écoutez ceci ; Dès le commencement je n’ai point parlé en secret ; depuis que la chose existe, je suis là ; et maintenant le Seigneur DIEU, et son Esprit, m’a envoyé.

La Parole a été envoyée par le Seigneur Dieu, et Son Esprit, les deux autres personnes de la Divinité qui créèrent le monde. En plaçant ensemble les sens des différents passages, il devient clair que nous adorons un seul Dieu, un seul Seigneur, signifiant trois personnes. Ils sont trois personnes distinctes qui peuvent être séparées en lieu, un ou plusieurs peuvent demeurer dans le ciel tandis que l’autre est sur la terre. Et il y a une telle unité entre ces trois Personnes qu’ils peuvent se déplacer et parler comme s’ils n’étaient qu’un. En résumé, la pluralité et la singularité de Dieu peuvent être explorées dans ces passages :

Ésaïe 44:6 … Je suis le premier et je suis le dernier, et hormis moi il n’y a pas de Dieu. (Singulier)

Ésaïe 48:12 … C’est moi, c’est moi qui suis le premier, et je suis aussi le dernier. (Singulier)

1 Jean 5:7 Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, (Pluriel)

Genèse 1 :26 … Faisons l’homme (Pluriel)

Genèse 11:5 Et le SEIGNEUR descendit pour voir la ville et la tour que les fils des hommes bâtissaient. 6 Et le SEIGNEUR dit : Voici, ce n’est qu’un seul et même peuple, et ils ont tous un même langage, et voilà ce qu’ils commencent à faire ; et maintenant rien ne les empêchera [d’exécuter] ce qu’ils ont projeté. 7 Allons, descendons, et confondons là leur langage, afin qu’ils n’entendent point le langage l’un de l’autre.

Allons – pluriel

Connaître Dieu est la vie éternelle. Alors, comment la connaissance de la Divinité, les trois Personnes de la Divinité, devient-elle si pertinente et essentielle à notre salut ?

Jean 16:27 Car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et vous avez cru que je suis sorti de Dieu. 28 Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde, de nouveau, je quitte le monde, et je vais au Père.

Le Père aimait les disciples parce qu’ils croyaient que Jésus (la Parole) était venu de Dieu (avait quitté la présence de Son Père dans le ciel) sur cette terre.

Ils croyaient que, même si il y avait un Dieu, ce Dieu seul était trois Personnes, et que l’un d’eux était envoyé par le Père dans le monde. Les disciples crurent en Jésus quand Il leur dit je quitte le monde, et je vais au Père.

Dans Jérémie, nous lisons que Dieu se plaît dans le fait que nous le connaissons et le comprenons. Le fait que les disciples surent et comprirent que Jésus était Dieu, plut tant au Père qu’Il les aima. Pour connaître Dieu et pour recevoir Sa bénédiction, nous devons également comprendre et croire que Jésus était Dieu, et l’une des trois Personnes de la Divinité. Car c’est ici la vie éternelle – connaître Dieu.

Jean 14:16 Et je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, afin qu’il demeure avec vous pour toujours ; 17 C’est-à-dire l’Esprit de vérité ; que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit pas, ni ne le connaît ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et sera en vous. 18 Je ne vous laisserai point orphelins ; je viendrai à vous. 19 Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez ; parce que je vis, vous vivrez aussi. 20 En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous. … 23 Jésus répondit et dit : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera, et nous viendrons à lui, et ferons notre demeure chez lui.

Quand Jésus partit, Il promit de nous envoyer un autre Consolateur, le Saint-Esprit, qui nous enseignerait à adorer Dieu en esprit et en vérité.

Jean 14:17 C’est-à-dire l’Esprit de vérité ; que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit pas, ni ne le connaît;  mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et sera en vous.

Il était impossible aux disciples de chercher Dieu de leur propre compréhension, mais Jésus promit qu’ils connaitraient Dieu, car Il demeurerait avec eux et serait en eux.

Jean 14 :18 Je ne vous laisserai point orphelins  je viendrai à vous.

Jésus viendra à nous à travers ce Consolateur, le Saint-Esprit. Il retourne à Son Père, cependant par le Consolateur Il promet qu’il viendra à nous.

Jean 14:19 Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez ; parce que je vis, vous vivrez aussi. 20 En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous.

En ce jour, vous connaîtrez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous. Ceci est l’expiation – Christ uni à nous (littéralement à un avec nous), un élément très essentiel à notre salut. [Dans la version anglaise, le mot français expiation est rendu : « atonement« , ou AT-ONE-MENT – unification]

À travers le Saint-Esprit, qui nous révèle les choses profondes de Dieu, nous apprenons à connaître que Jésus demeure avec nous dans la pluralité de la Divinité. Quand Jésus est remonté au ciel, Il nous a envoyé le Saint-Esprit comme un autre Consolateur. Le Saint-Esprit EST la représentation du Père et du Fils sur la terre, car où que soit l’un, les deux autres y sont parfaitement représentés.

Jean 14;23 Jésus répondit et dit : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera, et nous viendrons à lui, et ferons notre demeure chez lui.

Dieu étant un avec nous est révélé en ces mots Nous viendrons à lui et au verset 20 : Je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous . Le fait que Jésus ait pris part avec nous à notre nature humaine fait de nous des êtres humains en Jésus. Jésus-Christ est avec le Père, par conséquent, nous sommes également avec le Père, et nous sommes dans le Père par Jésus-Christ, et Jésus est en nous, et le Saint Esprit demeure en nous, afin que nous puissions devenir une entité sauvée. Ceci est la connaissance de la Divinité pour notre salut.

Jean 17 :20 Or je ne prie pas seulement pour eux, mais aussi pour ceux qui croiront en moi par leur parole ; 21 Afin que tous soient un, comme toi, Père, [tu] es en moi, et moi en toi, afin qu’ils soient aussi un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé.

Voici l’expression de la singularité dans la pluralité. Ils sont un, même si ils sont trois, afin que nous puissions être un avec Dieu, même si nous sommes nombreux. Nous pouvons être l’un de la Divinité

Jean 17:23 Moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient rendus parfaits en un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé, et [que] tu les as aimés, comme tu m’as aimé. 24 Père, je veux que ceux que tu m’as donnés soient avec moi où je suis, afin qu’ils contemplent ma gloire, que tu m’as donnée, car tu m’as aimé avant la fondation du monde. 25 Père juste, le monde ne t’a pas connu ; mais moi, je t’ai connu, et ceux-ci ont connu que [c’est] toi qui m’as envoyé. 26 Et je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour avec lequel tu m’as aimé soit en eux, et moi en eux.

La connaissance de la Divinité est importante pour notre salut. Le message du premier ange déclare : Craignez Dieu et donnez-lui la gloire. Dans Jérémie 9:23-24, nous lisons que craindre Dieu et Lui donner la gloire, c’est Le connaître et Le comprendre.

Faites savoir au monde par notre unité en Jésus que par le Saint-Esprit vivant en nous, nous connaissons et comprenons que trois peuvent être un, de la même manière que plusieurs peuvent être un. La manifestation de cette unité dans la pluralité est une des choses profondes que Dieu a choisi de nous révéler sur Lui-même.

Que Dieu nous assiste dans la compréhension de cet élément important du message du premier ange, pour craindre Dieu et Lui donner la gloire dans la manière qu’Il a prescrite. Contemplons ceci et faisons-en la méditation de nos esprits afin que nous fassions partie de l’unité dont Jésus a parlé.

Amen

Publié le 13/04/2013, dans 1er ange, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s